AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue, ou comment être tendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neville Londubat
avatar
Élève de Gryffondor

Voir le profil


Une rencontre inattendue, ou comment être tendu

Avec : @Rosalind Fawley



Ce matin, Neville était anxieux, la plante que sa grand-mère lui avait offerte avant son départ était en train de perdre en beauté. Le petit cactus se rabougrissait à vue d’œil. Lorsqu’il avait demandé à Mme Chourave la raison de cet affaiblissement, celle-ci lui avait dit d’aller voir à la bibliothèque. Elle qui d’habitude était si attentionnée envers lui, l’avait envoyé balader d’un geste de la main, ayant plus important à faire sans doute.

Il n’empêche que le garçon avait peur pour sa plante, il écouta donc les conseils de la professeure et se rendit à la bibliothèque, le végétal à la main. Il essaya de faire le moins de bruit en entrant pour ne pas se mettre la bibliothécaire acariâtre à dos et pouvoir peut-être compter sur elle pour l’aider dans ses recherches.

- Mme Pince ? l'interpella-t-il poliment

- Oui…

Elle avait une voix peu avenante, le « oui » dans sa bouche semblait plutôt dire « viens me voir mon enfant que je te fasse bouffer tes chaussures si tu oses me déranger une nouvelle fois ».

- Est-ce que … vous pouvez…pouvez …me montrer le rayon botanique s’il vous plait ?

Et il bredouilla, comme à son habitude, il avait envie de se donner des baffes. Ce tic nerveux devenait handicapant.

- Suis-moi, et dépêches-toi, je n’ai pas que ça à faire !

Neville se demanda ce qu’elle avait d’autre à faire, à part rester assise sur son fauteuil à terroriser les élèves par ses chuts terrifiant et répétés. Il se pressa d’aller à sa suite mais de rester à une distance convenable d’elle quand même. Il ne voulait pas avoir la chance d’avoir son odeur dégoutante en plein dans le nez. Elle sentait un parfum à la rose moisi, le lait passé et les croquettes de chat.

Arrivés devant le bon rayon, au fond de la bibliothèque, elle le laissa, n’oubliant pas de lui jeter un regard effrayant qui le fit frissonner. Quand il se retourna, il eut la plus grande surprise de la journée, peut-être même de la semaine ou du mois ! Rosalind Fawley se trouvait juste derrière lui, elle ne l’avait pas vu, elle était en train de lire un ouvrage de botanique à l’air assez ancien.

Neville n’en revenait pas. C’était le dernier endroit où il pensait que la Serpentarde aurait pu se trouver. C’est alors qu’elle leva les yeux, et le vit en train de l’observer.



Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Neville Londubat pour HP 1991

Lun 31 Juil - 14:38

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t326-neville-londubat http://harrypotter1991.forumactif.org/t326-la-repartition-de-neville-londubat http://harrypotter1991.forumactif.org/privmsg?folder=inbox
Rosalind Fawley
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil




UNE RENCONTRE INATTENDUE, OU COMMENT ÊTRE TENDU

@NEVILLE LONDUBAT

Debout dans l'allée dédiée à la botanique, Rosalind tournait les pages d'un petit manuel à la couverture vieillie. "Observations et déductions. Flore magique des Grands Lacs Ecossais", par Wilfried Edmond Redlawn. Le livre semblait bien avoir survécu au temps mais Fawley préférait le manipuler avec soin. L'ouvrage datait du 18ème siècle, comme le lui avait fait lourdement remarquer l'acariâtre bibliothécaire, en lui remettant d'un air soupçonneux. Les actuelles connaissances en terme de botanique avaient depuis longtemps supplanté les découvertes de Redlawn, mais Rosalind avait néanmoins trouvé mention de plantes dont elle n'avait jamais entendu parler. Peut-être des espèces disparues à ce jour?

Sa Grand-Mère lui avait écrit au sujet d'un type d'algues très particulier qu'on pouvait trouver dans les profondeurs des lacs Ecossais et Rosalind avait décidé de faire quelques recherches pour en savoir plus. À priori ces algues avaient des propriétés hallucinatoires très connues il y avait plusieurs générations, mais leur usage était tombé dans l'oubli. Absorbée par les délicats croquis de l'auteur, elle n'avait pas remarqué qu'elle n'était plus seule parmi les rayonnages. Se sentant observée, elle releva la tête.

Son regard croisa celui de Neville Londubat et se fit plus froid. Le garçon joufflu de Griffondor ne lui inspirait rien de plus que de l'indifférence, voire même du mépris. Son manque d'assurance et ses multiples maladresses était un sujet constant de moqueries chez les Serpentards. (Et pas que chez eux, soyons honnêtes...). En cours ou dans les couloirs, tout était prétexte à fustiger le petit Londubat, et c'était sans une once de culpabilité que Rosalind s'était jointe aux ricanements qui avaient lieu dans son dos.

À cet instant précis, et sans déroger à son habitude, le petit garçon semblait plutôt mal à l'aise, et aussi surpris de la trouver là. Fawley le fixait avec intensité et le silence s'éternisait. Une souris ne payant pas de mine face à un serpent. Enfin, un mulot plutôt. Un mulot bien dodu. *Bon, Londubalourd, si tu as quelque chose à dire, ne reste pas planté là, vas-y bon sang!* Mais Neville restait coît. Pathétique. Rosalind haussa un sourcil, secoua la tête avec un sourire désabusé et retourna à sa lecture.


Codage par Lou Perkins


Lun 7 Aoû - 21:27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Neville Londubat
avatar
Élève de Gryffondor

Voir le profil





Neville était en plein débat intérieur : Est-ce qu’il essayait de parler à Rosalind ou se taisait-il ? Dans un cas, il priait pour ne pas se faire repousser malgré qu’il y ait de grandes chances que cela soit le cas et de l’autre, il jouait la sûreté mais il renonçait à une occasion de parler à une fille qui semblait s’y connaître en botanique. Elle le terrifiait avec son regard fusillant et son air suffisant mais il était vraiment curieux de savoir quel ouvrage elle lisait, alors d’une voix enrouée, il lui demanda :

- Euh… Qu’est-ce que tu… *tousse*. Qu’est-ce que tu lis ?

Il lui sembla qu’elle allait le tuer du regard, son mépris rayonnait autour d’elle tant qu’il aurait été impossible de l’ignorer. Neville se rappelait maintenant où il l’avait vu la dernière fois. Elle faisait partie de ces Serpentard, et de ces élèves en général, qui ne manquaient pas une occasion de se moquer de lui. Un frisson lui parcourra l’échine. Mais qu’est-ce qui lui avait pris de lui adresser la parole ? Il aurait dû faire comme s’il ne l’avait pas vu et faire ses recherches comme il était venu le faire au départ.

Se rendant compte de son erreur, il détourna le regard et regarda les notes qu’il avait prises sur les conseils de Mme Chourave : Rechercher l’espèce précise de la plante. Trouver un livre qui traite le sujet des maladies communes des végétaux. Essayer de se procurer si possible un exemplaire du Guide d’herbologie de Gawshawk.

Neville commença alors ses recherches, faisant outre de la présence plutôt désagréable de la Serpentarde. Il se mit à la quête du Guide d’Herbologie. Il parcourait de la main les ouvrages afin de trouver le bon. A, B, C,… Ils étaient normalement classés par ordre alphabétique en tenant compte du nom de l’auteur mais des élèves avaient dû en bouger certains car L’Abécédaire des plantes vénéneuses de Jane Fisspick se trouvait après l’Analogie des plantes comestibles du Népal de Dereck Zureck. Assez étonnant quand on savait qui était la bibliothécaire.

Le garçon n’aurait jamais pensé qu’elle aurait pu laisser l’auteur de ce crime repartir vivant de sa bibliothèque. Mais peut-être que ce n’était pas le cas et que le cadavre du pauvre élève qui avait mal rangé son livre se trouvait dans l’armoire à côté le bureau de Mme Pince, entassé avec tous les autres qui avaient subi le même sort.

Perdu dans ses pensées, Neville ne se rendit pas compte tout de suite qu’il venait de passer devant la lettre G. Arrivé à I, il fit demi-tour et se reconcentra sur son objectif. Gawshawk.




Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Neville Londubat pour HP 1991

Lun 7 Aoû - 23:33

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t326-neville-londubat http://harrypotter1991.forumactif.org/t326-la-repartition-de-neville-londubat http://harrypotter1991.forumactif.org/privmsg?folder=inbox
Rosalind Fawley
avatar
Élève de Serpentard

Voir le profil




UNE RENCONTRE INATTENDUE, OU COMMENT ÊTRE TENDU


- Euh… Qu’est-ce que tu… Qu’est-ce que tu lis ?

Un peu surprise que Londubat ait enfin réussi a lâcher quelques mots, Rosalind releva la tête. Elle aurait pu lui répondre, mais le Griffondor s'empressa de détourner le regard et se plongea dans la lecture d'une petite note griffonnée. Il avait l'air préocuppé.

Fawley haussa les épaules; ce n'était pas son problème. Elle reprit la consultation du manuel de Redlawn. Nulle part il n'y était mention de la fameuse algue qu'elle cherchait... Peut-être devrait-elle changer d'ouvrage? Se tourner vers un index de plantes aquatiques ou...

Elle soupira, agacée. Le Griffondor faisait un tel raffut dans le rayon qu'il lui était impossible de se concentrer. Cela faisait cinq bonnes minutes que le garçon joufflu fourrageait parmi les livres. Pour la deuxième fois consécutive, il parcourut les étagères en grommelant l'alphabet. Elle se fit la réflexion que plus vite Londubat trouverait ce qu'il cherchait, plus vite il décamperait, et elle pourrait retourner tranquillement à ses propres recherches. Elle profita d'un moment d'inattention du jeune Sorcier pour s'en approcher et, d'un geste vif, lui arracha la note des mains.

"Rechercher l’espèce précise de la plante. Trouver un livre qui traite le sujet des maladies communes des végétaux. Essayer de se procurer si possible un exemplaire du Guide d’herbologie de Gawshawk."

Rosalind fronça les sourcils. Gawshawk, ça n'était pas une lecture de Première Année. En tous cas, rien à voir avec les cours donnés par la proffesseure Chourave. Fawley éprouva un pincement de jalousie. C'était probablement des recommendations dispensées par la directrice des Pouffsouffle. Elle aussi aurait aimé recevoir des conseils particuliers de l'enseignante. La botanique était sa matière préférée, et elle était au moins aussi savante que Neville dans ce domaine. Elle fusilla le garçon du regard avant de parcourir de nouveau le petit papier.

*Gawshawk...* Le nom ne lui était pas inconnu, ainsi que le titre du manuel. Elle l'avait vu quelques instants plus tôt... *Ah, oui!* Elle se dirigea rapidement vers les livres classés à la lettre D et se saisit du Guide d'herbologie.

- Daryl Gawshawk. Le dernier imbécile à s'en être servi ne devait pas savoir faire la différence entre un prénom et un patronyme, dit-elle froidement en tendant l'ouvrage à Londubat. Bon, maintenant que tu as ce que tu voulais, tu pourrais peut-être finir tes recherches ailleurs, non?

Son regard tomba sur la plante que tenait le petit garçon, jusqu'alors dissimulée par les plis de sa cape et une expression de ravissement se peint sur son visage. La vue du cactus lui fit oublier à quel point son interlocuteur l'agaçait et son ton se fit plus chaleureux.

- Oh! Magnifique! C'est un Mimbulus Mimbletonia? En tous cas, ça y ressemble. Mais il n'a pas l'air en très grande forme... Ma Grand-Mère dit souvent que les cactus font partie des plantes les plus délicates, on pense que c'est simple de s'en occuper mais ils demandent beaucoup d'attention au final. Comment tu l'as eu?

Codage par Lou Perkins



Spoiler:
 

Sam 19 Aoû - 18:05

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre inattendue, ou comment être tendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Quatrième étage :: Bibliothèque-