AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

Luka Oz
Luka OzPoufsouffle
MessagePour l'honneur de la famille  Pour l'honneur de la famille  Empty- Lun 9 Avr - 14:19
Un rencontre de plus entre les deux amis Kieran & Luka
xxx
«Pour l'honneur de la famille  »



Les lumières de septembre illuminent la salle commune. Comme à son habitude, Luka est assis confortablement dans l'un des fauteuils individuel de la salle.  L'année commence mal, ou du moins sur les chapeaux de roues. Une rencontre nocturne, et maintenant ça . Cette conversation avec son amie d'enfance. Comment avait-il osé ? Comment ce sale serpent avait-il pus s'en prendre à elle. Il aurait pu lui faire comprendre d'une autre manière. Je ne dirais pas plus douce, cela ne semble pas être dans le genre de ce serpentard. Mais pas de cette manière, pas avec cette violence. Non ! Luka essayait désespérément de garder son calme. Impossible. Il s'imaginait la scène, la manière dont le serpent l'avait traité, la manière dont il l'avait attaqué, et puis emprisonnée. Tout cela était insupportable. Le jeune homme sentit sa mâchoire et ses poings se crispaient. Une chose était sûr, il allait au-delà de grands ennuis. Luka le savait, les serpentard l'appréciaient  bien dans l'ensemble. Mais qu'en sera-t-il lorsqu'il se sera attaqué à l'un des leurs. Les choses changeront, il le savait. Perdrait il l'amitié qu'il avait avec Jace pour cette histoire ? Peut-être. Il ne s'en était jamais pris à des serpents. Non rarement de pleine face. Il en avait remis un certain nombre à sa place. Mais n'avait jamais envisager de s'ouvrir à une guerre contre eux.  Ce n'était pas à tous les serpentards qu'il en voulait. Juste un ! Mais ils étaient solidaire. Il s'attaquerait donc à la maison entière. Sans aucune état d'âme. Juste la crainte de perdre Jace. Mais, il ne pouvait pas, non, il ne pouvait pas laisser un gros porc de serpentard toucher à sa "petite sœur" de la sorte. La prochaine étape ça sera quoi ? Le jaune et noir de décolérait pas, il ne réfléchissait plus, il n'avait qu'une envie, agir. Il prit la décision d'envoyer une lettre à cette personne. Il n'y aurait aucune politesse, aucune gentillesse, non juste de la haine et une envie de vengeance accru. A ce moment-là, plus rien ne comptait pour Luka, juste le souhait de protéger la jeune serdaigle. Il finit par renoncer ne trouvant pas les mots adéquats. Luka décida d'attendre le serpentard à la fin d'un cours. Il mit son plan à exécution le lendemain.

Luka sorti dans les premiers de la salle de cours de métamorphose . Il ne voulait pas laisser le serpent retourner à son nid. Il l'apostropha alors :

- O'Neil, il parait que tu as encore fait ton porc avec une pouffsoufle. Elle t'avait fait quoi elle ? Elle ne t'a pas satisfait au pieu. Où alors est ce toi peut être qui n'est pas si divin au lit. C'est pour te soulager de ta frustration que tu t'en prend à une serdaigle de quatrième année ? Allons je te pensais plus virile que cela. A croire que c'est toi qui propage tes propres rumeurs pour faire croire à tous que tu es un Don Juan.

Les paroles de Luka avait été prononcé assez forte pour qu'une partie de la classe entende et commence à murmurer des choses. La couleur était annoncé. Et le jaune et noir savait que le Serpent, ne laisserait pas de tels propos sans représailles.  Luka avait réussi à attirer l'attention. Le jaune et noir se sentait d'une humeur taquine pour pallier à sa colère. Il ne put s'empêcher de rajouter :

- Tu es bien à l'image de ta maison lâche. Court donc te réfugier dans ton petit nid douillet  entouré de tes copains. Mais tache de te montrer plus mature à l'avenir. Car pas sûr que les filles de ta maison apprécieraient de savoir que tu abuses de la beauté de la gente féminine. Cela serait bête que tu ne puisses plus enchaîner tes conquêtes. A moins qu'une autre version remonte jusqu'aux oreilles d'Albus.

Luka s'avait très bien que Kieran comprendrait le sous-entendu. Alors que fera le jeune irlandais. Défendra-t-il son honneur. Ou se laissera t-il insulté sans ne dire un mot.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Septième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 0

Kieran O'Neill
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Pour l'honneur de la famille  Pour l'honneur de la famille  Empty- Jeu 12 Avr - 12:57
Pour l'honneur de la famille Il était une fois... Luka Oz / Kieran O'Neill

Ainsi donc, la nouvelle année venait de commencer, et c'était à présent la dernière année. 1992, l'année où aller s'achever l'histoire de Kieran à Poudlard, il ne reverrait plus le parc et ne sentirait plus le vent caresser son visage dans la tour d'astronomie, cette année allait être placé sous le signe de la mélancolie, car étrangement, cela ne lui tardé pas de finir, l'école avait toujours été un refuge loin de ses parents et du modèle qu'il devait être pour eux. Si il n'avait plus celle-ci, que lui restait il pour trouver une raison d'être loin de sa famille ? Misère.
Enfin, la fin de la sixième année n'avait pas été de tout repos et les vacances qui s'en sont suivis ne furent guère différentes des autres années. Réception à Dublin, rencontre avec d'autres familles pour parler mariage, entrainement dans la danse, la magie et l'histoire magique pour que rien ne soit oublié, heureusement, il pouvait compter sur son frère pour détruire cette monotonie qui le transformait en automate, à faire hurler ses parents en rajoutant toujours des couches, il lui permettait d'avoir des instant de répit où il pouvait vagabonder dans les rues de sa chère ville.
Mais l'été avait disparu pour laisser place à la rentrée scolaire, le voilà présent en septième année et à quelques jours de son anniversaire. Depuis la rentrée, tout avait été agréable, retrouver sa chambre, sa maison, non, vraiment, ça démarré plutôt bien. Il avait même trouvé le temps de pouvoir se tourner vers le livre qu'il avait trouvé dans la salle de son professeur, oh oui, tant de connaissance... Merci "Prince de Sang-mêlé" qui que tu puisses être. Par ailleurs, cette nouvelle connaissance commençait à l'obséder, il savait des choses qu'aucun autre ne semblait savoir, c'était plaisant, comme un secret qui ne regardait que lui.
La tête dans ses pensées, il ne fit même pas attention au cour de métamorphose qui passait devant lui, il était ailleurs, réfléchissant à ce qu'il pourrait en faire, même quand la fin du cour retentit et que tout le monde se leva, il n'était pas présent, laissant ses camarades faire la conversation, mais malheureusement, à la sortie, on vint le sortir de ces rêveries :

"- O'Neil, il parait que tu as encore fait ton porc avec une pouffsoufle. Elle t'avait fait quoi elle ? Elle ne t'a pas satisfait au pieu. Où alors est ce toi peut être qui n'est pas si divin au lit. C'est pour te soulager de ta frustration que tu t'en prend à une serdaigle de quatrième année ? Allons je te pensais plus virile que cela. A croire que c'est toi qui propage tes propres rumeurs pour faire croire à tous que tu es un Don Juan. "


L'irlandais s'arrêta pour regarder le beuglard, avisant la tête qui se trouvait devant lui, un Poufsouffle, par Merlin, Kieran savait que les Poufsouffle n'était pas des gens avec une dignité, mais quand même, il voulait quoi lui ? O'Neill garda le silence, plongeant paresseusement ses mains dans son manteau, se redressant légèrement pour aviser celui-ci d'un regard négligé et hautain, patientant :

"- Tu es bien à l'image de ta maison lâche. Court donc te réfugier dans ton petit nid douillet entouré de tes copains. Mais tache de te montrer plus mature à l'avenir. Car pas sûr que les filles de ta maison apprécieraient de savoir que tu abuses de la beauté de la gente féminine. Cela serait bête que tu ne puisses plus enchaîner tes conquêtes. A moins qu'une autre version remonte jusqu'aux oreilles d'Albus. "


Alors c'était ça ? Venir régler les comptes d'autrui ? Quelle misère. Comme toute réponse, il poussa un simple soupire désintéressé, secouant lentement la tête de gauche à droite, alors quoi ? C'est tout ? Il voulait taper scandale devant tout le monde ? C'était ça son plan ? Effectivement, les serpentards et les Poufsouffles n'avaient pas été élevés dans le même monde. L'irlandais pris une inspiration et se mit à parler, toujours aussi calme et ennuyé :

"Excuse moi mais...T'es qui en fait ? Non car vraiment, t'as tronche ne me dit rien. Je t'entend crier, ça oui, comme tout le monde ici je suppose même. Mais vraiment, ton visage ne m'dit rien. La prochaine fois tu devrais peut-être t'attaquer à des gens de ta catégorie, tu sais. Et quelle Poufsouffle ? Il y en a eu tellement... Faut dire que votre maison est plus réputé par vos plats et vos filles que votre courage. Même si je dois avouer que tu gueules presque aussi bien que la dernière qui a connu mon lit." Kieran étira un maigre sourire. "Bien, t'as fini ton caprice ? Ce que je fais ne regarde que moi. Tu veux te lamenter sur les filles avec qui je couche, fait la queue et pas la mienne de préférence, je n'ai pas ce goût là. Maintenant, tu vas gentiment t'écarter et reprendre ta route pour tes cours, comme un bon poufsouffle et me foutre la paix."

L'irlandais passa alors, venant percuter l'épaule du jeune homme avec la sienne, avançant d'un pas lent et ennuyé devant lui, sa main tenant en réalité sa baguette dans sa poche, son attitude négligé et ennuyé masquant son état de surveillance, il ne manquerait plus que ce taré se pense invincible.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour l'honneur de la famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elinor Tyssier - Pour l'honneur de sa famille...
» Pour l'Honneur de la Guilde !
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Deuxième étage-
Sauter vers: