AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

  
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 175

avatar
Finn O'Neill
MessageQui se frotte au Serpent... - Dim 17 Sep - 20:48
Qui se frotte au Serpent...“Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.”Finn, Gemma, Marcus & Kieran  En cette fin d'après-midi, il faisait bon de rester en intérieur. Le soleil avait déjà disparu à l'horizon et le vent mugissait dehors, faisant par moment trembler les vitres du château et s'infiltrant dans les longs couloirs de pierre. A tendre l'oreille, on aurait pu entendre des voix... pure imagination sans nul doute, à moins qu'il ne s'agisse de quelques fantôme dans la roche.

Finn se trouvait adossé à l'un de ces murs froids et grisâtres, observant à la lueur des bougies les quelques passages dans le couloir. Théoriquement, il aurait dû être en train de réviser pour le prochain cours d'Arithmancie, mais cette perspective particulièrement ennuyeuse fut vite chassée de son esprit. Il n'aimait pas cette matière, il n'y comprenait strictement rien même, et il savait pertinemment qu'il ne parviendrait pas à tenir plus de cinq minutes penché sur son livre... aussi, réfléchir à ses prochaines conneries était bien plus intéressant ~

Sac en bandoulière à l'épaule, il observait l'air de rien les quelques va-et-vient au premier étage. Une classe sortait du cours de Défense Contre les Forces du Mal. Tiens... des premières années. L'idée de charrier cette petite fouine de Malefoy était séduisante, mais ce bougre de blond était entouré d'une bande de marmots au pas bien pressé. Une autre fois.
Peu à peu, la troupe diminua, les élèves quittaient les lieux au compte goutte. Enfin, sortit la dernière qui referma la porte derrière elle. L'adolescent plissa légèrement les yeux alors qu'un sourire malicieux se dessinait à ses lèvres. Il l'avait déjà vue celle-là... une petite sang-pure serpentard, encore, assurément aussi prétentieuse et détestable que ses comparses. L'air de rien, il observa du coin de l'oeil la première année approcher, prenant sur lui pour avoir un visage neutre. Elle portait quelque chose contre elle, une pile de livres ou quelque chose du genre... ça la déséquilibrerait davantage !
Le garnement avança sa jambe au passage de la fillette, glissant son pied dans ceux de la demoiselle qui n'avait rien demandé. En l'espace d'un instant, cette dernière se retrouva au sol et ses affaires éparpillées. Un léger rire quitta les lèvres du Rouge et Or.

« Tes parents n't'avaient pas dit que les serpents rampaient ? »

L'Irlandais lui adressa un sourire goguenard, la surplombant largement, elle qui était si petite du haut de ses onze ans... et au sol. D'un coup de pied il fit glisser plus loin un objet que sa pauvre victime chercha à ramasser.

© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Lun 25 Sep - 9:50
C'était assez enthousiaste que Gemma marchait dans les couloirs vers son dortoir. Avec Rosalind, elles avaient prévues une sortie nocturne pour dans peu de temps, et la fillette avait hâte. Elle ne savait pas encore ce qu'elles feraient, mais qu'importe, elle savait qu'elle risquaient de s'amuser. Deux petites serpentards arpentant les couloirs tandis que tous dormaient ... Décidément, cette perspective lui plaisait. Il n'y avait qu'un seul inconvénient, ce froid hivernal qui refusait de quitter le château ou l'atmosphère extérieure. Si elles ne voulaient pas en mourir, il leur vaudrait mieux rester à l'intérieur ...

Elle venait de quitter le cours de défense contre mes forces du mal, légèrement après le reste de sa classe. Comme une idiote, elle avait laissé s'envoler tous ses parchemins et dû les regrouper pour les ranger. Ayant demandé à ce qu'on ce l'attende pas, c'était seule qu'elle passait le pas de la porte. Aujourd'hui encore, elle s'était bien moqué du ridicule professeur. Quirrel ne correspondait en rien à la matière qu'il enseignait ; on l'imaginait mieux s'enfuir qu'affronter quelque danger que ce soit. La brunette avait l'occasion de le critiquer tout en en riant à longueur de temps.

Voulant quitter la salle au plus vite, elle n'avait pas rangé ses manuels, qu'elle tenait serrés contre sa poitrine. Il n'y en avait que deux ou trois, ce n'était pas non plus extrêmement dérangeant. C'était justement pour les ramener à sa chambre qu'elle allait dans cette direction. Ainsi, elle serait moins encombrée, n'en ayant plus besoin. Alors qu'elle avançait d'un pas décidé, un obstacle invisible se dressa sur son chemin, la faisant tomber lourdement au sol. Elle s'étala de tout son long, ses manuels se dispersants bruyamment autour d'elle. Levant les yeux, elle aperçu un sorcier, et de part sa posture, elle devina ce qu'il s'était passé. Sans réfléchir un instant et sans prendre garde à ses genoux douloureux, elle pris appui sur ceux-ci pour se relever à moitié.

« - Tes parents n't'avaient pas dit que les serpents rampaient ? »

Quels parents ? Son père qu'elle indifférait ? Sa mère morte depuis ses cinq ans ? Peut importe, sa chute l'avait déjà mise en colère de honte, mais sa réflexion inappropriée quant à sa maison l'avait d'autant plus énervée. Sans rien répondre, elle saisit sa cheville qu'elle leva de toutes ses forces pour le déséquilibrer et le faire tomber en arrière.


Dernière édition par Gemma Landre le Mer 18 Oct - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Serpentard
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Lun 9 Oct - 15:18
 Qui se frotte au serpent... Hear me roar Gemma Landre / Fin & Kieran O'Neill


Les cours à Poudlard étaient quelque chose d'étrange, un mélange de monotonie et pourtant à chaque fois il subsistait une étincelle d'originalité, c'est ce qui faisait le charme de ceci il fallait présumer, du moins ça l'était pour Kieran. Le jeune homme avait passé ces six dernières années dans cette école écossaise, foulant de ses pieds des pierres de presque un millénaire, arpentant ses couloirs sans fin et ses escaliers capricieux, à force, il connaissait ce château aussi bien que sa maison en Irlande, même si elle ne voudrait jamais sa maison à Limerick, simplement car elle n'était pas irlandaise, il avait fini par affectionner cette endroit, le qualifiant de maison de vacance, car celle-ci était loin de ses parents, loin de leur influence ainsi que du nom O'Neill, ici, presque personne ne connaissait ce nom, car en Grande Bretagne, chez les sang purs, il n'existait que 28 familles, celle qui existaient à travers le monde était totalement inconnu et ce n'était pas plus mal.
Ce jour là, malgré la fraicheur hivernal, le paysage restait à couper le souffle, mais malheureusement pour pouvoir dire cela, il fallait déjà sortir des classes et pour le moment ce n'était pas le cas de Kieran, celui-ci était à son cour de potion pour sixième année, dans les sous sols, loin de la vue de l'extérieur et surtout sous l'égide de Severus Rogue et avec un homme pareil, qui outre le fait d'être le doyen des Serpentard, était surtout un homme pragmatique, sévère dans sa notation et sa surveillance, même si il était malgré tout plus calme avec les membres de sa propre maison, que voulez vous, on pouvait tout de même avoir quelques privilèges. Mais l'irlandais, après avoir passé la matinée à préparer des potions, avaient une terrible envie de bouffée d'air et cela ne devait pas tarder à arriver au vu de l'heure, pourtant, chaque secondes était comme une heure, c'était dans ce genre de moment que la relativité du temps prenait toute son ampleur. Mais enfin, le moment tant espéré vint sauver l'âme du jeune serpentard, le professeur Rogue accepta dans un geste magnanime de libérer ses élèves qui s'empressèrent de faire leurs affaires et de fuir loin d'ici jusqu'à la prochaine heure. Après avoir rapidement ranger ses livres, Kieran s'empressait de se lever pour s'évader dans un premier temps de la pièce puis tout aussi rapidement des sous sols, arrivant enfin dans le cloitre, il emplit ses poumons de cet air vivifiant d'hiver, qui vint réveiller ses poumons, un véritable second souffle.

Mais alors qu'il profitait avec délectation de cet instant de calme et de plaisir, des bruits le ramenèrent à la réalité, rapidement il chercha d'où cela venait et après quelques pas, il put admirer la scène et le terme dépité prenait aussi tout son sens. Encore à une dizaine de mètres de lui, il pouvait voir une gamine allongé sur le sol de tout son long, agrippant les chevilles de...Bien entendu, son frère. Qu'est-ce que c'était encore que cela ? Après une poignée de secondes à observer, la situation lui sauter aux yeux, les petits de première année avait fini leur cour et son frère avait eu la sublime idée de se trouver une proie pour tuer son ennuie et conserver sa réputation. Par Merlin, sur bien des aspects, il aurait fait un Serpentard modèle. Mais ce qui rendait encore plus perplexe Kieran dans cette situation, c'était que la gamine qui rampait sur le sol, s'accrochant aux chevilles de son cadet, dans un espoir vain de le faire tomber, portait les armoiries du Serpent, c'était encore plus déroutant et désastreux. Alors c'est ça la nouvelle génération qui allait le précéder ? Des enfants même pas capable de pouvoir se défendre quand des prédateurs se mettent à roder autour d'eux ? Pitoyable.

Kieran aurait tant voulu la laisser là, seule, dans sa propre honte et misère mais quelque chose l'en empêchait, en réalité, deux choses plus exactement, la première était qu'elle faisait partie de Serpentard et que même si elle se donnait en public, il ne pouvait pas la laisser tourner en ridicule sa propre maison, il avait trop de fierté à porter ce blason pour laisser cette chose faire. Et la deuxième était que c'était son frère qui avait commis cela. Et nul n'avait le droit de juger ou d'atteindre son frère. C'est alors dans un soupir qu'il fit les quelques pas pour rejoindre la scène du crime. Une fois arrivait à moins de deux mètres, d'un pas calme, le dos droit, les mains dans les poches, il s'arrêta brievement pour prendre la parole et ainsi se faire remarquer :


"Relève toi, quand un serpent attaque, il se redresse."


Ces paroles prononçaient d'un calme froid, avait un arrière gout d'ordre, cela était bien entendu sous couvert de cette tranquillité flegmatique qu'arborait l'irlandais mais l'ordre était bien là. Il ne la regardait même pas, il ne pouvait pas la regardait, elle ne le méritait pas et surtout si c'était pour voir une première année se lamenter alors qu'elle portait le blason de sa maison. Tant qu'il ne la voyait pas, cela ne pouvait exister. Ses iris anthracites se mirent à dévirer lentement vers la cause de ce problème épineux. Son sourire narquois, comment pouvait il un jour oublier ce célèbre sourire de son cadet ? Il avait vu tant de fois et surtout depuis tant d'années. Ce sourire pouvait paraitre anodin pour certains et provocateur pour d'autres, mais pour Kieran, il avait une définition bien plus profonde. Pour l'ainé, celui-ci représentait la première victoire de son cadet, le symbole de sa liberté. Car la première fois où il l'avait fut, c'était le jour où Finn avait décider de prendre le contre pied de ses parents, celui où il rentra à la maison lors des vacances de sa première année, celui où il avait annoncé à ses géniteurs dans quel maison il avait était nommé. C'est de là où est né ce sourire et depuis, il ne le quittait plus.

"Bonjour, Finn."


Furent les premières paroles adressés au Gryffondor, d'une voix méticuleusement détaché, sans aucune affection ou même jugement sur ce qu'il venait de faire. Non, ici, il ne ferait pas le jeu de son frère, pas cette fois-ci. Lentement, il retira ses mains de ses poches pour venir croiser les bras, comme dans une attente, le temps était un allié, son élément même. Il jouait avec lui pour obtenir ce qu'il désirait. Rien ne valait d'être brusque, il fallait simplement savoir maitriser celui-ci. D'une voix alors tout aussi calme et énigmatique, tel un serpent glissant dans les feuillages pour s'approcher de sa proie, il rajouta :

"Je t'ai connu plus courageux que ça, pour un Lion, Finn. Je m'attendais à te voir faire cela à un cinquième voir un sixième année. Je ne savais pas que tu faisais dans les enfants. Je savais que la solitude t'inspirais la crainte, mais à ce point..."


Il penchait la tête sur le côté, l'avisant d'un regard des plus impassible voir presque las. Comme si il se retrouvait à sermonner un enfant avec un certain dédain.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 175

avatar
Finn O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Jeu 12 Oct - 22:43
Qui se frotte au Serpent...“Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.”Finn, Gemma, Marcus & Kieran Finn jubilait. Le regard outragé de la première année avait un petit quelque chose de jouissif qui lui mettait le coeur en liesse, et c'est un rire goguenard qui quitta ses lèvres lorsque la pauvrette lui saisit la cheville dans l'espoir de le faire tomber. Sauf qu'il avait 4 ans de plus qu'elle, quelques dizaines de centimètres, bien des kilos, et du muscle... l'espoir fait vivre comme on dit, et par surprise elle aurait peut-être pu parvenir à ses fins sur quelqu'un de plus frêle et moins attentif, mais le Gryffondor était rôdé en terme de bêtises, et une riposte était hautement prévisible de la part d'un petit serpent sang-pur. Ces créatures là ne supportaient pas les railleries.

« Un Serpent n'a pas d'force dans les bras, t'espères quoi là ?! » ria-t-il.

Il restait ainsi sur un pied, se tenant vaguement d'une main contre la pierre froide du mur. Le bruit de la chute et leur petit échange aurait pu alerter le professeur Quirrel, mais ce fut une toute autre silhouette qui approcha. Un Sertentard, encore, grand, blond, les traits durs et le port fier. Kieran O'Neill.
Mais la venue de son aînée ne semblait pas inquiéter le jeune Irlandais, qui ricana même à ses propos. Au contraire, ça rajoutait un peu de piment à la scène.

« Bien sûr ~ Viens me mordre petit serpent ! »

On continuait même son petit jeu, moqueur, trop pour être réellement bon enfant.
Finn avait cette réputation de fauteur de troubles, de gamin turbulent, de clown de la classe... un jeune imbécile qui agit sans réfléchir. C'était oublié que ce jeune lion avait été élevé par des serpents de la pire espèce. Un lionceau auquel on avait appris à s'écraser, ramper et louvoyer, avant qu'il ne se découvre une toute autre force. Bien entendu il avait appris de ces serpents et savait se montrer fourbe, mesquin et calculateur, le tout caché sous le masque du jeune amuseur, de l'innocent-bête, de l'adolescent qui agit sans réfléchir.
D'un sourire guilleret, il accueillit le salut de son aîné avant de le lui rendre.

« 'lut Kieran ! »

Et le silence s'installa.
Des deux, Kieran était le meilleur des Serpents. Serpent à sonnette, qui attend patiemment que sa proie commette une erreur. Le Rouge et Or connaissait son frère et ses façons de faire... le silence mettait mal à l'aise, et le mal-être poussait à le réflexion et au calme, à l'introspection, au jugement... Mais Finn n'en avait que faire et continuait de chahuter la petite Serpentard, l'empêchant plusieurs fois de se relever.

Lorsque son frère mit fin à son mutisme, un nouveau sourire vint étirer les lèvres du chenapan. Celui-ci détourna son regard de la pauvre Gemma pour le reporter sur son aîné, délaissant enfin sa proie quelques instants.

« Ca fait 5 ans que je côtoie les 5ème année, c'est redondant alors je varie ! De toi à moi, je visais plus haut : la p'tite fouine de Malefoy. Maiiiis... il a filé comme un lézard. Et tu sais...»

D'un geste ample, il désigne Gemma.

« Marquer de jeunes esprits, ceux qui nous succéderons, c'est laisser un souvenir plus durable entre ces murs ! Mais si tu me trouves un 6ème année en bonus, je relève le défi. »

Un sourire insolent se dessina à ses lèvres alors qu'il écartait les bras de part et d'autre de son corps en inclinant légèrement le buste, son regard bleuté rivé dans les yeux anthracites de son frère aîné.
Oui, le garçon se montrait provocant même avec lui, c'était un jeu dont il ne se lassait pas, mais qui prenait une toute autre saveur et un tout autre sens. C'était un jeu d'enfant, de la camaraderie, tout comme il s'agissait encore d'une façon d'affirmer sa différence avec le moule familial. Son frère représentait la perfection, ce qu'il ne serait jamais, cette silhouette lointaine auréolée dont il ne serait à jamais que l'ombre s'il ne changeait pas de soleil. Et faute d'avoir pu en changer... il voilait ce soleil, de toutes ses forces.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Serpentard - Modération RPG
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
RPG en cours : Chuchotements dans le dortoir
Dortoir des filles novembre 1991
Entretien tendu
Faits comme des rats
Tenir son popa au courant
Magie noire et cie
Polynectar et nouvelle acolyte
Promenons-nous dans le parc
Avatar : Angelina Jolie
Points : 70

avatar
Gemma Landre
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Mer 18 Oct - 19:29
Sa tentative avait lamentablement échouée. Gemma restait, furibonde, toujours assise sur le sol à attendre de trouver de trouvée une idée judicieuse. Elle réfléchissait ardemment, oubliant le monde extérieur. C'est pour cela qu'elle sursauta quand on lui adressa la parole.

« -Relève toi, quand un serpent attaque, il se redresse. »

Elle fusilla du regard celui qui avait osé lui donner un ordre. C'était un nouvel arrivant, visiblement un serpentard plus âgé. Pour qui se prenait-il ? La situation déjà honteuse dans laquelle elle se trouvait devenait d'autant plus dérangeante. Cela à cause de cette réflexion, à cause de celui qui avait parlé surtout. Impétueuse, elle s'apprêtait à répliquer mais se ravisa. Elle pourrait sûrement trouver quelque chose de plus intelligent pour lui faire ravaler ses paroles.

Les deux aînés avaient commencés à discuter, l'ignorant. Cela lui permettrait d'agir sans qu'ils ne s'en rendent compte. Elle ne savait encore que faire, mais elle trouverait bien. Le but n'était pas à proprement parler de les humilier, du moins pour le moment, même si l'un d'eux le méritait bien … Elle devait juste leur montrer qu'elle n'était pas qu'une enfant qu'on pouvait prendre pour une idiote.

Comme ni l'un ni l'autre ne lui portait la moindre attention, elle pouvait faire ce qu'elle voulait sans qu'ils ne la remarquent. S'abstenant de faire ne serait-ce qu'un bruit ou mouvement qui aurait pu les distraire, elle se releva. Tout en sortant sa baguette, elle veillait à ce qu'ils ne tiennent toujours pas compte de sa présence. Elle vérifia qu'il n'y avait personne dans les alentours, mais non. Ils devaient manger ou être à leurs dortoirs.

En un geste assuré et quelques paroles discrètes, elle incanta. Deux fois, un Colloshoo chacun. Les voilà cloués au sol sans même le savoir. Bien sûr, ils pourraient l'annuler, mais cela risquait de durer longtemps si ils n'utilisaient pas de Finite … Elle avait mis une certaine rage dans ses lancers.

Faisant quelques pas, elle s'exclama pour attirer leur attention.

« - Bon ! Et bien moi je m'en vais … Vous devriez y aller si vous ne voulez pas finir par rater le dîner. »

Elle s'éloigna dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Serpentard
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Mar 24 Oct - 20:31
 Qui se frotte au serpent... Hear me roar Fin & Kieran O'Neill

« Ca fait 5 ans que je côtoie les 5ème année, c'est redondant alors je varie ! De toi à moi, je visais plus haut : la p'tite fouine de Malefoy. Maiiiis... il a filé comme un lézard. Et tu sais...»

Ca, c'était bien son frère, là où il pouvait trouver des problèmes, il se jetait dedans d'un bond, sans y réfléchir, c'était à se demander si ce qui lui plaisait dans ça, n'était pas simplement de voir où sa chance s'arrêterait et cette idée là, Kieran devait avouer qu'il n'appréciait pas beaucoup. Le clan Malefoy n'était pas des plus gros démographiquement parlant, mais au niveau de son influence et de sa puissance, ils se plaçaient en bonne position, surtout que ce nom, était associé aux plus grandes rumeurs, et par dessus tout, à un défunt monstre. Il avait vaguement entendu parlé du nouveau arrivant, enfin, cette année, entre le petite Malefoy et Potter, l'école était servit au niveau des célébrités. Pour l'irlandais, ce n'était que des misérables enfants de onze ans qui ne savaient strictement rien de la vie, entre le petit condescendant né avec une cuillère dans la bouche et l'orphelin qui se cherche encore sous couvert d'une misérable victimisation tout ça pour une misérable cicatrice fait par un être mort à présent, il devait avouer qu'aucun des deux ne lui plaisait, même si pour le coup, Malefoy était naturellement dans sa maison, il devrait donc faire avec.
Son frère était il seulement réellement conscient de ce qu'il pouvait faire en s'attaquant à ce nabot ? Bien entendu. Il savait très bien quel problème cela entrainerait, non pas pour lui, mais pour eux, les O'Neill. Deux maisons de Sang Purs dans une situation tendu, les Malefoy réclamant réparation aux O'Neill, les pires rumeurs referaient alors surface. Combien de fois Kieran avait dû se battre ? Entre les sorts et les poings, pour protéger l'honneur de son nom ? Qu'on insulte ses parents étaient une chose, mais son nom, son héritage, cela était hors de question. Il ne pouvait pas laisser faire son frère. Une vengeance, une vendetta, il pouvait lui pardonner, mais pas une trahison de ses racines, pas après avoir tant subit. C'est dans ses pensées, qu'il ignora complétement la jeune serpentarde, la laissant filer sans l'ombre d'une œillade, cette histoire n'était qu'entre O'Neill. Il leva vaguement une main en prenant enfin la parole, coupant celle de son frère :

"Fait attention tout de même de ne pas te mordre la queue, Finn. Cela serait... Fort dommage, que je doives intervenir contre toi dans cette histoire. Ne peux tu pas t'amuser avec ce cher Potter ? Il a une réputation de star alors qu'il est en première année, je pensais que cela pouvait t’intéresser."


Pour le coup, Kieran ne cherchait pas à dissimuler sa pensée, les masques tombaient quand cela touché la famille, on ne rigolait plus, on ne jouait plus. Il voulait l'amener dans le fait, même si Kieran ne l'avait pas mentionner explicitement, il savait dés lors que son frère comprendrait parfaitement le message, mais alors qu'il allait se déplacer d'un geste lent, il remarqua que c'était impossible, manquant de le faire tomber, voir pire. Il se retint et avisa ses chaussures. Qu'est-ce que...? C'était sans doute cette foutu garce. Mais par Merlin, pour qui se prenait elle ? Une gamine de première année qui cherchait des puces à un sixième de sa propre maison ? Voulait elle vraiment jouer à ça ? Le regard du jeune homme se voila dans une colère noire, celle-ci, il n'allait pas l'oublier. Cette gamine allait subir un sort, où elle aurait préféré la mort à cela. Mais patience. D'un geste, il dégaina sa baguette :

« Marquer de jeunes esprits, ceux qui nous succéderons, c'est laisser un souvenir plus durable entre ces murs ! Mais si tu me trouves un 6ème année en bonus, je relève le défi. »


Il écoutait d'une oreille son frère alors qu'il fit un coup de poignet en direction de ses pieds. :

"Finite."

Un maléfice aussi bas et aussi faible, sa vengeance sera froide et sans pitié, il n'allait pas oublier de si tôt. Enfin libre de ses mouvements, il rangea sa baguette avant de s'approcher du mur pour pouvoir se poser tranquillement contre celui-ci, posant à nouveau son regard sur son frère. Ce n'était pas l'heure de cette vengeance pour le moment, chaque chose en son temps. D'un regard calme, il jaugea son frère, revenant à ses paroles. Toujours aussi provocateur, il ne changerait sans doute jamais. Entre lui et son frère, ça avait fini ainsi, sans que les parents le veuille, ils avaient créer le jour et la nuit. L'un éblouissant, fougueux, flamboyant et chaleureux. L'autre, calme, calculateur, froid, méthodique. Mais même si ils étaient contraire sur beaucoup de points, ils étaient aussi complémentaire sur d'autres. On efface pas ses racines et ses origines aussi facilement, quoi que son frère pouvait dire, il cherchait à se comporter comme un lion, fier, à rugir et imposer son territoire, mais au mieux, c'était une chimère, dont sa queue n'était autre qu'un serpent. Kieran reprit alors la parole, ignorant totalement ce qui venait de se passer, ne relevant même pas le contretemps du maléfice :

"Ainsi donc, tu chercherais la gloire éternel ? Celui de Finn, le gosse qui s'amusait à faire des croches pattes à des gosses encore plus petits..." Il posa son regard sur le sol, à l'ancien emplacement de Gemma avant de reprendre. " Tu manques d'ambition Finn. Cruellement. Cherches tu à ce qu'on se rappelle de ce que tu as fait ici. Ou alors en réalité simplement qu'on se souvienne de toi, Flinn O'Neill ? "

Il avait profité de l'absence de personnes dans le couloir pour aborder ses réponses, il s'avançait dans un terrain inconnu, ses iris restant accrochés au visage de son frère, détaillant chaque changement, chaque réactions, qu'il pouvait avoir. Kieran était un observateur hors pair, ou peut-être, la raison était ailleurs, peut-être, l'ainé de la maison, cherchait encore, après tant d'années, l'espoir, de protéger son frère de lui même.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 175

avatar
Finn O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Mer 25 Oct - 18:38
Qui se frotte au Serpent...“Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.”Finn, Gemma, Marcus & Kieran Le sourire aux lèvres de l'insolent Finn s'était élargi lors de la courte intervention de son frère, de sa suggestion. S'attaquer à Potter ?  Kieran pensait-il réellement qu'il n'embêtait que les Serpentard ?  Avec cette facilité qu'il avait à croiser ses comparses Gryffondors, le célèbre petit balafré avait déjà subi les taquineries de l'Irlandais. Ce dernier savait d'ailleurs fort bien qu'il ne s'agissait pas là de réellement de proposer quelques cibles supplémentaires, mais bien de l'éloigner des ennuis que représentaient les Malefoy. Des ennuis pour lui, mais pas que. Vers qui se tournerait le grand et beau Lucius lorsque son misérable bambin sera venu chouiner dans sa cape de velours ?  Vers leurs parents, bien évidemment, et le travail était d'autant plus aisé puisque tout ce petit monde travaillait au Ministère. Une affaire rondement menée. Oui, il s'attirerait ainsi les foudres parentales, à n'en pas douter, et il était curieux de savoir si ces derniers parviendraient à calmer la colère d'un éminent cobra.

A présent, c'est la colère qu'il pouvait lire dans le regard de son aîné, lui aussi savait très bien les enjeux de cette histoire qui n'avait pas encore commencé, pourtant c'est vers la petite fuyarde qu'était dirigé le regard sombre du Vert et Argent. Attentif mais toujours l'air provocant, le cadet suivit le regard puis le mouvement de son frère, comprenant alors la farce de la petite qui avait disparu plus loin. D'un geste il répéta le même sort que son aîné.
Pour sa part, il était plutôt amusé par la réaction et les ressources déployées par la petite Gemma Landre. C'était bien pensé, et un juste retour des choses.

« Ainsi donc, tu chercherais la gloire éternel ? Celui de Finn, le gosse qui s'amusait à faire des croches pattes à des gosses encore plus petits... »

Le Gryffondor se retourna doucement pour aviser son aîné. Celui-ci se tenait à présent contre le mur froid, là où plus tôt se tenait lui-même Finn en attendant sa cible. Kieran le fixait, l'observait avec cette attention toute particulière qui le caractérisait. Le masque du serpent tombait, et il cherchait à dévoiler ce qui se trouvait sous celui du lion.

« Tu manques d'ambition Finn. Cruellement. Cherches tu à ce qu'on se rappelle de ce que tu as fait ici. Ou alors en réalité simplement qu'on se souvienne de toi, Flinn O'Neill ? »

Le jeune Irlandais tiqua légèrement aux mots de son aîné, ses yeux se plissant infimement, l'espace d'une seconde. Kieran savait pertinemment où viser et quelles étaient les brèches du masque de son frère, et à présent il chercher à s'avancer sur cette pente dangereuse dans laquelle ils ne s'aventuraient jamais réellement.
Mais... un fin sourire vint peu à peu reprendre place sur le masque savamment travaillé du garçon... mais pas un sourire joueur. Celui-ci était plus sournois, malicieux, presque sombre sur ce visage généralement bon enfant.

« C'est peut-être pour ça que je ne suis pas à Serpentard, tu crois pas ?  Le manque d'ambition ~ »

Il ne comptait pas lui céder facilement du terrain, même s'il savait parfaitement que son frère en découvrirait peu à peu dans ses réactions et réponses, quelles qu'elles soient. Et l'inverse était également vrai. S'ils étaient des énigmes pour bien des élèves, ils lisaient aussi l'un dans l'autre comme dans un livre ouvert... à l'exception de quelques pages arrachées, froissées, détruites.
Mais Finn ne comptait pas nécessairement lui mentir pour autant, et ce qu'il venait d'annoncer n'était que pure vérité. Oui, il manquait d'ambition, c'était un fait. Il ne savait absolument pas ce qu'il désirait faire plus tard à part du Quidditch, ne se battait pas pour avoir de meilleures notes et n'avait pas la prétention d'être particulièrement bon dans des domaines où il avait malgré tout de bons résultats. Il savait qu'il pouvait probablement faire mieux dans bien des sujets, mais... Non, au fond ça ne serait jamais assez, ça serait insuffisant même s'il se donnait à fond, donc il avait décidé de ne pas s'épuiser à la tache. Il aurait ses BUSE, peut-être avec des rattrapages, mais serait loin d'avoir des notes excellentes comme celles de son frère. Il ne ferait jamais aussi bien que lui. Jamais. Sauf peut-être en Quidditch, mais était-ce important ?  Non... ce n'était que du sport. Là où Kieran était le diamant, Finn n'était qu'un bout de charbon. Il avait du potentiel, peut-être le potentiel de briller un jour lui aussi, mais ne sortait pas du lot. A la place... il préférait mettre le feu aux poudres.
L'ambition... c'était une des caractéristiques fondamentales des Serpentards.

« Quant à l'un ou l'autre... j'm'en fous en fait. Ca sera éphémère. »

Avec une mimique clownesque, il haussa les épaules, la mine goguenarde. Il ne marquerait pas les esprits, il le savait pertinemment, et d'une certaine manière il s'était fait à cette idée depuis sa plus tendre enfance. Une ombre...
Et pourtant... pourtant il agitait le monde l'entourant comme le ferait un électron libre, se fichait des répercussions. D'une certaine manière, le blond s'était égaré, s'évadant du carcan qu'on lui avait imposé et qui ne lui correspondait pas, pour se retrouver à errer sans repères... Le coyote élevé par des serpents et qu'on prenait pour un lion. Qui était-il ?  Et avait-il une place quelque part, pour lui ?  Partout, et nulle part...

Le regard ardoise rencontra l'anthracite, s'y confrontant un instant. Tout deux était pareil, ce qui faisait leur plus grande force était aussi l'origine de leur plus grande faiblesse.
Ce fin et étrange sourire trônait toujours sur les lèvres de la chimère.

« Mais je ne suis que ton ombre, Kieran... alors peut-être peux-tu te poser cette même question... »

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Serpentard
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Dim 29 Oct - 2:00
 Qui se frotte au serpent... Hear me roar Fin & Kieran O'Neill

« C'est peut-être pour ça que je ne suis pas à Serpentard, tu crois pas ?  Le manque d'ambition ~ »


Une réponse simple, facile et banal, mais venant de son frère, c'était une simple provocation factice, un simple leurre pour savoir à qui il avait à faire, si la personne en face aller mordre ou non. C'était presque insultant qu'il emploi une méthode pareil envers lui, il n'était pas n'importe qui, il était son frère. Mais justement, étant son frère, Finn savait pertinemment que Kieran aller le remarquer et le comprendre, et c'est là, que la phrase prenait une autre signification, celle d'un jeu entre les frères, celle où le cadet indiquait à son ainé qu'il savait très bien qu'il avait vécu le choix de la maison de Finn comme un échec. Un rappel douloureux, une rancœur vielle de cinq ans, mais toujours présente, comme une plaie qui ne voulait pas se refermer. Et tout ça, sous couvert d'une banale provocation, oui, Finn était peut-être un Gryffondor sur le blason, mais il n'en restait pas moins un O'Neill. Et c'est dans ce genre de moment, que Kieran remarquait à quel point les deux n'étaient pas si éloignés. Le même sang et le même destin coulaient dans leurs veines. C'est alors qu'il lui répondit simplement :

"Non, l'ambition n'a jamais été un problème pour toi, au contraire, cher frère..." Il s'approcha alors lentement de son frère pour se permettre de le fixer droit dans les yeux. "De nous deux, c'est toi qui a toujours été le plus ambitieux."

A la fin de cette phrase, il s'autorisa un petit sourire amer, effectivement, il l'avait toujours été, si Kieran était l'argile dont ses parents avaient tant rêvé, Finn, était l'oeuvre la plus ambitieuse, celle qui avait décidé de s'élever au delà de ce qu'on lui demandait d'être. L'ambition d'être ce qu'il voulait. Et ça, c'était un luxe que l'ainé de la famille ne pouvait pas se permettre, une chose que l'irlandais, sans jamais se l'avouer, enviera toujours à son frère, le choix d'avoir pris à contre sens la famille pour ses propres choix et pour cela, il avait subit d'innombrables maux sans jamais abandonné. Kieran, lui, n'avait jamais eu le droit à un choix, il était l'ainé celui qui guide, le trophée qu'on exhibe fièrement. Il ne pouvait avoir deux perfection dans une famille, et si son frère voulait vivre qu'on il l'entendait, l'autre devait accepter le fait de n'être que le miroir des désirs de leur parents. Chacun avait son fardeau.

« Quant à l'un ou l'autre... j'm'en fous en fait. Ça sera éphémère. »

En guise de réponse, Kieran ne fit que hausser l'épaule, il n'avait rien à dire sur ça, les deux savaient pertinemment que ce n'était qu'une question temporaire, pourtant, même si son frère pouvait le feindre ainsi, il savait au fond de lui que cette question était une petite voix craintive qui lui murmurait à l'oreille, mais il n'en fit aucun commentaire, il n'était pas là pour éveillé les démons qui pouvaient hanté l'esprit de son benjamin. Mais alors qu'il était dans ses pensées, il en avait oublié les gestes de son frère, qui pour la peine, n'était plus lion mais bien serpent, venant lui prononcer quelques mots :

« Mais je ne suis que ton ombre, Kieran... alors peut-être peux-tu te poser cette même question... »

Sa mâchoire se contractait presque immédiatement, Finn venait de toucher un point douloureux, comme si il lui renvoyait la balle, mais très vite, il se reprit, son air si calme et détaché reprit ses droits sur son faciès, tandis que ses iris anthracites soutenaient son regard, il ne bougeait plus. Cette idée, il la détestait, c'était ce que père et mère affirmait, cette pensée abjecte qu'il n'était que l'ombre de son frère, mais même si ce n'était qu'une pensée des géniteurs, Kieran pouvait deviner la partie engloutit de celle-ci, la partie de cette enfance brisée et gâchée, celle d'un enfant rebelle, voulant simplement s'exprimer lui même mais qu'on maltraitait car il n'était pas Kieran. Finn était la roue de secours, celui qui pouvait permettre l'erreur.
Comment ne pas détester cela ? Une vie O'Neill était finalement si peu face à la sauvegarde du nom et de l'image ? Pourtant, malgré toutes ces nuits agité à entendre les supplices de son frère, à subir les sermons des géniteurs sur leur rivalité et l'image pour les diviser. Toutes ces années, qui au final, n'ont jamais porté ses fruits. Car Finn restait son frère. Malgré les pleurs, malgré les trahisons. On ne peut pas oublier les liens du sang.
Et le pire de tout, dans cette phrase, c'était ce retournement. Celle du miroir, celle où on le renvoyer à lui même, au fond, qui était Kieran ? Outre un sixième année charmeur qui passe de conquête en conquête ? N'était il que ça ? Un homme qui pour vivre avait besoin d'exister par les autres ? Finn n'avait pas hésité à ressortir les ombres des tourments de son ainé, mais il n'allait pas céder pour autant, il ne pouvait pas se le permettre. C'est alors pas une simple tête ennuyé qu'il répondit à cela avant de se retourner et de faire quelques pas, prenant de la distance avec l'irlandais. C'était nécessaire, pour les deux de ne pas jouer à Icare :

" Il est vrai que depuis tout à l'heure, tu agis comme mon ombre, Finn. A me renvoyer mes questions. Je m'attendais à...Mieux je dois dire, de la part d'un O'Neill. Mais il faut croire que c'est le concept même de ton cas, 'frangin'. S'attendre toujours à mieux"


Ces mots, étaient un coup de hache qu'il plantait dans son frère, il le savait, il en avait conscience. Mais dans ce couloir, ils étaient seuls. Dans ce couloir, ils étaient loin de leurs parents. Dans ce couloir, ils avaient besoin de parler. Mais cela ne pourrait jamais arrivé ainsi, il fallait un départ, une flamme. Et même si cela était dure, c'était nécessaire. Ainsi fonctionnait les O'Neill.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 175

avatar
Finn O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Lun 30 Oct - 19:43
Qui se frotte au Serpent...“Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.”Finn, Gemma, Marcus & Kieran Une fraction de seconde...
Chez ces deux frères jouant à la perfection la mascarade, chaque détail se trouvait dissimulé en une fraction de seconde, pourtant... Finn savait qu'il avait fait mouche. Il avait frappé dans une des fissures du masque de son aîné, et blessé le O'Neill derrière le serpent. C'était un jeu dangereux auquel les deux se prêtait, et auquel il n'y aurait pas réellement de gagnant. Les deux y gagneraient quelque chose, mais surtout en ressortiraient perdant.
En bien peu de temps, Kieran avait réajusté le masque impassible et assuré dont il se parait tout le temps, mais s'éloignait de quelques pas, marquant la distance entre eux. Le Gryffondor gardait aux lèvres ce fin sourire, celui prédateur et sournois, celui de l'animal prêt à mordre pour ne pas céder la moindre parcelle de son territoire et qui surtout semblait sûr de lui. Il savait néanmoins que son frère ne se laisserait pas faire pour autant.

Et son frère reprit, avec cet air supérieur et inébranlable qu'il avait si bien acquis de leurs géniteurs, laissant entendre cette petite déception qu'il avait de voir Finn agir ainsi, jusqu'à ce que...

« Mais il faut croire que c'est le concept même de ton cas, 'frangin'. S'attendre toujours à mieux. »

Touché.
Le jeune irlandais plissa les yeux. Il s'était attendu à une réplique de la part de son frère, cinglante même, mais pas sous cet angle. Kieran savait aussi où viser mais au fond... ça aurait pu être pire.
S'attendre à mieux. Il l'avait déjà tant entendu, trop entendu... des parents, des professeurs, de quelques élèves même, et son frère l'utilisait régulièrement sous diverses formes quand ils en venaient à s'affronter de la sorte. Une impression de déjà vu... une remarque qui pourtant faisait toujours son petit effet. Trop entendue, mais imprimée dans l'esprit du blond. Bien qu'un peu déstabilisé, il se contenta d'acquiescer avec son habituel sourire insolent.
Au final, ce qui l'avait le plus dérouté dans cette réponse, c'était de "frangin", le ton qu'il avait employé, et la distance soudaine qu'il avait mis entre eux par ce simple mot.

Dans son fort intérieur, le garçon se retrouvait comme un animal en cage, tournant à n'en plus finir, hésitant entre mordre encore plus fort celui qui se trouvait là, ou apaiser un peu son jeu pour ne pas faire davantage de dégâts. Pouvait-il néanmoins lui concéder cette victoire...?

« Depuis le temps... ça m'étonne que tu ne le saches pas. » lâcha Finn dans un petit rire.

La chimère se déplaça, son regard bleuté toujours porté sur son aîné. Il décrivait lentement un arc de cercle autour de lui, comme pourrait le faire un prédateur face à une proie acculée. Du mieux, il pouvait lui en donner... mais ça aurait un effet bien plus dévastateur. Et ce n'était pas ce que Finn recherchait. Pas auprès de son frère. Malgré ce jeu dangereux, malgré leur rivalité et la maison qui les opposait, malgré toutes leurs différences, il ne voulait pas risquer ce point de non retour. Pas même l'approcher. Il ne le laisserait pas gagner pour autant.

« On est pareils toi et moi... Tu poses des questions dont tu connais les réponses. »

Au fil de ses mots il s'était rapproché, et lorsque le mot "réponse" franchit ses lèvres, l'insolent posa son index sur le front de Kieran. Il s'écarta par la suite à peine d'un pas, un sourire éclatant et frondeur aux lèvres. Son frère avait esquivé plus qu'il ne l'avait lui-même fait la fameuse question... celle sur le fait qu'on se souvienne de lui. Le garçon appuyait de nouveau sur ce point sensible, mais de façon plus légère et sans le forcer à la moindre réponse cette fois.

Sous ses airs de jeune chien fou, de petit lion joueur, se dévoilait peu à peu le monstre malin et sournois. Cette chose informe et dangereuse qui somnolait en lui, ce serpent, cette chimère, cette créature dans l'ombre qui pouvait, si elle le voulait, tout détruire.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Serpentard
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de Tremble et coeur de dragon.
Avatar : Alexander Ludwig
Points : 20

avatar
Kieran O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Ven 10 Nov - 14:26
Qui se frotte au serpent... Hear me roar Finn & Kieran O'Neill

« On est pareils toi et moi... Tu poses des questions dont tu connais les réponses. »

Pareil ? C'était peut-être vrai, même si les géniteurs auraient sans doute répondu par le simple fait que Finn n'était que l'ombre de son frère, ou son contraire. Mais une chose était vraie dans cette phrase, tout deux, depuis tout à l'heure, se lancer des piques ici et là, tout en connaissant exactement la raison de chaque mots prononcés. Il faut dire, qu'ils étaient frères, même plus que cela. Il y a encore quelques années, ils étaient complémentaire, deux frères unis envers et contre tous, dans la douleur comme dans la joie. La colère et l'exigence des parents étaient devenu l'ennemi commun des deux qui avaient usés de bien des tours pour pouvoir se liguer et se protéger entre eux. Ils étaient à eux deux, un clan. Le véritable clan O'Neil, et non les reliques d'un passé comme le voyaient encore ses géniteurs. Alors oui, les deux savaient très bien ce que l'autre pensés, ce que chaque paroles, chaque phrase pouvaient détenir comme vérité ou comme non dit.
Est-ce vraiment un but de se liguer contre soi-même ? De s'affronter alors qu'on connait l'ennemi car il est ton reflet ? C'était inutile et peine perdu. Alors pourquoi continuer ? En réalité, Kieran avait la réponse, mais pouvait il un jour se l'avouer ? Il faisait ça, car il espérait un jour revoir ce frère, un jour réussir à lui pardonner cette trahison, car la blessure la plus profonde n'était pas l'ascension de Finn chez les Gryffondor comme un pied de nez à sa famille, elle était bien plus personnelle. En faisant ça, son frère avait démontré, que sa rancœur envers ses parents était plus forte que l'attachement qu'il avait envers lui. C'était ça, la véritable blessure, celle du choix d'un enfant de onze qui avait choisie la colère à la loyauté envers son propre frère.
Kieran fronça les sourcils quand le jeune homme s'approcha pour venir lui mettre une pichenette sur le front, malgré l’irrésistible envie de le repousser, il n'en fit rien, le fixant simplement, n'ayant pas bronché durant toute l'action, ses yeux suivant simplement son mouvement. Il était un prédateur en chasse, pourtant, il n'était pas prêt à achever sa proie, pas celle-ci. L'irlandais secouait alors brièvement la tête, c'était inutile, cette conversation menait les deux frères au même endroit qu'à chaque fois, pourtant Kieran continuerait, il était tenace le bougre, mais pour cet instant, la meilleure chose était de passer outre. D'un vague geste de la main, balayant l'air devant lui, comme pour offrir sa rédemption à toute cette scénette, il prit enfin la parole :

" Autant chercher à réanimer un mort. Je vais aller manger, je meurs de faim." Il se retourna alors et fit quelques pas avant de s'arrêter, reprenant en tournant le dos à son cadet, "J'oubliais. Finn, un jour il faudra que tu finisses par choisir. Avant que les autres choisissent pour toi."

Il reprit alors sa route, pas de au revoir, pas de sourire, pas de salutation. Non, entre eux, il n'y en avait pas besoin. Ils savaient tous les deux, c'était l'essentiel et Kieran espérait que ses deniers mots marque son frère. Car un chien ne peut chasser deux proies à la fois, Finn ne pouvait pas se revendiquer Gryffondor et agir en serpentard sans en subir les conséquences. Il était les deux, c'était un fait, l'un par nature, l'autre par naissance. Mais ces deux mondes ne pouvaient pas éternellement se rencontrer, et bientôt ce serait la chute. Il refusait cette avenir pour son frère. Il refusait que ses parents finissent par poser le dernier mot sur lui. Mais l'ombre était toujours là.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

But it's not who you are underneath, it's what you do that defines you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
Aucune
Sang : Inconnu Âge : 15 ans
Statut : Élève
Année : 5ème année
Option #1 : Arithmancie
Option #2 : Divination
Baguette : Bois de frêne, plume de phoenix, 25,5cm, flexible
Animal/ux de compagnie : Chester (chouette hulotte)
Poste(s) : Poursuiveur de l'équipe de Gryffondor

RPG en cours : ♦️ Cinquième année : Raisins de couleuvre
♦️ Le souaffle
♦️ Festin & Bal d'Halloween f
♦️ [Flashback Septembre] A l'Aube du danger
♦️ Ni vu ni connu
♦️ Délit de faciès
Avatar : Charlie Hunnam
Points : 175

avatar
Finn O'Neill
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... - Mar 14 Nov - 20:30
Qui se frotte au Serpent...“Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.”Finn & Kieran Un simple regard... et Finn pu voir toute cette colère froide et ancienne qui habitait son frère. Ces sentiments ressassés, cette rancoeur... Non, il n'avait pas apprécié son geste, ni ses mots qui n'étaient qu'une vérité, une de plus. Et durant cet instant semblable à une éternité chacun des frères était plongé dans les iris argentés de l'autre, jusqu'à ce que Kieran secoue la tête, mettant fin tant au contact visuel qu'à la discussion qu'il avait initié il y a quelques minutes. Le jeune Irlandais ne broncha pas, mais son sourire de façade s'était estompé. Il continuait de suivre son aîné du regard alors que celui-ci s'éloignait, fuyant cette conversation. D'un côté peut-être cherchait-il à éviter d'avoir à se questionner, d'avoir à se sonder... après tout il n'avait fait qu'asséner des coups sur le comportement du plus jeune O'Neill, comme à chaque fois. C'était lui qui avait des défauts, une attitude inadaptée. D'un autre côté... peut-être cherchait-il à limiter les dégâts que pourraient causer un tel affrontement.

« J'oubliais. Finn, un jour il faudra que tu finisses par choisir. Avant que les autres choisissent pour toi. »

La mâchoire du garçon se crispa à ces mots alors que les pas de son aîné sur la pierre brisaient à eux-seuls le silence qui s'était instauré comme une chape de plomb. Plomb qui venait de tomber d'un coup sur l'estomac du garçon, lui coupant net tout appétit. Il sentait ses poings se serrer, le sang vrombir à ses tempes... une soudaine envie de mordre, de blesser... un instant animal que Finn réprima en tournant les talons dans le sens inverse.

Pourquoi son frère refusait-il tout bonnement de comprendre ?!  Il ne faisait que ça : faire ses propres choix, malgré cet étau, ce carcan qui limitait ses gestes. Il avait comme une corde au cou, qui lui arrachait la peau dès qu'il tirait trop pour s'éloigner de la route imposée... et pourtant... pourtant il comptait bien la briser.
Pourquoi Kieran lui renvoyait dans la face ses propres échecs ?  Ses problèmes ?  C'était lui, et bien lui qui avait toujours suivi les choix de leurs parents !

Ecoeuré, furieux, mais aussi un peu déboussolé, il emprunta des chemins bien détournés. Il n'irait pas manger, il n'avait pas faim.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


           
There will be peace when you are done
“You can sit there and judge me, say what you want to, I'll never let you win.
I'm a nightmare, a disaster, that's what they'd always say.
I'm a lost cause, not a hero.”

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t648-finn-o-neill http://harrypotter1991.forumactif.org/t653-finn-o-neill-clown-de-la-classe#4919 http://harrypotter1991.forumactif.org/t654-finn-o-neill
Contenu sponsorisé
MessageRe: Qui se frotte au Serpent... -
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui se frotte au Serpent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal
» La chasse au serpent
» Dans les machoire du serpent (en cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Hogwarts Castle :: Premier étage-
Sauter vers: