AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Dim 17 Sep - 15:45
’Tokyo, dis lui de reposer la louche’. Maeve se sent, un, trahie de ne pas être suivie dans ses prétentions belliqueuses, deux, insultée qu’Elliot pense que l’opinion d’un cinquième année, si plus vieux et plus sage qu’elle soit-il, puisse la convaincre d’une quelconque manière de reposer la louche en question. Au contraire, elle raffermit son emprise sur le manche, bombant le torse et toisant ses deux camarades.

Parce que vous pensez que la panique ne va pas se semer toute seule, là ?” dit-elle en désignant d’un mouvement de la tête les bonbons qui sautillent vers les danseurs. “Vous préférez quoi, se sacrifier pour une juste cause ou que toute l’école ait du bonbon écrasé plein les pieds ?

S’ils n’ont pas compris à quel point ça allait être amusant que de chasser de la dragée mobile, Maeve ne peut sans doute rien pour eux ; mais elle peut en appeler à leur sens de la justice - tout le monde a un sens de la justice, non ? - pour qu’ils lui donnent un coup de main. Au-delà de la partie de plaisir, ça fait vraiment mal, ces petits machins, et c’est techniquement la faute d’Elliot d’avoir envoyé le contenu du bol valdinguer.

Mais- mais non, c’est pas une bataille perdue d’avance, regarde !” D’un ample mouvement, elle attrapa avec sa louche trois bonbons qui couraient sur la table et les renvoya dans leur bol. “Si vous n’avez pas les- si vous ne vous sentez pas capables de chasser ceux qui sont déjà loin, aidez-moi au moins à ramener ceux-là au bercail.

Autant Elliot se range facilement dans la case du ’bon élève qui ne veut pas d’histoire’ - deux semaines avec Maeve et il ne pensera même plus aux cours, elle en est certaine - autant le cinquième année - Tokyo ? Qui est-ce qui donne à son enfant nom d’une ville ? - lui est pour l’instant parfaitement inconnu. Il n’a pas peur de dégommer de la dragée, en tout cas, et pour Maeve, c’est tout ce qui compte. La guerre ne change peut-être jamais, mais c’est pas en regardant les bonbons s’en aller qu’on va réussir à tous les manger.

Allez, on se motive, et on me donne un coup de main. Tiens, Elliot, prends ma louche,” dit-elle en lui fourrant ladite louche dans les mains, “on se motive, les garçons, chop-chop !” Elle tapa dans ses mains avant de lancer une autre louche à Tokyo et de s’en trouver une troisième. Il était hors de question qu’elle se laisse faire par des bonbons ou par des Poufsouffles trop tranquilles pour réagir.
Crédit Image.
Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois de sorbier, poil de womatou
Animal/ux de compagnie : Un hibou répondant au doux nom de "hibou".
Poste(s) : Juste un première année sans histoires.

RPG en cours :
Etude Interrompue
Accrochage Inopiné
Festin & Bal d'Halloween 1991
Premier Cours de Vol Sur Balai
Les Loups-Garous
Le Charme du Bouquet
Les Filets du Diable
L'illustre Professeur Rogue...
Divers : Accrochée à sa ceinture, une montre à gousset de belle facture.
Avatar : Tom Taylor
Points : 0

avatar
Elliot SummersPoufsouffle
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Lun 18 Sep - 18:06
Festin et Bal d'Halloween
Dis donc, il prenait son temps pour répondre le Tokyo. C'était comme si parler lui demandait un effort considérable. Elliot nota l'accumulation de mimiques et l'encouragea en dodelinant de la tête jusqu'à ce que la bouche du grand veuille bien accoucher des mots. Bon, au moins ils étaient d'accord : courser des bonbons sauteurs et mordeurs avec des louches n'était pas l'idée du siècle. Trop risqué, trop farfelu, trop... juste trop. Et s'ils étaient deux à lui dire la même chose, Maeve allait sûrement revoir sa position. Non ?

Non. Elle n'en démordait pas. Pire, elle semblait encore plus convaincue... et convaincante. Même si bon, Elliot avait bien vu dans son petit jeu. Là, elle tentait de dramatiser la chose, les bonbons allaient envahir toute l'école, tout ça, pour qu'il se sente responsable. Sa mère lui avait fait tellement de fois. Il réagit comme avec maman, avec le sourcil gauche dressé et les bras croisés : "Tu exagères..." Puis, après avoir montré sa dextérité dans l'art de la capture de bonbons, la jeune Gryffondor tenta autre chose, la négociation. "Aidez-moi au moins à..."

Sauf que ce n'était pas vraiment une négociation, à en juger par la manière dont elle lui tendait maintenant sa louche. Elle lui ordonnait même de la prendre, avec un ton si autoritaire que, par réflexe, il attrapa l'ustensile sans poser de questions. Il redressa même inconsciemment son dos. Pour un peu, il aurait fait un salut militaire en mettant la louche contre sa tempe. Quand il comprit qu'il s'était fait avoir, il poussa un petit soupir. Trop tard pour reculer, Maeve lui en voudrait. Et puis, elle lui avait quand même prêté un mouchoir.

"Ca reste une très mauvaise idée", précisa-t-il à Tokyo d'un ton doctoral. Puis il avisa les trois bonbons que Maeve venait à peine de remettre dans le bocal et qui en ressortaient déjà, visiblement affamés. Il s'approcha d'eux le plus discrètement possible, marchant sur la pointe des pieds et, d'un coup sec de louche en attrapa... zéro. Ils avaient vu venir le truc et bondissaient déjà en direction des danseurs. Elliot grogna, l'ego meurtri par son échec. Il les poursuivit vers la piste, essayant de les cueillir une nouvelle fois, sans succès. Ils se séparaient maintenant, l'un filait vers le petit attroupement d'élèves non loin, celui ou les deux garçons s'étaient embrassés. Maintenant concentré sur sa chasse, Elliot ne regarda pas ou ils en étaient. C'est à peine s'il les voyait.

Par contre, il voyait bien la dragée noire sautiller en direction des mollets d'un des grands dadais. Il courut vers elle avec sa louche, donnant des coups au rythme de la musique qui jouait encore dans la grande salle, hélas dans le vide. Il retenait un cri de guerre comme lorsqu'il se prenait pour un indien, desfois, dans son jardin, quand y'avait personne pour l'entendre. Il le faisait pour Maeve ! Et aussi un peu pour sa propre fierté. Sa volonté de capturer ce terrible ennemi était maintenant si grande qu'il en perdait sa naturelle prudence. Il courait trop vite, et quand il fallut donner le coup de louche victorieux, il fit un plongeon pour choper l'ennemi au vol. Bien entendu, le bonbon qui menaçait les mollets de Ludwig d'Opal eut le temps de sauter hors de danger. Elliot lui, n'eut pas le temps d'éviter Ludwig d'Opal. Il couvra juste sa tête avec ses bras. Ils heurtèrent durement les mollets du Serdaigle.

"Désolé ! C'est pour ton bien !" se justifia-t-il au sol, sans même attendre les conséquences de son action.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t609-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t612-carnet-de-bord-d-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t613-voliere-d-elliot-summers
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 5ème
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois de Sorbier - Plume de Phoenix - 23,8 cm
Animal/ux de compagnie : Horace (Hibou Grand-Duc)
Poste(s) : Préfète & Poursuiveuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Privés :
Homework assistance (Ted)
Promenade de santé (Marie-Lise)
L'entraînement aux Sortilèges (Jane)
Papotage à l'irlandaise (Elizabeth)

Libres :
Le banquet et bal d'Halloween
Le banquet et bal de St Valentin
Ni vu ni connu (Gryffondor)
Anniversaire surprise de Tokyo (Tokyo & Invités)

Cours :
Le Raisin de Couleuvre
Les Diricos
Divers : Détails personnels :
• Homosexuelle.
• Gauchère.
• Accent Irlandais.
• Piercings (smile & tragus).
• Amortencia : Odeur de pain d'épice, forêt et journal.

Goûts & ambitions :
• Croit en quelques superstitions.
• Guitariste à ses heures perdues.
• Aime les sports sorciers tout comme les sports moldus.
• Férue de Divination et Sortilèges.
• Passionnée par la capacité de Légilimancie, rêve de la maîtriser.
• Lectrice, abonnée aux journaux sorciers (La Gazette & Le Chicaneur, en particulier).
• Souhaite devenir Psychomage ou Oubliator.
Avatar : Luca Hollestelle
Points : 35

avatar
Colleen O'ReillyGryffondor - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Lun 18 Sep - 19:22

Poudlard fête l'Halloween
En retard. Je suis monstrueusement en retard. Tout est calme et vide au château. Excepté l'ambiance émanant de la Grande Salle, qui résonne et se répercute à travers les corridors de pierres. Tout le monde à l'air de déjà bien s'amuser...
Si je suis en retard, pourquoi diable est-ce que je ne me presse pas ? Pourquoi je ne passe pas la porte qui me sépare de la fête ? Ahahah ! Eh bien... Peut-être parce que ce maudit O'Neill m'a posé un lapin en ne se trouvant pas en temps et en heure à notre point de rendez-vous et que je me vois, donc, dans l'obligation de gambader dans les couloirs en quête de sa face de troll avant d'y aller ?! Graaah ! Qu'il m'agace celui-là, quand il veut ! S'il avait prévu d'avance ce sale coup absolument pas amusant qu'est de me faire poiroter... Je lui fais manger sa baguette magique dès la seconde où je l'aurais trouvé.

Mes pas claquent sur les dalles. Mon rythme est rapide, traître de ma perte de patience.
- Mais c'est dingue, ça ! Où est-ce qu'il est ? Il n'a quand même pas oublié le Bal ? Après un bref moment de réflexion, je me dis qu'il aurait difficilement pu oublier étant donné que c'est lui qui m'a bassiné à la limite de me faire des yeux de chiens battus pour que je m'y rende. De base, je voulais simplement y faire un tour rapide avant de retourner à mon dortoir tranquille, loin du brouhaha. Mais bon... Il m'a invité avec toute la gentillesse du monde. Je n'allais pas être méchante et lui refuser ma présence. Surtout qu'il semble avoir la ferme attention de mettre le feu à la piste. Sauf qu'il n'avait pas de partenaire de danse pour l'accompagner. Je ne suis pas la meilleure danseuse de l'univers, mais... Je devrais ne pas trop lui écraser les pieds avec mes ballerines. Et puis, qui sait ? Je croiserais un peu tout le monde. Il y a moyen de passer un vrai bon moment, en y repensant. Je me demande, même, si Edern s'est décidé à y aller. Le connaissant, s'il s'y rend, je le trouverai sans difficulté au niveau des buffets. C'est un gamin, après tout. Tous les gamins sont attirés par l'appel des bons petits fours à volonté !

A force de passer au peigne fin le rez-de-chaussée comme une furie, quelques mèches se délogent du laborieux chignon que j'ai passé une bonne heure à faire tenir en plus de l'avoir joliment orné d'un petit détail dans le thème d'Halloween et le rouge me monte aux joues. Je suis à deux doigts d'abandonnés. Non, mais, franchement. Je suis à ça de me rendre brièvement au Bal pour en avoir le goût, puis, retourner à ma salle commune, troquer cette robe de soirée en dentelle pour une tenue dans laquelle je suis mille fois plus à l'aise et, surtout, adresser à ce cher Finn une charmante beuglante témoignant de mon mécontentement. Toutefois... Il semble que je vais devoir me limiter à prendre une grande inspiration et ne pas lui donner une tape derrière le crâne, car, le voilà qui débarque comme une fleur, son grand sourire insouciant peint sur le visage.
- Ah ! Bah c'est pas trop tôt ! Ralais-je en roulant du regard avant de lui accorder un hug de bienséance. Tu étais où ? Je te cherchais partout ! Tu connais le principe d'un horaire et d'un lieu de rendez-vous ? Non parce que visiblement, c'est pas le cas. Enfin bref ! Dépêchons-nous. On va rater tous les meilleurs moments de la soirée !
Et me voilà à le tirer légèrement par la manche pour m'empresser de suivre les bruits festifs de la Grande Salle.
© 2981 12289 0

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


An injured lion
still wants to roar


Dernière édition par Colleen O'Reilly le Mar 19 Sep - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t663-colleen-o-reilly-la-tete-sous-le-choixpeau http://harrypotter1991.forumactif.org/t674-colleen-o-reilly-did-you-think-the-lion-was-sleeping-because-he-didn-t-roar http://harrypotter1991.forumactif.org/t672-voliere-de-colleen-o-reilly
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Lun 18 Sep - 20:25
 Bal d'Halloween  My Dear Sadistic Highness Jane Calden / Kieran O'Neill

Par Merlin, mais qui avait eu l'idée d'un bal pour Halloween ? Voilà une autre fête païenne irlandaise à jamais détruite par ce genre d'idée saugrenu dont on pourrait bien se passer. Mais ce n'était pas la pire chose qui pouvait se produire, non. Kieran avait eu la bonne idée d'inviter une cinquième année de serpentard, dont "secrètement" elle en pincée pour lui. Il avait pensé qu'ainsi, il aurait pu finir sa soirée dans de bien agréable conditions. Mais cela s'était révélé être une erreur monumentale dont le jeune homme en payait à présent les conséquences. Vêtu d'un costard d'un noir abyssal ainsi que d'une cravate verte foncée, cela faisait deux  heures qu'il se trouvait piégé dans cet enfer qu'était ce bal. Deux heures à devoir apprendre à une misérable idiote comment danser, et surtout, comble de l'horreur, à écouter ses récits sans queue ni tête, dont on choisirait volontiers un verre de cyanure plutôt qu'un mot de plus.
Assis sur une chaise depuis presque une demie heure, un verre de jus de citrouille en main, lui rappelant à quel point le whisky de son pays pouvait lui manquer, Kieran avait totalement abandonné l'idée d'écouter la jeune brune à ses côtés qui semblait plus en consultation chez un psychiatre qu'à un rendez vous pour se focaliser sur cette foule d'individus, cet amas de personnes de tout âge s'agitant vainement pour désespérément passer une bonne soirée dans cette école et ainsi pouvoir se la remémorer des dizaines d'années plus tard, quand leurs vies ne seront plus que cachets et dépressions. Ce monde avait beau être remplis de magiciens, même eux avaient besoin d'une dose d'illusion pour ne pas simplement se suicider.

Mais malgré cette ambiance générale digne des plus belles hypocrisie de se monde, une voix familière attira son attention, c'est ainsi que plus loin, légèrement en retrait il vit deux personnes, un garçon plutôt banal, enfin, banal étant un synonyme de Poufsouffle, il n'y avait pas vraiment à détailler plus loin que "un mec"; mais plus intéressant que cela, il semblait avoir réussi à mettre en rogne cette ignominie dont son frère était un grand ami, décidément Finn pouvait trainer dans la basse cour que cela ne le dérangerait pas, tant qu'il peut venir par la suite essuyer ses pieds sur les draps de la maison familiale. Tout à coup, survint une somptueuse idée. Une idée qui pouvait le sortir de sa torpeur et le sauver de son ennui. Il ne lui en fallait pas plus, amenant son verre à ses lèvres pour en subtiliser une gorgée, il se leva ensuite en donnant son verre à sa futur ancienne cavalière, lui offrant comme toute réponse face à son regard interloqué :

"Merci pour la soirée, la prochaine fois, je ferai payer la consultation."

Sur ses belles paroles, il se mit en marche. Kieran en profita pour réajuster sa cravate, il fallait bien être propre sur soi, lorsque l'on venait rendre visite au diable en personne. Une fois à portée, ignorant complétement la conversation des deux protagonistes, il vint saisir le poignet de la jeune femme en inclinant vaguement la tête en direction d'Arthur. Soutenu par un vague "Je te l'emprunte." L'irlandais entraina la jeune fille sur la piste de danse sans lui demander quoi que ce soit, ne lui laissant pas réellement le temps de faire opposition. C'est par ailleurs, seulement une fois arrivé, qu'il décida de poser son regard sur le visage de sa nouvelle victime, un fin sourire apparu alors sur son faciès, joueur et séducteur, on pouvait déjà voir que cette situation lui plaisait. Sans plus de mot, le serpent déposa sa dextre sur la hanche du corbeau, tandis que sa senestre relâcha son poignet pour venir s'emparer de sa main et ainsi, il débuta alors quelques pas de danse, visiblement fin connaisseur de la valse, sans doute apprise par des heures de cours donnaient par ses si gentils géniteur, murmurant enfin à son encontre :

"Bonsoir Blanchette, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas croisé ton minois dans les couloirs, pourtant, avec des cheveux pareils, on ne peut te rater, tu m'en vois navré."

A ses paroles, le sixième année s'écarta légèrement pour faire un pas plus gracieux avant de revenir auprès d'elle, ses iris anthracites restant fichaient sur sa jeune proie, dont malgré cette apparence des plus charmeuse, la lueur dans le reflet de ses yeux indiqués un mépris des plus prononcés.

© YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 30

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mar 19 Sep - 0:31
Bal d'Halloween“Au bal on doit danser même si on est pas masqué.”Finn & Colleen Ajustant sa chemise blanche et sa cravate noire face à un miroir de la salle commune, Finn prit le soin de discipliner quelque peu ses mèches blonde d'un simple... passage de sa main dans sa tignasse. Rien ne servait de s'acharner sur l'indomptable, et la liberté avait meilleure mine que des cheveux gominés. Il descendit avec nonchalance les marches menant vers la Grande Salle et le point de rendez-vous qu'ils s'étaient donnés avec sa cavalière, la jolie Colleen O'Reilly.
Un sourire au coin de ses lippes, le Gryffondor s'empêchait de sautiller sur place, impatient. Comme d'habitude il débordait d'une énergie qui ne demandait qu'à se libérer de façon spectaculaire. Un pas à droite, puis à gauche, il observait les alentours alors que les premières notes de musique s'élevaient. Il fallait qu'il se calme un peu sinon il allait flamber sur place. De toute façon O'Reilly arriverait sûrement en retard, comme l'année précédente... il avait le temps.

Le garçon remonta vers le dortoir de la Maison Rouge et Or pour tirer de ses affaires une cigarette. L'endroit était vide, ses camarades de chambrée étaient déjà à la fête, et le blondin n'eu qu'à ouvrir une fenêtre et à allumer le bâtonnet de nicotine moldu pour enfin le porter à ses lèvres. Le vent frais automnal s'engouffrait dans la pièce, le décoiffant un peu plus et le faisant légèrement frémir. Songeur, il s'accouda au rebord de la fenêtre alors que des volutes de fumée opaline s'échappaient de ses lèvres et filaient vers les étoiles. Il se prit à imaginer la tenue que porterait sa cavalière, la dernière fois il avait dû l'attendre un moment le temps qu'elle se prépare. Une femme quoi... indécise et coquette, sans doute. Cette petite rouquine là lui plaisait bien, il devait l'admettre. Elle faisait partie de ces quelques rares filles qui attiraient assez son attention pour qu'il ne se montre pas trop taquin avec. Pour autant, il n'espérait pas grand chose de plus que passer une bonne soirée. Bien que l'idée d'obtenir un peu plus de Colleen ne soit pas déplaisante, il devait bien admettre que les histoires de couple c'était pas trop son truc. On finissait toujours par lui reprocher son manque de sérieux, manque d'investissement, son attitude "puérile". En soit... on lui demandait d'être quelqu'un d'autre.
Ce soir, il danserait, à en faire perdre la tête à la lionne.
Un sourire amusé naquit sur ses lèvres alors que d'un coup de baguette et d'un "Incendio", il détruisit toute trace du mégot. Un dernier lavage de dents pour l'odeur, et le voici qui descendit de nouveau vers le Hall en flânant, mains dans les poches. Quelle ne fût pas sa surprise lorsqu'il vit que sa charmante et sombre cavalière se tenait déjà là !  Un large sourire éclaira son visage, tout autant amusé que chaleureux.
Tiens... elle semblait passablement énervée. En retard ?  Horaire ?  De quoi elle parlait là ?  Le blondin n'eut le temps d'en placer une et se contenta d'un regard malicieux, un sourire un peu moqueur sur les lèvres alors que la belle l'entraînait déjà vers la Grande Salle.

« Tu es particulièrement charmante ce soir ! » lâcha-t-il d'un ton guilleret, toujours ce petit sourire filou sur les lèvres. « La tenue, tout du moins ~ »

Un petit rire fila de ses lippes alors qu'il lui adressait une œillade joueuse. Pure taquinerie, mais pas méchante, il ne tenait pas à ce qu'elle le prenne mal. Son attention fut rapidement attirée par la musique -des notes de valse...?-, par la foule d'élèves en costumes, et par les banquets dressés. L'agitation était là, et l'ambiance au rendez-vous. En un rien de temps, son énergie remontait en flèche et il prit sur lui pour ne pas entraîner sa partenaire à sa suite. Ses yeux d'un bleu ardoise brillaient d'impatience. Piétinant presque, c'est d'un ton enjoué qu'il revint à Colleen.

« Tu veux boire quelque chose ou danser ? »

Son regard se déporta une nouvelle fois sur la piste de danse, et s'arrêta un instant sur deux personnes qu'il ne connaissait que trop bien. Jane, sa meilleure amie, et Kieran, son frère aîné.... qui dansaient ensembles sur une valse. Le garçon resta un instant incrédule, c'était pour le moins surprenant que son frère, si fier, se mette à danser avec une née-moldue, d'autant qu'il n'avait de cesse de considérer l'amitié de son frère avec la Serdaigle comme une erreur. Anguille sous roche ~
Il secoua légèrement la tête, reprenant son sourire usuel, et reporta son attention sur Colleen lorsque cette dernière répondit.

© YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Cours :
Cours n°1 de SACM

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 20

avatar
Jane CaldenSerdaigle - Admin
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mar 19 Sep - 17:33


   

   

Jane Calden
“ft. Kieran O'Neill + libre”

A peine eut-elle posé le pied qu'à nouveau quelqu'un lui saisit le poignet. Elle en vint même à se demander si ils s'étaient passés le mot. Elle tourna la tête et reconnu alors le visage de l'homme qui, malheureusement, lui était familier.

- Je te l'emprunte, lança le Serpentard à Arthur, sans grand intérêt pour celui-ci.

Elle laissa Kieran la tirer où bon lui semblait, préférant toujours sa compagnie à celle du Poufsouffle. Et, en vue de la vitesse qu'il s'appliqua à prendre, Jane eut du mal à ne pas marcher sur les pans de sa robe et trébucher dessus en la déchirant certainement. Elle bouscula également quelques personnes contre son grès mais rien de bien grave, aucun n'était mort par la suite.
Ils arrivèrent alors rapidement au milieu de la piste, et ni une ni deux, ils dansaient déjà. Kieran attrapa la hanche de la jeune Serdaigle et emprisonna de sa main virile celle de la femme. Position classique d'une valse. Calden, quant à elle s’exécuta tout autant en déposant délicatement sa main libre sur l'épaule de son nouveau cavalier, suivant sans encombre ses pas – ayant pratiqué durant plusieurs années la danse en étant plus jeune.

- Bonsoir Blanchette, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas croisé ton minois dans les couloirs, pourtant, avec des cheveux pareils, on ne peut te rater, tu m'en vois navré.

Une sourire étira les lèvres maquillées de noir de la jeune femme, le ridicule de la situation étant à son comble. Elle soutenait fixement le regard du frère de son meilleur ami, amusée, tellement qu'elle entra dans son jeu, chose qu'elle n'aimait habituellement pas faire pour ne pas perdre de temps.

- Oh, j'en suis presque flattée, Kieran. Mais, dis moi, que me vaut le grand honneur qu'est ta présence ?


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Patronus
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 5ème
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois de Sorbier - Plume de Phoenix - 23,8 cm
Animal/ux de compagnie : Horace (Hibou Grand-Duc)
Poste(s) : Préfète & Poursuiveuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Privés :
Homework assistance (Ted)
Promenade de santé (Marie-Lise)
L'entraînement aux Sortilèges (Jane)
Papotage à l'irlandaise (Elizabeth)

Libres :
Le banquet et bal d'Halloween
Le banquet et bal de St Valentin
Ni vu ni connu (Gryffondor)
Anniversaire surprise de Tokyo (Tokyo & Invités)

Cours :
Le Raisin de Couleuvre
Les Diricos
Divers : Détails personnels :
• Homosexuelle.
• Gauchère.
• Accent Irlandais.
• Piercings (smile & tragus).
• Amortencia : Odeur de pain d'épice, forêt et journal.

Goûts & ambitions :
• Croit en quelques superstitions.
• Guitariste à ses heures perdues.
• Aime les sports sorciers tout comme les sports moldus.
• Férue de Divination et Sortilèges.
• Passionnée par la capacité de Légilimancie, rêve de la maîtriser.
• Lectrice, abonnée aux journaux sorciers (La Gazette & Le Chicaneur, en particulier).
• Souhaite devenir Psychomage ou Oubliator.
Avatar : Luca Hollestelle
Points : 35

avatar
Colleen O'ReillyGryffondor - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mar 19 Sep - 20:08

Poudlard fête l'Halloween
Finn est tout bonnement irrécupérable. Regardez-le, lui et ses grands airs de nigaud heureux. Avec une tête d'andouille innocente comme celle-ci, il en est presque impossible de lui tenir rigueur de quoi que ce soit plus de dix minutes. C'est véritablement injuste ! Je fais comment, moi ? Si je veux jouer la carte de la fille énervée ? Pour une fois que je me trouve à la place de la personne qui attend et non pas de celle qui se fait attendre... Pfff. C'est franchement pas drôle.
Roulant du regard en laissant un soupir désespéré franchir la barrière de mes lèvres sobrement maquillées, je le fixe brièvement avec lassitude, sans perdre la cadence de ma marche.
- Pour une fois que je suis prête en peu de temps, tu prends une éternité pour venir. Si c'est comme ça, je ne ferais plus jamais l'effort d'être ponctuelle pour tes beaux yeux bleus, mon cher !

Ma fierté de lionne sincèrement touchée par le compliment, ma bouche s'étire en un franc et radieux sourire laissant momentanément briller la deux petites perles métalliques de mon piercing. Je m'apprêtais à lui répondre, d'un ton enjoué et reconnaissant, qu'il n'est pas mal non plus dans son costume, mais... Ma jovialité a quitté mes traits aussi vite qu'elle n'y est apparut, se métamorphosant en rictus vexé à l'entente de la deuxième partie de la phrase de mon ami. Claquant de la langue contre mon palais, j'offre à mon partenaire une belle grimace plus expressive et élaborée qu'un "gniagniagnia" enfantin (quoi que, pas foncièrement plus mature) suivit d'un coup-de-poing dans l'épaule. Modéré de façon gentillette, évidemment. Mon but n'étant pas du tout de faire mal, juste de marquer mon avis sur sa petite blague.
- J'me disais bien que juste un compliment, sans petite vanne derrière, c'était étonnant ! Quant à toi... Je hausse les épaules avec une esquisse mutine rivalisant avec les siennes. T'es pas pire que d'habitude, quoi. Mais bon ! Je note, tout de même, l'effort vestimentaire. Voilà. Sans rancune. Il m'a envoyé un pic, j'ai contre-attaqué. Un partout, égalité, fin du match ! Ma réponse du feu par le feu lui montrant, je l'espère, le fait que je n'ai pas pris sérieusement son commentaire. Il faut dire que j'ai fini, avec le temps, part passer plus ou moins outre les taquineries de mon camarade de maison. Je sais que Finn, aussi tête à claques puisse-t-il être avec ses farces, ne cherche jamais à cingler ou blesser. Du moins, cela se voit quand c'est le cas et, là, ça ne l'est pas. Avec moi, son côté malicieux se rapporte toujours à de l'humour bon enfant. J'ai donc appris à dompté ma susceptibilité face à lui et, ainsi, ne pas me sentir offensée par le moindre de ses dires. Je peux, au contraire, dire que je me prête de plus en plus au jeu, je crois. Monsieur aurait-il une influence sur moi, à force de le côtoyer ? Zut alors !

Si sur le trajet nous entendions déjà les mélodies entremêlaient de discussions, ce fut une véritable explosion sonore une fois la porte de la Grande Salle franchit. C'est comme si tout le bruit était enfermé dans une bulle et qu'on venait de la percer avec une aiguille. L'effet produit étant comparable à lorsque l'on sort la tête de l'eau et que les oreilles se débouchent subitement.
- On ne peut pas dire qu'il n'y a pas d'ambiance ! Pour preuve, je me vois dans l'obligation de hausser le ton pour être sûre que mes mots arrivent jusqu'aux tympans du blond.

Laissant divaguer mon regard, je souris en contemplant les alentours. La pièce est, comme tous les ans, de toute beauté. Le château a le sens du détail pour rendre les festivités magiques dans tous les sens du terme. Aussi, voir la bonne humeur gravée sur les visages est très agréable. Les banquets de Poudlard sont, en quelque sorte, des trêves contre les adversités et différends de chacun. Une manière de lier chaque élève de chaque maison les uns aux autres, l'espace d'une soirée.
Dans la foule, je repère évidemment des silhouettes familières. Qu'elles soient en train de sublimer la piste de danse ou affalées sur une chaise non loin du buffet, tout le monde à l'air de passer un bon moment. Je salue deux ou trois connaissances dont je capte l'attention, puis, m'attarde quelques instants sur une personne en particulier. Jane. Je sens mes joues se mettre à s’empourprer et, gênée, je m'empresse de me détourner d'elle avant de finir aussi rouge que mon blason. J'ai de plus en plus ce genre de réaction en l'apercevant. Cela ne me signale rien de bon. Enfin... Si, mais... Non. C'est... Compliqué. Et, de toute manière, je n'aurai jamais le cran pour tenter un quelconque rapprochement ou que sais-je encore. Ahlala... Quelle Gryffondor poltronne je fais. À s'en demander pourquoi le Choixpeau m'a envoyé chez les courageux.

- Tu veux boire quelque chose ou danser ?

La voix de mon compagnon m'extirpe de mes pensées. Par Merlin ! Je me dissipe trop facilement, parfois. J'en avais presque oublié que je suis accompagnée !
Secouant la tête comme si cela allait remettre mes idées en place, je porte mon attention sur le lion en gloussant.
- J'ai l'impression que si tu te retiens de danser une seule seconde de plus, tu vas exploser ! Du coup... On danse ? Plus vite tu seras fatigué, plus vite j'aurai la paix ! Je l'embête, évidemment. Cela dit, j'appuie tout de même mon propos d'un clin d’œil. Pour être sûr qu'il ne prenne pas ma phrase pour un je ne sais quel agacement du genre "être ici avec toi est pire qu'une corvée".
© 2981 12289 0

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


An injured lion
still wants to roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t663-colleen-o-reilly-la-tete-sous-le-choixpeau http://harrypotter1991.forumactif.org/t674-colleen-o-reilly-did-you-think-the-lion-was-sleeping-because-he-didn-t-roar http://harrypotter1991.forumactif.org/t672-voliere-de-colleen-o-reilly
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois de cerisier, crin de licorne
Poste(s) : Batteur dans l'équipe de Quidditch

Avatar : Stefanie Giesinger
Points : 55

avatar
Marie-Lise FeuerbachSerdaigle - Modo - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mar 19 Sep - 23:12
Festin et bal d’halloween
Les bals de Poudlard. Toujours aussi remplit d’évènements farfelus et d’histoires chaotiques. Marie-Lise aimait bien s’y rendre de temps à autres pour y découvrir des potins croustillants ou même, parfois, un secret échappé par-ci ou par-là.  Cette année, le bal d’halloween promettait d’être à la hauteur des autres années et la serdaigle se réjouissait déjà d’y être. À défaut d’être accompagnée, elle pourrait retrouver des amis et passer un peu de temps ensembles, ou encore, se promener entre tous les couples dansants et observer ce qui passe. Un peu comme une mission d’infiltration.

La jeune fille se prépara dans son dortoir. Elle sortit, pour l’occasion, une robe bleu marine, lui arrivant juste un peu au-dessus des genoux. Elle décida de laisser ses cheveux au naturel, puisqu’elle était déjà pas mal en retard et puis, elle les trouvait très jolis comme ils étaient. En regardant l’heure, elle se rendit compte que son retard était des plus extraordinaires. Espérant ne pas avoir manqué toute l’action, la serdaigle accourut du haut de la tour, jusqu’à la grande salle, là où la musique se faisait entendre et l’ambiance était bel et bien à son comble.  Elle vit Alexei quitter la salle. Marie décida de le laisser tranquille… elle pourra toujours le questionner plus tard, ou même jamais, elle tenait à son amitié avec le garçon.  Elle entra donc dans la salle et se sentie légèrement perdue.

La piste de dance était remplie de couple dansant, les tables étaient occupées par plusieurs élèves remplis d’énergie et tout se passait un peu vite. La serdaigle se donna quelques minutes pour tout assimiler. Après n’avoir vu aucuns de ses amis disponibles, elle vit une table, un peu plus reculée, où il semblait y avoir de l’action. Tout d’abord, elle reconnut un poufsouffle de cinquième qui partage son cours de soins aux créatures magiques. Il était assis non loin de deux premières années qui semblaient dans une discussion plus ou moins animée. Soudain, le garçon de cinquième se leva brusquement et semblait effectuer une danse que Marie qualifierait d’originale. Le tout se calma au bout d’un moment, mais pas tout à fait. Quelque chose semblait les déranger et pas qu’un petit peu. Lorsque les trois personnes impliquées furent munies de louches, Marie se décida, enfin, d’aller les rejoindre. Au moins, elle pourra avoir une histoire intéressante à raconter. Avant même qu’elle se soit rendue à sa destination, le poufsouffle plus jeune,  se mit à courir avec sa louche et à foncé directement sur Ludwig, un autre cinquième de serdaigle.
La jeune fille s’approcha des deux membres du trio spatule restant.

« Eh bien, il s’en passe des choses ici. Qu’est-ce que j’ai manqué? Vous faites une compétition de la meilleure louche? Je peux me joindre?  »

Elle sourit à la gryffondor et au pousouffle, en espérant que ce dernier la reconnaisse un peu de ces cinq dernières années et que les deux ne l’enverraient pas les mains vides d’histoires. L’avantage était que les gens munis de spatules à un festin, sont normalement tout de même sympathique ou dans le minimum intéressant.

« Et je crois bien que votre ami à la louche se soit attiré quelques ennuis »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t656-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t687-carnet-de-bord-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t688-voliere-de-marie-lise-feuerbach
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 210

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 20 Sep - 3:28
Un défi à soi-même

Prends-toi au jeu et si tu perds ce n'est que partie remise


    Malgré les efforts qu'il avait essayé d'employer pour ramener Maeva à la raison, la jeune fille ne semblait pas prête à lâcher prise. Il fallait dire que les paroles qu'il avait prononcées n'avaient pas été très convaincantes et qu'il avait en face de lui une personne qui, de toute évidence, n'était pas du genre influençable. Maeve lui rappelait vaguement une de ses cousines. Cette dernière arrivait toujours à ses fins à un tel point qu'elle arrivait souvent à rendre les autres responsables à sa place. Il n'était pas sûr que Maeve soit du genre à faire du tort aux autres, mais elle avait le côté tenace de la chose.

Dans tous les cas, elle avait eu Elliot. Ce dernier avait accepté de s'emparer de la louche. Tokyo n'avait pas dit un mot durant tout ce temps, il ne savait pas bien ce qu'il voulait ou pouvait faire. D'un côté, il était fortement tenté pour mener le combat et de l'autre, sa raison lui rappelait qu'il allait forcément se faire remarquer. D'un naturel discret depuis ces quatre dernières années, il n'aurait pas été très intelligent de se montrer dans une telle situation. De plus, il se demandait bien en quoi ces créatures pouvaient être nuisibles. Certes, elles mordaient et pouvaient facilement se glisser dans des endroits improbables, mais tout de même, pas au point de rendre invalidant un sorcier.

Lors d'un court instant, les paroles motivantes de la sorcière « on se motive, les garçons, chop-chop ! » entraînèrent le jeune homme vers l'avant. Effectivement, il commençait à avancer d'un pas lorsqu'il fut stoppé par une louche qui lui fut glissée de force entre les doigts. Il l'observa avec perplexité et se disait qu'une spatule aurait été sûrement plus efficace que cet ustensile. Pour couronner le tout, cet instrument de "guerre" était tapi d'une pâte verte visqueuse qui se répandait sur le sol et sur ses vêtements.
Pendant ce temps, son coéquipier était en train de se mettre dans de sales draps. Tokyo vit la scène au ralentit et savait d'avance que le drame serait inévitable. Le jeune poufssoufle venait de heurter un serdaigle. Pris d'un élan de sympathie, le sorcier était sur le point de venir à sa rescousse lorsqu'une voix féminine l'interpella.

- "Eh bien, il s’en passe des choses ici. Qu’est-ce que j’ai manqué? Vous faites une compétition de la meilleure louche? Je peux me joindre?"

Tokyo tourna la tête dans la direction de l'intéressée. Il s'agissait d'une serdaigle qu'il avait déjà eu l'occasion de croiser. Il ne se souvenait pas tout à fait des endroits où il l'avait déjà vue. Peut-être l'avait-il croisée en cours ? Dans tous les cas, avec tout ce remue-ménage, il ne l'avait pas vu arriver.
- « Et je crois bien que votre ami à la louche se soit attiré quelques ennuis »

Le jeune garçon, qui avait tendance à prendre quelques instants avant de parler, hocha la tête
-"Oui"

Ce fut le seul mot qui sortit de sa bouche à ce moment-là. Il se rendit compte très vite que ce n'était pas très accueillant de sa part de lancer un simple « oui ». Ce dernier pouvait signifier tellement et rien à la fois. Et puis, Tokyo se souvient qu'il avait décidé de faire des efforts pour se socialiser, il s'était promis de rester un peu moins en retrait et d'essayer de se montrer plus aimable avec les personnes qui lui adressaient la parole. De plus, la jeune serdaigle semblait sympathique, son sourire, dans tous les cas, l'était. Après tout, il ne risquait rien à essayer de se montrer plus loquasse. Il se souvint soudain que la sorcière se nommait Marie-Lise Feuerbach. C'est tout particulièrement son nom de famille qui lui revenait en mémoire car ce dernier avait une consonance allemande. Il se souvenait aussi avoir croisé la jeune sorcière lors des cours de soin aux créatures magiques.

 Tokyo se préparait à lui sourire et à engager la conversation, oubliant totalement le sort de son camarade de maison, lorsqu'il se rendit compte qu'il avait toujours sa louche dégoulinante dans les mains. Un élément qui le perturba l'espace de quelques instants, se sentant un peu ridicule.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 20 Sep - 11:43
 Bal d'Halloween My Dear Sadistic Highness Jane Calden / Kieran O'Neill

"Oh, j'en suis presque flattée, Kieran. Mais, dis moi, que me vaut le grand honneur qu'est ta présence ? "

Le sourire de Kieran s'étirait un peu plus, voilà que la fier et droite serdaigle venait de rejoindre son jeu perfide des masques, enfin quelque chose d'intéressant dans cette soirée. Pourtant, il prenait son temps, ne répondant pas tout de suite, l'irlandais dansait avant tout, profitant même du fait que la jeune femme sache danser pour augmenter le niveau de celle-ci, si il y avait un concours de danse cette fois-ci, ils auraient du l'emporter. Sa dextre sur sa hanche la soulevait légèrement pour faire voler les pans de sa robe, tandis que ses iris d'un bleu anthracite restaient fermement accrochés à ceux de sa proie, il n'était pas prêt de l'abandonné à si bon chemin. D'autant plus que certains regards leur étaient destinés, c'est alors qu'enfin il se décida de lui répondre, d'une voix douce et agréable, bien trop pour que cela soit normal, on pouvait sentir toute la perfidie du serpent :

"L'honneur de mon ennuie, Blanchette. Après tant d'années à errer, je me suis dis que je pouvais peut-être finalement te trouver une utilité, celle de me divertir. Du moins, tu es ravissante dans cette robe."

Kieran la faisait virevolter une nouvelle fois, ses iris quittant celle de la jeune femme pour se poser sur le banc de touche, enfin, les personnes ayant décidaient par eux même -bien entendu- d'arrêter de danser pour venir s'assoir sur les chaises qui entouraient la piste de danse. Et son sourire vint s'affiner en voyant son ancienne cavalière ruminer sur place toute l'aigreur du monde, on aurait dit un volcan prêt d'exploser, voilà une nouvelle ennemie pour Jane, c'était par fois si simple de monter les personnes les unes contre les autres. Pourtant, même en voyant cette misérable fille à la limite de broyer son verre en main tandis qu'elle les fixait, il feinta le fait de l'avoir remarquait, l'ignorant complétement en continuant tranquillement sa danse, revenant finalement à la jeune serdaigle coinçait entre ses griffes, son sourire refusant de s'effacer de son visage :

"Par contre, je remarque que tu es toujours aussi impolis, je t'ai pourtant sauver la mise face à un misérable Poufsouffle, décidément, la reconnaissance n'est pas une chose que tu sembles comprendre, cela... Est dommage."

Il fit à nouveau plusieurs pas sans un mot, laissant la jeune femme assimiler tout cela et préparer ses contre attaques, tandis qu'il passait sa langue sur ses dents, ne pouvant résister à une phrase qui pouvait être la guillotine de son jeu, si celle-ci ne s'attendait pas à cela. D'un bref regard, il avisait à nouveau ce qui l'entourait et à son agréable surprise, il vit son frère aux prises avec une rousse, sans doute une gryffondor et connaissant son frère, pas forcément une très bonne fréquentation, pourtant, voir qu'il était présent ne pouvait que l'amuser d'autant plus, ainsi, il entrainait dans sa valse, la jeune femme, s'écartant légèrement pour qu'ils soient un peu plus visible et c'est alors qu'il approcha son visage de l'oreille de sa proie, d'une lenteur terriblement sensuel, offrant aux uns et aux autres, une multitude d'imagination, alors qu'il vint murmurer les mots au creux de son lobe :

"Enfin, il est vrai que je doute que la reconnaissance d'une sang de bourbe me soit réellement digne d'intérêt."


Sur ces magnifiques paroles, il recula son visage pour observer le sien, un sourire charmeur sur les lèvres, son masque n'avait pas été abimé, jouant parfaitement sa petit comédie, voilà une chose de plus qui allait attirer les foudres de la groupe sur cette pauvre demoiselle, quel triste sort que de voir ça. Plus concrètement, il se fichait bien de son sang, mais savait pertinemment que les insultes de ce genre pouvaient faire mouches, ça ne ratait jamais.


© YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Cours :
Cours n°1 de SACM

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 20

avatar
Jane CaldenSerdaigle - Admin
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 20 Sep - 16:12


   

   

Jane Calden
“ft. Kieran O'Neill + libre”

Jane se trouva agréablement surprise par la facilité qu'avait Kieran à danser. Elle ne connaissait pas ce côté de lui et il n'était pas déplaisant. Néanmoins elle ne devait pas se laisser déconcentrer par ce genre de futilités. Malgré la valse qui liait les deux élèves le temps d'un instant, une guerre se livrait littéralement entre l'aigle et le serpent. Ils n'avaient jamais été amis et ils ne le seront jamais. Les seules chose qu'ils partageaient en temps normal étaient son frère et de la haine l'un pour l'autre.
Lorsqu'il reprit la parole, sa voix était bien trop douce pour cacher autre chose que de la perfidie.

- L'honneur de mon ennuie, Blanchette. Après tant d'années à errer, je me suis dis que je pouvais peut-être finalement te trouver une utilité, celle de me divertir. Du moins, tu es ravissante dans cette robe. 

Une nouvelle fois, portée par l'homme avec bien trop de facilité, elle virevolta dans les airs quelques secondes, sa robe prenant plus de volume à ce moment là.

- J'apprécie le compliment, merci fit-elle distraite lorsqu'elle suivit le regard de son partenaire qui s'était posé sur une fille très peu souriante.

- Par contre, je remarque que tu es toujours aussi impolie, je t'ai pourtant sauver la mise face à un misérable Poufsouffle, décidément, la reconnaissance n'est pas une chose que tu sembles comprendre, cela... Est dommage.

Elle répondait au tac au tac, ne voulant pas prendre le risque de perdre leur petite guerre.

- Personne n'a dit que tu étais mieux que lui tu sais. A moins que tu dialogues avec ton égo surdimensionné de Serpentard maintenant ?

Ils se trouvaient désormais sur un espace beaucoup plus dégagé où peu d'élève dansaient. Ce qui dérangea Jane n'était pas le geste en question mais plutôt le pourquoi. Puis, Kieran vint lentement incliner son buste vers elle afin d’amener son visage près de son oreille, lui chuchotant doucement quelques mots sûrement destinés à être poignants.

- Enfin, il est vrai que je doute que la reconnaissance d'une sang de bourbe me soit réellement digne d'intérêt.

Elle esquissa un bref sourire. A force d'entendre ce genre de remarque, elles l'amusaient plus qu'autre chose. Jamais elle n'en voudra à ses parents d'avoir été des moldus. Quant à Kieran, lui qui méprisait tant les nés-moldus comme Jane, elle était sûre de pouvoir retourner sa haine contre lui.
Cette fois-ci, elle n'allait pas répondre à sa provocation avec des mots mais bien avec des gestes. Dès lors, elle approcha son visage du sien tout en déposant sa main sur la joue de celui-ci. Elle l'embrassa alors sans sa permission, ses talons lui permettant de ne pas avoir à se mettre sur la pointe des pieds pour cela. Kieran était toujours bel et bien son ennemi, elle espérait simplement pouvoir lui provoquer une haine nouvelle envers elle afin d'alimenter leur relation et surtout gagner leur querelle.

- En signe de reconnaissance, termina Jane d'un ton qui prouvait clairement qu'elle était fière d'elle.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Patronus
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden
Animagus
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : Intrusion d'une autre couleurHomework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenBal de la Saint-ValentinLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 25

avatar
Ted O. WinchesterSerpentard - Admin - Capitaine de Quidditch - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 20 Sep - 19:55
Festin & Bal d'HalloweenLa Grande Salle était pleine à craquer, la musique l’emportait sur les voix et Ted était obligé de crier et de tendre l’oreille s’il voulait entendre ce qu’on lui racontait et continuer une conversation. Il jeta des coups d’œil à Minami, il espérait que cette soirée lui plairait autant qu'à lui - ce soir Ted espérait beaucoup d'elle. En effet, c'était le grand soir, le soir des révélations et des rapprochements, du moins c'est ce qu'il pensait avant de découvrir que l'asiatique n'était plus dans son champs de vision. Prévisible. La foule était débordante, les âmes errantes se collaient entre elles, valsant, s'entremêlant dans une fusion de nouvelles odeurs, intéréssantes ou nauséabondes. Certains parfums se faisaient plus sentir que d'autres. Toutefois Winchester n'y prêtait pas attention, trop occupé à rechercher Minami en quelques mouvements occulaires. Ceux-ci partaient dans tous les sens, l'arrière, l'avant, les côtés. En bref, Ted ne savait pas où commencer ces recherches. Ce n'était pas simple non plus de fouiller une zone quand les nés moldus grouillaient, les goinfres mangeaient et les professeurs buvaient. Boire, c'était tout ce qu'il voulait au fond. Quand on est au fond du trou, soit on plonge en grattant le sol, soit on essaie de remonter à la surface. Evidemment, Ted préférait plonger. Si Minami ne réapparaissait pas, sa soif -aussi intense soit-elle - allait se satisfaire sans son aide. Puis elle n'avait qu'à ne pas le laisser tomber au bord d'une flopée d'êtres hostiles. Voilà comment Ted Winchester se rassurait quand il savait qu'il faisait quelque chose de mal.

Il avait attendu quelques minutes avant de se diriger vers le buffet. Pas d'alcool, malheureusement, seulement quelques boissons toutes plus loufoques les unes que les autres. Ici, toute notion du temps avait disparu depuis bien longtemps, morceau par morceau, accompagnant chaque personne qui s'asseoit et qui se sert, chaque verre reposé sur le comptoir. Dans une manière de faire qui ne lui ressemble pas, le serpentard se mit à observer chaque individu en profondeur de toute maison confondue. Son regard sombre se transposa directement sur Calden, la née-moldue et un homme aux couleurs de son blason. Il s'agissait d'une véritable honte, quelque chose que Ted ne pouvait pas laisser faire. Quelque chose qui ne n'aurait jamais dû éclater au grand jour et encore moins dans un bal de cette envergure. De la colère monta directement au fin fond de son cerveau, ressurgissant aux extrémités de ses phallanges blanchies par la pression qu'il exerçait sur le verre - qu'il tenait. Il aurait pu le briser en mille morceaux si il le voulait. Ou faire quelque chose de plus intelligent qui n'abîmerait pas sa main en or, comme diraient certains de ses coéquipiers. Et il choisit la bonne solution.

Son dévolu se porta sur la robe élégante, qui lui allait à ravir - celle qui empêcherait un tel massacre. C'était une première pour Ted. En effet, il n'avait pas l'habitude de faire le justicier des serpents d'habitude. Accompagné de son verre qui épousait sa paume de main, l'américain démarrait une marche des plus maladroites, aussi froide que la glace. A distance parfaite, il se laissa trébucher volontairement au sol afin de renverser le contenu de son verre sur la robe parfaite de Calden.

- Par la barbe de Merlin ! Hurla-t-il avec une touche de sarcasme. Je suis terriblement désolé Sang de bourbe. Y'avait-il un soupçon de jalousie dans ses propos ? Curieusement sa voix s'adoucissait à la prononciation de l'insulte, comme si elle était affective.
© 2981 12289 0

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


TED OLIVIER WINCHESTER
Carnet - Volière - Répartition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Moldus
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'olme, crin de licorne
Animal/ux de compagnie : ♢ Chat - Cerastes
♢ Colombe à queue noire - Démetria
♢ Chouette lapone - Malva
Poste(s) : Gardien de l'équipe de quidditch de Serdaigle

RPG en cours : ♢ Privé ♢
- Décontenance et résignation ⋆ Lou Perkins
- Mélodie des fleurs gelées ⋆ Aideen Keegan
- Un marché aux termes chocolatés ⋆ Gabriel Truman
- Vengeance corrosive ⋆ Jane Calden

♢ Libre ♢
- Festin et bal d'Halloween

♢ Cours ♢
- Sortilèges ⋆ Failamalle
- Botanique ⋆ Raisins de Couleuvre

Inventaire : - Un Nimbus 1700
- Le nécessaire à balai
- Un kit de protection
- Une valise Dragonneau
- Un déluminateur

Divers : Objectif ♢ Logique ♢ Analytique ♢ Perfectionniste ♢ Sévère ♢ Autoritaire ♢ Pragmatique
Avatar : Logan Lerman
Points : 0

avatar
Ludwig d'OpalSerdaigle
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 20 Sep - 20:26
Bal d'Halloween

Everything is red.



Rouge,
C'était la couleur de mes joues quand Alexei finit par s'en aller, graduellement. Il venait de déposer un dernier baiser timide sur mes joues empourprées. Je ne savais plus quoi dire. Je ne pouvais plus bouger.. Tellement de choses se disaient en même temps dans ma tête, tellement de réflexions, tellement de questions. Me laissant submerger par mes émotions, mes mains étaient légèrement tremblantes. Mon meilleur ami venait de me dire quelques derniers mots, ce qui me fit revenir à la réalité, ne l'ayant entendu, je ne pus que le regarder partir sans pouvoir rien dire. J'avais beau essayé, rien ne sortait de ma bouche. Aucun son. J'étais comme muet.

Rouge,
C'était la couleur du jus de raisin que j'avais lâchement abandonné sur une table non-loin, quelques minutes auparavant. Je finis par me diriger vers ce dernier d'un pas lent, en titubant légèrement, encore sous le choc de ce baiser. Doucement, mes mains se posèrent sur la nappe, élégante et chic,  de la longue table qui servait pour les boissons. Je n'avais plus qu'une seule envie.. Boire. Il me fallait quelque chose, et vite. Quelque chose pour enlever ce goût amer que j'avais dans la bouche.. Celui de la salive d'Alexei.

Rouge,
C'était la couleur du reflet du verre que je tenais désormais dans ma main droite. Ce reflet chaleureux venue de la flamme d'une chandelle qui se tenait par là, sur la grande table décorée de bouteilles aussi différentes les unes que les autres. Ne réfléchissant point, je finis par porter mes lèvres sur le verre que j'avais ramené vers ma bouche de manière à boire une gorgée du liquide sucré au goût de raisin. Je ne pensais plus à rien, maintenant dans un monde fruité qui me plaisait parfaitement. Mon regard était figé sur un point dans le vide, comme dépourvu d'émotions.

Rouge,
C'était la couleur d'une robe d'une jeune fille, que je vis à quelques mètres du buffet. Du coin de l'oeil, en fait. Sûrement une gryffondore ? Peu importait. Je voulais reprendre une gorgée du jus que j'adulais tellement. En vain, il était vide. Je ne me rappellais pas avoir tant bu pourtant.. Ahem.. Où était-t-elle, la bouteille du raisin en jus ? Je cherchais entre les bouteilles en verre afin de retrouver ce cadeau envoyé du ciel.

Rouge,
C'était la couleur de la goutte du verre qui découlina sur la nappe blanche avant de venir la salir d'un léger trait mauve. Je vins déposer la bouteille de jus de raisin, après avoir entièrement rempli, de nouveau, mon verre. Puis, le tenant toujours avec ma main droite, je finis par revenir au niveau du lieu où j'étais, avec mon meilleur ami. C'était drôle de se dire que je pensais que cette soirée allait être parfaite. Pourtant, en à peine un quart d'heure, tous mes rêves s'étaient envolés. D'un regard mélancholique, je me mis à décrire d'un regard assez monotone ce grand portique par lequel il s'en est allé, me laissant seul dans cette énorme salle de bal.

Rouge,
C'était une belle couleur. C'était aussi la couleur du sol sous mes pieds. Oui. Dans un violent bruit qui raisonna dans toute la salle, mon verre finit par se briser en une dizaine de morçeaux sur le plancher froid de la grande salle. Que venait-t-il de se passer ? Je ne comprenais plus rien. Toutes ses voix, tout ses sons qui m'entouraient, je n'arrivais presque plus à les discerner. Ma vision commençait à se troubler, et j'avais vraiment du mal à reconnaître dans quoi je mettais mes mains. Mes mains étaient ensanglantées, et le sang coulait gracieusement le long de mes doigts, entre quelques bouts de verres plantés dans ma peau blancheâtre. avant de commencer une danse harmonieuse avec le jus de raisin. Je me trouvais sur mes genoux, après un violent choc tout droit venu de derrière-moi, et eux-aussi, rencontrèrent du plein fouet les morçeaux de verre. Mon si beau pantalon s'était quelque peu déchiré au niveau des genoux, après ma chute, et quelques gouttes rejoignèrent le liquide répugnant qui mélangeait jus de raisin, quelques morceaux cristallins et mon propre sang ; Je souffrais, j'avais l'envie d'hurler, l'envie de pleurer, mais, aucun son ne sortait de ma bouche.

Tout était rouge.


© 2981 12289 0

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

The earth laughs in flowers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t534-ludwig-d-opal http://harrypotter1991.forumactif.org/t582-ludwig-d-opal-un-bleuet-fleurissant http://harrypotter1991.forumactif.org/t589-voliere-de-ludwig-d-opal#4240
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 30

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Jeu 21 Sep - 18:06
Bal d'Halloween“Au bal on doit danser même si on est pas masqué.”Finn & Colleen Radieuse et aux anges, voila ce qu'était la lionne fauve qui l'accompagnait. Elle n'en était pas moins taquine et mordait toujours plus à chaque petite pichenette verbale du Gryffondor, ce qui l'amusait davantage. Ce n'était pas le genre de morsure blessante, c'était les morsures de jeu et de rappel à l'ordre, elle aussi elle avait du répondant au besoin. Elle en fit encore montre dans sa réponse au ton enjoué non sans une petite pique, en miroir à ce que lui-même lui infligeait. Le sourire du blond s'élargit, et sans attendre plus il entraîna sa compagne d'un soir vers la piste, slalomant avec aisance entre les couples déjà formés pour trouver une place convenable.

Le jeune sorcier relâcha avec douceur la main de Colleen et recula d'un pas en l'avisant. Toujours ce minois joueur et insolent, mais surtout pétillant de vie, il inclina le buste sans la lâcher un instant du regard, et, comme un gentleman, lui tendit une main pour l'inviter à danser. Lorsque sa cavalière glissa sa dextre dans sa main tendue, la sienne fila se poser en douceur à sa taille. Lentement, il vint la guider dans les pas de la valse.
Finn n'était pas mauvais danseur, au contraire. Ses parents avaient fait preuve de rigueur dans nombre d'enseignements, et bien que le blond ne se soit pas révélé doué dans bien des domaines théoriques, il excellait en pratique. La valse n'était pas ce qu'il préférait, loin de là, mais il maîtrisait les techniques et les rythmes de celle-ci. Au bout de quelques pas simples, il se pencha vers l'oreille de sa cavalière à la crinière de feu pour y murmurer quelques mots.

« Laisse-toi simplement porter par mes pas, y'a pas plus simple en valse. »

Ainsi il insufflait le mouvement qu'elle n'avait plus qu'à suivre. Peu à peu, ses pas se firent un peu plus osés, faisant tournoyer sa cavalière en s'assurant qu'elle reste sur ses pieds.
De temps à autres, il glissait quelques coups d'oeil à son frère non loin qui dansait avec sa meilleure amie. Bien qu'il ne montre jamais ce genre de choses, il était évident que cette situation le préoccupait un peu... Kieran était calculateur et jamais, ô grand jamais, il n'aurait dansé avec elle sans une raison bien précise. Là... c'était louche. Et ça n'annonçait rien de bon.
Au fil des pas, et des des voltes, leur duo dansant se rapprochait peu à peu de celui de l'aîné O'Neill.

Quelle ne fut pas la surprise de l'Irlandais lorsqu'il vit sa meilleure amie, Jane, une née-moldue de la maison de l'aigle, embrasser son frère, Kieran, un "sang-pur" de la maison du serpent. Finn en fut tellement estomaqué qu'il marqua un arrêt sans s'en apercevoir, ce qui eu pour effet de rompre la dynamique de la danse et de bousculer Colleen. Une grimace se dessina sur ses lèvres lorsque celle-ci le percuta légèrement.

« Oups ~  'scuse-moi. »

Pas même une remarque !  Oui, il était troublé, et pas qu'un peu. Il reprit la danse mais sans détacher son regard de la scène qui se déroulait tout proche à présent.
Et les événements s'enchaînèrent... le perfide capitaine des Serpentard s'en mêla. Ils s'étaient passés le mot ceux-là...
Bien que son visage restait de marbre, sa cavalière pouvait sûrement sentir les muscles de son partenaire de danse de crisper de plus en plus. Ses pas se faisaient mécaniques, distraits. Il se trouvait à présent tiraillé entre la belle rousse qui l'accompagnait et sa meilleure amie qui-.... en fait la question ne se posait pas.

« Tu m'excuses un instant ? ~ » lâcha-t-il d'un ton presque chantant en relâchant doucement la main et la taille de sa partenaire.

En quelques pas tranquilles il rejouait le trio qui se tenait un peu plus loin. Un sourire effronté revint se dessiner à ses lèvres. Il avisa un moment les deux serpents avant de glissa sa main le long du bras de l'oiseau bleu.

« Magnifique coup de bec, petit aigle !  T'en as fait tomber un Serpent par terre ! »

Le blond déporta un regard goguenard vers Ted, alors que ses doigts se refermaient doucement sur le poignet de Jane, l'invitant à s'écarter de là.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 5ème
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois de Sorbier - Plume de Phoenix - 23,8 cm
Animal/ux de compagnie : Horace (Hibou Grand-Duc)
Poste(s) : Préfète & Poursuiveuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Privés :
Homework assistance (Ted)
Promenade de santé (Marie-Lise)
L'entraînement aux Sortilèges (Jane)
Papotage à l'irlandaise (Elizabeth)

Libres :
Le banquet et bal d'Halloween
Le banquet et bal de St Valentin
Ni vu ni connu (Gryffondor)
Anniversaire surprise de Tokyo (Tokyo & Invités)

Cours :
Le Raisin de Couleuvre
Les Diricos
Divers : Détails personnels :
• Homosexuelle.
• Gauchère.
• Accent Irlandais.
• Piercings (smile & tragus).
• Amortencia : Odeur de pain d'épice, forêt et journal.

Goûts & ambitions :
• Croit en quelques superstitions.
• Guitariste à ses heures perdues.
• Aime les sports sorciers tout comme les sports moldus.
• Férue de Divination et Sortilèges.
• Passionnée par la capacité de Légilimancie, rêve de la maîtriser.
• Lectrice, abonnée aux journaux sorciers (La Gazette & Le Chicaneur, en particulier).
• Souhaite devenir Psychomage ou Oubliator.
Avatar : Luca Hollestelle
Points : 35

avatar
Colleen O'ReillyGryffondor - Préfet
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Jeu 21 Sep - 20:48

Poudlard fête l'Halloween
Sans surprise, Finn semble ravi de mon choix. Et c'est en toute élégance qu'il me le fait savoir, me tendant un bras courtois auquel me raccrocher et, ainsi, ouvrir le bal parmi les autres paires de valseurs. Sur la piste de danse, une pointe d'incertitude m'envahit soudainement. Je sais bien que le ridicule ne tue pas, mais, il peut toutefois entacher la fierté. Et le fait que je ne sois pas réputée pour avoir le rythme dans la peau me gêne quelque peu. La rythmique, je l'ai de manière auditive. "L'oreille absolue", à ce qu'on dit. Par contre, pour ce qui est des mouvements à la cadence d'une mélodie... C'est une toute autre histoire, vraiment. La musique, je la joue. Je ne la suis pas. Fort heureusement, je me sais en compagnie d'un élève loin d'être qualifiable de piètre danseur. Il n'est pas infaillible, évidemment. Mais, le jeune O'Neill possède les bases de l'art de valser avec un minimum de fluidité. Voilà qui est déjà cent fois mieux que moi.

Tâchant de prendre la posture la plus assurée possible, le corps bien droit sans pour autant être rigide, un léger sourire s'affiche sur mes lèvres lorsque le blond au blason du roi des félins me murmure quoi faire pour facilement suivre la danse. Acquiesçant d'un faible hochement de tête, je le remercie en restant, les premiers instants, focalisée sur ses pieds afin d'imiter ses pas en effet miroir. Les premières tentatives furent laborieuses, je plains ses pauvres orteils que j'ai meurtris deux ou trois fois, puis, le schéma a fini par rentrer et je me trouve, enfin, dans la capacité de relever le regard et le plonger avec confiance dans celui azuré de mon ami.
- Tu es un bon enseignant. Le félicitai-je en riant. Pour une fois, tu m'apprends un truc et pas l'inverse.

Alternant entre concentration silencieuse, discussions plus ou moins profondes et rigolades, arrive un temps où nous semblons, tout deux, captivés par autre chose que nos petites personnes. Le duo Jane/Kieran. Le cadet de la vipère à vraiment l'air perturbé par le fait de voir son frère danser avec la bleutée. Cela se comprend, dans un sens. Décrochant brièvement mon regard de cet étrange couple, j'arque un sourcil et demande d'un ton perplexe :
- Depuis quand ton cher aîné s'adonne à des bassesses du genre "accorder une valse à une misérable sorcière de petite naissance" ? Ce pourrait-il qu'il s'adoucisse miraculeusement avec le temps ? Après tout, pourquoi pas ? Nous vivons bien dans un monde de magie. L’impensable est, ma foi, toujours faisable. Suivant, de nouveau, la direction prise par les yeux du blond, je me sens subitement raidir. Mon compagnon aussi, d'ailleurs. Ils... S'embrassent ? L'espace d'un instant, je crois que nos cerveaux se sont demandés s'ils n'ont pas rêvé. Nous en sommes si perturbé que nous nous en heurtons. Je manque de tomber à la renverse, sur le coup du déséquilibre imprévu.
- C'est rien, ma faute, je ne regardais pas ce que je faisais. Répondis-je à mon cavalier, sans pour autant porter une once de mon attention sur lui. Celle-ci étant bien trop occupée à digérer le choc visuel. Et cette touche d'amertume qui semble mousser telle la rage dans ma bouche... Je serre machinalement la mâchoire, mes traits se peignant probablement en une fine... Déception ? Tristesse ? Je ne saurai mettre le juste mot sur l'impression qui me pèse brutalement sur le cœur. Peut-être un cumulé des deux ressentiments.

Face à ce surprenant tableau, je jette un œil anxieux en direction du lion.
- Finn, ça v-...
- Tu m'excuses un instant ?
Le ton fredonnant cachant un trait de fermeté de mon ami me coupa la parole. Hébétée, je ne pu que lui répondre d'un "Oui, bien sûr." déboussolé.

Je le laisse, en premier lieu, rejoindre le trio au-dessus duquel plane déjà une certaine tension avant de lâcher un soupir et me décider à la talonner. J'allais, me connaissant, prendre le prétexte du "je ne peux pas le laisser y aller tout seul, il va avoir l'effet d'une huile sur le feu et tout va dégénérer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire", mais, dans le fond... Dieu sait à quel point je m'interpose pour des raisons on ne peut plus... Personnelles. Bien que je m'efforce de ravaler mon accablement.

Arrivant à la hauteur du désormais quatuor, j'intime le pacifisme d'un geste modéré de la main.
- L'ambiance est lourde ici, les garçons... N'allez pas foudroyer les festivités de vos petits différents, s'il vous plaît, vous allez vous faire remarquer dans le mauvais sens du terme...
©️ 2981 12289 0

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


An injured lion
still wants to roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t663-colleen-o-reilly-la-tete-sous-le-choixpeau http://harrypotter1991.forumactif.org/t674-colleen-o-reilly-did-you-think-the-lion-was-sleeping-because-he-didn-t-roar http://harrypotter1991.forumactif.org/t672-voliere-de-colleen-o-reilly
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Ven 22 Sep - 10:54
 Bal d'Halloween My Dear Sadistic Highness All

"Personne n'a dit que tu étais mieux que lui tu sais. A moins que tu dialogues avec ton égo surdimensionné de Serpentard maintenant ?"


Cette phrase ne pouvait faire que sourire le jeune homme, bien sur qu'il était au dessus d'un pauvre petit Poufsouffle qui devait en quatrième ou cinquième années, c'était une chose évidente. Non pas pour une histoire de sang cette fois-ci, mais simplement car il était bien plus intelligent et sans doute doué que cet avorton, on ne pouvait pas comparer deux choses diamétralement différente. Mais cette réponse avait eu le don de grandement amusé l'irlandais, par contre, ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que la jeune femme retourne son jeu contre lui-même, tandis qu'il reculait pour admirer son triomphe la voilà qu'elle s'approchait à son tour, légèrement surpris par ce geste, un sourcil se dressa, jusqu'à ce que l’impensable se produisit. Les lèvres de la cinquième année se posèrent sur les siennes, dans un baiser chaste, certes, mais un baiser tout de même.
Cette engeance d'hérésie venait d'oser l'embrasser, sans lui demander quoi que ce soit et en plus devant tout le monde. Il cessa de respirait une poignée de secondes, son corps se crispait alors que sa mâchoire se contractait. Cet accident, cette chose innommable, cette...Cette conception de banquette arrière, avait osé !  Un profond écoeurement pouvait se lire dans ses iris pourtant, pour une fois, il demeurait muet et immobile, car même si elle venait de commettre une profanation, les deux se retrouvaient au milieu d'un bal et de plus, il ne pouvait pas non seulement se faire embrasser et perdre la face dans la même minute, il inspira alors, ses iris anthracites dont un éclair de bleu plus foncé donnait une impression de véritable tempête se préparant, restaient fiché sur elle. Il ne devait pas perdre la face, pas comme ça. Il étira alors un sourire forcé, redressant son dos, la phrase qu'elle venait d’émettre rajoutait des étincelles à dépôt de munitions déjà en flammes. Pourtant, il répondit d'une voix calme et légèrement basse, tel un serpent sillonnant :

"Ne t'inquiète pas, Blanchette, cela te sera rendu, avec..."
Il marqua une seconde de silence puis rajouta, "Beaucoup de reconnaissance."


Malgré son visage restant fermement ancré dans une attitude calme, offrant aux personnes éloignés un spectacle des plus romantiques, de près, on pouvait remarquer plusieurs détails. Ses iris ayant du mal à cacher un profond mépris, ses mains crispés, légèrement refermés sur elles-mêmes. Elle ne perdait rien pour attendre et sa vengeance sera digne de son audace. Mais tandis qu'il allait reprendre une nouvelle phrase, une personne inconnu fit son apparition, "tombant" en versant littéralement le contenu de son verre sur la robe de la serdaigle. Il en était presque à parler de Karma avant que l'inconnu s'adresse à elle :

"Je suis terriblement désolé, Sang de bourbe."

Kieran restait mitigé face à cette phrase. Il aurait pu, ou mieux, il aurait dû la prendre comme une aide venant du serpentard, mais le dernier mot semblait avoir une autre connotation entre ses lèvres, cette situation devenait un peu trop étrange tout à coup, mais avant même qu'il puisse remercier qui que ce soit, ce fut au tour de son frère d'arriver en scène, tel un héro, il vint sauver sa meilleur amie, en oubliant pas de faire une remarque dont son ainé se serait bien passé. Mais à nouveau, avant même qu'il rétorque quelque chose, sa cavalière rousse fit son entré avec une phrase pitoyable :

"L'ambiance est lourde ici, les garçons... N'allez pas foudroyer les festivités de vos petits différents, s'il vous plaît, vous allez vous faire remarquer dans le mauvais sens du terme..."

Mais qu'est-ce que c'était que cette scène ? Durant ces quelques minutes, Kieran n'avait pas prononcé une seule parole, observant simplement la situation s'affolait d'elle même par le sauvetage de tant de gens pour une si petite chose, décidément, le serpent faisait frémir plus d'une personne. Cette pensée ne put que le faire sourire, croisant alors les bras pour réprimer son indéniable envie de se frotter les lèvres pour faire partir ce gout immonde de sa bouche. Mais quand enfin le groupe de la bande à Bozo eu fini de parler, le jeune homme reprit la parole :

"Bonsoir, Finn. Moi aussi je suis content de te voir, même si comme à ton habitude, tu arrives toujours en retard ou après la bataille. Je suppose qu'on ne peut pas t'en demander plus, il faut dire. Quand à toi." Ses iris se posèrent sur Colleen, "Ne t'inquiète pas, il n'y a aucun conflit ici. Juste de maladresse et une jeune demoiselle qui s'est laissé emporté par ses émotions...Cela doit être sans doute dû à la danse."

A ses derniers mots, ses yeux se figèrent sur la serdaigle, voulant lui faire passer deux messages, celui que cette version serait l'officiel et de l'autre, que ce statut quo actuel ne durera pas, il faudra un vainqueur à leur petite guerre et il comptait bien l'emporter. Sa langue passa sur une canine, alors qu'enfin il arrivait à retrouver son calme légendaire. Au fond, c'était simplement comme si un chien venait de lui lécher le visage, c'était écoeurant, certes, mais il n'y avait pas mort d'homme, du moins, pas encore. C'est alors qu'il reprit une dernière fois son petit jeu, venant attraper la dextre de Jane pour s'incliner et venir effleurer le dos de celle-ci du bout des lèvres, un baise main en bon et du forme :

"Je te remercie pour cette danse, Blanchette. Celle-ci, ne sera pas oublié. La nouvelle année nous offrira bien des occasions pour recommencer."

Il se redressa par la suite, lâchant sa main, avant de lui adresser un sourire plaisant puis revint aux autres :

"Par contre, nous sommes sur la piste de danse, alors si vous ne dansez pas, il serait peut-être judicieux de s'écarter."
Il posa son regard sur la robe de Jane "Ou de se changer, je ne saurais dire pour tous. Du moins, je vais me chercher à boire. L'effort...M'a donné soif."


Il fallait qu'il puisse au moins se rincer les lèvres, et si possible s'éloigner de ce groupe avant qu'il ne perde patiente. Alors il inclina la tête et commença à s'écarter du groupe. Cette année sera sous le signe de la vengeance. Il comptait bien laver cette affront, elle avait accepter de jouer, elle allait devoir le supplier d'arrêter, cette fois-ci, même son frère ne pourra pas l'en empêcher.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween -
Revenir en haut Aller en bas
 
Festin & Bal d'Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Festin au château (suite)
» Festin médiéval de Provins 2010
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: