AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Aucune
Âge : ans
Points : 0

avatar
Sorcier Inconnu
MessagePetits mots et ragots - Dim 2 Juil - 2:03
Deux ombres se faufilent dans le château, il est très tôt ou très tard, personne ne peut en être certain. Les ombres se dirigent vers le panneau d'affichage et accrochent quelque chose. Les tableaux auraient tendance à dire que les ombres ont ricané en choeur, mais sans trop savoir pourquoi. Même eux ne sont pas certains de ce qu'ils ont entendu. Ce n'est qu'au petit matin que les élèves découvrent un parchemin inhabituel...

 
 


  Petits mots et ragots...


 
Salutations petits fripons !

Nous revenons pour votre plus grand plaisir avec un mois bien rempli … Nous tenons à remercier les tableaux de ce château qui ont été nos meilleurs espions et se sont fait bien plus efficaces qu'aucun des élèves de cette école ! Vous nous désolez … On vous aime quand même, et vous le prouvons !
Voyez-vous même :


Miss Landre et les Gryffondors... (mais pas que)

Miss Landre… Cette élève de première année assez turbulente. A la précédente édition, elle avait échappé à nos radars, fort regrettable, vraiment. Nous avions tant de choses à dire sur elle. Aujourd’hui, le numéro lui est presque dédié. Gemma, nous espérons que tu sauras apprécier notre talent de rédacteurs !
Par où devrions-nous commencer ? Ou plutôt, avec qui ?

Miss Landre et miss Granger… Voilà une alliance bien étrange. Nous savons de source sûre que ces deux sorcières se vouent une haine réciproque sans limite. Et pourtant ! Chers élèves de Poudlard, vous serez tout aussi surpris que nous de savoir que ces deux fillettes ont tenté une exploration suicide du couloir interdit ! Mais comment le savons-nous ? Disons que le professeur Flitwick n’est pas aussi indulgent qu’il ne le laisse croire : en retenue à la bibliothèque, toutes les deux, ensemble, liées comme les cinq doigts de la main. Quelle ironie du sort ! Mesdemoiselles, pourquoi vous cacher ?
Vivez votre GRAND amour au GRAND jour !

Nous avons dès à présent eu un aperçu flatteur de Gemma Landre, si nous continuions ? Cette dernière est si… sauvage ! Toujours à se moquer ouvertement des règles de l’école. Il n’est pas rare de la voir contourner les règles de l’école. Surtout la nuit (oui, vous savez, la nuit tous les chats sont gris et tout ça…). Vraiment, elle se moque de vous ! Et de nous. Elle a été à la bibliothèque l’autre soir. Sûrement pas pour faire du tricot ou un devoir en retard. Non, non juste pour le plaisir. Elle a fait la rencontre d’une autre lionne là-bas (coucou miss Griffin !).
Vraiment Gemma, si tu te sens aussi mal à Serpentard, tu aurais pu demander au choixpeau de te placer à Gryffondor…

En réalité, c’est une mauvaise blague miss Landre. Nous savons que tu as à ta place chez les Serpentards. Il n’y a qu’à voir le nombre de transgressions de règles. Avec monsieur Malefoy par exemple, lors de votre échappée à la cabane hurlante. Tu as su te faire si discrète auparavant, mais voilà que vous vous faites prendre et par deux professeurs ! Serait-ce la faute à ton camarade ? Serait-lui qui t’ait lésé ? Finalement, tu ferais meilleure équipe avec les Gryffondor, ah non, oups, avec eux aussi tu te fais prendre.
Alors Gemma, devrions-nous t’apprendre la discrétion ?



Continuons avec les Serpentards...

Un autre duo qui ne nous échappera pas, il s'agit bien de Drago et Viola ! Deux serpentards qui n'ont pas moins de quatre années d'écart ... Ce qui n'a pas empêché notre blondinet de la contempler sans gêne ! Quoi, tu ne croyais quand même pas nous avoir dupé ? Tes regards ne trompaient personne, jeune homme. Mais de là à ce que le grand Malefoy perde ses moyens de la sorte ... Tu nous décevrais presque, tiens. Presque, parce qu'on te comprend : le sourire de Viola nous fait à tous tourner la tête. À nous en faire perdre nos valeurs ! Et oui, "Atticus", ce n'est pas très renommé pour une écossaise. Pas très sang-pur ...
Tu ne savais pas ? Ouups !



Puis les Poufsouffles (et un peu les Serdaigles)

Il semblerait qu'un certain préfet soit amateur d'intelligence ! Souvenez-vous, le mois dernier, on vous révélait que Gabriel Truman avait séduit (involontairement) la petite Inis Solem. Et bien il semblerait qu'il ait trouvé une autre cible ! Ca ne nous a pas échappé qu'il passe le plus clair de son temps avec Lou Perkins, une autre serdaigle un peu plus âgée cette fois. Alors Lou, tes camarades ne sont donc pas assez amusants ? Tu n'apprécie pas de stupidement réviser pendant des heures ? Vraiment, on ne comprend plus !
Par contre, nous allons vous décevoir chers sorciers, mais cette fois aucune romance à l'horizon. Il est quand même incroyable que, dans toute cette école, un garçon comme ce cher Gab n'ait pas trouvé chaussure à son pied !
À quand une mademoiselle Truman ?

D'accord, la maison des blaireaux n'est pas des plus passionnantes, ni des plus admirables. Un événement à tout de même su retenir notre attention à leur table commune il y a de cela quelques jours : Gabriel Truman s'est soudainement vu offert quelques décennies supplémentaires. Des rides sont apparues sur le visage du pouffy, accompagnées d'une barbe qui rendrait envieux ce cher directeur. Sa camarade Rose Brown, emplie de la plus vive compassion, s'est empressée de le faire sortir de la salle, car le préfet n'avait même pas remarqué ce qui lui arrivait ! Une légèreté qui frôle la bêtise ?
Ils s'en sont donc allés, main dans la main, et la question reste à savoir jusqu'où. Sont-ils allés pleurer chez cette chère PomPom ou implorer le maître des potions ? On ne doute en tous cas pas que Truman fut humilié jusqu'au bout !
Qui a donc pu lui jouer ce mauvais tour ?



Maintenant c'est définitivement les Serdaigles..

Dualité haineuse ou rivalité amoureuse ? Telle est la question sur toutes les lèvres des élèves. Vesper Black et Lou Perkins suscitent l'intérêt général. Un petit blaireau nous a dit avoir entendu des bribes de leur conversation. Rien de bien méchant, mais ça rend les choses tellement curieuses.
L'un des principaux intéressés ne voudrait-il pas nous informer un peu plus sur cette relation mystérieuse ?

Il n'y a pas que des alliances qui se forment entre ces murs. Cette adorable Viola Atticus et cette chère Lou Perkins se haïssent cordialement. Cela se sait et court sur bien des lèvres. Quelle est donc est la raison de cette animosité ? Cela nous l'ignorons. Ces princesses écervelées (excuses à la serdy), se battent-elle pour les yeux d'un beau prince ? Est-ce un concours à celle qui sera, faussement, la plus intelligente ? Une tout autre raison ?
Nous comptons sur vous pour peut-être nous éclairer sur ce points, envoyez vos hiboux !

Miss Perkins n'a que des ennemies, Rose Brown, elle aussi, dévisage avec le plus grand dédain sa camarade. Par contre, aucune amie en vue …
Et bien, serait-on incapable de se faire bien voir ?



Terminons avec un duo... inattendu.

Un matin qui s'annonçait commun, la grande salle est devenue un vrai champ de bataille. Nos téméraires sorciers affrontaient vaillamment une horde de terribles lutins de Cornouaille déchaînés. Leur tirant cheveux et vêtements, ces dangereuses bestioles portaient irrémédiablement atteinte à la santé mentale de ces élèves déjà suffisamment atteints pour la plupart. Dans cette nuée d'incompétence nous avons deux charmantes jeunes filles qui se sont faites remarquées plus particulièrement ; June Prewett, timbrée de service, et Rose Brown, qui nous était encore inconnue jusqu'à ce jour. L'une hurlant avec ridicule, l'autre étant affreusement fière de réussir un simple sort de deuxième année (rappelons que la demoiselle est en quatrième). Et oui, ta stupide satisfaction transpirait sur son visage ! Nous avons pu voir leur délicieuse alliance, toujours aussi affligeante, comme les monstres qui les assaillaient de toutes part. Nous sommes allés jusqu'à remarquer que notre incroyable ensorceleuse avait merveilleusement foiré un Repulso !
Désolés chéries, rien ne nous échappe...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Petits mots et ragots - Dim 2 Juil - 4:33
Premier jour de novembre, l'hiver se faisait de plus en plus proche. Le château se rafraîchissait, et en cette heure si matinal, seul quelques sorciers avançaient dans l'établissement. C'était le cas de Gemma et Drago qui se rendaient au petit-déjeuner pour commencer leur journée. La fillette appréciait les grands couloirs, qu'elle préférait en cet instant à ceux où ils étaient bondés. Là, ils étaient vides, sans personne pour les encombrer. Il y avait tout de même un petit attroupement d'élèves, qui en regroupait de chaque maison, devant un parchemin. Cela lui rappelait étrangement quelque chose, quelque chose qui avait eu lieu un mois plus tôt ... Sans prendre en considération ceux qui l'entouraient, elle s'approcha, concentrée. c'était le même genre de papier vaseux qui celui dont elle avait le souvenir. Elle décida de se mettre à lire les inepties qui devaient composer le texte sacrilège. "Salutations petits fripons ...".

Elle ne fut pas étonnée de voir son nom bien vite évoqué. En effet, elle s'était pas mal fait remarquée ce dernier mois. Les idioties récitées ne la dérangeait pas outre-mesure. Enfin, ben sûr, cela la blessait dans son égaux et un certain énervement montait en elle de le voir ainsi déballé mais c'était tout. Elle trouvait que c'était pire pour d'autres. La parti concernant Drago la fit sourire intérieurement, même si elle le cacha. Le penchant du blondinet pour la belle Viola l'avait légèrement dérangé, et elle comprenait maintenant pourquoi ; son pauvre ami se couvrait de ridicule en espérant ce qu'il ne pourrait jamais avoir. Ils avaient tout de même quatre ans de différences, ce qui constituait un énorme différence d'âge. S'il se trouvait plutôt une idole de son âge, elle en serait rassurée, c'était certain.

Quelques connaissances à elle étaient également évoquées, mais cela lui était assez égal à vrai dire. Tout ce qui l'intéressait c'est qu'elle avait lu les critiques la concernant et saurait y survivre. Se tournant vers Drago, elle s'apprêtait à lâcher une phrase moqueuse sur le brouillon qui se tenait devant eux. Elle n'avait pas fait attention à lui depuis le début de sa lecture, mais là, elle croisa son regard. Et elle se contenta de se taire ...


Dernière édition par Gemma Landre le Jeu 13 Juil - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Serpentard
Âge : ans
Année : Première
Points : 65

avatar
Drago Malefoy
MessageRe: Petits mots et ragots - Dim 2 Juil - 5:33
Petits mots et ragots

avec toutes les promotions


Ce matin-là avait comme un goût ignoble de déjà vu. Drago se rendait dans la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner, aux côtés de Gemma, en vue de rejoindre sa cousine Persei, comme toujours. L'agitation, elle, était plutôt inhabituelle. Enfin, pas tant que ça. La dernière fois qu'il avait vu les gens se bousculer et chuchoter ardemment à l'heure où le réveil se fait plutôt difficile, c'était annonciateur d'un trouble dévastateur. Avant d'arriver devant le panneau d'affichage, le petit malin avait déjà tout compris. Le sorcier inconnu avait encore frappé.

Il soupira.

- Poussez-vous, dit-il froidement en bousculant la masse piailleuse.

Son petit doigt lui disait qu'une fois encore, il ne serait pas épargné. On ne changeait pas une équipe gagnante: Gemma déchiffrait le torchon en sa compagnie, et elle faisait bien. Pour commencer sur les chapeaux de roues, tout un paragraphe lui était consacré.

Drago n'en croyait pas ses yeux. Ainsi, son amie, son alliée, avait pactisé avec l'ennemi? Et pas n'importe qui. Granger. La sang-de-bourbe. Il fronça les sourcils en déglutissant péniblement. Il devait absolument savoir la suite. Apparemment, elles se seraient aventurées dans le fameux couloir interdit. Il ne savait pas ce qui était le pire. Qu'elle ait été de mèche avec Granger? Ou qu'elle ne lui ait rien dit. Parce qu'après tout, si cette rencontre avait été fortuite, elle n'aurait eu aucune raison de la lui dissimuler. Mais voilà. Elle ne lui en avait rien dit. Pourquoi? Non seulement il aurait été bien curieux de savoir ce que cachait ce fameux couloir -même si entre temps lui-même avait eu l'occasion de faire face à l'affreux chien à trois têtes avec Victoria Gold-, mais en plus il ne lui en aurait pas voulue de tomber par hasard sur Granger si le but avait été de la martyriser un peu. Pourquoi n'avait-elle rien dit? Sans doute parce qu'elle avait honte. Elle avait voulu percer un mystère AVEC elle. Elle lui avait menti, et il se sentait trahi. Tu parles d'un appui!

Mais ce n'était pas tout. Apparemment elle s'acoquinait avec d'autres Gryffondor. Il savait, à son grand désespoir, qu'elle n'était pas la plus radicale des Serpentard, mais il s'était efforcé de fermer les yeux jusque là, parce que c'était une sang-pur, parce qu'elle était fourchelang, et sutout parce qu'elle le comprenait plus que quiconque et que c'était son amie. Parce que ça l'arrangeait bien, en fait. Seulement, nier l'évidence une fois rendue publique devenait très délicat... Voire impossible. Gemma était... fausse. Il ne comprenait plus rien. Puis il repensa à leur complot quelques temps plus tôt. Il avait bien senti ses réticences à s'acharner sur Wiles gratuitement, mais une fois encore il était passé outre. Au fond il savait qu'elle n'était pas comme Persei et lui mais il croyait qu'elle les soutenait quand même, et se montrer sympathique envers le camp adverse c'était tout le contraire du soutien requis. Voir que son bras droit lui faisait faux bond le décrédibilisait au passage. Il n'avait pas besoin de ça. Et puis, copiner avec sa PIRE ennemie, il n'y avait pas PIRE trahison.

La cerise sur le pudding, c'était qu'on évoquait l'épisode de la cabane hurlante. Mais COMMENT quelqu'un avait-il pu être au courant de cela?! A part Rogue et McGonagall, il ne lui semblait avoir croisé personne... Mais qu'importe. Ce ne serait pas compliqué de nier les faits auprès du corps professoral s'il se montrait suspicieux. Après tout, des mots abjects sur un parchemin ne feraient pas office de preuves tangibles. Non. Ce qui le mettait hors de lui, c'était qu'on insinue qu'il était sans doute la raison pour laquelle ils s'étaient faits prendre à leur retour au château. Alors ça! C'était encore une idée de Gemma cette sortie kamikaze, et lui qui se prenait les accusations en pleine poire. Evidemment! Lui, il était bien plus malin dans ses plans solo.

Il serrait les poings tant son sang bouillonnait dans ses veines. Il fallait qu'il aille au bout. Autant tout savoir, à ce stade.

Il pouffa jaune à la lecture du passage sur la belle préfète. Les gens se faisaient tant d'idées! Oui, il l'avait trouvée magnifique. Mais jamais il n'avait espéré quoi que ce soit avec une cinquième année. C'était un béguin, une belle fille, avec de la classe, rien de plus. Mais de là à perdre ses moyens! Drago restait digne en poursuivant sa lecture. Puis il s'effondra mentalement. Atticus. Atticus était de sang inconnu... Il grimaça. Voilà pourquoi elle était tant mystérieuse à son adresse. Elle entretenait une sorte de fascination avec lui, et comme un imbécile il était tombé dans le panneau. Sang inconnu, c'était peut-être sang-de-bourbe. Quelle horreur... Quelle désillusion.

Décidément, tout ça lui avait fait prendre conscience qu'il avait été trop primaire. Trop sentimental. Beurk. Tout ce qu'il ne devait pas être, en somme, et tout le contraire de ce qu'on lui avait enseigné. Oh non, son père ne serait pas fier de lui... Pour couronner le tout on se fichait de lui publiquement. Mais ça n'allait pas durer. Il avait été trop négligeant, et il allait reprendre du poil de la bête, faire le tri dans ses fréquentations. Un tri soigneux. Dorénavant, il saurait bien s'entourer.

Il ignora cordialement le passage sur Truman -récidiviste lui aussi-, celui sur son lointain cousin Black et ses supposés fricotages avec Perkins, puis ceux de Brown et compagnie dont il n'avait que faire présentement. Mais il tiqua sur la partie de June Prewett. Cela lui remit à peine du baume au coeur, mais on affichait tout de même ses incartades dans la Grande Salle avec les lutins de Cornouaille, ce même jour où il lui avait balancé tout un tas de veracrasses dans son sac. Pour le coup, lui n'était pas mis sur le bûcher. Seulement la cinglée et sa complice. C'était au moins ça de pris.

Il se tourna ensuite vers la traîtresse -presque- insoupçonnée jusqu'ici, les dents serrées, le regard mêlé d'incompréhension, de ressentiment, de colère, et de dégoût, puis il croisa celui de Truman au loin. Une belle surprise l'attendait, lui aussi, mais à vrai dire Drago n'était même pas d'humeur à le taquiner. Pour un peu, il était presque prêt à s'allier avec pour donner une bonne correction à cet imbécile de sorcier masqué. Il y avait déjà songé la dernière fois d'ailleurs... Sang-de-bourbe ou pas, il le savait bagarreur et tête brûlée. Un pion utile au besoin. Et puis cette fois, son imbécile de copine était visée elle aussi, alors peut-être que ça le motiverait. Il secoua la tête en pensant divaguer. Devait-il l'envisager sérieusement? Pas pour l'instant. Il laisserait les autres digérer. Lui-même devait digérer d'ailleurs. Mais pas trop longtemps.

Il quitta les lieux comme une furie, fuyant la compagnie de celle qui se prétendait être son amie. Elle avait blessé son égo, et il était terriblement déçu au fond. Diablement écoeuré. Il ne voulait plus lui parler, ni même la regarder. La confiance s'était évaporée. Il avait besoin d'être seul et, du haut de ses 11 ans, repenser à son plan de vie, faire le point.


Codage par Lou Perkins

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Petits mots et ragots - Lun 3 Juil - 15:17

Petits mots et ragots


Nouveau mois, et encore un message d’un sorcier mystérieux dont personne ne savait qui c’était. En arrivant dans la Grande Salle ce matin, Hermione s’approcha pour tenter de prendre connaissance du tissu de bêtises que ce sorcier disait. Se frayant un chemin parmi les autres, elle lu attentivement le parchemin, jusqu’au bout. Sans un commentaire. Puis elle se retourna, soupirant. Toutes les humeurs passaient dans sa tête. Ça y est tout le monde était au courant qu’elle avait sympathisé avec Gemma, elle aurait préféré évité ça. Mais bon tant pis, de toute façon, elle ne pouvait pas le cacher éternellement. Roulant ses yeux de haut en bas pour montrer que ça la saoulait elle dit :

« Sa vie doit vraiment être passionnante ! Espionner tout le monde comme ça… franchement, ça doit lui prendre un temps fou... faut en avoir du temps à perdre ! »

C’était complètement ironique. Elle ne trouvait pas ça passionnant du tout et il n’était pas admirable. Loin de là. Hermione resta sur place, contrairement à ce qu’elle avait pu dire le mois précédent. Sa curiosité la poussa à essayer de deviner qui cela pouvait bien être.  

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois de cyprès, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Atmosphère studieuse
Quand les serpents sèment les lions
Les concierges et leurs derniers potins
Ce qui nous lie
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Il pleure dans mon coeur
Promenade matinale
Bal de la Saint-Valentin
Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000

Avatar : Nicole Kidman
Points : 85

avatar
Rosalind Fawley
MessageRe: Petits mots et ragots - Mar 4 Juil - 23:01






La réflexion de Granger tira Rosalind de sa lecture. A sa droite, la petite fille aux cheveux en bataille parcourait elle aussi le parchemin. En d'autres circonstances, elle aurait tout fait pour mettre une distance raisonnable entre elle et la Griffondor, d'autant qu'elle avait appris récemment que la petite chouchoute des enseignants n'était même pas née dans une famille de Sorciers. Une Sang-de-Bourbe. Elle trouvait le terme très inesthétique, et ne l'avait jamais employé elle-même. Chez elle, le sujet n'était que rarement abordée, et toujours comme une chose taboue. Avant Poudlard, Rosalind n'avait jamais été amenée à cotoyer des Né-Moldus et leur présence à l'école la mettait mal à l'aise. Visiblement, ils ne semblaient pas comprendre qu'ils devaient faire profil bas devant les "vrais" Sorciers et cela troublait profondément la petite Fawley. Sang-Mêlés, passe encore, mais enfants de Moldus... elle ne savait pas comment se comporter avec eux et préférait tout simplement les ignorer.

Mais ce matin, le "Sorcier Inconnu" avait décidé de faire de nouveau parler de lui et Miss Je-Sais-Tout n'avait pas été épargnée. Plutôt stoïque d'après ce qu'en voyait Rosalind, elle commenta:

-Sa vie doit vraiment être passionnante ! Espionner tout le monde comme ça… franchement, ça doit lui prendre un temps fou... faut en avoir du temps à perdre !

Ça lui faisait mal de l'admettre, mais la Serpentard était très agacée par les procédés du soit-disant Inconnu, et elle rejoignait Granger sur ce point. Elle dit froidement.

-Probablement, un ou une pauvre nulle qui crève d'envie dans son coin et qui n'a rien de mieux à faire que de bavouiller sur les autres.

Elle émit un petit rire sarcastique et ajouta.

-Ayons une pensée pour ce pauvre scribouillard! Après tout, c'est la seule façon qu'il a trouvée de se distinguer...


Un remous dans la foule la fit se retourner. Malefoy se frayait un chemin parmi les élèves et s'éloignait à grands pas du tableau d'affichage, l'air furibond. Rosalind grimaça. Le paragraphe sur la préfète de leur maison n'avait pas du être facile à encaisser. Non loin de là, Gemma avait l'air d'assumer les ragots de manière détachée. *Landre et Granger? C'est plutôt bizarre...* En cours, la jolie brune n'avait pourtant jamais manqué l'occasion d'envoyer une pique à Granger quand celle-ci jouait son petit numéro d'élève modèle.

De nouveaux élèves affluaient, commentaient et ricanaient à la lecture du torchon épinglé devant eux. *Si on a droit au même cirque tous les mois, ça va devenir vraiment pénible.*


Codage par Libella


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley En ligne
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 14 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Charme et Épine de monstre du Fleuve Blanc
Poste(s) : Poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle

RPG en cours : Lèche vitrines et conseils avisésÉtude interrompue
Avatar : Holland Roden
Points : 10

avatar
Rose Brown
MessageRe: Petits mots et ragots - Mer 5 Juil - 19:22

Petits mots et ragots

En ce premier jour de novembre Rose faisait parti des quelques rares élèves déjà levés en cette heure si fraîche et matinale. Seule, la demoiselle s'était rendue à la Grande Salle pour le petit déjeuner.

En arrivant devant le panneau d'affichage la rouquine remarqua un attroupement d'élèves de tous âges aussi matinaux qu'elle-même. Tout-de-suite Rose remarqua que la situation était très semblable à celle qui avait chamboulé le château tout entier le mois précédent, ce pourquoi elle s'empressa d'aller jeter un coup d'oeil au nouveau « parchemin de la terreur ».

La Poufsouffle constata bien vite qu'il s'agissait exactement du même genre de parchemins sans importance visant uniquement à rabaisser certains élèves pour leurs moindres faits et gestes. Dommage qu'ils ne parlent pas des professeurs… Pensa-t-elle, un sourire mesquin apparaissant sur son visage.

La jeune femme prit cependant le temps de lire le parchemin en entier, par simple curiosité. D'ailleurs elle se promit aussitôt de ne plus jamais le faire car cela ne ferait qu'augmenter la satisfaction de celui ou celle qui avait écrit toutes ces âneries.

Au fur et à mesure de sa lecture, l'adolescente remarqua les quelques noms et prénoms familiers évoqués, ainsi que la mention du nom de Lou et du sien dans la même phrase faisant référence à leur altercation aérienne datant de quelques jours à peine.

Par la suite Rose remarqua que son implication ainsi que celle de June dans le gros bazar qu'avait été la Grande Salle le jour où la Gryffondor avait libéré toute une ribambelle de Lutins de Cornouailles n'était pas passé inaperçu et le nouveau journaliste de Poudlard n'avait bien sûr pas oublié de mentionner le fabuleux Répulso raté de la demoiselle qui lui vaudrait une longue explication avec June.

Et merde…Dit-elle en allant s'asseoir blasée à la table des blaireaux.

Rose guettait l'arrivée de Prewett et ne ce souciait à présent plus que de ça. Elle songeait à qui pouvait bien être ce petit journaliste en herbe qui appelait les élèves par l'inexcusable surnom de « petits fripons », émettant quelques théories aussi farfelues les unes que les autres. Peut-être bien que les frères Weasley y étaient pour quelque chose d'ailleurs...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t203-rose-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t209-gratouillages-de-miss-brown http://harrypotter1991.forumactif.org/t396-voliere-de-rose-eleanor-brown#2702
Serdaigle - Modération RPG & Capitaine de Quidditch
Âge : ans
Année : Quatrième
Points : 60

avatar
Lou Perkins
MessageRe: Petits mots et ragots - Ven 7 Juil - 16:01


Petits mots et ragots



Deuxième édition


Sur le panneau d'affichage...

Fait incroyable: Lou était de bonne humeur aujourd'hui. Comme la plupart des jours précédents d'ailleurs. Les cours se passaient bien, comme d'habitude, mais contrairement aux autres années elle avait su s'entourer de quelques âmes bienveillantes, réfléchies, et amusantes. Ca changeait tout.

C'était donc le coeur léger qu'elle déambulait dans les couloirs en vue de prendre son petit-déjeuner dans la Grande Salle, limite si elle sifflotait pas. Si Rose Brown avait daigné jeter un regard dans sa direction, elle en aurait été estomaquée.

Pourtant, un événement vint troubler son cocon invisible. En arrivant à proximité du panneau d'affichage, ça jasait salement. En s'y rapprochant un peu, elle put constater qu'un parchemin attisait la curiosité de tous, du même genre que la dernière fois. Pas difficile de comprendre... Elle hésita à rentrer dans le jeu, elle aussi, pour y lire les bêtises inscrites. Dans un premier temps, elle passa son chemin, la tête haute, puis elle remarqua quelques élèves de sa promotion la dévisager et pouffer ostensiblement. Elle se mordit la lèvre, exaspérée, et ne résista pas plus longtemps.

En se frayant un chemin, elle arriva aux côtés de Brown justement qui avait laissé échappé un "Et merde". La Serdaigle ne réagit pas. Dans ce contexte, elle n'avait que faire de son ennemie de routine. Il y avait un perturbateur bien plus mesquin, et bien plus irritant, lui semblait-il.

Bilan: La petite Serpentard avec qui elle avait brièvement sympathisé s'en prenait pas mal dans la tronche cette fois-ci, et son copain douteux n'avait pas l'air très content. Rapidement, son nom lui sauta aux yeux. Il était associé à celui de son ami de cinquième année, Gabriel. "Ca ne nous a pas échappé qu'il passe le plus clair de son temps avec Lou Perkins, une autre serdaigle un peu plus âgée cette fois. Alors Lou, tes camarades ne sont donc pas assez amusants? Tu n'apprécie pas de stupidement réviser pendant des heures?" Elle haussa un sourcil. Elle n'était même pas énervée... On avait fait que relever son amitié avec quelqu'un qu'elle appréciait sincèrement. Quel scoop... Ce "sorcier masqué" manquait résolument de détails croustillants s'il comptait un jour créer du drame. Elle secoua ses épaules et poursuivit sa lecture. Il y aurait bien quelque chose de plus incriminant...

Ainsi, Gabriel avait passé du temps avec Brown suite à quelques mésaventures? Elle tiqua légèrement. Elle savait qu'il s'entendait avec beaucoup de monde, et que Brown adoptait un comportement radicalement différent quand elle n'était pas dans le coin. Lou n'ignorait pas leur entente, et après tout, ça ne la regardait pas. Elle ne dirait rien, et garderait ses distances avec ça. Même pour Gabriel, il y avait peu d'intérêt à révéler cette histoire. Ca ne le nuisait pas vraiment... C'était plutôt une histoire amusante, en fait. Rien de plus. Rien d'insurmontable.

Elle arriva ensuite au paragraphe dédié aux Serdaigle et... surprise. Tout ceci, ou presque, lui était entièrement consacré. Elle plissa ses yeux noisettes pour ne pas en perdre une miette. Apparemment, on lui prêtait une éventuelle romance naissante avec Vesper Black, ce beau jeune homme de Serpentard avec qui elle s'était battue en duel. A la lecture de ces mots, elle ne put s'empêcher de rire. Sérieusement?! "Dualité haineuse ou rivalité amoureuse?" "Vesper Black et Lou Perkins suscitent l'intérêt général. Un petit blaireau nous a dit avoir entendu des bribes de leur conversation." Et beh dis-donc, qu'une simple taquinerie entre deux élèves suscite autant d'intérêt la confortait dans l'idée que les élèves de cette école avaient de sérieux soucis, et devaient tristement s'ennuyer. Quant à cette histoire de Poufsouffle qui aurait enjolivé toute cette histoire, elle avait déjà sa petite idée.

Ensuite, on parlait de sa confrontation avec Viola Atticus, la préfète des Verts et Argents. "Cette adorable Viola Atticus et cette chère Lou Perkins se haïssent cordialement." Une fois de plus, elle ne put contenir son rire moqueur. Ce petit rigolo était visiblement bien mal renseigné puisqu'elle avait eu l'occasion de s'expliquer avec Atticus et qu'en réalité, elles avaient enterré la hâche de guerre. Elles s'étaient même trouvé des points communs, et la situation avait complètement viré de bord. Enième preuve comme quoi ce papier racoleur était loin d'être une source fiable.

- N'importe quoi ces infos! lâcha-t-elle en s'esclaffant.

Là où le sorcier inconnu n'avait pas complètement tort, c'était quand il évoquait ses relations d'une manière générale. "Miss Perkins n'a que des ennemies, Rose Brown, elle aussi, dévisage avec le plus grand dédain sa camarade. Par contre, aucune amie en vue…"

Ok. Pour Rose il avait vu juste, mais elle n'avait pourtant rien cherché... Et les autres, et bien ce n'était pas son problème si elle les attirait pas comme des mouches. Elle allait pas rire bêtement aux idioties de chacun pour se faire bien voir. Au fond, ça la blessait, mais elle n'en montrait rien. Et puis c'était faux. Il y avait cette troisième année qui était bien plus futée et délirante que la plupart des petites prétentieuses peuplant les promotions supérieures. June Prewett. Du reste, le dernier paragraphe la pointait du doigt, elle aussi.

Tiens, Brown s'entendait aussi avec? Curieux. Elle ne voyait pas du tout ce qui pouvait les rapprocher, ces deux-là... M'enfin. Une fois encore, ça ne la regardait pas. Et puis ce n'étaient que des mots. Impossible de démêler le vrai du faux.

Sa lecture achevée, elle se retourna brusquement, et vit Gabriel débarquer quelques mètres plus loin. Elle se précipita à sa rencontre pour le préparer psychologiquement, et le tempérer un peu.

- Hé Truman! BON. Tu vas rire. - ça elle y croyait à moitié - L'autre débile a refait le coup. J'en viens et je peux te dire que ce qu'il raconte n'a pas d'intérêt DU TOUT. Il s'est fait plaisir avec moi aussi mais deux infos sur trois sont fausses, avec tout le monde. Personne va le prendre au sérieux, c'est pas possible...

Elle ne put le retenir plus longtemps.

Cette fois, elle était bien décidée à le coincer, ce lâche. Elle attendrait que Gabriel se fasse son opinion après lecture, et guetterait l'arrivée de June. Elle pensait que cette dernière s'amuserait certainement de voir ses exploits cités, mais peut-être serait-elle tout de même partante pour se régaler joyeusement autour d'une enquête?



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

MPVolièreArbre


Dernière édition par Lou Perkins le Mer 12 Juil - 20:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Petits mots et ragots - Lun 10 Juil - 22:38
Viola savait, on avait forcément mis quelque chose sur elle sur ce foutu papier, parce que les chuchotements à son entrée dans la grande salle ne lui avait pas échappée. Elle s'approcha du papier, les élèves s’écartèrent sur son passage et le parcouru du regard, elle eut presque envie de rire, c'était pour ça ces regards dans le couloir ? Pathétique tentative de la déstabiliser. Elle devait reconnaître l'effort du rédacteur, le pauvre, ce n'était pas de sa faute si il n'y avait rien à dire sur elle. "Et oui, "Atticus", ce n'est pas très renommé pour une écossaise. Pas très sang-pur ..." . Sans blague, elle n'en avait juste rien à faire, tous le monde savait qu'elle était de sang inconnu, et cela ne l'avait pas empêché de devenir préfète, d'avoir des amies et d'être l'une des meilleures de son année. Le seul qui avait dû être déçu, c'était probablement Drago, mais il allait s'en remettre, et il était trop occupé à dévisager la pauvre Gemma furieux pour s'en préoccuper. Quand au passage sur la prétendue guéguerre entre elle et Lou, cela la fit sourire, elle s'entendait parfaitement avec son "homologue écervelée" à qui elle jeta un regard complice. D'ailleurs celle-ci n'avait une fois de plus pas été épargner par le papier, qui une fois de plus semblait très intéressé par son amitié avec Truman. Le reste parlait de l'incident pendant le petit-déjeuner et de conflits entre premières années. Tous cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Il fallait vraiment être le dernier des abrutis pour donner de l'importance à un torchon pareille. Ce qui l'avait agacée, c'était surtout que tous ça la fasses passée pour une jolie idiote. Mais à part cela, elle n'en avait pour ainsi dire rien à faire. Elle s'approcha de Lou, qui venait d’accoster le préfet de poufsouffle avant que celui ne s'éloigne vers le panneau, elle avait un peu de peine pour la serdaigle. Ça devenait de l'acharnement cette histoire, surtout qu'à chaque fois la quatrième année s'en prenait plein la figure:
-Salut, je suppose que tu as lu ce truc débile. Je trouve ça relativement pathétique, surtout qu'il est plutôt mal informé, dit-elle faisant référence à leur prétendue mésentente, j'avoue que j'hésite à aller voir le directeur mais je ne sais pas si cela en vaut vraiment la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Petits mots et ragots - Mar 11 Juil - 18:56
Gabriel s'était autorisé à dormir vingt minutes de plus aujourd'hui. Habituellement, ce n'était pas vraiment un lève tard, mais aujourd'hui, il avait le pressentiment que c'était un jour à rester coucher. Il tourna plusieurs fois dans son lit, mais finalement, son estomac eu raison de lui. Il se leva et se prépara avant de se diriger vers la grande salle.

Le chemin dans les couloirs lui semblait étrangement familier... Bien sûr qu'il l'était, il le prenait tous les jours pour aller manger, mais aujourd'hui, il avait une sensation de déjà-vu... Les élèves chuchotaient sur son passage, et c'était passablement irritant.

Le brouhaha le conforta dans cette impression. Surtout lorsque Lou arriva rapidement vers lui.

- Hé Truman ! BON. Tu vas rire. L'autre débile a refait le coup. J'en viens et je peux te dire que ce qu'il raconte n'a pas d'intérêt DU TOUT. Il s'est fait plaisir avec moi aussi mais deux infos sur trois sont fausses, avec tout le monde. Personne va le prendre au sérieux, c'est pas possible...
- Quoi ? Siffla-t-il furieux. Il a fait quoi ?

Il poussa Lou sur le côté. Comment avait-il osé ? Que cet imbécile écrive des méchancetés sur le préfet, ça passait, mais s'il écrivait sur des gens qu'il appréciait... Oh non, ça n'allait pas le faire. Il se fraya un chemin jusqu'au panneau d'affichage et arracha le bout de papier - ou plutôt le torchon - que deux élèves lisaient.

Parcourant le papier, il fulminait de plus en plus. Non seulement il s'attaquait à Gabriel, mais à Lou et à Rose aussi. Une nouvelle fois encore, il froissa le papier, le jetant par terre avec violence. Il retrouva Lou, qui parlait avec Viola.

- Je te jure Lou, je vais le chopper ce mec. Et crois moi, il va pas aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Petits mots et ragots - Mar 11 Juil - 19:45

   

   

   
petits mots et ragots

   
libre

   Le brouhaha ne cessait pas. Tous le monde continuaient de s'agglutiner autour du papier en murmurant. Et les regards curieux vers les élèves cités dans les lignes s'accentuaient. Lou était mal à l'aise, cela se sentait et elle aussi. Enfin par rapport à certains, elle s'en était bien sortit. Elle allait dire quelque chose quand Gabriel revint vers elles, furieux:
- Je te jure Lou, je vais le chopper ce mec. Et crois moi, il va pas aimer.
Elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire:
-Et tu vas le choper... Comment au juste ? Ce mec est un véritable fantôme, enfin si c'est un garçon. On n'a aucun moyen de connaître son nom et croyez-moi j'ai essayé. Obtenir des informations sur les élèves c'est d'une facilité déconcertante, vous pouvez me croire. Ça pourrait être n'importe qui. Les murs ont des oreilles ici, littéralement. Et je ne vous parle pas que des tableaux. c'est impossible de parler de ça, sans que quelqu'un en entende parler.
Elle se passa la main dans les cheveux, et c'est là que l'idée lui vint:
-Enfaîte maintenant que j'y pense, il y a bien un endroit où on pourrait en parler sans que cela se sache. D'ailleurs Lou on le connaît bien. Ça vous dirait un petit tour dans la salle sur demande ?
Revenir en haut Aller en bas
Serdaigle - Modération RPG & Capitaine de Quidditch
Âge : ans
Année : Quatrième
Points : 60

avatar
Lou Perkins
MessageRe: Petits mots et ragots - Mer 12 Juil - 1:14


Petits mots et ragots



Deuxième édition


Sur le panneau d'affichage...

Pendant que Gabriel s'informait des dernières futilités en vogue, une jeune fille qu'elle connaissait bien l'interpella.

- Salut, je suppose que tu as lu ce truc débile, commença Viola Atticus, je trouve ça relativement pathétique, surtout qu'il est plutôt mal informé. J'avoue que j'hésite à aller voir le directeur mais je ne sais pas si cela en vaut vraiment la peine.

- Hé! Ouais m'en parle pas. Le gars derrière tout ça doit vraiment se faire chier pour en être réduit à fouiner dans les affaires des gens. J'ai de la peine pour lui en fait... Et ouais, il devrait carrément revoir ses sources, rajouta-t-elle en esquissant un sourire complice. Je comprends pas pourquoi Dumbledore réagit pas... Il pourrait au moins s'assurer qu'aucun papier "illicite" ne soit accroché sur ce panneau. Il doit bien y avoir un sortilège pour faire ça, nan?

De retour de sa lecture vomitive, Gabriel les coupa.

- Je te jure Lou, je vais le chopper ce mec. Et crois moi, il va pas aimer.

- Et tu vas le choper... Comment au juste? enquilla la Verte et Argent qui, jusque là, n'avait pas entretenu d'entente cordiale avec le garçon. Ce mec est un véritable fantôme, enfin si c'est un garçon. On n'a aucun moyen de connaître son nom et croyez-moi j'ai essayé. Obtenir des informations sur les élèves c'est d'une facilité déconcertante, vous pouvez me croire. Ça pourrait être n'importe qui. Les murs ont des oreilles ici, littéralement. Et je ne vous parle pas que des tableaux. c'est impossible de parler de ça, sans que quelqu'un en entende parler. Enfaîte maintenant que j'y pense, il y a bien un endroit où on pourrait en parler sans que cela se sache. D'ailleurs Lou on le connaît bien. Ça vous dirait un petit tour dans la salle sur demande?

- Ouais pas bête Viola. Gab, on va le coincer j'te dis. Rien que pour le plaisir. Je propose même qu'on rallie un maximum de gens après ça, mais avec méfiance. Peut-être que le coupable sera l'un deux... M'enfin, un peu de renfort pourra pas faire de mal. - Elle jeta un oeil à la brunette un peu plus loin - Gab, tu t'es réconcilié avec Gemma depuis l'autre histoire dans le hall avec le blondinet, là? Elle a été visée, comme son pote fanatique et sa tarée de copine, et même si je les aime pas ces deux là, tous les trois ils seraient peut-être la voix des première-année, des oreilles dans une promo qu'on ne connait pas, vous voyez? Ca me plait moyennement, mais on devrait peut-être penser à fraterniser avec l'ennemi...

Après ces mots, Lou était convaincue qu'ils devraient d'abord en discuter tous les trois dans la salle sur demande, et étaler leurs hypothèses. Ensuite, ils aviseraient pour attirer le camp adverse - et d'autres partisans - dans leur enquête.




_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

MPVolièreArbre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Petits mots et ragots -
Revenir en haut Aller en bas
 
Petits mots et ragots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween - Petits mots
» Cinq petits mots pour une phrase fantasque...
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» L'histoire en quatre mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle :: Petits Mots & Ragots - Archives-
Sauter vers: