AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageExcursion interdite - Mer 26 Avr - 15:53
Gemma était calmement installée aux Trois Balais, à la table la moins visible qu'elle ai trouvée. Elle avait tout fait pour se faire le plus discrète possible, n'ayant absolument pas le droit d'être ici. Si on la découvrait, elle passerait sans nul doute un mauvais moment, qui pouvait se révéler éternel si elle faisait perdre des points à Serpentard, ou si son père était mis au courant. Mais elle ne regrettait pas. Sirotant un jus de citrouille, elle appréciait d'être venue. Elle avait toujours détesté cette boisson, et pourtant elle la savourait. Aujourd'hui, elle avait un goût différent, un goût de liberté. Une liberté durement acquise qui plus est.

Cela faisait quelques jours maintenant que la jeune sorcière avait entendu parler du passage secret pour aller à Près-au-Lard. Au détour d'un couloir, elle avait compris au comportement de deux septième année qu'ils parlaient en espérant que personne ne les entende. Elle s'était donc approché silencieusement, tendant l'oreille pour percevoir leur conversation. Ils avaient évoqué un anniversaire, ce dont la serpentarde se fichait bien, mais également d'un moyen de se rendre au village qui se trouvait non-loin de Poudlard. Il suffisait d'emprunter un passage sous le Saule cogneur. Présenter de cette manière, cela lui avait paru bien simple.

Elle avait décidé de l'essayer ce jour, préparant quelques vêtements de ville pour paraître moins suspecte. À l'extérieur du château, elle avait déambulé jusqu'à trouver l'arbre. Il était impressionnant, et elle connaissait ses particularités, elle ne s'approcha donc pas trop. Inspirant, elle se prépara, tendant ses jambes. Vivement, elle sprinta jusqu’au tronc, et appuya sur un nœud, ce qui était censé le maîtriser. Elle avait lu cela quelque part, et si c'était faux, elle risquait bien de mourir. Mais cela marcha, et elle soupira de soulagement. Désormais, elle pouvait tranquillement chercher le passage. Quand elle l'eut trouvé, elle se dissimula pour se changer, enfilant une chemise blanche à col à jabot, qu'elle coinça dans un pantalon noir. Des vêtements sobres et décents que son père avait tenu à lui faire emporter « au cas-où », qu'elle soit toujours présentable. Elle avait caché sa robe de sorcière pour son retour, et emprunté le chemin secret.

Il donnait sur l'extérieur de Près-au-Lard, dans la cabane hurlante. Comme la sortie était condamnée, elle avait juré, avant de déplacer une planche d'un Wingardium, ce qui lui avait permit de sortir. Une fois dehors, pendant quelques instants elle l'avait observé, songeant qu'elle la visiterait sûrement quand elle ramènerait une autre personne. Mais là, elle voulait juste pouvoir profiter d'aller où elle voulait comme elle le voulait. Voilà comment elle s'était retrouvée dans l'établissement des Trois Balais.


Dernière édition par Gemma Landre le Ven 28 Avr - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Excursion interdite - Jeu 27 Avr - 10:22



Excursion interdite



ft. Gemma Landre
Aux Trois Balais
Dialogues en #109669

Si la vie tranquille à Poudlard ne déplaisait pas à Persei, une vie agitée et ponctuée de surprise lui aurait tout autant plu. Sauf peut-être ce jour là...

Ca faisait un moment qu'elle observait Gemma, plusieurs jours. Elle ne la connaissait pas assez bien et pensait qu'en l'observant, elle en apprendrait plus sur elle. Mais à part voir une serpentarde gentille et amicale (si, si !) elle ne remarqua rien, sauf peut-être un certain air conspirateur.

Ah les conspirations, Persei adorait ça. Surtout quand elle était de la partie et qu'elle ne risquait rien. Alors cela l'avait intrigué, et elle avait suivi avec plus d'attention les mouvements de la jeune brune.

Pour se faire plus discrète, elle avait changé la couleur auburn de ses cheveux en un noir de jais, et ses yeux de la même couleur. Elle avait tenté de donner à sa peau une carnation un peu plus grisâtre pour se fondre dans les ombres plus facilement, mais sans grand succès. Alors elle s'était contentée de changer du changement capillaire et oculaire.

Le samedi était arrivé, et Gemma avait soudainement disparu des radars de Persei.

- Non ! pesta la sorcière.

A force de recherches, elle avait fini par retrouver sa trace : dans le parc. La rouquine - devenue brune - suivait au loin la jeune fille. Elle n'avait jamais pris la peine de s'aventurer beaucoup sur les terres de Poudlard, aussi lorsque Persei aperçu l'arbre gigantesque sous lequel Gemma avait disparu, elle déglutit.

Ne pas connaître cet arbre, même sans explorer l'extérieur du château, c'était juste être ignorant. Elle était juste devant le Saule Cogneur. Il semblait agité, mais ce n'était pas pour autan qu'il bougeait. Ca inquiétait quelque peu Persei qui avait perdu à nouveau la trace de Gemma.

Le problème à présent, c'était de la retrouver sans craindre pour sa vie. A ce moment précis, Persei aurait voulu être un animagus ou alors un sorcier plus puissant, parce que ce n'était pas avec un wingardium leviosa ou un petrificus totalus de première année qu'elle pourrait passer à travers les branchages...

Lorsqu'elle s'avança d'un pas, l'arbre déjà penchait, prêt à attaquer.

- Mince, zut, non, stop, pas ça ! paniqua déjà Persei.

Elle se recula et déjà l'arbre reprit sa position initiale. Elle souffla. Fallait qu'elle y aille franchement sans réfléchir. Inspirant une bonne fois, elle s'élança vers l'ouverture qu'elle venait de repérer.

Malheureusement, elle se prit les pieds dans une racine - ou plutôt, le saule cogneur lui attrapa la cheville, la faisant tomber tête la première dans la terre fraîchement retournée. Ses cheveux s'emmêlaient déjà, et la terre se logeait dans ses cheveux. Ces derniers virèrent au jaune, le dégoût et le désespoir de devoir les laver en rentrant.

Mais pas le temps de penser à ça, elle se dépêtra in extremis de la racine avant de ne se faire écraser par une branche faisant deux fois sa taille. Haletant et paniquant, elle rampa, roulant d'un côté à un autre pour éviter les racines et les branchages.

Ce ne fut que lorsqu'elle tomba dans l'ouverture qu'elle souffla à nouveau. Elle essuya quelques larmes de peur, ainsi que de nombreuses écorchures sur son visage, bras et jambes. Comment pourrait-elle justifier sa tenue ? Et surtout, maintenant pour se faire discrète, ça risquait d'être compliqué... Que faire ?

Elle se décida à poursuivre Gemma. Sa camarade risquait de leur faire perdre des points, elle n'était pas certaine que trouver un passage secret et se glisser hors des terres du château soit bien acceptable dans les règles. Dans sa réflexion, son pied glissa sur un bout de tissu.

- Lumos ! Oh mais c'est à Gemma !

C'était de plus en plus bizarre, la robe de sorcière de Gemma, mais au moins Persei avait à présent un vêtement de rechange pour masquer sa mésaventure. Elle se glissa dedans. La robe était plus longue que la sienne, évidemment, Gemma était plus grande que Persei, pas de surprise donc.

Ses cheveux étaient en désordre complet... Elle passa ses doigts dedans pour les démêler un peu en couinant, mais c'était surtout pour enlever les résidus de terre. Elle leur donna une teinte similaire à cette dernière pour masquer cela, et se frotta énergiquement le visage pour enlever la terre restante. Ca ne masquerait pas les égratignures mais au moins elle était plus présentable - ou presque.

Sa tignasse était devenue aussi épouvantable que celle de Granger : des cheveux indomptables et terriblement embarrassants. Tant pis. Elle reprit alors son chemin à la poursuite de Gemma.

En avançant dans le tunnel, de nombreuses insultes lui passaient dans la tête, toutes destinées à Gemma. Quelle inconscience et en plus, l'obliger à se traîner dans la terre... Non, c'était inadmissible même. C'est un rai de lumière grandissant qui sortit Persei de ses pensées. Et la voilà arrivée elle ne savait-où, dans un endroit ô-combien peu rassurant. C'était semblable à une maison hantée. En fait, elle n'en avait pas tant peur, c'était plutôt les toiles d'araignée qui ne la rassuraient pas.

La fillette se précipita dehors sans se retourner, manquant de trébucher plusieurs fois à cause de la robe un peu trop grande. Quelle terrible image devait-elle renvoyer. Elle n'osait l'imaginer. Mais c'est ainsi qu'elle pu continuer son chemin à la poursuite de Gemma. Elle était - enfin - à Pré-au-Lard. Ce n'était pas forcément très vivant, enfin si, mais moins que Chemin de Traverse.

Elle regarda autour d'elle, ignorant quelques regards curieux ou moqueurs, cherchant la trace de sa camarade. Mais sa mésaventure lui ayant pris trop de temps, elle ne la voyait pas. Nulle part en vue. Elle pesta. C'était devenu une habitude, une mauvaise habitude, et quand elle rentrerait chez elle, elle aurait intérêt à faire attention. Son père n'apprécierait pas son langage... fleuri.

La serpentarde était fatiguée, et tout ce qu'elle voulait, c'était être au chaud, dans le château. Un verre de jus d'oeillet serait par ailleurs le bienvenue. Dans sa promenade - qui n'en était pas tant une - elle regardait les façades des magasins et arriva devant les "Trois Balais". Elle poussa la porte et passa sa tête dans l'entre-bâillement : c'était un bar.

- Parfait !

Si on l'observa au départ, les gens retournèrent vite à leurs occupations. Elle commanda un jus d'oeillet en déposant les mornilles qu'elle devait sur le comptoir et s'éclipsa vers le fond de la salle pour se fondre dans le décor. Ce semblant de tranquillité fut soudainement déchiré par une forte émotion de colère.

- T-t-toi ! balbutia furieusement Persei, tandis que ses cheveux se coloraient d'un pourpre vif sous l'effet de la colère.

Devant elle, Gemma qui sirotait le plus tranquillement du monde son verre, comme si de rien n'était. C'aurait pu être la fin du monde dehors qu'elle s'en serait moqué à en voir son air détaché et nonchalant.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Excursion interdite - Jeu 27 Avr - 21:54
Alors que Gemma était toujours aussi tranquillement installée, elle vit une sorcière furibonde entrer dans le bar. Sa dégaine était étonnante, on aurait dit qu'elle s'était roulée dans l'herbe sans prendre la peine de se débarbouiller après. La serpentarde fronça les sourcils en songeant au fait qu'on avait peut être remarqué son absence et envoyé une élève la chercher. Elle se détendit bien vite ; un professeur serait plutôt venu.

Elle se calma donc, essayant de percevoir de qui il s'agissait, en vain. Sa curiosité prenait le dessus, et elle n'arrivait à se concentrer sur rien d'autre que la mystérieuse fillette. Jusqu'à ce que celle-ci vienne à elle, rouge de colère.

L'observant, elle bafouilla un «toi» furieux. Gemma se tendit. Il s'agissait de Persei, Persei Black. Elle avait déjà fait sa connaissance et l'avait appréciée, mais elle avait visiblement fait quelque chose pour lui déplaire. Cependant, elle ne put empêcher un ricanement devant son état, elle était vraiment risible.

« - Si tu te voyais ! »

Elle se ressaisit, sa remarque ne faisait visiblement pas rire du tout sa camarade. Comment ne pas le faire pourtant en comparant leurs deux tenues … Une évidence frappa alors Gemma, et elle attrapa fermement Persei par le bras, l'emmenant en vitesse hors de l'établissement.

« - Tu es folle de venir avec ta robe de sorcière ici, tu veux qu'on se fasse prendre ? L'incendia-t-elle ? »

Qu'elle résiste ou pas lui était égal, elle l'entraîna de force dans un endroit caché du hameau pour que personne ne fasse attention à elle.

« - Tu cherches quoi là, en fait ? C'est quoi ton but ? Non mais j'y crois pas, on dirait que tu as fait exprès, c'est comme si tu criais : Nous sommes de Poudlard, et n'avons bien évidemment pas le droit d'être ici, mais j'adore me faire punir, alors vite, ramenez-nous à l'école en précisant bien que nous avons désobéi ! »

C'était au tour de Gemma d'être survoltée. Elle n'avait pas pris tant de précautions pour que cette inattentive de Persei gâche tout. Les poings sur les hanches, elle attendait son explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Excursion interdite - Jeu 27 Avr - 22:25



Excursion interdite



ft. Gemma Landre
Aux Trois Balais
Dialogues en #109669

Si elle avait pu, Persei aurait hurlé comme une furie, lui aurait sauté à la gorge et lui aurait sectionné les artères avec les dents. Et dieu seul savait que ce n'était pas l'envie qui manquait. Son sang bouillonnait, elle serra les poings, essayant de regagner contenance, mais c'était peine perdue. C'était sans compter sur Gemma qui s'esclaffa en faisant une réflexion sur sa tenue.

De base, la rouquine n'avait pas une grande patience. Elle savait l'être oui, mais après avoir vu sa dignité être écrabouillée par le saule cogneur, elle ne savait plus l'être. Avant qu'elle ne puisse rétorquer, elle se faisait violemment entraîner par Gemma à l'extérieur.

Elle manqua de trébucher plusieurs fois à cause de la robe de sa camarade. Si demain elle la retrouvait trouée, elle ne pourrait s'en prendre qu'à elle-même et pas à Persei. Cette dernière se ferait un plaisir de le lui rappeler dans quelle condition elle avait trouvé sa cape. Ou peut-être pas...

Ce n'est que lorsque Gemma se mit à hurler que Persei crut que ses yeux allaient sortir de ses orbites, littéralement. Elle n'aurait su dire si elle était offusquée, outrée ou ébahie par la soudaine bi-polarité de la brune ou si elle était juste surprise de sa propre stupidité. Mais là n'était pas le moment de se faire hurler dessus. Elle en aurait presqu'oublié la raison de sa venue.

- Pardon ? Siffla-t-elle. Mon but c'était de te rattraper avant que TU ne fasses perdre des points à notre maison. Ensuite, si j'avais su qu'il y avait un arbre tueur, j'aurais sans doute pu me faire plus discrète quant à mon apparence.

Au fur et à mesure qu'elle parlait, sa tignasse semblait prendre vie et devenait aussi agressive que Persei, arborant une couleur noire, aussi noire que sa colère. Ses iris avaient pris la teinte que ses cheveux, se confondant avec ses pupilles. Elle se débarrassa de la robe qu'elle portait en la jetant au sol.

- Si TOI, tu n'étais pas partie comme ça avec un air aussi suspicieux, JE ne t'aurais JAMAIS suivi. JE ne ressemblerais pas à une folle que ses chats auraient griffé, et mes vêtements seraient encore en bon état et pas devenus des haillons. Je n'aurai pas eu à prendre TA cape pour être plus discrète si TU ÉTAIS RESTÉE A POUDLARD !

Persei était hors d'elle, sa voix tremblait de rage, et elle tremblait autant que sa voix. Elle haletait à avoir hurlé comme elle l'avait fait, et comme pour se venger, elle piétina la robe de sorcière au sol. Elle ravala en même temps des larmes de fureur et se mordit la lèvre inférieure.

- Tout ça, c'est de TA faute ! LA TIENNE ! Madame est si téméraire, Madame veut montrer aux autres qu'elle est grande et fabuleuse, qu'elle transgresse le règlement, la moquerie sarcastique était palpable dans cette phrase. Eh bien Madame apprendra qu'elle est une belle imbécile ! Reprit-elle en braillant à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Excursion interdite - Jeu 27 Avr - 23:51
La réponse de Persei ne se fit pas attendre, toujours plus vive. Si Gemma s'énervait discrètement, ce n'était pas le cas de sa camarade, qui beuglait comme une furie. Elle accablait la jeune Landre, qui, si elle restait physiquement impassible, bouillonnait intérieurement de rage. Elle plaqua sa main sur la bouche de l'autre serpentarde.

« - Non mais tu es vraiment stupide, tais-toi donc un peu ! C'est toi qui vas nous faire perdre des points en nous faisant repérer ! »

Elle prit une grande inspiration pour se calmer. Comme elle n'avait aucune envie d'exploser ici, elle devait trouver une solution. Et elle supposa que se moquer en était une bonne.

« - Je suis honorée de t'intéresser au point que tu veuilles sans cesse me suivre et m'espionner. Tu vas jusqu'à voler mes vêtements ! Vu l'état dans le quel tu l'as mis d'ailleurs, je te le laisse, considère ça comme un cadeau. J'en ai de rechange, j'ai apparemment bien fait d'en apporter. »

Le temps d'un instant elle se tut, avant de reprendre, levant un sourcil.

« - Et sache que, contrairement à ce que tu sembles penser, je n'ai rien à prouver. Je n'ai pas peur de déroger au règlement, je n'ai pas peur d'enfreindre les règles, je n'ai même pas peur de me faire attraper, même si c'est moins drôle. Et, attention, tu risques d'être choquée, je n'ai pas peur non plus de me faire punir ou nous faire perdre des points. Oui, je voudrais que notre maison gagne cette année, oui j'essaierais de nous faire gagner des points, mais pas au point de sacrifier ma liberté. Et je suis désolé si la pauvre petite Persei est trop faible et peu fière pour se plier stupidement au règlement. »

Elle bouillonnait. Mais il fallait se contrôle. C'était de plus en plus dur, et elle sentait que sa froideur laisserait bientôt place à un feu dévastateur. Sans attendre Persei, elle sortit de Près-au-Lard pour plus de discrétion, jetant de tant à autres des coups d’œil pour vérifier qu'elle était bien suivie, même si elle tenait à toujours distancer l'autre fillette. Ses pas étaient rapides et brutaux, comme si son corps reflétait son état d'esprit.

Une fois suffisamment éloignée des habitants du village, ayant avancé en direction du passage secret, elle se retourna et se mit à hurler.

« - Non mais, vraiment, c'est hallucinant que t’essaies de tout me mettre sur le dos ! Tu es maintenant au moins tout aussi coupable que moi ! Tu te crois plus intelligente à me surveiller, n'est-ce pas ? T'es complètement ridicule ! Moi avant de venir, je prévois, j'organise, je réfléchis. Tu sais ce que ça veut dire, réfléchir ? Non, bien sûr que non, où tu ne serais sûrement pas là ! T'as risqué de tout fouttre en l'air en venant ! »

Gemma faisait de grands gestes et sa voix vacillait parfois sous le coup de ses émotions. Ainsi, elle pouvait paraître terrifiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Excursion interdite - Ven 28 Avr - 11:47



Excursion interdite



ft. Gemma Landre
Aux Trois Balais
Dialogues en #109669

Gemma répondit à Persei d'un ton plus calme qu'elle, mais l'agacement était bel et bien là. Au fur et à mesure que la brune s'exprimait, se justifiait, la rouquine se sentait insultée. Sa mâchoire se contracta, et elle serra des poings, encaissant de plus en plus difficilement la critique que sa camarade lui faisait.

Elle, peu fière ? Et faible ? Gemma savait-elle seulement à qui elle parlait ? Avant que la jeune sorcière puisse répondre, l'autre partait précipitamment sans se retourner. Que devait faire Persei ? Rester là ? Et prendre le risque qu'on l'attrape ? Non, et puis cette histoire n'était pas réglée.

Elle poursuivit Gemma sans prendre la cape qui était au sol. Sa tenue débraillée se fit remarquer plus facilement, mais elle s'en fichait totalement. Au point où elle en était arrivée, elle n'était plus à ça prêt. Sa dignité avait déjà fui au loin sans demander son reste et ce quand le saule cogneur n'avait pas voulu la laisser passer.

Gemma finit par revenir dans le sillage de Persei. Elle avait été tellement rapide que la rouquine avait perdu sa trace un instant, mais avec la direction qu'elle avait pris, la serpentarde avait deviné qu'elle retournait au passage secret. Persei était décidée de rétorquer enfin, mais Gemma lui coupa l'herbe sous le pied une nouvelle fois.

C'était de trop, plus que Persei ne pouvait en supporter. Elle hurla telle une banshee et se jeta sur Gemma, la renversant au sol. Elle était à califourchon sur la brune et hurlait, lui donnant des coups et la griffant telle une sauvage de moldue. Ses yeux la brûlait, ce n'est que lorsqu'elle sentit des larmes de rage de fureur coulèrent sur ses joues qu'elle comprit ce qu'il se passait.

- Je te déteste ! Tu crois que je ne sais pas ce que c'est que le manque de liberté ? Tu crois que je l'ai fait exprès de te suivre ? Si Serpentard ne gagne pas la coupe, que penses-tu qu'il va se passer quand je rentrerais chez moi ? La plus stupide c'est TOI ! Toi qui veut faire la grande sans penser aux autres autour de toi ou aux conséquences ! Si j'avais su que ça se terminerait comme ça, il est clair que je ne t'aurais jamais suivi !

Elle respirait à peine entre ses larmes et les coups qu'elle donnait. Si au départ ça avait été violent, les coups se faisaient de plus en plus faibles à cause des soubresauts de Persei. La vie à Poudlard avait été peut-être plus dure à supporter qu'elle ne l'avait cru. Surtout qu'avec les lettres régulières de son père, la pression était lourde.

Gemma avait été la première à lui parler, et Persei l'avait apprécié, enfin un peu. C'était son premier lien qui ne se basait pas sur le mépris, ça avait été presque un soulagement. C'est pourquoi elle avait tant tenu à la suivre. Elles n'étaient pas encore amies, mais Persei avait toujours été maladroite avec les autres.

Pourquoi son père ne lui avait-il appris que le mépris envers les autres et la méfiance ? Ah oui, pour toujours faire bonne figure. Mais Persei n'était pas juste une petite chose comme ça qu'on pouvait façonner au besoin. C'était une fille, une sorcière avec des sentiments.

La rouquine secoua la tête vivement. Non, ce n'était pas le moment pour ça. Elle avait même cessé les coups, perdue dans ses réflexions. Elle se leva sans regarder Gemma, se frotta le visage pour faire disparaître les larmes et inspira.

- Tu as raison, je suis stupide. J'ai été stupide de suivre une imbécile comme toi, reprit-elle hargneusement. Mais ne t'inquiète pas, ça ne recommencera pas, tu pourras faire perdre autant de points à Serpentard que tu voudras tant que tu seras dans de sales draps, ça me fera plaisir. J'espère sincèrement que tu te feras pincer à chaque fois, j'espère que tu auras tellement de retenues que tu ne pourras pas t'échapper.

Elle cracha aux pieds de Gemma, ayant repris contenance. Elle rajoute un "je te déteste" une nouvelle fois avant de repartir dans le passage secret sans prêter attention à sa camarade, fidèle à elle-même.



Dernière édition par Persei Black le Ven 28 Avr - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Excursion interdite - Ven 28 Avr - 21:24
Persei était une vraie furie, hurlant, pleurant, se battant. Elle était survoltée, visiblement habitée par des sentiments qui la dépassaient. De cette manière, elle ne ressemblait plus à rien d'autre qu'une étrange énergie de rage, de tristesse et de colère. Plus une humaine mais une entité qui ne se maîtrisait plus. Ni bienfaisant, ni malfaisant, tout simplement incontrôlable, déchaînée. Ses émotions étaient trop fortes pour être contenues. Elle s'était jetée sur Gemme et la rouait de coups. La serpentarde ne sut comment réagir. Ce n'était pas douloureux, elle se protégeait sans mal de ses gestes désordonnés, mais n'arrivait pas à repousser Persei.

La jeune Landre avait compris que sa camarade souffrait. Elle avait peur d'être punie et rejetée par ses pairs. En Gemma, elle avait vu une compagne, qui l'avait trahi en la poussant vers le châtiment familial. Les Black devaient être comme son père, et l'enfant ne pas avoir pu se détacher de leur emprise. Gemma avait réussie, elle, à porter un masque d'obéissance, tout en vivant en fait d'une liberté volée. Sinon, elle n'aurait jamais pu tenir, et elle admirait Persei d'avoir réussi à le faire.
Sa fureur retombait d'ailleurs devant l'autre fillette. Elle avait le tord d'être humaine, et de parfois trop comprendre les autres. Surtout quand s'identifiait comme en cet instant. Petit à petit, elle se redevint complètement calme.

Persei, dans sa crise, finit par s'écarter. Elle avait avait repris un semblant de convenance, tout en restant pathétique. Crachant aux pieds de son accompagnatrice, elle lui avait asséné qu'elle la détesté. Cet acte avait failli faire repartir sa victime dans sa fureur. Elle avait d'ailleurs du mal à la retenir. Mais elle parvint à se contenir. Tout de même, elle allait bousculer la jeune fille, sauf que celle-ci se retourna vers le passage avant qu'elle n'en ai eu le temps.

« - Petrificus Totalus. »

Gemma avait vivement sorti sa baguette et l'avait agitée en direction de la fuyarde. Il fallait qu'elle l'écoute.

« - Je sais ce que tu ressens. Crois-tu  qu'il n'en ai pas de même pour moi ? Que je ne suis pas aussi contrainte ? Que je n'avais jamais peur de la conséquence de mes actes ?  Bien sûr que si. Je n'ai pas à penser, je n'ai pas à ressentir quoi que ce soit, je n'ai pas à être vivante. Me taire, toujours me taire, obéir et rien d'autre. Être la petite héritière parfaite qu'ils réclament. Et mon avis, mes sentiments, ton mon être, cela passe après mon nom. Je n'ai pas à être moi, seulement Gemma Landre. Ou peut-être seulement Landre. Je suis mon nom et dois lui faire honneur. Ou je subirais leurs foudres.
Mais je refuses d'exister dans cette terreur permanente. Je me cache, je ruse, et ce depuis toujours. Même s'ils pensent que je suis comme ils le voudraient.
 »

Elle fit une courte pause, pressant affectueusement une épaule de la statue. Comme attendre une réaction d'une personne figée était inutile, elle annula son sort et reprit, sans laisser à Persei le temps d'ouvrir la bouche.

« - Ne les laisse pas te tuer, restes-toi même, même si devant eux tu mens. Cependant ne te leurres pas, j'ai beau faire la fière, je suis tout autant que toi prisonnière de mon destin. »

Un sourire amical se dessina sur son visage.

« - C'est pour cela que, malgré tout, j'accepte d'oublier ce qu'il s'est passé si tu t'excuses. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Excursion interdite - Ven 28 Avr - 22:37



Excursion interdite



ft. Gemma Landre
Aux Trois Balais
Dialogues en #109669

Si elle avait pu, Persei serait redevenue une furie. Son sang bouillonnait tellement, ses sentiments avaient tellement d'emprise sur elle qu'elle se demandait même comment elle n'avait pas explosé plus tôt. Mais le sort que lui avait jeté Gemma était plus efficace qu'elle ne l'aurait cru.

Ses membres raides ne demandaient qu'à être libéré, et le sang qui pulsait au niveau de ses tempes la faisait presque souffrir. La rouquine était vouée à écouter la tirade de sa camarade, et ça ne l'enchantait pas. Elle ne voulait plus l'écouter ou l'entendre, elle ne voulait plus à avoir à faire avec elle.

Tout ce que voulait Persei, c'était aller se coucher et oublier le monde autour d'elle. Comme ça, elle aurait pu regagner sa confiance habituelle, elle aurait pu se reconstruire un masque encore plus solide. Comment en était-elle arrivée à cet extrême déjà ? Ah oui, la solitude. Chez elle, elle n'avait jamais ce problème. Son père était toujours avec elle, et même si Sadir Black contrôlait ses faits, ses gestes et ses pensées, elle n'était pas seule.

Et puis elle avait sa mère aussi, malgré sa passivité, elle avait su tempérer Persei par moments difficiles. A Poudlard, la jeune sorcière n'avait personne, et surtout, elle était perpétuellement frustrée, énervée et agacée. Finalement, cet après-midi là était juste la goutte qui faisait déborder le vase déjà trop plein.

Gemma alors prit la parole. Tandis qu'elle parlait, Persei se sentit confuse. Si elle prétendait savoir ce qu'elle ressentait, pourquoi est-ce que malgré tout elle agissait comme elle le faisait ? Qu'est-ce que la liberté avait de si exceptionnel ? Évidemment que Persei voulait y goûter, voulait savoir ce que c'était. D'ailleurs elle avait déjà tenté d'en faire l'expérience auparavant. Mais la punition qu'elle avait reçu lui avait trop coûté.

Comment Gemma pouvait-elle faire semblant ? Comment y arrivait-elle ? Pendant un court instant, Persei aurait pu admirer la brune, mais en même temps, elle se surprit à la détester un peu plus. Gemma c'était ce que Persei n'était pas. Elle avait du courage, elle avait su se défaire de l'emprise parentale et de son nom, elle était capable de faire ce que la rouquine n'aurait jamais pu faire. C'était injuste.

Le contact de l'autre fillette contre son épaule sortit Persei de sa demie-léthargie, et elle fut de nouveau libre de ses mouvements. Pourtant elle ne bougea pas, comme gelée. Si elle n'était plus en colère, elle était à présent confuse. Que devait-elle répondre ? Devait-elle simplement faire des excuses à Gemma comme elle le suggérait ?

Elle renifla, et s'éloigna de quelques pas de Gemma. Elle était trop proche, et Persei n'était pas habituée à ce que quelqu'un réussisse à la percer à jour de la sorte. Enfin non, elle s'était elle-même trahie. Mais il était clair que la fillette n'était pas habituée à fréquenter les gens comme Gemma.

Elle bafouillait et regardait le sol. Des excuses semblaient mal venues, surtout après avoir réagit de la sorte. Elle ne cachait pas sa surprise. Elle marmonna quelques mots, pour se convaincre d'au moins faire face à Gemma. La serpentarde ne se sentait pas capable de faire des excuses.

Malgré tout, la fillette fit volt-face. Elle planta son regard dans celui de l'autre fillette. Elle ouvrit la bouche, mais sa voix resta coincée dans sa gorge nouée. Elle referma la bouche et baissa le regard. Elle se retourna à nouveau et décida de s'en aller.

- Gemma, je ne comprends pas pourquoi tu as atterrit à Serpentard, commença enfin Persei. Tu es beaucoup trop sentimentale, tu me fais penser à un Gryffondor. Ce que je ne comprends pas non plus c'est ton manque de rancoeur. Pour moi tu as des qualités très... inhabituelles chez les serpentards.

Elle fit une pause, incertaine de comment continuer. Même si son ton était redevenu calme et maîtrisé, elle ne savait pas comment Gemma le recevrait.

- Je ne m'excuserais pas pour ce que j'ai fait Gemma. Je t'ai suivi en connaissance de cause, je t'ai suivi en prenant des risques. Il est vrai que je n'avais rien calculé, mais j'avais déjà envisagé certaines conséquences. Je ne m'excuserais pas non plus pour ce que j'ai dit, j'aurais finit par le dire même sans la colère. Maintenant c'est dit. Par contre, je m'excuse pour mon comportement. Je n'aurais pas du craquer comme je l'ai fait, et pas contre toi.

Sa voix tremblait sur les derniers mots. Elle ne craquerait pas à nouveau. Elle serra les poings, se redressa, la tête droite, toujours dos à Gemma. Elle reprit à nouveau, mais sa voix était devenue sans émotion, juste placide.

- Je voudrais juste te corriger sur quelque chose, je ne suis pas prisonnière de mon destin. Je suis juste une prisonnière. Je n'ai pas de destin m'appartenant contrairement à ce que tu sembles croire. Toi tu as la chance malgré tout d'avoir réussi à t'en échapper. Moi, je ne peux pas. J'aurai dû naître en tant que garçon, c'était le destin que mon père avait écrit avant ma naissance, avant de savoir qu'il aurait une héritière.

Elle replaça une mèche derrière son oreille malgré sa chevelure toujours aussi sauvage.

- Gemma, fais comme si tu ne me connaissais plus. S'il te plaît.

Et sans attendre la réponse de la brune, Persei reprit son chemin. C'était dur de se dire qu'elle serait véritablement seule à présent. Mais son choix était fait. C'était ce qui semblait être la meilleure solution selon Persei.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Excursion interdite - Sam 29 Avr - 0:42
Quand elle fut libre et que Gemma eut fini de parler, Persei s'écarta, et se positionna dos à elle. La brune se mordit la lèvre. Elle savait qu'il était inutile d'espérer des excuses, elle-même n'en aurait probablement jamais fait. Mais après ce qu'il s'était passé, elle ne pouvait pas faire comme s'il n'y avait rien eu. Elle s'était laissé malmenée, et sa fierté avait déjà suffisamment pris pour qu'elle ai besoin de se rassurer.

Mais elle ne s'attendait pas du tout à ce que dit Persei. Une remarque sur sa maison. La mauvaise maison d'après elle. Cela fit réfléchir la fillette un instant. Elle ne pensait pas que le Choixpeau est fait un mauvais choix ; elle rusait, manipulait, mentait, et n'hésitait pas à s'éclipser si la situation la dérangeait. Quand elle avait fait sa cérémonie, elle y était allé dans un état d'esprit calme et placide, bien loin de celui dans lequel était en ce moment. Elle savait ne rien ressentir, se faire froide et distante. Parfois, ses émotions s'exprimaient, mais c'était bien rare. Elle les avaient laissées un peu trop libres, oubliant que Persei n'était pas elle, et allait se ressaisir. Serpentard était sa maison, et elle y trouverait sa place. De toutes manières, c'est ce que voulait son père.

Concernant le courage, elle ne savait pas vraiment si elle en possédait. Elle s'arrangeait toujours pour ne pas se faire prendre, prenait le moins de risques possibles, où en tous cas le calculait pour éviter tous les imprévus. C'était donc un faux courage, simplement un leurre, puisqu'en réalité, elle ne craignait rien.

Si elle avait fait un effort, c'est parce qu'elle s'était vu en la métamorphomage. C'était en vérité plus sa personne qu'elle rassurait. Un acte de bonté apparente, en réalité égoïste. Du moins, c'est ce qu'en conclut Gemma. Elle ne savait pas qui elle était, et était en constante évolution. Au contact des autres, elle se dévoilait, sans savoir si elle appréciait cela ou non.

Elle remarqua que Persei avait précisé que c'était des qualités. Depuis quand un sorcier de leur maison disait-il de qualificatif de Gryffondor qu'ils étaient des qualités ? C'était inattendu, mais elle le prit donc comme un compliment, étant donné la tournure de la phrase. Même s'il était immérité.

À son non-étonnement, la miss Black décida de ne pas s'excuser. Ce qui la surprit, par contre, ce fut que ce refus n'était pas total. Si elle ne s'excusait pas de l'avoir suivi ou pour ces mots, elle le faisait pour son comportement. Et cela satisfaisait entièrement la serpentarde. Elle aimait qu'on soit sincère avec elle, et ce qu'elle n'avait clairement pas apprécié, c'était le crachat. Qu'elle se fasse frapper, elle s'en fichait, et aurait probablement pu repousser son adversaire avec un minimum d'effort. À vrai dire, elle trouvait que c'était plutôt Persei qui avait à être honteuse de cela. Mais l'acte de mépris total qu'elle avait eu juste après … Cela elle n'avait pas pu l'accepter. Apparemment, sa camarade était consciente d'avoir dépassé les limites.

Elle ne comprit par contre pas totalement la dernière partie de sa tirade. Enfin, ses mots lui étaient-ils seulement vraiment destinés ? Ou leur auteure les avaient-elle prononcés dans son propre intérêt ? Son père avait voulu un garçon, il avait eu une fille. Son destin à elle n'était rien, dès sa naissance, elle s'était retrouvé dans l'incapacité de le suivre. N'était-ce donc pas pire de toute sa vie se faire reprocher quelque chose dont on est pas responsable que de suivre une voix toute tracée qui ne nous convient pas ? La question était trop compliqué pour qu'elle songe à y répondre maintenant.

Constatant que Persei avait précisé bien être une prisonnière, elle soupira d'un triste soulagement. Trop souvent, les enfants et adolescents sang-purs refusaient de s'avouer leur captivité, la réfutant. Certains l'appréciaient même, la plupart vivait très bien dedans, y restaient volontairement, cela leur convenait. Mais ce n'était pas le cas de tous. Ce n'était pas leur cas.

Pour finir, elle lui demanda de la laisser seule dans le future, ne peut revenir vers elle, l’oublier. Alors que Gemma l'observait partir, elle pensa une seconde à le faire Mais elle n'était pas obéissante. Aujourd'hui, elle avait senti un lien la rattacher à Persei, et savait qu'il ne se déferait pas si simplement. C'est pour cela que bien qu'elle en fasse le vœux, Gemma ne laisserait pas tomber Persei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Contenu sponsorisé
MessageRe: Excursion interdite -
Revenir en haut Aller en bas
 
Excursion interdite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle interdite et dernier message
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» Une Balade Interdite (PV Petit Matin)
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite
» Mes occupations préférées : n°2 la Forêt Interdite [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending :: RPG Terminés-
Sauter vers: