AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Serpentard
Kieran O'Neill
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Ven 22 Sep - 10:54
 Bal d'Halloween My Dear Sadistic Highness All

"Personne n'a dit que tu étais mieux que lui tu sais. A moins que tu dialogues avec ton égo surdimensionné de Serpentard maintenant ?"


Cette phrase ne pouvait faire que sourire le jeune homme, bien sur qu'il était au dessus d'un pauvre petit Poufsouffle qui devait en quatrième ou cinquième années, c'était une chose évidente. Non pas pour une histoire de sang cette fois-ci, mais simplement car il était bien plus intelligent et sans doute doué que cet avorton, on ne pouvait pas comparer deux choses diamétralement différente. Mais cette réponse avait eu le don de grandement amusé l'irlandais, par contre, ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que la jeune femme retourne son jeu contre lui-même, tandis qu'il reculait pour admirer son triomphe la voilà qu'elle s'approchait à son tour, légèrement surpris par ce geste, un sourcil se dressa, jusqu'à ce que l’impensable se produisit. Les lèvres de la cinquième année se posèrent sur les siennes, dans un baiser chaste, certes, mais un baiser tout de même.
Cette engeance d'hérésie venait d'oser l'embrasser, sans lui demander quoi que ce soit et en plus devant tout le monde. Il cessa de respirait une poignée de secondes, son corps se crispait alors que sa mâchoire se contractait. Cet accident, cette chose innommable, cette...Cette conception de banquette arrière, avait osé !  Un profond écoeurement pouvait se lire dans ses iris pourtant, pour une fois, il demeurait muet et immobile, car même si elle venait de commettre une profanation, les deux se retrouvaient au milieu d'un bal et de plus, il ne pouvait pas non seulement se faire embrasser et perdre la face dans la même minute, il inspira alors, ses iris anthracites dont un éclair de bleu plus foncé donnait une impression de véritable tempête se préparant, restaient fiché sur elle. Il ne devait pas perdre la face, pas comme ça. Il étira alors un sourire forcé, redressant son dos, la phrase qu'elle venait d’émettre rajoutait des étincelles à dépôt de munitions déjà en flammes. Pourtant, il répondit d'une voix calme et légèrement basse, tel un serpent sillonnant :

"Ne t'inquiète pas, Blanchette, cela te sera rendu, avec..."
Il marqua une seconde de silence puis rajouta, "Beaucoup de reconnaissance."


Malgré son visage restant fermement ancré dans une attitude calme, offrant aux personnes éloignés un spectacle des plus romantiques, de près, on pouvait remarquer plusieurs détails. Ses iris ayant du mal à cacher un profond mépris, ses mains crispés, légèrement refermés sur elles-mêmes. Elle ne perdait rien pour attendre et sa vengeance sera digne de son audace. Mais tandis qu'il allait reprendre une nouvelle phrase, une personne inconnu fit son apparition, "tombant" en versant littéralement le contenu de son verre sur la robe de la serdaigle. Il en était presque à parler de Karma avant que l'inconnu s'adresse à elle :

"Je suis terriblement désolé, Sang de bourbe."

Kieran restait mitigé face à cette phrase. Il aurait pu, ou mieux, il aurait dû la prendre comme une aide venant du serpentard, mais le dernier mot semblait avoir une autre connotation entre ses lèvres, cette situation devenait un peu trop étrange tout à coup, mais avant même qu'il puisse remercier qui que ce soit, ce fut au tour de son frère d'arriver en scène, tel un héro, il vint sauver sa meilleur amie, en oubliant pas de faire une remarque dont son ainé se serait bien passé. Mais à nouveau, avant même qu'il rétorque quelque chose, sa cavalière rousse fit son entré avec une phrase pitoyable :

"L'ambiance est lourde ici, les garçons... N'allez pas foudroyer les festivités de vos petits différents, s'il vous plaît, vous allez vous faire remarquer dans le mauvais sens du terme..."

Mais qu'est-ce que c'était que cette scène ? Durant ces quelques minutes, Kieran n'avait pas prononcé une seule parole, observant simplement la situation s'affolait d'elle même par le sauvetage de tant de gens pour une si petite chose, décidément, le serpent faisait frémir plus d'une personne. Cette pensée ne put que le faire sourire, croisant alors les bras pour réprimer son indéniable envie de se frotter les lèvres pour faire partir ce gout immonde de sa bouche. Mais quand enfin le groupe de la bande à Bozo eu fini de parler, le jeune homme reprit la parole :

"Bonsoir, Finn. Moi aussi je suis content de te voir, même si comme à ton habitude, tu arrives toujours en retard ou après la bataille. Je suppose qu'on ne peut pas t'en demander plus, il faut dire. Quand à toi." Ses iris se posèrent sur Colleen, "Ne t'inquiète pas, il n'y a aucun conflit ici. Juste de maladresse et une jeune demoiselle qui s'est laissé emporté par ses émotions...Cela doit être sans doute dû à la danse."

A ses derniers mots, ses yeux se figèrent sur la serdaigle, voulant lui faire passer deux messages, celui que cette version serait l'officiel et de l'autre, que ce statut quo actuel ne durera pas, il faudra un vainqueur à leur petite guerre et il comptait bien l'emporter. Sa langue passa sur une canine, alors qu'enfin il arrivait à retrouver son calme légendaire. Au fond, c'était simplement comme si un chien venait de lui lécher le visage, c'était écoeurant, certes, mais il n'y avait pas mort d'homme, du moins, pas encore. C'est alors qu'il reprit une dernière fois son petit jeu, venant attraper la dextre de Jane pour s'incliner et venir effleurer le dos de celle-ci du bout des lèvres, un baise main en bon et du forme :

"Je te remercie pour cette danse, Blanchette. Celle-ci, ne sera pas oublié. La nouvelle année nous offrira bien des occasions pour recommencer."

Il se redressa par la suite, lâchant sa main, avant de lui adresser un sourire plaisant puis revint aux autres :

"Par contre, nous sommes sur la piste de danse, alors si vous ne dansez pas, il serait peut-être judicieux de s'écarter."
Il posa son regard sur la robe de Jane "Ou de se changer, je ne saurais dire pour tous. Du moins, je vais me chercher à boire. L'effort...M'a donné soif."


Il fallait qu'il puisse au moins se rincer les lèvres, et si possible s'éloigner de ce groupe avant qu'il ne perde patiente. Alors il inclina la tête et commença à s'écarter du groupe. Cette année sera sous le signe de la vengeance. Il comptait bien laver cette affront, elle avait accepter de jouer, elle allait devoir le supplier d'arrêter, cette fois-ci, même son frère ne pourra pas l'en empêcher.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 140

avatar
Jane Calden
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Ven 22 Sep - 13:55


   

   

Jane Calden
“ft. Kieran O'Neill + libre”

- Ne t'inquiète pas, Blanchette, cela te sera rendu, avec.. Il marqua une seconde de silence puis rajouta, Beaucoup de reconnaissance.

- Oh tiens donc ? Mais c'est que ça t'as plu al..

Jane fut coupée avant la fin de sa phrase par Ted qui – sûrement MALENCONTREUSEMENT – renversa son verre sur sa robe en tombant. Lorsqu'il se releva trop proche d'elle, ils se fixèrent mutuellement.

Par la barbe de Merlin ! Hurla-t-il avec une touche de sarcasme. Je suis terriblement désolé Sang de bourbe.

Sur le point de le gifler, Finn attrapa le poignet de Jane en plein « vol », à peine à quelques centimètres de la joue de Winchester, ce qui eut le don de fortement l'agacer. D'où sortait-il lui aussi ?

Magnifique coup de bec, petit aigle !  T'en as fait tomber un Serpent par terre !  Ajouta le Gryffondor.

- L'ambiance est lourde ici, les garçons... N'allez pas foudroyer les festivités de vos petits différents, s'il vous plaît, vous allez vous faire remarquer dans le mauvais sens du terme...

Elle observait les gens intervenir silencieusement en ne leur ayant rien demandé, bouillonnant de plus en plus intérieurement.

- Bonsoir, Finn. Moi aussi je suis content de te voir, même si comme à ton habitude, tu arrives toujours en retard ou après la bataille. Je suppose qu'on ne peut pas t'en demander plus, il faut dire. Quand à toi. Ses iris se posèrent sur Colleen, Ne t'inquiète pas, il n'y a aucun conflit ici. Juste de maladresse et une jeune demoiselle qui s'est laissé emporté par ses émotions...Cela doit être sans doute dû à la danse.

- Laissé emportée ? Ce qu'il ne vous dit pas, c'est qu'il m'a supplié pour que je fasse ça. Hmpf.

Rétorqua-t-elle en fixant Winchester droit dans les yeux, un sourire narquois plaqué sur ses lèvres, tandis que Kieran s'adonnait à lui faire un baisemain sur sa main libre qu'elle considéra utile d'ignorer.

- Je te remercie pour cette danse, Blanchette. Celle-ci, ne sera pas oublié. La nouvelle année nous offrira bien des occasions pour recommencer.

Lorsqu'il lâcha sa main, elle s'empressa de l'essuyer entièrement sur sa robe de toute façon déjà salie.

- Par contre, nous sommes sur la piste de danse, alors si vous ne dansez pas, il serait peut-être judicieux de s'écarter. Il posa son regard sur la robe de Jane. Ou de se changer, je ne saurais dire pour tous.

Calden attrapa alors sa baguette qui se trouvait dans l'une de ses poches, et pointa la tâche causée par l'accident de Ted.

-  « Tergeo », dit-elle calmement. Ou alors il suffit de savoir utiliser sa baguette, Kieran. Acheva la blonde toujours sur un ton narquois.

- Du moins, je vais me chercher à boire. L'effort...M'a donné soif.

Elle dégagea brusquement son poignet de l'emprise de Finn d'un geste violent de son avant-bras, évitant tout contact visuel avec – tout comme avec tous finalement – et entreprit son chemin jusqu'à la grande porte de la Salle.

- J'ai besoin d'air.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Patronus
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden En ligne
Serdaigle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois de cerisier, crin de licorne
Poste(s) : Batteur dans l'équipe de Quidditch

Avatar : Stefanie Giesinger
Points : 530

avatar
Marie-Lise Feuerbach
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Jeu 28 Sep - 13:18
Festin et bal d’halloween
Marie pouvait comprendre que les gens, pour certains, ont de la difficulté à interagir socialement avec les autres.  Oui, ce n’était pas une condition très rare qui venait de faire surface, et la jeune serdaigle arrivait à comprendre cette gêne sociale. Cependant, elle avait rarement vue des cas comme celui présent. Un simple ‘oui’ en digne de réponse était dur à travailler. Que répond-on à un simple petit ‘oui’. Surtout quand la personne en face de soi tient,  dans sa main, une louche dégoulinante qui salit les vêtements et le plancher. Le portrait était tout de même amusant pour la jeune fille, mais au vu de la réponse du poufsouffle, la moquerie ne semblait pas être la bonne solution. Loin de là. Elle tenta tant bien que mal de trouver une solution à ce problème de conversation, mais fût rapidement rappelée à un problème qui, semblait à présent, beaucoup plus important.

Le bruit du verre de Ludwig qui se cassa avait suffi à attirer l’attention de Marie loin de Tokyo, et bien vers le serdaigle, présentement au sol et le second poufsouffle qu’elle avait vu s’élancer vers son camarade bleu et bronze. Elle patienta quelques secondes, mais lorsque Ludwig ne se releva pas, elle décida d’aller s’assurer qu’il n’ait pas trop de problèmes. Les deux n’étaient pas particulièrement amis, mais tout de même, ils se croisaient assez souvent et Marie se souciait du bien-être de ses camarades. Parfois. Elle se retourna vers son camarade peu bavard et entreprit une nouvelle fois un début de conversation.

« Je crois qu’on ferait mieux d’aller vérifier que tout va bien. Et, je pense bien que tu peux laisser cette louche sur une table… À moins que son utilité soit requise? »

Pour tout dire, elle ne s’attendait pas à recevoir de réponse et se contenta de tourner les talons et de se diriger vers le lieu de l’accident. En s’approchant de plus près, elle put apercevoir le sang qui se mélangeait au jus que Ludwig avait dans son verre. La jeune fille n’était pas vraiment une fan de la vision du sang, mais pas au point de créer, chez elle, un malaise. Si elle pouvait l’éviter elle le ferait, mais dans ce cas, elle se pencha, ajustant sa robe en même temps pour éviter qu’elle ne trempe dans le jus ou le sang, et entreprit de parler.

« Est-ce que tout va bien ici? Vous ne vous êtes pas trop blessés? Enfin, hors les mains en sang…Je crois qu’il faudra aller voir un professeur. »

Elle se tourna vers Tokyo et lui fit un signe de la main pour qu’il la rejoigne. Peut-être connait-il quelques bases en soin rapide. Sinon, l’un des deux pourra rester tandis que le second ira chercher un adulte qui pourra s’occuper de la situation.

« Il faudrait aller chercher un adulte… Si tu veux rester avec ton ami, je vais aller trouver quelqu’un. »


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t656-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t687-carnet-de-bord-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t688-voliere-de-marie-lise-feuerbach
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Jeu 28 Sep - 18:31
Festin & Bal d'Halloween

Prends-toi au jeu et si tu perds ce n'est que partie remise


    Quelque part, au grand soulagement de Tokyo, la discussion, si on pouvait appeler cela une discussion, fit de très courte durée. La chute d'Elliot avait provoqué quelques dégâts et surtout avait rendu un serdaigle rouge de sang. Dans le genre comico-dramatique on ne pouvait pas faire mieux. Non mais, c'était vrai, une chute c'est quand même souvent drôle ! Malheureusement, elle ne l'est pas lorsqu'elle entraîne d'autres individus dans une marre de sang et de jus de raisin. (HS: un tel gâchis pour le jus de raison quand même...).

« Je crois qu’on ferait mieux d’aller vérifier que tout va bien. Et, je pense bien que tu peux laisser cette louche sur une table… À moins que son utilité soit requise? »

Tokyo avait oublié la louche durant quelques secondes. C'était vrai, il ne l'avait pas encore lâchée. Il jeta un coup d'oeil à Maeve et la posa doucement, tout doucement, comme-ci il souhaitait éviter l'affrontement.

- Le combat contre les bonbons ça sera pour une prochaine fois. Expliqua-t-il à la gryffondor.

Marie était partie assez rapidement en direction du serdaigle et lui faisait maintenant signe de s'approcher. Au fond de lui, il s'en voulait de ne pas avoir essayé d'agrémenter, ne serait-ce qu'un peu, la discussion. Cependant, une autre partie de lui n'était pas pré-disposée à dialoguer. C'était comme-ci un démon, ou un je ne sais quoi, lui avait aspiré toute l'envie nécessaire de sortir une petite phrase de sympathie. Il se disait qu'il n'était pas prêt à se socialiser, ou peut-être qu'il ne savait plus le faire. Il se souvenait que, gamin, c'était le premier à accourir auprès des clients de son père. Il pouvait les assommer de questions. A son école primaire, il n'était pas très bavard, mais il était quand même entouré et notamment de son voisin, Timéo, avec qui il faisait les quatre cents coups. Cette époque lui semblait tellement loin désormais.

Lorsqu'il arriva près du serdaigle, la situation ne lui paraissait pas aussi dramatique que ça. Il avait surtout l'impression que le jus de raisin aggravait la situation plus qu'elle ne l'était réellement. Cependant, il valait mieux réagir avant que les blessures n'empirent, surtout que le sorcier semblait un peu sonné.

« Il faudrait aller chercher un adulte… Si tu veux rester avec ton ami, je vais aller trouver quelqu'un. »

Tokyo fit un signe de la tête en guise d'approbation et sortit sa baguette.

-Accio saladier !

Un saladier posé sur le buffet se vida et vient directement dans la main gauche du poufssoufle.

- Accio bouts de verre !

Instantanément, tous les bouts de verre se posèrent dans l'ustensile. Le sorcier fit disparaître le jus de raisin et le sang afin de mieux évaluer la situation et appuya avec un mouchoir sur les  blessures du serdaigle. Tokyo se tourna vers Marie qui s'apprêtait à partir chercher de l'aide.

- Il y a bien un sort que je connais pour soigner les blessures minimes mais....Honnêtement, je pense qu'il vaut mieux laisser un prof s'en charger pour éviter d'aggraver les choses. Je n'ai utilisé ce sort que sur des animaux. Je ne préfère pas le tenter sur un être humain, il pourrait garder des cicatrices. L'infirmière c'est le meilleur remède, à moins que quelqu'un s'y connaisse ?

Tokyo se pencha à nouveau sur le serdaigle et lui demanda :

- Tu es ok ? Tu sais où on est ? En quelle année nous sommes et comment tu t'appelles ?

Il savait que ce genre de questions pouvaient paraître stupides, cependant si le serdaigle avait pris un coup sur la tête, il valait mieux s'assurer qu'il était encore conscient. Il se releva et tendit la main à Elliot qui était toujours allongé sur le sol.

- Rien de casser ? Tu sais, j'veux pas être pessimiste ou autre... Mais... Soyons honnêtes, j'espère que tu es bien meilleur sorcier que trappeur de bonbons parce que là, ils nous ont bien laminés....

Un petit sourire sympathique se dessina sur le visage de Tokyo à destination du jeune sorcier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Capitaine de Quidditch - Préfet
Aucune
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : La rivalité est un jeuTerrain occupéUn p'tit dej' inoubliable !Botanique au ParcLes valeursUn serpentard se fait piéger et ça tourne malUn ennui mortelSuis-je fait pour le quidditch ?Règles bafouéesGuide à votre dispositionIntrusion d'une couleur« Sois plus discrète »Homework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 310

avatar
Ted O. Winchester
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Ven 29 Sep - 10:28
Ted
Festin &
Bal d'Halloween

Plusieurs choses avaient énervé Ted à cette soirée. Premièrement, Minami Malefoy, sa cavalière, était portée disparue. Ensuite, il y avait la préfète qui  n'était plus dans son champs de vision non plus. La merveilleuse fête d'Halloween était bâclée, les musiciens n'étaient pas géniaux. Sans oublier les Gryffondor et les sangs de bourbe qui se trouvaient à ses côtés en permanence, comme des ombres prêtes à bondir d'une minute à l'autre. Il y avait beaucoup de choses que l'américain n'aimait pas ce soir, c'est vrai. Mais ce qui l'agaçait le plus c'était bien que Calden, la née moldue, embrasse un Serpentard. Un homme de son rang, plus grand que lui visiblement. Comment avait-elle pu faire une telle chose ? Pour le coup il ne s'attardait pas aux divers discours qui occupaient le petit groupe d'ennemis. Pourtant Colleen, Finn et le grand blond semblaient avoir des choses à dire. Mais non. Ce que l'américain voulait c'était bien qu'aucun sang mêlé ne naisse dans les années à venir, il y en avait déjà trop. Ses iris s'axèrent sur le regard de la serdaigle

- J'ai besoin d'air, lâcha-t-elle avant d'entreprendre une direction vers la sortie de la Grande Salle.

Besoin d'air ? Elle devrait plutôt le remercier d'avoir empêché un tel manquement aux règles de Salazar Serpentard. Le jeune homme grogna tel un chien en rage avant de s'en aller sans poursuivre aucune conversation. Elle avait le don de l'énerver pour tout et n'importe quoi. Il reprit son chemin initial qui visait à se servir une nouvelle fois au buffet. A ce moment-même, il priait pour qu'un verre d'alcool lui tombe dans les mains. Impossible. Et dommage. Au manoir Winchester, il y en avait partout. En s'affalant sur un des tabouret, il songea à diverses choses toutes plus loufoques les unes que les autres. Sa cervelle bouillonna avec une rapidité fulgurante, son cortex préfrontal marchait avec une aisance hallucinante. Il lui arrivait même de penser à quel engrais magique il allait acheter pour ses plantes au manoir. Bella le manquait énormément - Peu savent que la compagnie des serpents est meilleure que celle des êtres humains.

- Mes amis ! Il s'adressa aux quelques serpentards de sa table avec une arrogance insoutenable. Je m'en vais. Il se fait tard. Ted se releva d'une fière impulsion de ses genoux, puis détourna les talons, en marche vers les cachots. Son lit le manquait. Les résultats de la soirée en tête, il entama une marche des plus sereines. Elle fut décevante mais mouvementée.
CODAGE PAR AMIANTE

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


TED OLIVER WINCHESTER
Carnet - Volière - Répartition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Qui se frotte au Serpent...
♦️ Glacés d'effroi
♦️ Festin & Bal d'Halloween
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 270

avatar
Finn O'Neill
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Dim 1 Oct - 11:21
Bal d'Halloween“Au bal on doit danser même si on est pas masqué.”Finn & Colleen Tout ce petit monde fulminait, comme si tout un univers était en train de peu à peu se désagréger. Enfin tout le monde... non, pas réellement. Jane oui, elle était comme une cocotte-minute moldue qui allait exploser de sur-pression, il pouvait le sentir à ce bras trop tendu qu'il tenait. Il avait évité de peu la gifle à Winchester. Ce dernier aussi bouillonnait, mais à la différence de la Serdaigle, cette fois l'Irlandais y éprouvait une certaine satisfaction ~  Le serpent s'en trouvait à ravaler ses hectolitres de venin. Colleen... elle l'avait suivi sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, mais au fond ça ne l'étonnait guère de la part de sa comparse Gryffondor. Cette dernière, calme, essaya de se faire la voix de la raison auprès de tout ce petit nid de vipères. Finn lui glissa un petit coup d'oeil alors qu'il retenait toujours fermement le poignet de Jane qui semblait prête à bouffer tout le monde.
Et Kieran... quant à lui, il restait égal à lui-même. Calme, stoïque, fier, maître de la situation dans les apparences. Les deux O'Neill avaient ça en commun, bien que leurs façons divergent au plus haut point. Au fond... Finn s'imaginait son frère rongeant son frein, et passablement agacé de l'enchaînement des circonstances, si ce n'est énervé.

« Bonsoir, Finn. Moi aussi je suis content de te voir, même si comme à ton habitude, tu arrives toujours en retard ou après la bataille. Je suppose qu'on ne peut pas t'en demander plus, il faut dire. »

A ces mots, un sourire narquois se dessina sur les lèvres du cadet. Un rappel à l'ordre de son frère en bonne et due forme face à ses pairs. Pour une fois, outre sa mine joueuse et provocante, il prit le parti de ne pas répondre et de laisser couler. Après tout... il n'était pas venu pour taquiner son frère, et se contenta d'un clin d'oeil filou à l'adresse de son aîné. La suite du discours de celui-ci ne fut qu'une justification à sa sauce d'un événement, Finn le savait. Ô grand jamais il n'aurait accepté de se faire embrasser par une née-moldue, mais son frère était trop fier et droit pour se placer en victime impuissante de la situation, ou supplicié comblé. Non, évidemment... il devait faire porter le chapeau à Jane. Ceci dit... cette initiative baveuse devait forcément venir d'elle.

« Laissé emportée ? Ce qu'il ne vous dit pas, c'est qu'il m'a supplié pour que je fasse ça. Hmpf. » lâcha Jane.

Finn dévia tout juste son regard vers la Serdaigle, un regard peu crédule. Mensonge osé que celui-ci car Kieran ne supplie jamais. Si cette version pouvait éventuellement passer aux yeux de Colleen, elle sonnait terriblement faux aux oreilles du cadet du Serpentard.

Les choses reprirent ensuite une suite on ne peut plus logique façon "O'Neill-Sang pur". Une danse bien menée, un baise-main noble en bonne et due forme, des paroles sensées mais fermes... il ne voulait plus les avoir dans son champ de vision. Du Kieran tout craché !  Un nouveau sourire naquit néanmoins aux lèvres du Gryffondor à l'excuse finale pour prendre la fuite. L'effort, bien sûr ~
Jane, de son côté, suintait la colère et le mépris. Elle répondait au tac-au-tac, ne se laissant pas mener par le serpent, trop fière elle aussi... Mais il était trop tard pour cette fois : le reptile à langue fourchue avait incontestablement remporté la manche avec la perte de sang froid de l'aigle à l'arrivée de Ted. Peut-être en aurait-il été autrement sir l'Américain était resté dans son coin avec son verre, allez savoir.
D'un geste sec, si ce n'est violent, elle se dégagea de la prise sur son poignet. Finn n'insista pas et l'observa s'éloigner sans un mot. Un surplus de colère, elle était fuyante, dépassée par ses propres ressentis. L'américain aussi avait prit la fuite dans un grognement irrité... ce n'était pas plus mal.
Désabusé, il passa sa main libre derrière sa nuque en laissant filer un soupir. Il savait pertinemment que s'il suivait sa meilleure amie il allait sérieusement en prendre pour son grade, si ce n'est se manger la gifle initialement destinée au maladroit Serpent. Son regard bleuté se déporta alors sur sa cavalière qu'il avait entraîné là dedans, une once de remords traînant loin au fond de sa cervelle. Il s'en voulait un peu et craignait de lui avoir ainsi gâché la soirée, mais il pouvait encore tenter de rattraper le coup. Dans un petit sourire gentillet mais se voulant également rassurant, il reprit enfin la parole.

« On a évité le pire... Les gens ont trop d'égo ! »

L'air distrait, mais attentif malgré tout, il détailla ses traits, cherchant à voir sur quel pied il pouvait danser et dans quel état d'esprit se trouvait la Lionne.

« Comment tu t'sens, Colleen ?  Tu veux boire ou manger quelque chose ?  Prendre l'air ?  Ou...  »

Il haussa les sourcils, la laissant éventuellement poursuivre sa phrase, alors qu'il glissait un regard vers la porte de la Grande Salle.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Poufsouffle
Aucune
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois de sorbier, poil de womatou
Animal/ux de compagnie : Un hibou répondant au doux nom de "hibou".
Poste(s) : Juste un première année sans histoires.

RPG en cours :
Etude Interrompue
Accrochage Inopiné
Festin & Bal d'Halloween 1991
Premier Cours de Vol Sur Balai
Les Loups-Garous
Le Charme du Bouquet
Les Filets du Diable
L'illustre Professeur Rogue...
Divers : Accrochée à sa ceinture, une montre à gousset de belle facture.
Avatar : Tom Taylor
Points : 20

avatar
Elliot Summers
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Lun 2 Oct - 16:31
Festin et Bal d'Halloween
Alors là... Tout se passait comme dans un de ces films de comédie et d'action à petit budget et au scénario minimaliste mais qui trouvaient quand même un public.


Étalé à terre, Elliot constatait le désastre qu'il avait provoqué par son action complètement irresponsable. C'était tellement éloigné de ce qu'il savait être lui. Il avait perdu la boule ou quoi ? Il n'avait pourtant rien bu. Il imaginait ce qu'avait du voir ceux qui avaient assisté à la scène, et c'était tellement ridicule.

Mais le pire, c'était les conséquences. Le serdaigle qui baignait presque dans la mare de sang et raisin mêlés. S'accoudant au sol, il le vit prostré, choqué au point de ne même pas pouvoir réagir. Il avait des bouts de verre dans les mains. Comble de l'insupportable, son pantalon s'était déchiré ! Devant tous ces dégâts dont il savait être le seul responsable, Elliot voulut se relever et fuir la scène, mais les regards alentour maintenant posés sur eux l'en empêchèrent.

Heureusement, parmi ces regards, il y avait Tokyo Parker. Son aîné jaune prenait les choses en main, il essayait d'arranger les choses, et le tout avec un flegme remarquable. C'était le seul regard qu'Elliot osait croiser pour le moment, et il l'écouta religieusement. Ainsi, quand Tokyo demanda si quelqu'un connaissait un sort de soin, le jeune Summers se mit en tête d'en apprendre un, un très efficace, le plus vite possible. Comme ça s'il blessait à nouveau quelqu'un, il pourrait tout de suite effacer son erreur.

Tokyo lui tendait la main, il la saisit et se laissa relever. Visiblement, il n'avait rien de cassé. Tokyo essayait de dédramatiser en ironisant sur ses capacités d'attrapeur. Elliot comprenait le stratagème mais il sourit quand même, un petit peu et en coin. "Je suis pas fait pour le Quidditch, je crois" tenta-t-il à demi-voix pour confirmer l'évidence. Mais très vite, il redevint soucieux : le Serdaigle était toujours bien mal en point. Il s'accroupit auprès de lui, allant jusqu'à tacher le tissu de son pantalon pour lui dire "Je suis désolé. Je te jure, y'avait un bonbon qui voulait te mordre. J'essayais de l'attraper. C'est pas une blague".

A s'entendre lui-même, il ne se croyait presque pas. C'était tellement absurde. Il aurait du continuer de tenir tête à Maeve. Où était-elle d'ailleurs ? Il ne la voyait plus, l'attroupement qui s'était formé autour d'eux l'en empêchait. Est-ce qu'elle allait se marrer ou l'engueuler ? Oh, bon sang. Il allait sûrement faire perdre des points à Poufsouffle avec ça. Il allait se taper une de ces réputations, les autres l'associeraient pour toujours à ça. Il était fichu !

Tant pis. Père disait toujours qu'il fallait assumer ses actes. Pour l'instant, ce qui comptait, c'était le Serdaigle. Elliot craignait un peu sa réaction. Il pensa mettre une main réconfortante sur l'épaule du bleu, mais c'était sans doute une mauvaise idée.

"Y'a l'infirmière qui arrive. Bouge pas trop."

Ça suffisait pour l'instant. Il trouverait bien un moyen de se faire pardonner plus tard. Là, quelque chose dans son ventre noué lui disait que c'était vraiment pas le moment.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t609-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t612-carnet-de-bord-d-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t613-voliere-d-elliot-summers
Serdaigle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois de cerisier, crin de licorne
Poste(s) : Batteur dans l'équipe de Quidditch

Avatar : Stefanie Giesinger
Points : 530

avatar
Marie-Lise Feuerbach
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mar 10 Oct - 15:52
Festin et bal d’halloween
Marie observa le Poufsouffle arriver et commencer à tenter de soigner le Serdaigle qui s’était retrouvé par terre. Après courte réflexion, la Serdaigle réalisa qu’elle aurait pu en faire autant, mais décida de laisser le garçon continuer. Si quelque chose arrivait, elle ne serait pas responsable. La chute avait semblée plutôt rigolote, par contre, les dégâts étaient plus graves que prévu. Lorsque Tokyo lui mentionna que trouver l’infirmière serait plus pratique, la jeune femme se releva et se mit à la recherche de cette personne. Elle devait être présente, quelque part dans la salle. Sinon, la Serdaigle se contentera de trouver un professeur. Elle quitta le groupe et marcha entre les gens, tentant de se frayer un chemin. Bien que la salle était plus vide qu’à son arrivée, il restait beaucoup de tardifs qui avaient décidé d’apprécier cette fête jusqu’au bout et ce, malgré ce qui venait de se passer. Après, la pièce était tellement grande que seules les personnes autours auraient pu s’apercevoir que quelque chose n’allait pas.

La Serdaigle dût faire le tour de la salle avant de retrouver Madame Pomfresh qui se tenait dans un coin avec les autres professeurs. Marie se dirigea vers cette dernière et l’interpella poliment.

« Uhm, Pardonnez-moi Madame Pomfresh, mais nous aurions besoins de votre assistance. Un élève s’est blessé.  Je vais vous montrer où. »

La jeune femme attendit un petit peu, et commença à se diriger vers le lieu de l’accident. Elle se retourna une fois ou deux pour s’assurer que la soigneuse la suivait toujours et finit par rejoindre le groupe que constituait les deux premières années, Tokyo et Ludwig, ce dernier qui semblait toujours en état de choc. Elle se mit sur le côté, un petit peu en retrait, pour laisser le plus de place possible à Madame Pomfresh. Après un moment, La Serdaigle, voyant qu’elle ne pourrait rien faire de plus, décida qu’il était temps pour elle de retrouver son chaud lit tout douillet. Elle regarda son bref camarade de conversation et le second Poufsouffle.

« Merci à vous, Madame. Je crois bien qu’il est temps pour moi d’y aller. Ce fût un plaisir, malgré l’incident. Au revoir. »

Marie sourit, tourna les talons et se dirigea vers la sortie de la salle. Ce bal avait été différent de ce qu’elle avait l’habitude.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t656-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t687-carnet-de-bord-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t688-voliere-de-marie-lise-feuerbach
PNJ - Poudlard
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 56 ans
Statut : Esprit Frappeur
Poste(s) : PNJ Infirmière de Poudlard

RPG en cours : 10.10.17 : Tokyo Parker

Points : 20

avatar
Madame Pomfresh
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Mer 11 Oct - 2:35
Intervention d'urgence

Pomfresh
Pompom


C'était une soirée enivrante et Madame Pomfresh profitait de ces instants magiques pour danser harmonieusement au rythme de la musique. Il était rare de la voir ainsi, toute rayonnante, ravie de passer d'aussi bons moments en compagnie de quelques-uns de ses collègues. Il n'était pas dans ses habitudes de se laisser aller de la sorte, mais ce soir-là, elle s'était laissée tenter par un verre de rhum groseille. Jusqu'à présent, elle avait pu profiter du bal sans encombre et cette situation la rassurait. L'infirmière tenait très à cœur la santé des jeunes sorciers et ne s'était permis une danse qu'au moment où elle jugeait qu'aucuns d'entre eux ne pouvaient se trouver dans une situation compromettante. Une fois sa danse accomplie dans la plus grande serénité, Pompom se dirigea paisiblement vers ses collègues situés dans un coin de la salle bondée.

Si, la sorcière était prévoyante, elle s'était trompée et s'en aperçut très vite lorsqu'elle vit, aussi loin que pouvait le lui permettre son regard, Marie-Lise Feuerbach qui se faufilait à travers les danseurs. Pendant un moment l'infirmière feint de ne pas la voir, afin de prier intérieurement que la venue de la jeune élève n'était qu'une illusion.

- Uhm, Pardonnez-moi Madame Pomfresh, mais nous aurions besoins de votre assistance. Un élève s'est blessé. Je vais vous montrer où.

Son devoir l'appelait et elle espérait que la situation n'était pas dramatique. Elle les connaissait ces bougres, jeunes et inconscients qu'ils étaient, ils étaient capables du pire en rigolant allègrement que ce n'était qu'une égratignure jusqu'à ce que son regard perçant leur indique qu'ils pouvaient y perdre les dents. C'est donc tout naturellement et un peu inquiète, que la sorcière suivit la jeune fille.

- Très bien, je vous suis ! Indiqua-t-elle à l'élève avant de marcher sur ses traces.


La serdaigle enchaînait les pas rapidement et l'infirmière avait du mal à la suivre parmi la foule qui n'avait aucune idée de ce qui s'était passé non loin d'elle. Il ne lui fallut cependant pas beaucoup de temps avant d'atteindre le blessé. Celle-ci indiqua aux élèves alentour de se pousser et de lui laisser la place nécessaire pour ausculter Ludwig. A première vue, son état n'était pas critique. Une mauvaise chute qui, fort heureusement, était loin de ressembler à celle d'un joueur de Quidditch tombé à plus de 10mètres de haut. Ludwig allait s'en sortir en un seul morceau. Morceau, c'était d'ailleurs le cas de le dire lorsqu'elle aperçut tous les petits bouts de verres tapis dans le saladier posé à côté du blessé. Il ne lui fallut pas longtemps pour faire une analyse très précise de son état de santé. L'infirmière se hâta de se relever et d'indiquer au monde autour d'elle de lui faire de la place.

- Je vais amener Monsieur Opal à l'infirmerie. Il va avoir besoin de repos avant de retrouver ses esprits. Il n'a rien de méchant et donc aucune raison de s'inquiéter. Il sera remis sur pied très rapidement et vous pourrez lui rendre visite demain matin.

Sur ces paroles, Pompom fit léviter avec douceur le jeune blessé et se dirigeait maintenant en direction de l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween - Jeu 12 Oct - 23:08
Un défi à soi-même

Prends-toi au jeu et si tu perds ce n'est que partie remise


    En moins d'une trentaine de minutes, Tokyo ne pouvait pas prétendre que la fête était une réussite. Il n'avait jamais été branché soirée et cet évènement le lui rappelait. Tokyo s'inquiétait tout de même pour Eliott. Il ne savait pas pourquoi mais du fait de son jeune âge, le sorcier le voyait un peu comme un petit frère et comprenait terriblement la situation qu'il était en train de vivre. Il le regarda s'excuser auprès de Ludwig et se demandait si le blessé avait réellement vu le jaune et noir lui tomber dessus ? Peu importe, Eliott honorait à la perfection la loyauté et la gentillesse des poufssouffle en allant s'excuser.

Le jeune homme vit l'infirmière arriver avec Marie-Lise. Il était temps, il commençait à ne plus se sentir à l'aise de jouer les guérisseurs dans une salle remplie de danseurs en extase. Celle-ci leur demanda de reculer et examina le blessé. Une fois chose faite, elle le fit s'envoler dans les airs afin de l'amener à l'infirmière. Ses paroles voulaient se montrer rassurantes. Ludwig n'avait rien de cassé, du moins hormis le verre de jus de raison qu'il avait tenu avant sa chute. Dans le fond, le jeune homme aurait bien rigolé de la situation, mais non, ce n'était pas son genre de se moquer comme ça. A vrai dire, ce qu'il trouvait encore plus drôle c'est que l'origine du drame était liée à des bonbons mordeurs qui s'étaient échappés de leurs bols pour une raison qu'il ignorait. Pendant quelques instants, il posa son regard sur le buffet, là où les évènements avaient commencé. Il ne voyait plus aucuns bonbons dans la salle. Peut-être que ces derniers avaient quittés les lieux après avoir accompli leur méfait, ou bien, il était possible que Maeve les ait tous achevés après avoir compris, en avance sur tout le monde, la dangerosité qu'ils étaient. Cependant peut-être que leurs effets magiques s'étaient juste éteints.

Tokyo décida qu'il était temps d'y aller. Il avait des devoirs à rattraper et si il souhaitait profiter de l'aube, il ne devait pas se coucher trop tard. Le sorcier commença à se diriger en dehors de la salle en n'oubliant pas de saluer le jeune poufssouffle en passant devant lui :

- A bientôt sûrement !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Festin & Bal d'Halloween -
Revenir en haut Aller en bas
 
Festin & Bal d'Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Festin au château (suite)
» Festin médiéval de Provins 2010
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: