AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageErrance dans les couloirs - Mar 5 Juin - 2:16
Errance dans les couloirsft. Libre




L'été s'était écoulé à une vitesse fulgurante. Ce fut une belle saison, chaude, tranquille, comme il l'aurait aimée à l'accoutumé. Néanmoins, ce ne fut pas le cas cette année et il n'eut de cesse de penser à ses résultats aux B.U.S.E.S. Il avait essayé de se ressaisir puis de se montrer productif, il avait essayé de ne pas échouer et de pouvoir obtenir le privilège de choisir les matières qui l'aideraient à son avenir. Ce ne fut pas évident et c'est avec un grand soulagement qu'il parvient tout de même à passer de justesse en6ème année.

Voilà plusieurs mois qu'il réfléchissait à rendre visite à sa directrice de maison afin de lui parler de ses troubles, de ses inquiétudes et de ces fameuses lettres qu'il continuait de recevoir malgré qu'il avait cru bon de les ignorer. Perdu, c'était le mot actuel. Encore et toujours à se poser des questions. Tokyo s'était effacé, mais il avait entrepris la décision de se ressaisir.

Le jaune et noir marchait d'un air serin dans les couloirs. En réalité, happé par ses plus sombres pensées, il n'avait aucune idée de l'endroit où il se trouvait. Il errait simplement, sans but précis. Son regard bleu magnétique restait de marbre et contrastait avec le faible sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Tokyo avait toujours été troublant aux yeux de certains, pas facile d'approche, il fuyait souvent son entourage ainsi que les situations embarrassantes. Il n'était pas monnaie courante de le voir dans le château, plutôt habitué aux grands espaces, le jeune homme préférait arpenter le parc dans toute sa longueur plutôt que de rester une journée entière coincé entre les murs de l'école. Et pourtant, c'est ce qu'il faisait en ce jour ! Maussade, c'était le mot ou bien perturbé. Dans tous les cas, le poufssouffle n'était pas dans son état normal. Il tenait dans ses mains une des dernières lettres qu'il avait reçue de la jeune femme anonyme. Cette dernière lui donnait rendez-vous à un endroit bien précis afin de répondre à certaines de ses interrogations. Tokyo redoutait de choisir la mauvaise option. Après tout, qu'avait-il réussi dans sa vie jusqu'à présent ? Il avait perdu ses parents et son comportement avait éloigné ses amis. Il s'était rendu lui-même seul et solitaire et devait désormais vivre avec.

Alors qu'il s'enfonçait un peu plus dans les méandres de ses pensées, il fut soudainement interpellé par un son de pas qui provenait en arrière de lui. Surpris, Tokyo fit un bond et se retourna vivement en lançant un regard noir vers la personne à l'origine du bruit.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Errance dans les couloirs - Mar 5 Juin - 18:32



Errance dans les Couloirs
Sixième étage, Novembre 1992


Encore une journée de finie. Bon sang que cela passe trop vite, je ne vois pas le temps passer. LA dernière heure venait de se terminer et je quitte mon cours de Runes Anciennes. Encore une fois, on se retrouve avec une traduction longue à faire. A croire qu’on a pas d’autres matières que ça. Cela en devient déprimant mais même avec ça, je garde le sourire. J’avais laissé tout le monde sortir comme des moutons tandis que je terminais de recopier ce qu’on avait travaillé aujourd’hui et poser quelques questions à mon professeur. Il faut dire que c’est jamais très simple de maîtriser les runes anciennes et je sais que le Professeur McGonagall s’en sert en cours de Métamorphose. Il paraît qu’elle essaye de tromper les élèves qui ont l’option. Mais jusqu’à maintenant, je n’ai jamais vu de piège. Cependant, même si la matière est difficile, il paraît qu’on s’en sert en permanence.

