AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Invité
MessageMaîtriser sa flamme - Lun 10 Juil - 12:20









Maîtriser sa flamme


→ Cours de première année


Filius Flitwick attendait patiemment la venue de ses élèves de première année pour entamer son deuxième cours. Celui-ci serait un peu plus ardu que le précédent, mais rien d'insurmontable non plus. De toute manière, il avait foi en ses apprentis.

Comme d'habitude, certains étaient en avance tandis que d'autres traînaient encore. C'était donc le moment de motiver les troupes.

- Bonjour, jeunes gens ! Installez-vous rapidement, je vous prie. Allons, allons, ne perdons pas de temps !

Une fois que tous étaient confortablement installés devant leur pupitre, il enchaîna sans laisser plus de suspense.

Nous allons aborder un sort bien utile au quotidien, mais toutefois très délicat à gérer. Comme vous êtes des élèves particulièrement doués, je ne doute pas un instant que vous excellerez dans son application. N'est-ce pas mademoiselle Granger ? dit-il en se tournant vers la demoiselle, l'oeil complice.

Le feu, donc ! Vous n'êtes pas sans savoir que c'est un élément fort dangereux qu'il faut manipuler avec précaution, c'est pour cela que vous trouverez une paire de gants en peau de dragon sur votre pupitre. Mais avant de les utiliser, je vous propose de causer un peu.

Une flamme, lorsqu'elle est maîtrisée, nous est bien utile ! Que ce soit pour allumer cheminées, torches, bougies, préparer des potions, ou même faire la cuisine, c'est un élément indispensable, vital même. Ceci dit, le fait de pouvoir en créer d'un simple coup de baguette magique peut se révéler très très dangereux ! Ne l'oubliez jamais !

Tenez. Je vais vous raconter une petite anecdote qui vous fera sans doute réfléchir. Il y a quelques années de cela, lors d'une représentation d'une pièce de théâtre, La Triste Métamorphose de mes pauvres pieds de Forbien Narré si je me souviens bien, le sorcier qui s'occupait des effets spéciaux a eu la volonté d'animer un peu le spectacle, et pour ce faire il a tout bonnement décidé de mettre le feu à la salle en changeant la fumée factice habituelle grâce à l'Incendio. Bien entendu il pensait maîtriser l'affaire... Je vous épargne les détails, mais l'incendie a ravagé tout le théâtre, et tout cela est parti d'une simple flammèche du bout d'une baguette comme la vôtre, d'un tout petit sort que nous allons nous-mêmes étudier aujourd'hui. Fâcheux, n'est-ce pas ? Alors si nous pouvions éviter ce type de désagrément, vous conviendrez que je vous en serais très reconnaissant !

Bien ! Maintenant que les bases sont posées, commençons avec un peu de théorie. L'Incendio constitue un sortilège issu de la magie élémentaire. Qui peut m'en dire plus sur ce type de magie ? Auriez-vous des exemples concrets à me citer ?


Les professeur était content de voir la plupart de ses élèves attentifs, et il n'attendait qu'une seule chose à présent : voir le maximum de mains se hisser vers le ciel.


Professeur Flitwick

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Mar 11 Juil - 18:31
Aujourd'hui, cours de sortilèges. La rouquine n'était pas particulièrement enchantée, d'autant plus que leur professeur faisait du favoritisme. Et qu'on ne vienne pas lui dire qu'elle imaginait des choses, c'était faux. La dernière fois, elle avait vu combien il avait félicité la miss-je-sais-tout. C'était immonde. Et dégoûtant, et affreux. Elle en aurait vomi.

Elle passa le seuil de la porte et alla s'asseoir, sans faire de bruits. Persei sortit ses affaires, et toucha les gants. C'est lorsque tout le monde fut installé que le professeur Flitwick expliqua le but des gants et surtout sur quoi le cours allait être porté.

- N'est-ce pas mademoiselle Granger ?

Persei leva les yeux au ciel et se tapa le front de la paume de la main, agacée par l'attitude pas du tout impartiale du professeur. Si elle détestait MacGonagall, c'était uniquement parce qu'elle était de Gryffondor et qu'elle les privilégiait. A côté de ça, elle avait des qualités indéniables. Au moins elle ne chouchoutait pas non plus les rouges et or. Là, c'était insupportable.

- Bien ! Maintenant que les bases sont posées, commençons avec un peu de théorie. L'Incendio constitue un sortilège issu de la magie élémentaire. Qui peut m'en dire plus sur ce type de magie ? Auriez-vous des exemples concrets à me citer ?
- Ah bah enfin, souffla-t-elle à ses camarades. Maintenant qu'il a terminé les louanges de Sainte-Granger...

Elle leva la main rapidement pourtant, elle avait quelques idées sur la réponse. Et surtout, elle ne se laisserait pas doubler par Hermione, pas cette fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Âge : ans
Année : Première
Points : 65

avatar
Drago Malefoy
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Jeu 13 Juil - 14:30
Maîtriser sa flamme

avec les première-année


Encore un cours de Sortilèges avec ces imbéciles et ce sale hybride qui faisait clairement des traitements de faveur aux Serdaigle et à quelques Gryffondor, comme cette raclure de Granger. Pouah.

Drago avait vu sa cousine Persei s'installer dans les premiers. Il voulut la rejoindre puis se souvint qu'elle avait préféré réserver sa place à Landre la dernière fois. Il s'était même interposé, mais cette fois, hors de question de le refaire. Si elle voulait d'une traîtresse à ses côtés, c'était son problème. Il se mit donc à l'opposé et réserva un siège à Pansy Parkinson, une fillette de son acabit, de la même trempe, sûre d'elle et de ses idées, qui avait du chien. Tout à fait ce qu'il lui fallait présentement.

Il espérait que cette fois, ils apprendraient autre chose qu'un sort aussi simple qu'allumer leur baguette. Quelque chose pour les vrais sorciers, et pas pour prendre par la main les quelques sang-de-bourbe qui voulaient prendre leur place. C'était pas un cours de rattrapage qu'il voulait. Verdict: L'incendio. Ben c'était pas plus reluisant. Savoir "allumer cheminées, torches, bougies", SUPER. Décidément, il n'y avait que Rogue qui valait le coup dans cette école.

Le discours de Flitwick était long et ennuyeux. Il tournait clairement autour du pot, et le jeune Malefoy voulait de l'action. Il tiqua lorsqu'il évoqua Granger, et se retourna discrètement vers celle-ci.

- Pssssst! Hé! la héla-t-il. Celle qui a oublié de se coiffer, là, tu lui as fait quoi à l'hybride? Tu lui as apporté son petit déj au lit ce matin pendant qu'il relisait tes notes, c'est ça?

Puis il pouffa dans sa barbe en pensant réjouir sa voisine.

- C'est même pas une vraie sorcière, lui glissa-t-il à l'oreille sans lâcher la Gryffondor du regard.

Lorsque le professeur les sonda sur le principe de la magie élémentaire, il soupira. Encore de la théorie... Arf. Bien sûr, sa cousine levait la main, et Granger n'allait certainement pas tarder à la suivre. Intimement, il espérerait que Persei lui clouerait le bec. De son côté, il resterait spectateur. C'était ce qu'il y avait de plus intéressant à faire pour l'instant. Les rivalités féminines l'amusaient beaucoup.


TAGS: @Pansy Parkinson

Précision -> Pour notifier un membre en ajoutant un tag dans votre post, indiquez son pseudo dans ce format, sans oublier les guillemets: @"NOM COMPLET"
Le tag ne fonctionnera pas s'il est ajouté dans une balise spoiler, ou après avoir édité votre post.

Codage par Lou Perkins

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Ven 21 Juil - 2:30
C'était vers la salle de cours de métamorphose qu'avançait Gemma. Elle avait hâte de découvrir le sortilège qu'ils étudieraient ce jour. Contrairement à beaucoup d'élèves, elle était si enthousiaste à l'idée d'utiliser la magie que cela lui était égal que ce soit avec des exercices un peu trop simples. Elle essayait toujours de s'ajouter une difficulté ou se dépasser. Bien évidemment, elle préférait quand c'était plus démonstratif ou compliqué, mais elle se contentait également du reste. Pour une fois, elle était donc de bonne humeur, ce qui était rare ces temps-ci. Elle passa la porte avec un léger sourire.

Quelques sorciers étaient déjà installés, et elle alla rejoindre Persei comme il y avait une place à côté d'elle. Elle accorda à peine un regard à Drago qui était avec la petite Parkinson. Aujourd'hui, comme d'habitude par ailleurs, elle ne voulait pas faire attention à lui. Chose bien plus simple quand la rage ne l'habitait pas. Elle pouvait pleinement se concentrer sur le petit hybride ridicule qui gesticulait devant eux. Celui-ci les salua, avant de flatter sa classe. La jeune Landre allait lever au ciel devant ces compliments inutiles, avant que le professeur ne s'adresse directement à Granger. Là, la fillette était offusquée, ainsi que très surprise. Elle n'était même pas capable de sortir une sale réflexion. Persei fut physiquement plus expressive, et son amie ne le lui reprocha certainement pas.

Le plus naturellement du monde, l'enseignant continua, leur annonçant qu'ils travailleraient l'Incendio. Après recommandations et anecdotes barbante, le petit homme évoqua la magie élémentaire en leur demandant s'ils pouvaient lui en dire plus et donner des exemples. Après une petite réflexion quand au fait qu'il ai mise la gryffondor en avant, la rouquine leva la main, ce à quoi Gemma ricana.

« - N'espère pas trop, je ne suis pas sûr qu'il soit capable de faire attention à ce qui n'est pas insupportable et n'a pas d'affreuse tignasse. »

Par ces termes, elle désignait bien sûr la fillette qu'il avait favorisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Mer 9 Aoû - 16:05
Un autre cours de Sortilège. C'était génial. Laurian adorait cette matière. Peut être moins que le cours de Métamorphose, mais quand même ... Ce fut donc enthousiaste qu'il entra dans la salle pour s'installer sur son pupitre, à côté duquel un camarade de sa maison vint s'installer quelques instants plus tard. Il adorait se servir de sa baguette magique lorsqu'il était en cours, et dans ceux de Sortilège, il allait être servi ! Il observa le petit professeur commencer sa phrase.

"Nous allons aborder un sort bien utile au quotidien, mais toutefois très délicat à gérer. Comme vous êtes des élèves particulièrement doués, je ne doute pas un instant que vous excellerez dans son application. N'est-ce pas mademoiselle Granger ?"

Il l'avait favorisée ... Tant pis, le petit Français n'en avait guère quelque chose à faire ... Car il avait favorisé une élève de SA maison, alors tant mieux pour lui ! Il regarda les autres élèves, visiblement indignés de ce favoritisme. Laurian haussa les épaules avant de regarder le professeur à nouveau, l'air visiblement plus détaché que certains autres camarades n'ayant pas toléré cette injustice. Il était presque amusé de leur réaction, un léger sourire aux lèvres.

"Le feu, donc ! Vous n'êtes pas sans savoir que c'est un élément fort dangereux qu'il faut manipuler avec précaution, c'est pour cela que vous trouverez une paire de gants en peau de dragon sur votre pupitre."

"Ouais ! On va brûler des trucs !" dit Laurian, d'une voix la plus forte possible sans dépasser le murmure. Il était très enthousiaste, mais il déchanta rapidement quand Monsieur Flitwick reprit :[/i]

"Mais avant de les utiliser, je vous propose de causer un peu."

Il soutint son menton de sa main droite, blasé, dessinant un hibou imaginaire avec son doigt sur son pupitre, pendant que le professeur parlait. Laurian aimait bien le professeur Flitwick, car il était très sympathique, mais il passait trop de temps sur la théorie, par moments. Il écouta tout de même d'un oreille pendant qu'il entama le dessin d'un chat invisible, toujours avec son doigt.

Il s'agissait d'un monologue parlant de l'utilité du feu, mais aussi du fait qu'il pouvait être dangereux. Classique. Puis le professeur enchaîna avec une anecdote qui allait sûrement tuer le jeune Français d'ennui. Heureusement qu'il s'agissait de théâtre. Laurian aimait beaucoup le théâtre. Il écouta donc l'histoire du petit professeur en entier. Laurian souffla du nez, manifestant son léger amusement face à la maladresse dudit gérant des effets spéciaux.

Puis il posa une question :


"Bien ! Maintenant que les bases sont posées, commençons avec un peu de théorie. L'Incendio constitue un sortilège issu de la magie élémentaire. Qui peut m'en dire plus sur ce type de magie ? Auriez-vous des exemples concrets à me citer ?"

Laurian pouvait répondre ! Il leva la main, fier d'avoir la réponse en tête, espérant que son professeur l'interroge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Mar 15 Aoû - 14:01









Maîtriser sa flamme


→ Cours de première année


Certains avaient soupiré ou levé les yeux au ciel à l'évocation du nom d'Hermione Granger, ce que le petit professeur n'avait pas manqué de noter intimement. Ces réactions lui avaient semblé saugrenues. Il était indéniable que mademoiselle Granger était une élève douée, au même titre que quelques autres, et son petit clin d'oeil n'était rien d'autre qu'un clin d'oeil justement. Qu'importe, le professeur Flitwick ne s'était pas formalisé de la jalousie manifeste des autres élèves à l'égard de la fillette. Au pire, cela apporterait une petite compétition qui ne ferait pas de mal au bulletin du plus grand nombre.

Tout le monde n'avait pas été totalement emballé par sa petit anecdote qui lui apparaissait pourtant amusante autant qu'enrichissante, mais le professeur Flitwick était heureux de pouvoir compter sur les hochements de têtes d'une belle majorité de Serdaigle. Il n'était pas le directeur de cette maison pour rien !

Après avoir posé sa question, il vit deux mains se hisser quasi instantanément.

- Ah! Monsieur Malevenault pourra peut-être nous éclairer sur la magie élémentaire, et mademoiselle Black pourra compléter si elle le juge nécessaire.

Le premier avait été relativement discret jusqu'à présent, alors le professeur était satisfait de pouvoir lui confier la parole. Il attendit leurs réponses, puis s'empressa de passer à la suite pour faire participer un maximum d'élèves.

- Voyez ce gros chaudron en carapace de crabbe de feu à côté de moi ? C'est dans celui-ci, pour plus de sécurité, que nous allons nous exercer dans un premier temps. J'ai disposé plusieurs parchemins roulés en boule à l'intérieur, et pour commencer doucement, nous allons les embraser à une distance raisonnable. Je vous demanderais d'enfiler vos gants par précaution ! Imaginez que vos flammèches ne s'extirpent par correctement de votre baguette, ou qu'elles stagnent malencontreusement sur celle-ci. Nous avons vu que les conséquences pouvaient être désastreuses... Ainsi, je vous demanderais également de bien rester axés vers le chaudron. Inutile d'enflammer les biens de vos camarades.

D'un geste vif et précis simulant la forme d'une flamme de bougie, le professeur effectua sa démonstration sur l'une des boules de parchemin en lévitation pour rendre sa manipulation visible à tous, et incanta "Incendio !". Celle-ci s'embrasa aussitôt avant de retomber dans le chaudron par un abaissement de baguette précautionneux en direction de celui-ci.

- Bien entendu, je répète que vous n'aurez pas besoin de faire léviter vos propres boules de parchemin. Contentez-vous de viser dans le chaudron. C'est primordial mes enfants ! Bien ! Peut-être que monsieur Malevenault et mademoiselle Black pourraient ouvrir le bal ? A moins que quelqu'un d'autre ne tienne à prendre les devants ?

Le professeur Flitwick invita tous les élèves à faire la queue, pour que personne n'échappe à l'exercice.


Professeur Flitwick

Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Aucune
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois de sorbier, poil de womatou
Animal/ux de compagnie : Un hibou répondant au doux nom de "hibou".
Poste(s) : Juste un première année sans histoires.

RPG en cours :
Etude Interrompue
Accrochage Inopiné
Festin & Bal d'Halloween 1991
Premier Cours de Vol Sur Balai
Les Loups-Garous
Le Charme du Bouquet
Les Filets du Diable
L'illustre Professeur Rogue...
Divers : Accrochée à sa ceinture, une montre à gousset de belle facture.
Avatar : Tom Taylor
Points : 0

avatar
Elliot Summers
MessageRe: Maîtriser sa flamme - Jeu 21 Sep - 20:00
Sortilèges 1ère AnnéeVenez, vous autres !
Maîtriser sa flamme
Tandis que tous les autres élèves se levaient pour faire la queue, Elliot réfléchissait encore à l'anecdote que leur avait conté le professeur Flitwick. Il l'avait écoutée avec grande attention, les yeux légèrement écarquillés en imaginant le chaos infernal provoqué par l'imprudence et la maladresse du sorcier en question. Tout était parti d'une simple flammèche... et d'un désir de briller au mépris des risques. Une leçon à retenir, assurément. Sûr qu'à sa place, Elliot se serait juste contenté de suivre les instructions et n'aurait absolument rien tenté de farfelu. Et la pièce de théâtre aurait pu être jouée, au grand bonheur des spectateurs.

Elliot aimait bien Flitwick. Il était petit comme lui, ça aidait. Mais le poufsouffle avait compris, au fil des cours, qu'il ne fallait pas sous-estimer ce grand sorcier qui savait décidément beaucoup, beaucoup de choses. En plus, il prenait le temps de bien expliquer et il savait raconter des histoires. Il y avait chez lui comme chez Mme Chourave une bienveillance dont les gamins comme Elliot se repaissaient. Quand il était dans cette salle de cours, il se sentait tout simplement bien.

Enfin, sauf quand il s'agissait de montrer sa maîtrise d'un sort devant ses camarades. C'était précisément ce qu'il devait faire, là. Il ne pouvait pas y couper. Peut-être que s'il se mettait en tout dernier, le cours se terminerait avant qu'il n'ait le temps de passer ? Dommage, il bloquait le passage de sa voisine de gauche, une Gryffondor qui commençait a s'impatienter en le regardant avec des yeux ronds colère.

"C'est bon. J'y vais"
, affirma-t-il plus pour se donner du courage qu'autre chose. Il sortit sa baguette de l'étui dans lequel il la rangeait tout le temps (pour éviter qu'elle s'abîme) et rejoignit la queue. Un à un, les élèves passaient. Ils réussissaient tous. C'était stressant. Il se gratta nerveusement derrière l'oreille, c'était pas trop pratique avec la peau de dragon. La queue se réduisait trop vite, plus que trois élèves devant lui. Et s'il ratait ? On allait se moquer de lui. Plus que deux élèves devant lui. Il passait d'un pied à l'autre. Et s'il foutait le feu comme le sorcier dans le théâtre ? Plus que un. Les hypothèses fatalistes de Flitwick tournaient et retournaient dans sa tête. Non, il n'allait pas y arriver... d'accord, il avait réussi du premier coup le Lumos et le Wingardium Leviosa, mais là, c'était pas la même chose !

Très vite, ce ne fut plus que lui, le chaudron et le parchemin volant. Il déglutit, cherchant une raison de dernière minute pour ne pas avoir à se taper l'affiche. Ses yeux fixaient le chaudron, et il se demanda si le crabe de feu avait beaucoup souffert. Il eut à cette pensée une grimace un peu triste.

Les secondes s'égrénaient et il sentait le chahut derrière lui augmenter. Bientôt Flitwick allait lui dire de se grouiller. Bon. Tant pis. Advienne que pourra. Tenant sa baguette entre son pouce et son index, à la manière des chefs d'orchestre qu'il était déjà allé voir avec sa maman, il pensa à leur incroyable assurance devant tous ces musiciens, devant tout ce public. Alors il pointa la baguette vers la boule de parchemin la plus proche et reproduisit le geste de la flamme en clamant d'une voix fluette, pas très rassurée : "Incendio !"

Lorsque la flammèche naquit au bout de sa baguette, ses yeux doublèrent de volume. Mais, contre toutes ses attentes, elle partit dans la bonne direction. Le papier se consuma, les cendres retombèrent dans le chaudron. C'était presque une déception, après tout ce qu'il avait imaginé. Il ne put néanmoins retenir un grand soupir de soulagement et, sans attendre les réactions du professeur et de ses camarades, s'éclipsa en vitesse pour rejoindre sa place. Encore un coup de chance, sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t609-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t612-carnet-de-bord-d-elliot-summers http://harrypotter1991.forumactif.org/t613-voliere-d-elliot-summers
Contenu sponsorisé
MessageRe: Maîtriser sa flamme -
Revenir en haut Aller en bas
 
Maîtriser sa flamme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» La flamme jaune
» La chasse de la Flamme Noire
» Flamme Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Troisième étage :: Cours de Sortilèges-
Sauter vers: