AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Âge : 29 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de baobab, poudre de cheminette & poils de boursourf
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Avatar : Evangeline Lilly
Points : 0

avatar
Kim MalletAdultes
MessageMemento de Kim Mallet - Mer 25 Oct - 5:29






             
Kim Mallet
Profite de la vie comme si tu

vivais un manège à cent à l'heure,

car un jour, la roue tourne...  

                                                             Kim Mallet





Faisons une véritable présentation digne de ce nom.


Je suis une jeune femme pleine de vie, d'entrain et d'optimiste. Je souris à la vie et la vie me sourit. Du moins, celle que je me suis construite depuis les dix dernières années. Pétillante, fraîche, ma principale occupation sociale consiste à faire tourner les têtes des messieurs, des truands et des intellectuels. Bien que je ne sois pas forcément attachée aux gens,j'aime m'entourer, me sentir aimée et convoitée. Ne m'adressez surtout pas la parole si vous avez l'intention d'arriver à l'heure à un quelconque rendez-vous, je peux vous accrocher sans aucun scrupule jusqu'à mort s'en suive. Ne vous fiez pas à mon petit minois, je suis parfaitement consciente du temps que je vous fais perdre, mais je joue l'innocente. Manipuler par mon charme, j'aime ça !

Malgré tout, je ne suis pas une mauvaise personne. Fidèle, honnête, modeste et franche, je n'hésiterais pas à vous signaler que vous avez du poil au nez si je considère que ce fait peut vous mettre dans l'embarras avec un tiers. Dans le fond, je cache ma part de timidité et de sensibilité dans une « effervescence » de laves d'un volcan en éruption. Parfois maladroite, je ne tiens pas rigueur des catastrophes que je peux engendrer, mais je suis capable de se concilier, seule, dans les méandres de ses pensées durant des jours entiers si jamais j'en viens à écraser une fourmi par mégarde. Grande amoureuse de la nature et des longues promenades au bord des plages désertiques ou animées, je profite de chaque instant.

Je pense être intelligente, brillante même (en toute modestie), mais j'ignore d'où me viens mon savoir. Parfois, il m'arrive de me lancer dans un discours hypothétiquement long sur un sujet dont je ne me souviens pas avoir appris. Sûrement que ce phénomène est lié à mon ancienne vie, celle que j'ai perdue il y a de ça dix ans et dont j'ai oublié les moindres détails. Ainsi, on pourrait me qualifier d'amnésique, mais n'allez jamais me le dire, je vous assurerai dur comme fer que je sais qui je suis et d'où je viens et pourrais terminer son discours en vous balançant une de ses chaussures en pleine face. Ne pensez pas pouvoir l'éviter, je vise particulièrement bien.

On pourrait croire que je suis  bien trop frivole et ne prend pas la vie assez au sérieux, cependant, lorsqu'il s'agit de ma profession, je perds un peu de  folie et m'adonne corps et âme à mon métier. Depuis les dix dernières années de ma vie, je me suis mise à mon compte pour rechercher les personnes disparues. Ce travail me demande beaucoup d'efforts, de temps et m'incite à me déplacer dans le monde entier afin de trouver les indices nécessaires pour retrouver les malchanceux, les égarés, les défunts, les laissés pour compte ou les écœurés. Malgré tout, derrière mon caractère pétillant de malice, je suis parfois dépassée, subjuguée par les événements de ma vie et mon côté particulièrement émotif m'entraine vers une instabilité qui me pousse à de violentes crises de larmes.

Mon histoire



Dix ans, c'est le nombre d'années où je me suis reconstruite, le nombre d'années dont je me souviens avoir vécu. Avant cette date : le trou noir.

Mon premier souvenir date de cette nuit où je suis retrouvée, naviguant sous une pluie torrentielle. Une douleur maladive dans ma boite crânienne. Qui étais-je ? D'où venais-je ? Qu'est-ce que je faisais dans ces rues malfamées pourtant si familières. J'apercevais quelques boutiques dont « Barjow et Beurk ». Oui, je reconnaissais vaguement l'endroit. Ce jour là, je le découvris, "Lui", cet homme étrange habillé de noir. Il m'observait, il semblait être capté par ma présence. Je me souviens d'avoir eu très peur, de "lui" mais de moi-même aussi. Quelle attitude devais-je aborder ? Qui était la femme que j'avais été ? Larguée, c'était bien le mot qui me venait à l'esprit à ce moment-là. J'étais paumée, anéantie, lâchée à moi-même, abandonnée.

J'ai fait la première chose que toute femme vulnérable aurait faite dans ce moment présent. J'ai couru… Je ne me suis pas retournée une seule fois, mon souffle s'accélérait, mes jambes s'engourdissaient, mais je ne pouvais pas m'arrêter. Vous savez ce que c'est que de ressentir une telle frayeur, cette sensation quand votre corps se raidit, se met à frémir puis à trembler, que l'adrénaline vous pousse bien au-delà de vos limites les plus inattendues ? C'est exactement ce j'ai vécu. J'étais une proie, je me sentais traquée et je savais que ma cavale me rendait encore plus vulnérable et alléchante. J'étais l'agneau, il était le loup. Celui qui te suit, sans relâche, t'observe jusqu'au moment où tu te ne sens plus la force de te battre, signant alors ton arrêt de mort.

"Lui", il m'avait pris dans son étreinte, il me serrait. Trop fort, bien trop fort. Je devais me débattre, je devais fuir, mais je ne le pouvais plus. J'étais piégée… Puis soudain, j'ai compris son langage, ses mots, si doux, si paisibles. Ils ne ressemblaient en rien à un grognement effrayant.

« Calme-toi, je vais t'aider ! ».

Ma pression se relâcha, il me libéra. Son sourire se voulait rassurant, compréhensible, les traits de son visage semblaient vieillis, fatigués.

« N'ais pas peur et dis-moi si tu te souviens ? »

Non, bien sûr que non je ne me souvenais pas. J'ai soudain eu envie de l'étrangler, de le secouer, je voulais comprendre, je voulais savoir qui j'étais. Je lui ai sauté dessus mais j'étais bien trop chétive. Il me serra contre lui, quelques larmes perlèrent sur ses joues.

« C'est toi qu'il l'a voulu. Tu voulais tout recommencer de zéro. Kim Mallet, c'est ainsi que tu voulais qu'on t'appelle… Tu es Kim Mallet désormais. Laisse-moi te guider ! »

Une partie de moi était déchirée de cette décision. Je ne pouvais pas avoir été aussi radicale avec moi-même, pourtant, aussi étrange que cela pouvait paraître, je sentais qu'il avait raison, que c'était mon choix, qu'il m'avait appartenu.

Depuis ces dix dernières années, je m'investis dans ma nouvelle vie et vous savez quoi ? Je l'aime, j'en raffole. Je suis comme une petite folle folâtrant dans les merveilleuses prairies de coquelicots et de fleurs de champs en tout genre. Il y a eu des moments difficiles, des situations délicates. Des personnes qui semblaient me reconnaître malgré que mon physique se soit légèrement modifié. Et puis, j'ai perdu le contact avec "Lui". Il m'a beaucoup aidée, soutenue, mais j'étais différente. Je le voyais à son regard que je n'étais plus celle qui l'avait connue avant. Il n'a jamais souhaité évoquer cet autre moi, c'était impossible disait-il, nous avions fait un serment inviolable avant mon amnésie. Un jour, il a disparu, il est parti de ma vie comme une larme déferlerait sur votre joue. Délicatement, en silence, sans faire de vague. C'est ainsi que c'était prévu. Il s'en est allé, "lui", le dernier élément qui me tenait à mon ancienne vie.

Depuis, je me suis lancée corps et âme dans ma carrière et mes loisirs. Retrouver les personnes disparues, j'étais douée pour ça. "Lui" m'avait formé, il avait falsifié mon nom, mes résultats scolaires pour que je puisse exercer. Il me disait que de toute manière, j'avais toujours été brillante et que ça ne changerait pas grand-chose, juste un nom sur une couverture. Il n'avait pas tort, ma profession je l'aimais. Je rencontrais toute sorte de personnes de la plus désespérées à la plus cruelle. J'étais attendrie par ces personnages et j'éprouvais le besoin d'en savoir plus, toujours plus. L'avantage de ma profession c'est que poser des questions personnelles est primordiale. Alors, je les écoute chanter, pleurer ou rager et débattre sur leur vie et j'aime ces émotions, la vie qui émane de ces gens. Si naturels, si vivants comment ne pas craquer d'allégresse ? Il y a bien une chose que la nouvelle moi a appris, c'est de ne pas perdre de temps avec des futilités, aller droit au but et apprécier les autres comme tu aimerais qu'ils le fassent avec toi. Ne pas les juger, être tolérant car tu ignores tout de leur passé. Ne pas se laisser envahir par sa colère, car elle ne mènera nulle part. Toujours garder son sang froid, être respectueux et travaillant pour un monde meilleur. Oui, ne pas s'embarrasser et sourire à son destin.

Malgré tout, si ma vie est pleine de rencontres, je reste seule et c'est bien ainsi, du moins je crois. De toute manière, je suis bien trop émotive, explosive. Peut-être que c'est une part de moi-même qui m'envahit ? Il m'arrive parfois, très brièvement, de me demander qui était la personne que j'ai été et de souhaiter retrouver ces souvenirs disparus. Néanmoins, cette envie s'évapore aussi vite qu'elle est apparue. Il y a bien trop à découvrir, à vivre, à rencontrer dans le présent. Pourquoi s'encombrer quand on peut juste se laisser entrainer et s'envoler...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de baobab, poudre de cheminette & poils de boursourf
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Avatar : Evangeline Lilly
Points : 0

avatar
Kim MalletAdultes
MessageRe: Memento de Kim Mallet - Mer 25 Oct - 5:38
Mes enquêtes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de baobab, poudre de cheminette & poils de boursourf
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Avatar : Evangeline Lilly
Points : 0

avatar
Kim MalletAdultes
MessageRe: Memento de Kim Mallet - Mer 25 Oct - 5:39
Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de baobab, poudre de cheminette & poils de boursourf
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Avatar : Evangeline Lilly
Points : 0

avatar
Kim MalletAdultes
MessageRe: Memento de Kim Mallet - Mer 25 Oct - 5:39
Divers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29 ans
Statut : Adulte
Gringotts : Compte
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de baobab, poudre de cheminette & poils de boursourf
A.S.P.I.C.* : Effort Exceptionnel
Avatar : Evangeline Lilly
Points : 0

avatar
Kim MalletAdultes
MessageRe: Memento de Kim Mallet - Mer 25 Oct - 5:40
Un autre au cas où, puis ça sera à vous ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Memento de Kim Mallet -
Revenir en haut Aller en bas
 
Memento de Kim Mallet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenariat : Memento Mori
» Gascogne
» Zelf le Tyran
» Buffalo sabres
» Memento Mori [GP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Que se passe-t-il ensuite ? :: Tu n'es pas seul :: Chers journaux-
Sauter vers: