AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Invité
MessageRencontre un après-midi de printemps - Mar 9 Jan - 1:05
- Z’êtes sérieux ? Dix gallions pour un traité sur la magie chez les Celtes ?! C’est du vol !

- Je ne baisserai pas mon prix d’une noise, mademoiselle, annonça le vendeur.

Lyne grogna tout en regardant à nouveau le livre convoité posé sur le bureau du libraire, qu’elle évita de dévisager. Qu’il était antipathique ! Et cela n’était pas seulement dû au prix prohibitif de son ouvrage, c’était un sentiment chevillé à son corps même. Cet homme revêtait l’antipathie aussi naturellement que sa chemise à carreaux rouge. Ce visage à l’improbable forme de goutte et sa mâchoire inférieure invisible s’effaçant dans son cou, ce nez trop long sur lequel reposaient de petites lunettes trop rondes, ce nez qui ne cessait de se plisser à chaque inspiration ! Mais l’homme n’était pas desservi que par cela, oh non ! Son front fuyant qui tentait de se dissimuler sous une raie de cheveux filasses n’était pas en reste, de même que ces lèvres charnues déformées en une parodie de sourire, dans un petit air satisfait et innocent. Non, Lyne ne voulait pas reposer les yeux sur ce visage, pour le bien du bonhomme : revoir cet air d’ahuri de la part d’un type qui tentait de l’arnaquer, ça risquait de mal finir.
Mais le vendeur mis fin à toute cette résolution d’un geste, ou plutôt d’un ensemble de gestes coordonnés. Dans son champ de vision, Miss Carter voyait les mains du vendeur posées sur le bureau. Et, pour la centième fois en l’espace de quelques minutes, ces mains se relevèrent d’un quart de pouce pour permettre aux dix doigts de se plier et se déplier dans une sorte de spasme convulsif. Lyne releva finalement un regard à la fois vivement agacé et consterné sur son vis-à-vis. Cet homme était affublé de tous les tics possibles, c’était exaspérant. Et en plus de cela, il essayait de refiler son malheureux bouquin d’histoire de la magie au double de son prix, ce qui n’arrangeait rien.

- Ne me regardez pas comme ça, je suis insensible au chantage, crut bon d’ajouter le commerçant avec le ton qu’on emploierait pour parler à un demeuré.

C’en était trop. Le sac de Lyne, chargé de plusieurs autres volumes achetés dans des boutiques plus respectables et respectueuses, vola à l’encontre de la détestable tête en forme de goutte. L’homme pris le coup en pleine figure et, pris à l’improviste, tomba sur le côté avec un petit cri. Avant même qu’il ne se soit relevé, sa cliente sortait.

-  Gardez-le, vot’ fichu bouquin ! Arnaquez quelqu’un d’autre !, cria-t-elle vertement avant de claquer la porte de la librairie.

Ce livre, elle n’en avait pas besoin, de toute façon. Même s’il aurait été appréciable pour ses recherches, il n’était en rien nécessaire. Dix gallions pour un livre ? On s’achèterait la brosse à dents de Gilderoy Lockhart à ce prix-là ! Et pourtant, ce genre d’objet était très convoité par les groupies de l’auteur et lauréat du sourire le plus charmeur.
Lyne reprit sa route, dirigeant ses pas vers le Chaudron Baveur. Le chaud soleil de mai, qui réchauffait le Chemin de Traverse après une bonne averse de printemps, ne parvenait pas à dissiper l’énervement de la blonde. Dix gallions… Elle avait cependant encore beaucoup de livres à étudier avant de partir, des livres sorciers comme moldus. Son sac en était plein, et elle tenait plusieurs autres contre elle, du bras gauche. Elle avait aussi pris son vieux Guide de la sorcellerie médiévale, qu’elle comptait feuilleter une fois au chaud et avec une bière au Chaudron.

La blonde marchait à un bon rythme, se faufilant habilement entre les passants dans un Chemin de Traverse qui se remplissait du fait de l’éclaircie. Mais si la demoiselle progressait avec finesse en louvoyant entre les gens, d’autres forçaient leur voie de façon plus directe. C’était le cas de ce grand type qui semblait tout aussi pressé et qui, venant d’en face, percuta sans ménagement Lyne de son épaule. Le choc fit perdre son équilibre à Miss Carter, qui pour le rétablir écarta machinalement les bras, libérant ainsi les livres qu’elle maintenait contre elle. Au sol, son Guide de la sorcellerie médiévale, sa biographie de Morgane et ses trois tomes de la légende arthurienne selon Chrétien de Troyes ! Dans une flaque, son traité sur la faune et la flore de Bretagne ! Mais le grand homme était pressé, et il ne se retourna même pas une fois passé.

- T’excuse pas surtout ! lui cria Lyne alors qu’il s’éloignait. Il ne se retourna pas davantage.

Elle commença à rassembler ses ouvrages en grommelant force jurons.
Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 49 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Année : Diplômée
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois d'orme- Ventricule de dragon - 35 cm- Souple
A.S.P.I.C.* : Optimal
Poste(s) : Auror-en-Chef

RPG en cours : Rencontre un après-midi de printemps
Divers : Recrutement des Aurors.
Pré-requis:
Notes aux A.S.P.I.C.S.: Acceptable. Note en DCFM: Effort Exceptionnel ou Optimal.

Si vous pensez avoir toutes les qualités requises pour rejoindre notre équipe, envoyez-moi une lettre de motivation. Je vous contacterai pour fixer un rendez-vous pour un entretien. Si je juge que vous avez l'étoffe d'un Auror, je vous mettrai à l'épreuve sur le terrain.
Avatar : Tilda Swinton
Points : 0

avatar
Lilian BrockenbridgeAdultes
MessageRe: Rencontre un après-midi de printemps - Dim 21 Jan - 20:51
Rencontre un après-midi de printempsAvec Lyne Carter

Le brouhaha habituel de la rue de Traverse emplissait les oreilles de Lilian. Un des rares endroits publics du monde Sorcier où ces derniers affichaient sans complexe leurs tenues chamarrées et insolites. Capes virevoltantes et dramatiques, chapeaux pointus, turbans, robes unisexe brodées et aux coupes audacieuses, le tout dans des teintes où le vert et le violet dominaien largement. Lilian Brockenbridge était habillée sobrement, elle, comme à son habitude. Vêtements gris et noirs, austères quoiqu'élégants, et surtout, pratiques.  Elle ne travaillait pas cet après-midi là. Un miracle. Et l'Auror-en-Chef avait donc décidé de s'adonner à l'un de ses passes-temps favoris: se plonger dans la presse locale, nationale et internationale, assise au Chaudron Baveur, une tasse fumante de thé Olong à côté. Elle avait donc sous son bras une liasse de journaux, qu'elle avait bien l'intention d'éplucher de long en large, mots croisés compris. Pas sûre qu'on puisse jamais qualifier la démarche de Lilian de "guillerette", ou "enjouée". Mais sa façon dont la Sorcière remontait la rue témoignait d'une bonne humeur certaine. Soudainement, elle crut distinguer dans la cacophonie ambiante, une voix familière.

- T’excuse pas surtout !  

Elle se retourna pour identifier la jeune femme qui s'était exclamée de la sorte et reconnut, à quelques pas, la silhouette gracile de Lyne Carter. Cette dernière était acroupie au sol et ramassait des livres qui venaient vraisemblablement de tomber. Elle semblait passablement agacée. Mais bon, quand on connaissait un peu Lyne, cela n'avait rien d'étonnant; d'un naturel plutôt explosif, on découvrait, derrière cette expression renfrognée, que la jeune Carter était surtout passionnée, avide de savoir, et avait une façon bien à elle d'exprimer son affection aux gens qui l'aimaient.

- Failamalle, prononça Lilian en accompagnant la formule d'un geste rapide de sa baguette. Les livres étalés sur le sol vinrent se ranger docilement dans le sac de Lyne, mais ce dernier se retrouva vite plein à craquer et les derniers demeurèrent sur le sol.

- Salut Lyne! Tu es bien chargée, dis-moi... Comment vas-tu?

Elle observa la jeune femme avec bienveillance. Elle avait appris à aimer Lyne, cette dernière étant une amie proche de ses filles, et avait même aidé cette dernière à se former à l'Occlumencie. Mais cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas croisée... Cinq, peut-être six mois?  Le regard de Brockenbridge s'attarda sur le titre des livres restés au sol. Un roman moldu, que Lilian avait lu il y a bien longtemps, un exemplaire, plutôt beau, des légendes arthuriennes, et un traité sur la faune et flore de Bretagne. *Des lectures... plutôt ciblées.*

- Tu t'intéresses au patrimoine celtique, on dirait. Une nouvelle expédition?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t668-lilian-brockenbridge http://harrypotter1991.forumactif.org/t741-notes-lilian-brockenbridge http://harrypotter1991.forumactif.org/t832-contact-auror-en-chef-lilian-brockenbridge
Invité
MessageRe: Rencontre un après-midi de printemps - Lun 22 Jan - 21:46
Aïe aïe aïe ! La faune et la flore de Bretagne prenait l’eau ! Certes les plantes avaient besoin d’eau, mais pas le livre !

- Aspiro humidis, marmonna la sorcière pour sauver l’ouvrage.

Et alors que l’eau se retirait, en laissant malgré tout quelques impuretés, ses autres livres, soudainement, se mirent à bondir gaiement dans son sac ! N’étaient-ils pas beaux, tout disciplinés, en rang, chacun attendant son tour ? Hélas, hélas ! il n’y avait pas de place pour tous ! C’était déjà un miracle que le volumineux Guide de la sorcellerie médiévale se fasse une place, et encore plus qu’il en laisse à trois autres écrits. Mais le dernier tome de la légende arthurienne et Moïse, le traité sauvé des eaux, ces deux-là se retrouvaient piteusement sans abri. C’est avec un choc mou prouvant son découragement que le recueil moldu tomba au sol.
C’est alors que Lyne, dont la main s’avançait vers le livre à la rue, vit ces deux chaussures, surmontées par, chose étrange s’il en était, deux chaussettes, qui elles-mêmes étaient dominées par un pantalon propre et bien droit.

- Salut Lyne! Tu es bien chargée, dis-moi... Comment vas-tu?

C’étaient donc là les chaussures, chaussettes et pantalon de l’Auror-en-Chef ! Levant la tête, ses yeux corroborèrent ce que ses oreilles avaient avancé : il s’agissait bel et bien de Lilian Brockenbridge, bien qu’elle paraisse sacrément guillerette.

- Tu t'intéresses au patrimoine celtique, on dirait. Une nouvelle expédition ?, reprenait la chef de la force d’élite après un regard sur les deux livres encore sur le pavé.

- On peut rien vous cacher, rétorqua la jeune blonde avec un sourire en coin.

Eh oui, avec Lilian Brockenbridge, le vouvoiement était de rigueur. C’était l’une des rares personnes que Miss Carter vouvoyait, et cela suffisait à marquer le respect qu’elle avait pour celle qui l’avait aidé à se former à l’occlumancie. Pourtant, malgré son amitié avec les filles Brockenbridge, rien n’aurait pu faire penser à Lyne qu’elle se lierait aussi d’amitié avec leur mère.
La jeune femme se releva, ses deux derniers ouvrages derechef calés contre elle.

- Pour répondre à votre première question, ça va, déclara-t-elle.

Son sac déjà lourd devenait intransportable avec son surplus de volumes… Elle prit le parti de le porter à deux mains, les autres livres calés sous son bras gauche.

- Et vous ? Vous êtes à la recherche d’informations à croiser sur un criminel, ou vous comptez allumer un feu ?, ajouta-t-elle en avisant la liasse de journaux.

Le poids de ce sac était décidemment accablant. Pourquoi avait-il fallu qu’elle prenne autant de bouquins ?
Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 49 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Année : Diplômée
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois d'orme- Ventricule de dragon - 35 cm- Souple
A.S.P.I.C.* : Optimal
Poste(s) : Auror-en-Chef

RPG en cours : Rencontre un après-midi de printemps
Divers : Recrutement des Aurors.
Pré-requis:
Notes aux A.S.P.I.C.S.: Acceptable. Note en DCFM: Effort Exceptionnel ou Optimal.

Si vous pensez avoir toutes les qualités requises pour rejoindre notre équipe, envoyez-moi une lettre de motivation. Je vous contacterai pour fixer un rendez-vous pour un entretien. Si je juge que vous avez l'étoffe d'un Auror, je vous mettrai à l'épreuve sur le terrain.
Avatar : Tilda Swinton
Points : 0

avatar
Lilian BrockenbridgeAdultes
MessageRe: Rencontre un après-midi de printemps - Lun 5 Mar - 19:19
Rencontre un après-midi de printempsAvec Lyne Carter

- Pour répondre à votre première question, ça va. Et vous ? Vous êtes à la recherche d’informations à croiser sur un criminel, ou vous comptez allumer un feu ?

- Non, pas de feu de joie en perspective, et pas d'enquête non plus, en tous cas, pas cet après-midi, juste un peu de lecture, répondit Lilian en souriant. Comme toi, à priori. Tu veux de l'aide?

Manifestement, sa jeune interlocutrice avait eu les yeux plus gros que le ventre. Elle semblait crouler sous le poids des exemplaires qu'elle venait d'acquérir, et le sac qu'elle venait de prendre dans ses bras menaçait de déverser de nouveau son contenu au sol.

- Pas besoin de te casser le dos. Je peux t'accompagner, je suis en congé. Donne-moi donc ton sac.

Pas sûre que Lyne obtempère; elle faisait montre d'une indépendance farouche, et ce trait de caractère ne datait pas de la veille. Quand on y pensait, c'était déjà surprenant qu'elle ait laissé l'Auror-en-Chef la former à l'Occlumancie. Lilian se rémémmorait la jeune Serdaigle qui avait débarqué dans sa cuisine londonienne, un mois de Juillet: son petit visage encadré de cheveux blonds, ses yeux cernés d'un dense crayonné noir, l'expression peu commode... À l'époque, elle n'aurait pas été surprise de voir la nouvelle amie de ses filles se mettre soudainement cracher comme un chat en colère. Oui, c'était tout à fait ça, une boule de colère semblait avoir élu domicile dans l'estomac et la gorge de Lyne. Une hargne qui s'était apaisée avec les années.

Vu son contexte familial, c'était quasiment un tour de force que Carter ait réussi à devenir Archéomage. Lilian ne lui disait pas, mais elle prenait soin de suivre de loin les expéditions et les quelques articles de la jeune femme. Encore peu connue, il était évident qu'elle finirait pas se faire un nom. *Dommage qu'elle ait refusé de travailler directement pour le Ministère.*

- Tu repars bien bientôt alors. C'était où la dernière fois? L'Amérique du Sud, non?
© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t668-lilian-brockenbridge http://harrypotter1991.forumactif.org/t741-notes-lilian-brockenbridge http://harrypotter1991.forumactif.org/t832-contact-auror-en-chef-lilian-brockenbridge
Contenu sponsorisé
MessageRe: Rencontre un après-midi de printemps -
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre un après-midi de printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi tranquille.
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Un après-midi ... Mouvementé ? [PV Zaza]
» Bon après midi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Londres :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: