AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faits comme des rats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

Faits comme des rats

ft. G.Landre, McGonagall, Rogue

Gemma et Drago étaient rentrés de leur expédition clandestine bien tardivement dans la soirée. L'expérience avait été traumatisante...

Quelqu'un ou quelque chose les avait-il vraiment piégés à la cabane hurlante? Ou avaient-ils complètement halluciné? Ce qui avait démarré comme une transgression insouciante un peu folle avait carrément viré au cauchemar. Qu'est-ce qu'il en voulait à sa camarade de l'avoir embarqué là-dedans! Et quelle idée de l'avoir suivie! Lui, qui avait eu peur de perdre des points pour sa maison, avait fini par craindre pour leur vie, et c'était bien pire. Le petit blond n'était pas mécontent d'être de retour au château. Il n'avait qu'une envie: retrouver son lit.

Plus jamais ça, pensa-t-il en se dirigeant vers la lourde porte menant aux cachots.

Sauf qu'avant de pouvoir la franchir, un raclement de gorge douloureusement familier interrompit leur élan.

Ils étaient cuits.

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Dim 21 Mai - 15:02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Minerva McGonagall
avatar
Gryffondor - Personnel de Poudlard

Voir le profil


Faits comme des rats

Minerva n'ayant pas sommeil et le couvre feu étant passé depuis un certain temps, elle avait décidé de patrouiller dans les couloirs. D'abord pour vérifier qu'aucun élève n'aurait eu la mauvaise idée de sortir de son dortoir, en suite, parce qu'elle avait une furieuse envie de se transformer en chat.

Le monde était si différent vu d'en bas, la moindre mouche paraissait bien plus grosse mais aussi bien plus écoeurante, et la moindre poussière était démesurément insupportable à regarder. Mais c'était les souris qui l'amusait le plus, bien sûr Minerva ne les chassait pas, mais la vue de ces petits rongeurs apeurés lui faisait penser aux nombreuses fois où elle avait accueilli les nouveaux élèves jusqu'au château à la rentrée, en quelque sorte.

C'est donc sous la forme d'un chat tigré que la sorcière avait rejoint la Grande Salle mais avant un bruit de pas feutrés se firent entendre à quelques mètres. Une chance qu'elle eut été transformée car de toute évidence elle n'aurait jamais eu l'ouïe aussi fine avec sa forme humaine. Quoi qu'il en soit ces bruits de pas étaient tout-à-fait inattendus.

Minerva sortit donc à pas de loups de la Grande Salle avant de prendre à nouveau forme humaine. C'est alors qu'elle aperçut Drago Malefoy et son amie Gemma Landre se dirigeant vers la lourde porte qui menait aux cachots. Elle se racla alors la gorge de façon à interrompre les verts et argent dans leur élan – et leur espoir de ne pas se faire prendre – , aujourd'hui ils étaient cuits.

Puis-je savoir où vous étiez ? Dit-elle d'une voix calme mais sévère. Vous n'êtes pas sans savoir qu'il existe un couvre feu n'est-ce pas… ?

Codage par Libella sur Graphiorum

Lun 22 Mai - 10:28

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



« Je ne veux pas que vous vous comportiez comme une bande de babouins braillards et empotés ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t117-minerva-mcgonagall http://harrypotter1991.forumactif.org/t256-notes-d-une-directrice-de-maison#3862 http://harrypotter1991.forumactif.org/t444-voliere-de-minerva-mcgonagall#3079
Gemma Landre
avatar
Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Les deux jeunes sorciers étaient arrivés sans encombre jusque dans le château. Ils l'avaient admirablement traversé en toute discrétion, et n'avait heurté aucune obstacle. Seulement, alors qu'ils approchaient de leurs dortoirs, un raclement de gorge les fit s'interrompre. Gemma se retourna précautionneusement, jugeant de qui serait leur bourreau ce soir. Et ce n'était certainement pas le plus clément.

Leur professeure de métamorphose se tenait devant eux. Grimaçant, la fillette jeta un regard en coin à Drago. C'était la première fois qu'elle se faisait prendre, et il avait fallu que ce soit celui où elle avait persuadé son ami de l'accompagner. Il allait assurément la détester, déjà qu'elle le soupçonnait de lui en vouloir de l'avoir forcé à venir avec elle.

Repoussant cette pensée à plus tard, elle réfléchit activement à la solution à leur problème. C'était bien simple, ils devaient convaincre McGonagall de la légitimité de leur escapade. D'accord, cela n'avait en vérité rien de simple.

Après avoir pris une grande inspiration, la serpentarde reporta toute son attention sur l'enseignante.

« - Si vous voulez, je peux tout vous expliquer. »

Elle devait gagner du temps pour permettre à son esprit de trouver au plus vite une justification plausible.

Mar 23 Mai - 22:37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

Faits comme des rats

ft. G.Landre, McGonagall, Rogue

Coup du sort.

- Puis-je savoir où vous étiez? Vous n'êtes pas sans savoir qu'il existe un couvre feu n'est-ce pas…?

Drago se tourna vers son amie, la boule au ventre. S'il y avait bien un professeur qu'il trouvait effrayant, c'était la glaciale McGonagall.

- Si vous voulez, je peux tout vous expliquer, bafouilla Gemma dans un élan désespéré.

Le blond soupira de consternation. Expliquer quoi? Qu'ils avaient eu la frayeur de leur vie à Pré-Au-Lard, seuls, en pleine nuit, sans autorisation? Il la fusillait du regard.

- Arrête ça... lui souffla-t-il en faisant les gros yeux par crainte qu'elle ne les enfonce davantage. Il reprit à l'attention du professeur.

- On est... On était... Enfin... On avait un projet, un devoirs à faire qui... qui ne pouvait se faire que le soir. Ce soir en fait.

Il savait très bien s'enfoncer tout seul.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Mar 23 Mai - 22:48


Dernière édition par Drago Malefoy le Dim 28 Mai - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Minerva McGonagall
avatar
Gryffondor - Personnel de Poudlard

Voir le profil


Faits comme des rats

La fillette avait bafouillé quelque chose qui ressemblait à « je peux tout vous expliquer », se faisant fusiller du regard par Drago qui soufflait et soupirait de consternation.

Bien évidemment Minerva savait qu'il n'y avait rien à expliquer et que les enfants avaient simplement voulu vagabonder elle ne savait trop où pour avoir quelque chose d'intéressant et d'impressionnant à raconter une fois l'heure du dîner venu. Quoique dans tous les cas ils n'allaient pas se priver de raconter à quel point leur professeur de Métamorphose était une vieille femme sévère et injuste.

Drago balbutia qu'ils avaient un projet scolaire en cours et qui ne pouvait se faire que ce soir là. Bien sûr il s'agissait là de quelque chose de tout-à-fait improbable puisque aucun professeur n'aurait eu l'idée saugrenue de laisser deux enfants de onze ans vagabonder après le couvre feu, d'autant plus que c'était interdit par le règlement de l'école...Raté Mr Malefoy !

Cependant McGonagall surenchérit, décidant d'enfoncer encore plus les jeunes sorciers.

Ah, oui, bien sûr ! Alors puis-je voir vos autorisations écrites et signées par le professeur qui vous a donné ce devoir ? D'ailleurs, en quoi consistait-il… ?


Codage par Libella sur Graphiorum

Jeu 25 Mai - 8:49

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



« Je ne veux pas que vous vous comportiez comme une bande de babouins braillards et empotés ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t117-minerva-mcgonagall http://harrypotter1991.forumactif.org/t256-notes-d-une-directrice-de-maison#3862 http://harrypotter1991.forumactif.org/t444-voliere-de-minerva-mcgonagall#3079
Gemma Landre
avatar
Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Alors qu'elle essayait de les sortir du pétrin dans lequel ils étaient, Drago ne fit qu'empirer la situation (à sa suite, il fallait l'avouer). Il expliqua à la professeure qu'ils étaient sortis faire un devoirs qu'ils ne pouvaient faire que le soir.

Consternant. Pire encore qu'elle.

Bien évidemment, la sorcière prit un malin plaisir à leur demander la nature de l'exercice, et par quel professeur il avait été donné. Gemma souffla bruyamment. Bien évidemment, l'enseignante savait que c'était un mensonge. Il fallait absolument que la fillette trouve quelque chose, et vite. Pour cela, elle réfléchit aux devoirs qu'ils avaient vraiment à faire, et une idée lui vint.

"- C'est un devoirs de potion, Madame. Nous devons écrire cinq pages sur le remède contre les furoncles, et n'avons pas réussi à toutes les remplir. Nous avons donc décidé d'essayer de voir si le fait de la faire de jour où de nuit avait une quelconque influence."

Elle racontait n'importe quoi, ou presque, mais le fait qu'elle soit de nouveau sûr d'elle et que son ton soit redevenu plus ferme et régulier jouerait peut-être en sa faveur. Même si elle n'y croyait pas vraiment, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer.

Dim 28 Mai - 3:28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

Faits comme des rats

ft. G.Landre, McGonagall, Rogue

CLe ton affirmé de son amie contrastait tellement avec l'absurdité de ses propos qu'elle donnait sérieusement l'impression de se ficher ouvertement de son professeur, de la manière la plus insolente possible.

- Nous avons donc décidé d'essayer de voir si le fait de la faire de jour où de nuit avait une quelconque influence.

Sérieusement?! Faire la potion de jour ou de nuit pour la tester?! se répétait-il au bord de la crise de nerfs. Rogue était sadique, mais pas au point de piéger implicitement ses élèves -et surtout pas eux- de la sorte. Du moins, pas sans l'autorisation écrite qu'on leur réclamait...

Drago ferma les yeux comme pour éviter le regard froid et assassin de McGonagall, et secoua frénétiquement la tête en désespoir de cause. L'excuse de Gemma les enlisait davantage... Ils s'enfonçaient mutuellement, se rendant la balle gaiement. La directrice de la maison rivale devait probablement jubiler en cet instant. Ca, pour être cuits, ils étaient cuits!

C'était foutu. Ils ne pouvaient plus reculer, et même s'il n'y avait déjà plus aucune logique à leur prétexte, faire marche arrière à ce stade n'aurait pas de sens. Alors le blondinet en rajouta une couche.

- Les autorisations? Ben, on les a laissées... dans les dortoirs. On n'a pas pensé... en fait, justifia-t-il approximativement.

Il savait pertinemment que Minerva McGonagall ne les estimait pas spécialement. Malgré tout, goberait-elle qu'ils seraient aussi stupides pour se mettre en danger sans assurer leurs arrières? Bien-sûr que non.

Il leur faudrait un sacré miracle pour se dépêtrer de cette situation...

Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Dim 28 Mai - 13:38
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Invité

Voir le profil



Après avoir passé une bonne partie de la soirée à mettre de l'ordre dans ses bocaux et refaire l'inventaire de ses réserves, Rogue sortit des cachots à une heure assez tardive et se mit à errer dans les couloirs de façon pensive le temps de se changer les idées et de trouver le sommeil. C'est alors que des bruits de pas attirèrent son attention. Un sourire perfide se dessina sur son visage. Punir un ou deux élèves ne respectant pas le règlement étaient sans doute le divertissement nocturne qu'il attendait. Du moins c'est ce qu'il pensait, jusqu'à ce qu'il constate tout d'abord l'intervention du professeur McGonagall qui l'avait pris de court, et qu'il réalise ensuite l'identité de ces deux jeunes gens imprudents.

*Gemma Landre et Drago Malefoy, voilà un duo intéressant*, pensait-il. Le professeur de Potions décida d'assister à la conversation dans l'ombre en dissimulant sa présence. Il attendait d'en savoir un peu plus sur la situation avant de décider, ou non, d'intervenir. La seule chose dont il était cependant certain, c'est que s'il y avait une punition à donner à des Serpentard, il en serait seul juge et ne permettrait à personne, et encore moins la directrice des Gryffondor, de lui retirer ce privilège sous ses propres yeux.

« - Si vous voulez, je peux tout vous expliquer. »
- On est... On était... Enfin... On avait un projet, un devoirs à faire qui... qui ne pouvait se faire que le soir. Ce soir en fait.
Ah, oui, bien sûr ! Alors puis-je voir vos autorisations écrites et signées par le professeur qui vous a donné ce devoir ? D'ailleurs, en quoi consistait-il… ?

La façon dont se défendaient les deux jeunes sorciers était quelque peu... affligeante. Quel genre de professeur pourrait être suffisamment irresponsable pour demander une chose pareille et qui pourrait être d'autant plus suffisamment dupe pour croire une telle histoire ?

"- C'est un devoirs de potion, Madame. Nous devons écrire cinq pages sur le remède contre les furoncles, et n'avons pas réussi à toutes les remplir. Nous avons donc décidé d'essayer de voir si le fait de la faire de jour où de nuit avait une quelconque influence."

La consternation de Rogue atteignit son paroxysme à ces propos. Comment OSAIENT-ils lui mettre ça sur le dos ? Il ne pouvait pas laisser passer une telle aberration sans réagir. Mettant de côté son compte à régler avec ses deux élèves pour plus tard, le maître des Potions se dévoila, ayant décidé pour le moment de jouer le jeu et sortir les deux Serpentard de l'absurde situation dans laquelle ils étaient sur le point de se noyer.

"Et bien, voilà des élèves très appliqués et absorbés par leur travail au point d'en perdre toute perception du temps qui passe, en tout bon jeune sorcier insouciant ayant soif de nouvelles expériences et découvertes... au risque d'oublier par inadvertance l'existence d'un couvre feu. Est-ce bien cela que vous vouliez nous expliquer, Miss Landre ?"

Son regard sévère croisa ensuite celui de McGonagall, lui faisant bien comprendre qu'il était bien décidé à ne pas lâcher l'affaire et que ce serait à LUI de connaître le fin mot de l'histoire, en temps que directeur de la maison des Verts et Argents.

Mar 30 Mai - 14:22
Revenir en haut Aller en bas
Minerva McGonagall
avatar
Gryffondor - Personnel de Poudlard

Voir le profil


Faits comme des rats

Gemma ne démordant pas souffla bruyamment avant de trouver – par un moyen que Minerva ignorait – quelque chose à dire pour sa défense. Cinq pages à écrire sur le remède contre les furoncles, disait-elle. Ella ajouta également que tous deux avaient eu l'idée, puisqu'ils n'arrivaient pas à finir leur devoir si la faire de jour ou de nuit aurait eu une influence quelconque. Clairement, Gemma avec son ton affirmé se moquait ouvertement de Minerva.

La directrice des rouges et or fit claquer sa langue, fusillant Gemma du regard et s'apprêtant à prendre la parole de nouveau. Drago avait fermé les yeux, comme si (et c'était compréhensible) il aurait préféré se trouver en plein coeur de la forêt interdite face à un loup-garou plutôt que de se faire passer un savon par McGonagall.

Les autorisations ? Ben, on les a laissées... dans les dortoirs. On n'a pas pensé... en fait, justifia-t-il approximativement.

Minerva croyait rêver, comment un élève comme Drago Malefoy avait pu penser une seule seconde que la directrice des rouges goberait tout cela ? Drago et Gemma n'étaient pas des élèves stupides au point de ne pas assurer leurs arrières, Minerva le savait. De toutes façons, leur histoire était dénuée de sens depuis le début, et ils essayaient de se rattrper comme ils le pouvaient. Son regard assassin s'intensifia de nouveau, creusant d'avantage ses fossettes et élargissant ses rides.

Sans grande surprise pour Minerva, le maître des potions ainsi nommé fit son apparition, sortant de l'angle d'un couloir derrière lequel il s'était caché deux minutes auparavant. Ne jamais sous estimer un chat ! Pensa la sorcière, fière d'avoir repéré Rogue au premier coup d'oeil.

Et bien, voilà des élèves très appliqués et absorbés par leur travail au point d'en perdre toute perception du temps qui passe, en tout bon jeune sorcier insouciant ayant soif de nouvelles expériences et découvertes... au risque d'oublier par inadvertance l'existence d'un couvre feu. Est-ce bien cela que vous vouliez nous expliquer, Miss Landre ? dit-il dans un regard méprisant, indiquant à Minerva qu'il souhaitait être le seul juge de cette histoire saugrenue.

Bonsoir Professeur Rogue...Comme vous pouvez le constater amèrement, nos deux amis ici présents viennent d'enfreindre à l'instant le règlement de l'école. C'est regrettable mais je vais être obligée de les emmener voir mon supérieur affin que nous décidions ensemble d'une punition. Souhaitez-vous vous joindre à nous ?

Minerva avait profité de sa position pour rappeler à Rogue que logiquement, ELLE était sa supérieure, et non l'inverse. Aussi, elle avait songé que le Professeur Dumbledore serait le mieux placé pour décider d'une punition suite à une telle effraction au règlement. Cependant elle savait bien que Rogue allait tout faire pour leur sauver la mise, mais Minerva avait tout son temps, au moins ça occuperait sa soirée.


Codage par Libella sur Graphiorum

Mer 31 Mai - 10:56

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



« Je ne veux pas que vous vous comportiez comme une bande de babouins braillards et empotés ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t117-minerva-mcgonagall http://harrypotter1991.forumactif.org/t256-notes-d-une-directrice-de-maison#3862 http://harrypotter1991.forumactif.org/t444-voliere-de-minerva-mcgonagall#3079
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

HRPG:
 

Faits comme des rats

ft. G.Landre, McGonagall, Rogue

S' enfoncer, s'enfoncer, s'enfoncer, et encore s'enfoncer... Ils ne savaient faire que ça. C'était pitoyable.

Drago ne faisait pas le malin. Il avait beau être un Malefoy, il était dans de beaux draps... Même à son père, il ne pourrait pas justifier le fait d'avoir enfreint le règlement à ce point. Surtout si McGonagall découvrait le réel déroulement de leur escapade... Non, il n'en menait pas large. Il sursauta lorsqu'une voix familière rentra en scène.

- Et bien, voilà des élèves très appliqués et absorbés par leur travail au point d'en perdre toute perception du temps qui passe, en tout bon jeune sorcier insouciant ayant soif de nouvelles expériences et découvertes... au risque d'oublier par inadvertance l'existence d'un couvre feu. Est-ce bien cela que vous vouliez nous expliquer, Miss Landre?

Rogue... Un miracle! Même s'il pouvait clairement discerner du sarcasme dans ses propos, il les préférait largement aux réprimandes de la vieille. Son sourire narquois reparut aussitôt: il y avait de l'espoir.

- Bonsoir Professeur Rogue... Comme vous pouvez le constater amèrement, nos deux amis ici présents viennent d'enfreindre à l'instant le règlement de l'école. C'est regrettable mais je vais être obligée de les emmener voir mon supérieur affin que nous décidions ensemble d'une punition. Souhaitez-vous vous joindre à nous?

En intervenant de la sorte, il semblait que le professeur de Potions avait enclenché un duel d'autorité des plus palpitants, ce qui amusait beaucoup les deux petits Serpentard. C'était une bonne diversion... pour le moment.

Il avait hâte de voir qui en sortirait vainqueur. Bien entendu, il était pour celui qui avait le plus d'allure, et il ne doutait pas une seconde qu'il remporterait la partie haut la main. Après tout, c'était lui le directeur de sa maison.

Seulement, une appréhension persistait. Allaient-ils malgré tout être conduits chez Dumbledore? Si on n'était pas un Gryffondor, les excuses ne marchaient pas avec le barbu.

Ca, ça serait moche pour eux. Très très moche.


Codage par Libella sur Graphiorum
Personnalisé par Drago Malefoy pour HarryPotter1991
.

Ven 2 Juin - 1:46
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Professeur Rogue
avatar
PNJ - Poudlard

Voir le profil

- Bonsoir Professeur Rogue...Comme vous pouvez le constater amèrement, nos deux amis ici présents viennent d'enfreindre à l'instant le règlement de l'école. C'est regrettable mais je vais être obligée de les emmener voir mon supérieur affin que nous décidions ensemble d'une punition. Souhaitez-vous vous joindre à nous ?

Insupportable Gryffondor. Eux et leurs sens aigu de la justice. Si Rogue avait voulu faire comprendre à McGonagall que ce serait lui qui aurait le fin mot de l'histoire, voilà qu'elle proposait d'aller voir Albus. Il finirait par proposer ses stupides bonbons au citron. Ca y est, il était irrité.

- Professeur McGonagall, je suis avant tout leur directeur de maison, je ne pense pas que cela soit nécessaire de faire appel au directeur pour une telle affaire. Comme vous le dites, il est fort regrettable que ces deux élèves, il jeta un regard noir aux aventuriers nocturne, nous ait mené à une telle situation.

Il observa alors sa collègue. Le maître des potions savait que cela ne suffirait pas. Mais en agissant de la sorte, elle avait sapé son autorité de directeur de maison. Même elle pourrait le comprendre. A présent, ce n'était plus question de savoir quelle punition donner à monsieur Malefoy et miss Landre, c'était personnel.

- Je peux dès à présent me charger de m'occuper de cette affaire. Retournez à votre ronde, je vous en prie professeur.

Le ton de Rogue était fermé, et il ne laissait aucune possibilité de réponse. Il se doutait pertinemment que McGonagall ne se limiterait pas à cette réponse. Avant d'être professeur et le bras droit de Dumbledore, elle restait une Gryffondor. Ah, quelle plaie... Le monde se porterait mieux sans eux, Severus en était persuadé.

Jeu 3 Aoû - 22:40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minerva McGonagall
avatar
Gryffondor - Personnel de Poudlard

Voir le profil


Faits comme des rats

Aussitôt, Severus surenchérit de plus belle, tentant encore et toujours d'améliorer l'actuelle situation de ses petits protégés verts et argent.

Professeur McGonagall, je suis avant tout leur directeur de maison, je ne pense pas que cela soit nécessaire de faire appel au directeur pour une telle affaire. Comme vous le dites, il est fort regrettable que ces deux élèves  nous aient mené à une telle situation. Dit-il en lançant un regard noir aux deux élèves concernés.

Toujours aussi sûr de lui, aussi important ce professeur Rogue. Maintenant c'était une évidence, plus jamais il ne changerait, il faudra s'y faire. Minerva souffla intérieurement.

Je peux dès à présent me charger de m'occuper de cette affaire. Retournez à votre ronde, je vous en prie professeur. Ajouta-t-il, venimeux.

Le ton qu'avait employé le maître des potions semblait ne laisser aucune possibilité de réponse, cependant, Minerva s'apprêtait déjà à rétorquer fièrement.

Merci pour votre proposition professeur, mais je suis tout-à-fait certaine qu'Albus sera ravi d'apprendre ce qu'il se passe la nuit dans son château. De plus, je suis sûre que monsieur Rusard pourra assurer sa ronde sans moi. Dit-elle d'un ton plus impassible que jamais.

Elle jeta un regard en direction des deux serpents qui semblaient très amusés par l'actuelle guerre des nerfs qui se tramait entre les deux professeurs, ce pourquoi elle ne se cacha pas de leur adresser, elle aussi, un regard des plus menaçants. Bien sûr, ce n'était ni le lieu ni le moment idéal pour entamer un duel d'autorité avec le professeur Rogue et il n'était pas étonnant que les deux enfants ne se montrent si impolis.

Bien, dit-elle en se tournant vers les enfants, je vais réitérer ma question. Soupira-t-elle. Où diable étiez-vous il y à de ça environ un quart d'heure ?

Codage par Libella sur Graphiorum

Lun 7 Aoû - 14:31

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



« Je ne veux pas que vous vous comportiez comme une bande de babouins braillards et empotés ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t117-minerva-mcgonagall http://harrypotter1991.forumactif.org/t256-notes-d-une-directrice-de-maison#3862 http://harrypotter1991.forumactif.org/t444-voliere-de-minerva-mcgonagall#3079
Gemma Landre
avatar
Serpentard - Modération RPG

Voir le profil

Gemma n’arrivait pas à y croire. Rogue était arrivé en grand sauveur, rôle qui ne lui seyait absolument pas, même si elle était consciente qu'ils ne s'en tireraient certainement pas comme cela avec lui non plus. Enfin, ce serait toujours un peu mieux qu'avec la principale adjointe qui risquait d'être la plus sévère. Il était intervenu, non sans les enfoncer davantage. se taisant, elle laissa l'adulte lui répondre. Et ce qu'elle disait n'était pas bon. Du tout. Elle voulait les emmener voir son supérieur, qui n'était nul autre que le directeur. Si on le savait plus que laxiste avec les gryffondors, il n'en était certainement pas de même avec les serpentards. Heureusement, leur professeur de potion intervint une nouvelle fois.

Leur joute verbale dépassait quelque peu la petite fille, et l'ennuyait assez à vrai dire. Si elle pouvait leur éviter une trop grosse punition, elle y faisait tout de même attention. L'enseignante ne voulait décidément pas en démordre. Elle se tourna vers les enfants, leur demandant à nouveau ce où ils étaient allés cette nuit. Impossible de dire la vérité ou changer d'histoire maintenant. Comme Gemma voulait se placer du côté de son directeur de maison, qu'elle appréciait et qui, accessoirement, déciderait de leur sentence, elle décida d'essayer de lui donner toutes les raisons qu'elle trouverait de les prendre en charge. Si elle le débarrassait de McGonagall, il serait peut-être plus clément. Elle jeta un regard à son ami et au sorcier qui les accompagnait avant de se tourner vers celle qui l'avait questionnée. D'apparence sereine, elle était incroyablement fébrile.

« - Comme je vous l'ai dis toute à l'heure, nous étions en salle de potion. Le professeur Rogue pourra vérifier que nous avons fait des essais de potions en refaisant l'inventaire. »

C'était de plus en plus risqué. Comme ils avaient réellement réalisé la mixture il y avait peu, la fillette espérait qu'il n'avait pas revérifié ses stocks depuis, même si elle se doutait bien qu'il ne goberait pas son histoire. Si cela pouvait au moins persuader l'Animagus de déléguer, comme ça ne la concernait déjà plus vraiment, c'était déjà ça.

Bon, il fallait maintenant se rattraper encore un peu auprès de Rogue. Si elle mentait en le mettant en faute devant sa collègue, il ne risquait pas d'être plus clément. Pour autant, Drago avait déjà dit qu'ils avaient leurs autorisations. Elle n'était pas sûr de ce qu'elle allait faire, et cela finirait probablement bien mal pour elle, mais ça ne pouvait pas être pire. Se mordant la lèvre elle se tourna vers le blondinet en prenant une moue coupable.

« - Il n'y a jamais eu d'autorisation. J'ai inventé cette histoire pour que tu m'accompagnes, je ne voulais pas être seule dans le château de nuit. Je n'ai pas demandé le droit pour cette expérience.  »

Son excuse était nulle, et ne les sortait pas du pétrin dans lequel ils étaient, mais au moins elle avait été convaincante dans ses paroles. Elle n'avait plus qu'à espérer que le jeune Malefoy le serait tout autant dans sa réaction ... Même s'il allait plus probablement se demander à quoi elle jouait. Et il aurait bien raison, car elle-même ne savait pas vraiment.

Mar 8 Aoû - 4:36
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre En ligne
Drago Malefoy
avatar
Serpentard

Voir le profil

Faits comme des rats

G.Landre + McGo + Rogue


La gueguerre d'autorité se poursuivait sous les yeux étincelants de Drago et son acolyte. Grosso modo, l'un mettait l'accent sur le fait d'être leur directeur de maison, l'autre sur son statut de directrice adjointe pour en informer le Saint-Patron à barbe. Toutefois, elle leur laissa une dernière chance de s'expliquer, mais vues les circonstances, les Serpentard auraient préféré éviter de s'embourber davantage.

- Où diable étiez-vous il y à de ça environ un quart d'heure?

Gemma répondit la première. Autant dire que cela ne le rassurait pas le moins du monde.

- Comme je vous l'ai dit toute à l'heure, nous étions en salle de potion. Le professeur Rogue pourra vérifier que nous avons fait des essais de potions en refaisant l'inventaire.

Oui, avec leurs essais sur la potion contre les furoncles quelques jours plus tôt, ça pouvait rester crédible. D'autant plus que Rogue n'y verrait aucun inconvénient dans la mesure où c'était un privilège de Serpentard de déambuler dans la classe à leur guise. C'était suffisant comme explication, alors pourquoi voulait-elle rajouter quelque chose?! Elle se tourna alors vers lui.

- Il n'y a jamais eu d'autorisation. J'ai inventé cette histoire pour que tu m'accompagnes, je ne voulais pas être seule dans le château de nuit. Je n'ai pas demandé le droit pour cette expérience.

Il la fusillait du regard, se mordant l'intérieur des joues, les narines palpitantes. Voilà une belle manière de les décrédibiliser! Comment aurait-il accepté, lui, de sortir de nuit sans vérifier les dires de son amie au sujet d'une autorisation CA-PI-TALE?! Quitte à mentir, il fallait y aller à fond et pas à moitié. Là, c'était fichu... D'autant plus qu'il y avait une autre incohérence. S'ils n'avaient que déserté leur dortoir pour faire de l'excès de zèle en classe de Potions, pourquoi diable étaient-il au rez-de-chaussée, en dehors des cachots? Il se garda bien de le faire remarquer. En fait, il ne dit rien du tout. Inutile d'aggraver leur cas, c'était suffisant. Il se contentait de baisser les yeux, les relevant par intermittence vers le professeur Rogue d'un air presque implorant. Il ne voulait pas que toute cette histoire arrive aux oreilles de Lucius, au risque de s'en prendre plein la figure.


Codage par Lou Perkins

Sam 12 Aoû - 13:58

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
Professeur Rogue
avatar
PNJ - Poudlard

Voir le profil

Rogue grogna. Quelle insupportable Gryffondor cette Minerva. Voilà qu'elle voulait aller réveiller Albus. Ce n'est absolument pas nécessaire. Quelle sotte, quelle personne suffisante, quelle... insupportable Gryffondor ! Vraiment. Ne peut-elle donc pas laisser cette affaire entre les mains du responsable des deux élèves ? Non, il fallait qu'elle fasse enfler cette affaire.

- Où diable étiez-vous il y à de ça environ un quart d'heure ?

Voilà une question pertinente malgré tout. Le professeur se dressa, surplombant sans mal les deux délinquants. Son regard sombre va d'un enfant à l'autre. Quelle belle excuse choisiront-ils ?

- Comme je vous l'ai dis toute à l'heure, nous étions en salle de potion. Le professeur Rogue pourra vérifier que nous avons fait des essais de potions en refaisant l'inventaire.

Rogue resta silencieux. Les Serpentard avaient en effet le privilège de se servir dans sa réserve, mais il n'était pas dupe. Il vérifiait au moins une fois par jour sa réserve, et les ingrédients utilisés pour la potion contre les furoncles avaient déjà été pris quelques jours auparavant. Le mensonge que miss Landre leur servait continuait à alourdir la peine prévue à ces deux jeunes insolents.

- Il n'y a jamais eu d'autorisation. J'ai inventé cette histoire pour que tu m'accompagnes, je ne voulais pas être seule dans le château de nuit. Je n'ai pas demandé le droit pour cette expérience.

Il fusilla l'enfant du regard, puis se tourna vers Drago. A en voir sa mine décomposée, c'était clairement un mensonge. Il avait donc suivi miss Landre en connaissance de cause. Le regard de Malefoy était rempli de crainte. Lucius n'allait pas apprécier la nouvelle. Le maître des potions regarda alors son homologue, puis reporta son attention vers les deux enfants.

- Votre insolence n'a donc aucune limites ? s'exaspéra-t-il. Monsieur Malefoy, je suis extrêmement déçu de votre comportement. Vous m'aviez habitué à bien plus de droiture dans votre comportement. Miss Landre, quelle que soit votre... fabuleuse excuse, je refuse que vous continuiez de décrédibiliser notre maison de la sorte.

Le ton de Rogue était froid, hargneux et teinté d'une colère sourde. Il en avait assez entendu pour ce soir. Et même le professeur McGonagall ne pourrait pas avoir le dernier mot, ce serait lui. Et même si les mesures ne lui plaisaient pas, c'était un mal nécessaire.

- Je retire 30 points chacun pour votre escapade. De plus, tous les samedis après-midi, pendant un mois, vous serez en retenue. La salle de potions a toujours besoin d'être nettoyée.

Il lança un regard défiant à la directrice de Gryffondor.

- Professeur, j'ose espérer que cette punition vous suffira. Vous conviendrez qu'aller éveiller le professeur Dumbledore pour cette affaire, à présent close, est inutile. De toute façon, vous savez comme moi qu'il n'a pas besoin d'être là pour savoir ce qu'il se passe dans le château.

Il réprima un frisson d'horreur. Ce sorcier était bien trop omniscient à son goût.

Sam 12 Aoû - 14:26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Voir le profil


Revenir en haut Aller en bas
 

Faits comme des rats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» DES PARLEMENTAIRES LAISSENT LE NAVIRE NAUFRAGÉ DE LINITÉ COMME DES RATS
» Au cœur de la ville des morts, les vivants se cachent comme les rats.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Rez-de-Chaussée-