Remerciant le professeur d’avoir répondu à mes questions, je le remercie gaiement avant de le laisser tranquille. Sac à l’épaule, je sifflote un peu avant de marcher sur quelque chose. Hein ? Levant mon pied, je me baisse afin d’observer l’objet en question. Arquant un sourcil, je remarque qu’il s’agit de l’insigne de préfet et je vérifie son état. Le regardant de toute part, je me dis que j’aimerais bien le devenir l’année prochaine mais ce n’est pas à moi de le décider. C’est au directeur de l’école et de la maison des blaireaux. Utilisant ma baguette, je souris et je lance le sortilège de réparation afin de réparer la broche qui permet de l’accrocher sur sa robe.

« - Reparo ! »

Bon, c’est vrai que c’est interdit de faire de la magie dans les couloirs mais ce n’est pas comme si je faisais un duel contre un autre élève et on a une salle de duel prévu pour cet effet même si on n’a pas vraiment de référence. Il paraît que Quirell veut la gérer mais Rogue semble être aussi de la partie. Cela promet d’être vide encore bien longtemps. Gardant l’insigne en main, je me mets à me demander qui a bien pu perdre son insigne : le préfet ou la préfète ? Autant le garder et le rendre à son propriétaire légitime dans la soirée. Au moins, il ne sera pas tomber entre de mauvaises mains. Reprenant ma marche, je tourne ensuite à droite afin de me rendre aux escaliers et là, je vois au loin le préfet qui semble dans la lune. M’approchant de lui, je marche normalement et il finit par faire un bond tout en me regardant d’un air noir.

« - Serein Tokyo, je vais pas te dévorer... »

Je lève même les yeux au ciel. Je m’approche encore plus prés de lui et je me mets à regarder sa tenue. Oui, je sais qu’il est mon préfet mais ce regard, je ne l’aime pas vraiment. Je garde mon sac sur l’épaule et je finis par soupirer. Je crois qu’il n’avait pas capté qu’il n’avait plus son insigne de préfet sur son uniforme de Poufsouffle. A vrai dire, cela n’était pas urgent mais puisque je semble avoir trouver le propriétaire, je le regarde avant de tendre ma main devant lui pour lui montrer son insigne.

« - Je crois que tu as perdu ça ! »

Je lui montre un sourire et je suis quand même soulager de rendre ce qui appartient à mon préfet de maison. Pour quelqu’un d’habituellement serein, le voilà un peu trop sur les nerfs. Il est vrai que je ne le connaît pas beaucoup mais on ne s’est jamais disputé pour autant. Je garde ma main ouverte tandis que je lui rends ce que le directeur et Chourave lui ont confié en début d’année voire même l’année d’avant. SI je me souviens bien, c’est sa seconde année en tant que préfet de Poufsouffle.

Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Errance dans les couloirs - Mer 6 Juin - 16:21
Errance dans les couloirsft. Libre




Tokyo avait tellement été absorbé par ses pensées qu'il n'avait pas remarqué la perte de son insigne. A dire vrai, il ne s'était pas aperçu, quelques instants plus tôt, avoir délaissé volontairement l'objet. Sa nomination au poste de préfet avait pour but de le rendre plus social, cependant le constat l'amenait au point mort. Le jaune et noir ne parvenait pas à se mélanger à la masse. Ce fait le rendait autant plus triste qu'il ne l'était. Malgré tout, son statut lui permettait de se gardait loin de quelques faiseurs de trouble et il lui arrivait, à l'occasion, de défendre quelques camarades.

Lorsqu'il comprit que l'individu qui venait de le surprendre à ses rêveries se trouvait être une personne de sa maison, il en fut quelque peu soulagé. Au moins, il n'aurait pas à supporter les causeries insignifiantes d'un roublard de serpentard.

Lorsqu'Ambre lui parla en levant les yeux au ciel, Tokyo se sentit un peu stupide par son comportement qui laissait paraître sa nervosité certaine. Cette fille, quant à elle, semblait plutôt à l'aise, mais peut-être n'était-ce qu'une façade ? Dans tous les cas, elle lui tendit son insigne maudite.

« - Je crois que tu as perdu ça ! »

Un léger soupir s'échappa de la bouche du jeune sorcier, qui n'eut, sur le moment, rien à répondre. Il tata sa robe dénudée de l'insigne et constata l'absence de l'objet.

- Hum...

Il fallut attendre quelques instants avant qu'il ne se décide à ouvrir la bouche en se forçant à sourire. Après tout, cette dernière se montrait plutôt sympathique à son égard.

- Merci. Je ne pensais pas l'avoir perdu.

Le jaune et noir tendit la main afin de le récupérer et laissa s'échapper, par mégarde, la lettre de ses tourments. Il lui fallu quelques instants de réactions avant d'oublier totalement la présence de la jeune fille et de récupérer avec grande hâte la missive.  


Note:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Errance dans les couloirs - Dim 10 Juin - 22:03



Errance dans les Couloirs
Sixième étage, Novembre 1992


Je le regarde simplement. Oui, je suis une Poufsouffle et alors ? Pourquoi devrais-je avoir honte ? Je me sens très bien dans le terrier des Blaireaux. Je m’entends avec tout le monde et je ne cherches pas la guerre. Je m’occupe de mes études tout simplement. Il n’y avait absolument rien de prétentieux là-dedans. Je ne connaissais pas plus que ça le préfet de ma maison mais je ne cherches pas à m’infiltrer dans la vie d’autrui. Cependant, ces derniers temps, il est un peu tête en l’air. Est-ce que quelque chose le perturbe ? Je ne saurais le dire et je devais me faire à l’idée que tout le monde ne souhaite pas parler. Cependant, je ne suis pas née de la dernière pluie et je sens bien qu’il est nerveux.

Je lui avais rendu ce qui lui appartenait et je n’ai fais que lui rendre. Je garde le sourire et je suis toujours souriante. Je suis connue pour ça au sein de la maison. Je ne fais pas souvent de bêtises mais je suis toujours joyeuse et je n’hésite pas à transmettre ma bonne humeur à mes camarades de maison. Et puis, c’est toujours mieux de rire afin que cela passe plus vite plutôt que de se morfondre. C’est alors qu’il fait tomber quelque chose et je me recule afin de ne pas marcher dessus. J’observe avec surprise la missive et j’arque un sourcil. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Je ne préfères pas lire et je le remarque ensuite en train de reprendre sa missive. Je relève les yeux vers lui tout en tenant toujours l’insigne dans la main. Bien sûr, je me suis arrangée pour ne pas le perdre et le casser une nouvelle fois. C’est alors que je lui demande avec un air inquiet.

« - Est-ce que tout va bien ?   »

j’avais eu une certaine hésitation car ma question pouvait être mal interprétée alors que je veux juste l’aider. Il est préfet et il aide tout le monde alors il faut savoir renvoyer l’ascenseur et surtout qu’il semble en avoir besoin. Reprenant l’insigne, je le retourne afin d’ouvrir la broche. Je m’approche de lui tout en gardant cet air inquiet. Après tout, on est solidaires à Poufsouffle alors pourquoi s’éviter. Enfin, il y a des rumeurs sur son compte mais je m’en fiche bien.

« - Bouge pas ! »

Je m’avance vers lui et j’attrape sa cape de Poufsouffle afin d’y accrocher son insigne correctement. Insigne que j’avais réparé. Je lui fixe correctement et je lâche l’ensemble et je prends le temps de vérifier qu’il est bien accroché. Puis, je recule de plusieurs pas avant de le regarder avec un sourire. Je suis toujours souriante même si je m’inquiète pour lui.

« - Je pense que tu ne le perdra plus maintenant… »

Je ne le lâche pas des yeux. Après tout, je lui avais posé une question et j’en attendais encore ma réponse. Il a tout à fait le droit de m’envoyer bouler car après tout, cela peut être personnel et beaucoup n’apprécie pas qu’on se mêle de ça. Je ne lui en voudrais pas pour autant. Cela dépend bien sûr de la façon dont il me parle aussi. Je l’observe donc en silence et je garde le sourire… Cela fait toujours du bien de voir les autres sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Errance dans les couloirs -
Revenir en haut Aller en bas
 
Errance dans les couloirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça se bouscule dans les couloirs (PV Charlie)
» Bousculade dans les couloirs [LIBRE]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Dans les couloirs du MNF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Sixième étage-
Sauter vers: