AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageDélit de faciès - Dim 24 Sep - 11:27



DELIT DE FACIES

FINN O'NEILL & TOKYO PARKER


Assise à la table de la bibliothèque, le visage reposant entre ses deux mains, Rosalind tentait de se concentrer sur son manuel de Sortilèges. Elle cligna des yeux: les phrases inscrites sur les pages qu'elle lisait s'entre-mêlaient en une danse bizarre qu'elle n'arrivait pas à suivre. Plus de trois heures qu'elle étudiait à la lumière des lampes vertes disposées un peu partout dans la salle d'étude. Vissée sur sa chaise, elle essayait de comprendre les mécanismes qui régissaient le Sortilège de l'Incendio. Un sort qu'elle avait encore du mal à maîtriser à la perfection.

Or, la perfection, l'excellence, était ce qui était attendu d'elle. Son père du moins, ne saurait se contenter de moins, et il lui avait bien fait comprendre. La petite fille n'était pas bête, et elle se révélait brillante en Botanique et, poursuivant son apprentissage en autodidacte, en Histoire de la Magie. Pour le reste, en revanche, elle se débrouillait, se maintenant dans la moyenne de ses camarades de promotion. Et, comme le lui avait déclaré Gallus Fawley, la bouche pincée, ça n'était pas suffisant. Il allait falloir que la fillette travaille d'arrache-pied pour combler ce que son père voyait comme un retard.

Et c'est ce qu'elle s'était attelé à faire, dès la fin des vacances de Noël et son retour à Poudlard. Pour le moment, cela dit, il y avait quelques minutes que Rosalind regardait dans le vague, incapable de se concentrer davantage, fixant, sans le voir, le ballet des élèves entrant et quittant la bibliothèque.


Codage par Lou Perkins



Dernière édition par Rosalind Fawley le Ven 12 Jan - 12:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 455

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Délit de faciès - Lun 23 Oct - 10:53
Délit de faciès“La vie est une farce, apprends à rire...”Libre Dans cette même bibliothèque se trouvait un autre élève de quelques années de plus. Un blond penché sur un livre avec une mine on ne peut plus blasée. Un Gryffondor qui avait depuis un moment abandonné l'idée de retenir quoique ce soit de ce livre d'Arithmancie, une matière qui l'horripilait au plus haut point. Et il maudissait mille fois ses géniteurs de l'avoir obligé à la prendre. Comment pouvaient-ils espérer qu'il ai ses BUSE avec une chose pareille ?

Dans un soupir désabusé, Finn s'adossa au dossier de sa chaise et pencha la tête en arrière durant quelques secondes, puis son regard fila à droite, puis à gauche, détaillant les quelques personnes errant parmi les hautes étagères, ou celles studieusement penchées sur leurs ouvrages.
Son attention s'arrêta sur une petite demoiselles aux couleurs vert et argent assise à quelques places de là. De jolies boucles rousses ornaient la petite tête distraite. Il se souvenait de ces boucles, de la répartition... son nom... c'était quoi déjà ?   Une famille de Sang-Pur, c'est tout ce dont il se souvenait. Et comme 90% des Sang-Purs, elle avait fini à Serpentard... donc probablement une petite peste pédante et élitiste, une fois de plus.
Un sourire narquois se dessina sur les lèvres du blond, ce qui n'annonçait rien de bon.

Discrètement, le farceur mal intentionné sortit sa baguette et la pointa vers l'ouvrage auquel l'étudiante ne prêtait plus d'attention. Un petit moulinet, un sort anodin murmuré... et voila que le livre vint s'écraser brusquement contre le visage de la pauvre élève comme un rappel à l'ordre de mauvais goût.

