AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Sang : Pur Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'aubépine et crin de licorne
Animal/ux de compagnie : Neville Londubat
Poste(s) : Le garçon le plus classe du monde

RPG en cours : Il fallait qu'on se retrouve
Quand les serpents sèment les lions
Le bal de la Saint-Valentin
Pur, noble, survivant
Avatar : Tom Felton
Points : -20

avatar
Drago MalefoySerpentard
MessageQuand les Serpents sèment les Lions - Jeu 20 Juil - 17:51
Quand les Serpents sèment les Lions



Ce bal était très amusant en fin de compte. Grâce à la petite Fawley, Malefoy avait ingéré une certaine quantité d'élixir d'euphorie et il était comme un fou. N'importe qui dans son entourage aurait pu constater la bizarrerie dans son attitude plus qu'inhabituelle. Et ce n'était pas le comportement de Rosalind qui allait le dédouaner, au contraire. Elle ne faisait que renforcer le sentiment que quelque chose clochait. Ils étaient deux gamins, à pouffer pour un rien, et commençaient à se faire remarquer dans la Grande Salle où se déroulaient toujours les festivités. Peut-être un peu trop, même, puisque les Gryffondor à qui Fawley avait subtilisé la fiole d'élixir semblaient aux aguets tout à coup. Ils cherchaient les voleurs, et la rouquine, malgré son ivresse, l'avait très bien compris. Heureusement d'ailleurs! Puisque Malefoy était loin de maîtriser son hilarité pour focaliser son attention sur l'urgence de la situation.

- Je crois qu'il va falloir que l'on s'éclipse rapidement, avait-elle pouffé en le conduisant hors de la pièce, sinon on risque d'avoir des ennuis.

Sage décision! Ils allaient finir par être repérés à ce train-là... Ils atterrirent donc dans le hall, où deux élèves se bécotaient dans un coin obscur. Malgré la potion, le petit blond ne put s'empêcher de lâcher un "Beurk!!" d'ostensible dégoût avant d'être embarqué dans les escaliers menant aux cachots.

- POUAH! Mais tu les as vus ces deux-là?! C'est DÉGOÛTANT! hurla-t-il pour mettre les fautifs mal à l'aise. Puis son rire reprit de plus belle. Comme en étaient-ils arrivés à se terrer comme... des serpents, dans une cage d'escalier, attendant ils ne savaient trop quoi?

Ils étaient coincés comme deux clandestins derrière cette lourde porte. Quelle faute avaient-ils commise? Il ne savait plus... Une ondulation de sa camarade lui chatouillait la joue, ce qui le fit rire de plus belle. Il n'était pas discret pour deux mornilles. Peut-être devait-il plaquer une main contre ses lèvres pour se censurer? Il était à 100 000 lieues d'y penser. En cet instant, il n'en avait pas l'idée, tout bêtement. Tout ça, toute cette situation lui paraissait tordante, et il était dans l'incapacité de se raisonner autrement. Le danger lui semblait loin. Qu'est-ce que c'était bon! Inconscient, mais bon...

Codage par Lou Perkins

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions - Ven 4 Aoû - 17:39



QUAND LES SERPENTS SEMENT LES LIONS


- POUAH! Mais tu les as vus ces deux-là?! C'est DÉGOÛTANT!

Oui, oui, elle les avait bien vus, mais préférait ne pas s'attarder dans le hall pour la simple et bonne raison que les deux adolescents en train de se bécoter faisaient eux aussi partie de la Maison Griffondor. Elle retint l'envie de coller une main sur la bouche de complice pour l'empêcher de faire plus de raffut. Euphorique ou pas, il y avait des limites à ne pas dépasser et elle en restait consciente; elle ne connaissait pas encore très bien Malefoy, mais se doutait qu'il n'apprécierait pas vraiment ce genre de familiarité. Elle pressa le pas, mais ne put s'empêcher de glousser devant la mine déconfite et embarrassée des deux amoureux, décomposés face au rire moqueur du petit blond. L'insolence dont il faisait preuve donnait à Fawley un sentiment de puissance et de liberté qui la grisait. Une sensation à laquelle elle pourrait bien prendre goût.

Elle saisit son compagnon par la main et l'entraîna vers les escaliers qui menaient au cachot. La lourde porte se referma derrière eux et Rosalind pu laisser éclater le rire qu'elle avait contenu jusque là. Un rire sonore et cristallin qui résonna jusqu'au tréfonds des cachots. Elle se laissa choir à côté de son complice, sur une des marches de l'escalier, et s'adossa au mur de pierres. L'effet de la potion s'était partiellement dissipé mais elle continuait de rire doucement. L'euphorie presque douloureuse qui la tenait quelques minutes plus tôt avait laissé place à une douce chaleur qui pulsait dans chacun de ses membres. Elle ferma les yeux. Ce moment était parfait. Elle jeta un regard à Malefoy. Visiblement, ce dernier était toujours pleinement sous l'emprise de l'élixir. Il y avait peu de risque, mais ce n'était pas le moment de se faire repérer et rattraper par les Griffondors qu'ils avaient volés. Elle remonta quelques marches et ouvrit discrètement la porte pour voir s'ils avaient été suivis. Le couple était parti, et à part deux-trois élèves, le hall était vide. Le groupe de Rouge et Or ,n'était nulle part en vue. *En même temps, pas vraiment étonnant de la part de tels balourds...*

Elle se retourna vers Malefoy et nota avec plaisir que depuis le début de l'année, c'était la première fois qu'elle le voyait si radieux. Au premier degré. Sans la moue narquoise qui le caractérisait, ou le contrôle impressionnant qu'il affichait en toutes circonstances. Peut-être qu'il avait montré cette facette de sa personne à ses acolytes les plus proches, mais pour Rosalind, c'était une vraie découverte. Presque soulagée que son fou rire s'achève enfin, elle retourna s'asseoir à ses côtés en poussant un soupir de contentement. Elle décréta pour elle-même que ce premier bal à Poudlard avait été parfait en tous points. Y compris la démission de son lourdaud et immature cavalier. Elle tendit l'oreille: la musique avait prit fin et on ne percevait plus que le brouhaha des élèves. La soirée touchait à sa fin et les étudiants regagneraient bientôt leurs dortoirs respectifs. Gentillement, elle poussa Malefoy du coude.

-C'est bon maintenant. Aucune chance qu'on se fasse prendre par ces nigauds maintenant. Comment tu te sens? Elle ajouta en souriant jusqu'aux oreilles. Et merci pour le petit cours particulier de potions. Tu avais raison, la pratique, il n'y a que ça de vrai!


Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Sang : Pur Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'aubépine et crin de licorne
Animal/ux de compagnie : Neville Londubat
Poste(s) : Le garçon le plus classe du monde

RPG en cours : Il fallait qu'on se retrouve
Quand les serpents sèment les lions
Le bal de la Saint-Valentin
Pur, noble, survivant
Avatar : Tom Felton
Points : -20

avatar
Drago MalefoySerpentard
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions - Dim 5 Nov - 18:37
Quand les Serpents sèment les Lions

avec Rosalind Fawley


Sur les marches de ce qui ressemblait à un caveau sombre dans l'esprit embrumé du garçon, celui-ci reprenait peu à peu ses esprits et, fallait bien l'avouer, son souffle avec difficulté. Rosalind, qui avait retrouvé un semblant de sérieux, s'en alla faire le guet quelques instants. Le blond, lui, ne parvenait toujours pas à effacer la banane persistante en bas de son visage. Un petit mot de travers aurait suffi pour repartir de bonne grâce dans son hilarité sans queue ni tête ! Malgré tout, il fut assez conscient pour noter l'expression étonnamment bienveillante dans le regard de sa camarade. A quoi pensait-elle exactement ? Avait-il l'air idiot ? Lui, qui prenait toujours grand soin d'afficher une posture droite et fière, ne s'était pas posé la question de l'image qu'il pouvait renvoyer jusqu'à présent. Il s'était oublié quelque peu, et les regrets n'avaient pas encore sonné la porte de la honte.

Le temps filait mine de rien, et la soirée touchait à sa fin. Il en prit conscience au petit coup de coude de Rosalind.

- C'est bon maintenant. Aucune chance qu'on se fasse prendre par ces nigauds maintenant. Comment tu te sens?

Il entreprit de répondre à sa question avec deux trains de retard, puisque la fillette au traits subitement illuminés enchaînait déjà.

- Et merci pour le petit cours particulier de potions. Tu avais raison, la pratique, il n'y a que ça de vrai!

En réaction, il lui rendit bêtement son sourire. Un sourire franc et enfantin que peu de gens auraient pu se vanter de lire sur son minois.

- On remet ça quand tu veux, Fawley !

Puis, il se raidit... Une migraine se fit douloureusement sentir. Effet secondaire ? Il porta une main à son front pour chasser ses maux d'un léger massage circulaire du bout de l'index et du pouce. Echec.

- Je... j'ai un peu mal à la tête. Pas toi ?

Il n'aurait su dire si sa camarade lui avait répondu puisqu'après avoir secoué frénétiquement la tête, il lâcha sans trop réfléchir :

- Je n'ai pas envie de rentrer.

Vaseux, il savait bien qu'ils devraient pourtant céder le passage d'un instant à l'autre. L'idée de voir débouler une foule de Serpentard et de blaireaux pour rejoindre leurs salles communes respectives, dans l'état où il était, ne le mettait pas nécessairement à son aise.

Il se sentait nerveux tout à coup... Sa main à couper qu'il ne fermerait pas l'oeil de la nuit !

- Tu veux continuer le cours particulier ? suggéra-t-il avec une petite idée derrière la tête.

L'elixir d'euphorie c'était bien, mais il ne refuserait certainement pas un petit philtre de mort vivante pour calmer ses effets indésirables. Alors il se releva d'un bond et entraîna sa camarade vers la salle de potions puisqu'il la savait accessible. Ceci dit, il fit moins le fier en arrivant. Il réalisa qu'il avait été un chouïa optimiste, le philtre de mort vivante étant au programme de sixième année et se révélant bien trop compliqué à élaborer, même pour lui. Ils devraient donc se rabattre sur un simple somnifère. L'effet ne serait que temporaire mais si ça pouvait les aider à basculer dans le sommeil, ça serait toujours ça de pris...

- Tu sais ce qu'il faut pour faire un somnifère ? la sonda-t-il en arborant le petit rictus défiant qui l'avait quitté jusqu'alors.

Bien entendu, il le savait déjà... Mais il voulait tester sa partenaire. Après tout, elle voulait apprendre !


Codage par Lou Perkins

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions - Jeu 9 Nov - 12:10



QUAND LES SERPENTS SEMENT LES LIONS

DRAGO MALEFOY


-On remet ça quand tu veux, Fawley!

Ravie, elle acquiesça. Quelque part, elle était flattée que le jeune héritier Malefoy ait apprécié sa compagnie. Après tout, ce dernier semblait très sélectif dans le choix de ses compagnons. À moins que cet enthousiasme n'ait été qu'un effet de la potion...

Soudain, le sourire du garçon se mua en grimace et il porta la main à ses tempes pour les masser.

- Je... j'ai un peu mal à la tête. Pas toi ?


Soucieuse, Rosalind l'observa. C'est vrai que le petit blond ne semblait pas complètement dans son assiette tout à coup. *Mince, est-ce qu'on a abusé de l'Elixir?* Pourtant, en ce qui la concernait, aucun mal de tête à l'horizon. Seulement une légère fatigue maintenant que l'effet de l'élixir s'était presque complètement dissipé.

-Moi, ça va... Peut-être que si tu t'allonges... avança-t-elle, mais elle n'eut pas le temps d'achever sa phrase.

-Je n'ai pas envie de rentrer.

La petite Fawley ouvrit des yeux surpris. Quelles pouvaient bien être leurs options à cette heure? Le bal s'achevait, et tous les élèves ne tarderaient pas à regagner leurs dortoirs respectifs. D'autant qu'après avoir tant dansé, elle sentait la lassitude la gagner. (D'ailleurs, elle se rémémorra comment elle s'était allée à danser quelques instants plus tôt, et songea à toutes les règles d'étiquettes qu'elle avait violées. Une chance qu'Arthéna ait été à des miles de la piste de danse...)

- Tu veux continuer le cours particulier ?
, proposa son compagnon de but-en-blanc.

-Mais... tu veux dire, maintenant?


Pour toute réponse à sa question, Drago la saisit par la main, et l'entraîna dans un couloir voisin jusqu'à la salle de Potions. Les flambeaux accrochés aux murs de la pièce souterraine s'embrasèrent quand Malefoy ouvrit la porte de la classe. Cette soirée était décidément surprenante en tous points. Un peu hébétée de se retrouver là à cette heure avancée de la soirée, Rosalind laissa son compagnon avancer dans la pièce et prit soin de refermer la porte derrière eux. Elle réprima un bâillement et se demanda si elle avait bien fait de mentionner ses lacunes en potions. Entre un chaudron et un édredon, elle n'aurait pas hésité un instant. Mais bon, elle était là, et même si le moment était incongru, c'était elle qui avait demandé de l'aide à Malefoy.

Ce dernier semblait absolument dans son élément parmi les paillasses et les réchauds. Il se tourna vers Rosalind et, avec une assurance qui tranchait avec son abandon de plus tôt, lui demanda:

-Tu sais ce qu'il faut pour faire un somnifère ?

*Ah! Un somnifère?* Malefoy la considérait avec un sourire entendu et la petite Fawley se sentit soudainement plutôt mal à l'aise. Elle se sentait mise à l'épreuve, dans un domaine qu'elle ne maîtrisait pas du tout, en plus, et cela lui était désagréable... Pour se donner une contenance, elle replaça une de mèches de cheveux derrière son oreille et réfléchit quelques instants.

Après tout, Malefoy était déjà au courant de ses difficultés en potions, et franchement, si elle était loin des contre-exploits de ce crétin de Finnigan, elle était dans les éléments les plus faibles de la classe. Alors autant se lancer. Elle espérait tout de même que Drago ne la mépriserait pas en mesurant l'étendue de ses lacunes...

-Et bien..., hésita-t-elle, de la valériane... enfin, je pense et aussi peut-être de la verveine... Oh, et de la lavande, ça c'est sûr.  Mais sinon, on peut aussi utiliser de l'ellébore, mais c'est un peu trop fort pour un simple somnifère, non?

Pour ce qui était des plantes ayant des propriétés relaxantes et pouvant conduire au sommeil, elle avait des notions solides, mais elle ne savait pas comment tirer le meilleur parti de ces végétaux... En infusion? En essence? Et pour les autres éléments entrant dans la composition, là... elle séchait complètement. Espérant que sa réponse n'était pas trop ridicule, elle releva la tête vers Malefoy avec un regard interrogateur.


Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Invité
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions - Sam 11 Nov - 0:09
Quand les Serpents sèment les Lions

avec Rosa my dear


A vrai dire, il ne lui avait pas vraiment laissé le choix... A peine embarquée dans la salle des Potions il la testait, mais c'était pour la bonne cause ! Et ça lui ferait sans doute oublier la descente de ce satané élixir d'euphorie... Tout comme le souvenir de ses effets qui, peu à peu, l'accablaient de honte. Il fallait redorer sa posture face au témoin principal de son comportement décadent.

- Tu sais ce qu'il faut pour faire un somnifère ?

- Et bien... de la valériane... enfin, je pense et aussi peut-être de la verveine... Oh, et de la lavande, ça c'est sûr.  Mais sinon, on peut aussi utiliser de l'ellébore, mais c'est un peu trop fort pour un simple somnifère, non? tenta-t-elle en relevant ses petits yeux interrogateurs vers lui.

Etonnamment bienveillant, il haussa les sourcils en hochant la tête dans une moue satisfaite.

- Pas si mal, Fawley !

Elle avait visé juste pour la valériane et la lavande, sachant qu'elle n'avait pas totalement tort pour la verveine puisqu'il y en avait assurément dans l'ingrédient standard, soit un mélange d'herbes calmantes. Cette réponse forçat son respect dans la mesure où il était certain qu'un empoté tel que Finnigan ou Weasmoche aurait été incapable de citer au moins l'un de ces ingrédients. Rosalind n'avait beau pas se revendiquer reine des Potions, une certaine intelligence déductive propre aux Verts lui était indéniable.

- Tu enlèves l'ellébore - tu as raison, c'est trop fort -, tu associes la verveine à d'autres herbes - surtout pas pure -, et tu rajoutes du mucus de Veracrasse. Et voilà, t'as ton somnifère. Enfin presque...

Elle lui donnait une bonne raison de faire le connaisseur. Pour lui, c'était un plaisir de montrer qu'il savait. Il adorait s'imposer en maître de la situation. Il releva alors son petit nez pour chercher dignement les différents ingrédients, et les disposer sur l'une des paillasses. Il ne craignait pas que Rogue débarque, et de toute façon, il ne lui en voudrait probablement pas. C'était un accord tacite entre les deux. Lucius avait bien signifié au maître des Potions, lui-même un proche de la famille, que sa progéniture était férue de sa matière et aurait besoin de laisser éclore son talent. Voilà tout.

Vint le moment d'écraser les herbes dans le mortier où Drago ne put réprimer un bâillement. La fatigue commençait à se faire pesante... Il laissa donc cette tâche à sa camarade et en profita pour la sonder plus intimement, voire râler un peu comme il savait bien faire.

- T'as dit que t'étais bonne en botanique, toi, c'est ça ? T'as intérêt à rabattre le caquet de ce Londubat... Je crois que je supporterais pas de le voir te battre. Faut sauver l'honneur ! Toute façon je m'en fais pas. C'est qu'une nullité.

La seule pensée de Londubide victorieux face au professeur Chourave déformait ses traits. Finalement, ils étaient complémentaires avec la petite Rosalind. Si lui pouvait rivaliser avec Granger sur son propre terrain, elle pourrait en fait autant avec l'autre. Aimait-elle seulement la compétition ? Malefoy n'avait pas encore totalement cerné sa camarade. Pour l'heure, elle l'intriguait. Fait déjà bien rare.


Codage par Lou Perkins
Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions - Mer 13 Déc - 23:32



QUAND LES SERPENTS SEMENT LES LIONS

DRAGO MALEFOY


- Tu enlèves l'ellébore - tu as raison, c'est trop fort -, tu associes la verveine à d'autres herbes - surtout pas pure -, et tu rajoutes du mucus de Veracrasse. Et voilà, t'as ton somnifère. Enfin presque...

Elle se sentit à la fois surprise et soulagée d'avoir fourni une réponse partiellement correcte. Car si Malefoy s'était toujours montré agréable avec Rosalind, elle avait aussi pu constater que l'indulgence et la bienveillance n'étaient pas ses qualités premières. Mais tant qu'elle n'en faisait pas les frais, ça lui était bien égal. D'autant que la petite rouquine ne brillait pas non plus particulièrement par sa gentillesse, et ne s'était jamais gênée pour émettre, elle aussi, quelques sifflements bien sentis à l'encontre des têtes de turc de sa Maison. Manger ou être mangé; elle avait bien intégré les leçons de son père et son oncle. Être charmante? Aimable? Mais bien sûr! Pourquoi pas... tant que ça se révélait utile. La véritable affection, on ne la dispensait qu'aux proches et aux amis dont la fidélité avait pu être prouvée.

Elle regarda le jeune garçon se diriger d'une marche assurée vers les étagères. Il avait de la classe, c'était indéniable. Elle pouvait comprendre que les filles de leur promotion en fassent tout un plat de Drago Malefoy. Avec son visage angélique. Et ces yeux gris. Et ces mèches blondes.

Après avoir saisi d'une main sûre les ingrédients nécessaires à la réalisation du somnifère, Malefoy la rejoignit et déposa les bocaux sur la paillasse. Il entreprit de réduire en poudre la lavande séchée dans un petit mortier de bois. Attentive, Rosalind observa la précision de ses gestes. Elle jeta un petit regard plein d'appréhension au bol contenant le mucus de Verracrasse. Elle ne savait pas encore ce qu'ils allaient en faire, mais elle répugnait d'avance à manipuler la substance grisâtre et gluante. Malefoy émit un bâillement et l'invita à prendre sa suite dans le broyage des végétaux. Elle s'appliqua à reproduire du mieux qu'elle pouvait les gestes de son camarade.

- T'as dit que t'étais bonne en botanique, toi, c'est ça ? T'as intérêt à rabattre le caquet de ce Londubat... Je crois que je supporterais pas de le voir te battre. Faut sauver l'honneur ! Toute façon je m'en fais pas. C'est qu'une nullité.


Rosalind pinça les lèvres et le bois du récipient résonna d'un coup sec alors qu'elle s'acharnait de plus belle sur les pauvres plantes qui y gisaient. Elle était au coude à coude avec Neville dans cette matière. Les premiers. Et même si Granger (*Haha, mais quelle surprise!...*) pouvait se vanter d'avoir un très bon niveau, elle n'avait tout de même pas la main aussi verte que Fawley et Londubat. Après tout, c'était compréhensible: les deux jeunes Sorciers comptaient des botanistes émérites dans leurs familles respectives. Le fait qu'elle ne parvienne pas encore à affirmer sa supériorité sur Neville en Botanique l'énervait prodigieusement. Si elle avait failli se radoucir à son égard, c'était avant qu'il embrasse cette crétine d'Ambrose. Un soit-disant Sang-Pur et une Née-Moldue répugnante. *Ça va pas la tête!*

- Compte sur moi, siffla-t-elle, redoublant d'ardeur dans sa tâche. Pas question de laisser un Traître à son sang ou une Sang-de-B... Enfin, cette Je-sais-seulement-réciter-le-contenu-de-mon-manuel me dépasser.

Elle se mordit la lèvre. Son père lui avait pourtant bien fait comprendre de ne pas prononcer le mot "Sang-de-Bourbe" en public. Même si c'était la vérité. Parce que ça pourrait lui porter préjudice à elle, mais aussi à sa famille. La plupart des Sorciers se voilaient la face et tant qu'on ne leur aurait pas fait entendre raison... Mieux valait garder ce genre d'opinions cachées.

Elle eut un rire sans joie avant de continuer.

- Pour Londubat, je m'en fais pas trop non plus. À tous les coups, il est tellement godiche qu'il va se faire mettre KO par une mandragore.


Constatant que le contenu du mortier avait désormais été réduit en une poudre fine, elle passa la main dans ses boucles pour dégager son visage et se tourna vers son compagnon.

- On fait quoi maintenant? On met tout ça dans le chaudron?


Considérant les traits un peu tirés de Drago, elle demanda soudain:

- Tu as l'air de l'avoir déjà faite plusieurs fois cette potion. Tu n'as même pas besoin de regarder la recette! Tu en prends souvent? Ça t'arrive d'avoir du mal à dormir?


Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Contenu sponsorisé
MessageRe: Quand les Serpents sèment les Lions -
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les Serpents sèment les Lions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poubelle & Tasse de thé :: La fin des histoires :: RPG Abandonnés-
Sauter vers: