AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Sang : Mêlé Âge : ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Étude des Moldus
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Points : 40

avatar
Hestia JonesSerdaigle
MessageNe tue pas ma solitude - Mar 24 Oct - 23:27



Le quatorze février. Apothéose de l'absurdité. À quoi rimait donc cette fête insensée ? Je n'avais jamais pu concevoir que cette célébration ai le moindre intérêt. « Glorifier l'amour ». Ridicule. L'amour n'était que la principale faille de l'homme, la représentation d'à quel point nous étions sous l'emprise de l’existence. Ou eux, du moins. Les sentiments. C'était pour les faibles, ceux qui refusaient d'être lucides. Aveuglés par la vie, ils la laissait agir sur eux comme elle le désirait. Leur âme n'était plus qu'une conscience perdue. Je refusais d'être de ceux-là.

J'étais descendue manger, mais dès que le repas avait touché à sa fin, laissant le bal lui succéder, je m'étais éclipsée. Ça avait été mon intention depuis le départ et la mièvrerie ambiante ne m'en avait pas dissuadé. Mon visage dépourvu de maquillage et ma tenue de sorcière avait d'ailleurs sûrement été critiqué, mais je n'y avais pas porté attention.

Quand j'étais sortie de la grande salle, j'avais hésité. Devais-je me rendre à ma salle commune ? Très vite j'avais décrété que non. De nombreux couples d'un soir négligeraient certainement la décence au profit de leur désirs incongrus. Le parc était plus indiqué. Il faisait froid, certes, mais je ne me laissais pas plus atteindre par le matériel que par le subjectif. Mon psychique était assaini de toutes les stupidités qui évoluaient autour de moi.

Le passage de la porte avait été une libération. Sentir le vent me gifler les joue, mordre ma nuque et pincer mes lèvres. Tant de choses que ne connaîtraient pas ces danseurs d'une nuit. M'asseyant à même le sol, adossée au mur de pierre, je laissais reposer ma tête. Depuis combien de temps étais-je là ? Je n'aurais su le dire. J'observais le ciel s'obscurcir, donnant naissance aux étoiles. J’entrapercevais les astres filants. Je conversais avec la lune.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 45

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Ne tue pas ma solitude - Ven 27 Oct - 16:56
 Ne tue pas ma solitude. Rising star Hestia Jones / Kieran O'Neill

Enfin sorti du bal, les mains dans les poches, Kieran continua sa route dans le couloir où il pouvait encore entendre les tumultes de la fête derrière lui, quelques braséros illuminés son chemin, où il pouvait rencontre aisément des couples qui avaient voulu se mettre à l'écart, cherchant à se cacher du regard inquisiteur du surveillant, quelle idée idiote, kieran aurait opté pour le parc, plus vaste, plus de terrain à couvrir, moins de lumière, aucun tableau pour venir murmurer où se trouve votre cachette. Enfin, il était seul ce soir, donc pour le coup, cela n'allait pas changer grand chose de sa soirée. Une chose était sûr, c'est qu'au moins, ce soir, il allait pouvoir profité. Car il était surtout vrai, qu'avant, retrouver des élèves la nuit dans les couloirs, c'était passible de punition, mais ce soir, c'était une exception, c'était un de ses rares soirs dans l'année, où après vingt trois heures passés, tu pouvais encore déambuler dans les couloirs de l'école sans devoir faire attention à la surveillance. C'était donc un des rares soirs où il pouvait flâner en toute autorité, et surtout au vu du fait que la grande majorité de l'école était au bal ou dans ses alentours, cela laisser presque tout le reste de la propriété sans personne, un véritable rêve.
C'est avec cette pensée en tête qu'il s'éloigna tranquillement dans l'obscurité de la nuit pour enfin atteindre le parc. La fraicheur nocturne vint directement l'assaillir, alors qu'il ne portait qu'une simple chemise avec son gilet de costume et son masque encore sur la tête, mais au contraire de prendre froid, il aimait ça, que sa peau frissonne, que ses poils se dressent et que le froid mordant viennent lui lécher le visage, cela était vivifiant.
Enfin dehors, il s'étira, prenant une profonde inspiration en murmurant quelques mots :

"Une nuit de plus."


Il en profita pousser un lourd soupire avant de lever son regard sur la mer d'étoiles, il aimait cet instant là, celui où l’électricité des moldus n’existait pas ici, lui laissant alors le plaisir de voir un océan infini sans avoir la pollution lumineuse. C'était parfait. Kieran adoré admirer les étoiles, depuis toujours. Durant sa jeunesse, cela avait été son échappatoire au manoir, puis c'était devenu une curiosité avant de finalement se transformer en passion. Il y a quelques années de cela, c'était une élève russe qui lui avait donné gout aux étoiles, de savoir et connaitre le nom de presque chaque étoiles qui composées ce monde. Il avait aimé ses moments passés. Et perdu dans ses pensées nostalgique, il mit un temps avant de se rendre compte de la présence d'une tiers personne. Un sourcil se haussa derrière son masque alors qu'il tournait la tête vers elle, les mains toujours dans les poches, le dos droit. Son regard se posant sur elle.
Étrangement, elle lui disait quelque chose, enfin, il ne la connaissait pas réellement, mais il l'avait déjà vu, plus d'une fois même. Elle était en même année que lui ? Ou un an de plus ? Il ne savait plus. La première chose qui l'interpella, fut le fait qu'elle portait sa tenue de sorcière basique, ainsi donc, elle n'avait pas voulu jouer le jeu, ça pouvait se comprendre. Kieran allait à chaque bal, car sa maison l'obligé à respecter les invitations mondaines et ça lui permettait aussi de trouver des proies pour les jours qui suivaient généralement. Mais en dehors de ça, il pouvait aisément comprendre pourquoi cela était inintéressant, surtout celui de la saint Valentin.
Maitre de ses émotions, comme à son habitude, il ne laissait paraitre aucune surprise, tournant simplement légèrement son torse vers elle, inclinant la tête, il prit la parole, calme, grave :

"Bonsoir. Pas trop froid par ici ?"
Il l'observa encore quelques secondes avant de revenir à la voute céleste, reprenant. "Tu sembles avoir fuis la soirée pour un spectacle bien plus intéressant."

Il ne la connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, mais pour le coup, elle était seule et habillé normalement, ce qui lui faisait comprendre que cette nuit la désintéresse complétement, et c'était dans ses moments là, qu'on trouvait parfois, la chance de parler avec quelqu'un d’intéressant. Surtout que cette nuit semblait être sous le signe des instants magique avec des inconnus.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.


Dernière édition par Kieran O'Neill le Mer 17 Jan - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Mêlé Âge : ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Étude des Moldus
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Points : 40

avatar
Hestia JonesSerdaigle
MessageRe: Ne tue pas ma solitude - Ven 27 Oct - 23:16



Un son, quelques bruits et je n'étais plus seule. Une seconde présence venait briser ma quitéude. J'avais vu passer quelques adolescents qui partaient batifoler dans la neige, mais aucun ne m'avait prêté la moindre attention. C'était presque rassurant. Je n'avais pas besoin de la considération de tels énérgumènes. Leur stupidité risquait de vouloir s'étendre sur moi. Bien évidemment, elle s'heurterait à un mur, mais je préférais tout de même éviter la confrontation.

Le nouveau venu n'était pas comme eux, je le sentais. Il n'était pas accompagnée, principale divergence de leurs comportements. Aussi, il ne m'ignora pas. Quelques marques de politesses – que je ne lui rendit pas – avant de m'adresser la parole. Je n'étais donc pas invisible pour lui comme je l'avais été pour eux. Cela ne me plaisait en aucune manière. Je préférais l'anonymat à la popularité, ou la tolérait seulement si elle permettait que l'on ne m'approche pas.

"- Bonsoir. Pas trop froid par ici ?

Que c'était surfait. Qui se préoccupait de l'impact du temps ? Des humeurs des températures ? Des répercussions que cela avait ? Tout le monde. Mais je n'étais pas tout le monde. Tout ce qui m'intéressait dans cela, c'était les couleurs dont se paraît sol et ciel lors de ces évènements.

Muette, je le jugeais. Un bref regard m'avait suffi pour remarquer sa tenue. Il venait de la fête. Il était allé, y [/i]participer[/i], s'y amuser, y [/i]danser[/i]. Tant d'activiter futiles, aussi bien pour le corps que l'esprit.

- Tu sembles avoir fuis la soirée pour un spectacle bien plus intéressant, reprit-il.

Voilà qui était plus intéressant. Je remarquais qu'il ne faisait pas preuve d'un égocentrisme démesuré. La plupart des autres sorciers ne s'attachait qu'à eux, ne se préoccupant des autres que lorsque les règles sociales l'y les obligeaient. Entamer la conversation en signifiant que l'on était attentif à ce que faisait l'autre était moins habituel.

- Je n'ai pas fuis, le repris-je, j'ai seulement évité de me rendre à un événement sans la moindre utilité.

En ce qui concernait le ciel, je ne pouvais lui donner tord. L'étendue sombre qui s'offrait à nous était merveilleuse. Tant de nuances d'obscurité clairsemées d'étincelles éparses. Elles riaient, pleuraient, restaient neutres sans le moindre bruit. De leur naissance à leur mort elles se taisaient, vivaient dans une existence sourde. Je les en admiraient. Ce n'était que quelques morceaux de cailloux, et pourtant plus réfléchis que la plupart de mes contemporains. Devrais-je leur dire qu'il fallait qu'ils prennent exemple sur les étoiles ?

- Le silence du ciel est plus intéressant que tous le superflu qui s'épanche dans cette ... Célébration.

Je regardais fixement devant moi. Observer l'inconnu ne m'intéressait à rien. Il était beau. Il était laid. Je n'en savais rien. Cela m'était complément égal. À quoi bon s'attarder sur un physique ? Ce n'était qu'une coquille, qui pouvait contenir le néant de la vérité comme une perle étincelante, tapageuse d'absurdité. Je ne m'y attardais pas. Ce qui importait, c'était que ses propos avaient étés censés. C'était pour cette raison que je lui avait répondu. Les questions inutiles ne méritaient pas de réponse ; j'avais ignoré sa première question. J'espérais qu'il fasse preuve de plus de vivacité d'esprit s'il comptait reprendre mes propos.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 45

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Ne tue pas ma solitude - Lun 13 Nov - 12:03
 Ne tue pas ma solitude. Rising star Hestia Jones / Kieran O'Neill

"Je n'ai pas fuis, le repris-je, j'ai seulement évité de me rendre à un événement sans la moindre utilité."

Les iris de Kieran se posèrent quelques secondes sur la jeune femme avant de revenir sur la voute céleste. Ainsi donc il venait de tomber sur ce genre d'élève, celui qui préférait rester à l'écart plutôt que chercher un intérêt à ce type de soirée. Bon, il était vrai que Kieran n'y allait pas non plus pour la soirée, en dehors de la nourriture à volonté, la musique était souvent moyenne, la foule n'était pas forcement un plaisir, avec ces première année qui court partout. Non, en vrai, le seul espoir pour que ce genre de soirée soit agréable pour Kieran, c'est dans la façon où celle-ci se termine généralement. Même si pour le coup, cela faisait deux bals d'affilé qu'il rentrait bredouille de sa chasse. Il devra alors se réconforter à son retour en Irlande en évitant encore quelques mois de s'amuser avec une élève, il avait compris que souvent, ça amener à des drames sociaux hallucinant et inutile.
Alors à la fin, il est vrai qu'il pouvait comprendre cette fille que ce type de soirée, ne soit pas à son gout, elle ne l'était pas non plus à celui de l'irlandais. Il fini alors par s'assoir à quelques mètres, n'ayant pas vraiment bougé et surtout ne voulant pas s'approcher ou se montrer intrusif. Il reprit d'une voix plus faible, presque un murmure :

"C'est à voir, pour remarquer la naïveté et l'hypocrisie ambiante."


Il poussait alors un lourd soupire en triturant son masque dans ses mains, avisant celui-ci quelques secondes puis vient le ranger dans sa poceh, c'était idiot, enfin, il avait passé une bonne soirée, il ne pouvait pas le nier. Être avec cette inconnue avait été une bonne expérience. Il se souviendrait de son sourire et du gout de ses lèvres encore un moment. Mais elle, se souviendrait elle seulement des mots qu'ils ont échangés ? C'était sans doute un juste retour des choses, il fallait s'y faire :

"Le silence du ciel est plus intéressant que tous le superflu qui s'épanche dans cette ... Célébration"

Sortant de ses pensées, il tourna à nouveau la tête vers la jeune femme pour l'aviser malgré l'obscurité, réfléchissant vaguement à ses paroles, l'étudiant dans sa gestuelle à présent. Elle n'était pas désagréable à regarder, mais en dehors de ça, elle semblait plutôt se complaire dans sa solitude qu'il venait très certainement de déranger. Cette idée ne le gênait pas outre mesure, il savait qu'il l'avait déranger. Mais parfois, l'imprévu pouvait amener des choses tout aussi intéressante. Kieran prit alors le risque, levant la main vers le ciel en répondant :

"Le ciel aussi a des milliers d'histoires. Tu connais celle de constellation du centaure ?"

Le voilà à parler d'astronomie à une inconnue au milieu de la nuit alors que celle-ci s'était clairement montré favorable à privilégier le silence plutôt que les mots. Cherchait il à être son ennemi ou juste l'emmerder ? Ou simplement, s'intéressait il à elle ? Allez savoir, il était là, assis sur ce sol presque gelé durant une nuit d'hiver.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Mêlé Âge : ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Sixième
Option #1 : Divination
Option #2 : Étude des Moldus
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Points : 40

avatar
Hestia JonesSerdaigle
MessageRe: Ne tue pas ma solitude - Dim 14 Jan - 2:34



Peut importe si mes interlocuteurs – et c'était peut-être abusif de leur octroyer ce terme - parlaient fort ou pas, je les entendais toujours. Je tentais perpétuellement de les oublier, eux et tout ce qui se passait autour de moi, mais en vain. C'était amusant de savoir que c'était la personne qui se faisait la moins attentive qui percevait le mieux les autres. Enfin « amusant » … D'une âcre ironie qui n'était en rien appréciable.

" - C'est à voir, pour remarquer la naïveté et l'hypocrisie ambiante.

Ainsi donc, il se faisait observateur. Était-ce moins misérable ? J'en doutais. Au contraire, même : qu'il y avait-il de plus bête que de décider de scruter la bêtise du monde ? En ne s'en retirant pas, on en restait acteur. Il aurait pu les mépriser et décider de les ignorer, mais non. Au contraire, il préférait se montrer tout aussi stupide qu'eux.

Rebondissant sûr ce que j'avais dit à propos de l'étendue sombre et lumineuse qui s'étendait devant nous il reprit.

- Le ciel aussi a des milliers d'histoires. Tu connais celle de constellation du centaure ?

Quelle question, évidemment que je la connaissais. Je les connaissais toutes. J’étais cependant désireuse d'entendre ce qu'il avait à raconter pour constater d'à quel point ce serait n'importe quoi. Assurément, il allait tout mélanger, inventer pour combler ses affolantes lacunes, bafouiller pour masquer son cruel manque de savoir. C'était certain.

- Non. "

Je n'allais pas m'épancher, c'était inutile. Qu'il me balance son récit qui serait ridicule que je puisse enfin convenablement le dénigrer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 45

avatar
Kieran O'NeillSerpentard
MessageRe: Ne tue pas ma solitude - Mer 17 Jan - 18:59
 Ne tue pas ma solitude. Rising star Hestia Jones / Kieran O'Neill


Kieran jouait dans ses mains avec son masque, l'ayant gardé après sa sortie du bal, il laissait ses doigts effleurer cette surface argentée du bout des doigts, perdu un instant sur ce qui s'était produit durant cette soirée avant de finalement revenir à la voute céleste, posant son masque sur sa cuisse droite, ses mains glissant sur l'herbe gelée, s'habituant à ce froid mordant avant de reprendre après ce silence, d'une voix calme :

"Elle remonte au temps Antique. Alors qu'Héraclès devait accomplir ces douze travaux. Tandis qu'il se dirigeait pour en accomplir un nouveau, Pholos, un centaure lui offrit l'hospitalité sur ses terres, mais cela n'était pas l'avis des autres confrères de Pholos qui refusèrent d'accueillir le demi dieu, c'est ainsi que débuta un conflit entre les centaures et Héraclès. Chiron, le plus sage de tout les centaures, prit le partie d'Héraclès en pointant ses semblables pour leur offense envers les dieux. Mais durant la bataille, Héraclès toucha Chiron au genou avec une de ses flèches dont la pointe était recouverte par le poison de l'Hydre, qui se voulait incurable."

L'irlandais arrêta son histoire pour venir passer ses bras derrière sa nuque, se laissant tomber littéralement, s'allongeant ainsi sur le sol, ses iris se perdant dans l'océan d'étoile, alors que son souffle s'échappait de ses lèvres en formant une colonne de vapeur, laissant ses poumons s'emplir de cet air vivace et frais. Il avait débuté ce récit avec une certaine nostalgie, parler d'astronomie n'était pas courant, généralement, c'était une passion dont il évitait de parler, ça ne l'aidait en rien dans sa recherche de proie et ses proches n'auraient pas comprit l'intérêt qu'il pouvait trouver à des étoiles à des milliards d'années lumières d'ici. Surtout quand les histoires étaient faites de moldus. Mais bon, il ne connaissait pas cette fille, elle semblait en avoir bien rien à faire de qui il pourrait être et de plus, avec l'obscurité ambiante, c'était une rencontre éphémère, sans doute ne se souviendra t elle pas de cette soirée. Il reprit alors :

"Malheureusement, pour Chiron, il était dôté de l'immortalité, mais être immortel ne le rendait pas insensible à la douleur pour autant, durant neuf jours, le plus sage des centaures agonisa face au poison, ne supportant plus la douleur, il implora alors les dieux de lui retirer l'immortalité. Ce que fit finalement Zeus, dieu des dieux, il donna l'immortalité de Chiro à Prométhée et à la place, fit de Chiron, la constellation du centaure. Ainsi naquit celle-ci. Par la vanité et la connerie d'un demi dieu."


A nouveau, il laissa un silence planer, observant les étoiles durant une poignée de secondes puis fini par remettre son masque le visage avant de tourner la tête pour pouvoir observer la jeune femme qui était là, ne l'ayant pas encore oublié. Il souffla doucement avant de reprendre :

"Des milliers d'Histoires. Mais personne pour les connaître. Un sentiment privilégié. "

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Ne tue pas ma solitude -
Revenir en haut Aller en bas
 
Ne tue pas ma solitude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Domaine de Poudlard :: Parc de Poudlard-
Sauter vers: