AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageAu-delà des couloirs [Terminé] - Mar 26 Sep - 2:19

   
   
Au-delà des couloirs

Ft. Adélaïde Nott & libre
 
N'importe quoi, ou n'importe qui, peut surgir à l'autre bout du couloir


    Parce que la météo est un sujet qui préoccupe terriblement le jeune garçon, le grand froid du mois de janvier l'avait indéniablement incité à rester entre les murs du château. Il aurait pu choisir ce moment pour se promener près des abords du lac sans rencontrer, ni apercevoir le visage, inconnu ou familier, d'un sorcier. Cependant, même si l'appel du silence était fort, celui de rester au chaud dans le château avait eu raison de lui cette fois là.

Le jeune garçon avait tourné en rond longtemps dans le dortoir. Il avait fait des vas et vient d'un bout à l'autre de l'espace restreint dans l'espoir qu'une idée intéressante lui vienne à l'esprit. En vain ! Tokyo réprima un soupir. En revanche, son chat Inouk avait trouvé la situation à son goût et suivait, dans les moindres mouvements, son jeune maître dans l'espoir d'arracher un bout de sa cape. Lorsqu'enfin, il parvint à agripper un morceau du fameux vêtement, Tokyo se jeta, tête la première, sur son lit telle une âme en peine. Le chat fut valdingué sur le mur le plus proche sans même que le sorcier ne s'en rende compte. Inouk, vexé, cracha dans la direction de son agresseur et vint finalement se blottir au creux de son dos en ronronnant. Tokyo le remarqua enfin.


-Ah, Inouk, quelle journée ennuyeuse ! Je n'ai goût à rien aujourd'hui. Si seulement je pouvais retourner dans le temps et m'occuper des veaudelunes de mes parents ou si je pouvais partir à la découverte du monde. Je ne sais pas, partir en Afrique peut-être ?

Toujours couché à plat ventre sur le lit, Tokyo ruminait son ennui lorsque quelque chose attira son regard.

- Oh ! En voilà une bonne idée !

Posé sur sa table de chevet, un livre de potion de septième cycle avait rappelé à Tokyo les quelques expériences qu'il essayait de concocter. Le jeune homme détestait certains aspects de son physique et plus particulièrement deux marques qu'une créature inconnue lui avait infligées lorsqu'il était âgé d'un an. L'une, cachée sous une mitaine, était située sur son poignet gauche et l'autre occupée tout l'espace de son dos. Pas besoin de préciser que le garçon ne prenait jamais la peine de retirer son haut en public. Quelque part, la couleur bleue hypnotique de ses yeux était aussi liée à l'attaque de cet animal qui l'avait rendu aveugle durant quatre années de sa vie.

Lorsqu'il était rentré à Poudlard, il avait eu l'espoir de trouver un livre qui le guiderait auprès de l'animal qui l'avait mordu, mais très vite, il se rendit compte de la difficulté de ses recherches. Pour autant, il n'abandonnait pas et avait entrepris la mission d'effacer, ou de rendre invisible, les deux marques qu'il trouvait hideuses. Pour le moment, aucun enchantement, ni aucune potion avaient eu l'effet escompté. Son dos était encore recouvert de cette espèce de serpent enroulé autour d'un crâne et son poignet gauche recouvert d'une tâche noire qui se répandait sur les veines les plus proches. Tokyo roula sur le côté, forçant Inouk à sauter à terre et attrapa la poignée de sa valise située sous son lit. Il farfouilla parmi tout un tas de bricoles en tout genre et
"Bingo!". Tokyo sortit une espèce de tube contenant un liquide verdâtre. Il l'avait préparé deux mois auparavant, mais devait laisser la potion au repos dans l'obscurité durant sept semaines. Elle était donc enfin prête!

Afin d'éviter tout problème lié à l'odeur nauséabonde de la préparation, Tokyo trouva plus judicieux d'essayer sa potion à l'abri dans les toilettes. Il connaissait les utilitaires les mieux gardés pour cela : ceux du premier étage ! Il avait déjà eu l'occasion de parler avec Mimi Geignarde et savait que peu de monde s'aventurait dans ces lieux. De plus, il avait sympathisé avec le fantôme, quand bien même, elle pouvait parfois se montrer agaçante.

Tokyo se dirigeait donc vers la sortie de la salle commune de poufssoufle.

- Non, toi tu restes ici ! Ordonna-t-il à son chat miniature. Je viendrai jouer avec toi tout à l'heure, c'est promis ! Là, je ne peux pas t'amener !

Le voilà parti, d'un pas assez vif, en direction du premier étage. Tokyo venait de quitter les cachots et se retrouvait désormais dans le hall du château.
   
   

   
   


Dernière édition par Tokyo Parker le Mer 11 Oct - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 25 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Compte de l'Apothicaire
Année : Diplômée
Animal/ux de compagnie : Aucun.
Poste(s) : Gérante de l'apothicaire en l'absence de son mari.

RPG en cours : Santé !
Informations nuancées
Un pied devant l'autre, et on marche dans la nuit
Qui joue contre moi s'en mord les doigts
Le chant des corneilles
Au delà des couloirs
Soirée festive haute en couleur
Divers : Je suis plus facile à haïr qu'à aimer.
Avatar : Lana Del Rey.
Points : 745

avatar
Adélaïde Nott
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Dim 1 Oct - 0:37




Au delà des couloirs


 Adélaïde attendait impatiemment que le professeur ne la rejoigne, dans le hall de Poudlard. Cela faisait longtemps qu'elle se s'était pas rendue en ce lieux, mais elle avait des ingrédients coûteux et fragiles à ramener à Rogue. Comme il avait montré un empressement certain dans son courrier de commande, elle avait accepté de se déplacer. Cela lui ferait une sortie, et elle était curieuse de voir comment l'école avait évoluée. Elle avait bien peu changée, pour tout dire. C'en était presque décevant.

 Elle se tenait là, à observer les allées et venus des nombreux enfants qui évoluaient autour d'elle. Ils étaient pitoyables, on voyait qu'ils ne savaient pas se tenir. Quand elle avait leur âge, la petite serpentard avait bien plus de retenue. Elle ne courrait pas en tous sens ainsi, comme une poule dont on aurait coupé la tête. Un animal incontrôlable, indomptable et surtout, inéduquable. Comme si la médiocrité des nés-moldu se propageait chez les élèves. La jeune femme avait toujours dit qu'il fallait leur refuser l'accès à l'établissement. De son temps, elle les avait d'ailleurs précautionneusement évité. Il n'y avait que pour les charrier un peu qu'elle pouvait s'en approcher. Mais si ses moqueries n'étaient en rien d'innocentes camaraderies ...

 Avec un sourire aux lèvres, elle repensait à ses années d'étude. Si elle devait en faire un bilan, il serait très certainement positif. Elle y avait rencontré ceux qui composaient désormais son cercle d'amis privilégiés, et avait eu des martyres qu'elle n'oublierait probablement jamais. Tant de bons souvenirs. Il y avait eu les serdaigles, ces petits érudits égocentriques qui refusaient toujours d'aider les autres. Ceci dit, elle-même agissait de la même manière si elle n'avait pas de contrepartie. Aussi, les gryffondores. Ne serait-ce que songer à eux l'insupportait. Si elle avait tous pu les éliminer en un claquement de doigts, elle n'aurait pas hésité. Comment pouvait-on être aussi stupides ? Elle n'arrivait pas à le concevoir. Sa maison à elle était parfaite, elle n'avait rien à en redire. Et enfin, il y avait ...

  Un choc l'interrompit dans ses pensées. Baissant son regard noir vers l'origine de cette nuisance, elle découvrit un garçonnet devant elle. Conservant de vieux réflexes, elle observa son blason. Poufsouffle. Ceux-ci étaient des empotés complètement abrutis. La preuve.

  Comme il était tombé, elle lui tendit la main et le releva, sans un mot. Quand il fut debout, elle posa quelques doigts sur son épaule, comme un geste amical. Seul l'expression de son visage trahissait la haine qui l'habitait déjà.

 "- Faire attention est donc trop difficile pour les pauvres petits blaireaux ? L'interrogea-t-elle hargneusement en plantant dans sa peau ses ongles en un mouvement invisible."

 Heureusement qu'elle-même n'avait pas échoué sur le sol, elle n'aurait pas supporté une honte pareille autour de tous ces gamins. Et s'il avait cassé ce qu'elle transporté, s'en aurait été fini de lui.
©️never-utopia

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _








Dernière édition par Adélaïde Nott le Mar 3 Oct - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t669-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t695-epopees-glaciales-d-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t732-voliere-d-adelaide-madeline-aimee-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Mar 3 Oct - 1:48

 
 
Au-delà des couloirs

Ft. Adélaïde Nott & libre

N'importe quoi, ou n'importe qui, peut surgir à l'autre bout du couloir


   Tokyo se hâtait dans le but de tester sa potion lorsqu'il heurta quelque chose et fut projeté en arrière avant de tomber lourdement sur le sol glacé du hall d'entrée. Ce quelque chose était en réalité une jeune femme. Celle-ci lui tendit la main et l'aida à se relever. Tokyo aurait voulu la remercier, mais les paroles qui suivirent l'en empêchèrent.

"- Faire attention est donc trop difficile pour les pauvres petits blaireaux ?"

Le jeune garçon resta quelques instants silencieux face à cette remarque. Durant ces quelques secondes, il ne savait plus où se mettre et s'il avait pu se rassurer lui-même en se disant que l'inconnue faisait de l'humour, la douleur ressentie sur son épaule lui confirmait très vite qu'il se trompait. Il ne souhaitait pas laisser paraître son malaise et se décida à s'excuser.

- Excusez-moi. J'aurai dû faire....

C'est alors qu'une odeur un peu chargée envahit l'air et lui rappela soudain la fiole qu'il avait eu entre les mains avant sa chute. Celle-ci gisait à quelques centimètres de ses pieds. La potion venait de se répandre et de se dissoudre sur les pierres désormais nettes et brillantes.

- Oh non! Laissa-t-il échapper.

Le regard du poufssouffle, qu'il avait essayé de maintenir le plus neutre et indifférent possible jusqu'à présent, se chargea de désespoir. Il laissa échapper un faible soupir. Il avait tant attendu ce moment où il pourrait tester sa potion. Sa concoction n'avait pas été évidente, il avait dû trouver des ingrédients qu'il ne possédait pas et se concentrer comme jamais pour réussir sa préparation de septième cycle. Le poufssouffle n'était pas forcément super bon en potion, mais avec du temps, de la motivation et de détermination, il était certain que celle-ci était réussie. Cependant, s'il était déçu de devoir tout recommencer et de pouvoir peut-être toucher l'espoir d'effacer les marques sur son corps, il éprouvait un tout autre malaise à ce moment-là. "
Et si quelqu'un passait par là et sentait l'odeur de la préparation ?". Tokyo était certain que les connaissances du professeur Rogue pouvaient lui permettre en quelques secondes d'identifier la potion. Parfois, il arrivait que certains sorciers tentent cette préparation dans le but de se débarrasser de leurs acnés, blessures ou cicatrices. Cependant, si elle était mal préparée, elle pouvait empirer considérablement la situation et avait été interdite pour ces raisons-là.

Tokyo eut le mauvais réflexe de poser sa main droite sur la mitaine de son poignet gauche. Il ne connaissait aucun sort qui puisse récupérer sa potion, qui, de toute évidence, avait déjà agi sur le sol. En revanche, il nourrissait un dernier petit espoir que la jeune femme soit suffisamment qualifiée pour effacer toutes les traces et odeurs de la préparation. Le sorcier hésitait. S'il lui arrivait d'être gêné à l'égard des autres élèves ou enseignants, il l'était rarement au point que ça soit handicapant. Sa faible teneur en mots et ses regards parfois indéchiffrables suffisaient à éloigner quelques personnes qui le trouvaient alors inintéressant. Or, la jeune femme, elle, l'intimidait. Déjà, elle n'était pas particulièrement agréable avec lui, mais en plus, elle était son aînée. Il décida de tenter quand même le tout pour le tout en sachant très bien que la situation pouvait lui retomber dessus.


- Heu...C'est-à-dire.... Est-ce que... Je veux dire....Vous êtes sûrement une très bonne sorcière...Est-ce que vous connaissez une formule pour...éponger les dégâts ? S'il vous plaît.

Au fur et à mesure que le sorcier parlait, le son de sa voix se saccadait entre des hésitations et des mots plus bas que d'autres.

 
 

 
[/color]

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 25 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Compte de l'Apothicaire
Année : Diplômée
Animal/ux de compagnie : Aucun.
Poste(s) : Gérante de l'apothicaire en l'absence de son mari.

RPG en cours : Santé !
Informations nuancées
Un pied devant l'autre, et on marche dans la nuit
Qui joue contre moi s'en mord les doigts
Le chant des corneilles
Au delà des couloirs
Soirée festive haute en couleur
Divers : Je suis plus facile à haïr qu'à aimer.
Avatar : Lana Del Rey.
Points : 745

avatar
Adélaïde Nott
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Mar 3 Oct - 19:24




Au delà des couloirs


 Devant la passivité du petit sorcier, Adélaïde soupira, excédée. Elle avait beau lui planter les ongles dans l'épaule et ostensiblement l'insulter, il restait là, à subir en silence. C'était bien un comportement qu'elle était incapable de comprendre, ou plutôt d'accepter. Il était celui des faibles, et ça ne l'étonnait certainement pas qu'un poufsouffle agisse de la sorte au final. Ils avaient toujours été si ridicules. Voilà qui n'avait pas changé.

 Pendant ses années d'études, elle avait adoré martyriser ces pauvres petits êtres. Incapables d'éviter ses pièges ou de se défendre, tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était d'aller se plaindre au directeur. Oh, et ils ne s'en privaient pas. Le plus souvent, elle avait réussi à s'en tirer, mais elle avait aussi écopé de quelques belles punitions. Le jeu en avait tout de même valu la chandelle.

 Revenant au présent, elle se tourna vers sa nouvelle cible. Enfin, celui-ci réussit à extraire quelques mots.

 "- Excusez-moi. J'aurai dû faire ...

 Elle ferma les paupières une seconde. C'était de pire en pire. Tout ce dont elle se souvenait sur la maison des jaunes et noirs se concrétisait, comme pour lui prouver qu'elle avait toujours eu raison. Celui qui avait avorté sa phrase semblait absorbé par la contemplation du sol, et la jeune femme suivi son regard. Une étrange mixture s'étalait sur les carreaux, dont elle venait à peine de remarquer l'odeur.

 Étant habitué à faire diverses potions, elle n'avait pas immédiatement remarqué le fumet qui s'en dégageait, mais cela faisait désormais frémir ses délicates narines. Ce n'était pas nécessairement dérangeant, mais pas des plus agréables pour autant. Cela lui permettait d'autant plus critiquer l'élève maladroit. Encore une caractéristique de sa maison ...

 - Oh non! Surenchérit le poufsouffle avant de se mettre à bégayer. Heu...C'est-à-dire.... Est-ce que... Je veux dire....Vous êtes sûrement une très bonne sorcière...Est-ce que vous connaissez une formule pour...éponger les dégâts ? S'il vous plaît.

 Sa voix était inégale et les mots qu'il prononçait se faisaient parfois à peine perceptibles, mais elle était habituée à écouter les conversations (surtout celles qu'elle n'était pas censée entendre), et avait développée une assez bonne ouïe.

Alors comme ça, il voulait son aide en plus du reste ? Ce que c'était drôle. Un ricanement mesquin lui échappa.

 - Oh, tu aimerais que je rattrape tes bêtises ?

 Sa voix s'était fait plus douce, presque repentante. Elle n'en était rien en réalité, bien sûr, mais peut-être l'inconnu ne le remarquerait-il pas. Ça n'en serait que plus pitoyable, mais après tout, il n'était plus à ça près.

 - Comment tu t'appelles ?

 Elle marqua une légère pause, le temps qu'il puisse lui répondre. Quand ce fut chose faîte, elle reprit.

 - Très bien, alors écoutes. Si tu penses que je vais faire le moindre geste pour réparer ton erreur, tu es encore plus crédule qu'il n'y paraît. Tu comprends ? Non, sûrement pas. Je ne suis pas sûr que tu ais les capacités intellectuelles nécessaires."

 Exaspérée, elle ne put s'empêcher de souffler. Est-ce qu'il pourrait au moins assimiler ces quelques termes ? Elle en doutait.
©️never-utopia

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t669-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t695-epopees-glaciales-d-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t732-voliere-d-adelaide-madeline-aimee-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Mer 4 Oct - 2:28

 
 
Au-delà des couloirs

Ft. Adélaïde Nott & libre

N'importe quoi, ou n'importe qui, peut surgir à l'autre bout du couloir


  Si Tokyo pouvait se montrer maladroit, il n'était pas dupe et regrettait amèrement sa rencontre avec cette inconnue. A ses premiers mots, il avait deviné que la sorcière ne pouvait qu'appartenir à la maison Serpentard. A Poudlard, il avait une règle d'or "Eviter de croiser la route d'un de ces serpents". En tout cas, éviter de leur adresser la parole. Ne pas parler, ou très peu, était une de ses spécialités, alors pourquoi s'était-il risqué de demander de l'aide à cette jeune femme qui, de toute évidence, avait un sérieux problème avec les relations humaines. Du moins, avec les gens comme lui d'après ce qu'il pouvait remarquer. Et puis, qui plus est, celle-ci était en plus particulièrement intimidante pour le jeune garçon et son ricanement lui confirmait qu'il aurait dû se taire

- Oh, tu aimerais que je rattrape tes bêtises ? Comment tu t'appelles ?

Voilà qu'elle lui demandait son nom avec une voix faussement plus douce. Pour Tokyo, dont le cerveau bouillonnait à cent à l'heure depuis qu'il lui avait adressé la parole se décida de répondre de façon extrêmement rapide.

- Antoine Bigornot !

Pourquoi ce nom ? Il n'en avait bigrement aucune idée. Il savait seulement qu'avouer son nom était un piège dans lequel il ne souhaitait pas tomber. Il ne souhaitait pas être pris entre ses griffes. En fait, il craignait surtout que l'inconnue n'évoque son nom à un professeur en précisant qu'il préparait des potions en dehors des cours. Et si cette dernière savait que cette préparation était illégale ? Il n'osait même pas y penser.

- "Très bien, alors écoutes. Si tu penses que je vais faire le moindre geste pour réparer ton erreur, tu es encore plus crédule qu'il n'y paraît. Tu comprends ? Non, sûrement pas. Je ne suis pas sûr que tu ais les capacités intellectuelles nécessaires."

Ces paroles blessèrent le jeune homme, mais celui-ci préféra ne pas le montrer. C'était donc ça l'impression qu'il donnait ? Elle le trouvait stupide ! A ce moment-là, Tokyo ne voyait que trois options :

1) Se sauver en courant : bonne solution dans les faits, mais qui nécessitait de pouvoir bouger et actuellement, celui-ci gardait les pieds bien cloués au sol
2) Se mettre à pleurer : pour se faire passer pour un lamentable sorcier c'était le numéro un, mais cette solution était risquée et pouvait inciter la sorcière à sentir qu'elle avait encore plus d'effets et de prises sur le garçon. Puis de toute façon, Tokyo n'avait pas laissé couler une larme depuis la mort de ses parents.
3) Persévérer et risquer d'envenimer les choses.

A défaut de la première, Tokyo choisit la troisième option. Il prit une longue respiration et fit de très grands efforts pour ne pas laisser paraître son trouble évident.


- hum... Vous avez raison, j'ai sûrement eu de trop grandes espérances de penser pouvoir compter sur vous... Vous venez de le dire, je suis stupide et qui plus est, je ne connais aucune formule qui soit assez puissante pour faire disparaître toute trace de cette potion ill.... Alors oui, j'avais espoir qu'une personne qualifiée puisse me sortir de cette situation. Je me suis trompé, de toute évidence. Oui, de la même façon que j'ai pu voir s'envoler en une fraction de seconde tout mon travail pour confirmer à quel point j'ai été stupide de croire une seconde que je pourrais me débarrasser de .... de...Rho ! Puis peu importe !

Tokyo, qui avait pourtant commencé à parler calmement, avait laissé entrevoir, pour la première fois depuis longtemps, un brin de colère à la fin de son discours. Oui, il se sentait stupide d'avoir cru que cette potion était une solution parfaite alors que celle-ci n'avait fait que le mettre dans l'embarras jusqu'à présent.

 
 

 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 25 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Compte de l'Apothicaire
Année : Diplômée
Animal/ux de compagnie : Aucun.
Poste(s) : Gérante de l'apothicaire en l'absence de son mari.

RPG en cours : Santé !
Informations nuancées
Un pied devant l'autre, et on marche dans la nuit
Qui joue contre moi s'en mord les doigts
Le chant des corneilles
Au delà des couloirs
Soirée festive haute en couleur
Divers : Je suis plus facile à haïr qu'à aimer.
Avatar : Lana Del Rey.
Points : 745

avatar
Adélaïde Nott
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Dim 8 Oct - 11:57




Au delà des couloirs


De son nom, elle ne retint rien, seulement qu'il était terriblement ridicule. Jusque là il était méprisable. La suite de son discours, cependant, était susceptible de compenser un peu sa médiocrité. Peu, certes, mais il cessait au moins de s'embourber dans ses mots.

"- Hum... Vous avez raison, j'ai sûrement eu de trop grandes espérances de penser pouvoir compter sur vous ...

La jeune femme ne put s'empêcher d'ironiquement se faire remarquer qu'il faisait là preuve de beaucoup d'esprit, sans formuler sa pensée à haute voix. Curieuse, elle avait décidé de le laisser parler. Peut-être, par le plus grand des hasards, dirait-il une chose censée.

- Vous venez de le dire, je suis stupide et qui plus est, je ne connais aucune formule qui soit assez puissante pour faire disparaître toute trace de cette potion. Alors oui, j'avais espoir qu'une personne qualifiée puisse me sortir de cette situation.

C'était une blague où il tentait de la manipuler en la flattant ? Elle n'était pas assez stupide pour se laisser berner. S'il espérer l'adoucir ainsi, c'était malheureusement pour lui bien vain.

- Je me suis trompé, de toute évidence. Oui, de la même façon que j'ai pu voir s'envoler en une fraction de seconde tout mon travail pour confirmer à quel point j'ai été stupide de croire une seconde que je pourrais me débarrasser de .... de... Rho ! Puis peu importe ! 

Et maintenant, voilà qu'il tentait de l'apitoyer ! Décidément, il n'avait aucune espèce d'idée de comment se comporter avec elle. C'en était drôle tant ses tentatives étaient ridicules. La seule petite chose qu'elle aurait pu trouver acceptable était cette étincelle de vie qui émanait à la fin de son discours. Car, oui, la colère était une preuve d’existence. Et aussi le fait que ce qu'il avait dit pouvait être intéressant pour Adélaïde. Celle-ci avait bien des tares, et sa curiosité maladive en faisait partie. Quand elle voulait vraiment savoir quelque chose, elle enquêtait jusqu'à obtenir son information. Par contre, quand cela l'intéressait moins, elle ne s'acharnait pas. Aucun d'efforts inutiles pour la demoiselle. Plus elle s'économisait, mieux c'était.

Il avait su éveiller son intérêt. Si au départ,  l'origine de la potion lui importait plus, ce n'était désormais plus le cas.

"- Qu'était-ce ?"

Son interrogation avait été formulée d'une voix lasse. Cette conversation l'ennuyait déjà alors qu'elle était à peine commencée. Il fallait qu'elle s'en aille,  et ce le plus rapidement possible. Elle avait tellement mieux à faire !
©️never-utopia

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t669-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t695-epopees-glaciales-d-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t732-voliere-d-adelaide-madeline-aimee-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Dim 8 Oct - 17:46


Au-delà des couloirs

Ft. Adélaïde Nott & libre

N'importe quoi, ou n'importe qui, peut surgir à l'autre bout du couloir


 Tokyo avait beaucoup de mal à cerner la jeune femme. Elle ne lui inspirait aucune confiance et il ne voulait qu'une seule chose "déguerpir au plus vite afin de s'éloigner de la présence intimidante de la sorcière". De plus, l'odeur de la potion commençait à se dissiper ce qui rassura le jeune garçon sur le fait qu'il pouvait s'en aller sans s'inquiéter de se faire prendre avec l'utilisation d'une potion illégale. On pouvait maintenant apercevoir uniquement quelques pierres nettes et brillantes sur le sol. Au moins, il avait peut-être réussi sa mixture et ce fait le rassura. Il n'était pas aussi mauvais qu'il le pensait en potion, malgré le fait qu'il commençait à sécher les cours. Peut-être qu'il était temps pour lui de se donner un coup de fouet et de se dire qu'il ne fallait pas qu'il relâche autant la pression ?

Tokyo observa la jeune femme. Il était rare que le garçon débite autant de mots d'affilée, quand bien même, ces derniers étaient hésitants et légers. La sorcière lui semblait particulière, ou du moins, tout aussi particulière qu'un serpentard pouvait l'être. Elle était belle, c'était un fait qu'on ne pouvait pas nier, mais elle était loin d'être son genre. En dehors du fait qu'elle était son ainée, Tokyo n'appréciait pas sa façon d'être. Elle lui paraissait tellement médisante, mauvaise. Tout d'abord, elle ricanait sans pudeur puis adoucissait son ton, dans l'espoir que probablement son interlocuteur puisse penser qu'elle ait une once de gentillesse, que le jaune et noir trouvait inexistante. Puis après ça, elle ne cachait pas son dédain ni ses opinons à l'égard des autres maisons. Tokyo se disait que cette inconnue, dont il ne connaissait même pas le nom, avait dû rester enfermée dans sa tête d'adolescente trop longtemps et qu'elle y était maintenant bloquée. Ou bien, il s'agissait tout simplement d'une de ces personnes, comme les Malefoy, qui avaient des idéologies bien définies et qu'il était indiscutable qu'ils aient tort. Oui, ça devait être ça... Pour le jeune garçon, ces idées de genre avaient très peu été évoquées.

Voilà maintenant que la jeune sorcière s'intéressait à l'origine de sa potion. Il aurait pensé, qu'elle lui aurait ri au nez et serait parti en le laissant seul devant les faits accomplis, mais non, elle lui demandait ce qu'était la potion qu'il avait préparée. Que devait-il répondre ? Il avait plusieurs choix, soit il mentait, soit il répliquait, soit il disait la vérité. Tokyo était fatigué, c'était tout ce qu'il retenait. Il décida d'aller droit aux faits.


- Une potion de beauté améliorée. Tokyo renchérit avec un petit haussement d'épaule. J'ai acheté la recette sur l'allée des embrumes, ce n'est pas une potion reconnue, je pensais qu'elle serait plus efficace qu'une simple potion pour soigner des petits trucs de rien du tout.

Bizarrement, le garçon n'était plus aussi gêné. Probablement que le fait de s'être un peu agacé l'avait décoincé. Puis sa fatigue, de plus en plus forte, le rendait las à la réflexion. Il pensait trop, il le savait et parfois, relâcher la pression ne pouvait pas lui faire de mal. Il renchérit avant que l'inconnue en lui réponde.







 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 25 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Compte de l'Apothicaire
Année : Diplômée
Animal/ux de compagnie : Aucun.
Poste(s) : Gérante de l'apothicaire en l'absence de son mari.

RPG en cours : Santé !
Informations nuancées
Un pied devant l'autre, et on marche dans la nuit
Qui joue contre moi s'en mord les doigts
Le chant des corneilles
Au delà des couloirs
Soirée festive haute en couleur
Divers : Je suis plus facile à haïr qu'à aimer.
Avatar : Lana Del Rey.
Points : 745

avatar
Adélaïde Nott
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Dim 8 Oct - 22:34
Le garçon restait maintenant muet. Décidément, il était d'une inconstance assez marquante. Cela pouvait divertir Adélaïde qui avait horreur de la routine, mais cela ne faisait que l'ennuyait à ce moment. Que cherchait-il ? À se donner un genre ? Et bien c'était réussi. Il n'était pas catégorisé comme "normal", mais "pathétique" pour elle. Oh, il n'était pas le seul. Un ultime nom qui venait s'ajouter à sa liste qui commençait à affreusement s'allonger.

"- Une potion de beauté améliorée. J'ai acheté la recette sur l'allée des embrumes, ce n'est pas une potion reconnue, je pensais qu'elle serait plus efficace qu'une simple potion pour soigner des petits trucs de rien du tout.

Elle eut un petit rire. Encore. Il était irrécupérable, à s'enfoncer de minutes en minutes. Si les recettes n'étaient pas reconnues, c'était bien souvent que leurs créateurs ne voulaient avouer leurs composition. Et il lui confiait donc qu'il était dans l'illégalité, comme ça ? Elle n'essayait même plus de trouver une once d'intelligence en lui. Alors qu'elle allait l'incendier, un sorcier qui passait dans le couloirs s'arrêta un instant pour interpeller le poufsouffle en ricanant.

- Eh, Tokyo ! Tu vas invité Mimi au bal ? Enfin même elle risque de refuser

Sans se soucier de la présence de l'inconnu, la jeune femme en profita pour attaquer à nouveau l'étudiant.

- Oh, on est trop peureux pour inviter une fille ? À part qu'aucune n'accepte ? Ni l'un, ni l'autre ne m'étonnerait. Tu n'es visiblement pas le genre de personne qui ai même un minimum de courage, ou qui soit un temps soit peu intéressante. Enfin bref, je ne vais pas m'éterniser ici, surtout avec une personne comme toi."

Tout en prononçant sa dernière phrase, elle l'avait observé de haut en bas, retroussant son nez avec un regard pleins de dégoût. Elle fit quelques pas avant de trouver un petit sang-pur qu'elle connaissait et de lui confier son paquet. Celui-là, elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Après un dernier au revoir vague de la main, ultime provocation, à celui avec lequel elle avait discuté, elle décida qu'elle allait enfin rentrer. Elle avait suffisamment jouer à faire l'enfant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t669-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t695-epopees-glaciales-d-adelaide-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde http://harrypotter1991.forumactif.org/t732-voliere-d-adelaide-madeline-aimee-nott?highlight=ad%C3%A9la%C3%AFde
Poufsouffle
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Festin & Bal d'Halloween (Grande salle)
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)

RP LIBRES
- Une aventure à chaque page (Parc)
- Au-delà des couloirs (Rez-De-Chaussée)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-au-Lard)
- Promenade matinale (Parc)

RP FT.
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)

Avatar : Jesse McCartney
Points : 630

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] - Mer 11 Oct - 0:55

 
 
Au-delà des couloirs

Ft. Adélaïde Nott & libre

N'importe quoi, ou n'importe qui, peut surgir à l'autre bout du couloir


   Le petit rire de la sorcière agaça un peu plus le garçon. Elle se moquait encore de lui. Tokyo émit un faible grognement. Il était inutile qu'il renchérisse, cette personne ne pouvait rien lui apporter de bon, uniquement des ennuis ou l'inciter à perdre le peu de confiance qui lui restait. Alors que le jaune et noir allait s'en retourner, un inconnu l'interpella

- Eh, Tokyo ! Tu vas inviter Mimi au bal ? Enfin même elle risque de refuser

Le sorcier resta bouche-bée face à cette remarque. Il sera les poings dans ses poches, mais resta posé. C'était la première fois que quelqu'un de Poudlard osait s'en prendre à lui directement. Cette situation le mettait quelque peu mal à l'aise, mais pire fut-elle encore lorsque Adélaide attaqua à son tour.

- Oh, on est trop peureux pour inviter une fille ? À part qu'aucune n'accepte ? Ni l'un, ni l'autre ne m'étonnerait. Tu n'es visiblement pas le genre de personne qui ai même un minimum de courage, ou qui soit un temps soit peu intéressante. Enfin bref, je ne vais pas m'éterniser ici, surtout avec une personne comme toi.

Le sorcier regardait ses rictus méprisables et la laissa partir. Pourquoi lui reprochait-on d'être lâche ? Il ne savait même pas s'il souhaitait se retrouver mêlé à un bal destiné aux couples. Tout ceci n'avait pas de bon sens pour lui. Il décida de prendre sur lui et d'oublier ces reproches. Le plus important était qu'il savait qu'il n'était pas aussi lâche qu'on pouvait le prétendre. Certes, il avait parfois des comportements qui pouvaient le laisser penser, mais lorsqu'il le voulait il savait se montrer courageux. Tokyo fusilla l'inconnu du regard. Un simple coup d'oeil, froid, distant et rempli d'une expression indéchiffrable. Le jaune et noir pouvait désormais passer son chemin.

Cependant, cette histoire de bal le mettait tout de même en réflexion. Il trouvait dommage de ne pas inviter quelqu'un et de ne pas profiter de la fête. Sans parler d'amour ou de ces choses-là, une fête restait une fête. Le poufssouffle réfléchissait aux filles qu'il aurait pu inviter. Mimi Geignarde n'aurait sûrement pas refusé si jamais il prenait la décision de l'inviter, mais il n'était pas sûr que ce soit l'idée du siècle, surtout pour passer inaperçu. Dans le fond, il connaissait peu de filles à inviter. Puis il se souvient qu'il y avait bien une personne, qui peut-être, serait d'accord d'y aller avec lui. Il n'était pas sûr que ce soit le genre de fille qui aime ces soirées, tout comme lui, mais c'était sûrement la sorcière avec laquelle l'idée de sortir à un bal de la Saint-Valentin lui déplaisait le moins. C'était décidé, il allait le lui proposer.


FIN DU RP

 
 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Au-delà des couloirs [Terminé] -
Revenir en haut Aller en bas
 
Au-delà des couloirs [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Au delà des mots...
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Rez-de-Chaussée-
Sauter vers: