AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Invité
MessageJournal de Joshua Greene - Ven 29 Déc - 9:22


       



       
Joshua Greene

       
Téméraire ◊ Loyal ◊ Ambitieux ◊ Bon vivant ◊ Farceur

       

       


       
Caractère arms

       
Joshua est bon vivant, il aime profiter de la vie à fond et c'est pour cela qu'il s'implique toujours à 200% dans ce qu'il fait. Hyperactif, le garçon peut devenir vite fatigant pour les autres et il aura besoin de se défouler comme il peut pour éviter les débordements. Il n'aime pas vraiment les Serpentard qu'il juge trop malhonnêtes et préfère les gens loyaux et amicaux. Il aime plaisanter, faire des farces à ceux qui croiseront sa route ainsi que celle de Splinter, son rat blanc qui effraie beaucoup les filles. Il aime prendre des risques et sait se montrer courageux et rassurant pour ses proches. En revanche, c'est une sacrée tête de mule qui pense avoir toujours raison.



       
Histoire  very happy

       
Joshua était né un jour de 30 décembre à Manchester, dans une maison de banlieue plutôt banale. Elle donnait sur un jardin carré, lui aussi banal, dans lequel la famille faisait pousser un potager envahi par des gnomes. Un sapin énorme dont la moitié des aiguilles étaient par terre et qui datait de Noël dernier, trônait fièrement au milieu. La rue était bordée de maisons habitées par des sorciers, car il s’agissait là d’un quartier magique.

Tout le monde dans la rue connaissait les Greene et s'accordait à dire que c’était une famille très étrange. Et voici leur histoire, celle d'un jour comme un autre.

Tout d’abord la belle grand-mère, de vingt ans de moins que son mari, une petite « jeunette » dans le langage d’jeuns de papy Marvin, ressemblait plus à une sorcière comme celles que décrivaient les moldus dans les contes pour enfants. Son parfum dégageait une forte odeur de parfum bon marché mélangée aux effluves de l’alcool et du tabac. Ses ongles étaient longs et crochus, vernis de violet. Ses vêtements, toujours noirs, étaient constitués essentiellement de dentelle avec des motifs de roses ou d’araignées. Ses cheveux, qui ressemblaient à de la paille tellement ils étaient abimés, viraient au gris souris. Pour finir, une verrue poilue était venue s’installer entre sa joue et son nez. Cette femme était très grande et très large. Sa silhouette peu raffinée tenait en équilibre sur de hauts talons roses, et c’était à se demander comment elle faisait pour ne pas se tordre une cheville en marchant.

Elle faisait au moins deux têtes de plus que Marvin, et Joshua pensait aux méthodes employés par ce dernier pour tenter d’embrasser cette créature difforme. Il lisait dans le même temps, le long passage d’un livre sur les champignons magiques. Soudain, une illustration lui fit recracher un crayon qu’il mâchouillait : la verrue sur le nez de sa belle grand-mère ressemblait en touts points à la description du champignon sauteur.

- Joshua, as-tu bien appris ta leçon ? lança Jody de sa voix sirupeuse depuis la cuisine, après avoir entendu le bruit du crayon tomber sur le sol.

- Oui, oui, répondit le garçon qui fit signe à son grand-père qu’il avait bien compris le cours sur les champignons magiques et qu’il pouvait y aller.

Après quelques questions sur sa leçon, Joshua encore perturbé par sa découverte, semblait avoir tout appris.

- PARFAIT ! cria Marvin en se levant brusquement de son fauteuil pour venir ébouriffer les cheveux de son petit-fils.

Pour une fois, grand-père Marvin n’avait pas envoyé le livre valdinguer au travers de la maison comme toutes les autres fois où Joshua faisait semblant de ne pas avoir compris, rien que pour le voir s’énerver. Même s’il avait le cœur gros comme une pastèque, Marvin avait fréquemment des sauts d’humeur à cause d’un trouble bipolaire, et il était vraiment amusant de le voir pousser tout un tas de jurons à la volée.

- Vérole de moine ! cria-t-il en glissant sur le crayon laissé sur le carrelage, avant de se rattraper sur la nappe qui recouvrait la table et de se prendre le livre sur la tête.

Joshua se retint d’éclater de rire devant le comique de la situation et le regard déconfit de son grand-père. Pour Marvin, s'improviser professeur à domicile n’était toujours pas évident, surtout lorsqu'il s'agissait de faire cours sur les bases de la magie à un enfant de 10 ans excité comme une puce. Son accent américain n'arrangeait pas non plus les choses, et son fichu dentier se faisait souvent la malle lorsqu'il récitait une formule magique. Mais tout ce spectacle semblait canaliser l’énergie du gosse qui brûlait d'impatience à l'idée de pouvoir posséder sa propre baguette magique le jour de ses 11 ans, et d'aller étudier dans une école de sorcellerie.

Alors que Joshua se levait de sa chaise, Jody surgit de la cuisine dans un bruit de talons précipités, les mains remplies de serpentins beiges.

- Joshuaaa, puisque tu as fini, va mettre ces épluchures de pomme de terre au pied du sapin dans le jardin !

Joshua avait horreur de cette bonne femme. Non seulement son physique seul suffisait à lui faire faire des cauchemars, mais en plus lorsqu’il la croisait, elle lui posait sur son épaule ses longs doigts crochus. Le seul contact de cette main le faisait frissonner et cela ne l’aurait pas étonné si on lui avait dit qu’autrefois, elle avait jeté de terribles maléfices.

Le garçon se contenta d’acquiescer et de courir dans le jardin pour éviter un contact trop prolongé avec elle. Le pauvre ne comprenait pas en quoi mettre des épluchures de patate au pied d’un sapin tout nu allait lui servir pour mieux grandir. D’autant plus que ces déchets de cuisine étaient un véritable garde-manger à gnomes. A croire que Jody en faisait tout un élevage.

Alors qu’il s’occupait de nourrir le sapin, hum, plutôt les gnomes- les deux frères ainés de Joshua, Michael et Joe, firent irruption à ses côtés en l’arrosant avec leur baguette magique.

- Eh, ce n’est pas moi qu’il faut arroser !
- On n’a pas fait exprès, on t’avais pris pour un gnome avec tes épluchures !

Michael pouffa de rire avant de s’enfuir sur les traces de Joe.

Quand c'était comme ça, Joshua se mettait à courir après eux et les garçons se charriaient pendant des heures dans une ambiance bon enfant. Comme par magie, lorsque les parents rentraient du travail à l'heure pour le repas, la maisonnée retrouvait tout son calme. Charles Greene était un américain qui s’était marié à Miranda Brown, anglaise issu d’un quartier pauvre. Après un voyage d'affaires en Angleterre, Charles tomba fou amoureux de Miranda et tous deux avaient décidé de suivre la même carrière au Département des accidents et catastrophes magiques. Le couple Greene était si bien apprêté et maniéré, qu'on se demandait s'ils faisaient bien parti du reste de la maisonnée. Mais on comprenait, vu le désordre qui régnait dans leur petite vie de famille, qu'ils souhaitaient remettre de l'ordre dans celle des autres sorciers. Joshua se sentait rassuré, voire "normal" en leur présence. Il souhaitait secrètement que ses frères, qui avaient fini leur scolarité à Poudlard, trouvent un travail pour le laisser un peu tranquille. Il souhaitait également que ses grands-parents, surtout Jody, s'en aillent pour le laisser un peu respirer. Heureusement, il se disait que dans un an, il aurait 11 ans.

Le jour où il souffla ses onze bougies et qu'il reçut sa lettre d'admission à Poudlard, Joshua avait ressenti une bouffée de liberté l'envahir. Ses parents l'avaient accompagné sur le chemin de Traverse pour récupérer ses fournitures scolaires et lui avaient acheté un rat qu'il avait nommé Splinter. Et même s'il avait mal au cœur pendant le trajet du Magicobus, il s'était fait la promesse que plus tard, ce serait lui qui allait conduire ce bus fou.



       
Liste des RPG

       
       

       
En coursTerminés
◊ Serres botaniques - Au mois des fleurs, après les froids (Feat Rosalind Fawley)

Joshua se rend dans les serres de botaniques pour s'occuper de ses deux mandragores et de son Mimbulus Mimbletonia géant, tout guilleret. En pénétrant dans les lieux, il tombe sur une élève de Serpentard avec qui il commence à discuter d'une mystérieuse histoire.

Cours Magie et Orientation

◊ Salle de Potions, cachots- Let it go (Feat Ambre A. Hayes)

Joshua veut préparer une potion d'Aiguise-Méninge avec l'aide d'Ambre, une Poufsouffle. Rogue leur a gentiment laissé la salle de classe pour leurs devoirs, mais tout ne se passe pas comme prévu...
◊ Piège à bouse dans les cachots - Avec : Luka Oz

Un soir, alors que tout le monde déguste son repas dans la Grande Salle, Joshua se rend dans les cachots des Serpentard pour y placer des bombabouses. Il y fait la rencontre d'un Poufsouffle, plus âgé que lui, dénommé Luka Oz. Grâce aux conseils du Poufsouffle, le Gryffondor cache les bombabouses dans une armure qu'il fait léviter au-dessus du sol. Cette dernière attend le passage des élèves pour pouvoir se briser à leurs pieds et faire éclater son contenu. Les cachots et le bureau du professeur Rogue se retrouveront vite embaumés d'une odeur pestilentielle.

◊ Convoi de rat dans le Grand Hall - Avec : Jace Travers, Luka Oz, Severus Rogue

Joshua reçoit une lettre de Jace Travers, un élève de Serpentard lui disant qu'il a retrouvé son rat dans la gueule de son chat. Le soir, Joshua se rend au lieu de rendez-vous mais tombe dans une embuscade. Luka Oz, Poufsouffle de 6ème année, martyrise son rat et le Gryffondor s'évanouit devant le Professeur Rogue qui les surprend tous les trois. Il finira raccompagné à l'infirmerie par Oz.

◊ Event Rêve d'un soir - Le démon des Océans - Rêve de Joshua
Le démon des Océans

◊ Event La Guerre des Sorciers
La guerre des sorcier

       
©️HP1991

       


Dernière édition par Joshua Greene le Lun 28 Mai - 17:17, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Ven 29 Déc - 9:23


       



       
cool Liens  cool


       



       
Marie Avery

       
Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

       Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.
       


       
Elijah Macmillan

       
Elijah est mon cousin et j'ai commencé à passer beaucoup plus de temps avec lui lorsque je suis rentré à Poudlard. Avant, je ne le voyais que pendant les vacances avec mes frères. Mes parents travaillant au Ministère de la Magie au Département des accidents et catastrophes Magiques, ils fréquentent régulièrement les siens.
       


       
Nom du personnage

       
Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

       Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.
       


       
©️HP1991

       


Dernière édition par Joshua Greene le Dim 27 Mai - 21:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 15:30
Est-ce qu'un lien entre Gryffi te tente ?  hey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 17:45
Ouais ! Carrément! congrats
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 18:46
tu voudrais quel genre de lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 19:22
ça te dirait qu'ils soient cousins et qu'ils fassent les quatre cents coups ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 20:32
ça me va complètement ! Mais suivant les bêtises il risque de refuser :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Sam 19 Mai - 20:50
Pas de soucis, de toute façon Joshua est plus jeune donc forcément moins mature qu'Elijah :D
*vient de remarquer que les deux prénoms étaient hébraïques* Oh, la coïncidence de fou !

En plus y'a de quoi facilement raccorder nos histoires ! Du coup on peut dire que les parents d'Elijah invitaient ceux de Joshua de temps en temps, et vice-versa. Les parents de Joshua travaillant au Ministère de la Magie au Département des accidents et catastrophes magiques, ils auraient très bien pu entretenir leur relation avec ton père au travail. Les deux garçons se sont donc connus comme ça, même s'ils ne se voyaient pas souvent (parents trop occupés par le travail pour Joshua donc pas beaucoup de temps pour les invités !)

Lorsque Joshua serait rentré à Poudlard, Elijah et lui auraient commencé à passer beaucoup plus de temps ensemble.

Est-ce que ça te va comme ça ? very happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Lun 21 Mai - 21:32
Up !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Mar 22 Mai - 14:40
Oups ! Excuse moi je viens seulement de voir ta réponse.


Alors ce que tu me propose me parait réellement intéressant, sachant que comme tu l'as dit, il y a des similitude entre nos histoire. Elijah n'a pas vraiment connu ses parents vue qu'ils sont toujours au boulot. Il a passé beaucoup plus de temps avec sa nourrice qu'avec ses parents.
Donc oui on peut dire qu'éventuellement ils se seraient vue uniquement pour les vacances ?

Donc oui ça me va totalement :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Journal de Joshua Greene - Mer 23 Mai - 11:03
Salut ! Ça ne fait rien, t'inquiètes ;) on fait comme ça alors !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Journal de Joshua Greene -
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Joshua Greene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Que se passe-t-il ensuite ? :: Tu n'es pas seul :: Chers journaux-
Sauter vers: