AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Invité
MessageComment qu'on arrête ces trucs là ? - Ven 26 Mai - 23:40




Comment qu'on arrête ces trucs là ?
feat. Rose Brown & libre


Je soleil venait de se lever (avec notre ami Ricoré) et June se frottait déjà les mains à la pensée du petit déjeuner qui n'allait pas tarder à se dérouler tout en bas, dans la Grande Salle. Elle réservait une fabuleuse surprise qui ravirait tous les élèves... et causerait un sacré dérangement chez les professeurs ! Prewett avait vraiment hâte de mettre sa connerie à exécution.

Elle s'habilla à toute vitesse et déboula dans la salle commune tandis que seuls quelques matinaux y traînaient paresseusement. En la voyant arriver, tous tournèrent un regard intrigué vers elle. "Ratez pas le p'tit déj' les amis ! Il va se passer des trucs intéressants !" leur lança-t-elle avant de pousser le portrait de la Grosse Dame et de disparaître par le trou.

Dévalant les marches quatre à quatre jusqu'au rez-de-chaussée, elle reprit son souffle avant de pénétrer dans la Grande Salle. Tranquillement, comme si elle ne faisait rien d'autre que de rejoindre innocemment la table des Gryffondor, elle s'installa à côté d'un groupe de garçons de cinquième Année et leva le nez pour attendre patiemment l'arrivée du courrier.

Les chaises autour de chaque table se remplissaient petit à petit, et bientôt les premiers hiboux firent leur entrée par une haute fenêtre. "Aaaah... Enfin..." murmura June pour elle-même en se trémoussant sur son siège. Elle avait tellement hâte qu'elle ne parvenait plus à tenir en place. Ayant bien pris soin de ne mentionner aucun nom sur le bon de commande, elle était sûre que le grabuge serait total.

Et en effet, il le fut : deux hiboux entrèrent à la suite des autres, chargés d'un filet dans lequel gesticulaient en tous sens une cinquantaine de petits elfes aux couleurs bleu électrique, dotés d'ailes translucides. Ne sachant pas où poser leur fardeau, les deux oiseaux faisaient du sur-place au dessus des élèves. June profita de l'intérêt que portait tout le monde au filet rempli de Lutins de Cornouailles pour tirer discrètement sa baguette de sa poche, et la pointer vers le "colis" : "Diffindo" chuchota-t-elle.

Le filet s'ouvrit instantanément en deux, ce qui libéra toutes les créatures d'un seul coup. La panique s'empara de tout un chacun, tandis que les lutins se ruaient sur n'importe qui, sans distinction, mettant ainsi la plus grande pagaille qui eut jamais éclaté dans la Grande Salle.


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par June Prewett le Mer 31 Mai - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Dim 28 Mai - 14:30

Comment qu'on arrête ces trucs là ?

Le jour venait de pointer le bout de son nez et comme à son habitude Rose s'était habillée et avait rejoint tranquillement la grande salle pour le petit déjeuner, en compagnie de deux fillettes matinales de première année. La jeune femme avait pris place à la table des jaune et noir, délaissant les fillettes pour s'asseoir aux côtés du préfet de sa maison. Puis Rose commença à se servir de thé et de quelques biscuits mais également de deux œufs au bacon.

Le courrier n'allait pas tarder à arriver alors les chaises se remplissaient petit à petit. Rose attendait un hibou en provenance de sa mère, mais avec tout le travail qu'elle avait au Ministère la jeune fille doutait fort d'une réponse dans l'immédiat. La Poufsouffle se contenta alors seulement d'attendre la Gazette, dévorant ses œufs avec plus d'appétit à chaque bouchée.

Deux hiboux Grand-Duc firent d'abord leur apparition, ils étaient chargés d'un immense filet dans lequel se trouvaient une bonne cinquantaine de Lutins de Cornouailles gesticulant dans tous les sens. Mattez moi ça ! Lança Rose, impressionnée et à présent excitée comme une puce. Toute l'attention était à présent portée sur les créatures bleues mais tout le monde semblait ignorer le nom de la personne qui les avait fait venir.

Tout-à-coup le filet s'ouvrit en deux, libérant tous les elfes. Les créatures se ruaient sur ceux et celles qui paniquaient le plus (c'est à dire les premières et deuxièmes années). Jamais une pagaille pareille n'avait eu lieu dans la grande salle, et cela amusait beaucoup la Poufsouffle.

Rose était préoccupée à regarder une fillette de Gryffondor se faire attaquer par quelques Lutins quand son attention se déporta sur Prewett, qui semblait très concernée par la situation et riait presque à en pleurer.

Evidemment, c'était marrant, mais pas assez au goût de Rose qui sortit discrètement sa baguette de sa poche et informula quelques Maléfices de Chauve-Furie sur les Lutins les plus accessibles.

D'immenses Chauve-Souris enragées jaillirent de la Baguette de la jeune femme et la pagaille et les cris s'intensifièrent. Puis Rose fit un petit clin d'oeil à June en espérant que celle-ci l'ait remarqué. Voilà enfin de quoi s'amuser de bon matin ! Pensa-t-elle dans un grand rire mesquin qu'elle ne pouvait cacher.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
Invité
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Dim 28 Mai - 21:30




Comment qu'on arrête ces trucs là ?
feat. Rose Brown & libre


Heureuse comme au matin de Noël, June sautillait sur sa chaise en se tournant dans tous les sens pour apprécier la pagaille monstrueuse qui avait envahi la Grande Salle. Personne n'était à l'abri, et les petits elfes volants s'en prenaient aux cheveux et aux visages de tout le monde.

S'ensuivit un chahut pire encore, lorsque des chauves-furies vinrent se mêler à l'assaut des Lutins. Ébahie, June chercha vivement du regard le ou la responsable du doublé gagnant, et soudain ses yeux rencontrèrent ceux d'une élève de Poufsouffle, d'un ou deux ans son aînée, qui lui adressa un clin d'oeil.

Surprise, Prewett regarda derrière elle avant de reporter son attention sur la Poufsouffle, mais il semblait bel et bien que le signe lui était destiné. Ses neurones se connectèrent alors et la Gryffondor comprit d'où étaient sorties les Chauve-Souris. La mystérieuse jaune et noir constituait-elle une nouvelle alliée de bêtise à June ? Mais qui était-elle, au juste ?

Mue par la curiosité, Prewett profita du chaos ambiant pour se faufiler jusqu'à la table des Blaireaux et s'installer sur une chaise à côté de l'inconnue. Il allait falloir faire attention : Truman était assis juste de l'autre côté, et il s'agissait de ne pas trop se faire remarquer.

Au passage, un Lutin de Cornouailles prit June pour cible et fonça droit sur elle, lui tirant les cheveux comme pour l'entraîner dans les airs. La troisième Année se protégea la tête de ses bras et se mit à pousser des cris perçants : jamais elle n'aurait le temps d'attraper sa baguette pour se défaire de l'emprise de la créature avant que celle-ci ne parvienne réellement à la suspendre à un lustre.


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par June Prewett le Mer 31 Mai - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Mar 30 Mai - 22:26

Comment qu'on arrête ces trucs là ?

Brown s'amusait comme une petite folle, sautillant et grimpant sur sa chaise pour apprécier la pagaille qu'elle avait aidé à instaurer. Les elfes s'en prenaient aux chevelures de tout un chacun et parfois mêmes restaient-ils coincés entre deux bouclettes et deux barrettes.

Les Chauves-Furies étaient absolument immenses et s'attaquaient elles aussi au premier être vivant qui leur tombait sous le nez, même Rose n'était pas à l'abri mais elle restait tout de même très heureuse que son sortilège ait réussi à semer une telle pagaille, c'était – pour elle – un combo à ne pas râter !

Lorsque Rose se tourna de nouveau vers la table des rouge et or Prewett n'était plus là, peut-être en avait-elle profité pour se faufiller hors de la salle mais cela semblait que très peu lui ressembler. Alors la Poufsouffle la chercha vivement du regard pendant quelques longues secondes et en effet June avait profité du chaos ambiant pour se faufiler dans la direction qui semblait être celle de la table des blaireaux.

Rose adressa un large sourire à la Gryffondor quand un cri perçant retentit : Tel est pris qui croyait prendre ! Un Lutin de Cornouailles prit June pour cible, il la tirait par les cheveux de façon à l'entrainer en l'air et elle se protégeait la tête de ses bras, rendant sa baguette inaccessible.

La pagaille était si grande et les élèves suspendus en l'air déjà si nombreux que personne d'autre que Rose ne semblait avoir remarqué la détresse de Prewett. Dommage, pensa-t-elle, c'était bien marrant… ,songeant à l'idée de lancer un aresto momentum et préparant sa baguette à oeuvrer pour le bien de l'humanité. Cependant la rousse s'arrêta soudain dans son élan : jamais son sortilège ne serait assez puissant pour arrêter autant d'individus, qu'ils soient réels ou artificiels. Il faudrait simplement lancer un Maléfice de Répulsion au petit morveux qui nous pose problème, songea-t-elle.

Cependant c'était assez risqué, il faudrait bien viser et surtout réussir ce sortilège que Rose n'avait jusqu'alors peu pratiqué. La jeune femme prit alors une grande inspiration, attendant que le Lutin ait soulevé June d'une dizaine de centimètres au dessus du sol et qu'il commence à sentir le poids de celle-ci l'attirer vers le bas.

Lashlabask ! S'écria-t-elle (de toutes façons, avec le brouhaha général personne ne l'entendrait) visant du mieux qu'elle pouvait la tête de la créature bleue.

Pile : Bingo ! Le Sortilège touche le Lutin qui lâche prise immédiatement sous la douleur.

Face : Le Sortilège touche June mais heureusement sa robe de sorcière empêche la brulure et diminue quelque peu la douleur.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
PNJ - Fantôme
Aucune
Statut : Esprit Frappeur
Poste(s) : PNJ Esprit frappeur de Poudlard

Points : 0

avatar
Peeves
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Mar 30 Mai - 22:26
Le membre 'Rose Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Ven 2 Juin - 17:38




Comment qu'on arrête ces trucs là ?
feat. Rose Brown & libre


Tandis que June se sentait happée dans les airs, ses pieds ne touchant à présent plus le sol, elle reçut en prime en pleine poire de furieuses décharges brûlantes qui lui électrifièrent tout le corps. Par transmission, le Lutin collé à ses cheveux avait lui aussi subi quelques dommages. Suffisamment, en tous cas, pour lâcher prise.

June s'écroula telle une serpillère mouillée sur les dalles de la Grande Salle et mit quelques menues secondes à rétablir une vision nette. Jetant un bref regard vers le plafond, elle aperçut son ravisseur qui reprenait ses esprits... et s'apprêtait à relancer l'assaut. "Ah non, cette fois, tu vas tâter de ma baguette, saloperie !" Ni une, ni deux, elle fit jaillir sa baguette de sa poche et la pointa vers la créature espiègle : "Reducio !" hurla-t-elle pour couvrir le boucan ambiant.

Le Lutin fut aussitôt réduit à la taille d'un décimètre, et tomba (de surprise) à côté de Prewett. Celle-ci s'empressa de lui asséner un "Immobulus" bien senti et le glissa, l'air de rien, dans sa poche.

June se releva enfin et poursuivit son chemin initial : à savoir, rejoindre la table des Poufsouffle et, accessoirement, la Blairelle qui lui avait adressé un clin d'oeil. Elle se laissa lourdement tomber sur le siège vide à côté d'elle et souffla : "Pfiouuu ! Qu'est-ce qu'on s'amuse, hein ? Par contre, si je trouve celui qui n'est même pas fichu de savoir jeter un maléfice de Répulsion correctement..." elle accentua ses propos par un mouvement de tête énergique "Non mais, franchement... C'est pourtant pas compliqué de viser un machin bleu électrique qui bouge dans tous les sens ! Au fait, moi c'est June ! Enchantée de faire ta connaissance !" enchaîna-t-elle sans reprendre son souffle et en tendant une main grande ouverte à la Poufsouffle. "C'est ton oeuvre ?" ajouta-t-elle, rayonnante, en lançant un coup de tête en direction d'une horde de Chauve-Furies.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Dim 4 Juin - 15:22

Comment qu'on arrête ces trucs là ?

Lorsque June se prit la malvenue décharge électrique du sortilège de Rose, le Lutin agrippé aux cheveux argentés de la jeune femme subît lui aussi – par transmission – quelques dommages qui le firent lâcher prise.

Prewett s'était écroulée sur les dalles de la Grande Salle, et comme précédemment personne ne semblait se soucier de la crêpe molle qui reprenait ses esprits au beau milieu de la salle à manger. Quand Rose s'apprêtait à rejoindre la Gryffondor, celle ci hurla à l'intention de l'elfe qui voletait difficilement entre deux bougies volantes : Ah non, cette fois, tu vas tâter de ma baguette, saloperie ! Dans sa lancée, elle sortit sa baguette et la pointa vers la créature, réduisant l'elfe à la taille d'un verre de cantine.

Aussitôt, le Lutin tomba de surprise à côté de June. Celle si s'empressa de lui lancer un Immobulus ! et le glissa l'air de rien dans sa poche avant de se lever enfin et de poursuivre son chemin.

La rouge et or se laissa tomber lourdement sur une chaise vide à côté de Rose et souffla : Pfiouuu ! Qu'est-ce qu'on s'amuse, hein ? Par contre, si je trouve celui qui n'est même pas fichu de savoir jeter un maléfice de Répulsion correctement...Non mais, franchement... C'est pourtant pas compliqué de viser un machin bleu électrique qui bouge dans tous les sens ! Accentuant ses propos par de grands gestes désarticulés.

Rose, un peu honteuse préféra ne pas révéler qu'en réalité c'était elle qui avait lancé – et complètement foiré – ce maléfice de Répulsion. Ouais, c'est clair ! Celui qui a fait ça est vraiment pas doué ! S'exclama-t-elle, accentuant elle aussi ses propos par de grands geste et un air mi compatissant mi énervé. Au fond, elle ne mentait pas, puisqu'elle ne se considérait pas comme douée en magie.

Par la suite, June se présenta officiellement à Rose qui connaissait déjà son nom depuis la répartition de celle-ci. Moi c'est Rose, enchantée ! Dit-elle en serrant la main de la Gryffondor.
C'est ton oeuvre ? Ajouta celle-ci en désignant d'un coup de tête une horde de Chauves-Furies enragées. Et ouais ! Répondit Rose avec fierté. J'avoue que celles-là sont pas mal, mais d'habitude j'arrive à en faire des plus grosses encore. En espérant qu'elles tiennent longtemps… soupira-t-elle. Et toi ? Comment t'as eu cette idée ? C'est génial ! Honnêtement, au début j'ai pensé que c'était Quirell qui les avait fait livrer pour un de ses cours.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
Serpentard
Âge : ans
Année : Première
Points : 65

avatar
Drago Malefoy
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Sam 10 Juin - 23:56
Comment qu'on arrête ces trucs là?
Ft. June Prewett + Rose Brown + libre

Le moment fatidique était arrivé. Drago avait attendu cette matinée avec impatience. La veille, il s'était aventuré dans la forêt interdite avec Gemma, spécialement pour elle. La malade bonne à enfermer à Sainte Mangouste qui l'avait agressé quelques jours plus tôt. Puisque les professeurs -tous de mèche- n'iraient probablement pas en sa faveur, il devrait se rendre justice lui-même. Il s'était ainsi promis d'égayer le quotidien de la Rouge et Or en devenant son ombre, une ombre irritante et insaisissable, si bien qu'elle verrait sa routine agrémentée de petites douceurs sans pouvoir le dénoncer. Il lui enverrait le message qu'il ne l'avait pas oubliée. Et il ne l'oublierait pas de sitôt. Il ne serait jamais très loin pour faire de sa journée une réjouissance.

Depuis la table des Serpentards, il la guettait, attendant le bon moment pour sortir son sac rempli à ras bord de veracrasses afin d'en transvaser le contenu dans la sacoche de la troisième-année. Le but? Voir son visage se décomposer lorsqu'elle plongerait sa main dans le tas gluant et fusillerait par la même occasion toutes ses affaires en les étalant de sa poigne affirmée.

C'était son jour de chance. Il y croyait.

Il continuait de l'observer, silencieux, comme un serpent tapi dans l'ombre, prêt à se faufiler derrière sa proie. De toute évidence ce serait délicat... Il aurait besoin d'une bonne diversion pour éviter de se faire repérer. L'expression de sa victime était étonnamment facétieuse, comme si elle mijotait quelque chose. Le blondinet aspira une gorgée de son jus de citrouilles en fronçant les sourcils, sans désaxer son regard. Lui aussi se sentait l'âme d'un conspirateur.

C'était l'heure du courrier. Deux hiboux retinrent alors son attention, notamment à cause du filet qu'ils transportaient. A l'intérieur: des lutins de cornouailles. Ca sentait pas bon, ça. En y faisant bien attention, la Prewett ne semblait pas étonnée pour deux mornilles contrairement aux autres élèves. Elle paraissait même très amusée.

Des messes basses se faisaient entendre. Tout le monde se demandait à qui un tel colis était destiné. Pour un cours de défense contre les forces du mal peut-être? Impossible. Ca n'arriverait pas dans la grande salle, avec tant d'élèves exposés. Les messes basses devinrent plus franches, puis il lui sembla voir la cinglée chuchoter quelque chose. Etait-ce bien sa baguette qu'elle tentait de dissimuler? C'était dur à dire de là où il était, mais ça lui donnait la possibilité d'anticiper les évènements suffisamment à l'avance pour se montrer réactif.

Comme par magie -ben tiens-, le filet se déchira pour laisser échapper les viles créatures, entraînant cris de panique et chaos dans toute la salle.

- Baissez-vous!! cria-t-il à Gemma et Persei en les entraînant sous la table.

Les élèves se levaient et courraient dans tous les sens pour échapper aux bestioles qui se ruaient partout, et sur tout le monde. Drago n'avait même pas su réprimer son cri de fillette en évitant de peu l'une des créatures qui avait finalement jeté son dévolu sur son voisin, moins bien planqué. C'était n'importe quoi... Mais c'était l'occasion rêvée.

Il analysa la situation. La table des Gryffondors était juste en face. S'il restait au sol en se roulant par terre jusqu'en dessous de celle-ci, c'était jouable. Il avisa son amie, se faisant violence pour faire preuve d'un peu de panache. La colère le guidait toujours, c'était sa plus grande force. Et puis, une occasion pareille ne se présenterait pas deux fois.

- Je... Je vais y aller. Maintenant, affirma-t-il faussement assuré en serrant son sac aux merveilles dans ses bras.

Il retint son souffle et sortit de sa cachette à quatre pattes à toute vitesse, traînant maladroitement son paquet entre ses membres. Lui qui se voulait menaçant cinq minutes plus tôt n'en menait pas large. Il s'arrêta toutefois un instant en haussant légèrement le haut de son corps pour apercevoir sa cible. Visiblement elle se réjouissait de la situation... Il lui apparaissait clairement qu'elle était l'instigatrice de tout ce raffut. Il pourrait la dénoncer. Quoique... Non. Il préférait en rester à son plan initial. Et puis on ne le croirait certainement pas. Un Gryffondor pouvait se permettre n'importe quoi dans cette fichue école, il s'en sortait toujours face à un Serpentard. C'était presque une loi.

Puis, la criminelle se leva pour aller il ne savait trop où en laissant ses affaires derrière elle. PARFAIT. Il explosa de rire quand elle se retrouva prise à son propre piège, élevée dans les airs par l'une de ces teignes bleutées. Mais son hilarité fut de courte durée, lorsque lui-même se sentit traîné sur le sol, une force inouïe tirant sur le revers de son pantalon à 100 gallions. Il agita sa jambe pour s'en dépêtrer, mais le farfadet semblait fixer ses oreilles comme prochaine destination. Il se saisit de sa baguette totalement paniqué.

- AHHHHHHHHHHHH!!! Petrificus Totalus!! formula-t-il en désespoir de cause.

Le malin se figea et tomba raide sur le sol. Ouf. Le petit blond s'empressa d'accélérer le mouvement jusqu'à la table voisine, évitant péniblement les violentes foulées de ses camarades qui tentaient de trouver une issue. Malgré le chaos ambiant, il esquissa un sourire narquois quand il reconnut le sac de June posé par terre, bien en évidence parmi les autres vieilleries des miséreux Gryffondors. A croire que dans le mouvement, les biens de tous les élèves avaient été traînés par terre... Il fit dépasser sa petite tête au dessus de la table pour chercher des yeux la principale intéressée. Elle avait réussi à se sortir de sa situation incommodante, elle aussi, et était désormais en train de papoter tranquillement à la table des Poufsouffles, comme si c'était le moment. L'essentiel, c'était qu'il ne risquait pas d'être repéré.

A plat ventre, il ouvrit son sac et déversa un maximum de veracrasses à l'intérieur du sien, quitte à ce que ça déborde. Tous s'infiltraient dans ses livres, ses parchemins, ses poches, et dans toutes ses affaires. Beurk. Ca grouillait de partout, absolument IMMONDE. Il n'oublia pas de le refermer, pour conserver l'effet de surprise.

Satisfait, il devait maintenant rebrousser chemin et déguerpir au plus vite avec son propre sac désormais vide. Il rampait vers la table des Serpentards, mais c'était sans compter sur un énième lutin farceur qui le prit subrepticement par le bout de ses oreilles.

Le garçon resta bien en l'air trois bonnes minutes, gesticulant dans tous les sens, criant comme un fou, peinant à viser correctement la bestiole. Des chauve-furie étaient aussi de la partie, c'était à n'y rien comprendre. Un bazar monstre. Au moins, ça lui permettait d'avoir une vue dégagée sur Prewett, totalement happée par sa discussion avec une Poufsouffle qui était dos à lui. Il était hors d'atteinte en ce qui la concernait, c'était le principal. Ni vu, ni connu. Lorsque son maléfice du saucisson atteignit enfin son agresseur, il retomba violemment sur la pierre froide avec lui.

- Aïïïeeee! s'exclama-t-il.

Le petit avait mal, mais pas le temps de se poser de questions. Il arriva finalement à rejoindre sa première planque, bien à l'abri. Au fond, il tremblait sous la quantité d'adrénaline qui le terrassait. Il aurait fait preuve d'assez de courage pour toute l'année.

- Elle aura une jolie surprise au prochain cours, avoua-t-il à ses camarades en attendant que la situation se stabilise, se frottant toujours les côtes pour calmer la douleur.

Sa farce à lui n'était pas de moins bon goût que la sienne... Finalement, c'était un juste retour de manivelle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Sam 1 Juil - 21:31




Comment qu'on arrête ces trucs là ?
feat. Rose Brown & libre


La Poufsouffle se présenta à son tour. Elle s'appelait Rose. June n'avait pas l'impression de l'avoir déjà vue, mais cela ne changeait absolument rien au fait qu'elle était particulièrement impressionnée par sa capacité d'adaptation. Produire un sortilège de Chauve-Furies au milieu du capharnaüm ambiant relevait forcément d'une intelligence rusée des plus évidentes.

Rose avoua même qu'en règle générale, ses chauve-souris étaient bien plus grosses. June éclata d'un rire sonore avant de reprendre son sérieux, lorsque la Poufsouffle l'accusa clairement d'être responsable de la livraison de Lutins. Ce n'est pas moi, pourquoi ça serait moi ? Fébrile à présent, Prewett était sur ses gardes : elle ne savait rien de Rose. Il pouvait tout aussi bien s'agir d'une Préfète qui courrait voir un professeur pour leur raconter tout ce qu'elle savait, dès qu'elle en aurait l'occasion.

Pour le moment, June se contenta donc d'arborer une mine mi-étonnée, mi-choquée qu'on ait pu penser qu'un tel stratagème sortait tout droit de son cerveau...


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? - Jeu 6 Juil - 15:47

Comment qu'on arrête ces trucs là ?

Lorsque Rose accusa Prewett d'être responsable de la livraison de lutins, celle-ci reprit soudain son sérieux. Fébrile, la Gryffondor était inquiète et insinuait que l'exploit ne venait pas d'elle, sans vraiment préciser de qui cela pourrait bien venir ni même faire attention à l'expression de méfiance qu'elle avait prise sûrement involontairement.

Rose n'avait absolument aucune idée du motif de cette soudaine inquiétude...Peut-être avait-elle peur que le préfet des jaunes ne les ait entendues, bien que c'était assez impossible étant donné le vacarme qui résonnait dans la Grande Salle. Peut-être alors avait-elle peur d'une éventuelle trahison de la par de la Poufsouffle, bien qu'elle ne pouvait que s'amuser de la situation et qu'elle était – elle aussi – en partie responsable de tout ce boucan.

Quoi qu'il en soit, la rouquine avait très bien vu June s'amuser et s'impliquer dans ce soudain lâcher de Lutins et vu sa réputation dans le château, il n'était pas non plus étonnant que la demoiselle ait voulu tenter une énième bêtise dans le même genre.

Tu t'amusais tellement de la situation que ça ne pouvait être que toi, Prewett.
Disait-elle. Et puis bon, c'est le genre de conneries qui ne m'étonnent pas de toi...Faut dire que t'as une sacré réputation maintenant ! Riait-elle.

Depuis sa répartition, June c'était faite remarquer. Elle était toujours la première quand il s'agissait de faire ou bien de dire une bêtise monumentale. La rouquine avait même entendu dire que la Gryffondor avait tenté de battre quelques semaines auparavant le petit Malefoy de la Maison Serpentard, pour une raison qui lui était encore inconnue. Ce pourquoi elle tenta le tout pour le tout en lui posant la question. D'abord, elle ne savait même pas si l'information était véridique, en suite elle avait tellement envie d'en savoir plus qu'elle n'aurait jamais pu se retenir de poser sa question.

Au fait, j'ai entendu dire que t'as voulu tabasser le petit blondinet là bas. Dit-elle en pointant du doigt le jeune homme qui se trouvait en l'air au dessus de la table des rouge et or. C'est vrai ? Parce qu'il à l'air dans une belle merde. Riait-elle de plus belle. Ça serait pas une vengeance spéciale Malefoy par hasard ton histoire ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
Contenu sponsorisé
MessageRe: Comment qu'on arrête ces trucs là ? -
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment qu'on arrête ces trucs là ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» Comment protéger mes peaux vertes ?
» 100 trucs pour énerver les profs
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending-
Sauter vers: