AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 16:00


Restée seule dans son dortoir, Andromeda regardait la robe qu'elle avait prévu de mettre pour le bal qui avait lieu le soir même. Bien que la demoiselle ne s'intéressait pas encore vraiment aux garçons, même si elle avait un coup de cœur pour un de ses camarades, et que la Saint-Valentin n'était pas au cœur de ses priorités, elle ne voulait pas louper l'occasion de faire la fête et de s'amuser. Même si l'idée d'y aller sans cavalier la stressait un peu, car elle craignait d'être la seule sans partenaire. Voilà pourquoi alors que tous ses camarades étaient déjà allés rejoindre la Grande Salle, elle n'était même pas encore habillée. Bon, elle s'était déjà coiffé et maquillé, pourtant, elle n'arrivait toujours pas à enfiler cette robe de la couleur dorée qui était devant ses yeux. Après dix bonnes minutes d'observation, elle se décida enfin. L'adolescente revêtit donc sa tenue de gala et enfila ses chaussures à talons hauts. Bien qu'elle n'avait jamais été complexée par le fait d'être plus petite que la moyenne, elle trouvait que c'était quand même plus élégant d'avoir quelques centimètres en plus. Un dernier regard dans le miroir pour vérifier que tout était en ordre et elle attrapa le masque qu'elle avait prévu de mettre histoire de rester un peu plus longtemps anonyme et de surmonter un peu le stress qu'elle ressentait sans véritable raison. Alors qu'elle quittait le Salle Commune des Poufsouffles, Rommi préféra ne pas mettre son masque tout de suite. En effet, ce dernier lui cachait un peu la vue et elle craignait de se prendre les pieds dans les escaliers.

Lorsqu'elle arriva enfin sur le seuil de la Grande Salle, Rommi resta un instant sur le seuil, observant les élèves déjà présent et qui étaient attablés en attendant le lancement des festivités. Elle attacha son masque et entra dans la pièce décorée pour l'occasion. En voyant tous ses papillons virevolter un peu partout, l'adolescente ce senti tout de suite mieux. Alors que le directeur entamait son discours d'inauguration de la soirée, la petite blonde se faufila parmi les tables pour rejoindre une place disponible. Son regard croisa celui d'une autre élève qui se pencha directement vers sa voisine pour lui parler. La poufsouffle ignorait qui elle était et sans son uniforme, elle ignorait même à quelle maison elle appartenait, mais elle se moquait pas mal de tout cela au final. Elle voulait juste profiter de cette soirée. Alors que les plats apparaissaient sur les tables, la petite blonde s'installa à une table et se servit. C'est à ce moment-là que son regard croisa celui de son camarade d'exploration, c'est-à-dire @"Lucas Lancaster". Elle lui esquissa un sourire et se mit à picorer en discutant avec ses voisins.

Le festin toucha enfin à sa fin et le professeur Dumbledore reprit la parole pour annoncer que les Bizzar'Sister allait animer la soirée et qu'une élection était prévu pour choisir le roi et la reine de l'établissement. Le résultat risquait d'être marrant, même si la jeune fille ignorait pour qui elle allait voter. Tandis que les tables laissaient place au dance floor, elle se rapprocha de Lucas, histoire de se mettre dans l'ambiance.

« Salut Lucas. Ca te dit de danser avec moi ? Sauf si tu as déjà une future conquête en vue ? »

Rommi commençait à bien connaître le jeune homme et son côté dragueur ne lui était étranger.

Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'ébène, cœur de crin de licorne, 29 cm, très grande souplesse
Animal/ux de compagnie : Lilith, une petite chatte de la race des chartreux
RPG en cours : Quand les serpents sèment les lions
Bonnie and Clyde (enfin... presque)-
Chapitre 1

Délit de faciès
Merry Christmas - Glasgow - 26 Décembre 1991
Au mois des fleurs, après les froids
La Guerre des Sorciers
Il fallait qu'on se retrouve
Investigations à la bibliothèque
Inventaire : Cape d'invisibilité
Nimbus 2000
Cadenas magique
Révélateur
Bon pour une révérence

Divers :

Avatar : Nicole Kidman
Points : 0

avatar
Rosalind FawleySerpentard
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 16:50



BAL DE LA SAINT-VALENTIN


-J'ai préféré venir seule. Enfin, même si au départ j'aurais préféré ne même pas venir ... Et toi ?

-Pareil. Tout ce cirque autour des cavaliers c'est très surfait finalement, déclara-t-elle en dissimulant un soupçon de regret. Mais rater la fête? Oh, non, j'aime trop danser, toute seule ou pas!

Elle jeta un dernier regard vers Malefoy et décida de se faire inviter pour une danse. Cousine possessive ou pas. Cette résolution prise, elle s'adressa de nouveau à Gemma, la complimentant sur le choix de sa tenue.

Mais elle s'aperçut rapidement que la petite brune ne l'écoutait que d'une oreille. L'expression de son visage s'était faite dure.

- Tu vois la fille, là-bas, demanda-t-elle soudainement à Rosalind en désignant une élève de Pouffsouffle, à la robe dorée, il faut absolument qu'on l'humilie ce soir, peu importe comment. Je veux que tout le monde s'en moque et qu'elle meurt de honte.

Cette déclaration prit Rosalind au dépourvu. Et le visage de Landre était sans équivoque, elle lui demandait de prendre part à la vendetta, et ce, séance tenante. Qu'avait-donc bien fait la Troisième Année pour provoquer cette colère? La fillette trouvait la démarche risquée, en pleine foule... elles risquaient de se faire repérer. Quoiqu'au dernier bal, c'était jutement cette foule qui lui avait permis de subtiliser de l'Elixir d'Euphorie. Et elle avait attendu longtemps l'occasion de gagner la confiance de Gemma. Si cette dernière lui demandait son aide, elle devait avoir ses raisons. Fawley réfléchit quelques secondes, retint les questions qui lui brûlaient les lèvres et écarta les premières idées qui lui veanaient en tête...

Elle observa la Pouffsouffle qui se tenait non loin de la table aux bannières jaunes et noires. Elle devait le reconnaître, sa robe était magnifique... Elle eut soudain un sourire malicieux et leva la tête vers Gemma.

-Elle a vraiment une très belle robe, tu ne trouves pas? Ça serait vraiment dommage si il lui arrivait quelque chose... Et saisissant un pichet de jus de citrouille près de son verre, elle poursuivit à voix basse, moi je me sentirais très mal si quelqu'un me renversait son verre dessus. Alors, une cruche...

Codage par Lou Perkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t323-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t339-journal-de-rosalind-fawley http://harrypotter1991.forumactif.org/t383-rosalind-fawley
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Septième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 0

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 16:52
 Bal de la Saint Valetnin Un cœur ? Pourquoi faire ?  All

Un nouveau bal, encore. Un de plus, parfois, les années de Poudlard donnaient une impression quelles se ressemblaient toute dû à tous ces bals, il devait en avoir au moins quatre dans une année, vous ne pouvez imaginer comme cela devient monotone, même si depuis sa quatrième année, Kieran avait trouvé un tout autre intérêt pour ceux-ci, enfin, ses pensées pouvaient partir dans ces terres chaleureuses, cette année, cela c'était plutôt mal passé, entre le bal de Septembre où l'irlandais avait fait simplement le choix de ne pas y participer et celui d'Halloween où il avait eu l'idée saugrenue d'inviter cette folle de cinquième année qui n'arrêtait pas de lui parler de sa vie au combien dramatique et qui s'était même terminé sur une...Cette... Rien que de repenser à cela, une nausée remontait dans la gorge du jeune homme qui vint frotter frénétiquement ses lèvres d'un revers de manche. Mais malheureusement pour lui, ce soir, ça n'allait pas s'arranger, il avait eu l'audace d'inviter une adulte, et même si l'idée de passer outre l'interdit était excitante, il commençait à doucement le regretter au fond de lui, ayant l'amer gout en lisant la lettre de sa cavalière de ce soir, qu'elle n'avait peut-être jamais réellement grandit. Mais il était bien trop tôt pour juger d'une soirée, même si Kieran se préparait déjà avec ses plans de secours. Il serrait un peu plus le nœud de sa cravate en se fixant devant le miroir. Il n'avait pas choisit quelque chose de très extravagant, non, il aimait resté dans quelque chose de discret, qui faisait plus homme que fêtard. Remontant ses manches courtes de sa chemise puis arrangeant doucement Gilet de costume, il était presque prêt. Il ne lui manquait plus qu'une petite touche, au vu du risque de ce soir, cela ne serait pas de trop, il attrapait alors son masque et vint passer celui-ci sur son visage pour en dissimuler la partie haute. Là, il était bien. Après un bref hochement de tête il se mit en route.

Et c'était ainsi qu'après être remonté du sous sol pour atteindre le rez de chaussée, il arrivait devant l'immense porte de la grande salle, mais au contraire de ce qu'elle avait pu lui écrire, il n'était pas décidé à entrer, il n'avait pas faim et préféré à la place, attendre calmement, le moment où elle, elle serait là. Malgré le fait que Kieran se montrait méfiant envers la jeune femme, il était tout de même curieux de voir celle-ci dans sa robe, mais une autre petite idée faisait son petit chemin dans sa tête. Et si elle ne venait pas ? En soi, ce ne serait pas vraiment grave, au contraire même, ça l'arrangerait. Mais il devait avouer que cela serait bien dommage. Ses iris se portèrent alors à l'intérieur, voyant déjà la foule s'agiter tandis que l'irlandais plongeait ses mains dans les poches, le dos droit, il patientait, sagement, du moins, pour le moment.  

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 5ème
Option #1 : Divination
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Bois de Sorbier - Plume de Phoenix - 23,8 cm
Animal/ux de compagnie : Horace (Hibou Grand-Duc)
Poste(s) : Préfète & Poursuiveuse de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : Privés :
Homework assistance (Ted)
Promenade de santé (Marie-Lise)
L'entraînement aux Sortilèges (Jane)
Papotage à l'irlandaise (Elizabeth)

Libres :
Le banquet et bal d'Halloween
Le banquet et bal de St Valentin
Ni vu ni connu (Gryffondor)
Anniversaire surprise de Tokyo (Tokyo & Invités)

Cours :
Le Raisin de Couleuvre
Les Diricos
Divers : Détails personnels :
• Homosexuelle.
• Gauchère.
• Accent Irlandais.
• Piercings (smile & tragus).
• Amortencia : Odeur de pain d'épice, forêt et journal.

Goûts & ambitions :
• Croit en quelques superstitions.
• Guitariste à ses heures perdues.
• Aime les sports sorciers tout comme les sports moldus.
• Férue de Divination et Sortilèges.
• Passionnée par la capacité de Légilimancie, rêve de la maîtriser.
• Lectrice, abonnée aux journaux sorciers (La Gazette & Le Chicaneur, en particulier).
• Souhaite devenir Psychomage ou Oubliator.
Avatar : Luca Hollestelle
Points : 0

avatar
Colleen O'ReillyGryffondor - Préfet
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 16:54


Bal de la Saint Valentin Colleen & Poudlard Dans les dortoirs féminins des rouge et or, toutes s'activent. Ça piaille, se pomponne, exprime sa joie à l'idée de danser avec tel ou tel élève l'ayant invité... Colleen en roule du regard avec un grand sourire amusé. Bon nombre de ses camarades de chambre compte déclarer leur flamme et autres expressions romantiques ce soir. Car, la rouquine les cite : "C'est ce soir ou jamais !", "Il faut profiter temps que la magie de l'amour opère !". C'est à la fois mignon et étouffant, aux yeux de l'Irlandaise. Et elle ne pense pas cela uniquement par déception et célibat. Du moins... Pas totalement. Non. Dans le fond, peu lui importe. Elle n'est pas à l'école pour se trouver une partenaire, mais, pour réussir sa scolarité. Et puis, ce n'est pas comme si elle allait s'ennuyer lorsque l'heure du bal aura sonné. Après tout, n'y va-t-elle pas au bras de son ami aussi mutin qu'un lutin, Finn O'Neill ? Qu'elle soit en toute amitié ou non, une danse accordée reste une danse accordée. Et son compatriote, en plus d'être bon valseur, est un divertissement à lui tout seul. Les festivités s’annoncent, donc, intéressantes.

Face à son miroir, la lionne achève son maquillage. Léger, pile ce qu'il faut pour être vu tout en restant discret. Tandis qu'une amie s'affaire à la coiffer tout lui tenant discussion, elle applique convenablement le masque vénitien paré de dorure envoyé dans un colis par sa mère quelques semaines plus tôt, en prévision du bal de St Valentin. Colis dans lequel reposait, également, la robe de soirée qu'elle revêt. La voilà, visiblement, fin prête. Remerciant le service de sa camarade, cette dernière la presse en lui agrippant le bras.
- Allez, dépêchons-nous maintenant ! Dumbledore va bientôt annoncer le lancement du bal, je veux pas rater ça !
Dans un rire franc, Colleen acquiesce et quitte précipitamment la tour Gryffondor, en compagnie d'une dizaine d'autres filles de sa maison.

Elle avait envoyé une lettre à son cavalier pour le prévenir qu'elle l'attendrait au Banquet. En ajoutant qu'il n'y avait pas de panique à avoir, car, repérer une rouquine masquée et habillée en rouge ne devrait pas être chose difficile. Il n'y en a pas trente-six à Poudlard, des comme elle.

Le temps de dévaler les innombrables marches de la tour, les audacieuses ont raté le début de l'incontournable speech d'introduction du directeur. Néanmoins, elles sont tombées à pic pour voir l'entrée en scène des Bizzar' Sisters et, ça, ça n'a pas de prix.

En attendant l'arrivée de son cavalier qui, elle n'en serait pas étonnée, sera sûrement à la limite du retard, la demoiselle profite du spectacle, un verre de jus de citrouille à la main. Quelques élèves sont déjà là, sur la piste, à danser. D'autres attendant au pied du banquet ou assis à table, papotant avec ceux à leurs côtés. Tout ne fait que commencer, mais, tout s'annonce déjà joyeux.
Balayant la foule du regard, l'Irlandaise croit reconnaître quelques silhouettes. Dont l'une est, sans hésiter, celle de Jane Calden. Il faut dire que la rouquine la reconnaîtrait entre mille. Son cœur la reconnaîtrait entre mille. Mais ses faibles sentiments naissant s'avèrent vraisemblablement déjà vains. Colleen préfère donc garder ce détail pour elle face à la Serdaigle qu'elle aurait bien salué si elle ne se trouvait pas occupée avec le garde-chasse. À la place, elle remarque, mêlée à un regroupement de 5ème année, son immanquable meilleure amie, Elizabeth Rowle. Souriante, elle s'en va à sa rencontre après avoir répété plusieurs "pardon" et "excusez-moi" pour se frayer un chemin dans la foule.

Posant délicatement ses mains devant les yeux de l'aiglonne, elle étouffe un gloussement en demandant :
- Qui c'est ?
© Justayne

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


An injured lion
still wants to roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t663-colleen-o-reilly-la-tete-sous-le-choixpeau http://harrypotter1991.forumactif.org/t674-colleen-o-reilly-did-you-think-the-lion-was-sleeping-because-he-didn-t-roar http://harrypotter1991.forumactif.org/t672-voliere-de-colleen-o-reilly
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Avatar : Angelina Jolie
Points : 0

avatar
Gemma LandreSerpentard - Admin
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 18:14
Gemma laissa l'autre serpentard observer la maudite poufsouffle. Quand la fillette reprit la parole, ce fut en saisissant une carafe pleine de jus de citrouille.

« - Elle a vraiment une très belle robe, tu ne trouves pas? Ça serait vraiment dommage si il lui arrivait quelque chose ... Moi je me sentirais très mal si quelqu'un me renversait son verre dessus. Alors, une cruche...

La petite Landre éclata de rire. Elle aimait bien l'idée. Vraiment bien même. n'était-ce pas un des meilleurs moyens de l'humilier ? Elle serait obligé de se changer, et encore fallait-il qu'elle ai de quoi ... Et tous ces regards devant lesquels elle passerait !

Se tournant vers leur cible, elle observa une seconde sa tenue, impeccable pour le moment. Oh, ce qu'elle se délecterait de son expression quand elle se retrouverait couverte du liquide orangé ! Ce serait hilarant, tellement jouissif.

Alors qu'elle parlait, elle laissait son optimisme s'exprimer, se retenant tout de même d'enlacer Rosalind qui venait de lui offrir la parfaite solution.

- Mais oui ! Je pourrais lui renverser sur la tête et qu'il dégouline jusqu'à sa robe avec un Wingardium ! Et … Comment pourrait-on faire pour que tout le monde le voit ? Faire converger les lumières sur elle ? La faire monter sur la scène ? Ou bien ...

Ses phrases devenaient d'inintelligibles marmonnements confus et illogiques, elle pensait à voix haute pour accentuer sa vengeance. Peut-importe que ce soit infaisable, elle savait trouver des solutions. Le challenge, voilà ce qui l'amusait le plus. Et aussi que l'autre blaireau paie, histoire qu'elle comprenne qu'on ne s'attaquait pas à n'importe qui, et surtout pas à elle. Si elle voulait faire sa justicière, c'était son problème, mais il fallait qu'elle choisisse les bonnes personnes. La petite sorcière ne se laisserait certainement pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 6ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 0

avatar
Finn O'NeillGryffondor
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 18:20
Bal de la St Valentin“L'amour, quelle dépossession !”Poudlard En cette soirée du 14 Février, Finn avait une promesse à tenir auprès d'une demoiselle qu'il avait excédé quelques mois plus tôt. Une parole silencieuse qu'il n'avait certes pas formulée, mais que la lionne lui avait malgré tout demandé : sa ponctualité. Et pourtant, le Gryffondor ne semblait pas pressé. Vêtu d'une tenue à la fois classe et redoutablement décontractée, le blond affichait là son petit côté filou et marginal, se pliait à quelques règles mais pas trop et gardant toujours sa liberté de mouvement. Et évidemment le jeune homme n'était pas coiffé, ou décoiffé avec savoir-faire. Il se tenait surtout en ce moment assis en tailleurs sur son lit, avec ses chaussures en cuir noir, à discuter avec un de ses camarades de dortoir qui hésitait sur le masque qu'il allait porter.
L'Irlandais se fendit d'un petit rire en réponse à l'un des essais. Pour sa part il ne comptait pas en mettre, même si un de diablotin lui aurait été à merveille. Il n'aimait pas se cacher, et s'il faisait des blagues ce n'était pas en tant qu'anonyme.

D'un geste, il attrapa la montre à gousset dans une poche de la veste intérieure.

« Traînes pas, on va être à la bourre. »

En plus sa cavalière, la belle Colleen, lui avait donné rendez-vous dans la Grande Salle, et il sentait déjà le regard courroucé de la demoiselle s'il la faisait attendre comme l'autre fois. D'une certaine manière, cette alternative qu'elle s'était donnée via ce point de rendez-vous, c'était qu'elle pouvait patienter avec ses amies.

Lorsqu'enfin les deux adolescents descendirent, ils purent s'installer près des tables pour le discours du Directeur. Le blond laissa son regard passer en revue les demoiselles en robe rouge, écoutant distraitement les mots de Dumbledore, mais nulle trace de sa cavalière. Au moins... il était à l'heure, lui. Un sourire amusé se dessina sur sa mine mutine, ne faisant pas grand cas de la situation, ça en devenait presque un jeu d'une certaine manière.
Échangeant quelques blagues avec ses voisins de table durant le repas, ce fut l'un d'eux qui lui signala l'arrivée d'un groupe de demoiselles de la maison Rouge et Or en même temps que le groupe des Bizzar' Sisters. Colleen en faisait partie. Le bougre prit néanmoins le temps de finir son assiette -bien peu garnie- avant de se lever et de s'avancer avec toute la nonchalence du monde vers elle. La rouquine avait rejoint sa meilleure amie et quelques autres personnes, et si toute personne normale ou discrète aurait attendu patiemment, Finn n'était ni l'un ni l'autre.

« T'es en retard, O'Reilly ~ »

Le blond salua l'Irlandaise d'un sourire taquin et enjoué, après tout c'était de bonne guerre, puis adressa un signe de la main aux autres personnes.

« Mais je salue l'effort. » glissa-t-il faussement sur le ton de la confidence, largement audible par toute personne les entourant, avant de porter son regard sur la Serdaigle et meilleure amie de sa cavalière. « Salut Eli' ! »

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 22:57
La Saint-Valentin, le grand soir où les amoureux étaient à l'honneur, le soir tant attendu par certains et certaines était enfin arrivé ! On offrait à sa moitié des petits cadeaux en gage d'affection. « Tendresse et chocolat », disait Oncle Keval, en ce que les chocolats étaient les cadeaux les plus courants selon lui à cette date.
Cette date, Reva ne l'attendait pas plus qu'une autre. L'agitation qui n'avait cessé de grandir parmi les élèves à l'approche du 14 février avait quelque chose d'amusant et de mignon à la fois. Certains et certaines avaient passé les derniers jours à chercher désespérément une ou un partenaire pour le bal, leur panique s'accroissant au fur et à mesure que la date fatidique approchait… Aller aux festivités sans être accompagné(e) ? Un non-sens, une aberration, voire une honte pour certains. Ce serait si triste de se retrouver sans personne pour une fête célébrant les couples ! Et pourtant, c'était bien le cas de l'Assamaise.
A vrai dire, elle ne se trouvait pas plus mal sans cavalier, l'indépendance étant bonne partenaire. Elle avait même hésité à se rendre à la fête, mais ayant déjà tourné le dos à celle d'Halloween, elle avait fini par se laisser gagner par la pétillante ferveur de la Saint-Valentin. Après tout, il n'y avait aucun mal à participer à une fête. C'est vêtue d'une tenue traditionnelle de chez elle , un salwar kameez en soie, que l'Assamaise avait décidé de se joindre aux réjouissances. Reva serait très certainement la seule fille à porter une tunique et un pantalon droit, mais cela lui était complètement égal vu son manque d'affection pour les robes et autres jupes. Alors qu'elle ajustait sa tenue rouge et dorée, elle remarqua que celle-ci était aux couleurs de Gryffondor, si on tolérait quelques variantes de teintes. C'était la première fois que Reva mettait cette tenue, que l'Oncle Keval lui avait offerte à la fin de l'été pour la remercier de son aide au restaurant. Il savait que la jeune sorcière aimait tout ce qui pouvait lui rappeler sa patrie.

Reva avait pris son temps, mais enfin vint le moment de se rendre dans la Grande Salle. Celle-ci, comme à chaque fête, avait été décorée selon le thème en question. Ce soir-là, les cœurs et les papillons se partageaient la voûte de la vaste pièce. Cette ambiance à l'eau-de-rose était particulière dans un lieu d'étude, mais après tout, c'était la soirée dédiée. Les tables avaient déjà été repoussées vers les murs pour laisser la place à une large piste de danse, qui déjà accueillait plusieurs couples. L'Assamaise ne put retenir un sourire en voyant Hagrid faire quelques pas en compagnie de la professeur McGonagall. C'était là un duo surprenant : un demi-géant aux pas somme toute élégants et l'une des enseignantes les plus strictes pincées de Poudlard, sûrement la dernière du personnel qu'on s'attendrait à voir danser après Severus Rogue.
Comme elle put le remarquer, Reva était loin d'être la seule à être venue sans cavalier. Il y avait plus d'une personne, fille ou garçon, qui était sur le côté, sans partenaire du sexe opposé accroché à son bras.
Discrètement, l'Assamaise fit son chemin jusqu'aux bancs sur les flancs de la piste et se laissa absorber par la musique et les mouvements des danseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Dim 15 Oct - 23:43

   
   

   

   

   Une invitation inattendueNul besoin d'un bal pour espérer passer un bon moment en bonne compagnie

   

   

   La soirée avançait à vitesse grand V, l'effervescence des élèves quant à la venue de cette soirée rendait le jeune homme anxieux. Il se questionna soudain sur l'origine de son envie à inviter Lou ? Qu'est-ce qu'il l'avait poussé à envoyer un hibou à la serdaigle alors qu'il détestait ce genre de soirée ? Il éprouvait pourtant un grand malaise à l'idée de se retrouver mêler trop longtemps à une foule. Tokyo réfléchissait à ce mystère tout le temps où il se préparait pour le bal et c'est tout naturellement qu'il constata que son stress s'était évaporé lorsque ses pensées s'orientèrent sur sa rencontre avec Lou.

Il savait que ce genre de fête n'enthousiasmait pas non plus la jeune femme. C'était aussi la seule personne avec qui il avait envie de discuter. Il repensait à leur échange dans le parc et tout chez elle lui avait plu. Elle était discrète, calme, son petit rire était mignon, naturel et son chat Inouk l'avait adopté très rapidement. De plus, elle semblait intelligente et loin de ressembler à ce genre de filles qui se pavanent dans les couloirs dans le seul but de se faire remarquer en gloussant sans raison.

Tokyo ne détestait personne, mais il s'était trop renfermé dans son monde pour affectionner véritablement quelqu'un. Cependant, Lou était une exception ! Elle l'avait un peu sorti de son moule et s'était intéressée un peu à lui et à son chat. Elle n'avait pas fui devant la froideur de ses silences. Quelque part, il espérait se faire rattraper sa maladresse et surtout, il souhaitait en connaître un peu plus sur elle. Cette soirée était la meilleure raison qui soit, ils pourraient se mêler à la foule sans qu'on ne les remarque. Pour une fois, il ne cracherait pas sur le fait que la salle soit bondée.

Tokyo n'avait pas l'intention de s'habiller chic. Il voulait rester sobre et surtout rester lui-même. Cependant, il ne désirait pas que Lou soit aperçue en compagnie d'une personne négligée. Autant il se fichait bien de ce que les autres pouvaient penser de lui, autant il se préoccupait de sa cavalière. Il avait tout naturellement enfilé un costume blanc complété par une cravate noire. C'était à la fois sophistiqué et simple.

Le voilà fin prêt. Il se dirigeait tranquillement en direction de la grande salle où il avait prévu d'attendre sa cavalière à l'entrée de celle-ci. Quelque part, ne pas entrer dans la pièce sans Lou l'apaisait. Il ne souhaitait pas se retrouver mêlé, seul, à tous ces gens qu'il côtoyait à peine. Il aurait pu, comme à son habitude, errer calmement, sans aucune pensée, le visage impassible, dans la salle de bal jusqu'au buffet où il aurait pu s'abreuver avant de filer à l'anglaise tel un fantôme. Il était habitué à ce genre d'apparition furtive. En revanche, ce soir-là, il comptait s'amuser, essayer du moins de sortir un peu de sa coquille. Après tout, il n'avait pas pris la peine d'inviter Lou pour rester taciturne toute la soirée. Il avait bien l'intention de faire quelques efforts.


   

   ©️ Jawilsia sur Never Utopia
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Quatrième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Étude des Moldus
Baguette : Bois de saule pleureur et cheveu de Vélane
Animal/ux de compagnie : Un chat de gouttière noir, Bacchus
Poste(s) : Capitaine et attrapeuse de l'équipe de Quidditch de Serdaigle
Stagiaire chez Derviche & Bang

RPG en cours : Une aventure à chaque page
Bal de la Saint-Valentin
Invitation Surprise
Avatar : Katie Holmes
Points : 0

avatar
Lou PerkinsSerdaigle - Technicienne & Capitaine de Quidditch
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 0:44
( Lou PerkinsTokyo Parker + les autres )

Le bal de la Saint-Valentin


Lou avait été très surprise de recevoir le carton d'invitation au bal de la Saint-Valentin de la part de Tokyo par hibou. A vrai dire elle ne savait pas exactement quelle mouche l'avait piquée d'aller lui faire la causette quelques jours plus tôt dans le parc du château... Sans doute qu'elle avait cru reconnaître un semblable, esseulé sous un quelconque arbre, absorbé par les lignes de son bouquin. Le tableau lui avait plu, tout bêtement. Pourtant, pas un seul instant il ne lui avait semblé distraire le garçon par sa simple présence. L'interrompre, en revanche, oui ! Même s'il avait davantage joué le jeu après quelques silences incommodants, elle n'était pas certaine d'avoir fait bonne impression. Bien entendu, elle ne s'en était pas formalisée, et avait par la suite accepté cette invitation avec plaisir. Etrangement pour un Poufsouffle, Tokyo ne semblait pas apprécier tout le mouvement qu'impliquait ce genre de soirée. Peut-être était-ce cela qui l'avait aussi interpellée ? Le fait de ne pas correspondre au profil type de sa maison ? Sortir des sentiers battus ? Dans tous les cas, ça tombait très bien puisque la Serdaigle ne trouvait pas plus que lui la perspective des festivités particulièrement réjouissante. Elle avait même hésité à y pointer le bout de son petit nez... Avoir un allié qui partage son manque d'enthousiasme ne pouvait qu'être encourageant. On dit bien que - + - = + n'est-ce pas ?

Elle avait donc sorti une jolie robe pour l'occasion, à peu de choses près dans le style d'une robe Empire, un tantinet plus sophistiquée, toute drapée de bleu argenté pour coller à sa maison, mais pas trop. En réalité, elle trouvait que ça ne lui allait pas trop mal au teint, et que le tissu retombait bien sur ses gambettes. En comparant avec certaines tenues extravagantes des midinettes trop pressées de ces couloirs obscurs, il lui apparaissait que sa robe n'était ni trop bouffante, ni trop simplette. A son image.

Tokyo était un garçon visiblement taciturne, souvent pensif et reclus dans son coin. Il était clair qu'un peu de légèreté ne pouvait lui faire que du bien, et ça c'était dans ses cordes. Ce soir, renfrognée ou pas, elle lui avait promis de l'amusement, quitte à déserter la salle si les cris hystériques des Valentins et Valentines devenaient trop persistants.

En arrivant à bon port, elle discerna le dos de son cavalier et un petit rictus se dessina instantanément au coin de ses lèvres charnues. Comme elle, il avait misé sur la simplicité et pourtant, il était d'une élégance folle. Sans trop en faire, il dégageait une assurance qu'elle ne lui soupçonnait pas... Elle se fit même la réflexion qu'il était plutôt beau garçon. En plus, il l'avait attendue avant de démarrer officiellement la soirée. Gentleman ! Il allait se retourner quand elle anticipa son mouvement en plaçant négligemment son bras autour de ses épaules.

- Salut le Magizoologiste en herbe ! Alors, prêt à affronter la Bête ?! lui glissa-t-elle en ponctuant le tout d'un petit clin d'oeil mutin.

Le dîner était, sans grande surprise, absolument délicieux. Lou chercha Truman des yeux pour voir s'il appréciait autant qu'elle les mets proposés, mais elle était certaine que oui. Lorsque la Grande Salle fut fin prête pour recevoir les danseurs talentueux (ou pas) sur la piste, le naturel de la jeune fille revint au galop. Elle grimaçait, mi-dégoûtée, mi-effrayée.

- Yark. Tu crois qu'on va devoir faire comme eux, là ? Danser ?

C'était le genre de situation qui la mettait mal à l'aise. Se fondre dans la masse pour faire le singe ne lui disait trop rien... Peut-être que Tokyo la surprendrait par ses talents insoupçonnés de danseur, ou par une proposition plus alléchante ?


L.P

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

MPVolièreArbre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t187-ratures-de-lou-perkins http://harrypotter1991.forumactif.org/t385-voliere-de-lou-tallulah-perkins
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 5:45

 
 

 

 

  Une invitation inattendueNul besoin d'un bal pour espérer passer un bon moment en bonne compagnie

 

 

  Aux yeux du jeune homme Lou était des plus ravissantes, pour ne pas dire sublime, dans sa robe de bal. La couleur bleuté de celle-ci la mettait particulièrement en valeur. Il cautionnait tout spécifiquement son doux sourire qui illuminait son beau visage, il était comme une lueur de vie qui n'échappait pas au garçon généralement absent aux émotions. Il appréciait d'autant plus son salut plein de vie, naturel agrémenté d'un clin d'œil taquin. Il ne savait pas pourquoi, il se surprenait ainsi à montrer un intérêt si soudain pour la jeune femme qu'il connaissait à peine. Non, il ne devait pas tomber sous son charme, ce sentiment l'effrayait, rien que ce mot le faisait frémir. Il était de ceux qui étaient incapables d'éprouver ce genre d'émotion, plutôt ignorant à l'amour en dehors celui donné aux bêbêtes en tout genre. Puis, qu'avait-il bien à offrir ? Rien d'intéressant si ce n'est ses incertitudes, ses déceptions et ses craintes diverses. Malgré tout, il répondit à son salut sans hésitation, ravi de cette rencontre.

- Salut ! Ma foi, allons donc affronter la bête !

Aujourd'hui, le garçon se montrait moins taciturne qu'à l'accoutumé, il avait le matin même surmonté une grande épreuve. En effet, il avait pour la première fois mentionné la mort de ses parents lors de son entretien d'embauche. Cette évocation, qui avait pourtant éveillé un peu plus la dureté du combat qu'il avait dû affronter, avait un peu libéré la pression qui serrait la gorge nouée du sorcier. Il était prêt à profiter de la soirée avec Lou et désirait plus que tout qu'elle ne s'ennuie pas à ses côtés. Ils s'engouffrèrent tous deux dans la grande salle. Il y avait une foule affolante, beaucoup trop au goût du jaune et noir. Ce dernier esquivât un furtif regard en direction de sa surprenante cavalière et laisser échapper un faible soupir de soulagement. Il n'avait aucune raison de fuir cette fois-ci.Lorsque la pièce s'apprêtait à recevoir les multiples danseurs au talent divers et varié. Lou se tourna vers lui.

- Yark. Tu crois qu'on va devoir faire comme eux, là ? Danser ?

- Je présume que non !

La réponse du jeune homme se montra relativement courte. Lorsqu'il s'en aperçut, il lui lança un sourire rassurant et enchaîna.

- A moins que ça te tente de te fondre dans la masse. Je veux dire que ... je ne te dirai pas non et je te promets même que je veillerai à ne pas t'écraser les pieds... Mais on peut aussi s'esquiver dans le parc du château, le ciel est dégagé ce soir, c'est une belle nuit. De même, on peut admirer un peu le spectacle, peut-être qu'il va se produire quelque chose... d'intéressant.

Danser en soit ne dérangeait pas le garçon. En revanche, la foule l'inquiétait, il n'aimait vraiment pas l'idée de se retrouver au beau milieu de la masse. Et si, il était envisageable de valser sur les bords de la piste, cette situation allait vraisemblablement les rendre visibles et il n'attestait pas l'idée de se faire remarquer. Néanmoins, il ne refuserait pas à Lou une valse, il avait envisagé le problème de la foule avant d'envoyer son hibou à la jeune sorcière et s'était paré à la situation. Il s'adapterait aux envies de sa cavalière.



 

  ©️ Jawilsia sur Never Utopia
 

 


Dernière édition par Tokyo Parker le Lun 16 Oct - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 18:11
Kyllian savait qu'il y avait un bal pour la saint-valentin, mais il se trouvait tellement manchot lorsqu'il devait danser qu'il appréciait très peu les fêtes dansantes. Et bien qu'il soit relativement doué, il ne se voyait pas du tout talentueux pour une danse quelconque. Alors qu'il voyait certaines personnes se préparer pour le bal, Kyllian restait dans sa chambre afin de prendre soin de Caramel. Cela était pour le moins assez plaisant. Et à vrai dire, il ne voyait pas le temps passer. La seule chose qu'il savait, s'était qu'il n'irait surement pas.

Et alors qu'il passait la plupart de sa journée avec Caramel tout en révisant, il ne s'attendait pas à recevoir un courrier par hibou. Il reconnaissait l'animal. S'était le hibou de sa famille. Celui-ci était arrivé au moment de l'heure du courrier et il avait attrapé la lettre. Kyllian ne l'a lisait pas de suite, préférant encore réviser un peu et manger à Midi. Après quoi, il retournait dans sa chambre au dortoir pour lire tranquillement le courrier reçu de ses parents. Et en la lisant, il se rendait compte que ses parents semblaient sûr qu'il irait au bal en s'ayant trouvé une cavalière.

Kyllian décevait surement ses parents à l'heure actuelle, mais ne voulant pas non plus trop les décevoir, il allait devoir s'y rendre. Toutefois, le temps jouait contre lui. Tant pis, il arrivait surement un peu en retard, mais il sera habillé aussi sobrement que possible. Tout du moins, pour un sorcier venant d'une ferme... Kyllian cherchait dans sa valise des habits qui pourrait faire l'affaire, mais il ne se rappelait pas avoir de vêtements ressemblant à un costume. Cela l'ennuyait assez. Mais par chance, le hibou était revenu avec un paquet. Et dans ce paquet, il y avait un costume appartenait à son père par le passé.

Kyllian souriait et s'empressait de le mettre pour voir si cela lui allait. La tenue lui allait comme un gant et il espérait qu'il ne faisait pas trop chic. Mais à son goût si. Il ne se sentait pas à l'aise dedans. Mais, ce n'était que pour une soirée. De ce fait, il allait prendre sur lui afin de le supporter. Et alors qu'il avait fini de s'habiller et que Kyllian finissait de se recoiffer, Caramel courait et sortait du dortoir pour jouer.

Ne voulant pas la laisser en dehors pendant qu'il allait s'amuser un peu, Kyllian poursuivait Caramel jusqu'en bas des escaliers en face de l'entrée du bal. Caramel pourchassait un fantôme et alors qu'il voyait qu'elle allait bondir, Kyllian s'était empresser de se mettre sur le trajet du saut de son chaton. Hélas, la douleur était assez terrible. Griffe dehors, planté sur son épaule en face de la salle. Kyllian aurait bien voulu poussé une complainte de douleur, mais il n'en disait rien et rentrait dans la salle pour marcher et faire passer la douleur. Il réussissait à extirper le chaton de son épaule tout en la gardant contre lui en déposant un baiser sur son front.

tenue de bal:
 
Revenir en haut Aller en bas
Animagus
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard.. Occupé, trop occupé.

RPG en cours : Intrusion d'une autre couleurUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuitRencontre des générations

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenBal de la Saint-ValentinLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 0

avatar
Ted O. WinchesterSerpentard - Admin - Capitaine de Quidditch - Préfet
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 20:07
Ted & Jane & Libre
Bal de la Saint-Valentin

Sain. Il est sain. Exempté de toute salissure, de toute tâche. Autant par son sang que pour sa magie. Sang Pur. Des petits mots qui désignent un grand avenir. Jane Calden. Un nom ridicule qui pointe un immense désastre. Il le sait. Il le redoute. Il le fuit. Ses iris se détachent de sa pensée, fixant le vide désespéramment de la sombre salle commune. Le préfet s'agite, se calme, se meurt dans un flot d'images toutes plus étranges les unes que les autres. La respiration haletante, il songe aux immondités qui peuplent la Terre. Il en fait certainement partie lui aussi. L'eau s'échappe de ses pores de peau. La sueur. Il transpire. Sale. Il est sali par la bouche d'une née moldue, par le sang d'un sang de bourbe, par les paroles d'un traitre et par les fantômes du passé. Hanté. Il est hanté par les monstres qui se battent à l'intérieur de sa cervelle ; ces êtres abjectes qui tentent de prendre le contrôle un à un d'un corps meurtri par la haine. Qui es-tu Ted ? Ou devrait-on dire, qui êtes-vous ?

« On est le 14 février aujourd'hui, reprends toi petit sorcier. Aujourd'hui est un grand jour, celui où tu vas humilier ta très chère Jane, celle pour qui tu as tant d'affection. Mais non voyons, tu l'apprécies. Pourquoi ferais-tu cela ? Pourquoi pas ? Tu n'as pas de but. Peut-être un, celui de lui faire croire des choses fausses. Ou vraies. Ces sangs de bourbe ne méritent rien. De la considération ? Peut-être. Non. Ils méritent la mort. Ecoute ton oncle. Tes parents. Veux-tu devenir un être inutile ou quelqu'un d'intéressant ? Fais honneur aux Serpentards, à ta famille, aux Mangemorts. Le 14 février est la plus pitoyable des fêtes. Deviens intéressant. » Entendrait-il des voix parcourir le fond de son esprit ? Il n'y pense pas. Il ne les écoute pas. Son bras dessine un mouvement nonchalant s'étendant jusqu'aux phallanges, afin d'attraper son costume. Il est sobre. La richesse de Winchester s'exprime avec le masque noir ancré sur son visage froid. Ses iris se plongent dans son reflet, celui d'un adolescent de seize ans qui fait pâle figure. Il est fatigué l'américain. Les heures de sommeil qu'il a perdu sont marquées par des cernes. Des cernes trop visibles.

Ted est en retard comme d'habitude. Il s'est fait attendre tel un prince. Un prince légèrement capricieux, légèrement prétentieux. Il plonge, le pas droit, dans la Grande Salle rythmée par la musique des Bizarr'Sister, un groupe qu'il ne porte pas dans son coeur. Son regard se pose sur le buffet, semblable à celui d'Halloween. Voici qu'il tombe sur Jane. Jane Calden. Elle porte une robe des plus somptueuses ; les plis sont parfaitement parsemés, le tissu lui sied à merveille. La serdaigle est splendide. C'est à se demander ce qu'elle a fait pour obtenir une telle robe. Machinalement, il s'approche. Automatiquement, il prend la parole.

- Bonsoir Jane. C'est à force d'embrasser des sangs purs que tu as pu obtenir cette robe ? Il est médisant, beaucoup plus froid que dans la forêt. Il s'avance plus près d'elle, parvenant jusqu'à son visage, son oreille. Il chuchotte. Suis-je au même rang que Kieran ?

CODAGE PAR AMIANTE

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


TED OLIVIER WINCHESTER
Carnet - Volière - Répartition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième année
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Étude des Runes Anciennes
Baguette : Bois de cerisier, crin de licorne
Poste(s) : Batteur dans l'équipe de Quidditch

Avatar : Stefanie Giesinger
Points : 0

avatar
Marie-Lise FeuerbachSerdaigle - Modo - Préfet
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 22:01
Bal de la Saint-Valentin
Marie s’observait dans son miroir, tournant à droite et à gauche pour observer les mouvements de sa robe. Elle s’assurait que ses talons soient bien cachés par celle-ci, et ce peu importe les mouvements qu’elle pourrait effectuer. Sa robe bleue nuit, tournait légèrement avec ses mouvements, mais jamais ne montrait l’entièreté de ses souliers, ou la hauteur réelle du talon. C’était parfait. Elle observa son masque déposé sur son lit et hésita quelques moments avant de le prendre. Elle entrait dans un jeu dangereux, mais oh combien amusant. La Serdaigle finit par attraper son masque noir et argent et le déposa sur son visage. Il lui recouvrait l’entièreté du visage et elle dût prendre quelques minutes pour s’habituer à ne regarder que par les deux fentes qui lui servaient d’yeux. Elle ajusta ses cheveux, nerveusement, puis se mit finalement en route. Elle n’allait pas laisser son cavalier tarder plus longtemps.

Par moment, Marie regrettait sa décision d’avoir accepté le plan d’Adélaïde. L’adulte avait été invitée au bal par un élève et elle avait accepté. Depuis, elle avait demandé à la jeune Serdaigle de prendre sa place, question de rire un bon coup. Dans l’élan, la bleue et bronze avait accepté sans trop hésiter. Désormais, elle doutait un peu de son intelligence et de sa place parmi les siens. Toutefois, les préparations avaient été longues et minutieuses. Marie avait rejoint l’ancienne Serpentard dans le but de trouver des souliers qui lui permettrait de faire la même grandeur. Ensuite, il y eu de nombreuses heures de pratique et de souffrance, le tout enchaîné de répétions de danses et autres dialogues courants de la femme. Bien que la Serdaigle ne compte pas parler énormément, elle se devait d’être en mesure de répondre à quelques questions du garçon. Et puis, vint la robe, qu’elle avait sélectionnée avec soin, toujours avec sa compagne. Elle avait même répété maintes et maintes fois un sort qui lui permettait d'avoir une chevelure très similaire, question de pratique et de sûreté. Et une dernière révision avant la grande soirée et Marie était fin prête à remplir son rôle d’Adélaïde temporaire.

La Serdaigle se dirigea tout en stress jusqu’à la grande salle. C’était le moment, le grand moment. Elle s’arrêta quelques instants avant de s’aventurer plus loin. Elle reprit son souffle et adopta sa stature tant pratiquée avec l’ancienne Serpentard. Elle observa les gens qui se promenaient juste devant la grande salle et trouva son ‘cavalier’. Du moins, le Serpentard qui allait être victime d’Adélaïde. Il se tenait droit et patiemment. Enfin, Marie espérait qu’il s’agissait de ce dernier. Il correspondait à la description que lui avait donné Adélaïde, mais en réalité, la Serdaigle ne l’avait que très brièvement croisé ici et là dans les couloirs, et ce, sans jamais interagir. Elle finit par entreprendre sa descente parmi la foule et s’approcha de la personne qu’elle espérait être Kieran O’Neill. Selon l’ancienne Serpentard, il devait l’attendre de l’autre côté des portes, mais il semblerait que ce dernier ait eu d’autres plans. Elle fit mine de se diriger droit vers les portes, regardant droit devant elle, la tête haute, ne prenant pas la peine de tourner la tête. Il allait forcément reconnaître la description de la robe et du masque et elle pourra toujours mentionner qu’il était supposer l’attendre de l’autre côté des portes et qu’elle ne souhaitait, en aucun cas, porter une plus grande attention que requise à ces gamins.


Codage par Libella sur Graphiorum


Robe et masque:
 


Dernière édition par Marie-Lise Feuerbach le Mer 18 Oct - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t656-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t687-carnet-de-bord-marie-lise-feuerbach http://harrypotter1991.forumactif.org/t688-voliere-de-marie-lise-feuerbach
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Lun 16 Oct - 23:46
Bal de la Saint Valentin


Depuis qu'il avait franchi le seuil de la Grande Salle, Lucas n'arrivait pas à poser son regard. Fallait bien avouer que ce genre de soirée était idéale pour que les filles se pomponnent et elles étaient toutes plus ravissantes les unes que les autres. Il en profitait, et même s'il n'avait pas prévu de se trouver quelqu'un, il s'en donnait à cœur joie. Puis le festin se termina et la soirée à proprement parler démarra enfin. Impatient de se trémousser sur la piste de danse, il se leva rapidement et s'approcha. Alors que la musique retentissait et que les premiers danseurs envahissaient la zone dédiée à la "perte de calorie" comme l'avait dit le professeur Dumbledore, il entendit une petite voix l'interpeller. Il porta alors son regard sur son interlocutrice et sourit en voyant la chevelure blonde de sa poufsouffle préférée. Il lui esquissa un sourire avant de lui répondre :

« Bonsoir jolie blonde mystérieuse. Je n'ai pas encore rencontré la princesse qui illuminera ma soirée, mais en attendant la perle rare, je serais ravie de danser avec toi.»

Lucas fit un clin d'œil à Rommi. Bien que caché derrière son masque, il voyait bien la petite étincelle de joie dans son regard, ce petit éclat qu'il connaissait si bien et qui faisait qu'il appréciait réellement la jeune fille. C'était une bonne amie avec qui il aimait s'amuser et qui était tellement pétillante qu'elle lui donnait toujours le sourire. Il tendit la main vers elle et l'invita à le suivre au milieu de la piste. Une fois qu'ils se furent faufilés jusqu'à l'emplacement qu'il avait choisi. Il fit face à sa partenaire du moment et commença à enchaîner les pas en rythme avec la musique. Il avait toujours aimé cela, danser et il trouvait que les occasions n'étaient pas assez nombreuses. Se laissant envahir par l'ambiance, il sentait son corps se dérouiller à chaque seconde et cela lui faisait du bien. Rapidement, il oublia même la présence d'Andromeda et s'éclatait tout seul. Ouais, c'était du Lucas tout cracher. Dès qu'il s'agissait de s'amuser et surtout de se déchaîner sur une piste de danse, il oubliait tout ce qui l'entourait. Seule la musique comptait et il avait l'impression que chaque cellule de son corps raisonnait en harmonie avec chacune des notes que les musiciens produisaient. Ouais, il s'éclatait et il comptait bien profiter de cette soirée pleinement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Mar 17 Oct - 14:07
Bal de la saint valentin

Ce soir là, il y avait le bal de la saint-Valentin. Tout les élèves étaient excités à l’idée d’avoir une soirée, de pouvoir danser et déclarer sa flamme à sa dulcinée. Tous… sauf un : Percy Weasley. Ce genre de soirée, il n’aimait pas beaucoup, pour ne pas dire pas du tout. Déjà parce qu’il n’avait pas de petite amie, et donc personne avec qui danser, mais aussi parce que ce genre d’endroits c’est pour faire les foufous sans impunité et Percy préfère l’ordre et la discipline au remue-ménages. Néanmoins ce soir là, il décida tout de même de venir au bal de la Saint-Valentin, pour voir les jeunes filles et se libérer l’esprit.

C’est ainsi qu’il arriva, peu après le début de la soirée, et s’assoit à la table des Gryffondor qui était contre le mur de la grande salle, bien loin de la scène de danse pour ne pas être embêtés.  De sa place, il vit quelque autres personnes, élèves de Poudlard ou même personnel du château faire leur occupation mais Percy n’y accorda pas beaucoup d’importance. Il plongea son regard dans le vide de la Grande Salle. Le discours de Dumbledore sur la potentiel élection du roi et de la reine de Poudlard n’y changea rien. Ce ne serait pas lui l’élu’. Et d’ailleurs, il n’allait même pas voter, il ne voulait donner une voix supplémentaire à quelqu’un qui pourra être fier d’être le roi et la reine de Poudlard.

Percy était habillé de façon classe, un peu comme ces moldus en politique. Chemise, cravate et vestes. Tout le monde étaient bien habillés, il fallait qu’il en fasse de même. Regardant les filles de la soirée, il se dit que certains n’étaient pas si mal vêtu, comme Colleen O’Reilly, une camarade de même année et de même maison qui portait ce soir, une magnifique robe rouge. Percy la regarda longuement (un peu trop d’ailleurs), avant de se détourner le regard sur d’autres filles. Lou Perkins était très joliment habillés aussi. Mais déjà là, le gris comme ça, c’était moins son style. Percy n’accorda que peu d’importance à cette fille. Par contre, contaminé par un lourd préjugé, Percy ne donna aucune attention aux filles de Serpentard qu’il trouva moche et horrible. Est-ce parce qu’elles sont dans la maison de Salazar ? Peut-être, mais Percy préféra les Serdaigle et les Gryffondor. De son naturel caractère réservé, Percy ne se contenta que de « regarder » et pas trop souvent pour ne pas se faire repérer. Les filles étaient déjà accompagné et il se trouva profondément seul en cet instant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Bal de la Saint Valentin - Mar 17 Oct - 19:54
♢ Mascarade de Saint Valentin Devant le grand miroir, se trouvait un jeune homme. Un jeune homme qui semblait hésitant.

Pourquoi voulait-t-il se rendre à ce bal déjà ? Il se posait de plus en plus la question, reluquant ses mains avec un air désappointé. En effet, il y a à peine deux mois, le brun, dont les cheveux avaient un reflet légèrement bleuté à cause de l'obscurité de la pièce, s'était fait humilié en plein bal d'Halloween. Un jeune garçon, qui devait avoir l'adresse et l'utilité d'une huître, l'avait percuté avant de le faire trébucher dans la grande salle. Il avait fini par passer deux jours entiers à l'infirmerie pour retirer les morceaux de verres plantés ici et là au niveau de ses mains, mais aussi de ses deux genoux.

Et s'il se passait la même chose ? Après tout, il ne fallait pas s'attendre à du changement de la part des élèves de Poudlard. Ils étaient soit britanniques, ou irlandais pour la plupart ; Des punks qui finiront sûrement à boire comme des trous le reste de leur vie. Il repensait encore à sa première année, arrivant dans le pays avec plein de préjugés. Ludwig s'attendait à tomber avec des élèves plus qu'assidus. Des élèves éduqués. Le chic british qu'on s'imaginait dans son pays.

Il releva la tête avant de se regarder dans le miroir de nouveau, dans les yeux. Il n'était ni habillé, ni coiffé. Et le bal avait déjà démarré depuis maintenant un petit moment. Quel rêve de s'imaginer une soirée à pouvoir travailler, seul dans le dortoir. Il bavait déjà sur le fait de lire pour la troisième fois son bouquin d'histoire de la magie. Cette matière, bien que légèrement ennuyante à cause de la voix grave et lente de son enseignant, était vraiment intrigante et relevait, d'un héritage de patrimoine qui était cher aux yeux de l'élève de Serdaigle. Et puis, peu d'écoles dans le monde pouvaient se vanter d'avoir un macchabée comme professeur.

Ludwig allait prendre appui sur le plan de travail, pour retourner à son bureau pour passer la nuit à travailler, quand soudain, il se souvint de quelque chose qui allait être légèrement problématique. Flint. Cet idiot de Flint. Il l'avait invité au bal. Ludwig pouvait dire adieu à cette envie de soirée calme et le brun ne pouvait pas faire faux-bond à son « meilleur-ami » comme cela. Il soupira avant de se remettre devant le miroir comme à contre-cœur. Il avait déjà assisté à des bals et adorait cela. Mais la présence de plus jeunes enfants rendait la chose plus proche de la soirée « boom » qu'autre chose, dans l'établissement britannique ; ces derniers s'amusant à se jeter de la nourriture comme des animaux ou encore à courir sur la piste de danse comme des ahuris.

Avec une certaine résignation, il déboutonna sa chemise qui avait l'odeur d'une journée bien remplie. Odeur d'encre fraîche, transpiration, et un léger zeste de terreau suite au cours de Botanique. Il prit le col de sa chemise, afin de doucement l'enlever, avec ses deux mains qui la tenait fermement. Ludwig plia cette dernière, avant de la déposer, convenablement, sur le rebord de la table en bois, entre deux bouteilles de parfum, et quelques brosses. Commençons par les cheveux, se dit-il.

Il prit une brosse avec sa main droite avant de la passer dans ses cheveux. Il ne pouvait pas trop en faire, surtout qu'il n'avait pas le temps. Se coiffant graduellement, il finit par prendre un pot de gel avec sa main libre, la gauche donc, pour la mettre devant lui. Il déposa la brosse sur le côté avant de décapuchonné le contenant. Prenant désormais un peu de gel pour mettre ses cheveux en place.

Après des longues minutes de préparation, le brun était finalement prêt au niveau du visage, que ce soit entre les cheveux, ou le visage, du parfum à la crème de bubobulb dilué, tout était prêt. Seulement, il n'allait pas s'y rendre torse-nu avec un simple sous-vêtement comme habit. Il vint donc se rendre dans une valise, là où une partie de ses habits étaient rangés.

Il y avait tant de choix. Il pouvait porter ce costume bleu. Il était si beau et... Oh oui, il était déchiré depuis le dernier bal. Arf. S'il ne se trompait pas, il avait au moins un deuxième costume, de rechange. Du moins s'il ne l'avait pas oublié aux Pays-Bas en faisant ses valises. C'était un costume plus sobre, et qui n'avait rien d'exceptionnel. Une chemise à carreaux vint se mêler, en la cherchant. Elle irait sûrement bien avec l'ensemble.

Entre des dizaines de vêtements vasillants du bleu foncé jusqu'au noir, tout en passant par de nombreuses nuances de mauves, il finit par trouver ce qu'il recherchait. Il s'empressa donc d'enfiler la chemise à carreaux, doucement, finissant par la boutonner jusqu'au col. Il prit le blazer grisâtre, presque noir avant de l'enfiler. Il y avait une sorte d'attache pour fermer le blazer au niveau du nombril.

Le voilà maintenant prêt. Mais il ne pouvait pas laisser la pièce dans un état aussi bordélique. Il prit donc cinq minutes pour se mettre à tout ranger. Pas qu'il adorait ranger, mais il n'aimait pas laisser un endroit dans le désordre, lui, qui était plutôt perfectionniste.

Il était maintenant temps de descendre les escaliers de la salle commune de Serdaigle, ce qui était une épreuve à chaque fois. Il arriverait dans à peu près dix minutes, voir quinze à la grande salle. Descendant les marches, une par une, il se demandait où est-ce que son cavalier pouvait se trouver, et quelle tenue il devait porter ? Alexei devait sûrement l'attendre quelque part ? Sauf si cet imbécile est encore arrivé en retard -comme d'habitude-, ce qui n'étonnerait même pas l'élève de cinquième année.

Sur la route, il mit son masque sur son nez, avant de l'attacher fermement à l'aide de ses deux mains. C'était un masque violet. Un masque possédant une gemme lavande au niveau du haut du masque : Sûrement une immitation d'améthyste. Puis, il vit alors les portes de la grande salle où la musique règnait déjà en tant que maîtresse des lieux.

Il s'arrêta devant cette dernière avant de regarder les gens à l'intérieur, un par un. Quand soudain, il vit un grand jeune homme, de dos, aux cheveux chatains foncés, presque brun. Alexei était déjà arrivé. Heureusement, d'ailleurs, Ludwig n'aurait jamais pu y rentrer seul si ce n'était pas le cas.

Le neerlandais se dirigea vers son présumé "meilleur ami" d'une manière discrète, pour lui faire la surprise de son arrivée. Il était maintenant à quelques centimètres de ce dernier. Ludwig déposa ses deux mains autour de la taille du jeune homme avant de lui murmurer quelques mots.

- Je vois que tu es arrivé en avance.. Ce n'est pas à ton habitude, choupi. J'espère qu'on pourrait passer une bonne soirée, tous les deux, comme la dernière fois.

© 2981 12289 0

♢ Tenue ♢:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Bal de la Saint Valentin -
Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de la Saint Valentin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous
» Hagiographie de Saint Valentin
» [FANFIC] Harry Potter et le Groupe de Saint-Valentin 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poubelle & Tasse de thé :: La fin des histoires :: Archives animations & Évents-
Sauter vers: