AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Serpentard
Drago Malefoy
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter - Ven 12 Mai - 22:38
La clef c'est de laisser mijoter
ft. Gemma Landre + Gabriel Truman

Il fut incroyablement soulagé de la voir se retourner, comme pour accepter le dialogue. Tout n'était donc pas perdu.

- Parce que tu ferais ça pour moi? s'étonnait-elle.

Avait-elle vraiment cru qu'il laisserait faire sans réagir? Qu'il avait aussi peu de considérations pour elle? Les convenances sociales déteignaient donc sur eux au point de les brimer et de les inciter à ne plus croire en le potentiel de leurs relations. C'était bien triste.

La jeune fille émettait toutefois des conditions. Elle n'accepterait pas de le voir rabaisser des nés-moldu ostensiblement, devant elle. Soit. Il devrait donc réprimer son mépris en sa présence si cela était nécessaire. S'en sentait-il capable? C'était bien la première fois qu'on lui demandait de changer une facette capitale de sa personnalité, et la première fois qu'il admettait la possibilité de le faire pour quelqu'un. Et puisque c'était le prix à payer, il le ferait. En l'écoutant défendre ceux qu'il exécrait du plus profond de son être, son air demeurait distant et éteint, mais au fond il refusait de la perdre. Leur amitié ne serait pas facile à gérer à présent. Il faudrait se battre pour l'entretenir, la vouloir réellement. Ceci-dit, lui aussi avait ses conditions.

- Je vois, affirma-t-il l'air sombre et songeur avant de faire les cent pas, la mine concentrée.

Il avait délibérément fait le tri dans les paroles de son amie, parce que parmi elles un tas d'aberrations auraient écorché ses oreilles. Il pouvait accepter son point de vue seulement en l'ignorant. En se fermant. Il ne voulait rien savoir, c'était le seul moyen.

- Je crois qu'il faut qu'on fixe des règles si on veut que ça marche, reprit-il. Je ferai mon possible pour n'émettre aucune remarque indélicate qui pourrait offenser tes... tes croyances. Et si je m'en vais parce qu'un de tes "amis" nous rejoins à l'improviste, un peu comme aujourd'hui, je le ferai sans rien dire à son encontre, mais j'attends de toi que tu ne m'en veuilles pas de faire le choix de partir. Simplement. Je ne veux pas que tu me parles d'eux, et je ne veux pas que tu m'obliges à les apprécier, comme je saurai me taire. Je ne veux pas de reproches sur mon silence. Tu auras tout le loisir de te... lier... avec eux, dit-il en grimaçant, quand nous ne serons pas ensemble, et je ne te le reprocherai jamais. Ca marche dans l'autre sens, je ne ferai rien contre eux quand je serai avec toi, mais ce que je fais dans mon temps libre me regarde, et j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur. Est-ce que tu es d'accord avec tout ça?

Son expression était fermée, en totale contradiction avec son regard plein d'espoir rivé sur elle. Il attendait le verdict. Il ne lui avait pas dit tout ça pour la décourager, bien au contraire. Il pensait que sans ces règles, leur amitié courrait immanquablement à sa perte. Pour l'un comme pour l'autre, si elle y tenait vraiment, il FALLAIT qu'elle accepte.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter - Sam 13 Mai - 0:20
Gemma écoutait avec attentions les conditions que posait Drago. Jamais elle ne pourrait supporter d'avoir autant d'obligations, elle se sentirait trop entravé. Même si elle avait envie de dire « oui », elle pensait « non » trop fort pour accepter.

« - Écoute je ... »

Son ton ne laissait rien présager de bon, terriblement indécis.

« - Tu penses vraiment que ce serait partir sur de bonnes bases que de s'empêcher d'être nous-même en présence de l'autre ? Ça m'est bien égal que tu insultes les nés-moldu, que je sois là ou pas, tant que tu me laisses faire ce que j'ai envie. Je ne t'empêcherais de rien, et de toutes manières, je suis habituée. Et puis, je ne compte pas t'imposer leur présence ou te reprocher tes actes, même si je ne peux rien promettre. Ne posons pas de règles, faisons des efforts, juste parce que l'on à envie et pas parce qu'on en a le devoir. Après, je sais qu'il y a certaines choses que j'aurais du mal à te pardonner, notamment si tu t'en prends physiquement à l'un d'eux. »

La sorcière avait détourné le regard un instant, avant de revenir vers lui, aussi bien oculairement que physiquement parlant. Elle s'approchait, marchant d'un pas lent, pensive. Quand ils furent proche, elle s'arrêta.

« - Si tu le peux, essayons juste d'oublier cette histoire. Je sais que c'est compliqué mais … S'il te plaît. Notre amitié compte pour moi, que tu me crois ou non, et je ne veux pas qu'elle s'arrête ainsi ou pour cette raison. Je ne me débrouille pas forcément comme il le faut, je te déçois peut-être, mais je suis comme ça. Et j'aimerais trouver quelqu'un qui m'accepte ainsi. »

Pendant qu'elle parlait, elle avait levé son bras pour le poser sur celui de son camarade, avant de le laisser retomber le long de son corps. Elle ne savait pas comment il percevrait ce qu'elle disait, et s'il voulait la laisser parce qu'il la trouvait pitoyable, elle ne voulait pas aggraver la situation. Celle-ci était déjà assez déroutante et troublante comme ça.

Gemma n'avait plus aucune idée de ce dont elle parlait, son discours n'avait plus de sens. Rien que pour quelques phrases, elle avait décidé exceptionnellement de laisser son cœur parler, et le criminel en avait profité pour s'épancher sur des sentiments qu'elle voulait laisser cachés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Serpentard
Âge : ans
Année : Première
Points : 65

avatar
Drago Malefoy
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter - Sam 13 Mai - 1:16
La clef c'est de laisser mijoter
ft. Gemma Landre + Gabriel Truman

Et ce qu'il redoutait arriva. Evidemment, elle n'était pas d'accord! Ca aurait été bien trop simple, et il savait que Gemma était tout, sauf simple. Elle avait son caractère, et ce n'était pas parce qu'il s'appelait Drago Malefoy qu'elle s'inclinait. Elle restait fidèle à elle-même, coûte que coûte. C'était aussi pour ça qu'il l'estimait. Elle ne l'appréciait pas pour son nom, mais pour sa personne. Et elle ne dérogeait pas à la règle. Elle trouvait encore le moyen d'y trouver à redire. Qu'est-ce qu'elle l'irritait en cet instant!

- ...Ne posons pas de règles, faisons des efforts, juste parce que l'on en a envie et pas parce qu'on en a le devoir...

Argh! Le pourrait-il seulement? Pourrait-il rester lui-même avec elle après ça? Il aurait préféré suivre ses règles et se censurer parce que, désormais, il savait qu'en pestant sur la vermine en sa présence, il la décevrait. A croire que ce paramètre lui avait totalement échappé... Les règles seraient donc tacites, en réalité. De toute manière il n'aurait pas le choix. S'il respectait sa proposition à la lettre, il peinerait à masquer ses réticences au quotidien et à force d'être confrontés à leurs jugements respectifs, leur amitié finirait bousillée. Alors il ferait semblant. Semblant de ne rien savoir, et n'en parlerait jamais avec elle. Il vivrait dans le déni sans lui demander son consentement. Pouvait-il faire autrement? Pour l'instant, certainement pas.

Les idées s'entrechoquaient dans sa tête blonde, une dualité terrifiante le terrassait. C'était infernal. D'un côté il entendait la voix inquisitrice de son père, de l'autre il voyait Gemma s'approcher lentement vers lui et ça le troublait.

- Si tu le peux, essayons juste d'oublier cette histoire...

Elle avait le pouvoir de lui retourner le cerveau parfois, et cette fois était plus parlante que les précédentes.

- ...Notre amitié compte pour moi...

Elle l'avait laissé sans voix. Même celle de son père s'était évaporée.

- ...je suis comme ça. Et j'aimerais trouver quelqu'un qui m'accepte ainsi.

Il était impossible de se retrouver devant cette fille d'ordinaire froide et distante, devenue douce et vulnérable pour l'occasion, et de lui dire "non". Im-po-ssible. Il était touché. Ce que Drago Malefoy ressentait en cet instant était un mélange de tristesse et d'euphorie. Cette fille qui ne s'épanchait que rarement lui avait expressément dit qu'elle l'appréciait comme un ami qui comptait pour lui. C'était bien la première fois qu'elle le qualifiait ouvertement ainsi, et ça le rendait fou de joie. Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire naïf et spontané au son de ses paroles. Il baissa les yeux pour masquer son air idiot puis retrouva une contenance. Lorsqu'il releva la tête à sa hauteur, un léger rictus persistait.

- T'es une enquiquineuse, Landre, tu le sais ça?!

Puis il retrouva son sérieux, l'air plus grave.

- Ce que je t'ai pas dit... il hésita, ...c'est que dans cette histoire, ce qui me tue le plus c'est de te décevoir aussi. Il parlait tout bas, comme s'il ne fallait absolument pas qu'on l'entende.
Tu comptes, Gemma...

Il se racla aussitôt la gorge, faussement gêné par une poussière, comme s'il venait de mettre en avant une faiblesse qu'il fallait à tout prix oublier, et au plus vite.



Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter - Sam 13 Mai - 2:31
Le sourire que lui offrit Drago la réconforta quelque peu. Il avait l'air irrépressible, ainsi elle se sentait moins stupide. Même quand il parvint à le faire disparaître, son spectre persistait.

À la manière d'une plaisanterie, il lui dit qu'elle était une "enquiquineuse", revenant aux noms de famille. Il retournait dans le jeu, et Gemma retint un éclat de rire, un bol d'air dans cet atmosphère qui s'était considérablement alourdie. Cela faisait du bien, et elle lui fut reconnaissante d'avoir coupé toute cette gravité.

Il se départit cependant bien vite de cette humeur, pour retrouvée celle plus solennelle qu'il avait quelques instants plus tôt. La fillette voyait bien qu'il n'était pas décidé sur ce qu'il devait ou non lui dire. Puis il se lança, sans jamais paraître décidé. Il lui avoua que dans cette histoire, ce qui le tuait le plus, c'était de la décevoir. Cette phrases avaient plusieurs sous-entendu ;

Ce qui le tuait. La situation le faisait souffrir, donc. Et ce sentiment primait sur le dégoût ou l'énervement.

Ce qui le tuait le plus. Il y avait donc, en plus, plusieurs choses qui le touchait, et non pas une seul puisqu'il utilisait le superlatif. Cette douleur était supérieure aux autres de manière indéniable. À toutes les autres.

Ce qui le tuait le plus c'était de la décevoir. Était-ce donc elle cette chose si importante ? Si ce n'est par son nom, elle n'avait jamais vraiment compté pour qui que ce soit. La seule personne qui avait été susceptible de l'aimer était morte trop tôt pour lui donner ce dont elle avait besoin. Alors ces mots qu'il avait prononcé, elle s'en souviendrait.

Surtout qu'il n'avait pas fini. Comme pour appuyer ses propos, il dit distinctement, si on exceptait le fait qu'il chuchotait presque, qu'elle comptait pour lui. Entendre ça lui réchauffa le cœur. Ses mots, elle ne les avaient jamais entendu pour elle. C'était la première fois. C'en était d'autant plus beau qu'elle savait que c'était extrêmement difficile pour quelqu'un comme le Malefoy de déclarer ce qu'il ressentait. Normalement, tout devait rester à l'intérieur, et l'extérioriser était presque inhumain pour eux. Elle appréciait donc d'autant plus que cela lui avait demandé un énorme effort.

Elle perçu d'ailleurs sa gêne. Le silence s'était éternisé, et elle devait le rompre. Alors qu'elle avait la gorge sèche, elle ouvrit la bouche.

"- Tu n'es responsable de rien et tu ne m'as jamais déçu. Pas à un seul moment.. Au contraire. Tu m'as étonnée. Agréablement étonnée."

Elle ne savait ni comment, ni quoi répondre à l'autre partie de ce qu'il avait énoncé. Alors, elle de contenta de lui presser la main, sa petite mains menues d'enfant, aux longs doigts fins caractéristiques des sang-purs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Serpentard
Âge : ans
Année : Première
Points : 65

avatar
Drago Malefoy
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter - Sam 13 Mai - 2:58
La clef c'est de laisser mijoter
ft. Gemma Landre + Gabriel Truman

Quel ne fut pas son soulagement lorsqu'elle lui dit qu'il ne l'avait jamais déçue, qu'il l'avait même "agréablement étonnée"! Il ne sut ce qu'elle voulait dire par là exactement, mais il en était profondément heureux.

Lorsqu'elle posa sa main sur la sienne, il avait le coeur battant et se sentait totalement apaisé. Ses précédents doutes s'étaient envolés, aussi simplement que ça.

Leur fallait-il un drame pour s'avouer leur attachement? Etait-ce l'unique voie qui laissait éclater la vérité trop souvent dissimulée?

Paraissait qu'on se rendait compte de la valeur des choses lorsque nous risquions de les perdre. L'adage s'était superbement vérifié. Drago avait eu peur.

Il pressa sa main en retour et lui sourit avec une pureté qui ne se lisait que trop rarement sur son visage.

- Tu m'as quand même vu avec des pustules sur toute la face, plaisanta-t-il en plissant les yeux, faussement rancunier.

Et c'était tout. Il changeait de sujet et on en parlait plus.

Ses convictions étaient sévèrement mises à mal, mais pour la première fois de sa vie, il se rendait compte qu'il y avait plus important.

FIN DU RP
Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: La clef c'est de laisser mijoter -
Revenir en haut Aller en bas
 
La clef c'est de laisser mijoter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Donjon Clef en Main
» On va rigoler : Nico doit laisser son ego au vestiaire!
» Bureau des demandes de laisser-passer
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» Se laisser aller peut faire du bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending :: RPG Terminés-
Sauter vers: