AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Invité
MessageEntretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Mar 10 Oct - 23:01



Entretien d'embauche
ft. Tokyo Parker


Les premiers rayons de soleil venaient de transpercer le haut de la vitrine de la Ménagerie, en ce samedi matin. Le rendez-vous de Siaan n'allait pas tarder... s'il tenait à obtenir le poste tant convoité. Un retard même infime pourrait être un motif de refus, pour le Loup-Garou, car il devait pouvoir compter les yeux fermés sur ses employés. La ponctualité était donc une qualité hautement recherchée.

Siaan se défit de son manteau et le pendit à la patère qui jouxtait le comptoir. Après quoi il attrapa dans l'une des poches la lettre que lui avait envoyé le jeune monsieur Parker, et la relut entièrement avec attention. L'élève émettait nombre de précisions quant à son passif au contact des créatures, magiques ou non, et il avait été celui qui avait le plus attiré l'intérêt de monsieur Abellum. Celui-ci espérait que la rencontre avec le jeune homme serait tout aussi instructive.

Siaan recherchait un employé capable de faire nettement la différence entre un noueux et un hérisson, et suffisamment compétent pour s'occuper des salamandres sans se brûler les doigts. Un employé qui pourrait de temps à autres gérer la boutique seul, afin de permettre au gérant de crapahuter de par le Monde à la recherche de nouveaux spécimens (destinés ou non à la vente).

Le bruit de la porte qui s'ouvrait avait intérêt à très vite se faire entendre si monsieur Parker ne voulait pas se faire recaler d'office...



Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle - Préfet
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 355

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Jeu 12 Oct - 3:12
Entretien d'embaucheft. Siaan Abellum



Le soleil n'avait même pas encore frappé à la fenêtre du dortoir que le jeune sorcier était debout. Il avait hâte que cette journée commence et s'était empressé d'enfiler les habits sagement préparés la veille. Il ne voulait pas paraître négligé et c'était dans cette optique que Tokyo avait choisi sa tenue pour son entretien d'embauche. Après ça, le jeune garçon était sorti faire un tour dans le parc. Une habitude qu'il avait conservée dans le but de profiter du silence matinal et de frôler l'espoir de rencontrer un animal ayant quitté son repaire avant l'arrivée des Hommes. Parfois, lorsqu'il avait trop de pensées en tête, le garçon courait jusqu'à tant qu'il ne puisse plus penser à rien. Cependant, ce matin-là, Tokyo profitait sereinement de la fraîcheur matinale afin de se remémorer les lectures qu'il avait entreprises depuis que Mr Abellum l'avait convié à un entretien. Bien que lire des manuels et encyclopédies sur le monde animal fut avant tout un hobby, il voulait ne rien omettre et était conscient qu'il avait encore beaucoup à apprendre. Ce poste était parfait pour continuer à enrichir sa passion.

Ce petit tour terminé, le moment était enfin arrivé. Tokyo alla déposer Inouk, son chat miniature, pour qui il avait aménagé une couchette dans une de ses poches, au dortoir.

- Je ne peux pas t'amener Inouk, pas cette fois !  Mais je te promets de t'acheter des friandises à la boutique.

Chose assez rare, le garçon était presque souriant. Ce sentiment ne lui était pas arrivé depuis longtemps. L'annonce à l'animalerie avait comme révélé la part de lui qui s'était endormie. Peut-être que le soudain courage dont il avait fait preuve en invitant Lou au bal y était pour quelque chose ? Tokyo était heureux d'avoir été retenu pour participer à l'entretien d'embauche. Peu importe le résultat, le seul fait de rencontrer le magizoologiste était déjà un évènement qui ravissait le garçon. Il espérait de tout cœur que son profil pourrait convenir. En termes de compétences, il n'avait pas trop de craintes, il s'y connaissait un peu, suffisamment en tout cas, pensait-il, pour un poste de stagiaire. Non, ce qui inquiétait le jaune et noir, c'était sa personnalité. Il s'était beaucoup renfermé depuis ces trois dernières années et si le gérant attendait une personne qui souriait à tout va, ça risquait d'être compliqué. Malgré tout, il était prêt à faire des efforts et à se donner à cent pour cent. Après tout, quelle meilleure raison que celle-ci pouvait l'inciter à sortir un peu de sa coquille ?

Quelques temps après, Tokyo marchait le long du chemin de traverse et tentait d'évacuer son stress. La journée s'annonçait ensoleillée et ce fait fut particulièrement apprécié par le garçon. Une fois devant la devanture, il prit une longue inspiration et rentra dans le commerce avec quinze minutes d'avance. Ses parents, avant de mourir, lui avaient toujours appris que la ponctualité était importante, mais qu'il ne fallait pas pour autant arriver trop tôt. Il se dit que quinze minutes d'avance étaient l'idéal.

A son entrée, la porte s'ouvrit dans un bruit qui lui était propre et le jeune garçon découvrit la boutique. La première chose qu'il vit fut les étals devant lui qui semblaient comporter multiples accessoires et de la nourriture pour animaux. A sa gauche des cages tapissaient presque le mur entier et il pouvait entendre les bruits, des plus familiers aux plus inattendus, des animaux présents dans les lieux. Tokyo aperçut très vite le magizoologiste près de son comptoir et se dirigea tranquillement à sa rencontre. A cet instant, tout son stress s'envola. Tokyo était serein, il se sentait dans son élément.

- Bonjour ! Dit-il calmement. Je suis Tokyo Parker, nous avons rendez-vous pour le poste d’assistant dans votre boutique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Ven 13 Oct - 14:40



Entretien d'embauche
ft. Tokyo Parker


À peine avait-il eu le temps de déposer son manteau et de relire la lettre de monsieur Parker que Siaan entendit la clochette de l'entrée tintinnabuler, annonçant l'arrivée d'un nouveau venu. Le gérant releva vivement la tête et eut un sourire satisfait en voyant le jeune homme. Il était extrêmement ponctuel, et c'était une très bonne chose.

Mr. Abellum s'avança à sa rencontre, près de la porte d'entrée, et lui tendit la main en disant "Bonjour monsieur Parker, ravi de faire votre connaissance." Bien que taciturne et assez timide de nature, Siaan avait toutes les notions de politesse et, surtout, un âge supérieur à celui de son interlocuteur. Le respect de l'âge, pour une fois, c'était à lui qu'on devrait le témoigner. Ça le changeait de toutes ses rencontres avec d'anciens magizoologistes érudits, à la retraire, auprès desquels Siaan avait perfectionné ses connaissances.

Il tendit ensuite le bras en direction de la patère, à côté du comptoir. "Vous pouvez déposer vos affaires ici." Siaan attendit que le jeune homme se soit exécuté et, croisant les bras sur sa poitrine, ajouta : "Nous allons tout de suite entrer dans le vif du sujet, si vous le voulez bien. D'après votre lettre, je sais déjà pourquoi un poste au sein de la ménagerie vous intéresse. En revanche, je n'ai que votre parole pour témoigner de vos compétences." Siaan laissa ses mots en suspens, le temps de jauger la réaction de Tokyo, puis enchaîna : "Nous allons donc y remédier. Pour commencer, dites-moi comment, en théorie, vous vous occuperiez d'une salamandre si un client vous demandait d'en voir une de près."

Mr. Abellum observa attentivement la réaction du jeune homme et écouta patiemment sa réponse, sans l'interrompre. Il attendrait beaucoup de son employé, si tant était que Mr. Parker se révélait avoir les qualités requises pour le devenir.



Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle - Préfet
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 355

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Sam 14 Oct - 4:52
Entretien d'embaucheft. Siaan Abellum



Tokyo serra respectueusement la main que le magizoologiste lui tendait. C'était une poignée de main mesurée et délicate presque comme une incitation au dialogue. A l'invitation du professionnel qui le sollicitait à poser ses affaires, le jeune sorcier ôta sa cape et l'accrocha délicatement au patère avec légèreté. Il se souvenait d'une de ses mésaventures chez Gaichiffon où il s'était retrouvé entremêlé dans les accoutrements d'un mannequin et ne souhaitait pas à nouveau vivre cette situation embarrassante. A peine eut-il eu le temps de se retourner que monsieur Abellum enchaîna directement sur le point essentiel de leur rendez-vous. Ce fait convenait parfaitement au garçon qui se connaissait suffisamment pour savoir qu'il aurait rencontré quelques hésitations s'il avait dû engager une conversation autre que celle portant sur les animaux.

- Nous allons tout de suite entrer dans le vif du sujet, si vous le voulez bien. D'après votre lettre, je sais déjà pourquoi un poste au sein de la ménagerie vous intéresse. En revanche, je n'ai que votre parole pour témoigner de vos compétences

Le jaune et noir hocha la tête en guise d'approbation face à ces paroles. Il était en parfait accord avec le magizoologiste. Une lettre ne fournissait que des mots, des lettrines qui s'enchaînaient les unes derrière les autres pour ne former parfois qu'une exaltante aventure qui s'égarait de la réalité. Fort heureusement, Tokyo n'était pas du genre à laisser glisser sa plume pour narrer des histoires palpitantes si celles-ci n'étaient pas basées sur du concret.

- Nous allons donc y remédier. Pour commencer, dites-moi comment, en théorie, vous vous occuperiez d'une salamandre si un client vous demandait d'en voir une de près

A l'évocation du sujet, le regard bleu hypnotique de Tokyo s'illumina de quelques étincelles. Il n'avait jamais manipulé de salamandre dans le cours de sa vie. En revanche, il appréciait ce genre de créatures qui vivaient à travers les éléments naturels et avait pu en observer plusieurs fois en cours. Le sorcier prit quelques secondes, il réfléchissait à la manière dont il pourrait procéder avant de se lancer avec un vif intérêt.

- Si un client me demande de lui montrer une salamandre de près, je pense que dans un premier temps, je la lui présenterais dans les flammes qui la nourrissent. Bien entendu, s'il souhaite l'observer hors du feu, il faudrait que celle-ci soit alimentée régulièrement avec du poivre. Si c'est le cas, je pourrais la sortir de l'embrasement pour un maximum de six heures. Enfin, dans ce contexte, je pense que dix minutes seront largement suffisantes.

Pour l'attraper et la montrer au client, s'il s'agit d'une salamandre classique, je la manipulerais avec précaution avec des gants en peau de dragon afin de ne pas me brûler. Je pourrais aussi utiliser le sortilège « gèle-flamme » qui peut me permettre de gagner en précision dans mes mouvements sans que ça n'altère sa santé, ni que ça n'agrège les flammes qui sont primordiales à sa survie. Etant donné qu'il s'agit d'un animal de classe 3, je serais attentif à ce que le sorcier soit compétent si jamais il souhaite le manipuler.


Le jaune et noir se laissa quelques instants. Il ne voulait pas offenser le gérant de la boutique en parlant trop mais reprit calmement :

- Bien entendu, si le client souhaite voir une salamandre d'Amazonie, qu'on différencie de part sa taille et sa couleur, il serait peut-être plus prudent de geler ses flammes pour la figer… Mais…. Pour être honnête, j'ignore si ce procédé a un impact sur la santé de l'animal, je sais juste qu'il se pratique. De ce fait, s'il venait une salamandre d'Amazonie, je m'en remettrais à vos connaissances pour découvrir la meilleure méthode à sa manipulation avant qu'un client ne vienne me demander des détails.

La santé de l'animal était indéniablement le plus important pour Tokyo. Il était évident qu'il fallait répondre aux besoins du client, mais il savait qu'il ne le ferait pas au détriment de la créature et qu'il ne prendrait pas de risque inutile. Tout au long de ses explications, sa voix avait été calme et douce, mais on pouvait y lire par moment que le garçon n'était pas rassuré. Il essayait de se montrer confiant et serein, comme cela avait été le cas à son entrée dans la boutique. Cependant sa réserve naturelle le trahissait par moment. Un ou deux furtifs regards vers le côté, une main calmement posée sur sa nuque, un discret entremêlement de ses mains. Des petites choses qui faisaient de lui un humain avant tout. Malgré tout, il aurait pu parler de l'animal durant des heures de temps, mais ce n'était pas le but premier de cet entretien. Surtout qu'il n'était pas très bavard de façon générale, quand bien même le sujet sur les créatures pouvait l'inciter à dialoguer beaucoup plus qu'à l'accoutumé.

Tokyo émit un faible sourire, un de ceux qui se font rares, parfois qui tardent à arriver, mais lorsqu'ils parviennent à surgir se montrent être des plus sincères.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Dim 15 Oct - 8:41



Entretien d'embauche
ft. Tokyo Parker


Agréablement surpris de constater que le jeune monsieur Parker en savait autant qu'il le prétendait dans sa lettre, Mr. Abellum décroisa les bras lorsque il eut terminé sa tirade. "Bien, très bien, monsieur Parker. Je vois que vous connaissez bien la théorie. Vous n'avez omis, il me semble, aucun détail important." Le gérant se détourna soudain pour se rapprocher du comptoir. Par-dessus son épaule, il lança à son interlocuteur : "Une tasse de thé, peut-être ?"

Il disparût ensuite dans l'arrière-boutique pendant quelques minutes, laissant Tokyo seul dans l'animalerie. Siaan ressortit avec une tasse fumante dans chaque main. N'ayant pas attendu, ni entendu, la réponse à sa question, il avait présumé que le jeune homme boirait avec lui.

Se dirigeant vers le pavillon des créatures magiques, après avoir donné sa tasse à Tokyo, le gérant continua : "Venez avec moi, monsieur Parker." Siaan s'arrêta devant la cheminée, tout au fond à gauche du pavillon, et contempla les salamandres qui crépitaient dans les flammes. Avalant une gorgée de thé brûlant, il tourna son regard vers le garçon puis attrapa une paire de gants en peau de dragon posés à côté de l'âtre. "Quand vous aurez fini votre thé, vous enfilerez ça. En attendant, dites m'en un peu plus sur vous..."

Siaan était curieux de savoir qui se cachait sous la tignasse blonde de l'élève de Poudlard. Il savait déjà que Tokyo aimait s'occuper des animaux, et s'y connaissait bien, mais il ne savait que trop peu de choses sur son tempérament et, plus encore, son passé.



Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle - Préfet
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 355

avatar
Tokyo Parker
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker - Lun 16 Oct - 4:14
Entretien d'embaucheft. Siaan Abellum



Tokyo accepta la tasse de thé tendue par Mr Abellum en le remerciant et le suivit jusqu’à une cheminée dont une odeur acre de fumée se dégageait. Au cœur de celles-ci des salamandres semblaient donner l’impression de danser à travers les flammes. C’était un spectacle qui enchantait agréablement le jeune sorcier qui les observait avec attention.

- Quand vous aurez fini votre thé, vous enfilerez ça. En attendant, dites m'en un peu plus sur vous...

Les choses allaient considérablement se compliquer. Mr Abellum l'incitait à parler de lui. Si cela devait arriver à un moment donné, le jaune et noir espérait y échapper. Il se remémora les joyeux instants qu'il avait passés dans le ranch familial. Chacune de ses occasions lui avaient ouvert la porte de sa passion, permis d'acquérir de l'expérience, de surmonter des déceptions et de vivre des joies inestimables. Son passé, c'était une grande part de lui-même. Son expérience, sa passion, son énergie vitale émanaient inévitablement de son vécu à la ferme. Tokyo dévia durant un bref et furtif instant le regard, mais se reprit très rapidement. Il était motivé et c'était ça qui comptait dans les circonstances actuelles.

- Eh bien... Je dirais que je suis une personne plutôt discrète, quelqu'un de relativement calme et patient. J'ai toujours aimé les animaux, j'ai grandi avec eux. Je les trouve passionnant et je peux passer des heures à les observer ou me documenter à leur sujet. J'apprécie, notamment, me lever avant l'aube et me promener à la tombée de la nuit pour essayer d'en apercevoir de temps à autre. Comme je vous le mentionnais dans ma lettre, j'ai vécu dans une ferme, beaucoup d'animaux différents y étaient présents ainsi que des créatures sauvages qui provenaient des forêts avoisinantes. Les équidés étaient la spécialité du ranch. J'ai beaucoup appris grâce à eux et pas que d'un point de vue intellectuel, je dirais sur moi-même aussi. Par exemple, la voltige m'a permis d'acquérir la confiance de l'animal, mais aussi de gagner en assurance. Il ne faut craindre ni la chute, ni l'échec. C'est un exercice qui nécessite d'analyser l'espace, ses propres mouvements et être attentif à l'attitude du cheval afin d'être en parfaite harmonie avec lui. C'est un travail qui se pratique à deux en particulier car il s'agit d'un animal d'un naturel craintif qui peut se montrer imprévisible. Mes parents étaient intransigeants lorsqu'il s'agissait d'être en interaction avec n'importe quelle créat…

D'un coup, Tokyo marqua une pause. Il se rendait compte qu'il parlait avant tout au passé. Devait-il aborder le sujet ? Il se sentait pris dans une terrible impasse, la possibilité de ne pas omettre le fait qu'il ne résidait plus dans la ferme de ses parents était délicate. Il sentit durant un instant la panique se répandre en lui, ses mains devenaient moites et le garçon aurait donné cher pour s'échapper. Il baissa sa tête au moment même où l'expression de son visage devient indéchiffrable et se mordit les lèvres. Il savait pourtant qu'il était ardu de ne pas évoquer, ne serait-ce que par une phrase, qu'il ne pratiquait plus rien à l'écurie, lieu magique où il avait grandi avec une famille qu'il aimait plus que tout. Tokyo n'était pas du genre à s'apitoyer, il avait encaissé jusqu'à présent. Non, il n'allait pas craquer, il ne pouvait pas se le permettre. C'était ainsi que la vie était faite, il y avait des hauts et des bas et parfois la descente semblait insurmontable jusqu'à l'instant où une lumière jaillissait en un chatoyant éclat et émanait de plus en plus fort comme un trésor inestimable. Tokyo releva la tête, une vive lueur de détermination habillait le bleu profond de ses yeux.

- Excusez-moi !  En fait... Je... heu...Comment dire... Le ranch a été mis à la vente il y a trois ans. Mes parents sont…décédés. De ce fait, je ne suis plus autant en contact avec les animaux qu'avant.

C'était très difficile pour le sorcier qui avait marqué de quelques vives hésitations ses propos. Il ne pouvait plus éviter le sujet, ses parents n’auraient jamais voulu qu’il se laisse aller de la sorte surtout pour quelque chose qui lui tenait à cœur. Néanmoins,  il dévia la révélation vers sa source de motivation afin d'esquiver ses amères pensées. Il ne cautionnait pas que Mr Abellium puisse s’imaginer que cet évènement pouvait s’avérer faire obstacle à son affection.

- Malgré tout, ma passion s'est développée encore plus et j'aspire réellement m'engager dans un poste en relation avec les animaux. Les créatures sont toute ma vie aussi bien mon passé que mon avenir et c'est ce qui m'a amené à postuler chez vous. J'ai aussi la chance d'avoir pu garder mon cheval, une jument de feu dont je m'occupe pendant les vacances.

A l'évocation de sa jument, le jeune homme ressentit un sentiment d'allégresse. Il posa sa tasse sur l'âcre et enfila les gants en peau de dragon. Il était fin prêt à passer à la pratique si, bien entendu, Mr Abellum en avait terminé avec les questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker -
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien d'embauche ft. Tokyo Parker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: London :: Diagon Alley :: Magical Menagerie-
Sauter vers: