AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cabane hurlante est-elle vraiment si effrayante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil


Le saule Cogneur se tenaient maintenant devant eux, même s'ils restaient à bonne distance. Pour le rejoindre, les deux fugitifs avaient cheminés dans le parc de l'école, faisant un détour par une espèce de bicoque que Gemma avait un jour trouvé. Ainsi, Drago avait pût se soulager. La brunette n'était pas non plus une tortionnaire, et elle s'en voulait d'avoir pu paraître aussi autoritaire. Ça n'avait pas été correct, surtout en ayant conscience des efforts que faisaient le garçonnet pour l'accompagner.

Après cette escale, ils s'étaient rendus jusqu'à l'arbre, prenant grand soin d'être toujours le plus discrets possibles. Sur le trajet, ils avaient décidés d'abandonner l'idée de le pétrifier, il fallait bien être un minimum lucide. La sorcière lui avait exposé de quelle manière elle était parvenue à passer cette épreuve la première fois, mais ils avaient décidés de ne pas procéder ainsi.

Désormais, ils l'observaient, indécis quand à la manière de procéder. Ce fut la serpentarde qui se mit à chuchoter.

"-L'idéal, ce serait qu'il ne nous remarque même pas. Il faut que nous y allions sans lumière, prudemment et rapidement. Suis-moi, d'accord ?"

Dans le noir, pour ne pas alerter le végétal, ils se mirent à courir, le plus vite possible. Seule la lune les éclarait, et ils mirent quelques minutes à retrouver le passage. Ces instants furent terriblement angoissants. Ils sursautaient au moindre mouvement, de peur de voire s'abattre une lourde branche sur eux. Finalement, ils réussirent à se faufiler entre les racines.

Une fois le passage franchi, ils arrivèrent directement dans la cabane. Leur course avait affolé le cœur de la fillette, qui peinait à reprendre un rythme normal. Cela aurait été plus calme s'ils étaient passés par la statue de la sorcière borgne, mais cela les auraient fait arrivé dans un commerce, d'après ce qu'elle en avait entendu. Il était plus simple de directement arriver dans le lieux désiré, même si le chemin était plus compliqué. De toutes manières, elle ne savait pas s'il était possible d'accéder à la maisonnée depuis l'extérieur.

Elle s'avança sur le parquet branlant, qui grinçait à chacun de ses pas. De nombreuses toiles araignées s'étaient installées le long des murs avec le temps, et des nuages poussières s'élevaient dès qu'ils bougeaient. Le plafond, lui, semblait sur le point de s'effondrer. L'ambiance était étrange. On pouvait sentir comme des fantômes nous frôlait. C'était très obscure, le sol semblait tanguer sans bouger pour autant.

Gemma eut un sourire resplendissant, comme elle en avait rarement.

"- Par quoi est-ce qu'on commence ?"

Mar 16 Mai - 12:40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Voilà qu'ils étaient bien avancés... Le saule cogneur endormi leur faisait face, et la solution la plus sage était de ne pas le provoquer, s'engouffrer discrètement en priant que la bête ne se réveille pas. Puisqu'ils n'avaient aucun plan, c'était tout indiqué. Logique que son amie ait eu la même idée... Du reste, elle suggéra d'éteindre leurs baguettes pour mettre toutes les chances de leur côté.

Pourtant, lorsqu'ils déboulèrent sur le tronc, leur allure n'avait rien de discret. Drago était terrorisé, emporté par la crainte de se faire écrabouiller à chaque instant. Heureusement qu'il était passé au petit coin un peu plus tôt! Il lui semblait avoir de nouveau envie... Dans sa course, le peu valeureux Serpentard trébucha, ce que sa complice ne nota pas dans son élan.

Au même moment, le saule se réveillait et il n'était pas content...

- AHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!! paniqua le petit blond, tout juste s'il ne voyait pas sa courte vie défiler devant ses yeux.

Il se releva aussitôt, rattrapant l'écart minime qui le séparait de Gemma et, finalement, se laissa glisser dans le gouffre inquiétant qu'elle venait de trouver.

S'il n'avait pas senti une menace gronder salement au dessus de sa tête, jamais il ne serait rentré là-dedans... Mais il n'avait pas tellement eu le choix.

Après une chute ponctuée de tourbillons et galipettes dans ce qui lui semblait être un puits sans fond, il finit par se crasher violemment sur un vieux parquet poussiéreux. A bout de souffle, il toussa en époussetant son pantalon avant de se relever, histoire de remettre un peu d'ordre à sa posture. Gemma, elle, inspectait déjà l'environnement avec des yeux ébahis.

- Par quoi est-ce qu'on commence? demanda-t-elle comme s'il allait endosser le rôle du bienheureux guide.

- BAAAAHHHH C'EST QUOIIIII CAAAAAA!!
Oh, juste une toile d'araignée... réalisa-t-il en gesticulant dans tous les sens, ôtant au passage les saletés de ses mèches de cheveux.

Il la fusillait du regard...

- Parce que tu t'attends à ce que je te fasse une visite guidée en plus?! JE SAIS PAS, LANDRE, mais tu vas me le dire! Après tout c'est toi qui a voulu venir ici!

Il ne fallait jamais questionner un Malefoy qui se sentait menacé. Jamais. Et le Malefoy en question voyait à peine son interlocutrice dans la pénombre, mais il entendait parfaitement le son inquiétant du bois qui craquait tout autour d'eux.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mar 16 Mai - 18:32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Drago n'était visiblement pas très heureux d'être ici. Son ton était hargneux, et son visage rancunier. Il avait l'air d'en vouloir à son amie, étant donné le ton sur lequel il lui répondit. La jeune fille ne s'en formalisa pas, prenant le parti de gentiment se moquer. Parce que, s'il avait l'air coléreux, ce n'était rien comparé à la peur qu'il semblait ressentir …

« - Du calme, tu vas nous énerver la cabane à crier ainsi. Elle risque d'envoyer toute son armée d'insectes miteux nous attaquer, et je pense qu'ils sont nombreux. Personnellement, je n'ai pas particulièrement envie de prendre ce risque. »

Elle avança vers le sorcier, tournant autour de lui tel un rapace.

« - Attention je crois qu'il y a quelque chose derrière nous, chuchota-t-elle dans le creux de son oreille. »

En s’esclaffant, elle s'écarta de lui. Ce n'était pas drôle s'il ne jouait pas le jeux, elle aurait voulu qu'il se déride. Elle s'engagea dans le couloir quand un bruit sourd se fit entendre dans leur dos, la faisant sursauter. Sur le qui-vive, elle scruta les environs, mais on y voyait difficilement quoi que ce soit.

Quand elle avait taquiné le serpantard, elle n'avait certainement pas pensé qu'elle avait raison.
Cet événement ne lui donnait pas la moindre envie de rester en cet endroit, et elle recommença à avancer pour changer de pièce. Elle avait beau ne pas être terrorisée, ce n'est pas pour autant qu'elle était totalement rassurée. Cela ne la dérangeait pas, elle aimait avoir peur, sentir l'angoisse monter en elle, la panique la tarauder.

Le blondinet semblait, lui, ne pas particulièrement apprécier cela. Grâce à lui, elle se sentait d'autant plus courageuse ; il fallait bien que l'un d'eux soit prêt à affronter les dangers qu'ils rencontreraient (potentiellement). C'est ce qui l'obligeait à cacher son trouble.

« - Allez va, si un vilain fantôme t'attaque je trouverais bien le moyen de te sauver Malefoy. »

Son ton ironique était une invitation à ce qu'il se détende un peu, et son sourire rieur à profiter du moment.

Mar 16 Mai - 20:41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Elle se fichait de lui. Ouvertement. Cette situation était définitivement compliquée à gérer. Il ne savait pas s'il devait être énervé plus qu'apeuré.

- Attention je crois qu'il y a quelque chose derrière nous, le torturait-elle d'autant plus moqueuse.

Bien-sûr, il avait marché à fond et s'était vivement retourné, prêt à bondir sur n'importe qui/quoi.

Arrgh. Elle l'avait vraiment énervé cette fois. Toujours censuré par son appréhension latente, il se contentait de la suivre le long d'un couloir. Lorsqu'elle sursauta, il faillit se moquer à son tour, mais préféra sursauter avec elle. Contrairement à lui, elle se remit bien vite de sa stupeur.

Drago se sentait mal. Chaque pas était la promesse d'une déplaisante découverte. Non, vraiment, il ne la comprenait pas en cet instant. Que pouvait-il bien y avoir de positif à déambuler dans une cabane abandonnée en pleine nuit? Franchement?!

- Allez va, si un vilain fantôme t'attaque je trouverai bien le moyen de te sauver Malefoy, l'acheva-t-elle.

- JE N'AI PAS PEUR, LANDRE! Et je n'ai pas besoin d'être secouru par qui que ce soit, et encore moins par une fille!!

Non mais! Elle touchait directement à son orgueil, là! Quitte à balancer de telles affirmations en tremblant de peur plus que de rage, il était hors de question de se laisser faire!

Et il avait raison d'avoir peur. Il lui semblait avoir entendu un grincement persistant, comme des va-et-viens répétitifs. En arrivant dans la pièce principale, une sorte de salon miteux tout délabré, il put associer ce son gênant à une image. Celle d'un fauteuil à bascule qui tanguait sans relâche d'avant en arrière.

Drago s'empara alors du bras de sa complice avec une force délirante, broyant au passage ses os de ses longs doigts nerveux. Il était tétanisé.

On pouvait très clairement voir une ombre, une forme, quelqu'un, ou quelque chose se balancer sur le fauteuil.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mar 16 Mai - 21:39
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

"- Parce que tu penses vraiment que parce que je suis une fille je n'ai pas le droit d'être plus courageuse ou douée ? Lui cracha-t-elle."

Il avait réussie à la vexer avec sa stupide remarque. Comme elle était très fière, elle ne supportait pas qu'on la considère inférieure, encore moins à cause de son sexe. Son père ne lui avait jamais rapproché d'être née fille, la plaçant malgré ça au-dessus des autres, et elle lui en était reconnaissante. Elle aurait pu faire preuve de maturité et ignorer la remarque de Drago, la mettant sur le compte de la peur, mais elle ne voulait pas faire cette effort.

Il n'eut pas le temps de lui répondre, qu'un nouveau détail étrange les invita à poursuivre leur exploration. En se rapprochant, les deux acolytes purent entendre un grincement régulier. Ils entrèrent fébrilement dans la pièce. Quelques meubles chancelants étaient installés ici et là, ainsi qu'on lit baldaquin admirable, bien qu'excessivement poussièreux. Mais ce qui attira leur attention, c'était un fauteuil à bascule qui bougeait à une certaine cadence, visiblement occupé d'après la forme humaine qu'on pouvait voir. La fillette eut un frisson de peur.

Son acolyte lui saisit douloureusement le bras. Il ne semblait pas maîtriser sa force, et en fit mal à Gemma. Grimaçant, elle se tut, ne voulant pas signaler sa présence à l'inconnu. C'était stupide, il avait du les entendre depuis un moment, mais elle espérait quand même en réchapper. Peut-être était-il inoffensif ?

Alors qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de légèrement trembler, l'assise connut un dernier soubresaut, plus marqué que la manière dont il tanguait juste avant. L'ombre s'évanouit, et un rat leur couru entre les jambes, se faufilant pour sortir.

La petit Landre eut un éclat de rire, avant de devenir complètement hilare, relâchant la pression. Ce n'était qu'un stupide rongeur ! Elle aurait pourtant juré que ce qui faisait basculer la chaise était bien plus imposant, mais elle ne voulait pas chercher la moindre logique pour le moment. Se calmant, elle se rendit compte que son ami était toujours en train de martyriser son membre.

"- Tu me fais affreusement mal, tu sais ?"

Quand il l'eu lâché, elle se dirigea vers le matelas et se laissa tomber dessus, un nuage gris de saleté l'entourant.

"- Tu vois, ce qu'on est en train de faire, c'est horrible et génial. Je me sens vivante quand je ressens des émotions si fortes. C'est bien loin des existences insipides que nous promettent nos familles."

Elle avait tendance à bien trop se laisser aller en présence du sorcier. Devrait-elle moins se confier avec lui ? Poser la question était inutile, elle connaissait déjà la réponse. Il lui avait déjà prouvé qu'elle pouvait tout lui dire. Mais jusqu'à quel point le supporterait-il ?

Mar 16 Mai - 23:40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Il avait bien senti que la jeune fille avait mal pris sa remarque mais n'y prêta pas attention, trop obnubilé par ses craintes. Evidemment qu'il n'avait pas voulu dire qu'elle était inférieure, mais elle, elle avait bien signifié que lui était un trouillard. Alors il l'avait irritée en retour. C'était de bonne guerre et il s'en contentait.

De toute façon, l'instant ne se prêtait plus au décorticage des états d'âme de l'un ou de l'autre. Il y avait cette forme, juste là sur le fauteuil à bascule, qui les en avait détachés assez rapidement.

Leur souffle était coupé, attendant que quelqu'un se manifeste ou que la situation se débloque.

Un rat... constata-t-il abasourdi, presque consterné.

Cet endroit les faisait complètement halluciner. Le blond relâcha aussitôt la pression...

- Tu me fais affreusement mal, tu sais?

...et le bras de sa camarade tordue de rire par la même occasion.

Elle alla s'affaler sur un nid à microbes tandis que le Serpentard faisait les cents pas pour se calmer. Toujours crispé, il lui semblait que ses mains tremblaient. Il arrivait à peine à enregistrer les mots qu'elle débitait.

- Tu vois, ce qu'on est en train de faire, c'est horrible et génial. Je me sens vivante quand je ressens des émotions si fortes. C'est bien loin des existences insipides que nous promettent nos familles.

- Tu parles, marmonna-t-il à voix basse en récupérant doucement un rythme cardiaque à peu près décent.

Il n'empêchait que la réflexion de son amie lui donnait à réfléchir. Son air devint plus sombre, comme si l'espace d'un instant, il avait très sérieusement envisagé la possibilité d'être destiné à "autre chose" sans pour autant l'énoncer clairement.

Que ferait-il s'il pouvait choisir? En aurait-il même envie, de choisir? Drago Malefoy ne s'était jamais posé la question avant ce soir.

- Si je devais "m'échapper" de l'existence insipide promise par ma famille comme tu dis, reprit-il l'air pensif, très franchement ce n'est pas à ça que je penserais en premier...

Ca, au moins, c'était une certitude.

Totalement vidé après cette douloureuse épreuve, ses jambes ne répondaient plus suffisamment pour le dissuader d'aller s'effondrer dans un coin passablement poussiéreux.

- Et toi? enchaîna-t-il, curieux. A part errer dans tous les endroits douteux du Royaume-Uni, tu ferais quoi?

S'il y avait une personne avec qui il pouvait émettre de telles hypothèses sur leurs plans de vie, l'air de rien, sans paraître complètement fou, c'était bien elle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mer 17 Mai - 0:20


Dernière édition par Drago Malefoy le Lun 29 Mai - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Visiblement, il n'était pas d'accord avec elle, sans penser totalement le contraire. Il lui dit que s'il avait voulu s'échapper du destin promis par sa famille, ce ne serait pas ce qu'il ferait en premier.

Gemma ne répondit pas, songeuse. Il avait utilisé le terme "échapper" et cela l'avait frappée. Elle avait toujours cru que Drago faisait parti de ces sangs-pur à ne pas être conscient de leur condition de captif, ou à l'apprécier tout du moins. Elle ne pensait pas non plus avoir totalement tord sur ce dernier point, le garçon ne semblait pas enclin à un changement de vie. Elle pouvait toujours se tromper, et ce sujet était délicat, elle avait encore besoin de temps pour s'en faire un meilleur avis.

Comme il s'était laissé choir sur le fragile parquet, la sorcière qui était allongée sur le ventre s'orienta vers lui, l'observant. Il lui demanda ce qu'elle ferait pour s'évader du rôle qui leur était attribué.

Cela la poussa à débattre intérieurement quelques instants. Devait-elle lui parler de ses escapades chez les moldus et leurs coutumes qui la fascinant ? Résolument pas. Elle ne le pensait pas près à entendre à quel point elle les acceptait. Un long soupir lui échappa.

"- Certaines choses dont tu as une idée, d'autres que tu n'imagines pas, mais tu ne veux pas savoir."

Elle fit une courte pose, attendant une réaction, qu'elle quelle soit de sa part. En aucun cas elle ne voulait lui mentir, mais ce n'est pas pour autant qu'elle arrêtait de surveiller le potentielle dépassement de ses limites. Si le fait qu'elle ne contrôle pas ses paroles devait les éloigner, elle s'en voudrait atrocement.

"-  Sinon, reprit-elle, je suppose que ça m'amuserait de passer un petit moment dans une équipe de Quidditch. Après, je me consacrerais à l'écriture. Oh, et bien sûr, je n'aurais pas toutes ces relations pratiques et hypocrites. Et pour ta part ?"

Son honnêteté l'avait effrayée, mais elle espérait qu'il en ferait autant.

Mer 17 Mai - 1:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

La réponse à sa question était pour le moins évasive.

- Certaines choses dont tu as une idée, d'autres que tu n'imagines pas, mais tu ne veux pas savoir.

Ces mots le turlupinaient. Il se doutait bien que ça avait quelque chose à voir avec ses idées laxistes. Elle, qui connaissait sa position là dessus, n'avait probablement pas voulu le froisser, ni engendrer un énième conflit. Le sujet était sensible... Et il en avait bien conscience.

Pour le contenter, elle préféra lui servir ses rêves d'écriture, ses espoirs de relations plus délibérées, ou ses aspirations au Quidditch. Il ne pouvait qu'être d'accord avec elle sur ce dernier point. Lui-même était féru de ce sport, il pensait même intégrer l'équipe l'année suivante.

- L'un n'empêche pas l'autre, encouragea-t-il avec bienveillance.

Il ne comprenait pas en quoi sa condition la priverait de pratiquer sa passion. Avant de fantasmer de passer pro -ce qui leur serait effectivement plus compliqué-, ils auraient au moins l'occasion de s'exercer en amateur à l'école. C'était déjà de quoi se contenter... Même si ça pouvait sembler maigre. Après tout, ils n'étaient pas les plus à plaindre dans le monde Sorcier. Ils étaient même très privilégiés...

...Certaines choses dont tu as une idée, d'autres que tu n'imagines pas, mais tu ne veux pas savoir...

Ces mots, il se les répétait en boucle. Ils signifiaient qu'elle ne se sentait pas libre de tout déballer, trahissant une certaine retenue vis-à-vis de lui. Voire de la méfiance... Cette seule pensée lui déplaisait profondément. Après un court moment de réflexion, il ne put s'empêcher d'y revenir.

- Et si je voulais savoir, tu me dirais? demanda-t-il avec une douceur enfantine.

En réalité, il brûlait de savoir. Il était persuadé que la réponse ne lui plairait pas, mais l'idée que Gemma ait des secrets pour lui, ou pire, se sente muselée à ses côtés, c'était bien plus insupportable.

Alors il se contiendrait. De tout son être, il le ferait...


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mer 17 Mai - 1:49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Après lui avoir fait une réflexion sur le Quidditch, il se tut un long moment, et Gemma n'ajouta rien. Patiemment, elle attendait qu'il achève son cheminement mental sans l'interrompre.

"- Si je voulais savoir, tu me dirais ? Fini-t-il par lui demander."

La sorcière était étonnée. Elle n'aurait jamais pensé qu'il ferait autant d'effort.

"- Bien sûr."

Hésitante, elle eu le geste qu'elle faisait quand elle se retrouverait dans une situation délicate ; elle se mordit la lèvre. Elle se retrouvait là devant un certain dilemme. Devait-elle poursuivre au risque de le froisser ? Où se taire même s'il avait décidé de l'écouter ? S'il allait vers elle en lui demandant implicitement de lui révéler, ce n'était certainement pas pour qu'elle se referme.

"- Tu es sûr de toi ?"

Il fallait qu'elle s'assure de ne pas faire n'importe quoi. La situation n'était pas simple, et elle était un peu perdue tout en étant extrêmement concentrée. À un point qu'elle en oubliait le lieux sordide dans le quel ils se trouvaient.

Finalement, elle reprit.

"- Ça à commencé il y a quelques mois. J'étais curieuses, je voulais avoir la preuve de l'infériorité des moldus, comprendre comment ces êtres pouvaient être si stupides, savoir pourquoi on écrasait tout simplement pas cette misérable vermine. Un jour, alors que je savais mon père absent pour la journée, j'ai décidé d'aller voir leur monde ignoble. Je voulais constater seule de comment vivaient ces créatures incapables.

Alors c'est ce que j'ai fait. Je suis allé à notre cheminée, et ai donné un lieu que je ne connaissait même pas. Et dont je ne me rappelle même plus, si ce n'est que c'était à Londres.
"

La jeune fille eut un rire triste.

"- Le plus drôle, c'est que c'était une de mes professeure qui m'en avait parlé. Elle était fasciné par le monde moldu, mon père ne le savait pas. Quand elle me l'a avoué, je l'ai fait renvoyée."

Songeuse, elle fit une légère pause.

"- Enfin bref. Je me suis promenée un peu, j'ai même parlé à quelques passants. Il ne me semble pas être resté très longtemps. Comme je n'avais pas d'argent moldu, je n'ai pas pu faire grand chose. Alors je me suis débrouillée pour en obtenir par mon elfe de maison, et je lui ai demandé de recontacter mon enseignante. Elle m'a pardonné, et elle m'a fait visiter. Je suis allé au cinéma, à la piscine, au parc d'attraction ... Si tu savais tout ce qu'ils parviennent à faire sans magie. J'ai aussi lu de leurs livres, jusqu'à m'en faire une bibliothèque. Et c'est ma plus grosse bavure, ma plus grande erreur, l'imposture de vie. Si ma famille le savait elle me détesterait. Ils se rendraient compte que rien ne va chez moi."

La sorcière avait détourné le regard.

"- Au moins, j'ai eu les réponses à mes questions."

Mer 17 Mai - 22:08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

La jeune fille voulait tout de même s'assurer qu'il n'aurait aucun regret à avoir posé cette question.

- Tu es sûr de toi? lui avait-elle demandé.

A vrai dire, pas vraiment... Enfin, si. Il voulait qu'elle se sente libre de lui parler. Voilà tout. Pour le reste, rien n'était sûr justement, mais il prendrait sur lui. Du moins il essaierait. Après tout, c'était lui qui l'avait provoquée.

Elle lui raconta alors comment elle s'était retrouvée lâchée parmi le sous-peuple, par simple curiosité, avide de découvertes, et par esprit de contradiction avec son père semblait-il.

Lorsqu'elle lui confia que c'était un professeur qui l'avait titillée avec la question et qu'après ça, elle s'était empressée de la faire renvoyer, Drago pensa qu'il aurait fait exactement la même chose. Un représentant du monde sorcier ne pouvait décemment pas faire l'éloge d'une sous-race selon lui. C'était une aberration. Alors que s'était-il produit pour que Gemma change radicalement de point de vue?

Elle lui parlait d'activités moldues qui lui étaient plus étrangères les unes que les autres, comme quoi ils faisaient des trucs chouettes sans magie. Ils écrivaient aussi.

Drago s'étouffait presque en réprimant son dégoût. Il se forçait à l'écouter en déguisant son aversion par un masque de neutralité. Elle semblait rêveuse, et présentement il s'en contentait.

- Je vois, lâcha-t-il finalement en hochant la tête.

En réalité il n'avait absolument rien compris.

- C'est quoi le "cinéma"? risqua-t-il en fronçant les sourcils, presque honteux de sa requête en imaginant son père le surprendre à s'intéresser de près ou de loin à ces sornettes.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mer 17 Mai - 23:42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Son ami avait semblé l'écouter, bien que tentant vainement de dissimuler son aversion. Elle comprenait sa réaction, et n'aurait pas osé faire la moindre réflexion. À vrai dire, si elle avait été à sa place, elle n'aurait jamais été aussi tolérante, mais bien plus intransigeante, lorsqu'elle partageait encore ses idées. Il alla même jusqu'à lui demander ce qu'était le cinéma. La jeune fille réalisa avez désarroi qu'ils connaissaient si peu de choses d'une contrée pourtant si proche.

"- Tu vois, les moldus font des films. C'est à dire qu'ils prennent des histoires et les tournent en vidéo. Après, on les projette en très grande taille, et c'est au cinéma. Il y a encore pas mal de choses, mais je ne les aient pas vraiment mémorisé. Je trouve cette pratique étrange et assez stupide, je ne vois pas l'intérêt de s'assoir devant une image et attendre que le temps passe. Mais si tu y tiens, je t'emmenerais."

À l'intonation ironique de sa voix, on ne pouvait pas avoir le moindre doute quand au fait qu'elle n'était absolument pas sérieuse. Elle ne voulait pas risquer de froisser le jeune garçon sui ne partageait pas son point de vue. Ce n'était pas évoqué un stupide film qui changerait quoi que ce soit. Elle n'était même pas sûr qu'un jour, une personne soit susceptible de le faire changer d'avis.

Il fêtait tellement borné et sûr de ses convictions. Pour elle, il était même difficile de concevoir qu'il accepte la serpentarde, il devait faire preuve de beaucoup de retenu. Elle ne comprenait pas, et voulait savoir.

" - Honnêtement, est-ce que ça change quelque chose tout ... Tout ça ?"

Voilà bien une chose à laquelle elle avait besoin d'avoir une réponse.

Jeu 18 Mai - 0:45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Il lui avait posé la question plus par bienséance que par intérêt en réalité. Du reste, lorsqu'elle lui expliqua le principe de cette pratique, son air devint d'autant plus courroucé. Mais il se tut.

C'est complètement absurde, pensa-t-il renfrogné.

Il ne voyait pas en quoi elle avait pu être attendrie par ces gens. Elle-même disait qu'elle ne voyait pas l'intérêt de "s'asseoir devant une image et attendre que le temps passe", alors pourquoi lui parler de cette... activité? Ca n'avait aucun sens.

- ...Mais si tu y tiens, je t'emmènerai, avait-elle ponctué d'une généreuse touche d'ironie.

Le garçon tiqua en ricanant dans sa barbe, mais la jeune fille retrouva rapidement son sérieux.

- Honnêtement, est-ce que ça change quelque chose tout... Tout ça?

- Entre nous tu veux dire?


Drago émit un soupir, releva sa tête à hauteur de la sienne, puis la fixa droit dans les yeux avant de cligner doucement.

- ...Non Gemma, ça ne change rien.

Ce n'était pas un scoop qu'elle lui apprenait là. Cette dispute, ils l'avaient déjà eue. Inutile de revenir dessus. Il connaissait déjà les travers de son amie et s'y était résolu bien malgré lui. Ca serait son secret inavouable.

Sa réponse occasionna un silence. Il était difficile de déterminer si la jeune fille était rassurée ou embarrassée, mais un frisson glacial l'empêcha de se poser la question plus longtemps.

- Tu voulais faire autre chose ou... On rentre? risqua-t-il.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Jeu 18 Mai - 13:49


Dernière édition par Drago Malefoy le Jeu 18 Mai - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Gemma laissa le silence s'installer après qu'il lui ai répondu. Au fond, elle espérait peut-être qu'il la force à changer, à redevenir normale, comme il fallait. Elle en avait marre d'être différente et de n'avoir pas la même vision que ses contemporains. S'il l'obligeait à recommencer à penser comme avant, tout pourrait s'arranger. Il n'y aurait plus cet incessant dilemme qui la hanterait, ce choix impossible qui la poursuivrait.

Le seul problème, c'est qu'elle devait bien s'avouer qu'elle ne serait sûrement pas capable de revenir en arrière. Elle avait vu, ressenti et vécu certaines choses qui l'en empêchaient. Comment retrouver des croyances qu'elle savait infondées ? C'était impossible, elle avait passé une porte qui s'était irrémédiablement refermée derrière elle.

Elle aurait aimé pouvoir cracher sur les Sang-de-Bourbe comme elle crachait sur ses ennemis. Elle aurait aimé ne jamais comprendre. Elle aurait aimé ne pas chercher de réponses. Mais elle avait eu le tord d'être curieuse. Bien sûr, elle aurait pu continuer à les détester, se forcer à les haïr, mais son cœur s'était éveillé. Si elle jouait la comédie, son allégeance intérieure avait changée. Irrémédiablement.

En aucune manière elle ne voulait être dérangeante pour son ami, mais elle eu peur devant son humeur de trop lui parler de ses doutes. Cela, cependant, lui semblait incroyable ; qu'un sang pur l'accepte malgré ses convictions ... Elle cherchait la supercherie, quand la plaisanterie se terminenait, à quel moment elle se rendrait compte que tout cela n'était qu'une illusion. Parce qu'elle n'était pas stupide, et consciente qu'en renonçant aux valeurs des siens, elle n'avait plus le droit de les fréquenter. Même si elle risquait plus de l'agacer qu'autre chose, elle avait perpétuellement besoin de vérifier que cela ne changeait rien pour le sorcier, tant le fait de vouloir être ami avec elle sans contrepartie lui semblait impensable. Elle croyait trop peu en elle pour croire en eux.

Son esprit était lointain, il avait dépassé les murs de la cabane, peut-être même les limites de leur monde. Il revint à la situation quand Drago lui demanda si elle voulait faire autre chose ou s'ils rentraient. À vrai dire, elle aurait voulu trouver quelque chose de vraiment intéressant, mais elle ne pouvait pas lui demander de rester éternellement, et de toutes manières il n'y en avait peut être pas. Elle lui sourit

"- Je suppose qu'on va pas rester toute la nuit."

Se levant, elle s'approcha de la porte de la pièce pour en sortir. Elle ne se souvenait même pas l'avoir refermée. De toutes manières, l'étrange rat l'avait passé en dernier, et ne s'était certainement pas amusé à la bouger. Quand elle posa sa main sur la poignée et tenta de l'activer, elle fronça les sourcils.

"- Je n'arrive pas à l'ouvrir."

Elle recula de quelques pas, comme si elle se trouvai face à une énigme. Sortant sa baguette, elle incanta. Alohomora. Rien, la porte refusait de céder.

Jeu 18 Mai - 19:41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Comme s'ils n'avaient pas déjà eu leur lot de frayeurs pour la soirée, la porte que Gemma tentait d'ouvrir pour quitter définitivement les lieux semblait bloquée...

- Alohomora, tenta-t-elle sans succès.

- C'est une blague...

Drago avait la mine déconfite. Il se rua à sa place pour forcer le barrage avec frénésie. La porte semblait pourtant fragile, mais rien ne parvenait à la débloquer, et c'était certainement pas avec la force de deux enfants de onze ans que cela se révèlerait fructueux...

Il prit la tête dans ses mains. C'était impossible!

- Rappelle-moi de ne plus jamais te suivre, toi et tes supers idées!!

C'était la peur qui parlait. Il fallait reconnaître que ce n'était vraiment pas la démarche du siècle de se retrouver là, loin du château, coincés à une heure si tardive sans que personne n'en ait été informé.

Il peinait à se raisonner tant la situation était angoissante. Le vent grondait au dehors et le parquet ne s'arrêtait plus de grincer. Qui, ou quoi, les avait enfermés ici?!

Réfléchis, réfléchis... se torturait-il paniqué.

Il avait trouvé. Du moins, c'était toujours quelque chose... Si la porte était verrouillée par un sort, alors avec ça, le charme devrait se rompre...

- Finite! lança-t-il sans grande conviction en direction du verrou.

Mais non... Toujours pas. Elle avait donc été verrouillée manuellement, et cette idée ne l'enchantait guère davantage.

Ils pouvaient bien mourir, personne n'accourrait pour les sauver. Une énorme boule d'angoisse s'était emparée de sa gorge. L'adrénaline, qui l'avait partiellement quitté au profit du ton de la confession quelques minutes plus tôt, avait de nouveau surgit. Il n'était qu'une boule de nerfs incapable de réfléchir convenablement.

Pourtant, sous la pression de la menace planante, il se dirigea instinctivement vers la commode un peu plus loin. Elle était petite, mais robuste. A eux deux, ils devraient bien pouvoir s'en servir pour défoncer la porte branlante.

- Aide-moi! lança-t-il à son amie.

Mais à son grand bonheur, elle s'était déjà précipitée vers lui comme si elle avait anticipé le cheminement de ses pensées.

- A trois! Un... Deux... Trois! dirent-ils à l'unisson avant de foncer dans le tas.

BOUM!

Echec.

Il réitérèrent l'opération une deuxième fois.

BOUUUM!

Puis une troisième, ne mesurant pas leur force, usant de plus en plus le bois décrépi de la porte.

BOUUUUUUUUUUM!

Finalement, la quatrième fut la bonne.

BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUM!

Elle avait fini par céder dans un grand fracas.

Ils s'empressèrent de quitter cette affreuse pièce pour regagner le couloir. Au passage, Drago manqua d'écraser de peu le rat qui les avait accueillis un peu plus tôt.

- Sale rongeur!! s'exclama-t-il dans sa hargne.

Aucune explication rationnelle ne s'imposait à eux mais, au moins, ils étaient libres.

Pourtant, le petit blond se stoppa net en plein milieu du passage.

- Tu savais qu'il y avait des serpents dans le coin, toi? lâcha-t-il en déglutissant face au reptile qui sifflait devant eux.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Jeu 18 Mai - 20:52


Dernière édition par Drago Malefoy le Ven 19 Mai - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 En ligne
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Visiblement, Drago paniquait, et pas qu'un peu. Elle ne se formalisait pas de ce qu'il disait, elle savait que c'était à cause de la peur qui s'insinuait en lui. Si elle aussi sentait une certaine inquiétude monter en elle, elle se contrôlait. Par contre, elle ne savait absolument pas comment réagir. Enfoncer la porte était visiblement impossible pour eux, du moins avec leur force seule. La jeune fille observait la pièce, cherchant une autre issue mais elle ne trouva pas. Son ami jeta un Finite désespéré, sans succès.

Elle continuait de scruter les alentours, quand elle perçut que son accompagnateur avait trouvé une idée. Suivant son regard, elle remarqua une commode. Il voulait probablement l'utiliser pour forcer ce qui les empêchait de sortir. Sans attendre, il se dirigea vers le meuble en appelant Gemma qui lui avait déjà emboîté le pas.

Au bout de plusieurs coups, le bois se rompit enfin, leur laissant le passage libre. La brunette fut légèrement projeté en avant sous le choc. Ils sortirent rapidement maintenant qu'ils étaient libre, Malefoy marchant presque sur le stupide rat qu'ils avaient chassé un peu plus tôt. Que faisait-il donc encore là ?

La serpentarde faillit lui rentrer dedans quand il pila. D'une voix peu assuré, il lui demanda si elle savait qu'il y avait des serpents dans le coin, avisant celui qui se trouvait devant eux. Elle ne l'avait pas remarqué avant qu'il n'en parle.

« - Il y en a partout si on prend la peine de les voir, lui répondit-elle ».

Si ce qu'elle disait n'était pas faux, ce n'était pas totalement juste non plus. Même ses domestiques lui faisaient remarquer que, lorsqu'elle était présente, il y avait bien plus de reptiles qu'en temps normal. Comme si un aura, enfin quelque chose, de plus fort que partager la même langue les liait. Si on l'avait interrogé sur ce qu'était être Fourchelang, elle ne se serait certainement pas contentée de dire qu'elle parlait à ces animaux. C'était plus, beaucoup plus, et elle ne saurait l'expliquer.

Elle n'avait pas vraiment envie de communiquer avec lui maintenant, elle n'aimait pas particulièrement dévoiler son don, mais elle voulait comprendre ce qu'il venait de se passer.

« - Bonjour. Sommes-nous en ce moment dans ton antre ? »

Elle savait que ces êtres étaient très territoriaux, et avait en horreur qu'on leur manque de politesse.

« - Tu parles donc ma langue, petite humaine ? Ceci n'est pas mon domaine, n'ais crainte. »

Une autre chose à savoir était qu'ils étaient très énigmatiques et mystérieux, et ne cherchaient pas à vous aider. Si vous ne leur posiez pas une question claire, ou une qu'ils pourraient juger inutile, ils ne prendraient pas la peine d'y répondre.

« - Sais-tu qui nous à enfermé ? »

« -Le rongeur. »

Gemma fronça les sourcils, se tournant vers son accompagnateur pour comparé son trouble au sien, avant de se rappeler qu'ils ne comprenaient strictement rien à ce qu’ils pouvaient bien se raconter.

« - Comment aurait-il pu? »

Son interlocuteur émit un sifflement qui ne voulait rien dire, où qu'elle ne comprenait pas du moins.

« - C'est ainsi. Suis-moi. »

Sans l'attendre, il commença à slalomer sur les planches. La fillette attrapa le coude de son acolyte pour qu'il la suive. Ils arrivèrent devant un grand tableaux. Sans plus d’explications, celui qui les avaient menés jusque là se tourna vers eux et, après un discret signe de tête, s'évanouit dans l'obscurité. La curieuse enfant tapota sur le tableau pour en réveiller son hôte, s'interrogeant sur la raison pour laquelle on les avait conduit ici.

Ven 19 Mai - 0:24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

La cabane hurlante est-elle vraiment si effrayante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Cabane Hurlante
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» Devant la cabane hurlante
» L''Atlantide
» La Camarilla pour les nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending-