AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Charme du Bouquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Minerva McGonagall
avatar
Gryffondor - Personnel de Poudlard

Voir le profil


Le Charme du Bouquet

C'est en cette agréable journée d'Octobre que j'avais décidé de montrer à mes élèves de première année la façon dont on réalise convenablement un Charme du Bouquet. Certes, il n'y avait rien de plus inintéressant en matière de Sortilèges, je n'avais pas même essayé de l'introduire dans le programme les années précédentes tant il était facile et relativement peu captivant. Mais qui ne tente rien n'a rien, au pire des cas cela permettrait aux élèves d'apporter quelques points facilement à leurs maisons respectives.

Je comptais également sur la facilité déconcertante du Sortilège pour évaluer quelque peu mes élèves, affin de faire le point sur leurs capacités et surtout de cerner leurs défauts et points faibles pour mieux les corriger à l'avenir.

L'horloge  placée en haut de la porte de ma salle sonnera quinze heure dans quelques minutes, c'est alors qu'assise derrière mon bureau de sapin j'attendais l'arrivée des premiers élèves, patientant sagement devant le tout dernier numéro de La Gazette du Sorcier.

Lorsque tous les jeunes gens furent arrivés et installés devant leurs pupitres je me levais pour fermer la porte avant que le cours ne commence.

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous allons voir un Sortilège très facile qui n'est autre que le Charme du Bouquet alors je compte sur vous pour donner le meilleur de vous même car vous serez en quelque sorte évalués au cours de cette leçon, autant sur la question pratique que théorique. Je marquais un temps d'arrêt pour observer mon auditoire avant de continuer. Maintenant si personne n'a de questions nous pouvons commencer…

Je circulais parmi les rangs de pupitres avant d'atteindre mon bureau professoral sur lequel j'avais préalablement déposé un vase de céramique blanc immaculé. J'avais délicatement sorti ma Baguette de Sapin avant de la pointer vers celui-ci. Orhideus. Formulais-je calmement et distinctement tout en traçant un "U" du bout de ma baguette.
Tout-à-coup un bouquet de Lys de couleur orangée apparut dans le vase.

Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ? Demandais-je dans l'attente de quelques bras levés.


Codage par Libella sur Graphiorum

Mer 28 Juin - 16:11

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



« Je ne veux pas que vous vous comportiez comme une bande de babouins braillards et empotés ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t117-minerva-mcgonagall http://harrypotter1991.forumactif.org/t444-voliere-de-minerva-mcgonagall#3079
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

Charme du Bouquet

avec les première-année


Le jeune Malefoy ne portait pas McGonagall dans son coeur, mais il devait reconnaître que son cours faisait partie des moins inintéressants. C'était toujours mieux que la Botanique ou l'Histoire de la Magie avec Binns... Au moins il y avait du concret, des sorts, et rien qui n'impliquait du terreau.

Il se rendait donc à son cours du jour, accompagné de Persei et, malgré leur froid, de Gemma. Bien entendu il l'ignorait royalement et se contentait de ne pas lui adresser la parole, mais côtoyer Persei impliquait supporter la nouvelle traîtresse qui l'avait énormément déçue. Fier et heurté, il ne digérait toujours pas les évènement récents, dont ses omissions, et s'était interdit de s'expliquer avec elle sur le sujet. Il ne voulait pas se faire berner une seconde fois. C'était presque trop... douloureux. Son expression, en revanche, restait de marbre. Impossible de connaître ses opinions sur le sujet, si ce n'était du dédain.

Il s'installa donc aux côtés de Persei, qui elle-même avait fait une place à Gemma. La tension était palpable, mais l'heure était à l'apprentissage. Il se concentrerait sur la mine austère du professeur, et tout irait bien.

Qu'allaient-ils donc apprendre aujourd'hui? Lorsqu'il eut la réponse, il grimaça. Le charme du bouquet... Sérieusement? Il se tourna vers sa voisine et, de sorte à rester EXTRÊMEMENT discret, lui chuchota à l'oreille : "Ca y'est c'est officiel? C'est une école pour les sang-de-bourbe ici? Tu crois qu'elle va nous sortir un lapin d'un chapeau tant qu'on y est?"

Il savait que le professeur avait la main lourde lorsqu'il s'agissait d'ôter des points. Surtout à Serpentard. Alors il avait bien pris soin de ne pas être repéré, si bien qu'il avait à peine remué les lèvres, mais cela l'avait tout de même fait pouffer légèrement.

Décidément, ça n'allait pas être aujourd'hui qu'il apprendrait quelque chose d'intéressant. Lorsque celle-ci les invita à développer les enjeux de ce sortilège, il bailla. Il s'attendait à ce qu'une certaine miss Je-Sais-Tout réplique illico... L'horreur.

Codage par Lou Perkins

Dim 2 Juil - 21:35

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Invité

Voir le profil

Le charme du bouquet

Aujourd'hui, Lucy était en forme, elle venait d'aller manger un petit quelque chose avant de se rendre au cours de Métamorphose, elle aimait bien ce cours qui permettait de transformer quelque chose en une autre chose. Elle était impatiente d'y être et se rendit donc au deuxième étage dans la salle de salle de métamorphose. Une fois arrivé, elle se rendit à un pupitre et s'asseya. Le professeur et quelques élèves était déjà là. Une fois tout le monde arrivé, le professeur McGonagall dit :

- Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous allons voir un Sortilège très facile qui n'est autre que le Charme du Bouquet alors je compte sur vous pour donner le meilleur de vous même car vous serez en quelque sorte évalués au cours de cette leçon, autant sur la question pratique que théorique.

Après un instant de pose, elle rajoute :

- Maintenant si personne n'a de questions nous pouvons commencer…

Elle fit alors une démonstration dans un vase vide et dit :

- Orchidéus

un bouquet apparut alors dans le vase. Le professeur demanda alors :

- Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ?

Lucy était intelligente mais elle n'avait pas encore regarder ce sortilège et était donc incapable de répondre... Elle essaye de regarder vite fait dans son livre de métamorphose puis leva le doigt afin de pouvoir répondre. Elle attendait....

Codage par Libella sur Graphiorum

Dim 2 Juil - 23:30
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind Fawley
avatar
Serpentard

Voir le profil







Pour une fois, Rosalind était arrivée parmi les premiers dans la salle de Métamorphose. En passant devant McGonagall, elle la salua en inclinant légèrement la tête et alla s'asseoir, comme elle en avait pris l'habitude, vers le fond de la classe. La Directrice des Griffondors l'impressionnait. Ses talents d'Animagus et sa pédagogie forçait le respect. D'autant plus que, contrairement à d'autres professeurs, et même à Dumbledore, la sorcière était sévère mais juste. Elle ne faisait aucun cadeau aux Serpentards, mais ne favorisait jamais les élèves de sa propre maison. Ce qu'appréciait grandement Rosalind.

Elle échangea deux-trois mots avec Diane et Lizzy, mais se détourna vite de la conversation pour regarder entrer les autres élèves. Gemma et Black firent leur entrée après quelques Griffondors, dont Granger. *Evidemment. Je suis sûre que même à l'article de la mort, elle ne manquerait un cours pour rien au monde...* Puis ce fut au tour de Malefoy. A sa grande surprise, la petite clique de filles assise avec elle se mit à pouffer de concert. Elle se retourna et vit les joues de Carolyn prendre une jolie teinte rouge alors que ses camarades lui chuchotaient quelque chose à l'oreille. Le tout entrecoupé de moult gloussements.

Elle n'eut pas le temps de s'enquérir de ce qui se passait, car la professeure McGonagall annonça le sujet du cours. Le Charme du Bouquet. *Ah! Enfin un charme...charmant!* Et aussi un des premiers auxquels Rosalind s'était exercée quand elle avait reçu sa baguette. Elle s'était efforcée de reproduire des fleurs les plus ressemblantes possibles, prenant modèle sur celles de sa Grand-Mère. Et bien que ses créations manquaient de consistance et se volatilisaient en moins d'une heure, elle était plutôt satisfaite de ses essais, au point de remplir sa chambre de compositions florales éphémères. Ravie de pouvoir s'améliorer, elle se concentra sur l'enseignante.

-Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ?

Elle voulut lever la main, ce qu'elle ne faisait que rarement, mais le petit ricanement de Malefoy la dérangea. Une partie des élèves ne montrait pas plus d'enthousiasme, ayant l'air de considérer ce sort au mieux comme accessoire, voire carrément inutile. Pour Fawley, la question ne se posait pas. Ce qui créait de la beauté ne pouvait pas être inutile. Et si ces deux mois de cours lui avait appris quoi que ce soit, c'est que les choses étaient rarement ce qu'elles semblaient être. Elle commençait à comprendre qu'une des vraies qualités d'un Sorcier était de savoir faire preuve d'ingéniosité et de pouvoir trouver un usage opportun même aux sorts les plus basiques.

Une de ses camarades de Serdaigle avait déjà levé la main pour répondre, et après quelques secondes d'hésitation, elle décida, elle aussi, de tenter sa chance.


Codage par Libella



Sam 8 Juil - 19:06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Persei Black
avatar
Serpentard - Modération HRPG

Voir le profil

Persei arrivait avec Gemma dans la salle de classe, d'ailleurs, elle était arrivée mais pas de gaieté de coeur. La métamorphose n'était pas tellement une matière qui lui plaisait. Si elle était tout à fait honnête, elle dirait que c'était un cours qui lui posait des difficultés. Elle alla s'asseoir et laissait la place à côté d'elle pour Gemma lorsque soudainement son cousin prit place.

La fillette ouvrit la bouche, offusquée, fronçant des sourcils. Pourquoi il avait fait ça ? Pour contrarier son amie sans doute. Elle laissa tomber l'idée de dire quelque chose, ça ne servirait à rien de toute manière.

- ... - lapin d'un chapeau tant qu'on y est?

La rouquine regarda son cousin, curieuse, elle n'avait pas tout entendu, juste la fin de sa phrase. Elle lui donna un coup de coude et l'interrogea du regard. Si elle pouvait rire, elle ne raterait pas cette occasion.

- Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ?

Si Persei était mauvaise avec sa baguette (du moins, pas aussi douée qu'elle le voulait), en revanche, elle était très douée en théorie. Sa main fusa aussi vite que celle de Granger, c'était devenu une compétition entre elles deux. Persei en avait fait une compétition. Elle lui jeta un regard fier.

Mar 11 Juil - 18:06

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Dialogues en #109669

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t44-persei-black http://harrypotter1991.forumactif.org/t48-carnet-de-persei-black
Gemma Landre
avatar
Serpentard - Modération RPG

Voir le profil




C'était en colère  que Gemma entrait en cours de métamorphose. Elle aimait cette matière, appréciait McGonagall, mais était inéluctablement énervée. C'était son humeur par défaut ces derniers jours. Son entourage en prenait  pour son grade, mais tant pis ; tous ses camarades voyaient bien qu'il ne fallait pas venir l'embêter. De toutes manières, elle réussissait à peu près à se contrôler avec Persei qui était sa seule véritable alliée désormais.  C'est d'ailleurs ensembles que les jeunes filles arrivèrent dans la salle de classe. La rouquine s'assit, laissant une place libre à ses côtés pour son amie. Cependant, avant qu'elle n'ai le temps de faire le moindre mouvement, un petit imbécile l'avait devancée. Cet écervelé de Malefoy s'était permit de s'installer. Se contentant de l'ignorer, elle continua son chemin sans marquer le moindre arrêt. Personne n'aurait un instant pu penser qu'elle s'était fait cordialement virer.

Elle se dirigea donc vers le fond de la salle, derrière Rosalind et ses copines. Ces dernières gloussaient comme des dindes en observant le blondinet. Leur comportement excéda Gemma, qui n'était déjà pas dans les meilleurs dispositions.

« - On peut savoir ce qu'il y a de si drôle ici ? Leur demanda-t-elle en les agressant presque. »

Elles étaient ridicules, et la fillette se demandait bien pourquoi la jeune Fawley avait un entourage de ce genre. Mais peut-être qu'elle-même n'était pas la meilleure pour en juger … Sortant de ses pensées, elle se mit à écouter le discours ouvrant le cours. Aujourd'hui, ils étudieraient l'Orchideus, soit le charme du bouquet. L'enseignante leur en fit une démonstration, demandant par la suite aux jeunes sorciers comment l'utiliser au mieux et quels étaient ses qualités. Comme elle ne voyait pas quoi dire mise à part expliquer ce qu'elle venait de voir, chose qui n'avait à ses yeux pas le moindre intérêt, la petite Landre se contenta d'observer ce qu'il se passait autour d'elle.

Ven 14 Juil - 19:50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre En ligne
Invité

Voir le profil

Laurian était entré en salle, s'asseyant à une table à côté d'un camarade Gryffondor. Il balaya la classe d'un rapide coup d'oeil : Il y avait plusieurs groupuscules d'élèves qui murmuraient entre eux, comme d'habitude ... Mais Laurian avait remarqué deux groupes de Serpentards en particulier. Il aurait bien voulu se joindre à eux pour rigoler un peu, mais apparemment, ils n'étaient pas très tolérants envers ceux qui étaient nés de parents moldus. C'est la rumeur qui circule un peu partout sur les membres de la maison du serpent. C'est injuste et méprisable, certes, mais Laurian ne voulait pas d'ennuis ...

Le jeune Français aimait beaucoup la Métamorphose. C'était, pour ainsi dire, une de ses matières préférées, la plus concrète qu'il connaissait (avec les Sortilèges). Il aimait beaucoup Mademoiselle McGonagall, et même sous ses airs sérieux et réprobateurs, il savait qu'au fond elle pouvait être très sympathique avec ceux qui les respectaient, elle et son cours.

Il s'interrompit lui même dans ses pensées et se mit à regarder ladite cheffe de sa maison, l'écoutant attentivement. Cela parlait d'un sortilège qui permettait de faire apparaître des fleurs ... Le jeune Gryffondor tentait de s'imaginer dans quelle situation il aurait besoin d'un tel sort, mais il était trop ébahi par la magie de Mademoiselle McGonagall pour râler. Il fallait vraiment qu'il s'habitue à la magie et qu'il perde cette habitude d'être ébahi devant chacun des sorts jetés dans cette école.


"Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ?"

La professeur avait posé une question à ses élèves. Laurian réagit comme une fusée. Il leva la main le plus vite possible, presque fier de la rapidité de son geste, avant de se souvenir qu'il n'avait pas la réponse. Pas de panique ... Il précipita son autre main vers son livre de métamorphose et le feuilleta à toute vitesse pour trouver ladite réponse. La main toujours levée.

Mer 9 Aoû - 15:42
Revenir en haut Aller en bas
Alexia Summer
avatar
Serdaigle

Voir le profil



Je me précipitais vers la salle du professeur McGonagall, je n'avais pas vu l'heure. Le professeur Rogue nous avait submergés de devoirs et il me rester cinq minutes pour atteindre la salle de métamorphose. J'arrivais alors que l'horloge affichait pile quinze heures. Je pris une profonde inspiration et entrer dans la salle de classe. Je m'installais au fond, je n'avais pas envie que le professeur remarque mon essoufflement. Si McGonagall n'était pas aussi injuste que Rogue, il ne fallait pas la contrarier non plus.
Je sortais mes affaires quand le professeur passa à côté de moi pour venir fermer la porte de la classe annonçant le début du cours.

- Bonjour à tous ! Aujourd'hui, nous allons voir un Sortilège très facile qui n'est autre que le Charme du Bouquet alors je compte sur vous pour donner le meilleur de vous-même, car vous serez en quelque sorte évalués au cours de cette leçon, autant sur la question pratique que théorique.

« Génial ! » Une interro surprise, j'avais bien besoin de ça, d'un autre côté, j'avais déjà lu quelques trucs dans mon livre de sortilèges sur le sort du bouquet, ce n'était pas le plus difficile des sorts. Un cadeau en quelques sorte pour nous. Je comptais bien mettre l'occasion à profit pour ramener des points à ma maison.

- Maintenant, si personne n'a de questions nous pouvons commencer…

Je regardais le professeur revenir vers son bureau où un vase en céramique vide était poser.

- Orhideus.

Un magnifique bouquet de Lys orange apparue dans le vase. Je ne pus retenir un : Wouah ! J'avais beau commencer à avoir l'habitude des tours du professeur de métamorphose, ça rester toujours un spectacle inattendue et passionnant. J'adorais la métamorphose.

- Bien, est-ce que quelqu'un peut me parler des qualités de ce sortilège et de la meilleure façon de le réaliser ?

Je ne fus pas surprise de voir la main de Persei Black fusait comme un boulet de canon. Son regard fier, comme si elle était la seule à connaître la réponse m'agaça. Je levais la main à mon tour. Je voulais moi aussi ramener des points à ma maison.

Sam 26 Aoû - 20:28

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Summers
avatar
Poufsouffle

Voir le profil










Je ne suis pas là

L'appréhension. C'était le sentiment majoritaire chez Elliot lorsqu’il s'était installé au dernier rang de la classe, le plus loin possible du bureau de McGonagall. Le cours de métamorphose était l'un des rares dans lesquels il ne se sentait pas, mais alors pas du tout à l'aise. Au premier cours, il s'agissait de transformer un animal en verre à pied, et cela lui avait posé plusieurs problèmes. Déjà, transformer un être vivant en un objet, c'était très bizarre. Dans son petit monde jusque là ordonné, réglé, réglementé, ce n'était même tout simplement pas possible. Oui, il savait que la magie permettait beaucoup de choses, mais là ça allait trop loin. Il n'allait quand même pas transformer Hibou (son hibou, auquel il n'avait pas trouvé de nom encore) en quelque chose de non vivant.

Que ressentirait Hibou sous la forme d'un verre à pied ? De la souffrance ? De la panique ? Ressentirait-il même encore quelque chose ? Ces questions l'avait obsédé et empêché de réaliser correctement le sort. En réalité, il avait juste fait mine d'essayer, en pointant la baguette un poil à côté d'Hibou. En sortant du cours, il s'était senti honteux d'avoir procédé de la sorte, ce n'était pas comme ça qu'il aurait une bonne note. Il avait surtout espéré que le deuxième cours n'allait pas mettre autant à l'épreuve sa rationalité.

Cette fois-ci, au moins, c'était sans grande conséquence. Faire apparaître des fleurs de nulle part dans un vase. D'accord, les fleurs ne venaient pas de nulle part d'habitude, elles venaient de la terre, mais il était prêt à faire un effort ne serait-ce que pour éviter le regard tranchant et sec de la professeure. Son regard à lui ne s'attarda pas sur le bouquet de Lys qui venait d'apparaître. Si encore ça avait été du dictame... Comme il n'était pas du tout inspiré pour répondre à la question posée, il se tassa un peu sur son banc pour éviter d'être vu par McGonagall et en profita pour observer ses camarades. Comme il était tout derrière, c'était plus facile. Ça chuchotait du côté des serpentards, mais il n'en sut pas plus. Certains cherchaient la réponse dans leur livre de métamorphose, ce qui le fit sourire. Quelques mains s'étaient levées, il reconnut Hermione Granger (comme d'habitude) et Persei Black (comme d'habitude). La compétition c'était pas trop son truc, mais c'était amusant à regarder.

Un Gryffondor, hmmm... Laurian ! avait aussi levé la main, visiblement trop vite. Elliot fit non de la tête : c'était imprudent, trop risqué. Et voilà qu'Alexia Summer, une Serdaigle, quémandait elle aussi l'attention de la prof. Heureusement qu'il y avait encore des mains baissées, sinon il se serait senti bien seul.

Ce n'était que partie remise pourtant, Elliot le savait bien. Il essayait de l'oublier en regardant les autres, mais le pire était à venir : l'évaluation pratique. Déjà son petit cœur s'emballait d'inquiétude.

Codage par Libella sur Graphiorum

Mar 29 Aoû - 21:41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t609-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t612-carnet-de-bord-d-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t613-voliere-d-elliot-summers
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Le Charme du Bouquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Un bouquet de romarin
» Shoshana, serveuse et vendeuse de charme, à Muina
» "Bouquet de ROSES AZALEES"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Deuxième étage :: Cours de Métamorphose-