Un petit ricanement quitta les lèvres du Gryffondor, qui ne prit même pas la peine de faire semblant d'étudier ou de se cacher de son méfait. Turbulent, mais pas lâche. Il cumulait tant les traits des Serpents qui l'avaient élevés pour la malice, que le côté téméraire des Lions qu'il avait rejoint.
Lorsqu'enfin sa pauvre victime regarda en sa direction, l'Irlandais lui répondit par un large sourire goguenard et provocant.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Délit de faciès - Sam 28 Oct - 0:54



DELIT DE FACIES

FINN O'NEILL & TOKYO PARKER


Frottant son nez endolori, la petite fille fixait le manuel de Sortilèges d'un air médusé. Ce dernier avait été brusquement propulsé contre son visage et venait de retomber sur la table avec un bruit mat. L'impact ne lui avait pas vraiment fait mal, mais elle était tout de même un peu choquée; elle qui avait momentanément délaissé son sujet d'étude pour s'adonner à ses rêveries avait été brutalement ramenée à la réalité.

Embarrassée, Rosalind releva vivement la tête pour voir s'il y avait des témoins de sa mésaventure. En face d'elle, un élève de Griffondor l'observait avec un rictus moqueur. Finn O'Neill. Le petit frère de Kieran O'Neill. (Des Sang-Purs Irlandais. Enfin, aspirants plutôt. Ils faisaient des pieds et des mains pour se faire reconnaître comme tels.) Et bien, pas besoin de chercher plus loin: si son livre avait décidé d'adopter un
comportement agressif, le responsable se trouvait très probablement en face d'elle...

Lors de ses premiers mois à Poudlard, la petite rouquine avait vite su repérer les fauteurs de trouble, et notamment certains élèves plus âgés qui prenaient un malin plaisir à tourmenter les nouveaux arrivants. Et elle avait mis un point d'honneur à garder ses distances avec eux. Pas par lâcheté, mais parce qu'elle savait que ses connaissances de débutante ferait d'elle une proie facile pour de tels énergumènes. Et Fawley n'était pas du genre à risquer des confrontations dont elle savait qu'elle sortirait perdante. O'Neill, version Gryffondor, était typiquement le genre de type qu'elle voulait éviter. Apparemment, il prenait un malin plaisir à tourmenter les Serpentards plus jeunes que lui. Nombre de ses camarades avaient déjà fait les frais de ses plaisanteries douteuses. Et elle venait de s'inscrire dans la longue liste de ses petites victimes.

En voyant l'insolence et la satisfaction qu'affichait le visage de Finn, la fillette sentit une colère froide monter en elle. Alors comme ça, il pensait pouvoir l'humilier en toute impunité? Elle ne faisait clairement pas le poids contre un Cinquième Année, mais elle n'avait pas l'intention de plier l'échine aussi facilement. Elle voulait lui rendre la monnaie de sa pièce, coûte que coûte, même si ça devait prendre plusieurs mois. Immobile, elle le fixait avec intensité. Il n'y avait pas de secret: face à un adversaire plus fort, il fallait se montrer d'autant plus rusé. Un mince sourire se dessina sur ses lèvres.

Rosalind déchira un bout de parchemin et y inscrivit quelques mots à l'aide de sa plume. Elle roula en boule le morceau de papier et, s'assurant que Mrs. Pince ne se trouvait pas dans les parages (la bibliothécaire se trouvait heureusement à l'autre extrémité de la pièce), elle le jeta dans la direction de Finn. Le projectile atterrit en face du jeune homme.

Elle attendit qu'il s'en saisisse pour le lire, sortit sa baguette et murmura "Descendo" en visant l'étagère emplie de livres qui se trouvait derrière le Gryffondor. Sans attendre de voir si le sort avait eu l'effet escompté (à savoir faire s'écraser quelques ouvrages sur la tête blonde de l'insolent), elle s'empara précipitamment de son livre et parchemins, et se dirigea en vitesse vers la sortie.

Petit mot:
 

Efficacité du "Descendo/Jet de dé:
 

HRPG:
 


Codage par Lou Perkins



Dernière édition par Rosalind Fawley le Ven 12 Jan - 12:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Pur Points : 1240

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Délit de faciès - Sam 28 Oct - 0:54
Le membre 'Rosalind Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 4 Faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 455

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Délit de faciès - Dim 29 Oct - 18:13
Délit de faciès“La vie est une farce, apprends à rire...”Libre Furieuse. Cette petite à la crinière rousse semblait entrer dans une colère froide et ses petits yeux foudroyaient du regard le Gryffondor goguenard. Elle restait calme néanmoins et visiblement respectueuse de son environnement car la petite vipère ne prit pas la peine de lui lancer ce qu'elle avait sous la main... à part un vulgaire bout de papier sur lequel elle venait de griffonner.
Un sourire toujours narquois aux lèvres, Finn la fixait de son regard gris ardoise avant de finalement ramasser la boulette de parchemin. La bibliothécaire au balai dans le c** n'avait encore rien vu de tout se qui se passait entre les rayons de livres, ce qui facilitait le jeu du cinquième année.

L'amusement ne fit que monter d'un cran lorsqu'il vit les quelques mots tracés sur le papier. Elle était sérieuse cette petite rousse ?  Pensait-elle réellement qu'un simple ordre, semblable à une menace, pouvait le calmer ?  Tout au contraire, c'était une splendide invitation à continuer son petit manège. L'Irlandais était à présent curieux de voir jusqu'où irait la pauvre couleuvre pour qu'il la laisse en paix.
Un petit grondement derrière lui attira néanmoins son attention. Les livres dans l'étagère vacillaient... et ce n'était pas le fait du Saint Esprit, ni même de Peeves, mais plus probablement de la petite fuyarde qui, livre et parchemins contre elle, filait d'un pas rapide vers la sortie. Elle dépassait peu à peu les élèves étudiant ça et là, de tout âge et de toutes maisons.
Pas si respectueuse de son environnement que ça, finalement ~

Toujours ce même sourire de prédateur tranquille aux lèvres, le garçon se leva de sa chaise, récupérant machinalement son livre d'Arithmancie, et prit la suite de la Première année. Ses pas étaient plus grands que ceux de la jeune fille, et il gagnait peu à peu du terrain. C'est avec cette même tranquillité qu'il pointa sa baguette vers une étagère, imitant le sort qu'avait précédemment dû lancer Rosalind, dans le but de la faire s'arrêter ou même de lui faire tomber quelques livres dessus.... malgré la présence d'étudiants non loin.

Dés:
 
©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Aucune
Sang : Pur Points : 1240

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Délit de faciès - Dim 29 Oct - 18:13
Le membre 'Finn O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 4 Faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Délit de faciès - Jeu 2 Nov - 8:31



DELIT DE FACIES

FINN O'NEILL & TOKYO PARKER


Son sac à l'épaule, la petite Serpentard se pressait vers la sortie. Elle ne savait pas si son sort avait fonctionné, mais quoiqu'il en soit, elle n'avait pas envie de s'attarder dans les parages. Elle pressentait que l'Irlandais n'était pas du genre à laisser filer un divertissement, ou une proie (du pareil au même pour lui semblait-il), si facilement.

Plus que que quelques mètres avant la sortie. Une fois hors de la bibliothèque, elle pourrait se fondre dans la masse des élèves qui se rendaient à la Grande Salle pour dîner, ou elle trouverait bien quelques Serpentards prêts à lui donner un coup de main. Au moment où elle passait rapidement dans le rayon des Atlas, un grondement sur l'étagère à sa droite se fit entendre. Inquiète, elle releva le nez. *Tout de même, il n'oserait pas...* Une pile de gros volumes bascula du rayonnage pour tomber sur la fillette, qui eut le réflexe de se couvrir la tête de ses bras. Elle avait eu le temps d'esquiver la plupart des livres de géographie, mais l'"Atlas des contrées ensorcelées d'Afrique de l'Ouest" et "Atlantide, un mythe de et pour les moldus" l'avaient violemment heurtée à l'épaule et elle laissa échapper un gémissement de douleur.

Elle n'était plus furieuse. Elle était folle de rage. Personne ne l'avait jamais traitée ainsi. Que Finn asticote des élèves plus jeunes, et notamment des Serpentards ne lui plaisait pas du tout, mais qu'il s'en prenne à elle! Et qu'il s'acharne en plus!

Un rictus de colère déformait ses traits quand elle se retourna. La silhouette d'O'Neill se dessinait au bout du rayon. Son poing se resserra autour de sa baguette. Se tenant l'épaule de l'autre main, elle s'avança vers le Gryffondor et s'adressa à lui d'une voix sourde.

-Que tu sois stupide, ça ne fait aucun doute. Ça se voit comme le dos velu d'Hagrid au milieu d’un champ de coquelicots. Alors je vais parler doucement pour que tu comprennes mieux. TU. ME. LAISSES. TRANQUILLE, ajouta-t-elle dans un sifflement.


Codage par Lou Perkins



Dernière édition par Rosalind Fawley le Ven 12 Jan - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Délit de faciès - Sam 4 Nov - 2:27


Délit de faciès Ft. Rosa, Finn & Libre

Les vacances étaient terminées et c'est avec regret que le jaune et noir avait repris le cycle de sa vie monotone à Poudlard. Cet hiver, malgré tout, il avait pu profiter allégrement de son temps libre. Chevaucher sa jument M-Dy fut sûrement la seule activité qu'il avait réellement appréciée. Néanmoins, à sa grande surprise, il avait eu l'occasion de croiser deux élèves de Poudlard dont l'un d'entre eux qu'il avait l'intention de revoir prochainement.

Dans tous les cas, l'interruption des cours était belle et bien finie et il fallait reprendre le travail. C'est dans cette optique que Tokyo s'en était allé à la bibliothèque. Il avait du retard à rattraper en métamorphose et celle-ci était à ses yeux la matière la plus difficile qu'il soit. Il ne savait pas pourquoi il éprouvait autant de stress à chaque fois qu'il rentrait dans la salle de cours.

Il s'écoula peut-être bien une bonne heure avant que le poufssouffle, excédé, se décide à abandonner ses révisions. Il était particulièrement tenté par la sortie qui le narguait depuis un bout de temps. Situé non loin de celle-ci, il avait choisi la première table qui s'offrait à lui. Il leva la tête au plafond un dixième de seconde, il avait besoin d'une pause, d'un moment de réflexion. Les deux pieds avant de sa chaise en suspension, ce fut un bref instant, très rapide, très surfait de détente, de tranquillité.

Lorsque soudain, des ombres, rapides, bien trop fugaces, déferlèrent sous ses yeux. Il ne réagit pas assez vivement et c'est dans un brouhaha de pages volantes que des livres lui tombèrent sur la face. Il encaissa la soudaine et volatile douleur qui s'évapora rapidement et entendit un petit gémissent juste derrière lui. Accusant la maladresse d'un élève, le jaune et noir se retourna brusquement. Il n'avait pas l'intention de se montrer agressif, ce genre d'émotions n'était pas naturel chez lui, mais on ne pouvait pas dire qu'il avait apprécié de se faire attaquer par des bouquins. Néanmoins, la jeune fille, droite comme un i et le rictus sévère lui fit perdre le fil de ses pensées. Cette dernière se dirigeait vers ce qui semblait être l'origine du trouble. Il ne fallut pas longtemps au blaireau pour découvrir l'auteur de cette mascarade. Finn ! Qui d'autre, à part lui, pouvait commettre ce genre de blagues de mauvais goût ? Tokyo roula les yeux et observa la suite des évènements avec une moue sceptique sur le visage. La première année paraissait remontée. Le sorcier ne perçut que quelques brides des mots échangés avec le cinquième année. "TU. ME. LAISSES. TRANQUILLE".

Si elle n'avait pas été une serpentard, peut-être qu'il aurait réagi, mais il se rappela qu'il ne fallait pas trainer dans leurs pattes. De plus, ces derniers préféraient se gérer seuls ou entre-eux. Non, il valait mieux ne rien faire. De plus, le bruit avait probablement alerté Mme Pince qui ne tarderait peut-être pas à débarquer.

© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 455

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Délit de faciès - Mar 7 Nov - 16:29
Délit de faciès“La vie est une farce, apprends à rire...”Libre Parfait, tout simplement parfait. Une cascade de livres, de pages, reliures de cuir, qui filaient des étagères de la bibliothèque dans un bruissement de parchemins. Un éboulement au timing parfait, s’écroulant sur la petite peste qui passait en dessous et un autre élève qui se trouvait là.
Et il y en avait de toute taille ! Le hasard –ou le destin ?- voulu que ce soit les deux plus gros qui tombèrent lourdement sur le corps frêle de la petite Serpentard, lui arrachant un grognement de douleur.

Oups ~

Le but recherché n’était pas nécessairement de lui faire mal, et le Gryffondor n’avait absooolument pas réfléchit à cette possibilité en lançant son sort. Après tout il ne faisait que lui rendre la pareille, en plus concluant ! Et s’il avait une once de poil de remord… il ne le montra pas. Au contraire ! Un sourire provoquant et satisfait se dessina à ses lèvres alors que la gamine relevait vers lui un regard assassin. Elle était furieuse, tout bonnement furieuse, les traits déformés par la rage, la faisant ressembler à… une harpie. Oui, une harpie. Ce constat ne fit qu’amuser davantage le blond fauteur de troubles.
Et contre toute attente, le serpent s’avança vers elle en sifflant, une main fermement serrée sur sa baguette. S’apprêtait-elle à faire une nouvelle gaffe, alors que de nombreux regards étaient à présent tournés vers eux à cause de tout ce boucan ?

« Que tu sois stupide, ça ne fait aucun doute. Ça se voit comme le dos velu d'Hagrid au milieu d’un champ de coquelicots. Alors je vais parler doucement pour que tu comprennes mieux. TU. ME. LAISSES. TRANQUILLE. »

Un petit sourire narquois étira le coin des lèvres de Finn alors qu’il surplombait largement, et pour accentuer ce côté clownesque, il pencha légèrement la tête de côté. Cette petite Sang-pure suffisante était encore plus intéressante qu’il ne le pensait. Elle réagissait avec hargne et supériorité.
Sentant malgré tout la potentielle approche de la bibliothécaire, il rangea la baguette dans sa poche, l’air de rien, alors qu’il haussait les épaules d’un air innocent, le tout doublé de sa bouille moqueuse.

« Tu peux pas répéter plus fort ? Je crois ne pas avoir bien entendu. »

Il s’approcha légèrement d’elle, passant à sa droite et la contournant, comme si de rien n’était, mais se trouvant trop proche pour que son geste soit anodin. Il la provoquait, encore, lui montrait là qu’il n’avait absolument pas peur d’elle. Il lui tournait même le dos en prenant la direction de la porte, la laissant au milieu de la pagaille et des livres répandus au sol.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 70

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Délit de faciès - Dim 12 Nov - 18:44



DELIT DE FACIES

FINN O'NEILL & TOKYO PARKER


La rage et la frustration de Rosalind atteint son comble en constatant que rien de ce qu'elle avait pu dire n'avait effacé le sourire arrogant d'O'Neill. Elle réprima à grand peine la violente envie qu'elle avait de se jeter sur lui, de le griffer, n'importe quoi qui lui aurait passé l'envie de la considérer avec cet air narquois. Le maigre éventail de sorts à sa disposition ne lui permettait pas de coller la raclée désirée au jeune Gryffondor. Pourtant...

Elle s'écarta vivement du Sorcier quand celui-ci la frôla pour la dépasser.

-Tu peux pas répéter plus fort ? Je crois ne pas avoir bien entendu.


L'impertinence avec laquelle il avait prononcé ses mots la mit hors d'elle. *Je suis une Fawley, une FAWLEY par Merlin, cet abruti n'a pas le droit de... de... de me parler comme ça!* Alors que Finn O'Neill s'éloignait vers la sortie de la bibliothèque avec nonchalance, la fillette, bien décidée à ne pas laisser cet insolent impuni, décida de se lancer dans une vendetta désespérée.

En vitesse, elle se jeta au sol, saisit un des livres qui l'avait heurtée, posa le bout de sa baguette sur la couverture vieillie et chuchota: "Incendio". Il faut croire que les révisions de la journée n'avaient pas été vaines: le livre s'enflamma instantanément. Rosalind, assez surprise de la réussite de son sort, fixa l'espace d'une seconde la flambée magistrale qu'elle venait de créer, avant de relâcher l'atlas avec un cri aigû. Elle s'était brûlée, salement même, mais elle n'en avait cure. Bien au contraire.

Elle adressa un sourire mauvais à l'Irlandais avant de crier à pleins poumons.

-Mrs Pince! Mrs Pince!

Avec satisfaction, elle entendit le pas sec de la bibliothécaire se rapprocher d'eux à grande vitesse. La douleur de la brûlure commençait à se faire sentir dans ses mains et la fit grimacer. Des larmes perlèrent à ses yeux. Désignant le Gryffondor d'un doigt accusateur, elle clama d'une voix forte.

-Il est complètement fou! Il a fait tomber des livres sur moi et il y a mis le feu!



Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 43 ans
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Poste(s) : PNJ Bibliothécaire de Poudlard

Points : 20

avatar
Irma PincePNJ - Poudlard
MessageRe: Délit de faciès - Lun 15 Jan - 20:49
Irma Pince était heureuse. Elle était parmi ses chers livres qui, depuis des années et des années, lui tenaient compagnie. Depuis qu'elle était bibliothécaire à Poudlard, Mrs. Pince avait instaurée plusieurs règles d'or, que les élèves se devaient de respecter pour ne pas subir son courroux. Deux d'entre elles étaient des plus essentielles : Ne pas provoquer le désordre et le chaos au sein de la Bibliothèque et toujours prendre soin des livres.

Cette journée était particulièrement calme. Irma, comme à son habitude, vaquait entre les rayons, observant ses précieux ouvrages, vérifiant que ces derniers soient impeccables. Comme à son habitude, Mrs. Pince surveillait également les élèves d'un bon oeil, pour surveiller les moindres de leurs faits et gestes. Or, sa surveillance fut brièvement interrompue par une imperfection non naturelle présente sur un de ses livres. Elle vérifia le dernier nom inscrit sur la fiche d'emprunt, et le nota en jurant que cet élève passerait un très mauvais quart-d'heure.

Reprenant sa surveillance, la Bibliothécaire entendit un cri.

- Mrs Pince ! Mrs Pince !

Elle couru vers la voix, pas tant parce qu'elle l'appelait mais parce qu'elle était bien plus forte que la norme instaurée il y a bien des années. Elle passa devant des piles de livres étalée sur le sol et fut soudainement prise d'une violente colère. Mais cette dernière dépassa la limite de l'acceptable lorsqu'elle arriva vers la voix.

- Il est complètement fou !Il a fait tomber des livres sur moi et il y a mit le feu !


Personne, non, jamais personne n'avait osé commettre un tel sacrilège ! Mrs. Pince déversa alors toute la colère qu'elle tenait contenu en elle depuis des années et des années et se mit à hurler tellement fort que même Peeves ne se moqua pas :

- MAIS VOUS ÊTES TOTALEMENT INCONSCIENTS ! AVEZ-VOUS LA MOINDRE IDÉE DES ACTES QUE VOUS AVEZ PERPÉTRÉS ?!! EN METTANT LE FEU A CES ŒUVRES, VOUS AVEZ ABÎMÉ DES LIVRES QUI SONT PLUS VIEUX QUE VOS ANCÊTRES !!  CELA FAIT DES ANNÉES QUE JE DIS ET QUE JE RÉPÈTE AUX ÉLÈVES QUE L'ORDRE ET LA DISCIPLINE DOIVENT RÉGNER ICI ET VOUS, VOUS N'EN AVEZ RIEN A FAIRE !  

Mrs. Pince sorti sa baguette et la pointa vers les livres calcinés.

- Réparo ! [les livres se réparent...] Accio ! [et atterrissent dans les mains de Mrs. Pince]

Tenant les livres dans ces mains, elle utilisa la magie pour les ranger à leur place.

- VOUS TROIS ! JE N'EN RESTERAIS PAS LA ! SACHEZ QUE LES DIRECTEURS DE VOS MAISONS RESPECTIVES SERONT PRÉVENUS ! ET PARTICULIÈREMENT TOI, O'NEILL ! J'INSISTERAIS FORTEMENT AUPRÈS DE MINERVA POUR QUE TU SOIT SÉVÈREMENT PUNI ! SORTEZ ! SORTEZ D'ICI ET QUE JE VOUS REVOIS JAMAIS !

Ce qui était une bonne journée s'était transformé en un véritable cauchemar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 455

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Délit de faciès - Lun 16 Avr - 18:31
Délit de faciès“La vie est une farce, apprends à rire...”Libre Piquée au vif, la guêpe !  Et le jeune Gryffondor en était particulièrement satisfait. Les origines ne devraient pas placer les "sangs purs" au dessus des autres, et bien que la législation ne leur donne aucun droit particulier ces derniers étaient trop souvent prétentieux à souhait. En calmer une avait de ce fait un petit côté jouissif.

Alors qu'il s'apprêtait à poser sa main sur le poignée de la lourde porte de bois, un cri l'arrêta. Pas un cri de rage cette fois, mais de douleur. S'en suivirent des appels tirant dans les aigus.
Un de ses sourcils se haussant, le garçon se tourna légèrement pour voir quelle était l'origine de ce raffut. Son second sourcil se arqua à son tour à la vue du livre en train de... flamber.

Et en moins de temps qu'il ne faut pour dire chocogrenouille, Mrs Pince -alias le dragon- était sur les lieux du crime. Et son regard se fit aussi incendiaire que le sort de la gamine.

« Il est complètement fou !Il a fait tomber des livres sur moi et il y a mit le feu !
»


Pardon ?!
Les sourcils du Gryffondor se haussèrent un peu plus face à cette odieuse accusation. Il n'eut le temps d'envisager de répliquer quoique ce soit que la maîtresse des lieux se mit à rugir à qui mieux mieux, de quoi avertir toute personne présente dans la bibliothèque du drame qui avait eu lieu.
Le blond se contenta de la regarder sans broncher, quelque peu incrédule sur l'instant. Peu à peu sa mine reprit une expression plus paisible. Le Serpent avait beau s'être brûlé, il avait terriblement bien joué son coup. Mais le Rouge et Or n'avait pas dit son dernier mot, loin de là. En outre, il savait se montrer très patient.
Première étape : attendre la fin de la tempête.

« VOUS TROIS ! JE N'EN RESTERAIS PAS LA ! »

Trois ?  Qui était le troisième malheureux impliqué dans cette histoire saugrenue ?  Le regard de Finn se déporta peu à peu jusqu'à tomber sur le Poufsouffle au milieu de la pagaille, celui sur qui était tombé plusieurs ouvrages. Ha, Parker. Le silencieux qui regardait toujours l'Irlandais de travers.

« SACHEZ QUE LES DIRECTEURS DE VOS MAISONS RESPECTIVES SERONT PRÉVENUS ! ET PARTICULIÈREMENT TOI, O'NEILL ! J'INSISTERAIS FORTEMENT AUPRÈS DE MINERVA POUR QUE TU SOIT SÉVÈREMENT PUNI ! »

Une fine grimace se dessina sur les lèvres du Gryffondor. Cette fois les choses sentaient le roussi, et davantage que quelques pages brûlées... en plus c'était injustifié. Alors que le dragon leur ordonnait de sortir de son antre, le garçon protesta.

« Mrs Pince, j'veux bien croire que j'sois pas toujours très malin ni respectueux, mais j'suis pas pyromane ni assassin !  La langue de vipère vous embobine ! »

Finn dévia un regard étrangement neutre vers Rosalind malgré les circonstances... à croire qu'il était passé maître dans l'art de la duperie malgré la maison dans laquelle il avait été réparti. En même temps, lorsqu'on se trouve élevé par des serpents, quoi de plus simple ?  Oui, il ne laisserait pas Fawley s'en tirer à si bon compte... au contraire même, il se promettait de lui mener la vie dure pour les quelques années qu'il leur restait à faire en commun au sein de cette école.
Son attention se dévia par la suite vers les témoins. LE témoin. Tokyo, ce Poufsouffle trop discret. Mais il s'agissait d'un Blaireau, et ces derniers étaient réputés pour être réglo. Enfin normalement. Avec un peu de chance celui-ci appuierait ses propos.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Contenu sponsorisé
MessageRe: Délit de faciès -
Revenir en haut Aller en bas
 
Délit de faciès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poudlard :: Quatrième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: