AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Serpentard
Aucune
Sang : Pur Âge : 11 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et crin de licorne
Animal/ux de compagnie : Neville Londubat
Poste(s) : Enquiquineur notoire

RPG en cours : Pour préparer un mauvais coup avec Gemma Landre, Persei Black & Libre
Camping (trop) sauvage avec Gemma Landre & Persei Black
Atmosphère studieuse avec les Serpentard
Fin du mystère dans la volière avec Viola Atticus
Quand les Serpents sèment les Lions avec Rosalind Fawley
Les concierges et leurs derniers potins avec les Serpentard
Accrochage inopiné avec Elliot Summers, Persei Black & Libre
Avatar : Tom Felton
Points : 30

avatar
Drago Malefoy
MessageÉvent des Fondateurs - Drago Malefoy - Mar 8 Aoû - 22:48
Sous son masque cireux et hautain, le jeune Drago Malefoy se sentait nerveux. A son tour, il irait poser une question au fondateur de sa maison nul autre que Salazar Serpentard, grand mage surnommé "Langue de Serpent" en hommage à son don de fourchelang, puissant legilimens, et précurseur d'un mode de pensée à laquelle sa famille adhérait pleinement. Il était, à ce qu'on en savait, le premier partisan de la suprématie des sorciers de sang pur. En dehors de cette élite, les sorciers n'avaient aucune légitimité pour venir étudier à Poudlard, car cela signifiait que leur sang avait été irrémédiablement souillé, à un moment ou à un autre dans leur généalogie, par celui d'un moldu. Il était donc allé au bout de ses convictions, jusqu'à rompre tout lien avec ses co-fondateurs qui, évidemment, étaient en total désaccord avec son dessein. A une toute autre échelle, cette histoire rappelait étrangement à Drago les différends qu'il avait avec une certaine Gemma Landre. Ainsi, Serpentard incarnait le symbole même de sa condition et du but de son existence.

En tant qu'héritier de la famille, l'enfant de 11 ans était élevé dans cette suprématie, appelé à faire de grandes choses pour assurer la relève. Pour ce faire, son éducation était stricte, érudite - mais pas éclairée -, et presque militaire. Il savait ce qu'on attendait de lui parce qu'il avait un modèle : devenir comme son père, un ancien Mangemort qui n'hésiterait pas une seconde à revêtir sa sombre cape et son masque en fer forgé pour servir le Seigneur des Ténèbres. Voilà ce qu'il y avait d'important dans la vie : le sang, la tradition, et l'or. Ni plus, ni moins. Ces valeurs impliquaient de l'ambition, de la ruse, et une haute estime de soi-même, et c'était justement grâce à ces qualités que le petit Drago avait été envoyé à la maison Serpentard lorsque le Choixpeau Magique avait sondé son esprit formaté.

Pourtant, il n'en était pas moins un petit garçon. Il suivait aveuglément la pensée de ses géniteurs, certes, mais il avait ses insécurités à enfouir, comme tous les enfants de son âge. Bien entendu, il n'en montrait rien. Il avait été extrêmement bien entraîné à garder l'allure fière et une posture digne en toute circonstance - ou presque. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il fallait inspirer la crainte pour se faire respecter, et ne jamais faiblir au risque de donner l'occasion à l'ennemi de s'introduire dans une faille, qu'elle soit psychologique ou physique. Là encore, Lucius Malefoy était intraitable. Ainsi, le petit blond n'ignorait pas qu'il aurait un rôle capitale à tenir ces prochaines années, mais il ne savait pas encore lequel exactement, et surtout s'il aurait les épaules assez larges. Il paradait, faisait le fier devant les copains, mais la tension de ces attentes qui commençait à se faire sentir n'allait pas tarder à prendre plus d'ampleur, et peut-être à le submerger le moment venu. Du moins, il le craignait.

Serait-il digne de son destin? Cette question le taraudait, mais il ne voulait décevoir personne. Confesser sa peur de ne pas être à la hauteur était en quelques sortes l'aveu de ne pas l'être. Il était donc hors de questions de dévoiler ses craintes honteuses et incertitudes inavouables à son père pour qui les réponses devaient être une évidence. Il pouvait se confier à sa mère, à la rigueur, mais c'était tout de même risqué. Alors, qui de mieux qu'un fantôme ultra qualifié dans le rayon et dans l'impossibilité de le cafter à tout le gratin des sang-pur? Personne.

Lorsqu'il entra dans la petite pièce aménagée spécialement pour l'occasion, il adopta une allure majestueuse. Arborant son menton levé doublé d'un minois fier, il s'évertua à afficher une certaine contenance face à son juge qui le dévisageait sereinement. Il s'apprêta à ouvrir la bouche, mais Salazar Serpentard prit les devants.

- Je suis heureux de te rencontrer, Drago Malefoy. Viens t'asseoir que nous discutions un peu ensemble.

Sa voix était rauque et traînante. Inquiétante, même. Et son sourire pincé n'arrangeait rien. Brrrrr, un frisson venait de parcourir l'échine du première-année.

- Monsieur Serpentard, c'est un honneur de vous rencontrer, baffouilla-t-il d'une voix plus aigüe qu'il ne l'aurait souhaitée, faussement confiant.

Il s'assit sur le grand fauteuil, et se pinça la main pour évacuer son appréhension. Il fallait qu'il la pose, sa question, et qu'il en finisse.

- Je suis moi-même ravi de faire face à un futur leader, si ce n'est pas déjà le cas. N'est-ce pas?

- Oui Monsieur. Je suis respecté ici, et ceux qui ne me respectent pas, ils le paient très cher! Je peux vous l'assurer! Comme ces sales sang-de-bourbe... Une honte qu'ils soient dans cette école!

La silhouette translucide le regardait comme pour s'introduire dans les failles de son âme, l'air satisfait.

- Ne t'en fais pas. J'ai prévu une solution à ce problème, mais ça sera notre petit secret. Bien, bien... Alors je vais pouvoir répondre à la question qui te cause tant de soucis.

Malefoy tiqua.

- Mais... Je ne l'ai pas encore posée!

- Je lis dans ton esprit, mon petit. Je la connais déjà, ta question.

Il ne savait pas s'il devait être terrifié ou admiratif. Les deux, sans aucun doute.

- Hum... Tu es un enfant compliqué. Tu es sage et insolent à la fois. Tu es obéissant, discipliné, mais rusé pour contourner les règles qui ne servent pas ta cause. C'est intéressant. Tu as de bonnes valeurs. Je vois que tout ce que tes parents t'ont inculqué, tu y crois aussi et tu agis en fonction. C'est bien. Tu ne veux pas leur faire défaut. Tu as le sens de la tradition, et tu connais l'importance du sang. C'est prometteur, mais tu devrais dépasser les attentes de tes parents. Ils t'ont appris à tolérer les sang-mêlés, mais garde bien en tête que leur sang a aussi été sali. Surpasse-les, surpasse-toi. On ne peut pas leur faire confiance, ils seront toujours amenés à jouer un double-jeu, et à te poignarder dans le dos lorsque tu auras le plus besoin d'eux. C'est inévitable avec du sang de moldu dans les veines, tu comprends? Il s'arrêta un instant, comme pour analyser chaque parcelle de sa cervelle en ébullition. Hum... Je vois. Il est normal, à ton âge, d'avoir peur. Tu es promis à un bel avenir, Drago Malefoy, mais c'est effrayant. La peur est ton défaut le plus sournois, et celui qui te mènera à ta perte si tu ne l'étouffes pas. Je vois ce qui te terrifie : c'est l'amour et le lien si particulier que tu entretiens avec ton père, et ta mère. Il te paralyse. Tu dois absolument t'en émanciper, sinon tu vivras constamment dans leur ombre. De ce que j'entrevois de toi à l'heure actuelle, il me semble que deux voies bien distinctes t'ouvrent leurs bras. Soit tu vis muselé dans l'ombre de ton géniteur, soit tu surpasses son idéologie en suivant ta propre route. Cette deuxième option implique d'élever ton esprit, et le leur pas si exemplaire. Ils ont de bonnes fondations, tes parents, mais cette histoire de sang-mêlés m'irrite. J'espère que tu sauras les convaincre proprement. Pour toi, rien n'est perdu. Tout reste à faire. Comprends bien que s'ils tolèrent les sang-mêlés, je te dis, moi, Salazar Serpentard, que ce n'est pas tolérable. Suis ta route, et dicte-leur, mon garçon. Tu as tout ce qu'il faut pour devenir un meneur. Débarrasse-toi de tes craintes, et tu y arriveras. Par ton sang, par ton nom, par ta motivation, je peux t'affirmer que tu es digne de prendre ce chemin. Malheureusement, pour le reste, je ne peux en dire davantage. Je ne vois pas l'avenir... Il ne tient qu'à toi de faire les bons choix, puisque tout est affaire de choix. Sache seulement que tu as tout le potentiel pour honorer ton nom, et même plus. Est-ce que cela répond à ta question?

- Parfaitement Monsieur Serpentard, merci, dit-il en un rictus narquois, surpris et enorgueilli par cette réponse floue mais encourageante.

Il se leva, et quitta la pièce aussi paumé qu'en arrivant. Pourtant, sa démarche était encore plus assurée, et cette fois il ne faisait pas semblant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t153-drago-malefoy http://harrypotter1991.forumactif.org/t156-memoires-de-drago-malefoy#694 http://harrypotter1991.forumactif.org/t384-voliere-de-drago-lucius-malefoy
 
Évent des Fondateurs - Drago Malefoy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drago Malefoy is back ^^.
» Tu me tiens, je te tiens... || Drago Malefoy
» drago malefoy
» Drago Malefoy [Done]
» Drago Malefoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Trash & Cup of Tea :: The Story's Ending :: Archives animations & Évents-
Sauter vers: