AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Invité
MessageLa solidarité existe... [Luka] | En cours - Jeu 14 Juin - 22:46



Amitiés autour d’une bierraubeurre
Pré-Au-Lard, 14 Novembre 1992


Cela fait un moment que je n’avais eu de nouvelles de Luka. Ce grand gaillard bosseur s’est en effet vu mis à pied quelques temps hors de Poudlard. Autant dire que, comme d’habitude, je m’inquiète et je n’ose pas vraiment en parler. Et pour cause, je voyais déjà venir les phrases du genre « C’est bien fait pour lui », « il n’avait pas à faire ce qu’il a fait »… Parfois, cela ne me rassure pas d’entendre ça. J’ai longtemps voulu en parler à ma directrice de maison mais sincèrement, après la lourde sanction, je suis persuadée que cela ne soit pas une excellente idée. Je lui avais envoyé quelques nouvelles par hibou mais je n’avais eu aucune réponse de sa part. Je n’étais même pas sûre qu’il viendrait boire cette bierraubeurre avec moi… J’avais quand même pris mes affaires car avec ce temps presque hivernal, il ne fera pas super chaud. Nous étions le fameux jour et j’avais pris tout ce qu’il fallait pour résister au froid. Je portais mon chapeau, mon écharpe aux couleurs de Poufsouffle ainsi qu’une veste chaude. Comme c’est une sortie extra-scolaire, je n’ai pas besoin de porter la tenue de Poufsouffle et l’écharpe suffit amplement. J’avais attendu le dernier moment que mon hibou revienne mais sans grand succès. Quelqu’un vient me chercher et j’ai fini par rejoindre les autres. Le départ est pour dans peu de temps. Grâce aux Sombrals que je ne vois pas, les luges avancent sur le lac noir qui semble complètement figé et où le temps semble s’être soudainement arrêté. Je profite du court voyage pour discuter avec ceux qui m’entoure et pour rire de quelques blagues. On est en weekend et même si mes devoirs sont finis, je devais me détendre et oublier les cours. Chose que je sais parfaitement faire… Jusqu’à maintenant en tout cas.

Arrivant à Pré-Au-Lard, j’écoute les consignes des enseignants qui nous accompagnent et je file faire le tour de la grande rue où se trouve tous les commerces. Je ne savais si Luka était dans le coin ou non mais je voulais aller m’acheter des bonbons pour les cacher dans la salle commune. Quand tout va mal , il paraît que manger un bonbon fait du bien. Je n’ai jamais testé et il faut dire que je suis toujours souriante même en ce moment alors que je m’inquiète pour quelqu’un. Je file donc aller acheter ce que j’ai besoin avant de revenir aux Trois Balais. J’attendrais le temps qu’il faut quitte à manger mes bonbons… Pénétrant le local, je sens la chaleur et je retire mon chapeau, mes gants et mon écharpe avant de prendre place quelque part où je peux avoir l’entrée en visuelle. Je ne veux pas le rater… Ce sera dommage. Je pose tout ça puis on me demande ce que je veux.

« - Une bierraubeurre s’il vous plaît ! »

Remerciant la personne d’un sourire, je me mets à regarder autour de moi. Les Trois Balais ne semble pas si plein que ça et ce n’est pas plus mal. Je n’ai pas quand il y a trop de monde. Cependant, cela peut changer n’importe quand vu le temps de dehors, beaucoup d’élèves voudront se réchauffer à un moment ou à un autre. Si je suis venue à Pré-Au-Lard, c’est uniquement pour lui et j’aurais bien d’autre occasions pour venir ici faire des tas d’autres choses. Il est vrai que s’il ne vient pas, je serais déçue mais je ne lui en voudrais pas. Je sais qu’il va bientôt revenir à l’école mais c’est l’état qui m’inquiète le plus… Je ne suis peut-être pas une grande amie mais nous sommes loyales entre membres de la même maison. Il est un blaireau et je suis une blairelle alors j’emmerde les enseignants qui essayeront de me dire de ne pas prendre de ses nouvelles. Au moins, à Poufsouffle, on ne se fait pas la guerre entre nous et on se fait un minimum confiance entre jaune et noir… Ce qui n’est pas le cas de toutes les maisons…

Revenir en haut Aller en bas
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: La solidarité existe... [Luka] | En cours - Mer 18 Juil - 16:02
Un rencontre de plus entre les deux amis Ambre & Luka
xxx
«La solidarité existe … »

Deux mois, c'était la peine qu'avait reçu Luka avec son ami Jace pour une simple blague. C'était une simple putin de blague ! Mais non, le corps éducatif du château en avait décidé autrement. Mise en danger d'autrui. Voilà ce qui lui était essentiellement reprochait. Pour lui, cela était injuste. Totalement injuste. Poudlard aurait pu comprendre qu'il partait en vrille à cause des derniers évènements. Au moins, il n'était pas exclu définitivement du château. Que serait-il devenu sans cela. Il aurait trainé dans les rues et serait devenue surement un moins que rien. Bien sur, il savait que cet incident resterait dans son dossier et pouvait lui être préjudiciable par la suite. Mais au moins, il n'était pas viré.

Les relations avec sa famille d'accueil ne se passait pas bien, il faisait de nombreuse fugue et préférait se réfugier dans des endroits peu fréquentable. Jusqu'au jour, où il s'était fait agressé. Il n'avait plus aucun souvenir, et était persuadé qu'il était responsable de la mort d'un vielle homme. Comme un lâche il avait prit la fuite. Suite à quoi il avait coupé les pont avec tout le monde. Même le jour où il avait vu Jace, il avait préféré s'enfuir en courant. Alors qu'en est il de répondre aux lettres qu'il recevait. Il n'avait répondu à personne, même pas à Ambre qui pourtant dans ses lettres avait été particulièrement gentille avec lui. Non le jeune homme avait préféré jouer le mort en attendant que ses blessures disparaisse. Jusqu’à cette énième lettre de Ambre qui lui proposait de venir boire un coup au trois balais. Luka ne voulait plus s'approcher du château, cela lui faisait trop mal intérieurement. Il avait longuement hésité. Finalement, il se dit que cela pourrait lui faire du bien de voir des visages connu. Et puis qui sait, il croiserait peut être Jace. Il avait tant de chose à lui raconter, tant d'excuser à lui donner, et puis une chose si importante à lui avouer. Pour rien arrangé, Dovélia avait rompu avec lui peut de jours après son exclusion.

Le jour du rendez-vous arriva bien plus rapidement que ce qu'il pensait. Il s'habilla avec un simple jean. Il mit une chemise, comme il aimait si bien les porter. Une chemise noir, parfaitement repassé. Il décida malgré tout d'arborer les couleurs de sa maison en portant sa cravate de Pouffoufle. Il enfila un long manteau noir, et prit la direction de Près-au-Lard.

Lorsqu'il pénétra dans le bar, il la vit directement, elle l'attendait là. Il lui sembla qu'elle était quelque peu lasse d'attendre avec une pointe d'espérance. C'est à ce moment-là, qu'il se rendit compte qu'il avait manqué à tous ses devoirs de gentleman. Il s'approcha de Ambre , et la salua :

- Je crois que c'est moi que tu attentes gente demoiselle. Veux tu bien excuser mon manque de délicatesse et de politesse par la non réponse à tes hiboux. Mais j'étais comment dire quelque peu occupé.

Luka prit place en face de la jeune fille et commanda une bière au beurre. Il laissa planer quelques temps un long silence. Il était gêné et regretta un instant d'être venu. Il avait l'impression que tous les regards étaient braqués sur lui, comme s'il était la peste que l'on devait fuir. Il fit le choix de passer le plus que possible au-dessus de l'ensemble de ses appréhension.

- Je ne m'attendais pas à avoir des hiboux de ta part, cela m'a sincèrement touché. Alors dit moi que se passe-t-il de beau au château en ce moment. Je suppose que celui-ci est nettement plus calme depuis mon départ. Les blaireaux vont bien ?

Comme à son habitude, Luka arborait un sourire charmeur et séducteur. Il n'y pouvait rien il était comme ça, il aimait plaire. Il aimait se mettre en valeur. Un poil trop narcissique aux gouts de certain.

HRP:
 
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
 
La solidarité existe... [Luka] | En cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kjel, la perfection n'existe pas [En cours]
» Le délit-de-solidarité-qui n'existe-pas
» cours de latin
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Pré-Au-Lard :: La Grand-Rue :: Les Trois Balais-
Sauter vers: