AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ah ! L'amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman



















Ce matin, alors que je prenais tranquillement mon petit déjeuner dans la Grande Salle, à la table des Serdaigle, j'entendis parler d'un entraînement de Quidditch qui aurait lieu à dix heures précises. Le capitaine de Poufsouffle, Gabriel Truman, était en train de donner cette information à la cantonade, mais surtout à l'attention des joueurs de son équipe, et tous les élèves présents dans un périmètre de cinquante mètres autour de la table des Jaune et Noir l'avaient entendu.

La plupart replongea le nez dans son bol de lait ou son verre de jus de citrouille après que le Préfet-Capitaine-Beau à tomber par terre ait arrêté de s'époumoner, mais pas moi. Non, moi, je bavais la bouche ouverte en regardant le garçon sortir de la salle. Quelques élèves me lancèrent un coup d'oeil amusé et je m'empressai de refermer la bouche, puis de déguerpir en vitesse.

Je mis peu de temps pour m'habiller du mieux que je pus (pantalon noir élastique près du corps et pull en laine beige qui me descendait jusque sous les fesses), attrapai mon livre fétiche et descendis les escaliers du château en sautant une marche sur deux, jusqu'au rez-de-chaussée. Je consultai ma montre : dix heures moins le quart.

Tout en évitant d'avoir l'air d'être poursuivie par un Éruptif en rut, je me précipitai vers le terrain de Quidditch qui, comme chacun sait, se trouve à l'autre bout du parc de l'école. Une fois sur place, je gravis quatre à quatre les marches menant aux hautes tribunes et m'y installai confortablement en attendant que Truman fasse son entrée.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Dim 9 Avr - 23:53
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Qui dit rentrée dit nouvelle année, ou encore nouvelles responsabilités, surtout dans le cas de Gabriel. Il s'était vu avoir l'immense privilège de devenir préfet et capitaine de Quidditch chez les Poufsouffle. Si on le lui avait dit l'année dernière, il n'en aurait pas cru un mot. Au contraire, il aurait rit un bon coup, appréciant la pseudo éloge de la personne, l'aurait remercié et serait retourné à ses occupations.

Mais aujourd'hui, tout ça était devenu une réalité. Il se souvient encore de la fierté de recevoir le badge de préfet par hibou avec en plus une lettre de l'ancien capitaine. Ses années en position de batteur et son envie de s'améliorer avaient finis par payer. C'était vraiment gratifiant.

Encore loin d'être remis de ses émotions de joie, il avait décidé d'en faire part aux élèves de sa maison. Les sélections n'étaient pas encore faites, mais il lancerait le premier entraînement rapidement. Tellement rapidement que quelques jours après la rentrée, au moment du petit déjeuner il se leva et attira l'attention des élèves jaunes et noirs.

-
Oyez, oyez ! Scanda le sorcier haut et fort et continua après avoir eu toute l'attention qu'il souhaitait. Aujourd'hui, j'ai le grand plaisir de vous annoncer que nous aurons un entraînement de Quidditch, le premier de la saison. Venez à dix heures au terrain si ça vous intéresse ! Sinon, tant pis, ajouta-t-il en riant.

Le message passé, il termina son déjeuner. Avec quelques Poufsouffle, il se dirigea au terrain vêtu de sa tenue de jeu, noire et jaune avec son nom dans le dos. Il attrapa son balai - un Brossdur 7 qu'il s'était offert après avoir économisé - et sa batte. Il s'approcha du terrain, chambrant certains de ses camarades.

-
Bon, avant de commencer, bienvenue aux petits deuxièmes années. Ceux qui n'ont pas de balais, Madame Bibine en a mis dans la réserve au cas ou. Pour s'échauffer on fait deux tours de terrains de Quidditch... en courant, termina-t-il avec un sourire carnassier.

La tradition était de faire peur aux plus jeune, ou du moins de les surprendre. De toute façon, il fallait vraiment s'échauffer et pour Gabriel, courir permettait d'échauffer les articulations et d'éveiller ses réflexes. Il mena la troupe autour du terrain en donnant quelques indications, faire des cercles avec les bras, lever les genoux... En bref, il ne comptait ménager personne parce que cette année, ils gagneraient la coupe.


Code by Joy

Lun 10 Avr - 0:32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


Fébrile, je refermai mon livre avec une violence peu commune. Des Jaune et Noir venaient d'arriver sur le terrain, et Truman les dépassait quasiment tous d'au moins une tête. Je n'entendis pas ce qu'il dit, du haut de ma tour de guet, mais bientôt je m'étonnai de les voir tous se mettre à courir autour du stade. Je haussai les sourcils, penchée sur mon siège pour mieux voir le sol : quelle idée ? Pourquoi courir alors qu'ils allaient utiliser des balais volants ? Enfin... après tout, je n'y connaissais rien en matière de Quidditch.

Je regardai le capitaine de l'équipe des Blaireaux faire de grands moulinets avec les bras tout en braillant des instructions à ses suiveurs. Combien de temps allait durer ce manège ? Lassée au bout de dix minutes de ce spectacle monotone et répétitif - bien qu'il soit fort agréable d'admirer Gabriel faire du sport - je me renfonçai dans mon siège et replongeai le nez dans mon bouquin, non sans jeter de temps en temps un coup d’œil en direction des joueurs.

Soudain, une idée me vint : si je voulais être remarquée par le beau Gabriel, j'imaginais qu'il faudrait que je mette au Quidditch. Qui était le capitaine de ma Maison, déjà ? Un certain Davies, il me semblait... Peut-être aurait-il une petite place pour une néophyte comme moi dans l'équipe des Aigles ? Je verrai bien, j'irai lui poser la question le soir-même, au début du dîner.

En attendant, je me demandai si quelqu'un allait finir par s'envoler, sur le terrain...


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Lun 10 Avr - 21:04
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Une fois que Gabriel avait décidé qu'ils en avaient assez bavé (et surtout qu'il avait été assez insulté), il était temps de passer aux choses sérieuses. Il se planta au milieu du terrain de Quidditch, juste à côté du coffre contenant le nécessaire à un jeu.

-
Étant donné que nous ne sommes ni en entraînement officiel, ni en sélections ou quoi, je vous propose de faire un match. Rien de sérieux, après tout, on est là pour s'amuser !

C'était également une manière cachée de jauger le niveau des derniers arrivants.

-
Faites moi deux équipes de...

Il compta les gens présent dans sa tête, observant par la même occasion de plus près qui était présent ou non par rapport à l'équipe de l'année dernière. Il repéra quelques sixièmes et septièmes années qui faisaient partit de l'équipe l'année passée. Il continua le tour rapidement ainsi que son compte.

-
Faites moi deux équipes de neuf joueurs. Je veux un attrapeur, trois batteurs, trois poursuiveurs et deux gardiens par équipe. Je serais l'arbitre pour ce match.

Tandis que les élèves se répartissaient, Gabriel préparait le jeu. Il en profita pour jeter un regard vers les gradins et vit quelques spectateurs curieux - essentiellement des premières années. Puis, le jeu commença.

Une lutte acharnée se fit pour le souaffle, passant rapidement d'un poursuiveur à un autre. Les gardiens n'étaient pas en reste, ils se défendaient pas si mal que ça. Les batteurs eux, c'était presque s'ils jouaient leur réputation : qui serait meilleur batteur que leur capitaine ?

Cette pensée fit sourire Gabriel pendant qu'il suivait le souaffle pour ne pas rater une action. Plus d'une fois a-t-il du faire des manoeuvres pour éviter un cognard, tantôt descendant en piquet, tantôt faisant une figure acrobatique.

-
Eh les batteurs ! Un peu de sérieux ! s'époumona-t-il.

Si le match était un simple match amical, le score était serré : 50 à 60 points, jusqu'à ce que Diggory attrape le vif d'or, faisant remporter son équipe. Le score final était de 200 à 60. Même si Gabriel n'avait pas eu le loisir de jouer ce match, il avait à présent une idée d'équipe qui pourrait leur faire remporter la coupe de Quidditch.

Plutôt fier de lui même, il congédia ses camarades de maison et s'occupa de ranger les cognards et le souaffle. Il lui restait du temps avant de déjeuner, aussi pourrait-il en profiter pour voler et s'entraîner à faire des figures.


Code by Joy

Lun 10 Avr - 21:31


Dernière édition par Gabriel Truman le Jeu 4 Mai - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


Enfin les sportifs décollèrent. Je lâchai à nouveau mon livre pour les regarder voler tour à tour. Mon attention fut pourtant bien vite attirée par le capitaine de Poufsouffle, comme il fallait s'y attendre. Il fendait l'air avec une grâce que je jugeai extraordinaire et époustouflante, ce qui me rendit encore plus admirative. En plus d'être beau comme un dieu, Gabriel Truman semblait être né sur un balai...

Je le regardai longuement faire des loopings et des piquets qui me semblèrent hautement dangereux, puis assistai à la fin du match amical avec une pointe de tristesse : les joueurs allaient bientôt partir pour rejoindre le château, et je n'aurais plus rien à regarder.

Je m'apprêtai déjà à me lever pour quitter mon siège et regagner moi aussi le hall de Poudlard, quand je remarquai que tous les joueurs sauf un s'éloignaient du terrain. Gabriel était resté en arrière pour ranger les balles. Seul. L'occasion était inespérée et je sentis des dizaines de papillons envahir mon ventre. C'était le moment ou jamais...

Je dévalai à toute vitesse les marches de la tribune au sommet de laquelle j'étais perchée et parvins au pied du terrain de Quidditch, au centre duquel se tenait toujours Truman. Je m'accordai quelques secondes pour reprendre mon souffle, et accessoirement vérifier que mes cheveux ne partaient pas dans tous les sens, et entrai en mouvement.

À mi-chemin entre mon point de départ et le capitaine de l'équipe de Poufsouffle, mes pas se firent nettement plus hésitants : qu'allais-je trouver à lui dire ? Prête à faire demi-tour pour rentrer fissa au château, je m'arrêtai aux trois-quarts du terrain...


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Lun 10 Avr - 21:50
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

L'équipe avait été plus rapide à déguerpir qu'elle ne l'avait été à faire les tours de terrain. Ce point désespéra le Poufsouffle. Si seulement ils avaient autant d'entrain pour l'échauffement qu'ils en avaient pour le match ou que quand ils partaient, les résultats finaux seraient bien meilleurs.

Dans sa tête, l'adolescent réfléchissait à des subterfuges pour les inciter à s'échauffer plus longuement, à une manière de les impliquer plus. Il allait enfourcher son balai lorsqu'il aperçu une élève sur le terrain. Il fronça des yeux, peu habitué à voir des retardataires. Enfin dans ce cas, ce n'était même plus être en retard.

Il regardait l'élève s'approcher de lui d'un pas décidé, avant de subitement faire demi-tour, puis de s'arrêter. Cela amusa clairement le sorcier. Il décida de monter sur son balai et s'éleva, juste avant de planter bien fermement devant l'élève.

-
Tu cherches quelque chose ou quelqu'un ? demanda-t-il à l'élève.

Faisant une bonne tête de plus que la jeune fille, il pu remarquer les couleurs de Serdaigle ornant sa cravate. Que pouvait donc bien vouloir une jeune Serdaigle à un Poufsouffle ? Ah mais oui...

-
Les entraînements de Serdaigle ne sont pas encore programmés, si c'était ton équipe que tu cherchais, dit-il en voulant être serviable et en faisant un clin d'oeil à l'élève.

Code by Joy

Lun 10 Avr - 22:12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


Alors que je m'apprêtais à fuir le terrain de Quidditch, en espérant que Truman n'ait pas remarqué ma présence, je poussai un cri bref et soudain lorsqu'un balai se posa sans prévenir devant moi, et dont le cavalier m'obstrua la vue.

Gabriel Truman se tenait bien droit devant moi, et je dus lever les yeux pour regarder son visage. Je sentis mes traits s'affaisser et mon teint blêmir tandis que le jeune Apollon me demandait si je cherchais quelque chose, ou quelqu'un. Je m'éclaircis la gorge et tentai de répondre sans avoir l'air d'une gourde : "Non, absolument pas, désolée de t'avoir dérangé."

J'allais le contourner comme j'avais terminé ma phrase, le regard fuyant, mais il me retint en indiquant que les entraînements de Serdaigle n'étaient pas encore programmés. Je relevai vivement les yeux et le contemplai en entrouvrant légèrement les lèvres : il savait qui j'étais, et que je faisais partie des Aigles ! Il m'adressa en plus un clin d’œil qui faillit me faire perdre l'usage de mes jambes, et je ne sus plus où me mettre... jusqu'à ce que je baisse les yeux et remarque que ma cravate, qui dépassait légèrement de mon pull en laine, affichait l'emblème de Serdaigle, ce qui me fit rapidement redescendre de mon petit nuage.

Je refermai la bouche et fronçai les sourcils en le regardant - légèrement - de travers (alors que je savais très bien qu'il n'avait rien fait de mal). "Je sais, merci... et je ne suis pas dans l'équipe de Quidditch de Serdaigle." Je n'avais plus vraiment envie de partir, d'une part parce que j'avais envie de voir la réaction du Poufsouffle, et d'autre part parce que j'étais enfin en sa présence et il me parlait directement.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Lun 10 Avr - 22:59
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Gabriel remarqua la légère mine renfrognée de la Serdaigle. Ne comprenant pas pourquoi elle faisait la tête, il préféra passer à autre chose. Les filles, mêmes enfants, étaient trop compliquées. Et il savait de quoi il parlait pour avoir deux soeurs, une plus grande et une plus jeune.

Elle lui dit qu'elle savait que les entraînements de Serdaigle n'avaient pas commencé, elle déclara même ne pas faire partie de l'équipe. Le brun fut surpris, et ne cacha pas sa surprise. Il haussa simplement les sourcils, curieux. Que viendrait-elle faire alors au terrain de Quidditch ?

-
Tu t'intéresse au Quidditch ? demanda alors Gabriel.

Si elle était là, c'était que d'une manière ou d'une autre, elle s'intéressait au sport. Dans le meilleur des cas, elle venait juste faire la curieuse, dans le pire, c'était une espionne pour Serdaigle. Cette idée fut reléguée au dernier plan, sinon elle n'aurait pas fait la tête. La question de que venait faire une Serdaigle lors d'un entraînement de Poufsouffles intriguait vraiment le sorcier.

Ses soeurs auraient été là, elles lui auraient dit à quel point il était idiot, et très franchement, il ne s'en serait pas vexé parce qu'il était à mille lieues de la vraie raison de la venue de la jeune fille. Il remonta sur son balai et s'éleva un peu.

-
Tu veux faire une petite partie ?

Il lui avait proposé comme ça, sans savoir si elle aimait vraiment le Quidditch, sans savoir si elle n'avait pas le vertige ou même sans savoir si elle avait testé ce sport. Sa franchise et sa précipitation finiraient par le perdre un jour, mais peut-être pas aujourd'hui.

Code by Joy

Lun 10 Avr - 23:21
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


Gabriel n'eut quasiment pas l'air décontenancé par mon froncement de sourcils, ce que je jugeai intelligent et agréable : quelqu'un qui aurait éprouvé un complexe d'infériorité se serait sans doute tout de suite senti menacé ou distancé par mon regard, mais pas Gabriel Truman.

Non, lui, il me demanda au contraire si je m'intéressait au Quidditch. Réflexion intense : que répondre pour ne pas avoir l'air quiche ? Ne lui dis surtout pas que c'est plus au capitaine de l'équipe de Poufsouffle qu'au Quidditch que tu t'intéresses.. "Et bien, en fait..." je commençai en cherchant mes mots, "J'aimerais... peut-être... entrer dans l'équipe de Serdaigle et... en fait, je n'y connais pas grand chose alors, ne te moque pas mais je me suis dit que j'apprendrais peut-être quelques petites choses en te reg... en regardant voler les Poufsouffle !"

Pas si mal, non ? Intimement persuadée que je m'en étais bien sortie, mon impression fut confirmée lorsque le jeune homme m'invita à faire une partie. Avec lui. À moi. Lui et moi. Nous deux. Tous seuls. Avant que le vertige qui m'avait saisie ne me fasse sombrer dans un coma profond, je me forçai à hocher la tête de bas en haut. "Je vais chercher un balai" dis-je en indiquant d'un doigt la cabane qui renfermait les balais de l'école.

J'avais déjà volé... en première année. Mais quasiment jamais en dehors des cours de madame Bibine, et à priori rien ne m'avait alors distinguée des autres élèves. J'avais incroyablement peur du ridicule qui me pendait au nez si jamais je me montrais une piètre joueuse face à Truman...


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Mar 11 Avr - 0:36
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Gabriel regarda l'adolescente se précipiter vers la réserve des balais. Elle prétendait ne pas avoir beaucoup d'expérience, mais si déjà elle avait accepté, c'est qu'elle devait avoir un tant soit peu de confiance en ses capacités pour tenter le coup ? A moins qu'elle ne soit une novice complète, ce qui forcerait Gabriel à revoir son jugement sur les Serdaigles : pas seulement des érudits voulant tout savoir sur tout, mais aussi des gens voulant tout savoir faire.

-
Au fait, comment tu t'appelles ?

C'est vrai, ils avaient commencé à parler et allaient même engager une partie de Quidditch. Gabriel aimait savoir qui était ses adversaires. Une fois qu'elle lui eut répondu, il retourna chercher le souaffle dans la malle et s'éleva dans les airs agilement comme à son habitude. Il avait presque envie de faire son vantard.

Il se ravisa néanmoins, il n'y avait que les Gryffondor et les Serpentards qui aimaient le feu des projecteurs. Cette idée le fit rire. Les clichés des maisons avaient la vie dure. Il fit un tour rapide du terrain, le souaffle sous son bras en attendant que la jeune Serdaigle soit prête.

-
Allez, viens essayer de prendre le souaffle !

Son ton était joueur et rieur. Il voulait vraiment voir comment elle se débrouillait, et si elle pouvait constituer une éventuelle menace pour l'équipe de Poufsouffle. Si elle était douée, il serait terriblement déçu de la voir se rallier à l'équipe des Serdaigles. Tant pis, c'était le jeu.

Code by Joy

Mar 11 Avr - 14:36
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


J'ouvris la porte du cabanon et pris quelques secondes pour examiner les balais qui s'y trouvaient. La dernière fois que j'en avais utilisé un, c'était plusieurs mois auparavant, alors que j'étais encore en première année. J'avais en ce temps-là jeté mon dévolu sur une Flèche d'Argent, pouvant atteindre 110km/h par vent arrière m'avait dit Madame Bibine. Je n'osai même pas imaginer les sensations que procureraient un vol aérien à cette vitesse !

J'attrapai donc mon balai fétiche et fis demi-tour pour rejoindre Truman. Il me demanda mon nom, et je répondis timidement "Inis Solem". Après quoi il rouvrit la malle contenant les balles de Quidditch et en sortit un Souaffle. Il cala ce dernier sous un bras et s'éleva dans les airs, me laissant seule pour l'instant.

Anxieuse, je le regardai s'éloigner pour faire le tour du terrain et en profitai pour enfourcher mon propre balai. Il s'éleva doucement et je retrouvai la sensation merveilleuse que procure le vent dans mes cheveux. Fermant les yeux, je profitai du bien-être qui m'envahissait avant de rouvrir les paupières pour situer le capitaine de Poufsouffle.

Gabriel m'avait déjà rejointe et me cria de venir lui prendre le Souaffle. Euphorique tout autant qu'angoissée et silencieuse, j'esquissai un petit sourire timide et me penchai légèrement en avant sur le manche de ma Flèche d'Argent pour foncer dans sa direction.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Mer 12 Avr - 23:12
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Ce n'est que lorsqu'Inis semblait foncer sur Gabriel que ce dernier remarqua la choix de balai qu'elle avait fait. Très intéressant. Un ancien modèle datant du début des années 1900 mais réputé pour être un des plus rapides de l'époque. Même s'il avait été surpassé, il restait un modèle fiable et surtout rapide. Si en plus elle était agile, elle pourrait très facilement prétendre au poste de poursuiveuse.

Il décida alors de se prêter au jeu en fonçant lui aussi vers la sorcière. Le souaffle solidement calé sous son bras, arrivé à moins de deux mètres d'elle, il décida de jeter le souaffle au dessus de la demoiselle et lui de passer en dessous. Il rattrapa la souaffle juste derrière Inis.

-
Je suis sûr que tu peux l'attraper, déclara Gabriel avec un léger sourire narquois.

Son ton incitait à la confrontation. La position d'Inis pour se rapprocher de lui était bonne. Et si ses yeux ne lui jouaient pas un mauvais tour, il aurait juré qu'elle n'avait même pas fermé les yeux lorsqu'il avait foncé lui aussi sur elle. Ou alors il était vraiment trop concentré sur sa figure démonstrative. Finalement il voulait peut-être bien en mettre plein les yeux lui aussi.

Il se redressa et était nonchalamment sur son balais. Le souaffle était à présent simplement posé sur la paume de sa main droite. C'était une provocation. Il avait terriblement envie de la tester maintenant.

Code by Joy

Ven 14 Avr - 15:58
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Feat. Gabriel Truman


Truman multiplia les provocations, orales et techniques, en passant derrière moi et en récupérant le Souaffle qu'il avait envoyé dans les airs. Je haussai un sourcil en tournant la tête vers lui : ainsi donc, il était aussi vantard que sa réputation le laissait penser. Soit, je ne m'abaisserai pas au niveau des Poufsouffle et garderai ma fierté de Serdaigle par devers moi.

Regardant de nouveau devant moi, je plissai les yeux en esquissant un sourire en coin, que Gabriel ne put voir. J'avançai doucement au lieu de virer pour lui foncer dessus, en imaginant qu'il se demanderait sans doute à quoi je jouais, puis piquait vers le ciel avant de faire un looping dont je ne me serais jamais cru capable, pour redescendre à toute vitesse en direction du Poufsouffle.

En arrivant sur lui à cette allure, je n'eus qu'à tendre le bras pour faire sauter le Souaffle des mains de mon adversaire. Heureuse de ma feinte, je fus tout de même légèrement déconfite en voyant que la balle rouge m'échappait également en tombant comme une pierre sur le sol.

Je haussai les épaules en regardant le Souaffle : au moins, j'avais réussi à l'arracher à l'emprise de Truman... Je repris ma course et fonçai vers le sol, en essayant de profiter de l'effet de surprise produit sur le capitaine de l'équipe des Poufsouffle, mais en doutant quand même que je sois assez rapide pour récupérer la balle avant lui...


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Mar 2 Mai - 23:03
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Truman
avatar
Poufsouffle - Préfet & Capitaine de Quidditch

Voir le profil



Ah ! L'amour...

Avec Inis Solem

Si Gabriel avait été un peu trop sûr de lui, sa mine déconfite face à l'attaque soudaine de la brune le rappela à l'ordre. Son orgueil blessé, il ne tarda pas à prendre en chasse la serdaigle, malheureusement pour elle, elle échappa le souaffle. Si le looping avait surpris le poufsouffle, il ne s'y laisserait pas reprendre.

Inis plongeait pour rattraper le souaffle, mais la laisser l'attraper serait encore une blessure pour sa fierté, aussi décida-t-il d'en faire autant. Il voulait retrouver son honneur bafoué. Il ne voulait pas la laisser gagner, quel mauvais joueur. La brune n'avait que peu de chances face à la rapidité et à la dextérité du brun. Il était penché sur son balai, fit un clin d'oeil à Inis avant de mettre la main sur le souaffle.

Il voulu impressionner la jeune sorcière en se redressant au dernier moment, évitant la collision avec le sol. Heureusement qu'il était capable de manoeuvres aussi abruptes, sinon il ne donnait pas cher de son nouveau balai et encore moins de son nez. Il joua avec le souaffle un peu, avant de l'envoyer à sa partenaire. Après tout, s'il gardait tout le temps le souaffle, ce n'était plus un jeu. Mais au moins, son honneur de capitaine de Poufsouffle était sauvé.

-
Tu as failli m'avoir, dit-il une fois qu'Inis avait attrapé le projectile. C'était bien joué, et j'avoue je m'y attendais pas du tout, faire un looping complètement inattendu... Tu as vu ça où ?

Malgré tout, il était axé Quidditch et il voulait tout savoir sur ses potentiels concurrents. Gabriel était aussi curieux de savoir d'où était venu l'idée de faire un looping à Inis, si ça pouvait l'aider sur la mise au point de nouvelles stratégies, tout était bon à prendre...
Code by Joy

Mar 9 Mai - 13:25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Ah ! L'amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending-