AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Invité
MessageL'enfer qu'est l'HDLM - Mar 27 Fév - 14:38




L'enfer qu'est l'HDLM

_PV Rebecca Moore





Histoire de la magie… le mot ou plutôt la phrase ou bien la matière que Galvane ne pouvais pas supporter … Mais, bien sur à Poudlard, il était contraint de l’étudier. Oh, il ne prenait même pas la peine d’écouter déjà qu’il était nul dans toutes les autres matières excepté les potions bien sur et, les sortilèges ou il arrivait parfois à se débrouiller. Sans ça, son bulletin était rempli de T le pire était vraiment pour lui l’histoire de la magie. Mais vraiement ? Y a t-il un intérêt à apprendre des choses sur des gens qui ont soit disant marqué l’histoire du monde magique ? Ah, et, ne pas oublier le professeur Binns. Ce petit fantôme que Galvane ne pouvait pas supporter d’autant plus qu’il à l’habitude de donner des devoirs extrêmement longs et compliqués. Durs, car, comme Galvane n’écoutait rien il ne retenait rien…


C’est pour ça, qu’il fut contraint de se rendre à la bibliothèque histoire de ne pas rendre pour la énième fois parchemin vierge. En même temps, il ne travaillait jamais mais, cette année,le jeune homme avait décidé de s’y mettre un petit peu juste pour ne pas obtenir une lourde série de T à tout les A.S.P.I.C.S. Peut être commençait t’il à se demander ce qu’il allait bien pouvoir faire plus tard…

Soucieux, une pile de livre à la main, un parchemin dans l’autre, Galvane avançait à pas vifs vers la bibliothèque. Il entra et s’assit autour d’une table située dans le fond de la salle.
Le Serpentard, déplia le rouleau de parchemin pour lire la consigne du devoir:

Le XIV Siècle dans le monde magique


Oula Galvane ne savais vraiment rien à se sujet, il poussa un soupir dépressif avant de se mettre à fouiller dans les pages de son manuel.
C’était je pense, une des seule fois de l’année que le Serpentard ouvrait son livre d’histoire de la magie. Rempli de petits caractères noirs, il ne voulut même pas prendre la peine de lire. Trop long et trop ennuyeux.. lassant... déprimant
Il chercha des yeux des personnes « fréquentables » de sa promotion qui pourraient peut être l’aider. Malheureusement, il étaient entourés de petites têtes blondes intellectuels en bref, le type de personne qu’il ne supportait pas ou plutôt comme il aimait dire: les monsieur/madame je sais tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: L'enfer qu'est l'HDLM - Mer 28 Fév - 10:53

« L'enfer qu'est l'HDLM »

Quoi, du niveau cinquième année ? C'est dans mes cordes !




Une fois encore, je passe mon temps libre à la bibliothèque. Je me demande bien comment je pourrais m'en passer pendant les vacances. Mais à vrai dire, l'approche des examens me remet dans cet état d'angoisse profonde que je déteste tant. Même l'odeur des pages et de l'encre, si souvent au cœur de mon quotidien, ne m'apporte pas le réconfort que je lui réclame. Et pourtant, ce n'est qu'une formalité pour passer en année supérieure. Je n'ose pas imaginer lorsqu'il y aura un diplôme à la clé... Je termine la lecture mon manuel de botanique pour la troisième fois de la journée. Dans un futur proche, je prendrai certainement des cours de relaxation. Pour l'instant, je fais de mon mieux pour me concentrer sur le présent, pour ne pas me projeter dans l'avenir. Je referme rageusement le livre, soulevant quelques pages de mes voisins de table. Je présente mes excuses pour le dérangement. J'ai simplement envie de m'occuper l'esprit et d'oublier. Je sais que j'en ai les capacités, je ne suis pas à Serdaigle pour rien. Néanmoins, je ne parviens pas à supprimer cette peur de l'échec.

Je me lève, mais mes jambes ne semblent pas totalement d'accord et il me faut quelques secondes pour retrouver mon équilibre. A moins que ce ne soit juste pas tête qui me joue des tours. Je commence à sortir de la bibliothèque, pensant prendre de ma salle commune un des romans que j'ai amené la Londres moldue. Voyant un Serpentard chercher du regard quelque chose, je suis cependant intriguée. Curieuse, je ne peux m'empêcher de lui demander :

- Bonjour, un problème ?

Rien de plus. Je m'approche juste suffisamment pour distinguer le titre inscrit sur le parchemin auquel il s'intéressait. « Le XIV siècle dans le monde magique ». Est-ce nécessaire de préciser que j'ai connaissance d'éléments lié à cette période ? Même si je préférais l'Antiquité et l'histoire moderne, je m'y suis déjà intéressée. Il est donc tout naturel que je propose mon aide.

- Besoin d'un coup de main ?

Économie de mots. Pourquoi donc ? Je n'en sais rien. Il existe de plus belles tournures de phrase, que j'apprécie particulièrement. Mais efficacité. Parfois, le sens est davantage important que leur enveloppe sonore et grammaticales. Sans compter que je n'aime pas vraiment la maison au serpent, sans doute en raison de préjugés mais passons... Je suis plus que ravie de pouvoir penser à d'autres problèmes que les miens.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: L'enfer qu'est l'HDLM - Mar 6 Mar - 18:11




L'enfer qu'est l'HDLM

_PV Rebecca Moore





Le temps passait, il n’avait toujours pas trouvé de quoi salir son parchemin. Son cerveaux était peut- être ailleurs ou plutôt, il n’était que très rarement là. En fait, Galvane avait déjà abandonné son devoir, il préférait regarder les élèves qui eux travaillaient. Certes, c’était une écrasante majorité de Serdaigle mais le jeune homme n’était pas le seul Serpent de la pièce.

Une jeune fille blonde s’excusa auprès de lui pour avoir tourné inconsciemment des pages de son manuel et bien évidemment, il fallait qu’elle en rajoute une couche et donc qu’elle aille fouiner dans ses affaires. Rien qu’au ton de sa voix, le Canandien savait qu’il ne pourrait pas la supporter très longtemps.

-Bonjour, un problème ?
-Besoin d'un coup de main ?


Le grand blond dévisagea la demoiselle qui venait de l’aborder. Blonde, Serdaigle, petite tête d’une jeune fille bien sage et studieuse oh elle devait être en 3 année. Exaspéré par la jeune fille, il ne put s’empêcher de la répéter d’un air moqueur.

-Bonjour, un problème ?
-Besoin d'un coup de main ?


-Non, mais, vraiment, tu crois que j’ai du temps à perdre avec des gamines comme toi ? Non, tu vois là j’essaye de travailler donc toi et ton sourire de jolie blonde c’est bon ! Nan mais, comme si tu allais pouvoir m’être utile, sérieux aller instinctivement je dirais que tu es pas plus qu’en 3 année.

Galvane retourna la tête vers son parchemin, typiquement le genre de personnes avec qui il ne prêtera jamais la moindre attention. Dans ce cas-là autant se débrouiller tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: L'enfer qu'est l'HDLM - Mar 13 Mar - 16:07

« L'enfer qu'est l'HDLM »

Ne sous-estime jamais un Sedaigle




Le jeune homme n'était guère coopératif. Ça ne m'étonne pas. Pourtant, avec le temps que j'ai passé à la bibliothèque, j'ai accumulé des connaissances pouvant s’avérer utiles. Relisant même régulièrement certains ouvrages lorsque je sens l'oublie arriver, je ne me limite absolument jamais aux cours, toujours à chercher des anecdote ou de nouvelles information.

Je ne prend pas mal ces répétition sur un ton moqueur. Ça me semble juste digne d'un enfant bien plus jeune, ce qui m'amuse même au contraire. Pourtant, je n'affiche aucun sourire, simplement une expression légèrement déçue. Je sais à quel point le stress peut être néfaste. Je plisse cependant les yeux lorsqu'il insinue explicitement mon inutilité :

– Oh, et bien, si tu ne veux pas de moi, tant pis. Même si je n'avais jamais rencontré de Serpentard qui refuse de s'alléger d'une part du fardeau communément appelé devoirs. Par contre, tu devrais éviter de nous sous-estimer, nous autre Serdaigles. Je passe la majorité de mon temps éveillé ici-même. Je ne prétends pas connaître plus de choses que toi, bien sûr, ce serait loin de la sagesse recommandée par notre fondatrice et nombre de philosophes préfèrent même douter du savoir...

Je m'interromps. A quoi bon continuer comme ça sachant pertinemment que je m'enfonce certainement à ses yeux. Il est temps de passer au plus important : le contenu.

– Mais même en troisième année, j'ai en tête des choses que tu aurais pu écrire. Je me souviens des cours de première année, par exemple, contrairement à toi. Alors avant de penser que je te prendrai du temps, tu devrais plutôt songer à celui que je pourrai t'économiser.

Je pointe du menton l'arrière de la bibliothèque, aucune allée particulière. La vérité, c'est que je pourrais lui fournir la totalité des données sur un plateau d'argent (peut-être même décoré de vert, qui sait) mais que ce serait contraire à des méthodes d'apprentissages efficaces.

Bon, d'un autre côté, ce cours s'était incrusté dans mon esprit par la seule présence de la neige qui rendait particulier ce moment. De plus, la diversion d'attention permet une meilleure concentration, paradoxalement, car l'ensemble du cerveau reste « éveillé », non seulement la partie la plus sollicitée par l'action immédiate. J'ai découvert ceci dans un ouvrage moldu sur les sciences, que je remercie d'ailleurs. Les petits dessins sur vos parchemins ne sont donc pas à éviter, amis sorciers, bien au contraire.

Je hausse les épaule en continuant, repensant au qualificatif choisit :

– Ah, et puis merci du compliment.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: L'enfer qu'est l'HDLM -
Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfer qu'est l'HDLM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Quatrième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: