AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Serpentard - Capitaine de Quidditch - Préfet
Aucune
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : La rivalité est un jeuTerrain occupéUn p'tit dej' inoubliable !Botanique au ParcLes valeursUn serpentard se fait piéger et ça tourne malUn ennui mortelSuis-je fait pour le quidditch ?Règles bafouéesGuide à votre dispositionIntrusion d'une couleur« Sois plus discrète »Homework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 320

avatar
Ted O. Winchester
MessageMensonge d'un Serpentard [Terminé] - Jeu 3 Aoû - 2:43
Mensonge d'un Serpentard Passé indéfinissable, douloureux. Chacun avait ses secrets, ses murmures. Ces choses qu’on ne dit pas, qu’on garde pour soi. Marques invisibles et indélébiles de nos actes révolus. Ou parfois ostensibles. Il suffisait d’être assez proche, de porter assez d’attention, de remarquer. Si la magie noire laissait des traces, ce n’était rien comparé à la souffrance humaine, aux cicatrices de la guerre. La sienne trônait sur son avant-bras, objet de sa hantise et de ses plus lourds cauchemars en rapport à Azkaban. Sa marque, il la détenait d'un serpent un peu trop rebelle qui l'avait mordu. Il a bien failli mourir ce jour-là, il aurait fallu dix minutes de plus pour le tuer. S’empêcher de dormir pour s’empêcher de penser. Entraver la venue des mauvais songes pour ne pas qu'ils s'infiltrent en lui et qu'il imagine les marques noires apposées sur les bras, les balafres parcourant les visages, les mains qu'on ne sent plus. Mais ça les gardait vivant. Preuve irréfutable qu’ils avaient survécus, qu’ils étaient bien là. D’autres n’avaient pas eu cette chance. Malgré tout le mal physique et psychologique qu’ils pouvaient ressentir, au moins, ils sentaient. Et n’était-ce pas là la plus belle des sensations ? Lord Voldemort avait fait des gens des êtres sensibles.

Il sillonnait les couloirs afin de monter au Premier étage, endroit où était implantée la salle des soins, l'Infirmerie. Elle était trop éclairée la journée, trop sombre la nuit. Manque de chance, la pénombre avait battue le soleil. Accompagné de la Serdaigle, leurs pas furent bruyants mais harmonieux, s'abattant contre le carrelage froid des escaliers. Un bruit profond raisonna dans les couloirs, celui d'un estomac mal nourri la journée, fatigué par la dispute et mal écouté le soir. Tergiversant entre différentes architectures de pierres, différents étages, ils finirent par atteindre l'infirmerie.

Madame Pomfresh était là, droite comme un piquet. Il en avait marre de son air suffisant, celui de je-sais-tout ou du vous-pourriez-faire-attention quand même, comme si c'était lui qui avait fait exprès de tomber. Doucement il s'éloigna de la Bleue et Bronze pour se diriger péniblement vers l'infirmière.

- Je suis tombé de mon Balai et elle m'a aidé à aller jusqu'à l'infirmerie, dit-il en exécutant une grimace de souffrance quand il appuya sur son pied douloureux

Pourquoi avait-il menti ? Il ne le savait pas, un dernier élan de générosité avant la fin ? Avait-il peur qu'elle raconte qu'il lui avait fait mal au nez ? Il y tenait à Poudlard et cet incident lui aurait valu de nombreuses retenues, chose que personne n'aime, surtout quand on est en colle avec Hagrid. Il en avait une peur bleue de cette forêt la nuit, mais jamais Ô grand jamais il ne l'avouera.


© 2981 12289 0


Dernière édition par Ted O. Winchester le Dim 6 Aoû - 3:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Serdaigle
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 150

avatar
Jane Calden
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Jeu 3 Aoû - 4:12


   

   

Jane Calden
“ft. Ted Winchester”


Une atmosphère pesante régnait dans les couloirs. Couloirs qui devenaient d'ailleurs trop sombre pour la blonde.  De son bras libre elle attrapa, difficilement mais elle l'attrapa, sa baguette. Elle frappa l'air d'un fin mouvement de poignet en chuchotant « Lumos ». Un léger filet de lumière éclairait désormais les murs des longs couloirs de Poudlard. Tout était calme : seul les pas des deux ennemis brisaient ce silence. Ce trajet était plutôt périlleux car, en plus de soutenir un serpentard qui faisait deux têtes de plus et qui était plutôt musclé, elle devait tenir sa baguette tout en ayant le nez qui se vidait de son sang. Sans parler du fait qu'elle commençait à littéralement mourir de faim.

- Je veux aller dans les cuisines. Je te dépose à l'infirmerie et je file manger après.

Quelques pas plus tard, ils faisaient face à la fameuse Mme Pomfresh. Personne très charismatique, sûrement trop, mais qui fait des miracles.
Jane s'apprêta à résumer la situation quand le vert et argent prit la parole.

Je suis tombé de mon Balai et elle m'a aidé à aller jusqu'à l'infirmerie, dit-il en exécutant une grimace de souffrance quand il appuya sur son pied douloureux.

Elle resta silencieuse. Pourquoi avait-il agit de la sorte ? La douleur lui faisait-elle perdre la tête ? Elle ne le regarda pas et fixa Pomfresh avec le plus d'assurance possible. Elle n'aimait pas mentir,  mais là c'était pour la bonne cause.  Elle se justifia lorsqu'elle remarqua l'intérêt que portait l'infirmière à son nez.

- J'ai glissé dans les escaliers en le soutenant, il est un peu trop grand.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden En ligne
PNJ - Poudlard
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 56 ans
Statut : Esprit Frappeur
Poste(s) : PNJ Infirmière de Poudlard

RPG en cours : 10.10.17 : Tokyo Parker

Points : 20

avatar
Madame Pomfresh
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Ven 4 Aoû - 2:57
Mensonge d'un Serpentard
Ted, Mme Pomfresh
feat.
Jane Calden


 

 



 

 

Infirmière à votre service  Δ Madame Pomfresh

L’eau tournait lentement après avoir fait des bulles pendant quelques temps. La cuillère en bois agitait le liquide aqueux remplis de divers ingrédients plus incroyables les uns que les autres. Debout devant le chaudron lové sur un feu crépitant, Madame Pomfresh était totalement perdue dans ses pensées, concentrée sur sa potion qu’elle ne devait pas rater sinon il lui faudrait tout recommencer et elle n’avait ni l’envie ni le temps. Le front plissé, les yeux rétrécis par la lumière qui inondait la pièce depuis la fenêtre entre-ouverte pour laisser rentrer l’air froid de l'hiver de Poudlard.

Parfois, Madame Pomfresh pouvait entendre les gloussements et les rires des élèves qui passaient, devant la lourde porte de bois qui fermait l’infirmerie. Aucun n’en venait à frapper contre afin de quérir l’attention de l’infirmière qui semblait pour le moins contente de ce calme nécessaire, afin de réussir cette potion difficile mais essentielle pour l’un des joueurs de Quidditch. Finalement, le temps de chauffe de la mixture arriva à son terme et après un dernier sort, la sorcière mit le liquide d’une belle couleur ambrée dans divers fioles en verres avant de les boucher et de mettre un peu de cire autours afin de les sceller.

Elle était en train de tendre sa main rongée par les années vers l'élève en question, sa potion à l'intérieur de la paume, quand deux jeunes gens pénétrèrent dans l'antre bien rangée, se croyant presque à l'Hôpital Sainte Mangouste.

- Mon dieu, mais vous auriez pu faire attention !  Qu'avez-vous fait pour vous mettre dans cet état ?

Elle avait une idée derrière sa question, y répondant seule. Une dispute de maisons.

- Je suis tombé de mon Balai et elle m'a aidé à aller jusqu'à l'infirmerie, suivi d'une autre phrase semblable qui la surprenait grandement. Elle fronça les sourcils quand c'était la Bleue et Bronze qui l'avait dite, elle savait qu'elle mentait.

- J'ai glissé dans les escaliers en le soutenant, il est un peu trop grand.

Ne s'attardant pas à son mensonge, elle s'activa vers les deux blessés tout en esquissant une moue légère.

- Hm, simple entorse. Je vous pensais plus costaud que cela Winchester.

D'un mouvement fin et dirigé, elle se détourna du serpentard pour se trouver face à la serdaigle, qui avait quelques difficultés à mentir.

- Nez cassé, Hm. Un simple mouchoir aurait pu faire l'affaire
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Capitaine de Quidditch - Préfet
Aucune
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : La rivalité est un jeuTerrain occupéUn p'tit dej' inoubliable !Botanique au ParcLes valeursUn serpentard se fait piéger et ça tourne malUn ennui mortelSuis-je fait pour le quidditch ?Règles bafouéesGuide à votre dispositionIntrusion d'une couleur« Sois plus discrète »Homework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 320

avatar
Ted O. Winchester
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Ven 4 Aoû - 3:46
Mensonge d'un Serpentard Décembre, temps neigeux et capricieux, sablier foireux et malheureux.  Lieu aussi calme que la température, la salle des soins était glaciale et rangée comme si ils étaient à la salle commune des Verts et Argent. Excepté une différence, la couleur. Le vert était reposant, sombre, interceptant les mauvais rêves, la lumière de l'infirmerie était pâle, un peu trop claire pour une nuit d'hiver; il ne l'aimait pas. Son regard se détourna sur divers contenus tous plus dangereux les uns que les autres si mauvaise application. Ils nécessitaient la présence d'une infirmière à temps plein. Le manteau blanc et épais de l'extérieur le faisait révasser. Il aimait noël même si cela lui rappelait de mauvais souvenirs, des cadeaux égoïstement demandés et un état complexifié. Vent à foison renforçait le verglas des colonnes de pierres, des arches grisées.

- J'ai glissé dans les escaliers en le soutenant, il est un peu trop grand.

Elle l'avait suivi dans son mensonge. Une entente presque trop parfaite entre eux régnait, il n'aimait pas cela non plus. Lui il voulait de la haine, pas un monde de Bisounours où les sangs de bourbe donnent la main aux sangs purs tout en exécutant une ronde. Non, c'était impossible à imaginer. Il ne le voulait pas. Le jeune homme observa l'infirmière d'un regard vide, comme si il était face à un esprit frappeur. Elle lui donnait cette impression, d'être morte. Pour lui, elle l'était. La vieillesse emporte les corps, morts ou vivants.

- Hm, simple entorse. Je vous pensais plus costaud que cela Winchester.

Il gardait ses poings refermés sur eux-même, les phallanges blanchies par la force dont il faisait preuve pour ne pas lui répondre méchamment. Calme et sagesse étaient de rigueur pour cet exercice forcé.

- Excusez moi de ne pas correspondre à vos attentes Pomfresh. Pourriez-vous peut-être me donner quelque chose qui pourrait soigner cela ? Sauf si vous pensez que ne pas guérir un élève est une bonne chose. Je me ferai une joie d'en parler à Dumbledore si c'était le cas..

Ses paroles sonnaient comme des coups de couteau, un serpent à l'action, furtif et rapide. Il la fusillait du regard comme si c'était un duel.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Serdaigle
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 150

avatar
Jane Calden
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Ven 4 Aoû - 5:05


   

   

Jane Calden
“ft. Ted Winchester”

Jane ne prêtait plus vraiment attention aux personnes qui l'entouraient. Elle était bien trop occupée à réfléchir.
« Pourquoi a-t-il fait ça bon sang ? »
Elle n'était pas dupe : ce mensonge était uniquement à but personnel, il ne l'avait pas fait pour sauver la jolie blonde. Les paroles de Pomfresh l'extirpèrent de ses pensées. Elle analysa brièvement l'était des deux élèves.

 - Hm, simple entorse. Je vous pensais plus costaud que cela Winchester. 
Nez cassé, Hm. Un simple mouchoir aurait pu faire l'affaire


Nez cassé ? Un mouchoir ? Chez les moldus ça aurait valu un tour à l'hôpital ! Jane acquiesça en souriant faussement à son interlocutrice, silencieusement. Sans surprise, ce ne fut pas le cas de Ted qui s'empressa de répondre.

- Excusez moi de ne pas correspondre à vos attentes Pomfresh. Pourriez-vous peut-être me donner quelque chose qui pourrait soigner cela ? Sauf si vous pensez que ne pas guérir un élève est une bonne chose. Je me ferai une joie d'en parler à Dumbledore si c'était le cas.. 

Elle remarqua ses phalanges blanches. A elle aussi il lui souhaitait la mort ?  Qui méritait de vivre pour lui au final ? Son insolence était des plus exécrable. Ce garçon était exécrable. Elle ne comprenait pas de quelle façon il était possible de cultiver une mentalité telle que la sienne. A ses yeux, il n'était pas loin d'être un monstre. Il la dégoûtait.

- Pourrai-je avoir un mouchoir alors, s'il-vous-plaît Mme Pomfresh ?

Elle voulait partir de là et vite.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden En ligne
PNJ - Poudlard
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 56 ans
Statut : Esprit Frappeur
Poste(s) : PNJ Infirmière de Poudlard

RPG en cours : 10.10.17 : Tokyo Parker

Points : 20

avatar
Madame Pomfresh
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Ven 4 Aoû - 21:17
Mensonge d'un Serpentard
Ted, Mme Pomfresh
feat.
Jane Calden


 

 



 

 

Infirmière à votre service  Δ Madame Pomfresh

Son regard bleu azur se porta sur les yeux sombres du Serpentard. Il y avait quelque chose qui clochait chez lui, un mystère qu'elle ne comprenait pas. Et elle ne voulait pas le découvrir, préférant satisfaire sa curiosité en réparant des fémurs. Dieu seul saît comment ces vilains garnements peuvent se faire mal au bras en lisant un ouvrage.

- Excusez moi de ne pas correspondre à vos attentes Pomfresh. Pourriez-vous peut-être me donner quelque chose qui pourrait soigner cela ? Sauf si vous pensez que ne pas guérir un élève est une bonne chose. Je me ferai une joie d'en parler à Dumbledore si c'était le cas..

Elle n'aimait pas Winchester, elle ne l'avait jamais aimé. Elle avait connu un jeune homme avant lui, un être profondément noir qui n'avait pas une once d'amour dans son coeur. Il était Serpentard lui aussi. Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Cet être infâme avait été un élève comme un autre, tout ce qui est de plus normal, excepté sa facheuse tendance à préférer les forces du Mal.

- Sur un autre ton je vous prie, ici c'est moi qui commande.

Elle fronçait les sourcils en prononcant cette sentence, imperméable à ses remarques. Durant ses années à Poudlard elle avait appris à connaître les Serpentards et à les contrôler. La plupart du temps. Sans le perdre de vue, elle prit un contenu vert foncé, immonde à la vue. Après quelques secondes de réflexion, elle lui tendit

- Cul sec, j'ose espérer que vous n'avez pas embêter Miss Calden.

Au son de sa phrase, elle se concentra sur la jeune serdaigle. Celle-ci lui rappelait son enfance, toujours embêtée par ses Serpents vils. Elle était une victime facile à cette époque, plus maintenant. Sillonnant les diverses étagères remplies de concoctions réalisées par ses soins, elle s'arrêta nettement devant un contenu orange vif.

- Pourrai-je avoir un mouchoir alors, s'il-vous-plaît Mme Pomfresh ?

- Tenez Miss, pas besoin de mouchoir. Il vous faudra deux minutes avant de réparer ce nez. Le goût n'est pas exquis.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Capitaine de Quidditch - Préfet
Aucune
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : La rivalité est un jeuTerrain occupéUn p'tit dej' inoubliable !Botanique au ParcLes valeursUn serpentard se fait piéger et ça tourne malUn ennui mortelSuis-je fait pour le quidditch ?Règles bafouéesGuide à votre dispositionIntrusion d'une couleur« Sois plus discrète »Homework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 320

avatar
Ted O. Winchester
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Ven 4 Aoû - 22:54
Mensonge d'un Serpentard Pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi l'avait-il défendu ? Il le savait à présent. Son séjour à Poudlard avait été lieu de disputes, de violences. On l'avait menacé plus d'une fois de l'exclure du château, de son enceinte, du monde magique en général. De nombreuses personnes le considéraient comme dangereux alors qu'ils n'étaient pas au courant du quart de ce qu'il faisait réellement. Parfois, il aurait aimé une petite vie de Gryffondor, où se cacher n'est pas obligatoire. La magie noire est une occupation comme une autre. Parfois, il aimerait dire cela à tous mais personne ne le croirait. Si Pomfresh était au courant de l'histoire elle aurait tout fait pour qu'il se fasse virer d'ailleurs. Il en était hors de question.

- Sur un autre ton je vous prie, ici c'est moi qui commande. Elle fronçait les sourcils, laissant entrevoir ses rides

- Excusez moi Madame Pomfresh, je ne cherchais pas à vous menacer, loin de là.

Main honteuse et vaine, il la tendit doucement à l'infirmière pour récupérer le liquide immonde. Il y avait là différentes saveurs toutes plus horribles les une que les autres, os et muscles de sa cheville chantaient sa mort.

- Pourrai-je avoir un mouchoir alors, s'il-vous-plaît Mme Pomfresh ?

Il avait menti pour lui, lui et encore lui. Poudlard était sa famille, une famille qui tentait de l'éjecter alors il s'y accrochait fermement. L'école lui avait rendu l'amour que ses parents lui avaient dérobé, deux voleurs de sentiments, deux lâches. L'Amour était synonyme de possession pour eux. Se remémorant quelques bribes de souvenirs, une période particulièrement douloureuse s'éclairait dans son esprit. Le vent chaud soufflait fortement, englobant l'atmosphère et tout son être, jusqu'à ronger la moindre parcelle de ses os. Eté 1985, NYC. Ils étaient là, face à lui, incapable de prononcer le moindre mot, la moindre excuse. Au fond de lui, il le voulait, il le souhaitait sincèrement. Il s'accrochait à ses tuteurs. Ils ont seulement acquiessé au verdict "Condamnés à Azkaban jusqu'à la mort".

Ce simple breuvage avait le même goût amère que le jour où il était sorti du tribunal magique. Il était néanmoins efficace, plus aucune douleur. Il devait se l'avouer, Pomfresh était une excellente médicomage.

- Bon il se fait tard, Rogue va mal le prendre si Rusard me trouve dans les couloirs à cette heure

Détournant les talons pour sortir de l'infirmerie, il se rendit compte qu'il avait faim, une faim capable d'engloutir n'importe quoi.

- Calden, t'as à manger sur toi ? dit-il en oubliant l'infirmière

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Serdaigle
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 150

avatar
Jane Calden
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Dim 6 Aoû - 1:46


   

   

Jane Calden
“ft. Ted Winchester”

- Excusez moi Madame Pomfresh, je ne cherchais pas à vous menacer, loin de là. 

Son hypocrisie était aberrante. Mme Pomfresh avait dompté le serpent en une seule phrase, elle lui avait fait ravaler son venin. Enfin, ce n'était peut-être pas si bien que ça qu'il le garde en bouche au final. Un serpentard qui s'excuse est un serpentard frustré. Et rien n'est bon dans la frustration, peu importe la maison à laquelle vous appartenez.
Jane scrutait d'un air suspicieux l'infirmière face à ses potions. Il paraissait évident pour elle de demander un simple mouchoir en voyant la mixture à laquelle Ted devait se confronter. Verte et visqueuse. Bien fait pour lui, il le méritait. En espérant qu'elle soit infecte ceci dit.

Tenez Miss, pas besoin de mouchoir. Il vous faudra deux minutes avant de réparer ce nez. Le goût n'est pas exquis.

Pour elle se fut du orange vif. En soit, la couleur n'était pas repoussante, seulement intrigante. Un peu trop d'ailleurs. En temps normal, Jane se serait empressé d'analyser la potion par quelconque moyen, mais là, elle n'avait pas le choix. On ne disait pas non à Mme Pomfresh, Ô grand jamais.
Elle pouvait sentir le sang qui avait dores et déjà séché au dessus de ses lèvres. Ca ne devait pas être très affriolant à voir. Elle jeta inconsciemment un regard à son ennemi, comme si elle attendait qu'il la rassure. Néanmoins, elle n'était toujours pas folle. Elle se lança dans un cul sec sans plus attendre. Le goût était indescriptible, et effectivement, il n'était pas exquis. Ce détail s'intensifia après quelques secondes : elle manqua de vomir. « Pas exquis », même du poison devait être plus savoureux tiens.
Son nez la chatouilla d'abord, puis, elle ressentit une sorte de mouvement. Comme si tout reprenait sa place, un engrenage qui redémarrait. Le sang s'était lui aussi nettoyé. Ah la magie, que c'est beau.
Elle posa délicatement ses doigts contre son nez, hésitante à appuyer. Elle n'avait plus mal, tout allait pour le mieux.

- Me.. merci.

Cette sensation était bien trop étrange, Jane était perturbée.

Bon il se fait tard, Rogue va mal le prendre si Rusard me trouve dans les couloirs à cette heure

Il était encore là lui. Elle avait totalement oublié son existence le temps que ses narines retrouvent leur place d'origine. Il partait de toute façon, tant mieux. La paix. Elle n'attendait que ça.

- Calden, t'as à manger sur toi ?

Faut-il croire qu'il ne la lâchera pas avant la dernière seconde. Non, elle ne se baladait pas avec de la nourriture sur elle. Etait-il stupide ?

- Non, je n'ai pas ça sur moi, désolée Ted.

Elle devait adopter un ton faussement amical car ils avaient menti à l'infirmière. Calden devait améliorer son jeu d'acteur, c'était indéniable. Ici, ils n'étaient pas ennemis. Pas physiquement parlant du moins.
La blonde fixa la vieille femme, comme pour demander l'autorisation de partir en un simple regard.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden En ligne
PNJ - Poudlard
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 56 ans
Statut : Esprit Frappeur
Poste(s) : PNJ Infirmière de Poudlard

RPG en cours : 10.10.17 : Tokyo Parker

Points : 20

avatar
Madame Pomfresh
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Dim 6 Aoû - 2:10
Mensonge d'un Serpentard
Ted, Mme Pomfresh
feat.
Jane Calden


 

 



 

 

Infirmière à votre service  Δ Madame Pomfresh

- Excusez moi Madame Pomfresh, je ne cherchais pas à vous menacer, loin de là.  

La frustration pouvait s'entendre à des kilomètres à la ronde. L'infirmière était fière de son coup, comme si cette phrase avait réglé toutes ces années où les Serpentard régnaient en rois suprêmes. Devant être impartiale avec tous, elle se contenta d'afficher un sourire presque trop grand.

- Me.. merci, entendit-elle timidement de la bouche de la jeune Serdaigle

La première chose qu'elle observait chez l'élève était sa gentillesse à l'égard d'une personne qui ne désirait que destruction et violence. Curieux pour une bleue et bronze. Des valeurs honorables néanmoins qu'elle pouvait voir constamment chez les Gryffondors et les Poufsouffles. La diversité et la modernité de Poudlard lui ont appris qu'une maison ne fait pas tout, et qu'un Serpentard peut-être très bien de parents né moldus ou qu'un Gryffondor aie le fond profondément mauvais. Rare mais existant. Sortie de sa réflexion par le cri d'un jeune poufsouffle au loin, elle pivota les talons vers les lits de la salle de soins.

- Vous pouvez vous en aller, soyez plus prudent à l'avenir, dit-elle en lançant un dernier regard à la Serdaigle.

Elle se ruait vers les malades d'un pas actif, comme à son habitude. Patience, expérience et rigueur étaient de rigueur pour exercer son métier à l'intérieur d'une école, aussi grande que Poudlard. Elle aimait soigner même si parfois il pouvait lui arriver des baisses d'envie à la vue de gens exécrables. Quoi qu'il en soit, pour rien au monde elle n'abandonnerait la médicomagie.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard - Capitaine de Quidditch - Préfet
Aucune
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard

RPG en cours : La rivalité est un jeuTerrain occupéUn p'tit dej' inoubliable !Botanique au ParcLes valeursUn serpentard se fait piéger et ça tourne malUn ennui mortelSuis-je fait pour le quidditch ?Règles bafouéesGuide à votre dispositionIntrusion d'une couleur« Sois plus discrète »Homework AssistanceIt's an Irish slangA l'Aube du dangerAnimagie sur demandeUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuit

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 320

avatar
Ted O. Winchester
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Dim 6 Aoû - 2:40
Mensonge d'un Serpentard - Me.. merci.

Il l’observait la tête légèrement penchée, l’air de dire que ce serait bien qu’elle ait un caractère plus normal, qu'il fallait s'adapter à un langage correct et non en bagayant comme elle le faisait. Bon il est vrai qu’elle n’était pas méchante, c’est plutôt lui qui l’avait été, mais en même temps, comment agir face à une personne qui passe d’un sujet à un autre et qui bug à un simple "merci" ? Clairement l'américain ne savait pas comment être avec elle. Surtout que si elle n’avait pas été anglaise ça aurait pu se comprendre qu’elle ait des problèmes à dire certains mots et qu’elle hésite ainsi, or elle était de Poudlard et lui de New York.. Si l’un des deux aurait dû avoir des problèmes à s’exprimer cela aurait dû être lui et non l’inverse. Il la dévisageait littéralement quand elle l'observait. Même quand il avait bu le liquide écoeurant il n'avait pas bagayé, elle ne savait pas se tenir.

- Non, je n'ai pas ça sur moi, désolée Ted.

Elle était agaçante, arrogante aussi, une madame-je-sais-tout en puissance. Il ne l'aimait clairement pas. Inutile et maladroite, serdaigle et sang de bourbe. Elle le dégoûtait carrément. Le jeune homme exécutait un faux sourire, montrant toutes ses dents au son du "désolée Ted", afin de faire le plus vrai possible. Peine perdue, c'était impossible pour lui de faire croire qu'il était le meilleur ami des nés moldus. Il attendait que la vielle s'éloigne pour détendre ses muscles faciaux, bien trop redressés quand il ment.

- T'as faim ? J'vais à la cuisine de Poudlard, j'espère que tu ne seras pas là à moins de deux mètres de moi minimum, si t'y vas. Les sangs de bourbe puants, ce n'est pas pour moi.

Accentuant sur le mot sang de bourbe, il entama une marche rapide en s'entrechoquant légèrement avec la serdaigle, preuve qu'il ne rigolait pas avec. Laissant son regard se transposer une dernière fois sur l'infirmerie, relativement petite à son goût. Murs de pierre entouraient la pièce rectangulaire, tristes et maladifs, les lits blancs sentaient la mort et le quidditch, deux raisons qui poussent les gens à aller dans cet endroit.

- Ah, au fait, on va vous éclater au Quidditch. J'espère que tu passeras le mot à Perkins

Dans un élan d'ouverture de la salle de soins, il esquissait un sourire particulièrement mauvais comme s'il préparait un mauvais coup. La porte se referma violemment derrière lui, un bruit sonore l'accompagna quand elle claqua.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Serdaigle
Legilimens
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois d'Hêtre et coeur d'Épine de monstre du Fleuve Blanc
Animal/ux de compagnie : Chouette nommée Meilia
RPG en cours : Le souaffle
Un philtre de paix
On s'isole ?
Vengeance corrosive
L'entraînement aux Sortilèges
Fouinons ensemble
Entretien d'embauche à la Ménagerie Magique

RP commun :
Bal de la Saint-Valentin
Un secret bien gardé [Pv Serdaigle]

Flashback :
Tu seras legilimens

Place des écrivains :
Qui es-tu Jane ?
Divers :

Avatar : Tuppence Middleton
Points : 150

avatar
Jane Calden
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] - Dim 6 Aoû - 3:10


   

   

Jane Calden
“ft. Ted Winchester”


T'as faim ? J'vais à la cuisine de Poudlard, j'espère que tu ne seras pas là à moins de deux mètres de moi minimum, si t'y vas. Les sangs de bourbe puants, ce n'est pas pour moi. 

- Comment ça tu vas aux cuisines ? JE vais aux cuisines. Je t'ai prévenu tout à l'heure, Winchester. Tu vas me coller combien de temps encore ?

Elle serra les dents en parlant afin de correctement manifester sa colère montante. Ce n'était pas ses insultes qui l'agaçait, c'était son existence. Un jour il comprendra que ses insultes n'atteignent et n'atteindront jamais Jane. « Pitoyable qu'il est ce pauvre Ted. »
En sachant qu'il venait de s'approprier son projet, et qu'elle ne comptait pas l'abandonner pour sa petite personne, ils étaient à nouveaux partis pour se supporter. Elle commençait à se demander si prier pour qu'il parte ne faisait que retarder son départ.

-  Ah, au fait, on va vous éclater au Quidditch. J'espère que tu passeras le mot à Perkins

Et la porte se ferma. Elle la poussa nonchalamment, lui répondant avant d'avoir entièrement quitté la salle.

- Vous avez autant de chance de nous vaincre que moi d'être une sang pure. Ça ne fait pas beaucoup je crois, non ?

Dit-elle en arborant un sourire narquois, se collant presque à lui.

FIN


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t468-jane-calden http://harrypotter1991.forumactif.org/t476-jane-calden-l-aigle-en-plein-vol#3287 http://harrypotter1991.forumactif.org/t477-voliere-de-jane-calden En ligne
Contenu sponsorisé
MessageRe: Mensonge d'un Serpentard [Terminé] -
Revenir en haut Aller en bas
 
Mensonge d'un Serpentard [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médailles Serpentard [Terminé - Luke Belt]
» [Terminée] Charbon Ardent - "Le mensonge blessera toujours moins que la vérité"
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Troisième étage :: Infirmerie-
Sauter vers: