AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Echauffement de saison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lou Perkins
avatar
Élève de Serdaigle

Voir le profil










Echauffement de saison
avec Gabriel Truman
Ce jour-là, le temps était idéal pour s'entraîner. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. Le vent était clément, et l'air suffisamment pur pour ne pas encombrer les poumons de la jeune attrapeuse de l'équipe de Serdaigle. Elle avait même été nommée capitaine cette année, une immense fierté à ses yeux.

Le Quidditch lui était indispensable dans la mesure où il n'y avait que sur un balai qu'elle se sentait véritablement libre, loin des conflits et de la sournoiserie ambiante. Par ailleurs, elle, qui était paradoxalement assez solitaire, se plaisait à élaborer des stratagèmes infaillibles pour mener son équipe à la victoire. Même si le poste d'attrapeur était le plus esseulé de tous -et ce n'était pas un hasard si elle y excellait-, elle était compétitive, battante, et retrouvait son esprit d'équipe pour écraser ses adversaires. Sur le terrain, Lou n'était plus une marginale. Elle restait sauvage, mais plus impliquée. A l'instar des couloirs du grand château, il était possible de s'allier avec elle dans les airs. Elle s'y sentait comme une sirène dans l'eau.

Elle était ravie de constater que son Nimbus2000 tout neuf fonctionnait à la perfection, l'expédiant à l'autre bout du terrain en quelques millisecondes de moins que son ancienne antiquité. C'était grisant. Ca faisait déjà plus d'une heure qu'elle s'entraînait, travaillant sa vitesse, sa précision, et sa vision. Il était temps pour elle de reprendre son souffle, et de faire une petite pause.

En regagnant les gradins pour se rafraîchir un peu, elle tomba nez à nez sur un garçon qui lui extirpa un rictus amusé. Peu de temps avant, ils s'étaient associés pour commettre un délit dans les cuisines de l'école. En y repensant, ses yeux noisette devinrent d'autant plus rieurs. Elle était loin de l'avoir oublié cet oiseau-là...

- Tiens! Gabriel Truman, préfet de Poufsouffle et capitaine de son équipe, lança-t-elle à son homologue en guise de bienvenue. Tu viens t'entraîner? Tu sais que c'est inutile puisqu'on va vous mettre une raclée, n'est-ce pas?

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991

Lun 15 Mai - 22:16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins
Gabriel Truman
avatar
Élève de Poufsouffle - Préfet(e)

Voir le profil



Échauffement de saison

Avec Lou Perkins

Après avoir passé du temps au calme vers le saule cogneur, Gabriel s'était dirigé vers le terrain de Quidditch dans le but de se défouler un peu. Armé de son brossdur 7, il était prêt à voler entre les cerceaux qui servaient à marquer les points. Il voulait également monter autant que possible dans les airs et peut-être même, s'il avait le goût de l'interdit (rébellion ?) aujourd'hui, voler au-delà des limites du terrain.

Il n'avait pas pris la peine d'enfiler la tenue réglementaire. C'était juste un vol comme ça. Arrivé aux gradins, il rencontra Lou.

- Tiens ! Gabriel Truman, préfet de Poufsouffle et capitaine de son équipe. Tu viens t'entraîner ? Tu sais que c'est inutile puisqu'on va vous mettre une raclée, n'est-ce pas ?

Le sorcier haussa un sourcil en la détaillant de la tête aux pieds.

- Donc les rumeurs étaient vraies, tu as été promue capitaine cette année, commença-t-il d'un ton joueur. Les Serdaigles n'ont-ils donc pas peur d'avoir une inexpérimentée en tant que meneuse de jeu ? Une raclée ? Tu parles plutôt de celle que vous allez prendre non ? En même temps, j'espère pas mieux avec toi en tant que capitaine.

Il tira la langue à la Serdaigle, tel un enfant. Il était fier de sa répartie. Il se dit que peut-être elle démontrait sa répartie en deux-trois mots, mais voilà qui était dit tout de même. Soudain, ses yeux se rivèrent sur le balai qu'elle tenait. Lou avait l'air surprise et semblait se demander si elle devrait rattraper les yeux de Gabriel, parce que son expression était confuse. Le Poufsouffle avait juste les globes oculaires qui ne demandaient qu'à sortir de leurs orbites.

- C'est un NIMBUS 2000 ? S'exclama le sorcier. Mais ça coûte une FORTUNE ! J'ai déjà du vendre un de mes reins pour acheter mon brossdur 7, termina-t-il en boudant jalousement.

Mer 24 Mai - 22:12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lou Perkins
avatar
Élève de Serdaigle

Voir le profil










Echauffement de saison
avec Gabriel Truman
Truman la taquinait sur ses talents discutables au Quidditch et son nouveau leadership dans l'équipe. Elle arborait un air faussement offusqué en lui faisant de grands yeux réprobateurs, mais il lui tira la langue sans attendre ses remontrances.

Comment lui en vouloir? Face à son naturel enfantin, elle ne put s'empêcher de sourire malgré toute sa bonne volonté. Toute manière, elle n'eut même pas le temps de répliquer qu'il s'extasiait déjà sur son balai. Interloquée, elle le cherchait des yeux pour capter son attention.

Il nous fait quoi là? Une syncope?! se dit-elle.

Il était freezé sur place. Pire, il semblait même boudeur!

- Oh, ça, balança-t-elle avec nonchalance, oui, j'ai une grand-mère généreuse qui n'est pas de ton avis on dirait! Faut croire qu'elle a voulu m'encourager pour ma promotion dans l'équipe!

Elle le narguait ouvertement avant de retrouver son sérieux pour le réconforter.

- J'avais un Brossdur moi aussi. Ce sont de bons bolides, t'as pas grand chose à m'envier. Après tout, elle se tourna vers son outil, c'est qu'un artifice. T'es pas sans savoir que c'est pas le balai qui fait la force du jeu, surenchérit-elle en lui tapant l'épaule d'une façon provocante bien qu'amicale.

La jeune femme avait quelques différends avec sa mamie paternelle née Bulstrode, et elle ne pouvait s'empêcher de penser que cette dernière avait voulu acheter son pardon avec ce beau présent. Elle se ressaisit rapidement, refusant catégoriquement de tomber dans le mélodrame.

- Et je te ferais dire que je suis une ex-cel-lente joueuse! Je vais me faire un plaisir de t'écraser sur le terrain, Truman! Et si tu essayes de m'intimider, c'est que je dois te faire peur. Entre nous, je suis presque flattée, l'affubla-t-elle de son plus beau sourire.

Encore essoufflée de son entraînement solo, elle se posa finalement sur les gradins dans l'espoir qu'il le prenne comme une invitation à papoter de tout et de rien. Elle n'était pas mécontente de revoir ce drôle de petit minet.

- Alors? Toujours à piquer de la bouffe dans les cuisines?

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991

Jeu 25 Mai - 0:22


Dernière édition par Lou Perkins le Sam 27 Mai - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins
Gabriel Truman
avatar
Élève de Poufsouffle - Préfet(e)

Voir le profil



Échauffement de saison

Avec Lou Perkins

Il imita Lou, une main sur la hanche, l'autre main faisait de grands gestes dans le vide.

- Gna gna gna gna, mamie Lou m'a offert le balai...

Il haussa les épaules et pouffa de son propre ridicule.

- J'avais un Brossdur moi aussi. Ce sont de bons bolides, t'as pas grand chose à m'envier. Après tout, c'est qu'un artifice. T'es pas sans savoir que c'est pas le balai qui fait la force du jeu.
- Tu as raison, reprit-il très sérieux, même avec ton Nimbus 2000, tu fais pas le poids contre moi.
- Et je te ferais dire que je suis une ex-cel-lente joueuse! Je vais me faire un plaisir de t'écraser sur le terrain, Truman! Et si tu essayes de m'intimider, c'est que je dois te faire peur. Entre nous, je suis presque flattée, reprit la Serdaigle.

Gabriel souffla. Lui avoir peur d'elle ? Une novice qui est obligée de se pavaner avec un Nimbus 2000 ? Plutôt mourir. Il bomba le torse, comme pour montrer la sorcière que non, il n'était pas effrayé à cette idée.

- T'aimerais que j'aie peur. Désolé pour toi, mais c'est pas le cas. Tu dois surtout dire ça pour te rassurer, je comprends. Face à moi, tu ne peux pas faire autrement.

Il agrémenta le tout d'un clin d'oeil taquin. La sorcière s'assit dans les gradins, le Poufsouffle en fit de même. Il la poussa juste pour se mettre là où elle était. Il ricana en voyant son regard semi-contrarié semi-amusé. Il prit une mine innocente, comme s'il n'y était pour rien, qu'il n'avait rien fait.

- Alors? Toujours à piquer de la bouffe dans les cuisines?
- Oh voyons, je me suis repenti depuis ! J'envoie les autres aller chercher à manger à ma place. J'ai certes le goût du risque, mais je reste avant tout raisonnable, déclara-t-il fièrement. Et toi, tu as vécu d'autres aventures passionnantes ou je te manque trop et tu ne veux pas les vivre seule ou avec tes amis ?

Il lui fit un sourire charmeur. Il savait jouer de son charme quand il le voulait, mais là, il ne savait pas si ça fonctionnerait vraiment. C'était plus pour ajouter un peu de comique à la situation.

Jeu 25 Mai - 11:34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lou Perkins
avatar
Élève de Serdaigle

Voir le profil










Echauffement de saison
avec Gabriel Truman
Son camarade n'arrêtait pas de la taquiner, mais elle était incapable de le prendre au sérieux. Elle voulait rire à chaque réflexion, mais elle se contentait de découvrir toute sa dentition. Il était chou à bomber le torse, comme un grand. Et puis, elle était un peu trop fatiguée pour calmer ses ardeurs.

Il était donc devenu "raisonnable" depuis leur escapade? Elle en était presque déçue... Cela dit, elle n'avait pas de quoi se vanter non plus.

- Oh, moi? A part me friter avec ton homologue de Serpentard pas grand chose. Une catastrophe celle-là... Ah si! J'ai fait la connaissance d'une Gryffondor un peu dingue mais sympa, June, je sais pas si tu la connais. Ca me change de la platitude ambiante, si tu vois ce que je veux dire... Sinon, ma vie est aussi calme que ton jeu au Quidditch, acheva-t-elle en un sourire radieux.

Et toc!

- Et pour répondre à ta question, poursuivit-elle munie d'une généreuse gestuelle, tu me manques terriblement, Truman. Tous les jours, à chaque heure du jour et de la nuit, chaque seconde. C'est une vraie torture, si tu savais! T'as raison, je n'attends que toi pour faire les 400 coups en fait.

Il n'y avait pas que du faux dans son aveu sarcastique. Percevrait-il la nuance de vérité dans ses derniers propos?

- Et toi? Raconte-moi un peu ta rentrée. reprit-elle avec douceur.

Elle adopta un air délibérément professoral en plissant ses grands yeux noisettes.

- Allonge-toi, mets-toi à l'aise, confie-toi à moi. Raconte-moi tes tourments.

Finalement, son ton devint davantage celui d'une mère à son enfant.

- De belles rencontres en ce début d'année? Tu t'es fait des amis? Ou tu en as retrouvés? Ils sont gentils avec toi au moins?

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991

Jeu 25 Mai - 17:34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins
Gabriel Truman
avatar
Élève de Poufsouffle - Préfet(e)

Voir le profil



Échauffement de saison

Avec Lou Perkins

Il ricana lorsque Lou parla de Viola. Quelque chose de plus qu'ils avaient en commun : la mésentente avec Viola Atticus. Préfete, certes, mais loin d'avoir une place de choix dans le coeur de Gabriel. Il hocha alors de la tête lorsqu'elle parla de June. Alors comme ça, Lou connaissait THE trouble-fête. Hum, drôle de combinaison.

Le brun ne connaissait pas vraiment June, juste croisé et vu quelques uns de ses exploits. Très agressive comme sorcière. D'après ce qu'il avait vu, ce n'était pas sans bonne raison. Mais ça, il ne pouvait pas l'affirmer puisqu'il ne la connaissait pas. Il ouvrit la bouche, outré par sa réflexion sur son jeu de Quidditch, mais rétorqua aussitôt :

- Au moins, mon jeu fait parler de lui. Le tien...

Il prit une mine contrite et désolée. "Apply water on the burnt area" Ouch, ça devait faire mal. Il ne réussit pas à rester sérieux et se mit à rire. Il l'écouta ensuite parler.

- Tu me manques terriblement, Truman. Tous les jours, à chaque heure du jour et de la nuit, chaque seconde. C'est une vraie torture, si tu savais! T'as raison, je n'attends que toi pour faire les 400 coups en fait.
- C'est pour ça que je suis là, ne t'inquiète pas, je viens te sauver de ton ennui, Ô pauvre damoiselle en détresse ! Contez-moi vos envies et peut-être pourrons nous accomplir notre dessein. Rien ne pourra entraver notre velléité. Ensemble, nos rêves deviendront réalité, et nous pourrons enfin être heureux.

Il se mit à genoux pour terminer sa mini-tirade. Une main sur le coeur, il attrapa la main droite de la Serdaigle et lui fit un baise main avant de se rasseoir aux côtés de la sorcière qui pouffait. Il la rejoignit. Elle lui demanda alors comment avait été sa rentrée.

- Allonge-toi, mets-toi à l'aise, confie-toi à moi. Raconte-moi tes tourments.

Oh, il n'en fallait pas plus pour qu'il pose sa tête sur les genoux de la brune. Il lui fit un grand sourire et écoutait sa psy-qui-devenait-rapidement-une-maman-curieuse-pour-son-poussin lui poser des questions par rapport à sa rentrée.

- Belles rencontres ? il fit mine de réfléchir intensément. Oui, je crois que oui. Je ne sais pas si vous connaissez cette personne Docteur-Maman-Lou, mais c'est une jeune fille. Il semble qu'elle répond au nom de Lou Perkins, mais vous comprenez, ma mémoire me fait défaut alors je ne pense pas en être certain.

Gabriel prit sa tête entre ses mains, comme s'il cherchait à se souvenir de quelque chose. Il lâcha sa tête pour répondre calmement aux autres questions.

- Sinon j'ai retrouvé mes amis. Ils sont toujours très gentils avec moi, ils me nourrissent. Enfin, pas tout le temps, il paraît que je leur coûte cher.

Il s'esclaffa. Ses amis étaient plutôt drôles. C'était aussi pour ça qu'il s'entendait bien avec eux. Heureusement d'ailleurs qu'il s'entendait avec eux.

- Mais et toi, Lou. Je ne crois pas t'avoir vu te mêler beaucoup aux autres. C'est normal ? Ou alors tu es la pauvre victime qui a besoin de l'aide d'un beau préfet de la maison Poufsouffle ?

Il agrémenta le tout d'un clin d'oeil, se doutant que c'était un choix personnel.

Jeu 25 Mai - 22:27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lou Perkins
avatar
Élève de Serdaigle

Voir le profil










Echauffement de saison
avec Gabriel Truman
Lou ne s'arrêtait plus de rire face à la savante comédie de son camarade. Ce fut le coup de Grâce quand il se mit à genoux en lui faisant un baise-main digne d'un héro de tragédie. Il rentrait complètement dans son jeu, et c'était l'une des raisons pour lesquelles leurs conversations dignes d'un match de ping-pong la stimulaient tant.

De la même façon, il l'avait totalement prise au mot quand elle lui avait suggéré de s'allonger pour lui raconter ses tourments. Il avait carrément pris ses cuisses pour un coussin avant de lui improviser un surnom ridicule et de lui déballer le fil de ses rencontres.

Certainement pour perpétrer son rôle magistral au ton grandiloquent, il prétendit que sa principale trouvaille de l'année se résumait à elle.

- Ohhhh mais ça c'est trop mignon Truuuuman, s'exclama-t-elle en pinçant fermement ses joues à la manière d'un petit bébé, procédé idéal pour se venger du peu subtile mais non moins marrant surnom "Docteur-Maman-Lou".

Il lui parlait de ses amis, glissait une blague par-ci, par-là, roulait des yeux, riait, puis recommençait. C'était, et de loin, le meilleur remède post-accrochage-avec-préfète-sournoise qu'elle avait trouvé jusque là. Le garçon pétillant la revigorait totalement.

- Mais et toi, Lou. Je ne crois pas t'avoir vue te mêler beaucoup aux autres. C'est normal? Ou alors tu es la pauvre victime qui a besoin de l'aide d'un beau préfet de la maison Poufsouffle?

C'était donc l'heure des aveux.

- Ouaip. Il n'y a que quelques privilégiés à qui j'octroie l'honneur de me fréquenter, tu sais? Félicite-toi d'avoir un pass VIP, tout le monde ne peut pas en dire autant! assura-t-elle malicieusement. Non, sérieusement, disons que, ça peut paraître super hautain ce que je vais dire mais, je trouve que beaucoup d'élèves se prennent pour des sorciers en puissance, se perdent dans la compétition, se font des coups bas entre eux, et en fait moi ça me gonfle. Je crois que certains ont du mal à définir les mots humour et modestie, et puis j'aime pas perdre mon temps. J'ai tendance à être très franche sans chercher à blesser mais, tu vois, ça plait pas à tout le monde. Le prix du génie! Que veux-tu?

C'était bien la première fois qu'elle lui parlait sérieusement, sans se dissimuler sous une cape de rigolade ou sous-entendus grinçants. Il était attentif en plus. Un véritable petit curieux!

En réalité, si tout le monde était aussi abordable et sympathique que le Poufsouffle ici présent, elle aurait certainement un cercle d'intimes plus peuplé. Pour l'heure, elle préférait se contenter d'une poignée de perles rares plutôt que de s'illusionner avec une foule de suiveurs superficiels. Voilà tout.

- J'espère que la séquence "Tout-sur-Loulou" t'a plue! La pauvre victime que je suis a rudement besoin d'être sauvée, n'est-ce pas? Mais d'ailleurs, dis-moi, où est ton cheval blanc Gabriel?

Elle hissa une main à son front en faisant mine de chercher aux alentours.

- Ciel! Je ne le vois pas! J'espère que tu as un moyen de locomotion agréable parce que, je te préviens, un Brossdur ça n'est pas digne de moi. Non mais, je t'assure, regarde-moi...

Ses bras s'ouvrirent en éventail pour laisser apparaître toute la splendeur de son être. Tout à fait consciente du décalage avec son allure de sportive sortant d'un entraînement intense, elle prenait un malin plaisir à faire celle qui se prenait tout à fait au sérieux mais céda rapidement sous le poids du regard éberlué de son camarade.

Elle riait tellement qu'elle le faisait sautiller sur ses genoux.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991

Ven 26 Mai - 2:10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins
Gabriel Truman
avatar
Élève de Poufsouffle - Préfet(e)

Voir le profil



Échauffement de saison

Avec Lou Perkins

Lou avait répondu à moitié avec auto-dérision, à moitié avec sérieux. Gabriel écoutait avec attention, il avait bien compris qu'elle se livrait, et que ça ne devait pas arriver tous les jours. Pourtant il approuvait ses dires, comme quoi beaucoup trop d'élèves se prenaient au sérieux. Il n'avait qu'à voir ses altercations avec le blondinet de Serpentard. Ca ne se terminait jamais forcément bien, pas comme dans le dessin animé que regardait sa Feodora... Les bisounours s'il se souvenait bien.

Enfin, dans tous les cas, il comprenait ce que la Serdaigle cherchait à dire. La seule chose qui les différenciait tous les deux, c'était que Gabriel était beaucoup plus avenant avec tout le monde et ne s'arrêtait pas aux apparences que les autres avaient. Il parlait avec de nombreuses personnes. Mais tout le monde n'était pas comme lui, et ça, il le comprenait. Il comprenait aussi que beaucoup n'avaient pas beaucoup d'humour. Et surtout, les gens n'aimaient pas la franchise, ça faisait peur ou ça blessait.

- La franchise ? rétorqua-t-il. Il n'y a que les faibles qui ne la supportent pas. Regarde, si j'étais faible, serais-je ici avec toi ? dit-il sur un ton imitant un preux chevalier de bas étage.

C'est alors que la brune changea soudainement de sujet, enfin pas totalement. Elle semblait pousser le vice du jeu de la princesse en mal d'amour qui attend son prince charmant. Il ne s'était pas attendu à ça. Pas du tout même. Pour seule réponse, il avait écarquillé les yeux. C'était impressionnant, la Serdaigle était passé du coq-à-l'âne sans transition. Le Poufsouffle n'était juste pas prêt. Et en plus, elle lui demandait où se trouvait son cheval blanc.

- Euh, ben... cafouilla-t-il.

Cela provoqua un rire limite hystérique chez la sorcière, et la tête de Gabriel rebondissait.

- Aïe, aïe, se plaignit-il à chaque secousse.

Il se redressa, libérant les jambes de Lou. Il se reprit, regagnant contenance et sérieux.

- Mais euh, je n'ai pas qu'un Brossdur ! J'ai... Ce Nimbus 2000 ! dit-il en exubérant soudainement le balai de Lou. Dernier modèle, avec une jolie finition laquée. Comme vous pouvez le voir, princesse Lou, j'ai une monture dernier cri, je crois que même vous ne pourriez résister bien longtemps à ces poils de balai si soyeux. Je vous assure que le vol à bord de cette prouesse technique vous couperait le souffle.

Il termina avec une révérence et un sourire en coin.

- Si j'avais su que la princesse que vous êtes était en détresse, je serais venu à votre secours bien plus tôt. Mais vous comprenez, l'appel de la justice n'attend personne, hier encore je sauvais une pauvre Gryffondor qui se faisait harceler par un stupide Serpentard imbu de sa personne... il lâcha un soupir qui aurait pu fendre l'âme à n'importe qui. Cependant, vous êtes à présent en tête de liste sur les victimes à sauver. Appelez-moi, je serais à vos côtés en moins de temps qu'il ne faudrait pour dire Quidditch. J'apporterai en prime une cuisse de dinde farcie !

Il se mit à rire, et Lou le rejoignit rapidement. Il s'en tenait les côtés, et avait mal aux joues à force de rire et sourire.

Ven 26 Mai - 12:39
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lou Perkins
avatar
Élève de Serdaigle

Voir le profil










Echauffement de saison
avec Gabriel Truman
- La franchise? Il n'y a que les faibles qui ne la supportent pas. Regarde, si j'étais faible, serais-je ici avec toi?

- Non, probablement pas, lui avait-elle répondu par un clin d'oeil.

Elle avait intimement espéré qu'il ne se mette pas à la voir comme une inadaptée sociale qui repoussait tout le monde avec voracité... C'était plus compliqué que ça. Par exemple, elle ne jugeait jamais les élèves selon la réputation de leur maison. L'individu et la liberté avant tout: c'était son credo à Poudlard. C'était aussi ça le problème, justement. Elle était en marge par manque de bonne volonté, parce que ça la rassurait, et parce qu'elle n'était tout simplement pas douée pour rentrer dans le moule.

Sans transition, elle l'avait taquiné avec une mine de Princesse en quête d'un beau cheval blanc, et s'était vite reprise en le voyant se tordre exagérément de douleur sous les secousses de ses rires. Une fois encore, il était rentré à 1000% dans son jeu en lui tirant la révérence. Il s'était même emparé de son Nimbus2000 pour vanter ses mérites dans son élan chevaleresque.

- ...vous êtes à présent en tête de liste sur les victimes à sauver. Appelez-moi, je serai à vos côtés en moins de temps qu'il ne faudrait pour dire Quidditch. J'apporterai en prime une cuisse de dinde farcie!

Et elle riait, encore, encore, et encore!

- N'oubliez pas les petits pois, messire, vous savez que je les adore! ordonna-t-elle entre deux éclats.

D'une manière détournée, il venait de lui certifier qu'elle avait trouvé un allié en sa personne. Un allié sincère qui égaierait son quotidien, et qui le faisait déjà d'ailleurs.

Ils s'arrêtèrent simultanément pour reprendre leur souffle. Pfiou! C'était pas déplaisant de lâcher prise!

L'espace d'une seconde, sans s'arrêter de sourire, elle crut discerner un profond contentement dans le regard guilleret de son ami. Avait-il compris que lui aussi avait trouvé une alliée? Refusant qu'un blanc ne s'installe, elle reprit la parole.

- T'es un sacré loustic, toi. Et tu m'as contaminée avec tes histoires de bouffe. J'AI FAIM.

C'était on ne peut plus vrai. Elle avait un appétit d'Enfer tout à coup.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991

Ven 26 Mai - 18:24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins
Gabriel Truman
avatar
Élève de Poufsouffle - Préfet(e)

Voir le profil



Échauffement de saison

Avec Lou Perkins

Il se frappa le front avec énergie.

- AH ! Diable, j'avais oublié les petits pois ! Ces petites choses vertes qui roulent dans les assiettes des gueux en mal de nourriture ! Vous osez déclarer que vous les aimez ? Princesse Lou, vous ne cesserez de me surprendre !

Ils rirent ensemble à nouveau avant de s'arrêter un instant. Leurs deux regards se rencontrèrent. Le préfet était heureux de voir que la Serdaigle appréciait son humour. Il était parfois un peu lourd, parfois pas très drôle. Mais il était bon public et riait lui-même à ses blagues et jeux de mots. Alors avoir quelqu'un qui riait à ce qu'il disait, c'était sympa.

Il n'avait pas encore fait l'essai avec les calembours nuls, ou plutôt extrêmement nuls. Peut-être devrait-il se raviser pour l'instant. Il aurait de nombreuses autres occasions pour se ridiculiser. En plus, ce n'avait pas l'air d'être le moment. Il arborait un air heureux, heureux de voir que ça accrochait pas mal entre eux.

- T'es un sacré loustic, toi. Et tu m'as contaminée avec tes histoires de bouffe. J'AI FAIM.
- Et en plus d'être un sacré loustic, je suis un génie. Je vais te le prouver : Allons manger ! Encore une idée de génie du fabuleux Gabriel Truman ! Merci ! C'est tout pour moi !

Il tendit le Nimbus 2000 à Lou et ramassa son balai. Finalement, pas d'entraînement pour lui, mais il était clair qu'il n'avait pas perdu son temps. Il s'était bien amusé avec Lou. Elle était drôle et vive, et répondait rapidement avec sarcasme. Voyant qu'elle était toujours en tenue, il lui dit qu'il l'attendrait ici qu'elle se change pour ensuite faire la route jusqu'à la Grande Salle ou peut-être jusqu'aux cuisines...

FIN DU RP

Ven 26 Mai - 23:54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Echauffement de saison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
» Ouverture de la saison de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending-