AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cabane hurlante est-elle vraiment si effrayante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Gemma Landre
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Visiblement, Drago paniquait, et pas qu'un peu. Elle ne se formalisait pas de ce qu'il disait, elle savait que c'était à cause de la peur qui s'insinuait en lui. Si elle aussi sentait une certaine inquiétude monter en elle, elle se contrôlait. Par contre, elle ne savait absolument pas comment réagir. Enfoncer la porte était visiblement impossible pour eux, du moins avec leur force seule. La jeune fille observait la pièce, cherchant une autre issue mais elle ne trouva pas. Son ami jeta un Finite désespéré, sans succès.

Elle continuait de scruter les alentours, quand elle perçut que son accompagnateur avait trouvé une idée. Suivant son regard, elle remarqua une commode. Il voulait probablement l'utiliser pour forcer ce qui les empêchait de sortir. Sans attendre, il se dirigea vers le meuble en appelant Gemma qui lui avait déjà emboîté le pas.

Au bout de plusieurs coups, le bois se rompit enfin, leur laissant le passage libre. La brunette fut légèrement projeté en avant sous le choc. Ils sortirent rapidement maintenant qu'ils étaient libre, Malefoy marchant presque sur le stupide rat qu'ils avaient chassé un peu plus tôt. Que faisait-il donc encore là ?

La serpentarde faillit lui rentrer dedans quand il pila. D'une voix peu assuré, il lui demanda si elle savait qu'il y avait des serpents dans le coin, avisant celui qui se trouvait devant eux. Elle ne l'avait pas remarqué avant qu'il n'en parle.

« - Il y en a partout si on prend la peine de les voir, lui répondit-elle ».

Si ce qu'elle disait n'était pas faux, ce n'était pas totalement juste non plus. Même ses domestiques lui faisaient remarquer que, lorsqu'elle était présente, il y avait bien plus de reptiles qu'en temps normal. Comme si un aura, enfin quelque chose, de plus fort que partager la même langue les liait. Si on l'avait interrogé sur ce qu'était être Fourchelang, elle ne se serait certainement pas contentée de dire qu'elle parlait à ces animaux. C'était plus, beaucoup plus, et elle ne saurait l'expliquer.

Elle n'avait pas vraiment envie de communiquer avec lui maintenant, elle n'aimait pas particulièrement dévoiler son don, mais elle voulait comprendre ce qu'il venait de se passer.

« - Bonjour. Sommes-nous en ce moment dans ton antre ? »

Elle savait que ces êtres étaient très territoriaux, et avait en horreur qu'on leur manque de politesse.

« - Tu parles donc ma langue, petite humaine ? Ceci n'est pas mon domaine, n'ais crainte. »

Une autre chose à savoir était qu'ils étaient très énigmatiques et mystérieux, et ne cherchaient pas à vous aider. Si vous ne leur posiez pas une question claire, ou une qu'ils pourraient juger inutile, ils ne prendraient pas la peine d'y répondre.

« - Sais-tu qui nous à enfermé ? »

« -Le rongeur. »

Gemma fronça les sourcils, se tournant vers son accompagnateur pour comparé son trouble au sien, avant de se rappeler qu'ils ne comprenaient strictement rien à ce qu’ils pouvaient bien se raconter.

« - Comment aurait-il pu? »

Son interlocuteur émit un sifflement qui ne voulait rien dire, où qu'elle ne comprenait pas du moins.

« - C'est ainsi. Suis-moi. »

Sans l'attendre, il commença à slalomer sur les planches. La fillette attrapa le coude de son acolyte pour qu'il la suive. Ils arrivèrent devant un grand tableaux. Sans plus d’explications, celui qui les avaient menés jusque là se tourna vers eux et, après un discret signe de tête, s'évanouit dans l'obscurité. La curieuse enfant tapota sur le tableau pour en réveiller son hôte, s'interrogeant sur la raison pour laquelle on les avait conduit ici.

Ven 19 Mai - 0:24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

La jeune fille semblait sous-entendre que si on y faisait bien attention, les serpents étaient partout. Quelle mystérieuse remarque... Mais son trouble fut rapidement chassé par la stupéfaction.

Il ne comprenait plus rien aux paroles de son amie qui semblait s'adresser au serpent leur faisant barrage. Elle lui parlait, c'était certain même! Gemma était... Fourchelang. Il était scié...

Ainsi elle était dotée de cette faculté héréditaire extrêmement rare, pour laquelle Salazar Serpentard en personne était reconnu. Il était même surnommé "Langue de Serpent"... Que Gemma ait cette capacité était un comble connaissant ses idées en totale contradiction avec l'histoire de ce dernier. Décidément, elle était pleine de rebondissements!

Il était émerveillé tout à coup, comme s'il se sentait plus proche d'elle malgré ses histoires douteuses avec les moldus. Il garda cette pensée pour lui, sachant pertinemment que la brunette n'apprécierait pas. Ca serait son petit secret. De toute façon ce n'était pas le moment d'en discuter.

C'était stupéfiant, mais il commençait à se sentir de trop. De quoi pouvait-elle bien débattre avec un serpent?! Avant qu'il ne puisse lui poser la question, elle s'empara de son bras pour suivre leur guide qui les menait jusqu'à un grand tableau. Mais enfin, pourquoi faire?!

Tandis qu'elle tapotait la peinture pour réveiller son occupant, Drago ne put retenir ses interrogations davantage.

- C'est quoi ce délire?! Tu m'avais pas dit que t'étais Fourchelang! Il t'a dit quoi?! Et qu'est-ce qu'on fiche là? lança-t-il avec impatience en contemplant le vieil homme à la mine vaseuse sur la toile.

Il voulait des réponses.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Ven 19 Mai - 13:09
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Drago l'inonda de questions. Comme le personnage du tableau ne s'éveillait pas, elle reporta son attention sur sur ami pour essayer de lui répondre. Il était presque agressif, et elle fronça les sourcils pour signifier son mécontentement quant à son ton.

« - Je ne voulais pas « t'abandonner » comme ça, mais si j'avais arrêté de l'écouter, il l'aurait probablement très mal pris, et je voulais lui poser quelques questions. Même s'ils ont tous leur personnalité propre, ces reptiles ne pensent pas vraiment de la même manière que nous. De ce qu'il m'a dit, c'est le rat qui nous avait enfermé, et il ne m'a pas expliquer comment, ce qui me paraît impossible. Il ne m'a pas dit non plus pourquoi ils nous a amené ici, mais il y a forcément une bonne raison.»

Elle marqua une courte pause. Si ça avait été quelqu'un d'autre, elle se serait sûrement contenté de hausser les épaules quand à son exclamation sur sa particularité. Mais ce n'était pas quelqu'un d'autre.

« - Je n'aime pas particulièrement dire que je suis Fourchelang, parce que je trouve que cela reviendrait à me vanter d'une chose pour laquelle je n'ai aucun mérite. C'est un don exceptionnel, rare et précieux, j'en suis consciente. En aucun cas je ne veux devenir une source de curiosité pour certains élèves ou qu'on me connaisse pour ça. Mais ce ne sont pas les seules raisons pour laquelle je ne le dis pas ; c'est vraiment un lien spécial que j'entretient avec les serpents quelque chose qui n'appartient qu'à moi, c'en est presque inexplicable . Je vais quand même essayer de le faire. Tu vois, quelque chose m'en rapproche bien plus que la langue. Ça va te sembler étrange, mais c'est un peu comme s'ils étaient des repères pour moi, qui me font me sentir une autre personne. Comme si nos relations étaient saines et pures. »

La fillette eut un sourire pour masquer sa gêne. Elle n'avait certainement pas l'habitude d'être aussi transparente. Regardant à nouveau l’œuvre, elle alluma sa baguette d'un Lumos qu'elle approcha de son occupant. Celui-ci cligna des yeux quelques instants, s’éveillant difficilement.

« - Bonjour, chuchota Gemma. »

Le vieillard semblait hébété, peut-être par surprise de voir du monde. Son regard passait d'un sorcier à l'autre, avant qu'il ne lâche à son tour une salutation rauque, sans les réprimander pour autant sur le fait de le déranger en pleine nuit. Quoi que, la lumière devait difficilement filtrer entre les planches épaisses, et il devait rarement y faire jour.

Ven 19 Mai - 20:38
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Contrairement à ce que la jeune fille semblait insinuer, il ne s'était absolument pas senti "abandonné" parce qu'elle avait parlé au serpent... Il avait d'abord été surpris de cette découverte, puis très enthousiasmé. Au fond, il avait peur que les folles envies d'évasion et remises en question sordides de son amie ne l'éloignent de lui. Voir que, quelque part, malgré ses idées, il y avait toujours quelque chose qui la liait à son monde, quelque chose de reptilien et de connoté "pur", ça le rassurait intimement.

Elle avait rapidement assouvi sa curiosité en lui disant que le serpent avait vendu le rat comme la source de leur précédente incarcération. Drago fronça les sourcils, passablement irrité. Les serpents faisaient dans l'humour maintenant?

Elle lui parla ensuite de son lien avec cette espèce, et il était d'autant plus captivé. Comment quelqu'un d'aussi torturé dans ses convictions pouvait être dans le même temps doté du don le plus tendancieux qu'un sorcier était donné de posséder? C'était fou. Et absolument fascinant.

- Lumos, avait-elle formulé à la fin de sa tirade.

Le vieil homme ne faisait pas le fier dans son cadre. Il peinait à entrouvrir ses petits yeux, et ne semblait pas comprendre qui le sortait de son sommeil, ni pourquoi.

- Bonjour, avait chuchoté la brunette, indécise, pour ne pas le brusquer.

- Hmm bonjour, grommela le vieillard en reprenant ses esprits.
A qui ai-je l'honneur?

Drago, moins précautionneux, ne voulait pas y passer par quatre chemins. Il était tard, ils devaient rentrer, et un serpent les avait menés là pour parler d'un rat qui les aurait possiblement enfermés dans une pièce d'une baraque dite hantée. C'était vraiment pas le moment de traîner, ou de faire la conversation à un tableau. Sans passer par une quelconque formule de politesse, il réquisitionna la parole.

- Des élèves de Poudlard, répondit-il l'air exaspéré, trop méfiant pour envisager de dévoiler leur identité précise. Quelqu'un nous a enfermés y'a cinq minutes. Vous avez vu quelque chose ou vous étiez trop occupé à dormir?!

Son ton était un tantinet réprobateur, mais le portrait ne se formalisa pas, trop heureux d'avoir de la compagnie.

- Oh, hum. Je vois. Euh. Eh bien... Tu as raison mon garçon. Je dormais. Vous venez justement de m'extirper de mes doux songes. Une histoire tout à fait surprenante! J'étais avec Bathilda Tourdesac à Godric's Hollow et...

- Oui d'accord, et ce rat là?! l'interrompit-il, n'ayant que faire des divagations de son interlocuteur.

- Oh! Sur un autre ton mon garçon! A votre âge j'avais une contenance! Et puis, vous m'importunez pour un rat?! Mais quel rat? Il y a des rats partout jeune homme. Et pas que! Si vous saviez toutes les espèces que cette épave a vu défiler en cinquante ans... Vous seriez surpris!

- J'en doute. On est là parce qu'un serpent nous a dit de le faire, lâcha le blond sarcastique. Mais apparemment il s'est planté, vous savez rien du tout.

- Oh un serpent, oui, oui... affirma le portrait en balayant sa main dans le vide comme si c'était une chose tout à fait commune. Des rats, des serpents, des loups, des chiens, des chats... Je vous l'ai dit mon garçon, tout un tas d'espèces!

Le Serpentard roula ses yeux vers le ciel. Le vieillard allait encore partir dans ses histoires à dormir debout. Il voulut alors regagner l'attention de sa complice pour s'éviter ce fléau.

- Viens, c'est ridicule on perd notre temps, lui souffla-t-il avec hâte en espérant qu'elle répondrait par la positive.

Une seconde de plus dans cette maudite cabane et il allait devenir fou.



Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Ven 19 Mai - 22:31
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

L'homme du tableau et Drago échangèrent quelques mots sans réelle importance. Si le vieillard semblait euphorique, l'élève, lui, avait plutôt l'air plutôt exaspéré. Il alla jusqu'à demander implicitement à Gemma de partir, mais celle-ci hésitait.

"- Si tu veux, commences à y aller, et je te rejoins très vite."

Elle se retourna en suite vers le tableau.

"- Écoute, on est en plein milieux de la nuit et pas censé êtres là. Alors sois concis, bref, essentiel, précis, rapide, peut importe. Je veux juste avoir mes réponses vite, d'accord ? Donc, premièrement, est-ce que cette maison est véritablement hantée ? Après, comment un rat pourrait-il verrouiller une porte ? Enfin, il y a beaucoup de visiteurs ?"

L'homme rondouillard sourit.

"- Cette dernière question me ravit. Si vous saviez toutes les illustres personnes que j'ai vu entre ces murs depuis que je suis ici ! Par exemple, il y a quelques années ..."

Bien entendu, l'individu stupide avait décidé de répondre à la question dont la réponse l'intéressait le moins, sans suivre ses consignes en plus. Alors que la jeune fille s'apprêtait à le couper avec arrogance pour lui signifier son mépris, et le fait que ses histoires lui était bien égale, le tableau disparut, se fondant dans le mur. Il n'y avait plus cadre ou couleur, pas plus que le personnage.

Simultanément, leurs deux baguettes s'éteignirent, et un bruit sourd se fit entendre devant eux, ainsi que des pas lointains qui se rapprochaient visiblement. Le cœur de la sorcière se mit à battre à tout rompre, lui faisant presque mal à la cage thoracique. Sans réfléchir, elle saisit son ami qui avait décidé de rester à ses côtés, se mettant à courir vers la sortie.

"- Tu as raison, il doit être temps d'y aller, avait-elle ajouté en une tentative d'humour vaseuse avant qu'ils ne commencent leur sprinte."

Que se passait-il donc ? Il semblait que cette cabane n'avait rien à voir avec le reste du monde, comme s'il fallait, à l'intérieur, vivre une nouvelle aventure chaque minute. Elle ne savait pas le moins du monde si cela lui plaisait ou pas, elle n'était consciente que de sa peur évidente.

Ils arrivaient presque au tunnel, mais les pas semblaient aussi de plus en plus proches ...

Sam 20 Mai - 1:27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Drago Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

La Cabane Hurlante
Ft. Gemma Landre

Quand elle lui suggéra de partir devant pour le rejoindre plus tard, il abandonna rapidement l'idée. Il était toutefois rassuré de voir qu'en prenant le relai de la parole, elle semblait aussi agacée que lui face aux tergiversations du portrait et ne manqua pas de lui faire sentir. Ses questions étaient plus précises et impliquaient une réponse directe. Mais le vieil homme eut à peine le temps d'y répondre que l'atmosphère changea de nouveau. Leurs baguettes n'éclairaient plus rien et le tableau avait disparu, comme fondu dans le mur délabré. Ils n'y voyaient plus rien à part des ombres inquiétantes...

Cette fois, il paniquait vraiment. Ca n'augurait rien de bienveillant.

Il avait vraiment besoin d'aller au petit coin tout à coup. Son coeur tambourinait dans sa poitrine plus que jamais, et ce qui l'inquiétait davantage c'était que sa camarade, d'habitude si raisonnable, ne semblait pas plus maîtriser ses craintes présentement.

Leurs respirations étaient de plus en plus fortes, rapides, et saccadées, se répondant comme des lancés frénétiques de cognards sur un terrain enragé. Drago avait la sensation que des pas lourds se rapprochaient doucement d'eux. Ou bien était-ce le parquet qui grinçait tout seul? Il n'y voyait rien dans cette angoissante obscurité, mais tous ses autres sens étaient en éveil. Il lui semblait même entendre des bruits exacerbés de rongeurs, comme si la pièce abritait toute une communauté.

- Tu as raison, il doit être temps d'y aller, lui lança son ami entre ironie et effroi.

- Tu m'étonnes!! ON SE BARRE!! s'empressa de rétorquer le blond avec urgence.

Ils se tiraient mutuellement vers la sortie avec une seule idée en tête: FUIR. Ne sentant plus leurs jambes flageolantes dans leur course effrénée, la panique était saisissante tant la sensation d'être suivis était forte.

Heureusement pour eux, le passage n'était plus très loin, et ils l'atteignirent avant d'être rattrapés par qui/quoi que ce soit.

Qu'est-ce qui leur disait que leur probable agresseur ne les suivrait pas jusqu'au château? Rien. Absolument rien, si ce n'était qu'il paraissait que Dumbledore était craint par le Seigneur des Ténèbres lui-même. En temps normal cette idée ne le ravissait pas, mais présentement il s'y raccrochait comme un bébé à son doudou. Sans parler du fait que Poudlard était, soi-disant, l'endroit le plus sûr d'Angleterre. Le château devait certainement être protégé contre les individus malveillants avec tout un tas de sortilèges... Dumbledore était prévoyant, non?! En tous cas, ils auraient plus de chances de s'en sortir une fois de l'autre côté. C'était leur seul espoir.

En arrivant devant le Saule Cogneur partiellement réveillé -le cadet des soucis de Drago actuellement-, ils ne s'arrêtèrent pas de courir, évitant sans encombre les branches de l'arbre fou. Mais ils étaient essoufflés et peinaient à garder le rythme. En regardant par dessus son épaule, le garçon ne vit personne derrière eux. Il n'était pas tranquille pour autant.

Ils arrivèrent au château sains et saufs, c'était le principal.

- Je te suivrai plus jamais dans tes délires, Landre, affirma-t-il au bout du rouleau.

Etait-ce une sérieuse menace qui planait aux portes du château ou avaient-ils rêvés? Leur esprit leur avait-il joué des tours? Que s'était-il produit à la cabane? Qui les avait coincés là?! Et pourquoi?! La magie pouvait-elle tout expliquer? Beaucoup de questions sans réponses qui les tortureraient toute la nuit, et bien plus encore.

Ils ne savaient pas ce qui avait été réel ou fantasmé dans leur imaginaire durant cette soirée. Et impossible d'en parler à Dumbledore sans lui avouer dans le même temps leur incartade accablante. Il le saurait s'ils mentaient. Dumbledore savait toujours tout... Ils étaient coincés.

Cela valait-il vraiment la peine de risquer leur expulsion pour des hypothèses et des histoires de fantôme? Drago en doutait. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il avait eu la frayeur de sa vie.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Sam 20 Mai - 16:14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Ils finirent par arriver au domaine, et ce ne fut que là, à distance suffisante du saule Cogneur, qu'ils purent enfin souffler. Continuant d'avancer jusqu'au château, Gemma réfléchissait. Les événements se floutaient dans son esprit, maintenant qu'elle était dans un espace plus familier. Elle n'était plus sûr de ce qu'il s'était passé ou pas, ni même ce qui appartenait à la réalité ou son imaginaire. Frissonnant, elle se rappela du bruit des pas. Était-il avéré ou était-ce son esprit qui l'avait illusionné ?

Secouant légèrement la tête, elle décida qu'elle y penserait plus tard. Ce n'était pas le moment, ils devaient rentrer. Drago lui reprocha clairement de l'avoir embarqué avec elle dans tout ça, et elle se tourna vers lui.

« - Bon, je dois avouer que je ne t'aurais peut-être pas demandé de t'accompagner si j'avais su. Au moins, disons que ça  nous fera un souvenir.»

Elle eut un petit sourire moqueur.

« - Tu verras si tu ne me suivras plus. Tu sous-estime mon pouvoirs de persuasion. »

Jugeant de la noirceur du ciel en évaluant l'heure qu'il devait être, elle commença à avancer. Elle était redevenue sérieuse.

« - Allez, je pense qu'on devrait y aller. »

Dim 21 Mai - 17:19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

La cabane hurlante est-elle vraiment si effrayante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Cabane Hurlante
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» Devant la cabane hurlante
» L''Atlantide
» La Camarilla pour les nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending :: RPG Terminés-