AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6è année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Chêne blanc, plume de phénix, 26cm, fine et légèrement flexible
Animal/ux de compagnie : Aucun
Poste(s) : Batteuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Bal de la Saint-Valentin
Ni vu ni connu
Un petit déjeuner agité
Divers : Parle avec un accent indien prononcé
Tatouage de la déesse hindoue Kâli dans le dos, du bas de ce dernier à ses omoplates
Avatar : Sanam Saeed
Points : 0

avatar
Reva RajanGryffondor
MessagePromenade matinale - TERMINÉ - Jeu 5 Oct - 19:23
Belle saison que l'hiver. Bien que ce fut aussi la saison morte, rarement la mort ne revêtait d'aussi beaux atours que lors de l'hiver en Europe. La terre, comme pour se protéger du froid mordant, avait revêtu un lourd manteau de neige blanche : il en était tombé cette nuit. La nuit n'était d'ailleurs pas terminée, il était entre six et sept heure du matin. Les ténèbres encore inviolées par l'astre roi offraient un agréable contraste avec la blancheur du parc de Poudlard. Reva prit une longue inspiration, emplissant ses poumons de l'air froid de l'heure qui précère l'aube. Comme souvent, elle s'était levée tôt, et comme souvent elle était allée profiter de la quiétude du parc à une heure matinale. Bientôt, la journée commencerait, bientôt l’effervescence gagnerait le château, de ses plus profonds sous-sols à sa plus haute tour, et toute cette agitation déborderait par portes et fenêtres sur le parc, comme un liquide dans un récipient trop petit.  Mais pour l'heure, le domaine était majoritairement endormi.
L'Assamaise s'avançait sur ce sol immaculé. Sur un chemin, sur une pelouse ? Elle n'aurait su le dire. La neige effaçait tout, comme un dessinateur insatisfait de son œuvre qui gommerait ses traits pour que la page redevienne vierge et blanche. Quelle fantastique saison que l'hiver en Europe…
La journée resterait froide, très certainement. Le ciel en tout cas restait couvert, pour l'heure. Et quand bien même, le froid soleil d'hiver n'était souvent d'aucun secours pour la personne en manque de chaleur. Tel n'était pas le cas de Reva, qui en plus de vêtements chauds était couverte d'une cape et gantée. Elle laissait son visage découvert, cependant, profitant de la froide bise qui le caressait.

La jeune sorcière s'arrêta sur le bord du lac. Malgré les fraîches températures, le plan d'eau restait aisément identifiable : seule une fine couche de glace s'était formée en surface. L'Assamaise se tint là, immobile tandis que ses pensées vagabondaient. Elle songea rapidement au déroulé de la journée, qui serait sensiblement similaire aux autres. Bien vite, ses pensées dérivèrent sur les autres jours à venir, avec parmi eux le bal de la Saint-Valentin. Non pas qu'elle attende avec impatience l'événement, mais il était difficile de ne pas y penser avec les élèves cherchant l'heureux ou heureuse élu à inviter pour le bal. Même si elle était maintenant au Royaume-Uni depuis quelques années, cette fête laissait toujours Reva perplexe. Bien qu'elle eut aussi vaguement court en Inde dans les grandes villes, son père refusait d'en entendre parler, voyant dans cette journée de l'amour un asservissement de ce sentiment noble à l'ignoble capital. La fille de Sankar Rajan ne pouvait entièrement donner tort à son père : lors de cette fête, les grands gagnants étaient les commerçants. Cela faisait-il pour autant des amants les perdants ? Ils passaient en général un bon moment. Si perdant il y avait, c'était assurément l'amour même : il était bien triste de reléguer les preuves de son affection à un jour en particulier. L'autre perdant, c'était peut-être aussi le fameux saint. Reva avait demandé à son oncle qui était le Valentin en question lors de son premier hiver en Angleterre, et savoir que l'on commémorait l'exécution d'un homme en témoignant son amour à sa moitié l'avait grandement surprise. Mais après tout, on s'offrait bien aussi des chocolats pour la résurrection du célèbre Jésus.

L'Assamaise était perdue dans ces considérations culturelles quand des crissements de pas dans la neige la tirèrent de ses rêveries. Une autre personne profitant de la quiétude matinale ? Elle tourna lentement la tête pour voir qui était l'inattendu visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t742-reva-rajan http://harrypotter1991.forumactif.org/t952-reva-rajan
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 130

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Dim 8 Oct - 5:29
Promenade matinaleft. Reva Rajan & Libre



Tokyo se promenait tranquillement. Comme à son habitude, il aimait traîner dans le parc avant le levé du jour. A cette heure-ci de la journée tout était silencieux, frais et paisible. C'était le moment idéal pour réfléchir et méditer sur le moment présent. Aujourd'hui, cela faisait deux semaines que Tokyo avait séché les cours de métamorphose. Il ne connaissait pas la raison exacte de ses absences répétées. La première fois, il avait évoqué être malade et s'était réfugié à l'infirmerie, mais au fur et à mesure il ne trouvait plus aucun prétexte à inventer. Il était las, fatigué et la métamorphose lui inspirait un moment de stress qu'il ne comprenait pas lui-même. Le professeur McGonagall n'était pourtant pas si terrible. Elle était exigeante, mais pas désagréable. Non, le jaune et noir n'arrivait juste plus à suivre et ça lui aurait fait trop de mal de l'avouer à une tiers-personne. Regarder, sans réagir ses notes dégringoler n'était pas très encourageant. Sans parler, qu'il commençait maintenant à ne plus aller en cours de potion non plus. Pourtant, il n'était pas si désastreux dans cette matière. Ca n'avait plus aucun sens.

Tout en marchant dans la neige fraichement tombée, le sorcier réfléchissait à son avenir. Il était certain qu'à la fin de cette année, il devrait faire un choix sur les matières qu'il choisirait pour sa sixième année. La métamorphose pourrait sûrement être abandonnée ainsi que les cours de sortilèges et de potions. Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire en enlevant des matières aussi importantes ? Pourquoi sa vie s'était-elle mise à devenir aussi compliquée ? Avant, tout était clair et limpide. Il allait reprendre le domaine familial et dresser des chevaux dans le but de les vendre à des sorciers étrangers et puis, par la même occasion, il pourrait offrir quelques spectacles équestres. Oui, avant son avenir était tout tracé. Aujourd'hui, il ne savait plus où il en était. Tokyo se demandait bien pourquoi il restait encore à Poudlard. Il n'avait plus le goût de s'amuser avec quiconque et même la soirée d'halloween lui avait laissé un goût amer. Ce soir-là, il avait fait la connaissance de deux premières années. Un compatriote de poufssouffle qu'il avait tout de suite apprécié et une jeune gryffondor, un peu folle sur les bords d'après lui, mais qui paraissait sympathique. Et puis, il y avait eu toute cette effervescence auprès de Ludwing, qui s'était retrouvé rempli de sang et de bouts de verre. Une soirée qui avait viré à la catastrophe. Tokyo réprima un soupir en se rappelant que c'était bientôt la soirée de la Saint-Valentin. Il s'était tellement renfermé sur lui-même qu'il ne pensait pas s'y rendre. Après tout, oserait-il inviter une fille au bal alors qu'il n'arrivait même pas à tenir une discussion plus de dix minutes ? Non, cette soirée n'était pas faite pour lui.

A ce moment-là, un petit miaulement se fit entendre. Inouk, son chat miniature qui ne le quittait jamais, avait décidé de sortir de la poche de sa robe de sorcier. Le jeune garçon le saisit et le mit sur son épaule.

- Pour toi au moins la vie est simple. Manger, dormir, s'amuser et quand ça te chante me jouer des tours.

Tokyo était à présent près du lac lorsqu'il aperçut une silhouette non loin de lui. Sur le moment, il eut envie de faire demi-tour. Il ne souhaitait pas tomber sur un serpentard qui aurait pu prendre un malin plaisir à lui chercher des poux parce qu'il aurait là au mauvais endroit, au moment moment. Cependant, ses jambes ne répondirent pas à sa volonté, pourtant puissante, de faire demi-tour. Tokyo avançait un peu plus et pouvait désormais discerner un peu mieux l'origine de la mystérieuse silhouette. Il s'agissait d'une gryffondor, mais l'avait-il déjà croisée ? Peut-être bien, mais il n'aurait pas pu le certifier. Quoi qu'il en soit, il ne voyait personne d'autre aux alentours et il savait qu'il aurait été très malpolie de passer son chemin sans au moins saluer l'inconnue. Le sorcier prit donc une respiration tout aussi lasse que son esprit actuel:

- Salut !

Il accompagna son simple salut d'un signe de tête. Il ne pouvait pas faire mieux à cette heure de la matinée et cet accueil était déjà un effort remarquable du fait qu'il ne saluait, en général, jamais personne. Tokyo faisait parti de ceux qu'on pouvait appeler communément "les ombres".  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6è année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Chêne blanc, plume de phénix, 26cm, fine et légèrement flexible
Animal/ux de compagnie : Aucun
Poste(s) : Batteuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Bal de la Saint-Valentin
Ni vu ni connu
Un petit déjeuner agité
Divers : Parle avec un accent indien prononcé
Tatouage de la déesse hindoue Kâli dans le dos, du bas de ce dernier à ses omoplates
Avatar : Sanam Saeed
Points : 0

avatar
Reva RajanGryffondor
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Lun 9 Oct - 17:39
L'Assamaise détailla le jeune homme, car c'en était un, qui approchait. Il était difficile de discerner correctement les traits de ce qui semblait être un élève, son visage se parant autant des ombres de la fin de nuit que de celles de sa capuche. Ajoutées à cela sa taille et sa corpulence sommes toutes standards, rien n'indiquait qui il était, pour peu que Reva connaisse ce sorcier. Il semblait, vu d'ici, être de ces gens qui appartiennent à la masse, à la commune multitude. La seule chose qui dans les ténèbres le différenciait du quidam de base était le petit félidé sur son épaule. Maigre indice quant à l'identité du promeneur.
A quelques pas de la sorcière, il prit une lente inspiration, avant de lâcher un laconique « Salut ! » accompagné d'un signe de tête. L'Assamaise haussa légèrement un sourcil. Le contraste entre la lassitude affichée juste avant ce simple mot et le faible entrain dont le jeune homme avait tenté d'habiller ses salutations était marquant. Marquant, mais d'une manière positive. A l'évidence, le sorcier n'était pas des plus sociables, mais il semblait avoir pris sur lui pour honorer la politesse, et Reva apprécia ce geste qui lui arracha un sourire.

- Bonjour, répliqua-t-elle simplement en inclinant elle aussi la tête.

Qu'ajouter de plus ? L'Assamaise n'était même pas sûre que le sorcier s'arrête. Il y avait fort à parier que non, il avait l'air d'être venu profiter du calme lui aussi, pas d'une conversation avant l'aube. Mais Reva n'y voyait pas une raison de l'ignorer, aussi garda-t-elle son visage tourné vers l'homme au chat tant qu'il n'était pas passé, s'il s'avérait qu'il poursuive sa route.
C'était tout du moins l'intention de la sorcière, jusqu'à ce qu'un bruit d'éclaboussement proche de la berge suivi de clapotis ne lui fasse vivement tourner la tête et porter son regard sur l'eau sombre, attentive.

Dés
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t742-reva-rajan http://harrypotter1991.forumactif.org/t952-reva-rajan
Aucune
Sang : Pur Points : 1180

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Lun 9 Oct - 20:58
Le membre 'Reva Rajan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 4 Faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 130

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mer 11 Oct - 3:29
Promenade matinaleft. Reva Rajan & Libre



Lorsque la réponse de la jeune fille rompit à son tour le silence de l'aube matinale, Tokyo se dit qu'il allait continuer à marcher en direction de la forêt interdite. Il s'en voulait parfois d'être aussi distant avec la populace et se disait qu'il aurait pu réaliser quelques efforts. Cependant, il avait tellement pris l'habitude de passer son chemin, de répondre dans le vague et d'être seul qu'il ne voyait plus vraiment les choses différemment.

Alors qu'il s'en allait paisiblement en sentant le regard de l'inconnue suivre les moindres de ses mouvements, un bruit d'éclaboussure se fit entendre à sa droite. Durant quelques secondes, le jeune sorcier imagina que l'inconnue s'était jetée dans le lac. Tout à tas de scénarios lui vint à l'esprit et notamment le fait que celle-ci avait décidé de mettre fin à sa vie. Pris d'une rapide panique, le jaune et noir tourna la tête en direction du lieu, où, quelques temps auparavant, il avait aperçu la silhouette de la gryffondor. S'il avait fallu, il savait qu'il aurait sauté, tête la première, pour aller rattraper l'intrépide sorcière. Cependant, ce n'était pas tout de suite qu'il allait se mouiller, car celle-ci n'avait pas bougée. Tokyo soupira de soulagement lorsqu'il la vit tapie au même endroit. Cette dernière s'était retournée en direction du lac et paraissait comme attentive, à l'affut de l'objet qui avait créé ce bruit inhabituel dans ce doux silence matinal.

Le jaune et noir était toujours curieux lorsqu'il s'agissait de créatures magiques et il ne se doutait pas que la chose qu'ils venaient d'entendre devait être un animal ou un être fantastique. C'est donc naturellement que Tokyo changea de direction et alla se poster près de la gryffondor en étant très attentif à ce qui se passait sur le lac.
Il fallut attendre quelques minutes avant qu'un autre son ne parvient à leurs oreilles. Puis, soudain, un autre Flop ! Tokyo observa plus scrupuleusement la zone humide et sans quitter son regard de celle-ci, chuchota à la gryffondor:

- Tu penses qu'il s'agit de quoi ? J'ai lu quelque part qu'il y avait des êtres des eaux dans le lac de Poudlard. Personnellement, je préfèrerai pouvoir voir un kelpy…


Un kelpy, cela aurait été comme une bénédiction de pouvoir en voir un. Son père lui avait compté qu'il en avait chevauché un à l'aspect d'un cheval à la crinière de jonc. Le kelpy est un animal qui peut s'avérer dangereux pour ceux qui ne savent pas s'y prendre, c'est pourquoi son père avait été appelé par le service du département de contrôle et de régulation des créatures magiques. Ils avaient besoin d'un spécialiste en équidé et la famille Parker faisait partie des rares à avoir un aussi grand élevage de chevaux en tout genre.

Avant que la jeune fille ne puisse répondre un autre flop, puis encore un, se firent entendre. Cette fois, aucun doute, les bruits se rapprochaient. Par prudence, le jeune homme recula en entrainant gentiment l'inconnue avec lui. De quoi aurait-il l'air si elle plongeait dans le lac contre son gré ? Il se rendit soudain compte qu'il fallait qu'il arrête avec cette image de « noyade ». Enfin, ils purent apercevoir dans un premier temps des cornes qui jaillirent de l'eau. Ils étaient au moins quatre, leur peau verte pâle les dissimulait plutôt bien avec la couleur de l'eau à cette heure-ci de la matinée. Des strangulots !
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6è année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Chêne blanc, plume de phénix, 26cm, fine et légèrement flexible
Animal/ux de compagnie : Aucun
Poste(s) : Batteuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Bal de la Saint-Valentin
Ni vu ni connu
Un petit déjeuner agité
Divers : Parle avec un accent indien prononcé
Tatouage de la déesse hindoue Kâli dans le dos, du bas de ce dernier à ses omoplates
Avatar : Sanam Saeed
Points : 0

avatar
Reva RajanGryffondor
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Jeu 12 Oct - 1:02
Bien qu'elle ne tourna pas la tête, Reva su aux bruits de tassement de la neige que le jeune homme, qui à la base poursuivait son chemin, revenait sur ses pas. Sans doute avait-il lui aussi été interpellé par les éclaboussures. Le temps passa sans que nulle ride ne vienne perturber la surface de l'eau, sans que nul son autre que la respiration des sorciers ne viole le silence précédent l'aube. L'Assamaise commença à croire qu'elle avait rêvé ces bruits aquatiques, mais si tel était le cas, alors le promeneur au chat ne serait pas revenu, et il ne serait pas là lui aussi à guetter. Un rêve commun, alors ?
Un discret « flop ! » dissipa pensées et doutes. Il y avait bien quelque chose.

- Tu penses qu'il s'agit de quoi ? J'ai lu quelque part qu'il y avait des êtres des eaux dans le lac de Poudlard. Personnellement, je préfèrerai pouvoir voir un kelpy…

Un kelpy ? Si Reva identifiait correctement la créature, ce ne serait pas une bonne chose. Mais elle doutait fort qu'il y en ait dans le lac de Poudlard. Ces démons des eaux étaient trop dangereux et entreprenants envers les humains pour qu'on les laisse ici. Mais avant que la sorcière ne donne son opinion sur la question, les clapotements redoublèrent, et son compagnon inconnu préféra reculer, tout en entraînant l'Assamaise, une main sur son bras. Elle suivit le mouvement, prudente. Mais alors qu'ils reculaient, les créatures se firent enfin connaître : ces petites cornes, cette peau verdâtres… Il s'agissait de strangulots, de quatre strangulots barbotant aux abords de la berge. En vérité, ils n'avaient sûrement pas l'innocente intention de se limiter à barboter, bien qu'il serait désormais impossible de le prouver. Ces créatures ne pourraient sûrement pas faire grand-chose, mais Reva n'avait pas envie de prendre le risque d'un bain glacé. Ce fut cette fois son tour d'intimer un recul au sorcier.

- Je ne pense pas que l'on risque quoi que ce soit, mais je préfère éviter une baignade en cette saison
, dit-elle une fois à une dizaine de mètres du lac. Je ne crois pas te connaître. Je m'appelle Reva. Reva Rajan.

Ses nom et prénom, c'était bien la seule chose que l'Assamaise prononçait correctement avec son accent, et cela bien parce que justement c'étaient des noms indiens et non anglais. Mais cela faisait longtemps qu'elle ne se souciait plus de la prononciation dans un anglais correct, bien que la chose l'ait terrifiée dans ses débuts sur l'île de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t742-reva-rajan http://harrypotter1991.forumactif.org/t952-reva-rajan
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 130

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Dim 15 Oct - 17:32
Promenade matinaleft. Reva Rajan & Libre



Lorsque Tokyo découvrit les strangulots, il en était ravie. Certes, ce n'était pas un kelpy, mais il se doutait qu'il ne risquait pas d'en croiser à Poudlard.  L'espace d'un instant, l'envie lui frôla de s'approcher des créatures, mais les paroles de la gryffondor l'en empêcha.

- Je ne pense pas que l'on risque quoi que ce soit, mais je préfère éviter une baignade en cette saison.

Il était certain que les créatures ne prendraient pas l'initiative de sortir du lac. C'était donc sans danger du moment qu'ils se tenaient suffisamment éloignés d'eux. De plus, quand bien même l'étreinte de l'animal était puissante, elle n'était pas difficile à défaire. L'inconnue se présenta et Tokyo réalisa qu'il s'était naturellement socialisé. Bien entendu, socialisé était un bien grand mot, mais il s'était approché de lui-même de la jeune fille. D'ordinaire, c'était les autres qui faisaient le premier pas et ils étaient rapidement découragés par le manque de bagou certain du poufssouffle. Tokyo ne pouvait plus reculer, il décida de lui répondre. Après tout, jusqu'à présent il n'avait pas ressenti de gêne, c'était plutôt bon signe.

- Je m'appelle Tokyo Parker, je suis en cinquième année.

Quelque chose aiguisa la curiosité du sorcier. Il était étrange qu'il n'ait jamais croisé la jeune fille dans les couloirs durant les cinq années où il avait été à Poudlard. Il savait qu'il évitait particulièrement les lieux fréquentés, mais certains endroits étaient inévitables comme la grande salle. Le jeune homme scruta le visage de Reva. Elle était jolie et son teint mate l'interrogeait un peu sur ses origines. Tokyo était curieux, ça ne lui ressemblait pas. D'ordinaire, seuls les sujets sur les animaux pouvaient attiser son intérêt.

- C'est étrange que l'on ne soit jamais vu avant... Tu traînes souvent au parc ?

C'était une simple phrase, mais Tokyo espérait qu'elle pourrait déclencher naturellement la conversation. Il n'était pas bavard et ne savait pas trop comment engager une discussion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6è année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Chêne blanc, plume de phénix, 26cm, fine et légèrement flexible
Animal/ux de compagnie : Aucun
Poste(s) : Batteuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Bal de la Saint-Valentin
Ni vu ni connu
Un petit déjeuner agité
Divers : Parle avec un accent indien prononcé
Tatouage de la déesse hindoue Kâli dans le dos, du bas de ce dernier à ses omoplates
Avatar : Sanam Saeed
Points : 0

avatar
Reva RajanGryffondor
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Dim 15 Oct - 23:46
Reva sentit comme une pointe de déception chez le jeune homme quand il s'éloignèrent de l'eau. Non pas parce qu'il ne s'agissait pas d'un kelpy, mais parce qu'il serait bien allé voir les strangulots, apparemment. Sûrement était-il un de ces amoureux de la faune qui aimaient observer cette dernière. L'Assamaise, en ce qui la concernait, avait toujours préféré la beauté d'un paysage à celle d'un animal.
Après s'être présenté, Tokyo Parker, puisque c'est ainsi qu'il s'appelait, dévisagea un instant l'Assamaise.

- C'est étrange que l'on ne soit jamais vus avant, dit-il finalement. Tu traînes souvent au parc ?

Était-ce si étrange ? Le château comptait de nombreux élèves, et il était normal que certains certains passent inaperçus vis-à-vis des autres. Ne pas s'être remarqués était cependant peut-être plus exact.

- Assez, oui, répondit-elle. Et toi ? Je pensais être dans les rares à braver le froid et les horaires matinaux pour profiter du calme des lieux.

En effet, elle n'aurait pas été étonnée de voir l'imposante silhouette de Hagrid en train de travailler dans le parc, mais y croiser un élève à cette heure était chose plus surprenante. On commençait à peine à voir quelques lumières éclairer les fenêtres du château. Bientôt la journée débuterait.
Profitant à fond de la quiétude des lieux, Reva ferma un instant les yeux tandis qu'un souffle de vent froid balayait le domaine. Un léger frisson parcourut son échine alors qu'elle rentrait la tête dans ses épaules tout en esquissant un léger sourire. La fraîcheur vivifiante et la sérénité de ce début de journée étaient décidément bien agréables, et cette conversation matinale n'était finalement pas pour lui déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t742-reva-rajan http://harrypotter1991.forumactif.org/t952-reva-rajan
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 130

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mar 17 Oct - 1:27
Promenade matinaleft. Reva Rajan & Libre



Ainsi, Reva traînait souvent dans le parc. Cette information surprit agréablement le jeune homme qui pensait être le seul, dans l'immensité de ce château, à se réveiller avant l'aube matinale afin de profiter des derniers et paisibles instants du silence de la nuit. Les jardins de Poudlard étaient vastes, on pouvait facilement s'y promener sans jamais croiser âme qui vive. C'était déjà compliqué d'apercevoir des créatures alors il était tout aussi surprenant de rencontrer un être humain. Cependant, il arrivait souvent au sorcier de se défouler et de courir à perdre haleine jusqu'à oublier toutes ses amères pensées. Il y avait fort à parier que cette activité pouvait rendre invisible pratiquement n'importe quel individu

- Non, je flâne dans le parc pratiquement tous les matins.

Tokyo dévisagea la jeune femme silencieusement. Il avait l'intention de s'esquiver discrètement ne sachant pas quoi ajouter de plus, mais ses pieds ne décollaient pas. Il continuait à observer l'inconnue sans aucune raison apparente, juste parce qu'il ne savait pas où poser son regard nappé d'un bleu profond, quasi blanc, souvenir des quelques années de sa vie où il avait été aveugle. Le parc était paisible, placide et la présence de la gryffondor ne jurait pas sur le tableau, elle y avait parfaitement sa place. Tokyo n'aurait voulu l'ôter du cadre pour rien au monde. Après tout, l'immensité de ce paradis n'était pas destinée qu'aux animaux fantastiques, les Hommes bénéficiaient eux aussi du privilège de pouvoir profiter de l'espace.
Le jaune et noir fut soudainement tiré de ses réflexions par le glapissement lointain d'un renard. Il se mordit les lèvres et en profita pour laisser tomber tranquillement sa capuche.

- Tu veux peut-être que je te laisse...

Tout à coup, aussi inattendu que surprenant, Inouk, le chat miniature du garçon avait décidé de sauter des épaules de son maître pour courir droit dans le lac, probablement attiré par le mouvement des créatures. Dans son élan, le félin s'était langoureusement glissé entre les fines jambes de la gryffondor et avait bondit d'une traite vers l'étendue d'eau.

- Oh Câline de bine !

Tokyo accouru à la poursuite de son compagnon. Ce dernier était vraiment irrécupérable. La scène ne dura que quelques instants, tout se déroula affreusement vite. Tout d'abord, le sorcier heurta la jeune fille, puis il se jeta, tête la première sur les berges du lac, attrapant à la dernière minute la queue Inouk. Le chat fut propulsé un peu plus loin à l'abri des strangulots tandis que Tokyo, trempé, se retrouvait plongé à moitié dans l'eau fraiche du matin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Pur Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois de cyprès, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Atmosphère studieuse
Quand les serpents sèment les lions
Les concierges et leurs derniers potins
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Bal de la Saint-Valentin
Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Avatar : Nicole Kidman
Points : -5

avatar
Rosalind FawleySerpentard - Admin
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mar 17 Oct - 19:38



PROMENADE MATINALE

REVA RAJAN & TOKYO PARKER & LIBRE

Rosalind avait très peu dormi. Entrecoupée de cauchemars sans queue-ni-tête, la nuit avait été pénible. Un des rêves l'avait mise en scène au milieu d'une foule d'élèves railleurs lui faisant remarquer qu'elle avait oublié d'enfiler son uniforme, dans un autre son père la déshéritait à cause d'une note désespérante en potions, le dernier cauchemar du lot: @Ted O. Winchester la poursuivant dans les couloirs de l'école avec un couteau ensanglanté, chantonnant doucement: "Rosa, rosa, viens remplir ta part du marché...". *Brrr...* Rien que d'y penser, la fillette se sentait grimacer.

Tôt ce matin, longtemps avant que ses compagnes de dortoir ne se réveillent, décidant que si le sommeil ne lui réservait que des images angoissantes, elle avait repoussé draps et édredons, et, sans bruit s'était levée. Elle avait attrapé le carnet dans lequel elle aimait écrire ses nouvelles et poèmes, et où elle glissait la plupart de ses brouillons.

Elle avait dans l'idée de s'asseoir au bord du lac pour écrire. Voulant cadrer avec l'image d’Épinal qu'elle avait des grands écrivains, elle se visualisait, témoin du lever du soleil, nimbée d'une lumière dorée, l’œil inspiré, jetant sur le papier les prémices d'un chef-d'oeuvre littéraire.

Oui, mais voilà, arrivée sur la berge du Lac de Poudlard, elle se fit la triste réflexion que les fantasmes sont parfois loin de la réalité... Ou du moins, en omettent certains éléments, l'herbe mouillée par la rosée qui trempait son petit derrière par exemple. (Elle avait bien essayé de lancer un Incendio sur une des parcelles d'herbe, comme elle avait vu le faire par des élèves plus âgés, mais avait complètement cramé la petite portion de terrain, et entre la suie et l'humidité, elle avait choisi l'humidité.) Sans parler du froid de canard qui rendait l'écriture difficile. D'ailleurs, elle n'avait pas écrit grand chose. Le lac qui était sensé débloquer magiquement son inspiration ne lui communiquait rien d'autre qu'un profond sentiment d'ennui.

L'écho d'une discussion la poussa à relever le nez de ses travaux d'écriture. Rosalind était assise derrière un petit monticule, un relief qui ne lui permettait pas de mettre un visage sur les voix qu'elle percevait. Vraisemblablement, elles appartenaient à des élèves plus âgés. Ils ne l'avaient pas vue. Tant mieux.

Elle suçota sa plume, cherchant à transposer en mots la lueur bleutée, presque vaporeuse, que créaient les rayons du soleil au contact de la glace recouvrant le lac.

Un miaulement déchirant et un grand bruit d'éclaboussure la fit sursauter. Elle se leva d'un bond pour voir de quoi il retournait. Une élève de Griffondor, du nom de Rajan, se tenait sur la rive. La fillette ne prêtait pas grand intérêt aux plus grands, à moins qu'ils ne dégagent un fort charisme ou ne lui évoquent un certain exotisme. Et c'était le cas de l'Asamaise. Sa tenue traditionnelle au bal d'Halloween avait intriguée Rosalind. Elle avait mené une petite enquête auprès de ses camarades et avait appris le nom de la Griffondor: Reva Rajan. (Une des rares occasions où les petits Lions avaient servi à quelque chose...) Le Poufsouffle qui se trouvait dans l'eau en revanche ne lui rappelait rien. En même temps, il avait l'air plutôt insignifiant. Rosalind pouffa en le voyant trempé et la mine déconfite. *Mais qu'est-ce qu'il a dans ses bras? OH! Un chat! Un tout petit chat!*

Une violente bourrasque interrompit son observation. En se levant, elle avait laissé à terre son carnet de note et ses parchemins, et le vent avait fait virevolter quelques-uns de ses précieux papiers jusque sur le lac. *Non! non! NON!* Sa nouvelle en cours, qui lui avait demandé tant de travail et qu'elle avait promis de montrer sous peu à @Gemma Landre!

Sans réfléchir, la petite fille se précipita vers le lac. Elle s'assura rapidement que la glace était encore assez solide et progressa tant bien que mal vers les feuilles disséminées à quelques mètres du bord, heureusement.

Ou pas. Car Rosalind avait mal jaugé la résistance de la fine couche de glace, et quand elle eut récolté deux de ses irremplaçables parchemins, la surface gelée céda sous son poids.

Elle eut le temps de penser à trois choses:
-Il lui faudrait réécrire cette section de l'histoire.
-Sa nouvelle cape allait être complètement fichue.
-Elle aurait dû insister auprès de sa mère pour apprendre à nager. Cette dernière considérant que, en tant que jeune fille de bonne famille, cette compétence était absolument superflue.

Une pensée qui accrut considérablement sa panique; Se débattant comme elle pouvait, embarrassée par sa cape, elle se rendit compte avec horreur qu'elle n'avait plus pied.

Coulera, coulera pas?:
 

Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Pur Points : 1180

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mar 17 Oct - 22:53
Le membre 'Gemma Landre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Né(e) Moldu(e) Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6è année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Chêne blanc, plume de phénix, 26cm, fine et légèrement flexible
Animal/ux de compagnie : Aucun
Poste(s) : Batteuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Bal de la Saint-Valentin
Ni vu ni connu
Un petit déjeuner agité
Divers : Parle avec un accent indien prononcé
Tatouage de la déesse hindoue Kâli dans le dos, du bas de ce dernier à ses omoplates
Avatar : Sanam Saeed
Points : 0

avatar
Reva RajanGryffondor
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mar 17 Oct - 23:12
Même si, profitant du souffle agréable du vent sur son visage, Reva n’en montra rien, elle fut étonnée d’apprendre que Tokyo était dans le parc presque tous les matins. Effectivement, dans ces conditions on pouvait juger étrange qu’ils ne se soient jamais croisés, lui et elle. Mais après tout, le domaine du château était si grand qu’il y avait bien assez d’espace pour accueillir deux promeneurs en quête de tranquillité sans qu’ils se croisent.
Sous les assauts du vent du Nord, les nuages commençaient à se dissiper, assez pour laisser passer les premiers rayons du soleil. C’était enfin l’aube, et avec elle le monde s’éveillait. Au loin, on entendit le cri d’un animal, un petit animal à en juger par le son relativement aigu. Qu’était-ce exactement ? La sorcière aurait parié sur un renard, mais sans certitude.

- Tu veux peut-être que je te laisse…, dit soudain le jeune homme.

Pas nécessairement, à moins que lui-même n’ai envie de partir. Ce qui était peut-être le cas, car il ne semblait pas des plus à l’aise en compagnie d’autres personnes. Mais l’Assamaise n’eut pas le temps de formuler sa réponse, car une chaîne d’événements inattendus se déclencha soudainement.

Tout d’abord, il y eut le chat, ce petit chat qui sauta de l’épaule de son camarade bipède, fila entre les jambes de Reva pour courir vers le lac dans un long miaulement. Dans la demi-seconde qui suivit, c’était au sorcier de réagir en se lançant à la poursuite du petit félin en jurant. Il percuta l’épaule gauche de la sorcière en tentant de rattraper l’animal au plus vite et allant de ce fait au plus court. Reva rétablit rapidement son équilibre en allant chercher un appui sûr pour sa jambe gauche, mais avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit d’autre, Tokyo plongeait pour attraper son chat avant qu’il ne saute dans le lac. Il ne l’eut qu’in extremis, au sens figuré comme au sens propre puisqu’il le saisit par la queue avant de le projeter d’un grand geste du bras en arrière, loin de l’eau. Lui en revanche avait fini son plongeon la tête dans le lac, voire un peu plus du fait de la glissade dans la neige qui avait suivi l’atterrissage.
L’Assamaise resta interdite sur le coup, ne sachant pas si elle devait rire ou vérifier l’état du jeune sorcier. Il ne s’était sûrement pas fait mal car la neige aurait amorti sa chute, mais il devait sûrement être gelé. Cependant, la sorcière n’eut pas même le temps de choisir entre ces deux options, car la chaîne infernale des événements déclenchés par le chat n’était pas encore arrivée à son terme.
En effet, on vit soudain une gamine débouler de derrière un repli de terrain, courant après des feuilles que la dernière bourrasque lui avait sûrement arrachées. Tout se serait passé simplement si les écrits ne s’étaient pas posés sur une surface gelée du lac… Car la petite fille, dans l’insouciance de son jeune âge, n’abandonna pas la poursuite. Elle s’aventura sur la glace.

-N-…  commença Reva, qui, malgré les quelques mètres qui les séparaient, tendit la main droite vers la fillette dans un geste réflexe pour l’interpeller et lui signifier d’arrêter.

Trop tard. Dans un sinistre craquement, la glace se rompit sous les pieds de l’apprentie sorcière qui disparut dans l’eau sombre.

- Non ! cria l’Assamaise en courant vers la berge.

Tokyo pouvait attendre. Il n’avait que la tête et les épaules dans l’eau, la petite en revanche était complètement immergée. L’eau glaciale et ses vêtements l’empêcheraient de remonter à la surface, et même si elle y parvenait, elle aurait du mal à se hisser sur la glace sans la faire céder maintenant que la couche qui couvrait cet endroit du lac était brisée. Et il y avait toujours les strangulots, pour peu qu’ils n’aient pas battu en retraite devant Tokyo !
Alors que Reva retirait déjà sa cape tout en courant, elle vit la tête de la petiote ressortir un moment, alors qu’elle essayait de s’appuyer sur la glace. Celle-ci céda derechef, mais il n’en fallait pas plus à la sixième année pour tenter quelque chose.

- Mobilicorpus ! lança-t-elle en brandissant sa baguette sur la petite qui se débattait dans l’eau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t742-reva-rajan http://harrypotter1991.forumactif.org/t952-reva-rajan
Aucune
Sang : Pur Points : 1180

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Mar 17 Oct - 23:12
Le membre 'Reva Rajan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 4 Faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 130

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Jeu 19 Oct - 5:09
Promenade matinaleft. Reva Rajan & Libre




Il y a des moments dans la vie où tout s'enchaîne à un rythme effréné, presque brutalement sans que l'on n'ait rien demandé à personne. C'était le cas ce matin-là. Le soleil commençait à peine à percer l'horizon de cette paisible journée, lorsque Inouk brisa ces dernières chances d'espérer pouvoir profiter tranquillement d'un bon moment.

Le garçon avait bondit, sans réfléchir. Son chat, c'était sa seule raison de vivre à Poudlard, la béquille sur laquelle il s'appuyait. Sans lui, la vie au château n'aurait été que monotonie et sombres pensées. Bien que le garçon était habituellement inexpressif, vide et absent, son chat lui permettait de retrouver par moment le fantôme qu'il avait été par le passé. Une personne pétillante de vie, fonceuse et un tantinet espiègle. Quoi qu'il en soit, il aurait été prêt à se donner en pâture aux strangulots ou à se jeter dans les flammes d'un dragon en furie plutôt que de voir son chat mourir sous ses yeux.

A moitié trempé, couché sur le sol, Tokyo reprenait peu à peu ses esprits. Son cerveau tourbillonnait à mille à l'heure et plusieurs questions le tiraillaient. Est-ce que son chat allait bien ? Les strangulots avaient-ils fui devant son terrible plongeon ? Mais surtout, quelle était cette agitation si soudaine ? Tout se bousculait, tout tournait autour de lui. Peut-être que l'eau froide lui avait fait un choc ou peut-être qu'il s'était cogné lors de sa chute ? Il n'en savait fichtrement rien.

Tout doucement, il se releva péniblement et cala son chat dans ses bras. Il lâcha un soupir de soulagement lorsqu'il remarqua que le félin n'avait même pas une égratignure. Il en profita pour retirer sa cape et la sécher à l'aide d'un sortilège. Il n'aperçut pas tout de suite la scène qui se déroulait juste derrière lui. S'il s'était tourné à ce moment-là, il aurait peut-être eu le temps de réagir, mais la santé de son chat l'avait absorbé.

Le poufssouffle capta l'agitation un peu plus tard, lorsque Reva cria un "non !" qu'il ne comprit pas tout de suite. Il se tourna alors vers le lieu de l'attention de la gryffondor. C'est à ce moment-là qu'il la découvrit. Une sorcière barbotait en plein lac. Tokyo grimaça et plissant les yeux et ne put s'empêcher de s'exclamer.

- Bougre, mais elle est folle, l'eau est bien trop froide !

Si son temps de réaction se fit long, c'est qu'il n'avait encore les idées claires. Néanmoins, celles-ci se replacèrent d'elles-mêmes à la vue de la baguette pointée de Reva. La jeune fille au beau milieu du lac, dont il ignorait l'identité, l'âge ou la maison, était en train de se noyer !

- Mobilicorpus !

Le sort de Reva fonctionna parfaitement et le corps de la sorcière fut ramené au large. Tokyo ne s'étonnait pas de l'efficacité de la gryffondor, celle-ci paraissait intelligente. Le jaune et noir s'agenouilla rapidement près du corps de l'inconnue dès qu'elle fut délicatement posée sur le sol. Il voulait s'assurer qu'elle aille bien. Il n'avait jamais aperçu la jeune fille auparavant. Dans tous les cas, elle paraissait si petite, si frêle dans ses habits imbibés d'eau qu'il ne lui fallut pas longtemps pour enlever sa cape et l'enrouler autour d'elle. Était-elle consciente ?

LANCER DE DES

LANCER DE DES:
 



 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Pur Points : 1180

avatar
Maître du JeuMaître de Jeu
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ - Jeu 19 Oct - 5:09
Le membre 'Tokyo Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Promenade matinale - TERMINÉ -
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade matinale - TERMINÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenade matinale (terminé)
» Promenade matinale [pv Lord Vlad]
» Promenade matinale [Ookami et Zaak]
» Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Domaine de Poudlard :: Parc de Poudlard-
Sauter vers: