AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Invité
MessageSoigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur - Lun 22 Mai - 23:51
Flitwick avait hâte de retrouver ses quatrième année. Sans savoir vraiment pourquoi, il avait beaucoup apprécié certains élèves et leur mentalité. Cela le rendait joyeux, enfin, à peu près tout le rendait joyeux en réalité.

Il avait fait entrer les jeunes sorciers dans sa salle, et les observait, satisfait.

« - Bonjour à tous ! Je vous souhaite une bonne rentrée. Pour bien commencer l'année, nous allons débuter directement avec un sort qui pourra se révéler très utile : Le Vulnera Sanentur. Il sert à soigner n'importe quelle blessure. Pour qu'il ai une efficacité véritable, il faut respecter une certaine règle en l'utilisant. Quelqu'un sait peut-être de quoi il s'agit ? »

Il espérait voir une main se lever, il aimait constater que ses élèves étaient intéressés, et avaient des connaissances. Qui donc l’impressionnerait aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Serdaigle - Modération RPG & Capitaine de Quidditch
Âge : ans
Année : Quatrième
Points : 60

avatar
Lou Perkins
MessageRe: Soigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur - Mar 23 Mai - 14:08









Vulnera Sanentur
avec les quatrième-année
En rentrant dans la classe du professeur de Sortilèges, Lou lui adressa un signe de tête entendu et un sourire en coin avant de s'installer au premier rang. Elle était fin prête pour la reprise.

Il n'y avait pas de matière plus parlante pour un sorcier au quotidien que les Sortilèges et Enchantements. Du reste, elle avait toujours apprécié le professeur Flitwick qui était également le directeur de sa maison. Ce dernier dégageait une sympathie et une empathie qui n'entachaient en rien ses compétences. Il était connu que le sorcier de petite taille descendait d'un ancêtre Gobelin, ce qui expliquait l'exemplarité de son intelligence et l'étendue de son savoir. Des qualités qui avaient toujours su séduire la jeune femme. C'était un bon professeur, mais selon elle, il pouvait manquer de sévérité avec quelques perturbateurs qui en profitaient. Elle focalisa son attention sur lui tandis qu'il entamait son discours de bienvenue.

Le thème du jour: le Vulnera Sanentur, sortilège qui soigne toutes les blessures. Flitwick se tourna vers l'auditoire en les interrogeant sur la règle à respecter pour assurer l'efficacité de sa pratique.

Tiens, pour une fois on lui posait une colle. A part formuler l'incantation en effleurant à peine la blessure du bout de sa baguette, la jeune femme ignorait ce qui pouvait bien rendre le sort plus efficace.

Elle attendit patiemment que quelqu'un trouve la solution, davantage curieuse de connaitre la réponse que compétitive.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Lou Perkins pour HarryPotter1991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Soigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur - Ven 26 Mai - 12:55

Vulnera Sanentur

Il paraîssait qu'un bon début d'année favorisait les résultats pour le reste des mois à venir. Rose n'avait jamais su quoi en penser si ce n'est que le réveil s'était avéré plus compliqué qu'à l'habitude...Quelle idée, un cours de Sortilèges un vendredi ! Une insulte à la matière !

Après le petit déjeuner qui lui avait redonné une certaine joie de vivre incontestablement bénéfique et réhaussé son teint, Rose avait monté les escaliers à la hâte jusqu'au troisième étage, là ou se déroulaient les cours de Sortilèges et Enchantements, sa matière favorite.

En entrant dans la salle de classe, Rose adressa un signe de tête à Flitwick avant de s'asseoir au second rang pour l'instant presque vide à l'exception d'un élève de Gryffondor qui lui était inconue. Elle avait pris le soin de laisser deux places vides entre les deux jeunes sorciers avant de sortir son porte-documents en cuir brun que sa mère lui avait offert lors de son entrée à l'école il y a quatre ans de cela.

Lorsque Flitwick, l'hybride à moitié Gobelin annonça le thème du jour, elle tira un parchemin et y inscrit lisiblement 'Vulnera Sanentur'. Le Sort en question servait à soigner toutes les blessures, Rose le savait. Alors quand le professeur interrogea son auditoire quand à une certaine règle à respecter pour accroître son efficacité et qu'aucun élève surdoué de Serdaigle ne prit la parole, l'occasion de faire gagner quelques points à la maison des blaireaux lui sauta à la figure.

Euh...il ne suffit pas d'éffleurer la blessure en disant "Vulnera Sanentur"...en fait, la plupart du temps il faut le prononcer plusieurs fois sans s'arrêter pour refermer une blessure, surtout si elle est profonde. Dit-elle, peu convaincue par la véracité de ses propos. Enfin je crois… Ajouta-t-elle d'un air interrogateur.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
Invité
MessageRe: Soigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur - Lun 29 Mai - 13:05
Aujourd'hui, nous étions vendredi. Jour apprécié de beaucoup d'élèves pour sa proximité avec la liberté du week-end. Lyra était de très bonne humeur et s'était levée aux aurores. Son premier cours de la journée était celui de Sortilèges, une matière qu'elle trouvait passionnante. Peut-être un peu moins que la Métamorphose mais en termes de travail, elle fournissait la même quantité d'effort. Elle prenait beaucoup de plaisir à apprendre de nouveaux sorts et leurs effets, à s'instruire dans les Enchantements. Bien plus que lorsqu'il s'agissait de retenir des noms d'astres et de constellations dont elle n'avait que faire.

En plus de s'intéresser à sa matière, elle appréciait le professeur Flitwick, qui, malgré sa sensibilité, inspirait le respect. De façon contradictoire, l'émotivité du professeur était en grande partie responsable de la sympathie qu'elle éprouvait à son égard. Pourquoi de façon contradictoire ? Car elle avait cette tendance à vouloir endurcir les plus vulnérables pour que ceux-ci ne laissent pas le venin les atteindre. Néanmoins, le fait que le descendant d'un gobelin inspire le respect lui suggérait qu'il n'avait aucunement besoin de conseil. Puis il s'agissait tout de même d'un professeur réputé et expérimenté, Lyra n'avait rien à lui apprendre et jamais elle ne se le permettrait.

Après avoir dégusté un copieux petit-déjeuner composé de petits pains, muffins et chocolat chaud, elle s'empressa de rejoindre le troisième étage où se déroulait le fameux cours. Ce qui était pratique, c'est que l'infirmerie se trouvait au même étage. En cas d'accident avec un sort, le blessé était directement sur place. Enfin heureusement que ce scénario n'arrivait que très rarement ! Lorsque la jeune Gryffondor parvint à la salle de cours, elle attendit à l'entrée comme les autres jusqu'à ce que le petit enseignant s'avance pour les inciter à entrer. L'adolescente entra tranquillement dans la salle, adressant au passage un gentil sourire à son professeur, et s'installa dans la deuxième rangée sur la droite, à côté de deux de ses amis. Le regard confiant, elle sortit ses affaires et attendit sagement que le cours commence. Comme à son habitude, le directeur de Serdaigle monta sur une pile de livres afin de se surélever et voir l'ensemble des élèves, et inversement.

« Bonjour à tous ! Je vous souhaite une bonne rentrée. Pour bien commencer l'année, nous allons débuter directement avec un sort qui pourra se révéler très utile : Le Vulnera Sanentur. Il sert à soigner n'importe quelle blessure. Pour qu'il ait une efficacité véritable, il faut respecter une certaine règle en l'utilisant. Quelqu'un sait peut-être de quoi il s'agit ? »

Il entrait dans le vif du sujet et immédiatement, Lyra se redressa sur son banc. Elle s'intéressait beaucoup aux sorts médicaux alors forcément la leçon du jour allait la passionner, encore plus que l'attrait qui s'emparait d'elle habituellement. En même temps si elle aspirait à devenir vétérinaire, ce sort pourrait lui être utile, en particulier sur les animaux magiques. Il ne valait mieux pas trop tricher concernant les autres même si pour sauver un animal elle était prête à enfreindre bien des règles.

Elle s'était un peu avancée dans ce domaine, davantage que dans les autres sans pour autant faire d'impasse sur ses révisions. Ainsi donc, elle avait lu quelques informations concernant ce sort ; mais s'était empressée de se jeter sur les autres chapitres sans consolider ses fraîches connaissances. De ce fait, elle se rendit compte en cet instant que certaines notions s'étaient mélangées dans son esprit. Son regard assuré se transforma en regard irrité et elle soupira de frustration. À vouloir aller trop vite sans prendre le temps d'encrer l'information, on ne fait que perdre son temps. Pourtant cela partait d'une bonne intention, elle qui aimait cette matière. Elle n'arrivait plus à se souvenir si le geste devait avoir une forme précise, s'il fallait visualiser quelque chose ou s'il fallait le dire un certain nombre de fois. Quoi qu'il en soit, il faudrait sûrement faire preuve de précision et de concentration. Mais visiblement ce n'était pas suffisant.

Fronçant les sourcils et se pinçant les lèvres d'exaspération contre elle-même, elle ne put rien faire d'autre qu'écrire le nom du sort sur son parchemin. Son voisin lui jeta un regard en biais, incertain, mais se retint d'émettre quelconque commentaire quant à ses traits qui traduisaient son agacement. Il la connaissait assez pour craindre de se frotter à sa furie.

« Euh... il ne suffit pas d’effleurer la blessure en disant « Vulnera Sanentur » ... En fait, la plupart du temps il faut le prononcer plusieurs fois sans s'arrêter pour refermer une blessure, surtout si elle est profonde. » se lança soudainement Rose d'une voix hésitante, l'une de ses amies. « Enfin je crois… »

À cet instant, le visage de Lyra s'illumina et un sourire naquit sur ses lèvres. La réponse de son amie avait fait écho dans son esprit et elle se souvint maintenant de la particularité de ce sort. Elle leva la main et prit la parole d'une voix affirmée.

« Plus précisément, il doit être prononcé à trois reprises, chacune d'entre elles ayant ses propres actions sur les plaies. »

Elle sourit de contentement sans se soucier que certains prennent cette expression pour de l'arrogance.

« La première a pour but de ralentir le flux sanguin. La seconde, elle, sert à nettoyer les impuretés et commence le véritable travail de guérison. Quant à la dernière, elle achève le travail, refermant les blessures. » poursuivit-t-elle, la voix empreinte d'une légère incertitude.

Elle se ressaisit après sa réponse, se redressant. Après tout, c'était plutôt logique. La plaie n'allait pas se refermer avant d'être nettoyée.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Soigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur -
Revenir en haut Aller en bas
 
Soigner n'importe quelle blessure, soit le Vulnera Sanentur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» En voiture ^_^ [pv à n'importe quelle fille, à part moi]
» TOUT pour Blood Bowl
» Question sur la PowerSave !
» MAYA • Peu importe que la route soit longue, de toutes tes forces : cours !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Troisième étage :: Cours de Sortilèges-
Sauter vers: