AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois de cerisier, crin de licorne
Poste(s) : Batteur dans l'équipe de Quidditch

Avatar : Stefanie Giesinger
Points : 0

avatar
Marie-Lise FeuerbachSerdaigle - Modo - Préfet
MessageTell Me your Secrets - Ven 13 Juil - 16:32
Tell Me your Secrets


Remonter la pente. Quelle drôle d'expression. D'une simplicité outrageante, mais qui implique autant de difficultés. Il était facile d'en rire. Remonter la pente impliquait l'avoir dégringolé et s'y être arrêté à sa fin. Personne n'avait de petites phrases complètes pour ceux qui dégringolaient sans fin. Le sol ne semblait jamais se rapprocher. Un gouffre noir qui attirait tout ce qu'il pouvait, sans discrimination. S'accrocher à une aide, une petite falaise dans la montagne ne semblait pas être une idée. Tellement lisse, sans imperfections. Il y avait un certain réconfort, caché au fond de ce gouffre. Entourer de noir, cette bulle semblait avoir une protection contre les éléments extérieurs. Elle attire vers les douleurs les plus horribles, mais elle protège du reste du monde. Quelle ironie.

Le retour à Poudlard avait été une petite pause. Un retour à un monde avec moins de douleurs, un retour à un rythme plus ou moins normal. Terminé, les après-midis passés à l'intérieur dans une atmosphère lourde et dénudée de toute joie. Marie s'était sentie mal, de délaisser son père seul en ces moments sombres. Seul était un grand mot. Les tantes, les cousins, ils étaient présents, mais rien ne peut remplacer une épouse, une mère. Et avec son unique enfant parti pour plusieurs mois, toute la famille du monde ne peut les remplacer. La Serdaigle avait apprécié, plus tôt, retrouver les cours, les couloirs, ce château maintenant si familier. Les souvenirs heureux étaient plus faciles à venir, ils perçaient les nuages trop noirs. Après quelques semaines, par contre, malgré les rires, les cours et les révisions, rien ne semblait complètement distraire la pensée plus de cinq minutes. Il y avait des journées meilleures, d'autres pires. Parfois, cela changeait en quelques heures. La bleue se renfermait sur elle-même dans ses pires moments. Qui voudrait d'une masse étouffée de larmes comme camarade. Les refuges se faisaient rares.

Cet après-midi, c'était cours de sortilège. Le préféré de Marie. Ce cours représentait une bulle de joie, là où la noirceur quotidienne n'avait pas encore percé. Un doux rayon de soleil dans cette tempête rageante depuis plusieurs mois. La porte s'ouvrit, les élèves entrent. Un cours en commun avec les Serpentards. D'un sentiment plutôt neutre la Serdaigle se trouva une place, légèrement plus sur les côtés qu'à son habitude. Plus isolée. Malgré son intérêt pour le cours, la jeune femme préférait pouvoir entretenir un tête-à-tête avec ses pensées.

L'attente ne fût que de quelques minutes. Le cours commença rapidement. Les pages se tournèrent, les plumes grattaient et les baguettes s'agitaient. Une merveilleuse image pour les yeux noisettes de la bleue. Un petit sourire glissa sur ses lèvres qui n'avaient pas connus trop de joie ces derniers jours. Le sort n'était, en soi, pas trop compliqué. C'était encore le début de l'année scolaire. Puis, ce fût le temps d'un travail de groupe. Travail redouté. De manière générale, cela n'était pas un problème, mais pour le moment, Marie n'avait pas la tête à se concentrer sur une conversation avec un autre être humain. Cela lui était encore dur. Elle avait remarqué les quelques regards de pitiés de la part de ses amis. Elle ne pouvait pas leur en vouloir, mais ils étaient désagréables.

Elle se retrouva avec Enzo. Ce Serpentard aux multiples secrets. Elle ne les avait pas encore percés à jour. Un travail en cours. Le jeune homme en avait assez d'elle et ce depuis qu'elle avait commencé à fouiner, à lui poser des questions. Elle ne lui en voulait pas. Elle savait se faire insistante pour obtenir ce qu'elle voulait. Elle en avait conscience. C'était le jour de chance pour le serpent. Elle n'était pas dans l'état d'esprit d'un interrogatoire. Même les secrets du garçon ne pouvaient lui changer l'esprit. Aujourd'hui, elle allait le laisser tranquille. Il devrait parier, avec une chance pareille, ce n'est pas tous les jours qu'on l'obtient.

La Serdaigle poussa ses livres pour faire une place. Elle jeta un regard au vert l'invitant à venir s'asseoir près d'elle pour qu'ils puissent travailler. Elle n'allait pas se déplacer. Non par manque d'envie, elle n'en avait simplement pas la force. Traîner son corps trop lourd semblait être une tâche impossible pour le moment. Elle allait l'attendre le temps qu'il faudra. Entêtée et épuisée, elle ne bougerait pas. Elle tourna sa page puis sortit un bout de parchemin.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t656-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t687-carnet-de-bord-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t688-voliere-de-marie-lise-feuerbach
 
Tell Me your Secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone
» [Suggestion] Cadeaux Secrets de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Troisième étage-
Sauter vers: