AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageC'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Mer 21 Fév - 15:12
Un rencontre de plus entre les deux amis Rebecca, Jace & Luka
xxx
« C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? »


Luka se trouvait dans la bibliothèque depuis plus de deux heures. Il continuait à réviser intensément dans ces derniers jours de cours afin de ne pas décevoir son père lors de son retour à la maison. Luka le savait, il attendrait de lui un certain nombre d''explication et des connaissances parfaitement solide. Luka aimait travail, on lui avait toujours inculqué cela dans la famille. Mais, il n'était pas à la bibliothèque pour rien non plus. Quelques jours avant, Luka et Jace s'était mis en accord pour aller contrarié une certaine Serdaigle. Sans contester de quoi que ce soit, Luka avait accepté la proposition plus que douteuse de son ami. Mais, les deux faisaient la paires et personne ne pourraient les changer. Cependant, Luka avait mis sa condition, cela ne devait pas se faire dans la bibliothèque qui était pour lui un lieu sacrée. Jace lui avant annoncé que la jeune fille appréciait particulièrement ce lieu également. Ainsi en même temps que ses révision, Luka observait à la recherche de sa future cible. Il finit par la voir aux abords de la bibliothèque. Luka regarda sa montre et expirera d'une manière très lasse. Le serpentard était encore en retard.

Luka finit par ranger rapidement ses affaires dans son sac et prit la direction de la sortie afin de rattraper la jeune fille. Le tout ce fit de manière discrète afin de n'éveiller aucun soupçon. Luka ne pouvait laisser partir la jeune Serdaigle pus longtemps s'il voulait mettre son plan à exécution aujourd'hui. Voyant la jeune fille bien pressée, Luka dû faire au plus vite. Sortant sa baguette de manière discret, il fit tomber quelques chose de la poche de la jeune fille. Se précipitant pour le ramasser, il finit par l'aborder :

- Attend ! Excuse-moi ! Mais je crois que tu as perdu ça en chemin ! C'est que tu vas vite dit moi ! Au cours tu comme cela ? Au fait ! Luka Oz pour te servir

Luka tendit la main à la jeune fille en signe de politesse et de gentille. Il rendit par la même occasion l'objet laissé tomber par la jeune fille par les soins du Pouffoufle. Luka avait quelques remords, la jeune serdaigle ne semblait vouloir du mal à personne. Mais, il ne pouvait pas se dégonfler maintenant et faire se plaisir à Jace. Reprenant la parole, il s'adressa de nouveau à la jeune Serdaigle :

- Dis-moi, je passe beaucoup de temps à la bibliothèque et j'avoue t'observer régulièrement. Tu arrives à lire une quantité de livre astronomique ! Que viens-tu chercher à la bibliothèque ? Uniquement les livres ? Tu arrives à trouver chaussure à ton pied ici ?

La voix de Luka était comme à son habitude calme et joviale. Il n'y avait aucune arrière-pensée méchantes dans les propos du jeune homme. Au contraire, il espérait continuer de discuter avec la jeune fille le temps que son acolyte de conneries daigne bien se montrer. A croire qu'il n'avait jamais mis les pieds dans cette partie du château.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Invité
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Jeu 22 Fév - 9:10

« C'est pour rigoler hein, tu nous en veux pas ? »





L'étude du runes est l'une des disciplines que je préfère à Poudlard, sans être forcément celui où je suis le plus à mon aise. Lorsque mon professeur signale la fin du cours, je m'aperçois de la quantité de texte qu'il me reste à traduire pour la prochaine fois. Je pense que je pourrais continuer pendant une heure, peut-être plus... Enfin... Face à ma hantise de coûter des points à Serdaigle, je me sens capable de passer des journées entières dessus. Je ramasse mon sac, range temporairement mon cahier et prend le chemin de la bibliothèque. Je dois bien m'y rendre plus souvent que ma propre salle commune. Je n'ai pas besoin de réfléchir que mes pieds s'y rende directement, sans détour. Bientôt, l'agitation des couloirs cédera la place au silence baignant ce lieu sacré, ce refuge... Le calme me permet d'écouter chacune de mes pensées, de n'en manquer aucune, d'écrire à la gloire de l'harmonie guidée par l'inspiration. Réception et transmission de savoirs millénaires s'y déroule, et je ne suis insensible à cette beauté.

Bon, encore faut-il s'y rendre... Alors que l'entrée de la bibliothèque est visible, une voix m'appelle dans mon dos :

- Attend ! Excuse-moi ! Mais je crois que tu as perdu ça en chemin ! C'est que tu vas vite dit moi ! Au cours tu comme cela ? Au fait ! Luka Oz pour te servir.

Dans un première temps, j'éprouve une vive contrariété de ne pouvoir me rendre jusqu'à ma destination, portée sur l'inconnu qui me retient. Je me retourne pour en savoir plus, ainsi je découvre un membre de Poufsouffle, quelques ans de plus que moi. Il connaît peut-être mes frères, puisqu'il est probablement de la même année que Flynn ou William. Mon regard se porte ensuite sur ce qu'il tient entre les mains : mon carnet. J'ai un éclair de panique à l'idée qu'il ait pu le lire, que quiconque ait pu le lire, mais je me calme. Si un jour je veux percer dans l'écriture, il faudrait que j'arrête de fuir la lecture des autres. Après tout, ce n'est qu'avec des avis que je pourrais progresser, même s'ils sont blessants.

Je lui sourie de reconnaissance. Je ne peux ignorer que je suis rassurée de le retrouver si vite, n'ayant même pas constaté son absence. J'espère qu'il restera quand même mon jardin secret.

- Merci beaucoup, je suis Rebecca Moore. Je compte juste aller emprunter un dictionnaire de runes pour continuer une traduction. Un peu trop longue à mon goût...

- Dis-moi, je passe beaucoup de temps à la bibliothèque et j'avoue t'observer régulièrement. Tu arrives à lire une quantité de livre astronomique ! Que viens-tu chercher à la bibliothèque ? Uniquement les livres ? Tu arrives à trouver chaussure à ton pied ici ?

Les propos de Luka étant plutôt flatteurs, j'ai un léger rire, certainement à moitié nerveux vu la frayeur dans laquelle j'étais un instant plus tôt. Et en même temps, je m'en sens également un peu angoissée à l'idée d'avoir été observée.

- Tu sais ce qu'on dit : quand on aime, on ne compte pas. Et il se trouve que j'adooore lire. Pour moi ou non, il est vrai que Poudlard m'oblige à rediriger les thématiques. Mais non, bien sûr que non, les livres sont beaucoup, certainement une ouverture sur le monde et sur d'autres, une ancre et une évasion, mais ils ne sont pas tout. Il y a... Il y a quelque chose dans l'ambiance qui... Qui permet de mieux assimiler et ressaisir les savoirs ancestraux, les idées fugitives ou un peu tout à la fois... D'éclaircir ses pensées... Tu vois ce que je veux dire ?

Je préférerai écrire que parler, parce que ce langage n'est pas forcément le plus clair. On me l'a d'ailleurs déjà reproché, il n'empêche que des sujets comme celui-là relève de mon identité et que mon identité passe par les métaphores, les comparaisons et n'importe qu'elle figure de style du moment que ça me paraît poétique. Pourtant, même si cette conversation m'aurait passionnée, je reprend ma marche momentanément interrompue vers la salle où je pourrais enfin me remettre à mon devoir. C'est que le temps passe, par essence, et que je n'avais aucune envie d'arriver en retard à mon prochain cours ou de ne pas avoir fini cette traduction. Certes, il me reste plusieurs jours avant d'avoir de nouveau étude des runes, mais il n'y a pas qu'une matière, je tiens à mon sommeil, et les journées n'ont que vingt-quatre heures.


Revenir en haut Aller en bas
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'aubépine - Crin de sombral
Animal/ux de compagnie : chat tricolore
RPG en cours : •RP Commun•



•RP EN COURS•

Petit tour à l'infirmerie - PV Rowena

•RP Seul•


Inventaire : - Nourriture pour chat
- Livre de sorcellerie
- Fiole Felix Felici

Divers :
Avatar : Taron Egerton
Points : -40

avatar
Jace TraversSerpentard
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Ven 23 Fév - 10:39

☾ C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ?
And I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I'll use you as focal point, so I don’t lose sight of what I want. And I've moved further than I thought I could but I miss you more than I thought I would. Oh I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I found love where it wasn't supposed to be right in front of me, talk some sense to me.

▼▲▼





Aujourd'hui, Jace s'est réveillé de bonne humeur. Même s'il est en ce moment même dans un cours qu'il n'affectionne pas particulièrement, il écoute tout de même le professeur d'histoire de la magie. Travers ne cesse de tapoter du pied, espérant ainsi faire passer son heure de cours plus vite. La veille, il a envoyé un hibou à son camarade de sixième année, lui expliquant qu'il compte faire le coup foireux en direction de la petite Serdaigle aujourd'hui. Par contre, le vert et argent ne lui a pas dit explicitement ce qu'il compte faire endurer à la jeune fille, tout simplement parce qu'il en a encore aucune idée. Il verra au moment où il croisera la route de la troisième année.

Par chance, la cloche sonne enfin la fin du cours. N'ayant plus cours pendant les deux prochaines heures qui suivent, le vert et argent marche d'un pas rapide en direction des cachots afin de pouvoir déposer ses affaires. Il regarde rapidement l'heure sur l'horloge murale qui se situe au-dessus de la cheminée et constate qu'il est quelque peu en retard pour son rendez-vous. Il peste dans sa petite barbe de trois jours et se met à marcher d'un rapide, mais toujours aussi silencieux dans les couloirs pour se rendre au niveau de la bibliothèque.

Au détour d'un couloir, l'élève de cinquième année entends de brin de voix s'élever dans les airs. Il reconnait facilement la voix de son acolyte et l'autre doit être celle de la jeune étudiante de troisième année que Jace a décidé d'embêter. Il s'arrête alors dans l'angle du couloir. Le dos collé contre le mur, il passe légèrement la tête pour regarder la scène qui s'offre à lui. Bizarrement, le Poufsouffle est étonnamment gentil envers la jeune fille. La mâchoire du serpent se crispe automatiquement. Le vert et argent n'aime pas voir la scène amicale qui se trouve sous ses yeux.

Voyant que l'étudiante se met à marcher en direction de la bibliothèque, Jace sort rapidement de sa cachette et marche d'un pas rapide vers le groupe d'élèves. Un air malsain se dessine sur les traits de son visage jusqu'à présent crispé par la colère. Les mains derrières le dos, il s'arrête à hauteur du Poufsouffle, tout en ne lâchant pas du regard la Serdaigle. « Tiens tiens, tu tes fait une nouvelle amie Oz ? » La voix du Serpent et froide et distante. Jace se remet à marcher pour venir se positionner devant la jeune femme, l'empêchant ainsi de continuer sa route vers la bibliothèque. De ses yeux bleus-vert, Jace ne quitte pas un seul instant la troisième année, gardant toujours sur son visage son sourire malsain. « Sérieusement Oz, qu'est-ce que tu peux bien lui trouver, elle qui n'a strictement aucune importance puisqu'elle vient d'une famille de sang-de-bourbe. Sérieusement, comment est-ce qu'un sorcier peut-il s'accoupler avec des moldues… »





CODAGE PAR AMATIS


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

«Slytherin produces more than its share of Dark wizards, but also turns out leaders who are proud, ambitious and cunning. Merlin is one particularly famous Slytherin»
(c)crackintime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t993-jace-travers?nid=7#7587 http://harrypotter1991.forumactif.org/t996-les-conflits-de-travers http://harrypotter1991.forumactif.org/t997-voliere-de-jace-travers
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Ven 23 Fév - 20:32
Un rencontre de plus entre les deux amis Rebecca, Jace & Luka
xxx
« C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? »

 
La jeune serdaigle avait répondu de manière très cordiale et gentille à Luka, ce qui décrocha un nouveau sourire chez le jeune homme. Le pouffoufle ne comprenait vraiment pas ce qu’avec son ami vers et argent contre elle. Mais qu’importe en ami fidèle, il ne poserait pas de  question et l’aiderait dans sa démarche aussi noble qu’elle soit. Le serpentard finit par se ramener et ne semblait pas dans un bon jour. Bien au contraire, c’est mâchoire serrait et d’un air froid avec un regard assassin qu’il avait lancé un de ces bon vieux pic dont il avait le secret. Une fois de plus Luka ne comprenait pas la réaction du jeune homme. Il ne se laissa tout de même pas démonté :


-   Contrairement à toi, je connais juste le chemin de la bibliothèque et j’ai un minimum de notion du temps.  Ce qui ne semble définitivement pas ton cas mon chère ami.

Luka continuait d’observer la scène. Voyant la colère de Jace, il décida de s’en amuser et sourire de plus belle à la jeune serdaigle.  Il savait que le serpentard ronchonnerait encore plus. Et à en voir sa tête cela pouvait être rigolo.  Mais il fallut que Jace casse l’ambiance en balançant un pique sanglant sur le sang de la jeune fille. Ainsi, elle était née de parent moldu. Voilà pourquoi Jace voulait s’attaquer à elle. Uniquement à cause du sang. Et il l’avait embarqué la dedans pour l’unique question su sang de la jeune fille. Il le savait pourtant, malgré l’éducation qu’il avait reçu, Luka ne tolérait pas cette méchanceté gratuite à l’égard des sangs. Luka sentit à son tour sa mâchoire se crisper.  Dans sa poche, son poing se serait. Il ne pouvait pas faire un esclandre devant la bibliothèque et lâcher aussi facilement  son ami. Mais Luka ne put s’empêcher de balancer du tac au tac au serpent :

-          Tu vas me le payer chère

La jeune serdaigle ne devait surement pas comprendre pourquoi Luka avait annoncé ça haut et fort. Mais le jeune homme savait pertinemment que Jace comprendrait. Alors, il voulait jouer à cela. Luka allait lui rendre la monnaie de sa pièce et ce en publique. Regardant la jeune Serdaigle, il lui sourit gentiment et agréablement avant de lui faire un clin d’oeuil et de rajouter :

-          Vois-tu  Rebecca, mon abruti d’ami ici présent à quelques difficultés avec la couleur du sang des uns et des autres. Il n’a toujours pas intégré dans sa petite tête de moineau que de manière générale, le sang est rouge et ceux peu importe les parents.  Mais ne doute pas d’une chose, tu es une personne ravissante, et qui rayonne la joie de vivre et cela fait plaisir à voir.

Non, au grand jamais Luka ne serait intéressé par la Serdaigle. Mais, il savait que Jace pouvait le penser et que cela le mettrait un peu plus hors de lui. Il devait continuer un jeu de séduction avec la jeune fille  afin de faire sortir une nouvelle fois Jace de ses gongs ou alors que le serpent aye au bout de son plan. En attendant, Luka se rapprocha de la jeune fille et posa une main discrète sur son épaule en signe de soutien. Tout en faisant ça, il mise en place un jeu de regard avec son ami, lui faisant signe qu’il se rapprochait de la jeune fille. Il le nargua en quelque sorte. Son dernier regard voulait tout simplement dire :


-          Et bien alors, on est Jaloux ? Comme c’est mignon … Mais c’est bête la place est presque prise.

Luka continua à alterner regard provocateur envers son ami et sourire mielleux vers la jeune fille. Jace ne supporterait surement pas la situation et les choses pourraient enfin devenir intéressantes. Cependant, Luka ne put s’empêcher d’envoyer un nouveau pique à son ami :

-          Mais dit moi, la cruche qui te sert d’amie commence vraiment à déteindre sur toi. Vous en êtes où ? Vous avez finit la phase préliminaire dans la monté de la connerie chez les serpentard ?
 
Luka savait qu’il touchait de nouveau un point sensible chez son ami. Mais il ne pouvait laisser passer de tel propos. Il ne supportait définitivement plus ce clivage.

Jace:
 
 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Invité
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Sam 24 Fév - 10:43

« C'est pour rigoler hein, tu nous en veux pas ? »

On ne choisit pas sa famille, mais si je l'avais pu,
je n'aurais rien changé.




De nouveau piégée dans mes pensées, j'ignore totalement la discussion se déroulant dans mon dos. Néanmoins, lorsque le nouvel interlocuteur se plante devant moi pour m'empêcher d’accéder à la bibliothèque, je sens que j'aurais mieux fait d'éviter les lieux. Un regard sur les couleurs qu'il porte me confirme cette impression. Un Serpentard. Il se comporte exactement comme je vois les gens de cette maison. Moqueur. Sadique même. Suffisant. En soi, j'aurais pu me contenter de l'éviter, s'il n'avait pas eu ces paroles :

- Sérieusement Oz, qu'est-ce que tu peux bien lui trouver, elle qui n'a strictement aucune importance puisqu'elle vient d'une famille de sang-de-bourbe. Sérieusement, comment est-ce qu'un sorcier peut-il s'accoupler avec des moldues…

Les quelques mots qui en ressortent immédiatement, à savoir sang-de-bourbe et moldus en particulier, ne sont guère encourageant. Sans compter le ton sur lequel il les a prononcé. Le reste des deux phrases prend sens ensuite, mais j'y passe vite. Non, je n'ai strictement aucune importance, je ne m'en suis jamais donnée et personne ne m'en a jamais accordé, ma famille à part. J'aimerais répondre mais, sur le coup, je ne parviens pas à sculpter l'anglais correctement. Ce qui veut dire que je risque de déraper à tout moment. Je ne suis pas particulièrement violente, mais lorsqu'on dénigre les moldus, ce n'est jamais facile pour moi de réagir autrement qu'avec des gestes.

Luka me vient heureusement en aide en me donnant non seulement du temps mais aussi un personnage à jouer. Être quelqu'un d'autre, voilà un bon moyen de rester posée. A condition d'y parvenir. Je lui renvoie donc son sourire sans aucun problème, rassurée de ne pas être seule.

- Vois-tu  Rebecca, mon abruti d’ami ici présent à quelques difficultés avec la couleur du sang des uns et des autres. Il n’a toujours pas intégré dans sa petite tête de moineau que de manière générale, le sang est rouge et ceux peu importe les parents.  Mais ne doute pas d’une chose, tu es une personne ravissante, et qui rayonne la joie de vivre et cela fait plaisir à voir.

Je ne trouve rien d'autre à dire qu'un « Merci » tandis que je reprend peu à peu contact avec mes facultés. Ne rien faire, réfléchir et répondre. Cela est désormais accessible, tandis qu'un instant plus tôt, me concentrer sur le premier point était mon unique préoccupation. Le Poufsouffle place la main sur mon épaule et un court frisson m'échappe mais je place la mienne sur ses doigts pour lui signifier de la laisser, autant pour moi que pour l'image. Je relâche mes muscles du mieux que je le peux, mais ils se contractent continuellement. Je dois avouer que ce rôle en guise de réplique est intéressant, pourtant je ressens le besoin de réagir par moi-même. Pour dire quoi ? Aucune idée... L'improvisation n'est pas forcément mon point fort, mais je n'ai pas le choix.

- Deux sangs mêlés, deux mondes, ça favorise l'ouverture d'esprit. Tu ferais mieux d'essayer aussi de comprendre l'autre si tu ne veux pas passer le reste de ta vie à t'enfermer dans l'erreur et la bêtise.

Piètre tentative... En soi... en soi j’espère l'atteindre suffisamment pour me défendre mais également ne pas le provoquer davantage. Même si une partie de moi réclame vengeance et attend le premier pas adverse, je n'ai aucune chance, c'est de la folie. Toutefois, je ne pensais pas que mon allié était encore plus fou que moi en cherchant directement l'affrontement. J'attrape ma baguette, sans pour autant la sortir, pour nous protéger au besoin, si la situation tourne mal. Vu ma force, je doute d'être d'une grande utilité autrement. Mais que faire ? Leur niveau en magie doit être plus avancé aussi. A deux contre un, c'est faisable, mais je doute que la direction du pensionnat oublie comme ça l'incident. Trois élèves et trois maisons risquent d'être sanctionnés. Je pense à mes frères. Que faire ? Cette question revient en boucle sans que je parvienne à trouver une réponses. Mais eux ne partiraient pas lâchement. Je peux défendre l'honneur des moldus auprès d'une personne et perdre le mien auprès de tous ceux qui me connaissent. Pourtant, ma décision est vite prise.

Je secoue la tête pour me remettre les idées en place, dépassée par des événements qui n'ont pas encore commencé et qui ne se passeront peut-être jamais. Au revoir, honneur. Telle Hélène à Troie, victime et événement déclencheur de cette guerre, puis certainement jugée, j'assisterais au combat s'il doit avoir lieu. Mais contrairement à elle, je n'en attendrais pas simplement l'issue. Jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'aubépine - Crin de sombral
Animal/ux de compagnie : chat tricolore
RPG en cours : •RP Commun•



•RP EN COURS•

Petit tour à l'infirmerie - PV Rowena

•RP Seul•


Inventaire : - Nourriture pour chat
- Livre de sorcellerie
- Fiole Felix Felici

Divers :
Avatar : Taron Egerton
Points : -40

avatar
Jace TraversSerpentard
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Lun 26 Fév - 15:37

☾ C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ?
And I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I'll use you as focal point, so I don’t lose sight of what I want. And I've moved further than I thought I could but I miss you more than I thought I would. Oh I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I found love where it wasn't supposed to be right in front of me, talk some sense to me.

▼▲▼



Jace continue de regarder la troisième année avec du mépris et un sourire mauvais sur les lèvres. Il se pose continuellement la même question, il essaye tant bien que mal d'y trouver une solution mais malheureusement il n'y arrive pas. Il ne comprend pas pourquoi les quatre fondateurs de l'école, où plutôt, les trois autres fondateurs, ont accepté la venue d'enfant moldue. Alors qu'il est en pleine réflexion, le Serpentard détourne le regard sur son camarade. Son sourire s'élargit, mais il garde tout de même son air froid. « Plutôt étonnant venant de toi. Toi qui passe ton temps à chercher les ennuies… Et tu ne risques pas de me voir ici. Il y a trop de sang-de-bourbes qui traînent par ici. » Un petit rictus s'échappe d'entre les lèvres du cinquième année. Il hausse un sourcil tout en continuant de regarder son camarade de Poufsouffle avec un air de défis. « Ah oui ? J'ai hâte de voir ça… »

La mâchoire du Serpentard se crispe suite aux nouvelles parole du Blaireau. Il plisse les yeux pour lui balancer un regard noir, avant d'afficher une nouvelle fois un sourire en coin. « Et bien, je crois que je vais vous laisser puisque Oz semble pris d'un amour fou envers… » Le vert et argent marque une pause pour laisser son regard sur la Serdaigle. Il affiche un air de dégout avant de reprendre la parole. « Toi. » Pendant que le cinquième année essaye de trouver une meilleure façon de s'en prendre à l'étudiante qui se trouve devant ses yeux, il constate que Luka c'est un peu trop rapproché de la Serdaigle. La mâchoire de Travers se crispe automatiquement. Jace se contente de regarder la scène déroutante qui se passe devant lui. Pris d'énervement, l'étudiant de cinquième année donne un magistral coup de poing dans les côtes du blaireau. À l'endroit même où il avait réussi à le mettre hors jeux lors de sa première rencontre avec le blaireau. S'il y a bien une chose que Jace n'apprécie pas, c'est le fait de parler en mal sur les personnes qu'il apprécie. « Laisse-là en dehors de ça. Et ce n'est pas à cause d'elle que je suis comme ça. C'est ma nature. Les sang-de-bourbe et autres élèves issus de parents moldues n'ont rien à faire dans cette école. »

Jace a totalement oublié la présence de l'étudiante. En même temps, pour le vert et argent elle n'a aucune importance. Ce n'est juste qu'un petit passe temps. Le Travers fini tout de même par poser ses yeux bleus-vert sur cette sorcière. Un rire franc s'échappe des lèvres du Serpent. « Piètre tentative Moore. Si tu as voulu me faire du mal, il m'en faut beaucoup plus que ça. » L'étudiant affiche une nouvelle fois un sourire mauvais. « Je ne ferai pas ça à ta place. » Il lance un regard furtif sur la main de la jeune femme qui tient sa baguette. « Tu pourrais te blesser et il est hors de question que je t’emmène à l’infirmerie »



HRP:
 




CODAGE PAR AMATIS


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

«Slytherin produces more than its share of Dark wizards, but also turns out leaders who are proud, ambitious and cunning. Merlin is one particularly famous Slytherin»
(c)crackintime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t993-jace-travers?nid=7#7587 http://harrypotter1991.forumactif.org/t996-les-conflits-de-travers http://harrypotter1991.forumactif.org/t997-voliere-de-jace-travers
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Mer 28 Fév - 4:20
Un rencontre de plus entre les deux amis Rebecca, Jace & Luka
xxx
« C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? »



Luka continuait d’observer la scène qui se déroulait sous ses yeux. Jace commençait à s’énerver de plus en plus. Luka pouvait le voir à la mâchoire de son ami qui se serrait de plus en plus. Le jeune Pouffsoufle continuait à arborait un grand sourire face au serpentard. Il n’avait pas à souhait de se laisser démonter par la seule prestance de Travers qui essayait de manière assez faible de se défendre aux attaques. Le serpentard se contentait en effet de lancer des piques plus petits les uns que les autres. Luka continuait à sourire de plus belle et se contenta de répondre d’une manière assez rapide :

- Et bien Travers, c’est la seule chose dont tu es capable de dire ? La seule chose que tu es capable de répéter en boucle, est ce mot Sang-de-bourg. Sérieusement, jamais ne tu grandis ?

Luka remarqua en un coup de regard que la jeune serdaigle porta la main à sa baguette. Il plissa les yeux. Regardant une nouvelle fois Jace, il comprit que l’idée de la jeune fille n’était pas la meilleur. Dans un but de la protéger, mais surtout d’anticiper les mouvements de son ami, Luka fit un pas vers le serpentard se mettant en opposition à lui.

- Alors Jace, tu commences à paniquer dès lors on parle de ta petite amie ? Si elle est si proche de toi, qu’est-ce que tu fais encore, cours donc la retrouver.

Luka avait dit ces dernières phrases avec une amertume non dissimulée. Biensur que non, il n’avait aucune volonté que Jace parte et aille voire ailleurs. Mais il ne lui dirait jamais en face. Il était une nouvelle fois trop fiers pour avouer la moindre chose. Il fut tiré de ses pensées par une vive douleur sur dans les cotes droites. Malgré le souffle coupé, Luka arriva à prononcer un simple mot à destination de Jace :

- Enfoiré !

Luka avait du mal à retrouver son souffle. Le serpentard avait frappé exactement au point sensible de ses cotés. Mais contrairement à leur première rencontre, ses blessures avaient cicatrisé, et il ne le mettrait beaucoup moins en difficulté cette fois-ci. Se relevant avec difficulté, Luka dévisagea Jace et lui balança le plus naturellement :

- C’est tout ce dont tu es capable Travers. Tu ne t’ais pas amélioré à ce que je vois.

Luka sentait encore la douleur, mais il ne laissait rien paraitre. Luka sortit soudainement sa baguette de manière complétement imprévu et prononça :

- Expéliarmus

Il avait pour l’intention de propulser en arrière le serpentard. Il ne se laisserait pas marché sur les pieds de la sorte par le Serpentard ; Regardant la jeune serdaigle, Luka finit par dire :

- Tu devrais faire attention avec ta baguette. Jace ne semble pas dans une volonté d’accepté ta personne aujourd’hui. Je pourrais le contenir un temps, mais je ne pense pas le contenir assez longtemps. Ces propos sont largement déplacés et je m’en excuse pour lui car l’idiot qu’il représente ne sera pas en capacité de s’excuser. Mais si j’étais toi je ferais attention.

Portant de nouveau son attention sur le Serpentard, il s’attendait à une réponse de sa part assez rapide. Luka se tenait prêt. Il savait que son ami allait s’attaquer de nouveau à lui et que la situation allait pouvoir dégénérer assez rapidement. Luka essaya tout de même de calmer les choses :

- Jace calme toi, on réglera ça plus tard ! Mais tu risques de blesser Rebbeca alors qu’elle ne t’a rien fait. Si tu veux t’en prendre à quelqu’un tu t’en prends à moi mais tu évité d’impliquer d’autre personne inutilement.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Invité
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Jeu 1 Mar - 10:12

« C'est pour rigoler hein, tu nous en veux pas ? »





A les voir se renvoyer les répliques de l'un à l'autre, je meurs d'envie de m'y mêler, mais je n'ai rien à dire. Soit je ne connais pas assez la cible, soit je manque de répartie. Je dirais les deux, d'ailleurs. J'ai bien quelques arguments, mais la situation n'a plus rien de censé. Je suis totalement perdue. J'ai l'impression qu'ils m'ont totalement oubliée. Ce qui était dans un premier temps une attaque à mon sang se rapproche désormais d'un bras de fer personnel entre les deux garçons. Ma place n'est plus ici, mais je ne peux pas accepter de partir comme ça.

Je me sens responsable à tord de la situation. Lorsque Luka se prend un coup de poing dans les côtes, je refuse de rester sans rien faire, même si j'ai l'impression que le rôle de tout à l'heure n'est plus d'actualité, voire même un frein pour ramener le calme. Je me précipite vers lui :

- Luka, ça va ?

Même s'il semble ne subir aucune conséquence, je m'inquiète, je culpabilise. C'est de ma faute. Si j'étais capable de me défendre seule, si je n'avais pas ce sang mêlé, si je n'étais pas moi, ça ne serait pas arrivé. D'un autre côté, son attitude protectrice soulève chez moi un sentiment de... non, pas de rage, mais peut-être... de la déception... non, toujours pas... Je ne sais pas, une volonté de prouver ma valeur ? Quoi qu'il en soit, je prend très mal ses paroles lorsque celles de Jace glissent sur moi sans trouver le moindre appui, la moindre accroche. Ce n'est pas dans mes habitudes de me sentir sous-estimée, excepté par moi même. Mais je me dis qu'il doit y avoir un fond de vérité de sa part, quand le vert et argent ne cherche qu'à me blesser. Enfin, à nous blesser plutôt.

- Waw, alors tu t'y mets toi aussi ? Tu ne me crois pas capable de lancer un sort correctement ? Oh, peut-être qu'il n'y a pas assez de magie en moi, à cause de mon père sans pouvoir ? Que les quelques années entre nous me rabaisse au rang de débutante ? Si j'ai une baguette, ce n'est pas pour rien tout de même. Et puis je ne suis plus une première année. Je ne suis pas à Poudlard en simple visiteuse, mais pour apprendre et j'ose croire que c'est ce que j'ai fait pendant ces trois ans.

Après tout, « rage » est un mot qui pourrait correspondre à mon état. Je m'aperçois que j'ai terminé de dégainer ma baguette, être à incanter. Je pense qu'un peu plus, je lancerais n'importe quel sort juste pour prouver mes capacités. A priori plutôt un Incendio vu mon penchant pour ce sortilège. Mais je ne dois pas. Il me suffit de quelques secondes pour me calmer et éviter le désastre. Je murmure, autant pour moi que pour le Poufsouffle :

- Et puis... Ce n'est pas comme si j'avais la moindre chance de me débrouiller sans magie...

En un instant, j'ai perdu toute agressivité. La vérité, c'est que je suis totalement démoralisée, je me suis encore refermée sur mes défauts sans retrouver la moindre qualité. Les larmes se rapprochent dangereusement de mes yeux, j'essaye de les chasser avant qu'elles se mettent à tomber, j'espère que je suis parvenue à garder l'air digne. Je n'ai plus aucun objectif, je cherche constamment ce qu'ils espèrent de moi, mais je tiens aussi fermement que possible ma fierté. Ce n'est pas pour rien que je préfère les livres. Eux au moins, ils n'ont aucune attente. Avec eux, je suis libre. Mais qu'on soit moldu ou sorcier, on est jugé, estimé par tous. Je n'aime pas accorder de l'importance à un point selon ce que pensent les autres. Malgré tout, je ne peux pas rester neutre.

- Je... Non, tu as tord, il est là pour moi. Seulement pour moi.

Je voudrais être capable de tenir tête, mais je fais un pas en arrière. Je ne suis pas une héroïne. Je ne suis pas l'ombre des personnages des romans que j'aime tant, pas même de ceux que j'écris. Je ne suis rien. J'aimerais juste disparaître pour ne pas aggraver les choses. Je crois que la seule chose qui me retiens de partir en courant est de réparer la situation. Comment ? J'ai bien l'impression que je ne le peux pas. Mais impossible n'est pas Serdaigle. J'ai juste besoin d'un peu de réflexion et de temps pour préciser la situation et assembler les différents indices, bien que j'ai déjà une petite idée de ce qu'il se passe...



Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'aubépine - Crin de sombral
Animal/ux de compagnie : chat tricolore
RPG en cours : •RP Commun•



•RP EN COURS•

Petit tour à l'infirmerie - PV Rowena

•RP Seul•


Inventaire : - Nourriture pour chat
- Livre de sorcellerie
- Fiole Felix Felici

Divers :
Avatar : Taron Egerton
Points : -40

avatar
Jace TraversSerpentard
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? - Mar 27 Mar - 11:47

☾ C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ?
And I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I'll use you as focal point, so I don’t lose sight of what I want. And I've moved further than I thought I could but I miss you more than I thought I would. Oh I'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense, then you'll lose your mind. And I found love where it wasn't supposed to be right in front of me, talk some sense to me.

▼▲▼



Le Serpentard vient de donner un coup rapide et violent dans les côtes de son camarade. Un petit sourire vient se dessiner sur les lèvres du Travers en voyant que le Poufsouffle à du mal à se relever. Alors qu'il regarde la scène qui se trouve sous ses yeux, son sourire s'étire un peu plus. Même les paroles du sixième année n'arrive pas à lui retirer l'expression rieuse qui s'est installé sur son visage. Malheureusement, sans qu'il ne s'y attende le jeune cinquième année se retrouve au sol, après s'être mangé le mur un peu plus loin. La mâchoire serrée, Jace se redresse et lance un regard plus qu'assassin au blaireau. Comment ose-t-il utiliser un sort contre lui.

Jace se met à marcher d'un pas rapide en direction du blaireau, prêt à lui remettre un nouveau coup de poing. Comme Jace est un peu plus petit comparé au Poufsouffle, il ne peut donc viser le ventre. Il se rapproche dangereusement du petit couple. « Oz tu vas me le payer... » Le serpentard attrape le bras du jaune et noir pour l'obliger à le retourner vers lui pour lui donner un nouveau coup de poing dans son abdomen. « Comment veux-tu que je me calme alors que tu viens de m'envoyer valser contre un mur ! » La voix du Serpent est froide et distante. Il fixe pendant un instant le blaireau avec un air mauvais, avant de reposer son attention sur la petite Serdaigle avec un sourire sadique sur les lèvres. « Tu as de la chance d'avoir ton petit copain à tes côtés. Mais sache, que je ne renonce jamais. Alors, un conseil, ne reste jamais seule.... »

Pendant quelque instant, il ne quitte pas du regard la troisième année, puis il finit par déposer son attention sur le blaireau, gardant avec lui son habituel sourire en coin. Un silence règne désormais dans le couloir. Jace fini par contourner les deux élèves, avant de disparaître dans un nouveau couloir.


FIN DU RP POUR JACE
HRP:
 




CODAGE PAR AMATIS


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

«Slytherin produces more than its share of Dark wizards, but also turns out leaders who are proud, ambitious and cunning. Merlin is one particularly famous Slytherin»
(c)crackintime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t993-jace-travers?nid=7#7587 http://harrypotter1991.forumactif.org/t996-les-conflits-de-travers http://harrypotter1991.forumactif.org/t997-voliere-de-jace-travers
Contenu sponsorisé
MessageRe: C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ? -
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est pour rigoler, hein ? Tu nous en veux pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Athala + Nous tombons toujours pour mieux apprendre à nous relever ;
» comment faire pour que pokemon nous suit ?
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» 100 questions pour mieux vous connaître
» Un sketch pour rigoler ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poubelle & Tasse de thé :: La fin des histoires :: RPG Terminés-
Sauter vers: