AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Une balade au clair de lune PV Ted]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
La nuit dernière fut mouvementée pour moi, je ne suis pas parvenue à m’endormir avant que l’aube ne se lève. Je suis restée là dans mon lit à regarder le plafond, je suis habitué à ne dormir que très peu les nuits. Je préfère être dehors que dans le bâtiment, mais cette fois je ne suis pas sorti en douce, je suis restée sage pour une fois puis j’ai pu lire un peu mes livres. Le matin fut assez brutal, car je ne voulais plus me lever, mais comme le dit souvent mon père l’avenir appartient au lève-tôt. Je prends rapidement mon uniforme et mes sous-vêtements et me voilà parti pour une petite douche. J’allume rapidement l’eau la réglant à bonne température, c’est-à-dire assez chaude, et c’est un délice, une fois l’eau qui coule contre mon corps je ferme les yeux laissant mon esprit vagabonder ou il le souhaite. Après quelques minutes et une envie de ne plus bouger me voilà hors de la douche, je me sèche rapidement puis je m’habille rapidement et me voilà prête pour de nouvelles aventures. Je vais finalement dans la grande salle encore légèrement endormie sans vraiment faire attention à qui que ce soit, c’est bien le seul moment ou je ne regarde pas les élèves autour de moi ou je ne crache pas mon venin comme un serpent. Je prends rapidement un verre que je remplis de jus de citrouille avant de prendre une petite gorgée du breuvage.

La journée fut assez banale, les cours tout le long de la journée m’ont plus fatiguée qu’autre chose malheureusement. Je n’avais qu’une seule et unique envie que toute cette journée se termine et que je puisse faire mes plans pour ce soir. À midi encore une fois je reste silencieuse, mangeant du poulet du bout des dents, le n’ai pas eu vraiment faim, je ne mange pas beaucoup, mais par fois je mange pour deux tout dépend des jours. Me revoilà partie pour des heures de cours sérieusement je n’ai qu’une envie, faire la malade, je n’ai envie de rien pour le moment à si peut-être finir les cours et sortir ce soir tien c’est un joli programme. La journée fut assez longue à mon goût, et je dois avouer que maintenant je me sens mieux, j’ai eu un petit coup de mou qu’est ce que ça peut faire ? Nous voilà à la fin du dîner et je suis contente de ce que je vais faire, ce soir je vais aller me balader dans la forêt interdite, mais certainement pas seule non avec quelqu’un. Je sais très bien qui je vais prendre avec moi et pour une fois je ne lui laisserai pas vraiment le choix, puis je suis sûre qu’il va aimer cette petite soirée plutôt qu’être comme un rat dans son dortoir. Me voilà, parcourant les couloirs tout en cherchant le jeune homme du regard, mais pour le moment je ne le vois pas et ça me frustre, je n’ai pas envie de faire tout le château à sa recherche.

Après trente minutes de recherche me voilà dans un couloir, je regarde au loin Ted sans pour autant bouger, j’approche doucement de lui finalement tout en saluant des personnes que je connais d’un petit geste de la main droite. Je prends finalement la main de Ted dans la mienne tout en le regardant dans les yeux, je dépose délicatement mon index droit contre ses lèvres et je pars avec lui sans rien dire. Je fais un petit clin d’œil à un élève de notre maison et disparais avec Ted à l’extérieur du château. Je regarde autour de moi tout en me mordillant la lèvre inférieure, je ne veux pas faire face à un professeur ou même Viola. Je continue de marcher sans pour autant encore parler au jeune homme, je préfère être discrète et ne pas me faire remarquée. Je laisse un petit soupir se laisser entendre à l’entrée de la forêt interdite tout en regardant finalement Ted dans les yeux de nouveau.

Une balade avec moi te tente dans la forêt ? J'ai aussi quelques cochonneries si ça te dit.


code by ORICYA.


Jeu 20 Juil - 3:05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Ranger ses affaires comme un grand- Ted Oliver Winchester est coupable d'avoir exécuté de multiples sorciers et moldus tout confondu. Il est condamné à la prison jusqu'à la fin de sa vie. Bon séjour à Azkaban

- Non ! hurlai-je en gesticulant dans tous les sens

Mon regard circulaire se pose directement sur les alentours. Ce n'était qu'un rêve. La plupart des Vert & Argent du dortoir m'observent effarés comme si j'étais un Berserk

- Qu'est ce que vous avez à me regarder comme ça ? finis-je par lâcher d'un ton agressif presque provocateur. Je ne pense pas avoir mis de philtre d'Amour dans vos verres hier soir

Une remarque et tout peut partir en vrille chez les Serpentard. Si bien qu'ils ont tous oublié mon cri; préférant pester pendant quelques minutes. De mon côté je songe à ce rêve bien étrange. Que pouvait-il bien signifier ? Rien certainement, juste mon subconscient qui me joue des tours. Qu'est ce que j'ai fait de mal de toute manière ?
Cette journée est monotone comme tous les jours de cours à Poudlard. On se lève, on mange, on travaille, on mange encore. J'attends la fin du dîner pour me diriger vers un des couloirs du château donnant accès au Parc.

L’automne s’ést bel et bien emparé de l’écosse, teintant champs et forêts d’un rouge et or qui contraste agréablement avec le violacé des nuages de pluie. Un vent frais transporte l’odeur particulière de cette saison et souffle par rafales entre les branches des arbres et les hautes tours de Poudlard – venant balayer l’herbe d’un vert éclatant qui s’étend au pied du château. L’image des montagnes orangées entourant la célèbre école de sorcellerie, se refléte dans l’eau miroitante du lac et ajoute grandeur au spectacle époustouflant qu’offrait ce paysage. C’est, entre autre, pour ces raisons que j'apprécie tant l’automne – ça et également pour la fête d’Halloween qui approche à grand pas.

Les mains dans les poches de mon pantalon, je sillonne les couloirs de Poudlard à la recherche d’un peu de tranquillité – comme quoi on a tort de penser que je suis toujours occupé à jouer les trouble-fêtes. Cette réputation, je l'adore. Elle me fait tellement jubiler quand je vois les petits Rouge et Or n'osant pas s'approcher de moi de peur d'être maltraité. Evidemment elle m'agace aussi parfois, surtout que je suis le premier visé quand on ne sait pas qui est l'auteur d'un méfait.

Minami interrompt ma réflexion en prenant ma main délicatement. Enfin un visage familier. Cela fait assez longtemps que je ne l'ai pas croisé d'ailleurs en dehors des cours. Elle me regarde. Pendant l'espace d'un instant je me perds dans son regard envoûtant.
Elle en profite pour poser son index sur ma bouche. C'est l'attitude typique d'une Verte et Argent qui prépare quelque chose. Le sourire aux lèvres, je la suis sans un mot. Quelle ne fut pas ma surprise quand je traverse le parc pour arriver à la lisière de la Forêt interdite.

- Une balade avec moi te tente dans la forêt ? J'ai aussi quelques cochonneries si ça te dit.

- Si on se fait repérer t'es consciente qu'on est morts ?

Je ne lui laisse pas le temps en enchaînant avec une phrase plus douce

- Oh et puis ce n'est pas grave on ne vit qu'une fois. Si tu as des chocogrenouilles et des Bertie Crochue sur toi, je suis ton serpentard

Je la prononçais tout en levant les yeux vers le ciel, le mauvais rêve en tête. C'est la première fois que je vais entrer dans cet endroit en pleine pénombre. Un sentiment de peur et d'adrénaline se confrontent à l'intérieur de mon cerveau. Longeant la forêt interdite, mes pas résonnent et craquent sur le tapis de feuilles séchées qui recouvre déjà le sol alors que le vent continuait d’en dépouiller les arbres centenaires de ce terrifiant lieu. Nous sommes à l'entrée.

- Lumos ! m'écriai-je

La pointe de ma baguette s'éclaira donc, laissant entrevoir les feuillages assombris de l'endroit.

- T'es vraiment sûre de toi ? Y'a moins dangereux comme ballade

Mon grain de voix est un peu plus timide, presque peureux. Il y a de nombreuses créatures là-bas qui se feraient un plaisir de tuer deux Serpentard.


© 2981 12289 0

Jeu 20 Juil - 18:16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Nous voilà devant la forêt, je regarde Ted dans les yeux et je n’ai qu’une envie rentrée dans la forêt et vivre une nouvelle aventure. Je souris doucement au jeune homme tout en penchant la tête sur le côté droit tout en ne le quittant pas du regard. Mon cœur bat rapidement dans ma poitrine vraiment trop rapidement j’ai l’impression d’avoir un tambour de guerre a la place d’un cœur. Je prends ma baguette dans ma main droite tout en gardant un petit sourire au bout des lèvres, un mélange d’excitation et de peur parcourt tout mon être. « Si on se fait repérer, t’es consciente qu’on est morts ? » Je sais très bien tout ça et il faut tout bêtement ne pas se faire voir par un professeur ou autre. Si personne ne nous voit, personne ne le saura et tout le monde sera content non ? Je ferme finalement les yeux sans pour autant ouvrir la bouche, c’est seulement quand je vais pour reprendre la parole qu’il le fait avant moi. Je l’écoute tout en le regardant de nouveau dans les yeux lui faisant légèrement les yeux doux pour voir s’il va être d’accord avec moi. « Oh et puis ce n’est pas grave on ne vit qu’une fois. Si tu as des chocogrenouilles et des Bertie Crochue sur toi, je suis ton Serpentard »

Un grand sourire s’affiche sur mes lèvres après cette phrase, je me pince doucement la lèvre inférieure tout en cherchant dans mon sac qui a subi un sortilège d’extension. Je tire une boite de chocogrenouilles et une boite de Bertie crochue tout en souriant, je range finalement les boites sauf une dans la qu’elle je prends un Bertie Crochue en souriant. Je laisse la dragée glisser entre les lèvres du jeune homme tout en le regardant droit dans les yeux avant de reprendre la parole. « Je sais que tu les aimes et comme c’est toi que je voulais pour cette balade, j’en ai pris avec moi au cas ou tu accepterais et j’ai eu raison de le faire. Tu es donc mon serpentard » Je souris de toutes mes dents tout en le suivant dans la forêt le voilà devant moi et que le bout de sa baguette nous éclaire enfin, je continue de le suivre de nouveau regardant les arbres dépourvus de feuilles et ceux qui sont visiblement morts. La nuit, c’est vraiment plus glauque que la journée et cette fois j’ai l’impression que Ted a légèrement peur ou peut-être qu’il a vraiment peur. Je lance finalement un lumos de ma baguette tout en regardant le bout de cette dernière briller. « T’es vraiment sûre de toi ? Y’a moins dangereux comme balade »

Je le regarde de nouveau tout en ayant un petit sourire amusé au bout des lèvres je reprends la parole finalement. « Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de Ted Winchester ? » Je le regarde dans les yeux venant doucement lui prendre la main qui ne tient pas sa baguette de ma main libre, tout en souriant à ce dernier. « Je viens souvent ici le soir et je ne me suis encore jamais fait prendre ou même agresser par je ne sais quelle créature, détend toi d’accord ? » Je marche devant lui en reculant pour lui faire face, de toute façon, s’il y a un obstacle il me le dira. « La nuit est belle alors, profite et admire, même si c’est assez glauque personnellement j’aime bien » Je lui souris d’un sourire chaleureux tout en continuant de marcher je regarde sur la droite tout en souriant finalement et ne vois rien a par quelques racines d’arbre grises. Je pointe finalement mon index sur la droite regardant une biche passer, ça va le détendre, sans doute quelque chose qui change du glauque de la forêt. Je lui souris de nouveau tout en continuant ma route puis lui montre finalement une petite souche d’arbre ou je l’entraine avec moi vers cette dernière. « Petite pause sucrerie ? »

Je le regarde tout en prenant par la suite les boites que j’ai dans mon sac les mettant devant nous. Je prends finalement une chocogrenouille fourrée à la fraise tout en venant la lui tendre les boites. Deux boites de Bertie crochues et deux boites de chocogrenouilles fourrée soit au chocolat soit à la fraise. « Oui, ça fait beaucoup, mais je ne savais pas lesquelles prendre alors j’ai tout pris » Je regarde la forêt qui à l’air plutôt paisible, mais qui cache bien l’hostilité de cette dernière, je lui montre finalement les étoiles pour essayer de le détendre un peu, j’ai pu voir dans son regard que quelque chose le tracasse et je n’aime pas ça, mais je n’ose pas le lui demander. Je croque finalement la tête de la grenouille avant même qu’elle ne puisse sauter tout en laissant un sourire parcourir mes lèvres.


code by ORICYA.


Jeu 20 Juil - 20:18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de luneJ'observe la forêt d'un mouvement occulaire circulaire afin de vérifier qu'il n'y avait rien de troublant ou quelque chose que je qualifie d'étrange. La brise s'empare des feuillages de la Forêt Interdite, ajoutant une ambiance angoissante à l'endroit. Je ne peux m'empêcher de frissonner légèrement jusqu'à ce qu'elle prononce la terrible phrase :

- Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de Ted Winchester ?

J'y réponds en grognant tel un Cerbère qui n'aurait pas eu son goûter. Si quelqu'un d'autre m'avait fait cette réflexion, cette personne aurait reçue un Flagria; mais pas elle. Minami avait le pouvoir de pouvoir m'énerver et de me calmer à sa guise. Je l'ai toujours admiré pour cela, moi-même je ne me comprends pas.

- Je viens souvent ici le soir et je ne me suis encore jamais fait prendre ou même agresser par je ne sais quelle créature, détends toi d’accord ?

Encore une preuve de l'emprise qu'elle a sur moi. Instantanémant, le "Gentil Ted" ou une illusion de quelqu'un de relativement gentil, réapparut.

- Si tu le dis. Puis si il y a un problème, n'oublie pas que tu es en face d'un Grand Sorcier ! M'écriai-je, plus détendu.. Hé mais fais attention, je ne veux pas devoir te porter jusqu'à l'infirmerie et me faire arracher la tête par Pomfresh.. Déjà qu'elle ne m'aime pas

Je joins mes mouvements à mes paroles en attrapant doucement ses épaules avec mes mains glaciales pour la pivoter délicatement vers l'avant.

- Voilà qui est mieux, lui dis-je en lui lançant un bref regard

- La nuit est belle alors, profite et admire, même si c’est assez glauque personnellement j’aime bien

C'est vrai qu'elle est belle. La Lune se mélange à la pénombre, nuançant la zone de noir bleuté et d'un jaune vif. La Lune est la reine de la Nuit. Et il se trouve qu'elle est presque pleine. Les Loups Garous devront faire attention. Je lui rend son sourire par un léger sourire en coin

- Tu as bien raison. Elle est magnifique. Enfin, si on ne compte pas toutes les bêtes qui doivent nous fixer dans cette satanée forêt

J'entends des pas et je ne peux m'empêcher d'être sur mes gardes avant de voir la biche que Minami avait pointé du doigt. T'as peur d'une biche Ted, d'une biche.. Qu'est-ce qu'elle doit penser de toi.. Tu veux devenir Mage Noir et pas Vendeur de fleurs herbivores alors arrête d'avoir peur comme une fillette. Tu n'es pas comme tes parents
Je répète cette phrase en boucle dans ma tête et curieusement je vais mieux. Je connais tous les sortilèges pour me sortir de là si par malheur je rencontrai une créature nocive. Je m'assoie à côté de la Verte et Argent qui semble chercher quelque chose

- Petite pause sucrerie ?

Et là mon estomac s'éveille, oubliant presque ma peur.

- J'attendais que tu me le demandes

Je lui parle avec un large sourire aux lèvres
Sans attendre, je fixe toutes les sucreries avec un air ébahi face à la quantité

- Oui, ça fait beaucoup, mais je ne savais pas lesquelles prendre alors j’ai tout pris

. Une lutte s'engage à l'intérieur de mon corps : D'un côté il ya mon estomac qui est prêt à tout et de l'autre mon cerveau qui veut être en pleine forme pour le Quidditch. Et comme d'habitude, mon estomac l'emporte sur la raison

- Mina, je l'ai toujours dit, tu vas conduire à ma destruction

Je m'empresse de prendre un dragée de Bertie crochue et comme par hasard je tombe sur le goût vomis. Ma peau pâle change littéralement de couleur en arborant la fière couleur du vomis. Je crache sans plus attendre la friandise

- Voilà pourquoi j'ai toujours adoré manger des Bertie Crochues, lui dis-je d'un ton ironique

Elle me montre les étoiles avec son divin regard, j'appelle cela le charme à la Serpentard.

- Tu crois que j'ai un fond naturellement méchant ? Je veux dire.. Est-ce que je pourrai finir à Azkaban ?

Je finis par lui échapper cette phrase certainement vide de sens pour elle. Vide de sens aussi pour moi en réalité. Chaque jour, beaucoup font des rêves de tout et n'importe quoi. Pourquoi m'obsède-t-il tant ?

- J'ai fait un rêve hier, il me paraissait tellement véritable que j'ai des doutes

Si je croyais en la divination, je serai certainement allé voir le Professeur en charge. Mais je n'y crois pas et puis je trouve cela inutile. Il se passera ce qu'il se passera.

- Enfin bref, je me prends trop la tête. C'est parti pour un nouveau test façon Bertie Crochue

Je reprends donc un dragée surprise et surprise il n'est pas immonde. Il est même bon; jusqu'à ce que j'attende quelques secondes. Et là je m'aperçois que c'est le goût Chausettes pourries.

- Je crois que je n'aurai jamais de chance avec ces foutues dragées, dis-je énervé, tout en crachant celui-ci

Je me résous à abandonner cet exercice masochiste pour prendre une chocogrenouille dont j'arrache la tête directement avec mes dents tel un conquérant. J'en profite pour me plonger dans les yeux de Minami. Elle a définitivement un charme fou, c'est incroyable qu'elle ne soit avec personne.


© 2981 12289 0

Ven 21 Juil - 18:44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Le grognement du jeune homme me fait sourire, je le regarde droit dans les yeux tout en pinçant ma lèvre inférieure de ma canine droite. J’aime le voir énerver puis qu’il devienne aussi doux qu’un agneau, d’accord ce n’est pas bien ce que je fais, mais c’est bon quoi il est tellement adorable que j’aime en faire des tonnes. D’accord, je suis vilaine sur ce coup chatier moi qu’on en finisse ! Mais c’est toujours la même chose un coup il est énervé et voilà que comme par magie il redevient tout aussi doux qu’avant que je lance le petit pique. Je lui souris de toutes mes dents tout en continuant de le regarder du coin de l’œil une fois qu’il me détourne pour que je regarde droit devant moi.

« Si tu le dis. Puis s’il y a un problème, n’oublie pas que tu es en face d’un Grand Sorcier ! Je l’écoute me dire quelques mots tout en laissant finalement un petit rire se laisser entendre. Hé, mais fais attention, je ne veux pas devoir te porter jusqu’à l’infirmerie et me faire arracher la tête par Pomfresh.. Déjà qu’elle ne m’aime pas » Suite à sa phrase, je ne peux que rire de nouveau tout en ne le quittant pas du regard avant de reprendre la parole dans un autre rictus.

« Si par malheur je viens à être blessé, je dire tout simplement que c’est arriver juste après le dîner et que tout bêtement en venant dans la salle commune pour aller à l’infirmerie je suis tombé dans les escaliers... Et que de là je t’ai tout bêtement réveillé et comme le parfait jeune homme que tu es tu m’as proposé de m’accompagner jusqu’ici de peur que je retombe dans les escaliers. Je suis maline ne l’oublie pas, de plus si c’est l’inverse je dirais que je n’arrive pas a dormir suite à un cauchemar et que j’ai entendu du bruit... Et comme je suis une Serpentard modèle, je te ramène jusqu’à l’infirmerie. Tu vois, je suis brillante dans les sens du terme ou peut-être pas... Tout dépendra des blessures en faite... » Je le regarde tout en clignant des paupières par la suite, avant de lui faire un clin d’œil.

« Mina, je l’ai toujours dit, tu vas conduire à ma destruction »

Je le regarde d’un regard taquin tout en le regardant prendre un dragée de Bertie crochue et rien qu’à voir la tête qu’il fait c’est un goût épouvantable le pauvre. Je finis finalement ma chocogrenouille tout en retenant un petit rire, mais je lui lance un regard compatissant.

« Je suis innocente tu le sais non ? Un vrai petit ange ! » Je regarde finalement le jeune homme tout en fermant les yeux par la suite laissant la brise caresser mon visage. J’ouvre finalement les yeux en entendant la demande de Ted.

« Tu crois que j’ai un fond naturellement méchant ? Je veux dire... Est-ce que je pourrai finir à Azkaban ? »

Je le regarde en clignant doucement des paupières un petit moment, cette question me surprend totalement. Pourquoi serait-il envoyé à Azkaban ? Je finis par lui sourire doucement tout en venant déposer ma main contre sa joue gauche caressant doucement cette dernière de mon pouce. « Tu es pas mauvais Ted, loin de là puis après tout dépendra de tes actes, mais sache une chose si jamais tu finis là-bas, je ferais tout pour te faire sortir de cet endroit des plus déplaisant. Je suis sûre et certaines que tu ne finiras jamais là-bas alors, respire d’accord ? »

« J’ai fait un rêve hier, il me paraissait tellement véritable que j’ai des doutes » Je le regarde toujours dans les yeux tout en laissant mon pouce caresser sa joue pour le rassurer. « Ce n’est qu’un cauchemar Ted, le genre de cauchemar qui peut te hanter pendant de longues années, mais qui ne peut pas être vraiment réel sauf si tu n’as réellement pas de chance. Fais-moi un sourire ! »

«  Enfin bref, je me prends trop la tête. C'est parti pour un nouveau test façon Bertie crochue »

Je le regarde prendre un nouveau dragée tout en souriant par la suite, je vois que pour le moment tout à l'air de bien ce passer je suis contente, mais mon sourire s’efface quand je vois la grimace qui suis.

« Je crois que je n'aurai jamais de chance avec les foutues dragées »

Je le regarde finalement prendre une chocogrenouille. Je le regarde dans les yeux soutenant son regard du mien, avant de venir retirer un peu de chocolat qu'il a aux coins des lèvres de mon pouce. Portant finalement ce dernier a mes lèvres pour retirer le chocolat de mon doigt.


code by ORICYA.


Sam 22 Juil - 16:26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de luneL'ambiance est contrastée. La forêt reste toujours aussi angoissante; paradoxalement je me sens bien à ses côtés. Je la regarde de temps en temps, sans la fixer réellement. Elle me lâche deux trois sourires qui me front craquer littéralement. Encore un de plus et elle me fait presque tomber amoureux.

« Si par malheur je viens à être blessé, je dire tout simplement que c’est arriver juste après le dîner et que tout bêtement en venant dans la salle commune pour aller à l’infirmerie je suis tombé dans les escaliers... Et que de là je t’ai tout bêtement réveillé et comme le parfait jeune homme que tu es tu m’as proposé de m’accompagner jusqu’ici de peur que je retombe dans les escaliers. Je suis maline ne l’oublie pas, de plus si c’est l’inverse je dirais que je n’arrive pas a dormir suite à un cauchemar et que j’ai entendu du bruit... Et comme je suis une Serpentard modèle, je te ramène jusqu’à l’infirmerie. Tu vois, je suis brillante dans les sens du terme ou peut-être pas... Tout dépendra des blessures en faite... »

Je glousse presque quand j'entends la dernière phrase. Qu'entend-t-elle par « Tout dépendra des blessures en faite... »? Elle a clairement le don pour me faire flipper. Je lève les yeux vers le ciel étoilé, calmement. Ces satanées étoiles brillent de milles-feux. Elles me détendent quand je suis énervé ou angoissé.

- Je suis innocente tu le sais non ? Un vrai petit ange ! qu'elle me dit avec son air enjôleur. Je lâche un simple rictus

- Un ange à Serpentard. L'innoncence n'est pas dans notre vocabulaire

Tous les Serpentard faisaient des coups bas en douce, Viola s'en assurait toujours. Si un avait pour malheur de ne pas le faire, ce n'était pas un vrai Serpentard et je m'empressais toujours de me moquer de ce genre d'individus.

- Tu es pas mauvais Ted, loin de là puis après tout dépendra de tes actes, mais sache une chose si jamais tu finis là-bas, je ferais tout pour te faire sortir de cet endroit des plus déplaisant. Je suis sûre et certaines que tu ne finiras jamais là-bas alors, respire d’accord ?  dit-elle tout en caressant ma joue

La déclaration de Minami par rapport à Azkaban m'a surpris. Son geste aussi. J'abaisse mon regard sombre vers elle : elle semble sincère, c'est quelque chose de peu courant notamment quand on est à Serpentard.

- Merci Mina.

Je m'approche d'elle pour poser délicatement ma main contre son épaule. Geste peu courant chez moi. En effet, je touchais rarement les gens; je ne les aimais pas. Là encore, c'est différent avec Minami.

- Même chose pour toi. Je tuerai tous les Sang de Bourbe si tu le voulais

J'ai une confiance absolue en la Verte & Argent curieusement. Je n'hésiterai pas une seconde à lui confier ma propre vie. Je détourne le regard vers les feuilles des arbres balayées par le vent. Il souffle fort. Les bribes de nuit s'assombrissent au rythme des minutes. Je lève ma baguette afin d'observer si il y a des créatures dans le coin ou non. Après quelques secondes de guet, rien à signaler. C'est à se demander si Dumbledore ne nous avait pas interdit d'y aller pour échapper à sa surveillance.

Pendant qu'elle retire le chocolat que j'avais sur la bouche j'approche ma main glaciale de la sienne afin de la frôler. Décidément, je ne suis vraiment pas doué pour cela.

- Et toi alors ? Comment s'est passée ta journée avec ces énergumènes des autres maisons ?

J'insiste bien sur le mot énergumène pour renforcer mon dégoût. Je les déteste tous ces Sangs impurs, ces créatures immondes. Qui voudrait être à Gryffondor ? Personne d'intelligent et d'ambitieux. Les Poufsouffle eux se contentent de manger toute la journée, et les Serdaigle j'en parle ? Il n'y a pas plus inutile qu'eux. Je nourris une colère contre eux depuis le premier jour où je suis là


© 2981 12289 0

Dim 23 Juil - 22:34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Je regarde longuement le jeune homme dans les yeux tout en lui souriant, je me sens bien avec lui, je ne sais pas comment l’expliquer. Je sens mon cœur battre plus rapidement dans ma poitrine, mais pourquoi ? Je ne peux pas l’expliquer, je ne suis pas comme ça d’habitude, je ne suis pas aussi douce qu’est ce qu’il peut bien m’arriver ? Seulement deux personnes peuvent me voir comme ça, Ted, mais aussi Cédric, mais avec Cédric ce n’est pas comme avec Ted. Ce sentiment et étrange qu’est-ce qui peut bien me chambouler à ce point ?

Je ne sais pas, je ne veux pas savoir tout de suite, je ne veux pas que ça s’arrête non, je veux que ça continue. Peut-être qu’il ne ressent pas tout ça, j’ai peur de l’admettre, mais il me plaît. Je ferme les yeux lentement tout en reprenant mon souffle j’hésite, dois-je vraiment lui en parler ? Je ne sais pas, j’ouvre la bouche, mais ne laisse aucun mot sortir de la boîte de pandore. Je referme la bouche sans rien dire tout en laissant un petit sourire prendre place au bout de mes lèvres.


Furieuse de mon comportement je prends un Bertie crochu de ma main droite tout en laissant un petit râle se laisser entendre. Je le mets dans ma bouche tout en mâchant les yeux fermés. Visiblement pour la première fois j’ai de la chance, je suis tombée sur la menthe, j’ouvre finalement les yeux par la suite tout en souriant à Ted ne disant toujours rien pour le moment. J’entends finalement Ted glousser suite à ma phrase, qu’est ce que j’aime jouer à le taquiner de cette façon. Je lui souris de mon plus beau sourire finalement tout en lui faisant par la suite un clin d’œil pour qu’il se détende de nouveau.

Je l’entends rire suite à ma phrase lui disant que j’étais un ange, je ne suis pas un ange loin de là je suis une diablesse et j’en suis fière. « Un ange à Serpentard. L’innocence n’est pas dans notre vocabulaire » Je le regarde avec un sourire malicieux tout en souriant de mon plus grand sourire, ma main droite vient finalement caresser ses cheveux. « D’accord, je l’admets, je suis une diablesse et je suis fière de l’être. Être un ange c’est l’ennui total, crois-moi. Je ne souhaite pas être une Serdaigle ».

J’ai quelques frissons qui parcourent mon corps rien qu’en y pensant, pourquoi j’ai cette image finalement en tête. Je regarde Ted me regarder et je lui souris en soutenant son regard du mien. Je l’écoute finalement le regardant déposer sa main contre mon épaule, je ferme les yeux finalement un court instant avant de les ouvrir de nouveau.  « Merci Mina. Même chose pour toi. Je tuerais tous les Sangs de Bourbe si tu le voulais »

Ted, Ted cet homme pourrait me faire perdre la tête, me dire ça comme ça... Si je le voulais, il le ferait, c'est vraiment gentil de sa part, mais je ne veux pas le mettre dans une situation qui pourrait mal tourner. Je soutiens son regard tout en penchant la tête légèrement sur le côté tout. Je regarde la main glaciale du jeune homme venir frôler ma main et un sourire se dessine lentement sur mes lèvres après avoir frémi légèrement. J'attrape doucement la main du jeune homme de ma main caressant doucement cette dernière du pouce. Je finis par regarder en direction de la forêt qui devient de plus en plus sombre dans une petite grimace d'accord, je commence à avoir peur... Je pince finalement ma lèvre tout en fermant les yeux un instant, n'arrêtant pas mes caresses contre sa main. « Ça devient un peu plus sombre ici... Ça ne te dérange pas ? »

Je lui souris finalement quand il reprit la parole tout en fermant les yeux par la suite. « Et toi alors ? Comment s'est passée ta journée avec ces énergumènes des autres maisons ? » Je lui souris finalement de toutes mes dents avant de reprendre la parole. « Et bien, ça peut aller, un Poufsouffle a fait exprès de manquer son sortilège pour que toute une pile de livres vienne me percuter. Je me suis vengé en lui lançant un maléfice de jambencoton... Tout ça parce que j'ai fait tomber un Serdaigle... Tss, il va me le payer prochainement. Sinon a par ton cauchemar, ta journée c'est bien passé ? » J'incline lentement mon buste vers lui tout en venant de ma main droite prendre une feuille morte dans ses cheveux. Je la lui montre tout en souriant gardant mon regard dans le sien.





code by ORICYA.


Lun 24 Juil - 3:10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de luneLa jeune femme avait le don de m'impressionner avec ces remarques à la fois acerbes et douces. Quand j'y pense, Poudlard serait bien triste sans elle. La vie en général serait bien triste sans elle. J'ai une confiance aveugle en elle et en ses idées.

Atticus et Malfoy étaient différentes en tout point, à croire qu'elles venaient de deux planètes éloignées. Etre serpentard ne veut pas dire "semblable". Je l'ai appris le jour où je me suis engueulé avec un autre Vert & Argent. Nous avons chacun nos idées, nos objectifs. Notre seul point en commun à tous c'est que nous sommes déterminés pour y arriver.
Je l'observe prendre un Bertie Crochue sans un mot. A voir sa mine, il était bon. Bordel. Pourquoi je n'ai jamais de chance avec ces dragées pour enfants ? Je me réconforte en me disant que si je n'ai pas de chance là-dedans je pourrai en avoir autre part. Malheureusement, ce n'est pas vraiment la réalité.

- D’accord, je l’admets, je suis une diablesse et je suis fière de l’être. Être un ange c’est l’ennui total, crois-moi. Je ne souhaite pas être une Serdaigle

Je lui donne entièrement raison en ponctuant sa phrase avec un léger rictus amère

- Puis j'adore les diablesses. Les anges sont inutiles tout comme les Serdaigles

Je plonge mon regard sombre dans le sien comme si je voulais pénétrer dans sa tête. Elle soutient mon regard. Je dois l'avouer, Minami m'attire énormément.

- Bon j'admets que je n'aime pas grand monde

Je n'aime même pas mes propre parents alors il est très difficile d'entrer dans le cercle des gens que je respecte et encore plus dans celui de mes amis.
Elle sourit et attrape doucement ma main avec la sienne en la caressant doucement du pouce. Une explosion de sentiments s'enclenche dans ma tête. Amie ou plus ? Je dois me faire des idées. Ou peut-être pas ? Comment le savoir ?

- Ça devient un peu plus sombre ici... Ça ne te dérange pas ?

Je m'approche dangereusement de son visage, à la limite de ses lèvres tout en remontant ma main pour frôler son avant-bras, son bras.

- J'aime bien cette forêt en fin de compte, dis-je d'un ton beaucoup plus chaleureux

Elle me sourit tout en me racontant cette histoire avec le poufsouffle ce matin dans le cours de Flitwick

- Et bien, ça peut aller, un Poufsouffle a fait exprès de manquer son sortilège pour que toute une pile de livres vienne me percuter. Je me suis vengé en lui lançant un maléfice de jambencoton... Tout ça parce que j'ai fait tomber un Serdaigle... Tss, il va me le payer prochainement. Sinon a par ton cauchemar, ta journée c'est bien passé ?

Ce récit suscite une forte colère. J'y étais tout à l'heure mais je ne l'avais pas vu venir. Comment pouvait-on lui faire du mal ?Ce poufsouffle ne pouvait être que Truman, le misérable préfet de cette maison infâme.

- Il va me trouver celui-là si il te cherche des noises. Tiens moi au courant pour ton plan. Ma journée était aussi monotone que la vie des Gryffondors.

Adoptant un geste plus calme, je pose ma main libre sur son visage. Je me mets à le caresser, ce qui me continue à me surprendre. C'est donc cela qu'on appelle l'attirance.

- Il commence à être tard, on devrait peut-être rentrer ?

Si je m'écoutais, je ne rentrerai pas ce soir; mais mon oncle m'a tellement dit de ne pas tomber sous le charme d'une femme que je m'étais fait une raison pendant toutes ces années. "Les filles sont profondément mauvaises et ne cherchent qu'à récupérer du pouvoir", qu'il me disait.


© 2981 12289 0

Mar 25 Juil - 19:43
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Mon regard reste dans celui du jeune Winchester un long moment et je ne suis toujours pas décidé à lui dire qu’il me plaît. Son regard sombre plongé dans le mien fait battre un peu plus fort mon cœur dans ma poitrine. Dois-je le lui dire ? Ou ne rien dire et laisser cette boite de pandore fermée, je ne sais plus ou donner de la tête, mon regard toujours perdu dans le sien je l’écoute en silence tout en laissant un sourire se dessiner sur mes lèvres.

Je ne sais pas s’il va rire ou même me laisser ici, mais le connaissant il ne me laisserait pas derrière lui. D’un côté, j’ai envie de le lui dire, d’un autre côté je n’en ai pas du tout envie. Si mon père vient à l’apprendre ferait-il la même chose qu’a la plu par de mes animaux ? Ceux pour qui j’avais eux énormément d’affection ? Je ne veux pas qu’il lui arrive malheur et sur tout pas à cause de moi. C’est toujours la même chose avec mon père... Ne laisse pas tes émotions te dominer Minami, ne sois pas faible comme les sangs de bourbes. Ne laisse jamais voir que tu peux être aussi docile qu’une mouche, car ce jour-là je ne serais pas derrière toi, mais contre toi. J’ai des projets pour toi et tout dépendra du retour d’une certaine personne ou non, en attendant, endurcis-toi sinon tu seras écrasé comme une vulgaire botruc.

Qu’est ce que je ferais s’il ose s’en prendre à Ted ? Je ne serais pas du côté de mon père ça c’est sûr, je ne peux pas l’accepter je tiens trop à lui plus que ma propre vie. Je ne laisserais jamais quel'un lui faire du mal et si une personne ose essayer de le faire j’enverrais sa tête dans le premier mur que je croise. Je frapperai sa tête contre le mur jusqu’à que la personne comprenne qu’elle a fait une grossière erreur et ça je peux le jurer. Le petit rire amer de Ted me fait très vite revenir sur terre et sa phrase me fait terriblement rire. Je laisse finalement un petit rire narquois se laisser entendre.

« Puis j’adore les diablesses. Les anges sont inutiles tout comme les Serdaigles. »

Il gagne un point, cette maison ne sert strictement à rien, tout comme Poufsouffle ou bien encore Gryffondor. Que des sangs de bourbe ne comprenant rien à la vie, des monstruosités, dommage que le seigneur des ténèbres n’ait pas pu finir ce qu’il avait commencé à faire. Tout ça à cause de ce saint Potter, tss il a survécu par je ne sais quel miracle et voilà que tout le monde presque lui lèche les chaussures !

« Heureuse que la petite diablesse que je suis te plaise ! » Je le regarde dans les yeux soutenant son regard sombre du mien, un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je penche finalement la tête sur le côté droit. Je l’écoute finalement dire une nouvelle phrase et là un petit rictus se laisse entendre. « Bon, j’admets que je n’aime pas grand monde. » Il est totalement comme moi, je n’aime pas réellement les gens les seules personnes faisant partie de mon cercle d’amis sont des personnes que j’apprécie et rien d’autre si jamais tu ne rentres pas dans mes critères au revoir rideau.

Suite à ma phrase, je le vois approcher dangereusement son visage du mien, je regarde ses lèvres toutes proches des miennes tout en retenant mon souffle. Je sens sa main froide partir de ma main pour monter jusqu’à mon avant-bras. Un frisson parcourt mon être alors que je m’autorise à reprendre ma respiration, je ne sais pas si c’est la froideur de sa main ou juste le passage de sa main. Peut-être que c’est tout bêtement les deux. Je lui souris finalement tout en pinçant mes lèvres légèrement. « Il va me trouver celui-là s’il te cherche des noises. Tiens-moi au courant pour ton plan. Ma journée était aussi monotone que la vie des Gryffondors. »

La phrase du jeune homme me fait sourire, d’un sourire des plus éclatant, décidément Ted Winchester me fait tourner la tête dans tous les sens du terme. Je lui fais un petit clin d’œil avant de reprendre finalement la parole en le laissant caresser délicatement ma joue tout en soutenant son regard. « Je te le promets, tu seras le premier à le savoir ! » La phrase suivante me fait légèrement froncer les sourcils, je n’ai pas envie de partir maintenant, je veux rester ici. J’approche doucement mes lèvres des siennes tout en fermant les yeux, je l’embrasse avec douceur mordillant sa lèvre inférieure avec tendresse reprenant doucement la parole mes lèvres à deux centimètres des siennes. « Tu veux toujours partir ? » Je le regarde dans les yeux tout en laissant un petit sourire s’afficher sur mes lèvres.


code by ORICYA.


Jeu 27 Juil - 1:31
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de luneElle me regarde. Si quelqu'un de moche m'aurait regardé j'aurai au mieux trouvé cela bizarre, au pire j'aurai pris ça comme une forme d'agressivité. Mais elle c'est différent, elle est canon. Je rougirai presque. Ce serait faux de dire qu'elle ne me fait pas d'effet, mon regard me trahirait.

Les feuillages se mélangent au vert de nos tenues, se mariant presque avec celles-ci. Au loin le lac de la Forêt s'éveille, aussi paisible que dangereux. Les vaguelettes ondulent tandis que les pierres sombrent au fin fond de l'inconnu. Il est tard. Les étoiles sont inaperçues, seule la pleine Lune s'étend sur l'ensemble de la zone. C'est notre seule source de lumière sans compter ma baguette.

Si mes parents étaient à ma place dans la Forêt, ils seraient enfuis en courant. Cela fait maintenant cinq ans que j'ai quitté le manoir familial et je ne m'en porte pas plus mal. De leur éducation, j'en retiens frustration, lâcheté et nullité. Voilà ce qui les qualifie. J'ai forgé ma réputation seul, sans aucune aide, contrairement à la moitié des Serpentard à Poudlard. Je ne me considère pas sans famille pour autant; mon oncle me suffit amplement.

Je lance quelques coups d'oeil derrière moi afin d'être sûr qu'il n'y aie rien ni personne. Je ne veux pas que quelqu'un nous interrompe, encore moins ce gros balourd d'Hagrid. C'est un moment qu'il faut préserver; il y en a si peu dans cette école. Si peu dans le monde entier d'ailleurs. Ce sont eux les vrais instants de magie. Même si je préfère les sortilèges évidemment. La puissance est toujours meilleure que l'attirance.

- Heureuse que la petite diablesse que je suis te plaise ! 

Je n'aurai jamais cru penser ça un jour mais un Malefoy peut être mignon. C'est le cas de Minami, peut-être qu'elle détient cela de sa mère. Je ne connais pas vraiment son histoire en y réfléchissant. Je ne sais pas où elle est née ni qui est sa mère, notamment. Le père de Drago est très mystérieux, un peu trop parfois. Personne ne sait ce qui se cache dans son manoir même si on se doute qu'il n'y a pas que des Bertie Crochue.

- Comme 90% des sorciers à Poudlard, je me doute

La concurrence était rude pour chaque fille même si il y en avait beaucoup; la plupart n'étaient pas à mon goût et les autres avaient déjà quelqu'un. Très peu pour moi. Je ne suis pas quelqu'un qui ramasse les miettes. Celles comme Minami étaient rares, belles et toujours accessibles. Encore une fois, elle était différente. Elle est accessible qu'avec certaines personnes. En effet,  elle n'aime pas les gens que je n'aime pas, on est pareil là-dessus. Je la vois très mal sortir avec un sang de bourbe par exemple.

Au contact de ma main, elle sourit comme si elle aimait cela. Peut-être qu'au fond elle l'aime réellement. Encore une question sans réponse. Dans tous les cas, ce n'est pas important. L'emprise qu'elle a sur moi me laisse sans voix, rien qu'avec un simple sourire. Ce sourire s'affiche souvent sur son visage quand elle me regarde. J'y réponds la plupart du temps avec un autre sourire. J'ai toujours eu du mal à séduire.

- Je te le promets, tu seras le premier à le savoir ! 

Avoir la confiance de quelqu'un était quelque chose de fort, mais avoir celle d'un Malefoy c'était encore plus prestigieux. Ils se liaient très rarement avec des gens.

Elle m'embrasse. Aussi simplement que possible, comme si c'était facile. Ses lèvres sont douces; elles donneraient envie à quiconque de l'embrasser toute la journée. Elle me mordille la lèvre inférieure, ce qui a le don de m'attirer encore plus dans ses filets.

- Tu veux toujours partir ?

Je ne prends pas le temps de répondre en ponctuant sa phrase avec un léger sourire. Je la plaque contre un des arbres plus agressivement, prolongeant son baiser. Mes mains se posent naturellement sur ses hanches. Le temps semble s'arrêter à ses côtés, enfin presque. Il est tard et si Rusard nous voit hors des dortoirs, on dit "au revoir" à la coupe. Les points filent vite.

- Demain, 14h, au parc. Chourave verra rien

Je décolle mes lèvres des siennes difficilement tout la fixant un instant. Je me reculai activement tout en pivotant mes talons vers la sortie.

- Je t'attends Malefoy.


© 2981 12289 0

Mar 1 Aoû - 2:26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Minami Malefoy
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de lune

ft. Ted & Minami


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Mes lèvres contre les siennes j’ai l’impression de flottée dans les airs, comme si j’étais sur un nuage doux et chaleureux. Je n’ai jamais ressenti ça, je ne comprends pas tout, mais mon cœur se met à battre plus rapidement dans ma poitrine. J’ai l’impression que le temps s’arrête, que rien ne peut m’arriver, c’est étrange, mais avec Ted j’ai l’impression d’être en sécurité. Cette sécurité restera telle à jamais ou elle s’envolera juste après ce baiser que je lui apporte sur un tableau d’argent.

Je ressens quelque chose et quelque chose de fort, j’ai fait une erreur ? Je ne sais pas et à vrai dire c’est le cadet de mes soucis. Et si je devais remonter le temps je le ferais quand même, au diable les règles de mon cher et tendre père, j’ai laissé la porte de mon cœur s’ouvrir, elle le restera tant qu’il ne la claquera pas. J’espère qu’il en fera bon usage et que je ne finirai pas blesser.

Si je viens à l’être, je garderai la tête haute comme toujours, je ne laisserai rien se laisser voir. Trop de choses viennent à bouger dans ma tête. Pourquoi toutes ces choses me viennent à l’esprit ? Peut-être la peur d’être rejeté ? Ou pire, la peur que tout commence ? Je chasse finalement toutes ces choses de ma tête avec un coup de balai bien placé, parfois je me dis que je devrais peut-être rejoindre l’équipe de Serpentard en tant que batteuse. Ça me défoulerait d’envoyer un cognard sur tous ces sangs de bourbes.

Il ne prend pas le temps de me répondre, seul un sourire vient à se dessiner sur ses lèvres. Je vais pour froncer les sourcils que me voilà plaquer contre un arbre de façon agressive, puis voilà qu’il m’embrasse tout en déposant ses mains contre mes hanches. Je réponds à son baiser tout en fermant les yeux une nouvelle fois, déposant une main contre sa nuque, je caresse délicatement cette dernière de la main droite. Je le regarde finalement retirer ses lèvres des miennes. Le temps encore une fois s’arrête et j’aurais bien aimé que cela continue, mais nous sommes dans la forêt interdite et il commence à se faire réellement tard.

C’est la forêt qui commence encore à s’éveiller qui me le fait encore plus comprendre et ce n’est pas bon de rester trop longtemps ici. De plus, Rusard doit encore être réveillé malheureusement donc revenir au château, sur la pointe des pieds c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Je regarde finalement Ted reculer d’un pas et prendre la parole tout en penchant la tête sur le côté avec un petit sourire au bout de mes lèvres. « Demain, 14 h, au parc. Chourave verra rien. » Un petit sourire se dessine sur mon visage tout en reprenant la parole à mon tour. « Chourave, ne voit jamais plus loin que le bout de son nez.» Je reprends la parole par la suite tout en ne le quittant pas du regard. « Demain à 14 h dans le parc c’est noté.» Je le suis tout en restant silencieuse par la suite, jusqu’à rejoindre notre salle commune.


code by ORICYA.


Mer 2 Aoû - 17:17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted O. Winchester
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil

Une balade au clair de luneLa matière disparaissait au cours de notre baiser, comme si la Forêt n'existait plus, ses composants n'étaient plus. Il n'y avait que nous, seulement nos deux corps en harmonie. Cette nuit a révélé mes traits et la profondeur de mon âme, cette nuit était révélation, cette nuit était déraison et passion nouvelle.  C'était une pause dans l'espace, entre la parole et le silence. Un sablier de temps volé au bonheur, un morceau d'étoile arraché. Cette nuit cupidon s'est cassé la gueule du balcon de la tour d'astronomie, surpris par un élan et le renouveau si vif et intense, de mes sentiments hier encore perdu. Et sur la passerelle branlante de cette humanité mourante souffle un vent d'optimisme quand tout est pourtant voué à la destruction. Construire malgré tout, sans avoir peur des lendemains. Il laisse les fantasmes à ma mémoire à présent et laisse le court du temps défiler. Il est prêt, à présent. Cette nuit était la promesse d'un amour naissant, d'un coeur renaissant. Et si demain tout cela se brise sur les digues de la réalité, alors tout cela n'aura était qu'un songe mais le songe d'une nuit d'automne, le songe d'une renaissance. Le songe de l'amour.

Je lui donne rendez-vous à 14h chez Chourave comme si c'était la promesse d'un renouveau alors que c'est faux. Je n'avais pas donné d'accord à l'Amour pour qu'il puisse sonner à ma porte et débarquer à l'improviste. Je ne suis pas prêt, mon âme est partagée entre deux filles, très jolies, si différentes. La glace et le feu. Je ne veux pas lui parler de Viola ce soir, j'aurai le temps demain. Détournant les talons de la forêt, j'avançais derrière elle pour rejoindre les dortoirs des garçons.

-  Demain à 14 h dans le parc c’est noté

FIN
© 2981 12289 0

Mer 2 Aoû - 21:30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester En ligne
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

[ Une balade au clair de lune PV Ted]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Domain :: Parc de Poudlard :: Forêt Interdite-