AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les souvenirs dérivent sur la lagune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil




C'était décidé, elle se mettrait à étudier la botanique avec plus de sérieux. Elle ne pouvait, ni ne voulait à vrai dire, se permettre de faire l'impasse sur la moindre matière. Si elle voulait avoir les meilleurs résultats possible sans vraiment écouter en cours, il fallait bien compenser pendant son temps libre. Ce n'était même pas une contrainte, cela ne l'avait jamais vraiment dérangé de se plonger dans un livre pendant des heures en engrangeant le plus d'informations possible. Elle trouvait même cela étrangement reposant. Sortant son manuel scolaire, elle reprit le dernier chapitre qu'ils avaient vu avec attention. C'était un peu plus compliqué que si elle avait été attentive à ce qu'avait dit la professeure, mais elle faisait avec. Après tout, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même.

Sentant une présence, elle s'interrompit pour se retourner. Comme elle s'était installée dans la salle commune de sa maison, il n'était pas étonnant qu'elle soit entourée. Ce fut un garçon sensiblement de son âge qui retient son attention dans la pièce. Ce teint métisse et ce visage ... Chose exceptionnelle, elle le reconnut sans qu'il n'ai besoin de se présenter, et cela arrivait rarement à la petite Landre. Elle décida d'aller à sa rencontre.

Fermant son ouvrage, elle s'approcha de lui dans un sourire.

"- Blaise Zabini, le salua-t-elle en réussissant sans mal à cacher toute sa surprise."

Il était ce qui pouvait le plus se rapprocher d'un ami d'enfance, pour elle. S'ils n'avaient jamais étaient vraiment proche, ils s'étaient amusés ensembles quelques fois lors des rencontres de leurs familles quand la fillette vivait encore à Venise. Ces retrouvailles ne lui étaient pas désagréables pour le moment, bien qu'elle ne s'y attendait absolument pas.

Ven 23 Juin - 2:25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Invité

Voir le profil

Blaise avait un sentiment mitigé à l’égard de sa nouvelle salle commune. Alors qu’il appréciait l’éclairage teinté de vert et l’allure quelque peu sinistre de cette dernière, être constamment entouré par ses camarades de classe avait fini par l’agacer profondément.

C’était donc avec réticence que le métis s’était installé sur le côté de la pièce, au bord d’une des hautes fenêtres qui donnaient sur le lac de Poudlard. Le garçon laissa ses yeux en amande explorer le fond du lac, où plusieurs créatures marines s’agitaient agressivement. Il se montra tout d’abord amusé, mais finit par se lasser progressivement du spectacle lorsque la raison pour laquelle il était venu lui revint en tête. Blaise trempa d’un geste élégant le bout de sa plume dans le flacon d’encre qu’il avait précautionneusement posé de manière à ce qu’il ne le renverse pas.

Rédiger une lettre ne lui avait jamais semblé aussi laborieux. Il n’avait pas encore réussi à s’imprégner de l’atmosphère de la salle commune et de décrire cette dernière sous un point de vue extérieur, objectif, ne saura satisfaire les interrogations de sa mère. Cette dernière n’avait jamais mis les pieds à Poudlard : il était donc comprenable qu’elle veuille connaître chaque aspect de l’une des écoles les plus prestigieuses du monde.

Avec un soupir silencieux, Blaise tourna la tête. Il observa discrètement un élève de quatrième année qui semblait avoir bien du mal à remplir les dernières lignes de sa dissertation sur les avantages du Bézoard. Alors qu’il s’en alla se remettre à la rédaction de sa lettre, une silhouette qu’il aperçut du coin de l’œil capta son attention. Le visage stoïque, il examina la jeune fille. Quelque chose en elle venait titiller les tréfonds de sa mémoire, mais Blaise ne parvint pas à y mettre la main. C’est seulement lorsqu’elle prononça son nom que le sien lui revint.

– Si ce n’est pas la petite Gemma Landre, répondit-il sur un ton narquois, au fur et à mesure qu’un sourire en coin s’esquissait sur ses lèvres. Zabini ne daigna pas se lever, mais invita subtilement du regard la brune à s’installer. Ça, ça allait plaire à sa mère, sans l’ombre d’un doute. Il n’ajouta pas un mot de plus, toujours aussi silencieux, mais dévisagea Gemma avec un certain intérêt. Pas moins de six ans ne s’étaient déroulés depuis leur dernière rencontre, et pourtant, ils s’étaient reconnus assez rapidement. Peut-être avaient-ils joués un rôle important dans la vie de l’autre. De son côté, bien qu’il n’en parlera jamais, c’était assez vrai. L’amitié, très peu pour lui, mais il avait toujours trouvé la présence de la jeune fille plaisante, quelque chose de plutôt rare pour un solitaire comme lui.

Ven 23 Juin - 15:01
Revenir en haut Aller en bas
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil




La fillette autorisa son sourire à s'élargir à l'évocation de son nom. Dans la bouche du métisse, elle l'avait toujours entendu de manière si infantile que le contraste en était frappant. Il n'avait toujours pas une voix très mûre, mais elle avait déjà bien évoluée avec le temps, étant désormais plus ferme et assurée. Elle ne pût s'empêcher de reprendre ses termes.

"- Je te ferais dire que la petite, comme tu t'amuses à le dire, à toujours était légèrement plus grande que toi."

S'exécutant devant son invitation implicite, elle s'assit à ses côtés.

"- C'est tellement étrange de te revoir après tout ce temps. Je ne t'ai même pas vu à la cérémonie de répartition, ni remarqué en cours. Après, je ne fais toujours pas très attention à ce qui m'entoure ... Voilà au moins une chose qui n'a pas changée."

Elle avait toujours fais preuve d'une grande inattention quand elle ne jugeait pas les situations assez intéressantes, et passait bien souvent à côté de nombreux détails qui pourraient se révéler utiles. À l'inverse, elle pouvait faire preuve d'un grand sens de l'écoute et l'observation quand elle se sentait concernée.

"- Qu'est-ce que tu fais là d'ailleurs ? Tu as aussi déménagé en Angleterre ou tu ne viens que pour Poudlard ?"

Retrouver Zabini la faisait renouer avec un passé qui lui était flou, mais qu'elle savait paisible. Peut-être à eux deux sauraient-ils faire ressortir quelques souvenirs qui leur seraient agréables ? Ils s'étaient connus pendant leurs plus innocentes années, celles de Gemma ayant étés endurcies par la suite. Elle n'avait aucune idée, par contre, de ce qui était arrivé au garçon. À vrai dire, elle n'avait jamais vraiment cherché à le savoir. Même si elle l'avait toujours apprécié, ils n'avaient jamais étés excessivement proches.

Elle jeta un coup d'œil discret à ce à quoi il était occupé. Ainsi, il écrivait une lettre. Sûrement à sa famille, c'est ce que la jeune Landre faisait aussi bien fréquemment pour son père. Enfin, le minimum pour qu'il ne s'inquiète pas du moins. Leur correspondance la laissait très indifférente mais était de convenance, alors elle ne s'y opposait pas. Elle se revendiquait très libre, ce qui était mensonger quand on voyait comment elle se comportait avec son géniteur. Devant lui, elle s'écrasait, même si elle désobéissait en secret.

Ven 23 Juin - 16:26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Invité

Voir le profil

Le garçon répondit à son sourire. Il devait lui accorder raison : même aujourd’hui, la jeune Landre le dominait de quelques centimètres. «Rien que je ne puisse pas rattraper en quelques mois», pensa-t-il.

L’air songeur, Blaise l’écouta parler. Avoir un nom en Z constituait un avantage lorsqu’on ne désirait pas se faire remarquer. À la cérémonie de répartition, par exemple, c’était à peine si les élèves lui avaient accordé de l’attention. Comme on le dit si bien, ventre affamé n'a point d'oreilles.

Le métis se félicita intérieurement d'avoir été aussi discret tout au long du premier mois de l'année scolaire, mais se demandait encore comment est-ce que Gemma avait fait pour passer sous son nez. Lui qui avait toujours été un observateur plutôt qu'un participant n'avait aucune excuse pour ne pas l'avoir reconnu avant. Il fut soulagé de ne pas avoir à s'expliquer lorsque le sujet de conversation changea.

- Poudlard. Mère et moi sommes arrivés ici l'hiver dernier pour pratiquer mon anglais, répondit-il sans donner plus de détails. Enfant, Zabini ne parlait souvent que pour partager l'essentiel. Rien n'avait changé depuis ce temps. Remarquant le regard de l'Italienne dirigée vers son parchemin, Blaise toussota.

- Elle n'a pas arrêté de demander comment tu allais, depuis la rentrée. Qu'est-ce que je dois lui répondre?

Il avait prononcé ces paroles sur un ton malicieux. Le garçon roula son parchemin vide avant de le déposer à côté de sa plume et de son encre derrière lui, de façon à ce que Gemma puisse se rapprocher d'avantage de la fenêtre. Le clapotis relaxant de l'eau contre la vitre devenait de plus en plus évident au fur et à mesure que les Serpentards regagnaient leurs dortoirs dans les cachots.

- Un Strangulot, remarqua Blaise. Il indiqua d'un geste de la main une forme au loin. Un souvenir lui traversa l'esprit et le métis ne put réprimer un ricanement. L'explication ne vint que quelques secondes plus tard.

- Te souviens-tu de quand je voulais absolument avoir un Strangulot de compagnie?

Son regard se reperdit au large, réminiscent.

Ven 23 Juin - 23:08
Revenir en haut Aller en bas
Gemma Landre
avatar
Élève de Serpentard - Modération RPG

Voir le profil




Le garçon lui répondit que c'était pour Poudlard qu'ils étaient venus, et étaient arrivés à l'hiver dernier pour s'acclimater à la langue. Il la parlait d'ailleurs étonnement bien pour quelqu'un qui ne la maîtrisait que depuis peu. La fillette n'avait même pas remarqué son accent qu'il conservait italien, n'ayant pas eu le temps de le faire disparaître. Mais cela devait venir du fait qu'elle y soit habituée, et son père ne l'avait pas non plus perdu. Pour sa part à elle, il était imperceptible quand elle décidait de parler anglais, étant donné qu'elle y avait été confrontée très jeune.

Quand elle avait observée la missive du sorcier, elle n'avait absolument pas été discrète, et il l'avait visiblement remarqué. Aussi, il aurait dû être aveugle pour ne pas l'avoir vu. Il lui fit comprendre qu'il écrivait à sa mère, ajoutant d'un ton malicieux qu'elle n'avait pas arrêtée de demander des nouvelles de Gemma depuis la rentrée.

« - Et bien je pense que tu peux déjà la rassurer sur le fait que je sois encore en vie, lui répondit-elle de manière taquine, et que je suis toujours plus grande que toi. »

Elle s'amusait à insister sur ce point pour se moquer gentiment du jeune homme. C'était certain qu'il ne le prendrait pas mal, il n'était pas du genre à se vexer pour si peu. Tout de même, elle remarqua qu'il rangea son matériel d'écriture, se concentrant  sur ce qu'il se passait dans le lac. Depuis leur salle commune, ils avaient en effet le loisir d'observer les fonds de l'eau. S'approchant de la fenêtre, elle essaya de suivre son regard. Il fallait avouer que suivant le remoud que connaissait l'étendue liquide, elle pouvait être assez trouble. Ce soir-ci, elle était étonnement claire. Blaise lui fit remarquer qu'il y avait un strangulot.

Pour mieux voir, elle plissa les yeux. La créature était assez lointaine, mais elle réussit tout de même à en distinguer la forme. Le serpentard lui remémora l'époque où il voulait absolument l'une de ces bêtes aquatiques pour compagnie, ce qui fit pouffer sa camarade.

« - C'était vraiment n'importe quoi. D'abord, on a dû faire des recherches sur où les trouver et comment les nourrir, et après ma mère m'a raconté que tu avais supplié la tienne d'en faire importer d’Angleterre. Tu le rendait complètement folle. »

Tandis qu'elle parlait, une idée lui était venue. Elle prit une voix de conspiratrice.

« - D'ailleurs, on pourrait aller à la pêche un de ces jours ... »

Ce qu'elle sous-entendait était bien clair ; oserait-il l'accompagner essayer d'attraper un strangulot maintenant qu'ils en avaient à disposition ?

Sam 24 Juin - 1:17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre En ligne
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Les souvenirs dérivent sur la lagune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: Community Trash-