AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Invité
MessageOublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Sam 29 Avr - 1:16


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

La sortie clandestine à Pré-au-Lard s'était révélée être beaucoup plus éprouvante que Persei ne l'aurait imaginé. Elle avait réagi de manière complètement absurde, d'une manière qui n'était pas du tout elle. Elle devait réellement se reprendre.

Le chemin du retour fut bien moins mouvementé qu'à l'aller, ou alors c'était que Persei ne se rendait plus bien compte de grand chose. Ni du saule cogneur, ni des regards curieux des autres élèves quant à sa tenue débraillée. C'est vrai que ses vêtements semblaient être une preuve quant à sa désobéissance des règles, ils signalaient presque son affrontement avec l'arbre magique et son escapade.

C'est presque amorphe qu'elle se dirigea vers le lac noir. Peu d'élèves s'en approchaient à cause des rumeurs de calamar géant, alors c'était l'endroit parfait pour se reposer un peu.

La rouquine s'affala au bord du lac, les genoux repliés contre sa poitrine et ses bras entourant ses jambes. Elle cala son front entre ses genoux et soupira. Quelle belle idiote elle faisait. Elle avait détruit un semblant d'amitié en moins d'un après-midi.

Dans le même temps, elle songea à son père et au mensonge qu'elle lui écrirait pour lui raconter son après-midi. Gemma avait cru la comprendre, mais en fait, ça semblait surfait. Elle n'avait pas compris la position de Persei. Elle en serait presque venue à être jalouse de la situation de la brune.

Cette dernière devait simplement répondre et obéir aux attentes de son père. Persei aussi, mais pour elle, c'était différent. Les six premières années de sa vie, Persei avait été élevée comme un garçon. Ce n'est que lorsque son père décida de l'introduire à des partenaires commerciaux qu'il lui donna l'éducation d'une fille. Alors comment est-ce que Gemma pouvait-elle prétendre la comprendre ?

Si Persei admirait son père malgré son éducation très stricte, et elle le détestait tout autant. C'était une relation amour-haine comme on n'en voit pas. Elle soupira. Pourquoi tout semblait si compliqué malgré ses onze ans ? Parfois elle avait l'impression d'en avoir six de plus. Elle entendait ses camarades de Serpentards s'amuser d'un rien, les trouvait immature mais aurait adoré pouvoir en faire autant.

Elle releva la tête et attrapa un caillou à côté d'elle qu'elle jeta dans l'eau. La surface de l'eau se constellait d'ondes gracieuses et hypnotisantes. Le mouvement régulier des vaguelettes était apaisant et lorsque celui-ci cessa, la fillette jeta une nouvelle pierre dans l'eau, quitte à s'attirer les foudres des sirènes ou de toute autre créature mystérieuse vivant dans l'eau.

C'est vrai ça, est-ce qu'il y avait vraiment quelque chose dans l'eau ? La serpentarde se pencha légèrement au dessus de l'eau, curieuse de voir quelque chose de nouveau. Mais non, elle ne pu voir que son reflet - pitoyable soi dit en passant. Elle fronça les sourcils, dessinant une mine de dégoût sur son visage décoré d'égratignures.

Elle écrasa la paume de sa main dans l'eau, faisant disparaître son reflet mais pas parce qu'elle ne voulait pas se voir. C'était comme si elle expérimentait quelque chose. On lui aurait demandé ce qu''elle faisait, elle n'aurait pas su répondre. Elle aurait simplement haussé des épaules, peu concernée. Mais comme il n'y avait personne autour, personne ne lui poserait la question. C'était finalement un soulagement d'être seule, elle n'avait pas à faire semblant.

Mais au final, une question s'imposa dans son esprit : si elle faisait semblant, qui était-elle vraiment ?

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Sam 29 Avr - 13:05
Gemma avait attendu un long moment après le départ de Persei, peut être une demi-heure, avant de s'engouffrer à son tour dans le passage. Qu'importe si on repérait son absence, elle avait bien d'autres choses aux quelles penser pour le moment. Jamais elle n'aurait imaginé que sa promenade aurait un tel impact, et elle avait encore du mal à faire le tri dans ce qu'il s'était passé. Il fallait absolument qu'elle retrouve la fillette pour qu'elles puissent discuter, elle ne la laisserait pas fuir ainsi, et ce dans leurs intérêts à toutes les deux.

Une fois à Poudlard, elle était allé se changer en prenant garde à, le plus possible, cacher sa tenue. Elle ne voulait tout de même pas être repérée. Elle avait serpenté entre les couloirs, empruntant les chemins les plus discrets et moins peuplés. Comme il y avait pleins d'élèves dans sa salle commune, elle se débarbouilla au préalable aux toilettes du second étage avant de rejoindre son dortoir. Il fallait toujours qu'elle fasse bonne figure, peut importe les événements et les circonstances. Elle prit dans sa valise une robe de sorcier neuve pour remplacer ses vêtements de ville.

Une fois que ce fut fait, comme elle ne savait où aller, ce fut ses pas qui la guidèrent sans qu'elle n'y pense, jusqu'au lac noir. Elle aimait cet endroit, parce que tout le monde le fuyait. Toujours, elle avait tendance à apprécier ce qui était rejeté, elle ne savait pas si c'était pas pitié ou par esprit de contradiction.

Il était  bien rare qu'elle y trouve quelqu'un, mais ce fut le cas en cet instant. Et pas n'importe qui. Persei. La serpentarde était accroupie au bord de l'eau, dos à Gemma. Cette dernière l'observa quelques instants, indécise. Quelle attitude devait-elle adopter ? Elle ne voulait ni l'effrayer ni la chasser involontairement. C'était même tout le contraire de ce qu'elle désirait.

Elle avait vu en elle une compagne de prison, parce que si leur peine n'était pas la même, leur geôlier n'était pas bien différents. Leurs parcours n'étaient pas semblables, mais ne comportaient que trop de points communs. Elle n'avait aucune envie de se battre avec elle pour évoluer dans ce monde, mais plutôt de s'en faire une allié. En vérité, même si aucun accord n'avait été passé, elle avait l'impression que c'était déjà le cas. Elle sentait qu'elle ne pourrait pas la laisser tomber, quelque chose d'immatériel les raccrochaient, Gemma pouvait presque le sentir.

Inspirant pour prendre du courage, elle avança vers celle qui se tenait sur la berge. À environ un mètre d'elle, elle s'arrêta. Les mots se bousculaient dans sa tête, elle aurait voulu avouer tant de chose. Mais ils ne passaient pas la barrière de ses lèvres.

« - Persei … »

Un simple chuchotement pour signifier sa présence. Il fallait qu'elle soit forte, elle reprit contenance. Tout en gardant une certaine distance, elle garda les yeux rivés sur l'autre élève.

« - Je ne t'oublierais pas, je ne ferais pas comme si je ne te connaissais pas. De toutes manières, même si je le voulais, je ne le pourrais pas. »

C'était dur de parler, de retenir ce qu'elle voulait dire, et de dire ce qu'elle voulait retenir à la fois.

« - Ne soyons pas étrangères, soyons amis. Des sœurs dans ce monde, qui ont connus ce que beaucoup ignore. Je sais que ce n'est pas facile pour nous de nous dévoiler. Alors … Alors je te propose quelque chose. Posons nous trois questions aux-quelles nous répondrons en toutes sincérités. Trois simples petites question. Et après cela, même si on joue la comédie avec les autres, quand nous ne sommes que toutes les deux, soyons simplement nous-mêmes. Un bol d'air dans cette existence en apnée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Jeu 4 Mai - 20:13


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

La fillette tressaillit en entendant Gemma arriver. Elle retira sa main de l'eau et se l'essuya contre sa jupe pleine de terre. Elle soupira. La sorcière écoutait néanmoins sa camarade, silencieuse. Son regard parcourait le tour du lac noir, à la recherche d'une forme ou d'une ombre. C'était plus pour s'occuper l'esprit qu'autre chose.

Pourtant, l'intérêt de Persei s'éveilla à l'entente de la proposition de Gemma. Des questions lui traversèrent l'esprit. Pour tout dire, ce n'était pas des questions d'un grand intérêt, c'était plutôt des choses absurdes. Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place. Finalement, elle avait une question intéressante.

- Comment... elle se racla la gorge avant de reprendre. Comment tu fais pour jouer la comédie ? Avec tout ce que l'on attend de toi, à un moment, c'est impossible de réussir à jouer la comédie. Même si tu décides de désobéir au règlement pour te libérer de tout ça, tu dois quand même répondre aux attentes. Alors comment tu fais ?

Elle n'avait pas mis de forme à sa question, et elle attendait la réponse. Au final la réponse de la brune pourrait tout changer, dans un sens comme dans l'autre. Persei était plutôt désespérée, et cette question, même si son ton n'avait pas flanché, était représentative de sa détresse.

Si un jour on lui avait dit que son avenir pouvait reposer sur une question futile, elle aurait rit. Mais à l'heure actuelle, elle avait plutôt l'impression que sa vie entière se jouait sur une simple suite de mots. Elle n'approuvait pas cette idée, une réponse ne pouvait pas décider d'un destin de la sorte, mais à l'instant T, elle jouait son avenir proche.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Jeu 4 Mai - 22:34
Persei n'avait pas vraiment fait de commentaire, mais lui avait posé une question, ou plutôt un enchevêtrement de mots qui constituaient une interrogation principale. La jeune Landre inspira avant de répondre, prenant bien soins des terme qu'elle allait employer.

« - Je ne suis pas sûr de devoir répondre aux attentes, mais je me sens dans l'obligation de le faire. J'ai peur des conséquences. Bien sûr, je pourrais totalement m'affranchir des règles de mon père, mais j'en suis incapable, la pression est trop forte. Peut-être le pourrais-je un jour ?

J'ai peut-être eu la chance de moins voir mon père que tu ne voyais le tien. Comme il n'était pas omniprésent dans ma vie, j'ai pu me façonner moi-même, même si son éducation à bien sûr fait une partie de ce que je suis. Mais jamais je n'aurais tenu sans la liberté que je lui ai volé. J'ai longtemps eu du temps pour réfléchir. C'était à la fois une bonne et une mauvaise chose, je pouvais me rendre compte de ce qui m'était au par avant invisible, mais c'était aussi un fardeau. Celui de me rendre compte que mon père pouvait se tromper.

J'aime mentir, me cacher, dissimuler. Ça m'amuse d'inventer des plans pour duper mon père et ceux qui me surveillent. Mais si je réussi aussi bien à me cacher, à me changer face à lui, c'est parce que j'ai cette force de détenir cette vérité qui m'est propre, de l'avoir découvert par moi-même. Je ne peux pas supporter de me voiler à moi-même la face sur ce que je pense.

Aussi, il y a une part de moi qui est comme mon père, comme tous les sang-purs. Je la fais simplement ressortit quand j'en ai besoin. J'arrive à distinguer celle que je suis de celle que je dois être, je me détache de ma personne quand il le faut. C'était dur au début de se contrôler, mais je n'avais pas le choix. Maintenant, c'est un jeux.
 »

Elle ferma les yeux une seconde après sa tirade. Ce qu'elle venait de faire, ce n'était pas seulement de répondre à Persei, mais aussi de s'avouer des choses qu'elle avait toujours tu. Et ce n'était pas simple.

« - Ne crois pas que c'est facile pour moi de te parler ainsi. Si tu savais comme c'est dur … Dans quelques minutes, quand nous en aurons finis, faisons comme si cette conversations n'avait pas existé. Même si nous en garderons la trace. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Mar 9 Mai - 14:56


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

La rouquine écoutait avec attention sa camarade. Elle comprenait un peu mieux qui était Gemma, elles étaient différentes sur bien des points mais quelque part, le résultat était le même : la redevance à son père. Ce que Persei nota également c'était que Gemma en avait fait un jeu, même si elle n'était pas libre entièrement, elle pouvait choisir. Non en fait, elle se créait des choix.

Ceci éveilla un pincement de jalousie en la jeune sorcière. Elle aimerait en faire autant. Qu'est-ce qui l'en empêchait ? Sans doute l'ombre constante de son géniteur qui planait au dessus d'elle. Même en ce moment, elle avait l'impression qu'il savait ce qu'il se tramait. Elle s'attendait à voir un hibou avec une lettre l'attendant à la salle commune, une lettre pleine de réprimandes.

Malgré tout, la fillette savait qu'il n'en serait rien, que ce n'était qu'une chimère de son esprit, une idée que son père avait su graver en elle. Ainsi, elle ne s'écartait jamais du droit chemin que son père avait dessiné pour elle. Elle finit par se tourner vers Gemma, hochant doucement de la tête pour oublier toute cette conversation une fois celle-ci terminée.

Mais il y avait une chose que Gemma devait vraiment comprendre, pour qu'elle comprenne ce qui les rendait différentes et semblables à la fois.

- Gemma, tu dis te sentir obligée de répondre aux attentes et tu le fais mais de ton propre chef. Moi je réponds à toutes ces attentes parce que je le dois. Je n'ai pas le choix. Je... Mon père m'a inculqué des idées dont je ne peux me débarrasser. Là encore, j'ai l'impression qu'il sait dans quel état je suis. J'ai l'impression que quand je vais rentrer, il va me faire un compte rendu sur ce que j'ai vécu, j'ai peur.

Elle serrait les poings, ses ongles s'enfonçait dans sa chair, mais elle était encore tellement confuse qu'elle ne pouvait se rendre compte qu'elle se faisait mal.

- Comme tu l'as dit, tu as eu la chance de ne pas avoir à voir ton père constamment. Moi je devais le suivre partout, faire tout ce qu'il me disait sans réfléchir, sans répondre. Si je ne le faisais pas, les conséquences étaient... elle passa sous silence la suite et reprit. Pourquoi crois-tu que je suis incapable de gentillesse même avec toi ? Parce que je n'en ai jamais eu. Si peut-être par ma mère, mais elle n'allait jamais contre mon père. J'ai été élevée comme un garçon sang-pur étant la seule héritière et dernière descendante du nom de Black. Penses-tu que j'ai eu beaucoup de choix de vie ?

Elle n'était pas sûre, mais si elle avait pu, Persei serait en train de pleurer. Mais non seulement ses yeux étaient vides de larmes, mais en plus elle avait bien trop de fierté pour pleurer à nouveau devant la même personne.

- J'ai... Je t'envie. Tu me sembles si libre, si détachée de tout ça et tu arrives encore à répondre aux attentes de ton père. Pour moi tu t'es déjà affranchie depuis longtemps de toutes ces règles de vie, régissant ton destin et tes choix.

Elle s'arrêta, sentant qu'elle en avait beaucoup trop dit. Elle se détourna de Gemma, prête à faire comme si elle n'avait rien dit. Pourquoi d'ailleurs avait-elle fini par dire tout cela ? Sans doute parce qu'elle voulait que Gemma soit son amie, sa vraie amie, une alliée pour pouvoir avancer. Et surtout elle voulait que Gemma soit son modèle, l'idéal à poursuivre. Si tant de choses les différenciaient dans leur histoire, peut-être y avait-il tout autant de choses qui pouvaient les rapprocher.

Persei voulait miser sur ce dernier point. Elle s'y raccrocherait autant qu'elle le pourrait. Mais ça semblait presque utopique. Seul le temps pourrait répondre à ce désir.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Mar 9 Mai - 23:27
S'il y avait bien quelque chose que ne pouvait pas nier Gemma, c'est qu'elle voyait à quel point ses mots frappaient Persei. Ce n'était pas facile de constater qu'elle était la cause de cela, alors qu'elle ne lui voulait pas le moindre mal. Tant qu'à choisir, elle aurait préféré la préserver, mais c'était ainsi. Elle apprécier la petite Black, et s'en voulait de lui faire subir cela.

Après son discours sur le fait d'avoir le choix,, la brunette se sentit dans l'obligation de la reprendre.

« - Je pense qu'on à toujours le choix. Laisse-moi t'expliquer avant de t'offusquer. On n’a jamais qu'une seule possibilité, mais on n'est parfois tout simplement pas près à assumer les conséquences de certaines d'entre elles. Par exemple, imaginons que tu es sur le bords d'une falaise. Si tu avances, tu chutes et meurs. Si tu recules, tu peux tranquillement repartir, il ne c'est rien passé. Disons que tu prends donc le parti de t'éloigner, parce que tu veux vivre, et qu'un homme te demande pourquoi tu as reculé devant ce précipice. Tu répondrais que tu n'avais pas le choix, et ce serait faux, La vérité, c'est que tu n'as pas accepté les conséquences si tu avançais, c'est à dire la mort. Et personne ne te le reprocherai bien évidemment, tu as fait le choix de survivre. »

L'enfant pris une grande inspiration.

« - J'ai fait un choix, et en ai accepté les conséquences. C'est à dire, ce qu'il passerait si mon père me découvrait. J'existe avec cette peur perpétuelle que ma liberté se retourne un jour contre moi. Mais je ne la laisserai pas tomber, peut importe ce que je risque. Et pourtant, si tu savait tout ce qu'il pourrait m'arriver … J'ai juste eu la chance d'être une bonne joueuse pour le moment. Sauf que dans cette réalité, si je manque une case, je en ferais pas que revenir au départ sans encombre, avec quelques moqueries. C'est toutes ma vie que je lance sur le plateau. Quand j'ai dis que c'était dur, ce n'était certainement pas pour rire. C'est terriblement compliqué et dangereux, mais je cours ce risque parce que j'en ai décidé ainsi. 

Moi aussi avec mon père, il me faut être la petite sang-pur parfaite, son unique descendante. Pas de temps pour l'hésitation ou la réflexion. Il me faut agir comme on te le demande, mais avec moins d'entraînement que toi.

Et tu as au moins eu un minimum d'amour maternel. Moi, je n'ai eu que le froid glacial et occasionnel de mon père. Il ne manifeste d'intérêt que pour ce que je suis, et ne sais même pas s'il ressent la moindre affection pour qui je suis. Alors ne m'envie pas, ne me pleins pas. Nous avons juste pris des directions différentes.
 »

La serpentarde regarda ailleurs un instant après sa tirade. Il fallait qu'elle réussisse à se sortir dans la situation délicate dans laquelle elle s'était placée. Une idée, qu'elle trouva géniale, lui vint.

« - N'avions-nous pas dit trois questions chacune ? C'est mon tour : Quel est ton plus grand rêve ? Pas celui de ton père, le tien, précisa-t-elle en souriant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Mer 10 Mai - 9:42


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

Le fait que Gemma reprenne certains points (notamment celui concernant les choix de vie) fit tiquer la rouquine. Elle fronça des sourcils, essayant de voir si elle se moquait bien d'elle. Pourtant, au fur et à mesure que la serpentarde parlait, Persei était obligée d'admettre qu'elle avait raison sur de nombreux points.

Au final son choix à elle, c'était d'obéir à la peur, pas de surmonter la peur. Ses épaules s'affaissèrent, défaite par l'argumentaire de la brune. Ses points étaient valables, et ç'avait été maladroit à elle de croire ou de lui dire qu'elles n'étaient pas pareilles. Comme Gemma le fit si bien remarquer, elle avait décidé de jouer sa vie.

Ce ne devait pas être un jeu facile, et cela éveilla encore plus d'admiration en elle pour son amie (?). Elle termina sur une moue boudeuse lorsque Gemma l'intima de ne pas l'envier ou de la plaindre. C'était contrariant d'entendre une autre lui dire de ne pas faire ça. Certes, au départ elle l'enviait mais jamais elle ne la plaindrait. C'était une Black, les Black ne plaignent jamais ou ne prennent jamais en pitié les autres. Surtout lorsque l'autre parti était un sang-pur. C'était humiliant pour les deux, et surtout une marque de faiblesse d'esprit.

Au final elle renifla comme pour se redonner contenance. Si parler de tout ça semblait simple pour Gemma, elle se doutait évidemment que ça ne l'était pas. Ca ne l'était pas pour elle-même. Les deux filles étaient marquées à jamais à cause de parents trop autoritaires et avides de pouvoir.

Puis Gemma changea de conversation, lui demandant ce qu'était son rêve. Alors là... Persei bafouilla, à la recherche d'une réponse. Pourtant, plus elle y réfléchissait et moins elle voyait ses désirs ou envies. Tout avait été construit sur ceux de son père.

- Je n'ai pas de rêve, bougonna-t-elle. Tout ce à quoi j'aspirais n'a été que créé de toute pièce d'après mon père. Il rêve de me voir reprendre ses affaires, il rêve de me voir intégrer l'équipe de Quidditch, il rêve de me voir être major de notre promotion, il rêve de me voir au dessus de tout le monde, il rêve de me voir mariée à un sang-pur, il rêve de me voir asseoir ma domination en société... Au milieu de tous ses rêves lui appartenant, je n'ai pas pu m'en créer un. Ni des envies, ni des désirs.

Au final je n'ai jamais réfléchi à ce qui pourrait me plaire, à une carrière qui me conviendrait. Il m'a façonné comme il l'entendait, et à part pour le Quidditch que je n'aime pas, il avait réussi à me faire croire que c'était mes rêves... Mais depuis qu'on parle, je me rends compte que ça n'a rien avoir avec ce que moi je veux. Mais n'ayant jamais rien réellement désiré, je ne sais pas ce dont je rêve. Pathétique n'est-ce pas ? Ah non, je retire ce que j'ai dit. Il y a peut-être bien une chose dont je rêve à présent.


Elle marqua une pause. Persei attrapa un caillou qu'elle jeta dans le lac noir, à nouveau perdue dans ses pensées, mais finit par reprendre.

- Si... si je peux me permettre de rêver, sans m'occuper des autres ni de ma famille, ni de la société, ça serait de me libérer de toutes ces chaînes. Je n'en ai que faire de la bienséance, je n'en ai que faire des attentes des autres. Je veux pouvoir penser par moi-même, je veux pouvoir choisir pour moi, je veux pouvoir assumer les conséquences, je veux pouvoir être sans peur de ce qui m'attends demain. Pour un autre, et peut-être pour toi qui choisis déjà, c'est peut-être ridicule, elle regarda timidement vers l'autre fillette, mais pour moi, c'est un premier rêve.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Mer 10 Mai - 16:07
Persei commença par dire qu'elle n'avait aucun rêve, que tous venaient de son père. Le plus étrange, c'est que la plupart de ce qu'il espérait pour sa fille correspondait à ce que Gemma voulait. Ou ce que ça ne l'aurait pas dérangé d'avoir du moins. Tous, mise à part être marié à un sang-pur. Ça, ça lui était bien égal. Elle n'était même pas sûr de vouloir se marier, et encore moins pour une quelconque alliance, de cela elle en était certaine.

Sa compagne ajouta qu'elle n'avait jamais pu penser à ce qui pourrait lui plaire. La Landre, elle, l'avait eu. Et ça avait été un cadeau empoisonné. Elle avait eu la possibilité de voir des deux côtés du miroir, de briser le mythe, de vouloir se rebeller. Mais elle ne pouvait rien y faire, et était contrainte de rester docile tout en ayant conscience de tout ça. C'était encore pire qu'y être aveugle.

Elle finit par dire que si, elle avait maintenant un premier rêve.  Qu'elle voulait se libérer, et pensait que Gemma trouverait cela ridicule.

« - Persei, si j'ai fais ce choix, c'est que c'était aussi mon rêve. Et je l'ai réalisé. Si je n'avais pas réussi, ce serait encore mon rêve, mon rêve le plus cher. En fat je me reprends sur ce que j'ai dis ; je l'ai partiellement réalisé. Ce que je désires aujourd'hui encore, c'est pouvoir le terminer. Nous voulons la même chose, mais ne sommes simplement pas au même niveau sur le cheminement pour le réaliser. »

Une autre question, elle devait trouver une prochaine question. Maintenant qu'elle l'avait décidé, elle voulait poser ses trois questions. Il lui en restait deux. Elle eut alors une sorte d'illumination.

« - Tu as déjà sincèrement aimé quelqu'un ? »

Gemma se rendait compte que pour elle, ce n'était pas vraiment le cas avant Poudlard. C'était la première fois qu'elle avait la chance de choisir de son entourage. Était-ce normal de considérer les choses ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Mer 10 Mai - 21:30


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

La fillette écarquilla des yeux à la question de Gemma. Si elle avait sincèrement aimé quelqu'un ? Non, jamais. Aimer n'était pas une option dans l'éducation qu'elle avait reçu. C'était aussi impensable qu'inimaginable. Pourtant, ça ne devait pas être désagréable... Elle aimerait un jour aimer quelqu'un.

- Non, jamais. Je ne sais même pas si j'en suis capable à l'heure actuelle...

Elle repensait à sa mère. Si l'amour devait s'approcher de quelque chose, ça devait peut-être ressembler à l'affection qu'elle éprouvait pour sa mère non ? Même sa mère elle ne pouvait pas dire qu'elle l'aimait. Ellina Selwyn était une mère normale sans doute, elle avait même essayé par moments de convaincre Persei que les sentiments étaient importants. Mais Sadir Black passa par là.

C'était un autre souvenir douloureux. Aussi bien pour la rouquine que pour sa mère, sans doute. Elle secoua la tête en fermant les yeux mais détourna ses pensées de tout cela.

- Et toi ?

Elle ignorait si retourner la question à Gemma était une forme de question, mais tant pis. Elle était devenue assez curieuse à ce propos.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Jeu 11 Mai - 1:12
La jeune fille se mura quelques instants dans le silence, réfléchissant. Elle ne pouvait tout simplement pas répondre directement, la question était plus compliqué qu'elle n'y paraissait. Quant une idée floue se forma dans son esprit, elle ouvrir la bouche.

"- Je suppose que je me force à avoir de l'affection pour mon père. À moins que ça ne soit sincère ? Je ne sais pas. La plupart de mes domestiques, je les appréciais aussi. Mais cela n'allait jamais plus loin. Pas d'amour. Je n'ai même pas choisi ces personnes ! Peut être ne suis-je simplement pas tombé sur celles qui me correspondaient."

Elle se mordit la lèvre inférieure, réflexe qu'elle avait quand elle était tendue ou embarrassée.

"- Depuis que je suis ici, je suis la seule à choisir de mon entourage. Et je crois que, par ce fait, je commence à aimer sincèrement certaines personnes."

Persei ignorait que la fin de ses explications lui étaient, ainsi qu'à d'autres rares élèves, destinés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Jeu 11 Mai - 16:32


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

Persei comprenait un peu Gemma. Ca la rassurait. Au moins elles étaient aussi inexpérimentées l'une que l'autre concernant l'amour et les sentiments, qu'ils soient amicaux ou non. Mais Gemma avait plus de facilités à se lier avec les gens, c'était indéniable. Persei était peut-être trop biaisée par les enseignements de son paternel.

Non, en fait non, les gens étaient rarement supportables et Persei les tolérait que peu. Qu'ils soient de sang-purs ou non, elle ne faisait pas de différence. Mais il est vrai qu'elle tolérait plus facilement les sang-purs. Déjà : l'éducation de son père pesait beaucoup, et puis ils se tenaient bien mieux que les sang-mêlés ou les sang-de-bourbes.

Mais depuis qu'elle était à Poudlard, c'était elle qui avait choisi de sympathiser avec Gemme au départ, et même pas par obligation. En y repensant c'était rafraîchissant. Mais si ça ne l'était pas pour Gemma ?

Un semblant de panique traversa la rouquine. Elle parlait avec la brune, mais cette dernière le faisait peut-être pour une raison intéressée ? Est-ce qu'elle appréciait un tant soit peu sa compagnie ? Que pensait sa camarade à propos de Persei ? Plus la fillette y pensait, et plus elle était curieuse de connaître la réponse. En même temps, elle n'osait pas poser la question, de peur d'entre ce que l'autre sorcière dirait.

Elle pesa un moment les avantages et les désavantages à poser la question qui lui trottait dans l'esprit. A la fin de son raisonnement elle comprit qu'elle n'avait plus rien à perdre. Elle se racla la gorge et toussota.

- Tu...

La métamorphomage ne savait pas comment formuler sa question pour ne pas paraître trop abrupte.

- Que penses-tu de moi ? Tu penses qu'une amitié serait possible entre nous ?

Voilà qu'elle revenait au questionnement de départ peut-être, enfin elle n'en savait trop rien. Ses joues étaient un peu roses, de gêne ou d'embarras. En temps normal elle n'aurait jamais posé une telle question mais au point où les fillettes en était, ça ne changerait plus grand chose.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Ven 12 Mai - 10:57
Les questions de Persei avaient déstabilisées Gemma, qui ne savait comment répondre. À vrai dire, elle aurait préféré ne pas avoir à le faire. Elle avait crû que ce qu'elles avaient vécues les avaient déjà rendu amies, mais visiblement elle se trompait, il n'en était pas de même pour l'autre serpentarde. Cela blessa la petite brune, un sentiment nouveau pour elle. Elle ne s'était jamais occupée des sentiments qu'on lui portait, avant. Sauf peut-être son père, mais c'était là une recherche inutile d'amour. Un jour, elle s'était rendu compte que cela n'avait servi à rien et avait décidée d'abandonner. Seulement, son cœur était plus difficile que son esprit à convaincre.

Elle n'arrivait pas à parler sans contrôle, cela la mettant trop à nue sur ce sujet. Comme elle savait le faire, elle tenta donc de se dérober, éluder, se protéger.

"- En fait, je n'ai jamais eux d'amis, humains en tous cas. Je ne sais pas exactement ce à quoi ça correspond."

Ce que la Landre offrait à sa camarade n'était pas juste. Même si ce n'était pas un mensonge, elle ne lui disait pas ce qu'elle avait envie, besoin de savoir. Ne pourrait-elle pas faire un effort ? Ce jeu, c'était le sien, elle avait fixé les règles. Maintenant, il lui fallait les respecter. Elle ferma les paupières de longues secondes, et les rouvrit pour parler.

"- Mais je ne pourrais rêver meilleure amie que toi, Persei."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Invité
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner - Ven 12 Mai - 11:59


Oublier :
se désintéresser, délaisser, pardonner



ft. Gemma Landre
Près du Lac Noir
Dialogues en #109669

Persei fronça des sourcils un instant. La brune avait volontairement éludé une partie de la question. N'était-ce pas elle qui avait dit qu'elles devraient répondre honnêtement ? Cela réveilla la curiosité de la rouquine. Pourquoi contourner la question ? Tant pis, elle avait assez de retenue pour comprendre que ça devait être encore plus sensible ou trop compliqué pour en parler à l'heure actuelle. A moins que Persei se faisait des films...

Cependant elle se dérida à la dernière phrase, et offrit même un sourire à Gemma pour lui faire comprendre que c'était réciproque. Elle n'avait pas d'autres questions à lui poser. Pour elle, des bases avaient été posées pour une nouvelle amitié. Cette amitié risquait d'être fragile au départ, mettre son coeur à nu aussi bien l'une que l'autre, ça fragilisait. Pourtant les nouvelles bases étaient plus solides que n'importe quelle autre amitié.

La fillette avait perdu un peu le compte dans les questions, elles avaient tant parlé. Enfin, peut-être pas tant que ça, mais pour Persei, elle n'avait jamais eu à parler autant. Surtout pour découvrir quelqu'un d'autre. En plus, elle avait trouvé ça constructif, pour elle surtout. Elle ignorait ce qui en était de la brune, mais maintenant Persei avait un objectif.

Elle resta silencieuse, des fois que sa nouvelle amie ait d'autres questions. Son regard était interrogatif. Le silence était revenu entre elles, mais ce n'était pas pesant comme ça pouvait parfois l'être. Persei était même apaisée.

- Merci, chuchota-t-elle enfin.



FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner -
Revenir en haut Aller en bas
 
Oublier : se désintéresser, délaisser, pardonner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Faut il tourner la page et oublier ???
» "J'oublie toujours, de t'oublier." PV, Liévre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending :: RPG Terminés-
Sauter vers: