AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Fourchelang
Sang : Pur Âge : 12 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : Première
Baguette : Bois d'aubépine et coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Avatar : Angelina Jolie
Points : 0

avatar
Gemma LandreSerpentard - Admin
MessageParce qu'un balais ça vole - Mer 30 Aoû - 4:11
Il faisait beau, particulièrement beau pour un jour de décembre. Les rayons du soleil caressaient tendrement le domaine, se permettant de frôler d'une douce chaleur les élèves de sortie. Gemma était de ceux-là. Quand elle avait vu le soleil radieux qui régnait en maître sur cette matinée, elle n'avait pas hésité à revêtir quelques vêtements résistants et à presque courir jusqu'au terrain de quidditch. Elle était allé chercher un balais, ne pouvant elle-même en posséder, et s'était hissée dessus. La règle selon laquelle ils ne pouvaient pas avoir leur propre matériel l'insupportait ; qu'est ce que cela changeait exactement, au fait ? Rien, strictement rien, si ce n'est que cela les dérangeait. C'était bien le seul intérêt qu'elle y trouvait. Enfin, ce n'était pas non plus terrible pour l'utilisation modérée qu'elle en faisait.

Il n'y avait personne, elle était seule, ce qui n'était certainement pas désagréable. Voltiger hors des cours de vol trop encadrés était libérateur. Elle avait du mal à accepter les ordres et indications de Bibine, elle n'avait pas besoin d'elle. Pourtant, elle était obligée de la supporter. Elle ne tenait pas non plus à faire trop de vagues, surtout quand c'était aussi peu discret.

Une légère brise jouait avec ses cheveux tandis qu'elle s'élevait, ou au contraire piquait vers le sol tout en s'arrêtant à bonne distance. Les mèches ondoyait autour de son visage, casque empli de fluidité. Elles dansaient avec le vent, s'amusant à s'entremêler et partir dans toutes les directions possibles. La fillette suivait cette valse folle, sans rythme et sans logique.

Alors qu'elle se défoulait sans se soucier de ce qui l'entourait, une perturbation vint rompre sa quiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t47-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t58-carnet-gemma-landre http://harrypotter1991.forumactif.org/t399-voliere-de-gemma-landre
Animagus
Sang : Pur Âge : 16 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Compte Barjow & Beurk
Année : Sixième
Option #1 : Étude des Runes Anciennes
Option #2 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : Baguette en bois d'If et ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Hibou Grand Duc & Serpents localisés dans son manoir

Poste(s) : Capitaine et Batteur de l'équipe de Quidditch des Serpentard, Rédacteur-en-chef du Serpent Rusé, Stagiaire chez Barjow & Beurk, Préfet de Serpentard.. Occupé, trop occupé.

RPG en cours : Intrusion d'une autre couleurUn pied devant l'autre, et on marche dans la nuitRencontre des générations

--> RP Flashback ◈ Eté 1987 - Souffrance

--> RP Communs ◈ Festin & Bal d'HalloweenBal de la Saint-ValentinLes concierges et leurs derniers potins [Only Slytherins]Parce qu'un balais ça vole

--> Journal le Serpent Rusé ◈ Janvier 1992
Inventaire : Voir Carnet de bord

Divers :





Avatar : KJ Apa
Points : 5

avatar
Ted O. WinchesterSerpentard - Admin - Capitaine de Quidditch - Préfet
MessageRe: Parce qu'un balais ça vole - Mer 30 Aoû - 6:59
RP libre
Parce qu'un balais ça vole
A l’heure du déjeuner, la chouette de Calden fit son entrée dans la Grande Salle. Elle vint se poser à quelques centimètres de l’assiette de Ted, dans un bruissement d’ailes intempestif. Elle poussa un cri, quémandant un petit quelque chose à se mettre sous le bec tandis que le Serpentard détachait la réponse de Jane de sa patte, le plus discrètement possible.  Avant de la déplier, il attrapa l'animal par le plumage afin de l'envoyer violemment ailleurs de sa vue, le laissant s'enfuir vers la volière. Un rendez-vous explication ? Qu'est-ce que cela pouvait signifier ?

Le serpent passa d’abord par la bibliothèque, histoire de terminer son devoir de potions et d’être tranquille pour le reste du weekend, après quoi il se rendit aux cachots pour enfiler des vêtements plus confortables. Il opta pour sa vieille tenue de quidditch qu'il adorait porter quand il s'entraînait mais que personne n'aimait dans son équipe tellement elle empestait. Il rejoignit le terrain, la lettre en tête. Quand il réfléchissait trop, le Quidditch était un bon moyen de décompresser. Sauf qu'il n'était pas seul cette fois.

Surpris par la présence de Gemma, la première année, le serpentard traça le terrain pour s'en approcher. Toutefois, il préféra ne pas intervenir à tort et à travers. Ted observa la jeune femme avec un oeil vif, attentif au moindre geste de sa part. Une autre partie de sa cervelle se concentra sur ce qu'il allait faire cet après-midi. Il avait le trac. Pour la première fois de sa vie. Puis Jane l'avait laissé dans l'inconnu le plus total avec ce bout de papier - il ne savait pas à quoi s'attendre.

CODAGE PAR AMIANTE

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


TED OLIVIER WINCHESTER
Carnet - Volière - Répartition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t417-ted-o-winchester http://harrypotter1991.forumactif.org/t427-ted-o-winchester-lui-lui-et-encore-lui#2900 http://harrypotter1991.forumactif.org/t449-voliere-de-ted-o-winchester
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Parce qu'un balais ça vole - Ven 8 Sep - 19:35




Tokyo
PARKER


Parce qu'un balai, ça vole !



C'était une journée parfaite pour un mois de décembre. Le soleil rayonnait et permettait un tant soit peu de réchauffer la peau du visage des quelques élèves qui pointaient le bout du nez à l'extérieur. Tokyo était lui aussi de ceux-là, il flânait, sans trop savoir où il allait dans le domaine du château. Attiré par le bruit d'une fauvette à tête noire, il avançait à pas de velours dans sa direction. Il l'aperçut enfin ! L'oiseau était perché sur une branche et niait tout de l'existence du sorcier. Durant ces quelques minutes d'observation, Tokyo vit le signe d'une liberté nouvelle. Inconscient, l'oiseau ne se préoccupait que de chanter à cet instant présent. Le Poufssouffle aurait donné cher pour n'avoir qu'à se préoccuper du son de sa voix. Malheureusement, il savait que la vie pouvait se montrer parfois difficile et même pour un petit oiseau inconscient. Les obligations de tous les jours lui rongeaient l'esprit. Tokyo soupira et continua, sans s'en rendre compte, à avancer dans le parc du château.

Lorsqu'il sortit de sa rêverie, il se trouvait au bord du terrain du Quidditch. Il ne savait pas très bien ce qui l'avait amené en ce lieu. Il se souvient alors qu'il avait reçu le tout nouveau balai "nimbus 2000" de la part de ses grands-parents mais n'avait pas encore eu le temps de l'essayer. A dire vrai, il s'en fichait pas mal. Il savait que sa famille le lui avait offert dans le seul but de lui faire oublier la mort de ses parents et de se faire un ou deux amis. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que Tokyo avait réussi à endurer le coup. Il s'était fait à l'idée, depuis bien longtemps, qu'il ne reverrait plus ses parents et qu'il ne devait plus y penser. A vrai dire, ce qui coinçait était le fait qu'il ne parvenait pas à trouver le goût de se mélanger aux autres élèves. Quelque part, voler n'était pas une si mauvaise idée. Tokyo aimait le sport et sentir le souffle, quel qu'il soit, sur son visage. Cependant, pour cela, il fallait encore qu'il affronte le monde qui l'entoure. Non, Tokyo ne se sentait pas encore prêt.

Emmitouflé dans sa cape de sorcier, le garçon avançait un peu plus sur le terrain de Quidditch lorsqu'il les aperçut. Il n'était pas seul, deux Serpentards, occupaient la place. Sur le moment, sa seule envie fut de déguerpir au plus vite afin d'éviter toute interpellation. Il n'aimait pas croiser des Serpentards. Ils étaient arrogants, espiègles et de toute évidence, n’appréciaient pas énormément les élèves des autres maisons. Cependant, quelque chose le retient. Les deux jeunes gens ne semblaient pas l'avoir vu et de plus, paraissaient particulièrement occupés. Tokyo était un as dans l'art de la discrétion et s'il ne faisait que s'asseoir à l'ombre d'une estrade, peut-être bien, qu'il passerait inaperçu. C'était le moment de se montrer un peu plus brave, il n'avait pas toujours été un lâche. Dans ses souvenirs, alors qu'il était plus jeune, il savait se montrer plus courageux. C'était donc décidé. Tokyo s'assit sur l'herbe et sortit de son sac ses peintures et ses pinceaux.

De temps en temps, tout en peinturant, le Poufssouffle jetait un coup d’œil discret à la jeune fille sur son balai. Elle volait merveilleusement bien et paraissait si paisible. Sa grâce et son élégance lui donna quelques idées pour son œuvre. Une touche de rouge par-ci pour le côté sensuel, une touche de blanc par là pour la pureté de la chose et un peu de noir pour accentuer la légèreté de la fille. Tokyo avait presque terminé et était assez content du résultat. Il étudia sa toile en la surélevant légèrement au-dessus de lui et par quelques mouvements de la tête de gauche à droite se trouva satisfait.


Certes, son tableau était loin de ressembler à une fille perchée sur un balai, mais il trouvait la représentation d'un personnage féminin chevauchant sur le dos d'un équidé tout aussi belle. Au départ, il avait longuement hésité à représenter un sombral, mais les souvenirs de sa dernière chevauchée au ranch de ses parents l'amenèrent à travailler un dessin plus personnel, plus accès sur son sport favoris : la voltige équestre. Il attendait avec impatience les vacances d'hiver afin de profiter un maximum de sa jument et de se sentir, lui aussi, comme cette fille sur son balai, libre comme le vent.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Parce qu'un balais ça vole -
Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'un balais ça vole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Vole petit papillon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poubelle & Tasse de thé :: La fin des histoires :: RPG Abandonnés-
Sauter vers: