AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageUne échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Jeu 26 Oct - 2:46
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël ]

Des rumeurs circulaient à Poudlard sur un mystérieux bracelet en or incrusté de sept saphirs, qui aurait été offert à la fondatrice de Serdaigle. Tokyo était totalement inculte à ce sujet, il ne connaissait rien de cette histoire si ce n'est que Rowena avait acquis le bijou par le serpentard.

Alors que ses grands-parents insistaient lourdement pour qu'il daigne sortir et se lier d'amitié avec n'importe quel inconnu, le jaune et noir maugréa dans sa barbe. Il décida alors de leur annoncer qu'il avait un devoir de la plus haute importance à rédiger au sujet des fondateurs de Poudlard et qu'il devait à tout prix se rendre à la bibliothèque du ministère. Il ignorait pourquoi il avait prétexté un tel mensonge. Tout d'abord, il appréciait ces lieux que pour leur silence et les éventuels ouvrages sur les créatures magiques. De plus, le bracelet de machin chose, il s'en fichait aussi éperdument que son premier poil au menton. Cependant, il souhaitait fuir sa famille pour la journée et il savait que jamais ses grands-parents refuseraient de l'amener quelque part s'il s'agissait de ses études.

La bibliothèque était immense, bien plus qu'il l'avait imaginée. Elle était comme comparable à un labyrinthe aux murs de livres. Comment allait-il retrouver son chemin avec tous ces rayons ? Il n'avait nullement l'attention de chercher quoique ce soit en lien avec Poudlard et se décida d'arpenter les étals dans l'espoir de tomber sur un bouquin concernant les animaux fantastiques d'Allemagne. Depuis plusieurs années, Tokyo espérait trouver des renseignements sur la créature l'ayant mordu alors qu'il était encore tout jeune. Jusqu'à présent, il avait omis l'hypothèse qu'il s'agissait sûrement d'un reptile. Alors qu'il avait l'impression de tourner en rond parmi les montagnes de documents, parchemins et ouvrages divers, un livre attira son attention. Sûrement parce que le destin est bien fait (ou pas), cet ouvrage s'intitulait:  

D'après Serdaigle, fiers de nos valeurs ( John Hopper )


Le poufssouffle le feuilleta et se surprit de la qualité des illustrations et du style même du livre. Il lut des informations qu'il n'imaginait pas être aussi palpitantes.


Dans sa jeunesse, Rowena portait toujours un bracelet en or incrusté de sept saphirs jusqu'à ce qu'il soit détruit par Salazar Serpentard.

A l’origine, seuls Helga Poufsouffle, Godric Gryffondor et Salazar Serpentard devaient participer à la création de Poudlard. Mais c’est Poufsouffle qui a incité Serdaigle à y participer, et Gryffondor et Serpentard ont accepté.
Serdaigle entretient rapidement de bonnes relations avec Godric Gryffondor en qui elle trouve une personne de confiance. En revanche, elle est suspicieuse au sujet de Salazar Serpentard, qui lui rappelle ce garçon qui lui a fait tant de mal dans son enfance. Elle se jure de s’en méfier.
Mais Serpentard devient rapidement fou amoureux d’elle et le lui fait savoir. Pendant des années, elle tente de s’en protéger et on raconte qu’elle aurait aménagé un bureau secret tellement protégé et caché qu’il était inaccessible.
Selon certains témoignages, elle y invitait souvent Helga Poufsouffle pour se confier à elle, et, Serpentard le sachant, il aurait harcelé Poufsouffle pour qu’elle lui dise où il se trouvait et comment y entrer.

Serpentard aurait offert à Serdaigle pour lui signifier son amour, un bracelet en or incrusté de sept saphirs qui apparaît sur la plupart des représentations de Serdaigle que l’on a aujourd’hui, dont l’unique tableau la représentant, un tableau qui a quasiment perdu sa voix, qui se trouve encore aujourd’hui dans la salle commune de Serdaigle à Poudlard.
Parmi les plus grandes légendes au sujet de Serdaigle et Serpentard, il y a celle qui affirme qu’ils auraient eu un fils caché dont la trace n’a jamais été retrouvée et qui  serait mort très tôt dans sa jeunesse.

Poufsouffle aurait alors tout fait pour convaincre Serdaigle de quitter Serpentard, sans succès jusqu’à ce qu’une dispute grave éclate entre les deux femmes. Depuis ce jour, le bracelet est introuvable...  ( Source irl : Clef de la paix )



A travers cette histoire, Tokyo nota plusieurs éléments; ce bracelet de pacotille existait et pouvait se trouver n'importe où puis qu'il existait un bureau secret dissimulé à Poudlard et dont Helga Poufssouffle connaissait l'existence. Cependant, ce qui attira son attention furent les notes, écrites à la main sur la page du bouquin : Retrouvez-moi au pied du plus vieux de tous, à l'endroit où nos ancêtres furent ensevelis, toutes les nuits de pleine lune, près du village qui borde le château de nos apprentis !


L'écriture était fine, irrégulière, précipitée terminée par un point d'exclamation... A la lecture de ces mots, il haussa les sourcils. L’écœurante mélasse de ses pensées s'échappèrent peu à peu en quelques volutes de fumées. "Qu'est-ce que c'est que ce message codé ?". Tokyo émit un semblant de rire et ferma d'un seul coup le livre dans un bruit sec.

- Foutaise ! chuchota-t-il.

Tellement concentré dans sa lecture, le sorcier n'avait pas remarqué l'ombre qui se dessinait sur la table
© 2981 12289 0


Dernière édition par Tokyo Parker le Mer 6 Déc - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Mer 8 Nov - 1:02


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & CoLe soleil n’était pas encore levé lorsque Luka ouvra péniblement ses yeux au fond de son lit. Un léger courant d’air froid lui rira un petit gémissement. Il se frotta les yeux de manière nonchalante avant d’apercevoir son père droit comme un piquet devant son lit. Il regarda sa montre, elle lui annoncé 6h45, dans un souffle exaspéré, il reposa sa tête sur son oreiller et ferma l’espace d’un instant ses yeux afin de retrouver son sommeil. Mais une voix autoritaire le ramena à la réalité :

- Je n’ai pas éduqué un enfant fatigant et bon à rien ! Tu sors de ce lit maintenant ! Ton précepteur de sortilège t’attend dans le salon. Et en vue de tes notes tu auras bien besoin de ses cours. Je t’ai prévu pour le reste de la matinée un cours de soin au créatures magique et d’histoire de la magie. A ce qu’il m’a annoncé, son cours porterait sur l’histoire de Poudlard, alors tache d’être attentif un peut ! Que je ne paie pas pour rien !

Luka n’eu même pas la force de répondre à son père. Les critiques commençaient tôt le matin et finissaient tard le soir. C’était son lot quotidien durant les vacances. Après deux trois remarques désobligeantes supplémentaire, le jeune homme sorti du lit, et commença sa journée d’enseignement.

L’ensemble de la matinée passa assez rapidement au gout du jeune homme, ce qui n’était pas toujours le cas. Puis en début d’après-midi, vient le cours sur l’histoire de la magie et plus particulièrement l’histoire de poudlard. Sur le fond cela ne l’intéressé guère, cependant, depuis peu, une rumeur circulée sur un bracelet qu’aurait porté Rowena Serdaigle, la mère fondatrice de la maison Serdaigle. Luka savait qu’il ne pourrait pas poser les questions sur ce sujet de manière frontale de peur d’effrayer son professeur ou de le repousser dans ses retranchements. Non, il devait être plus subtile. Mais comment ?

Le cours commença par les banalités que même les modus pouvaient connaitre. Au bout de 20 minutes les choses ne s’amélioraient pas et Luka commençait à sérieusement s’endormir. Il entreprit alors d’interrompre son professeur :

- Je suis sincèrement navré monsieur de vous interrompre, mais nous avons déjà étudié tout cela au sein de l’école. Cela fait partie de nos premiers cours. N’avez-vous pas plutôt des anecdotes à m’apprendre, des choses que l’on ne découvre pas dès le premier livre sur Poudlard. Par exemple, j’ai cru comprendre que Rowena Serdaigle eut une relation avec Salazar Serpentard ? Cela at-il eu un impact lors de la création des maisons ? Sur leurs maintient par la suite ?

Le professeur regarda son élève d’un air étonné mais surtout méfiant. Cela n’était pas comment d’avoir une personne aussi bien renseignée sur les relations des quatre fondateurs de Poudlard du moins en apparence. Mais le professeur ne semblait pas vouloir approfondir le sujet avec son élève pour autant il lui répondit :

- Je ne connais pas autant de détails que vous il semblerait sur l’école Poudlard, cependant, je travail de temps à autre au ministère de la magie. Vous pourriez m’y accompagner pour effectuer des recherches sur ce sujet à la bibliothèque du ministère.

Luka n’en croyait pas ses oreilles, il allait pouvoir sortir de la maison sans contrepartie. Heureusement que son père n’était pas présent, les choses ne se serait pas déroulé aussi facilement. Cependant son espoir fut de courte durée, lorsque son professeur repris la parole.

- Bien évidemment, vous me ferais un rapport détaillé sur vos recherches, puis je souhaite que vous fassiez trois parchemins sur chacun des fondateurs de Poudlard. Enfin, vous présenterez l’ensemble au cours d’une soirée dédié à cela avec la présence de votre père. Cela vous convient il ?

Luka sentit la colère monter en lui. Du travail, toujours du travail. Non, il ne pouvait rien faire sans contrepartie. Il devait toujours fournir un résultat. Il s’apprêta à répondre sèchement à son professeur lorsqu’il entre aperçus son père :

- Bien Monsieur, vous aurez l’ensemble des rendus demandés. Dit il les dents serrés.

Quelques temps plus tard comme convenu, il se retrouve à la bibliothèque du ministère. Ayant l’habitude de travailler dans un tel lieu, il n’eu pas de mal à trouver des livres sur la thématique recherchée. Il prit sa dizaine de livre avec lui et alla s’asseoir à la table la plus discrète qu’il put trouver.

Il entreprit sa lecture lorsqu’une personne l’interrompit :

« Qu'est-ce que c'est que ce message codé ? », suivit d’un « Foutaise »

Luka observa le livre que le jeune homme venait de fermer : Clef de la Paix. Il avait ouvert quelques instants plutôt et avait été surpris par le nombre d’annotation à la main. Cela rendant la lecture impossible, Luka avait reposé le livre. Mais aurait il fait le mauvais choix. Quelle phrase ou quel mot avait pu autant heurté le jeune homme. Puis sans vraiment savoir pourquoi, Luka répondit au jeune garçon :

- Le pied du plus vieux chêne du cimetière de Pré-au-lard

Puis, comme il était intervenu, il repartit à sa lecture qui ne semblait pas porter ses fruits.
© YOU_COMPLETE_MESS


Dernière édition par Luka Oz le Ven 17 Nov - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Jeu 9 Nov - 3:14
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël ]


Alors que le jaune et noir avait entrepris la décision de larguer le livre et de passer son chemin, l'ombre qu'il avait remarquée à l'instant s'anima. Elle appartenait à un jeune sorcier d'environ son âge qui était assis juste à côté. Loin du costume standard d'écolier, il était difficile de le reconnaître, malgré tout, Tokyo mit très vite un nom sur le visage de son voisin. Il s'agissait de Luka d'Oz et il faisait lui-aussi parti de la gang des blaireaux noirs. Ils n'avaient jamais eu l'occasion de parler et il fallait admettre que Tokyo n'avait pas fait le moindre pour forcer la rencontre. Cependant, il trouvait le jaune sympathique. Ce dernier, en l'ayant entendu avait répondu au message codé :

"Le pied du plus vieux chêne du cimetière de Pré-au-lard"

Il n'y avait pas à dire, le poufssouffle était impressionné par la rapidité avec laquelle le jeune homme avait résolu l'énigme. Il plissa les yeux et réfléchit aux propos émis par le magicien qui s'était replié dans la lecture de son livre.

- Whaou ! S'exclama-t-il doucement pour ne pas attirer l'attention dans ce lieu habituellement silencieux. Tu avais déjà vu cette annotation quelque part ?

Tokyo était impressionné par son propre étonnement, il était plutôt du genre renfermé et solitaire et n'appréciait pas engager la moindre conversation. Il admettait qu'il pouvait exceptionnellement s'intéresser à la personne qu'il avait à ses côtés. Il avait déjà aperçu Luka plusieurs fois auparavant et ce dernier avait réussi, pendant quelques secondes, a capté son attention plusieurs fois. Un fait plutôt rare.

En analysant un peu au message codé, Tokyo trouvait étrange qu'une personne, un je ne sais qui, demande de le rejoindre pour une raison inconnue à un endroit qui, si Luka ne se trompait pas, était plus que sordide et n'inspirait aucune sympathie. Bien sûr, ce mot attirait son attention et il aurait bien souhaité en savoir un peu plus. Cependant, il n'était pas très disposé à partir, comme ça, à l'aventure, pas avec son moral qui était toujours aussi bas. Peut-être que par le passé il aurait foncé tête baissée afin d'en apprendre plus, mais la réalité l'avait aujourd'hui rattrapé. Il n'était pas un aventurier et décidément pas fait pour être auror ou tout autre métier qui pouvait le confronter à des gens dont le système cérébral s'était tellement endommagé que leurs idées devenaient totalement dénuées de bon sens. Après tout, qui, à part une personne dérangée pouvait avoir l'idée de fixer un lieu de rencontre dans un cimetière? Quand il y réfléchissait, il se demandait bien, comment, quand il était gamin, il avait pu penser, une seconde, combattre Vous-savez-qui. Cette situation le faisait rire intérieurement. Il n'était même pas fichu de lutter contre lui-même et de résoudre la moindre énigme.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Mar 14 Nov - 18:11


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co
Luka s’était très rapidement plongé dans sa lecture, il devait à tout prit trouver quelques choses, sinon il allait se faire réprimander une fois de plus pour sa faignantise . Il ne l’était pas il le savait mais son père le concéderait comme tel.  Un jeune homme faignant et inculte. Il avait beau avoir toutes les meilleures notes, réussir ses examens haut la main, non son père n’était jamais satisfait.  Il fut une nouvelle fois déranger par la voix de son congénère qu’il s’exclama une peut trop fort sa surprise :

-Parle moins fort idiot, tu vas nous faire virer avec tous ses bruits. Et j’ai encore beaucoup de travail à réaliser.

Luka avait été un peu sec, il le regretta rapidement. Le jeune homme lui posa tout de même la question :

- Tu avais déjà vu cette annotation quelques part ?


Il voulut le reprendre une nouvelle fois, mais Luka s’abstient de le faire. Il devait être poli et courtois :

- Non, je ne l’ai jamais vue mais le message n’est pas très compliqué. Au contraire, il est tout simplement logique. « où nos ancêtres fut enseveli », c’est forcément un cimetière ou du moins un lieu où tu peux trouver une sépulture. « Qui borde l’école de nos élèves ». L’école la plus connu est Poudlard. Encore une fois logique. Quel est le seul village aux alentours de Poudlard qui possède un cimetière ? Prés-au-lard ! Enfin si tu reprends le début de ta phrase, il parle du « plus vieux ». Qu’est ce qui est vieux dans un cimetière ? Soit les sépultures, soit les arbres. La sépulture existe déjà puisqu’ ils doivent se retrouver devant. Du coup, il nous reste les arbres. Donc le lieu est bien :  Le pied du plus vieux chêne du cimetière de Pré-au-lard. Ce n’est qu’une question de logique.

Luka s’apprêta à retourner à son travail lorsqu’il vit le visage interrogateur de son interlocuteur. Luka comprit rapidement que le jeune homme se posait les questions sur ce qu’il devait faire par rapport à sa découverte.

- Si j’étais toi je ne m’aventurais pas seul dans cette aventure. Mais en vue de ton étonnement et de ta motivation, tu sembles vouloir te jeter à cœur perdu dans une histoire qui te dépasse. Tu sembles tout de même hésité. Si j’étais aussi libre que toi je le ferais. Je ne le ferais pas seul. Je m’entourais d’amis et je continuerais à chercher les réponses à tes questions.  Ne te pose pas trop de question dans la vie. Si tu es libre, alors fonce, en sécurité, mais fonce. Ne te laisse pas te faire bloquer par ta personnalité.

Luka ne comprit pas pourquoi il avait ainsi philosophé. Il avait été froid aux premiers abords avec le jeune homme. Et au final, il apprécia bien le jeune garçon. Luka était persuadé de l’avoir déjà vue, il lui fallut de longues minutes pour remettre le nom sur le visage, et le lieu où il avait déjà rencontré le jeune homme

- Mais dit moi, tu es bien Tokyo ? Une cinquième année de Pouffsoufle ? Désolé je ne t’avais pas reconnu. Je suis désolé d’avoir été un peu froid.


© YOU_COMPLETE_MESS


Dernière édition par Luka Oz le Mer 29 Nov - 17:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Ven 17 Nov - 4:46
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël ]

La réponse du jaune et noir le laissa sans voix pendant quelques instants, mais décida de ne pas en tenir rigueur et de persévérer dans ses interrogations.

Luka luit fournit tous les renseignements nécessaires. L'énigme lui paraissait logique, c'est un fait. Avant qu'il eut le temps de dire quoi que ce soit, le jaune renchérit vivement:

 "Si j’étais toi je ne m’aventurais pas seul dans cette aventure. Mais en vue de ton étonnement et de ta motivation, tu sembles vouloir te jeter à cœur perdu dans une histoire qui te dépasse. Tu sembles tout de même hésité. Si j’étais aussi libre que toi je le ferais. Je ne le ferais pas seul. Je m’entourais d’amis et je continuerais à chercher les réponses à tes questions.  Ne te pose pas trop de question dans la vie. Si tu es libre, alors fonce, en sécurité, mais fonce. Ne te laisse pas te faire bloquer par ta personnalité."

Tokyo resta un moment, perplexe et plissa les yeux. Il réfléchissait à son envie, ou non, de découvrir l’identité  de l'auteur du message. Le faire ? Il avait suffisamment de quoi s'occuper à se gérer lui-même. Le faire avec des amis ? La question ne se posait pas, la seule personne avec qui il avait eu une discussion, de quelques instants, était @Lou Perkins

- Je ne suis pas sûr de souhaiter m'aventurer dans n'importe quelle aventure que ce soit. Et puis...Je n'ai pas d'amis.

Le ton du jeune homme était posé, calme, comme à son habitude. Il ne se froissait pas d'avouer à son camarade qu'il était seul. Après tout, c'était un choix qu'il avait fait. D'ailleurs, s'ils étaient de la même maison, probablement qu'il le savait déjà.

"- Mais dit moi, tu es bien Tokyo ? Une cinquième année de Pouffsoufle ? Désolé je ne t’avais pas reconnu. Je suis désolé d’avoir été un peu froid. "

- Il n'y a pas de mal et oui, je suis bien Tokyo. Je ne m'attendais à voir un élève de poufssouffle ici-même. Tu m'as l'air bien occupé, tu veux peut-être que je te laisse travailler ?


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Ven 17 Nov - 17:46


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co

Luka écouta attentivement ce que racontait le jeune pouffsoufle. Il lui expliqua alors qu’il ne souhaitait pas ce lancé dans cette aventure de recherche de l’explication de ce message. Non, même au contraire. De plus, il lui annonça qu’il était et qu’il n’avait pas d’ami. Luka n’apprécia pas entendre ça. Comment le jeune noir et jaune pouvait-il être seul alors que contrairement à Luka il était libre. Il était libre de ses choix, de sa pensée, de ses actions. Il ne put s’empêcher de réagir :

- Tokyo, je ne pense pas que tu sois si seul, bien au contraire. Ta solitude, tu te l’es provoqué tout seul. Si ne me trompe pas, je t’ai vu de loin à deux trois reprises avec une Serdaigle, non ? Tu as la chance d’être libre, tu as le droit de pensée par toi-même, de faire ce que tu veux. Si tu veux sortir tu sors, si tu veux bosser, tu le fais ou pas. Tu es libre de tout. En partant de ce principe-là, tu es libre de te faire des amis ou non. Donc, si tu n’en as pas, c’est que tu en as fait le choix. Alors la vrai question Tokyo à te poser, c’est pourquoi à ton jeune âge tu as fait ce choix-là.

Luka avait la fâcheuse manie de tout rationaliser. Il rationnalisait les rapports humains, les comportements, … Tout pour lui était rationalisable. Tout était logique et explicable. Cela était peut-être l’un de ses défauts dans sa réflexion. Tout lui semblait si simple dans la vie.

Luka finit par jetait un coup d’oeuil sur le livre ouvert en face de lui. Cela faisait de longues minutes que celui-ci était ouvert sur la même page. A ce moment la Tokyo lui pose une question :

- Tu veux peut être que je te laisse travailler

Luka ne répondit pas tout de suite à la question du Pouffsoufle. Il pensa :

- De tout façon je suis dans la merde. Je ne trouve rien de bien intéressant depuis deux heures de travail. Effectivement, Tokyo est venu déranger ma réflexion. Mais, en même temps je n’avançais pas. Je trouverais bien un mensonge ou de quoi blablater sur ce que je dois rendre. Et puis, il faut vraiment que je commence à connaitre ma maison, au bout de la 6 eme année, il y a un début à tout.  Et une chose qui me réconforte, c’est que mon père n’est pas là et que cela me fait des vacances.

Luka répondit alors à Tokyo :

- Non, ne t’inquiète pas, j’avais pratiquement fini de toute façon. Et puis, on est en vacances, il faut bien profiter !

Soudain, le visage de Luka devient blanc. Il venait de voir son père déambuler dans la bibliothèque à sa recherche. Il dit alors rapidement à Tokyo :

- Barre-toi maintenant !

Mais trop tard, le père de Luka  l’avait trouvé et avait constaté son manque de concentration. Il se rapprocha alors à grand pas de son fils :

- Monsieur Oz, je croyais t’avoir demandé de travaillé. Tu nous as bien dit que tu voulais travail sur une recherche en rapport à l’histoire de Poudlard et je te retrouve là. Tu flânes comme toujours. Et bien, à terme tu resteras à la maison pour travailler puisque tu es incapable de travailler sans une personne pour te surveiller. Tu es définitivement un enfant, fatigant, ignare et menteur en plus.

Le père de Luka se tourne alors vers le jeune Poufssoufle :

- Et toi qui es-tu jeune homme ?

Luka se sentit très mal. Il se faisait afficher devant l’ensemble de la bibliothèque et plus particulièrement devant un autre élève de sa maison. De plus la colère commença à reprendre le dessus sur la personnalité du jeune homme. Il n’aimait pas se faire traiter de la sorte en public.

- Bonjour père, je te présente Monsieur Perker Tokyo, il est élève à la maison Poufssoufle également. Je travail, j’étais en train de regarder un livre expliquant la relation qu’on put avoir les créateurs de la maison de Serdaigle et de la maison de Serpentard. Je suis ici depuis plus de deux heures. Je me suis permis de prendre une légère pose, lorsque Monsieur Parker est venu me demander de l’aide par rapport à une question épineuse. Il allait prendre congé. Nous discutions tout juste depuis moins de cinq minutes je t’assure. Je vais le rendre ce putin de travail, je te l’ai dit.

Les mots avaient dépassé la pensée de Luka. Le père de celui-ci, le regarda d’un air sévère. Il semblait être particulièrement en colère. Sans avoir anticiper la chose, Luka sentit une vive douleur lui monter au niveau de sa joue droit. Celle-ci, le brula pendant quelques instants avant de laisser par à la douleur u coup et de l’humiliation. Il venait de se faire gifler en public pour aucune raison. Il avait seulement affirmé à son père de manière un peu direct. Il n’aurait pas dû  

Son père reprit la parole :

- Estime toi heureux que je connaisse de nombreuses personnes dans ce lieu, et que je sois obligé de rester calme. Je n’ai pas besoin de te rappeler ce qui t’attend à ton retour à la maison qui se fera dans très peu de temps. Puisque tu as si bien travaillé comme tu oses le crier haut et fort, et que tu ne t’ai pas distrait, alors tu ne vois pas d’inconvénient à me fournir immédiatement le travail que je t’ai demandé.

Luka baissa la tête, et répondit comme si rien ne s’était passé :

- Je ne peux pas encore, il me manque encore une vingtaine de minutes afin de pouvoir te fournir un rendu correct.

En même temps, Luka pensa :

- Je suis définitivement dans la merde, je n’ai pas écrit une seule ligne des rendus que je dois leur fournir. Je vais vraiment passer des fins de vacances pourri. Vivement le retour à Poudlard.

Tokyo semblait regarder la scène sans vraiment rien comprendre à ce qu’il venait de se passer.




© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Dim 19 Nov - 16:37
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël]
Luka était en train de questionner, ou plutôt de faire réfléchir Tokyo sur ses propres choix. Ceux qu'il avait pris en décidant de rester seul. Il lui parlait de liberté et ne comprit pas tout de suite pourquoi le jaune et noir lui évoquait cette notion là. Oui, il pouvait choisir, prendre ses propres décisions et c'était le cas, il s'était mis à l'écart, ne voulait plus s'attacher à qui que ce soit pour risquer de le perdre. Sa vie avait été trop bouleversée. En réponse à son camarade, il hocha la tête. Alors, il lui demanda s'il souhaitait qu'il le laisse travailler, ce à quoi Luka lui répondit:

- Non, ne t’inquiète pas, j’avais pratiquement fini de toute façon. Et puis, on est en vacances, il faut bien profiter !

Puis très vite, soudainement, il changea de discours. Devient incohérent.

- Barre-toi maintenant !

Tokyo le regarda, perplexe et à la vue du visage livide du poufssouffle, il se dit que quelque chose clochait. La réponse à ses interrogations ne fut pas bien longue à arriver. Un homme de grande taille vint près d'eux. Il avait le visage sévère et il ne devait pas être drôle à vivre au quotidien. Il s'adressa soudainement à lui :

- Et toi qui es-tu jeune homme ?

Tokyo n'eut pas le temps d'interagir que Luka répondit à sa place. La conversation était animée et l'homme frappa tout à coup son camarade. Le sorcier n'aimait pas la tournure que les évènements prenaient. Il comprenait maintenant pourquoi Luka parlait de liberté et il était certain qu'avec un paternel de cette espèce, elle ne devait pas vraiment exister. L'homme souhaitait que son fils lui rende un devoir,ce dernier avoua alors :

- Je ne peux pas encore, il me manque encore une vingtaine de minutes afin de pouvoir te fournir un rendu correct.


Tokyo décida qu'il était temps d'agir. Son regard vint alors se poser sur celui du père du jeune homme. Comme à l'accoutumé, les yeux, très bleus du sorcier, n'exprimaient pas grande émotion, il était indéchiffrable. Il intervint calmement :

- C'est de ma faute, je l'ai dérangé alors qu'il travaillait, si je ne lui avais pas posé toutes mes questions, son devoir serait déjà terminé ! Vous n'avez pas de le frapper pour… si peu !

La dernière phrase avait été exprimée avec un brin de reproche et de colère. Tokyo n'approuvait pas un comportement aussi impulsif et caractériel et même s'il connaissait les risques auxquels il pouvait s'exposer, il n'avait pas peur de dire sa façon de pensée à l'homme, pour le moins, intimidant.

Alors que l'homme lui répondait deux personnes âgées dans la cinquantaine, arrivèrent dans le ministère. L'une d'entre elles était une femme à l'air strict, aux cheveux attachés en chignon et au regard sévère. L'homme qui l'accompagnée, à l'allure athlétique, avait un visage carré, mais cependant un peu plus sympathique. Il était plutôt rare que Tokyo le voit, il était d'habitude absent, occupé par les affaires familiales et il s'étonnait qu'il vienne escorter sa conjointe à la bibliothèque.

Tokyo réalisa soudain qu'il était malvenu que ses tuteurs débarquent pile dans ces moments-là et redouta plus que tout la rencontre imminente. Le garçon n'était pas particulièrement en bon terme avec sa famille, mais malgré-tout, ces derniers s'inquiétaient un peu de son avenir et de sa vie sociale. Ils avaient toujours considéré les relations comme les piliers de toute vie et s'étonnaient de l'interminable solitude de leur petit-fils.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Lun 20 Nov - 15:05


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co


Luka regarda son père de longues secondes en espérant que celui-ci se calme quelque peu. Les deux hommes ne pouvaient pas régler leur compte comme ça en public. Non, ils devaient le faire en gentleman. Luka essaya alors d’expliquer calmement cette chose à son père :

- Père, je t’en prie, nous parlerons de tout cela à la maison. Comme tu l’as si bien dit, tu connais du monde ici, il serait donc malvenu de se faire remarquer de la sorte. Je t’assure que je serais dorénavant irréprochable. Je te rendrais …


Luka n’eut pas fini sa phrase que son père réagit d’un coup, comme un éclaire de génie. Une lucidité soudaine :

- Je ne crois pas t’avoir donné l’autorisation de me tutoyer en public de la sorte. Tu oublies vraiment toutes les règles de bienséances depuis que tu es rentré à Poudlard. Les choses empirent de plus en plus aux files des années. Il faut vraiment que je remédie à tout cela rapidement. A partir de maintenant, les vacances sont finies !


Luka n’eut nullement la force de contester quoi que ce soit. Il répondit tout de même à son père :

- Oui père, je suis désolé vous avez raison. Je suis navré de vous avoir manqué de respect cela ne se reproduira plus je vous l’assure.

Mettant son égo de côté, Luka arrivait peut à peu à calmer les pulsions de son père. Il arrivait à dire à celui-ci de qu’il souhaitait entendre de la part de son fils. Le jaune et noir le savait il devait être sage, travailleur, obéissant. Tu parles d’une vie. Luka pensa :

- Et dire que Tokyo a fait lui-même le choix d’être seul. Quelle idée stupide vraiment. Pourquoi les gens libres font ils autant de choix stupide. Je t’en prie Tokyo, trouve le chemin de la liberté, de ta liberté. Tu es vraiment trop jeune pour t’enfermer de la sorte.


Le père de Luka le tira de sa rêverie. Il lui mit de nouveau la pression par rapport au travail et à son comportement. C’est à ce moment-là, où sans vraiment que Luka comprenne, Tokyo s’adressa directement au père du Poufssouffle :

- C'est de ma faute, je l'ai dérangé alors qu'il travaillait, si je ne lui avais pas posé toutes mes questions, son devoir serait déjà terminé ! Vous n'avez pas de le frapper pour… si peu !

Luka pensa immédiatement :

- Putin ! Tokyo ferme là ! Tu ne sais pas ce que tu viens de déclencher. Je suis définitivement la merde. Au moins ça ne peut pas être pire.

A la surprise de Luka son père ne répondit pas immédiatement, et semblait vouloir poser ces mots. Cela pouvait être une bonne chose comme l’inverse. Celui-ci finit par répondre, mais non pas directement à Tokyo mais d’abord à son fil

- En plus d’être inutile, tu t’entoures de personne extrêmement mal poli. Il faudrait que tu revoies vivement tes fréquentations Luka.

Luka n’eut pas le temps de réponse, son père s’adressa cette fois ci à Tokyo :

- Et bien jeune homme, Monsieur Parker. Votre implication dans la fainéantise de mon fils m’intéresse très peut. Quand à vos insinuations, je vous prie d’aller faire partager ailier. Je n’ai aucune leçon ou conseil à recevoir de la part d’un gamin comme vous. Quand à votre ton, je vous prie jeune homme de vous retenir de nous faire partager votre mécontentement, car une fois de plus, cela n’intéresse personne.  Et si vous travailliez un peu plus, vous n’auriez pas besoin de demander de l’aide. Vous mériteriez une éducation sévère pour votre manque de travail et votre impolitesse.

Luka le senti immédiatement. Son père était vraiment énervé, et était prêt à commettre l’irréparable. Luka se leva d’un coup et vient se placer en face de son père. Les deux hommes faisaient la même taille. Il entreprit alors de réajuster la veste de son père en lui chuchotant :

- Nous sommes au ministère père, vous ne devriez pas être si émotif. Vous avez raison, mon comportement est intolérable et je … ; Je mérite une correction pour mon écart de conduite. Mais Tokyo, n’est pas dès notre, il ne connait pas nos usages, nos coutumes.  

Luka continua à faire semblant de prendre soin de son père afin d’attendre la réponse de celui-ci qui lui chuchota :

- Je comprends ce que tu veux dire. Mais un tel comportement ne peut pas rester impuni. Il faut lui apprendre les bonnes manières

Luka répondit du tac au tac un poil trop fort :

- Alors tu devras d’abord t’attaquer à moi ! Tu ne le toucheras pas ! Tu ne lui répondras pas ! Tu ne lui feras strictement rien.

La deuxième était partie. Plus forte que la précédente, elle fit venir les larmes au jeune et noir. Luka croisa alors le regard de Tokyo. A travers son propre regarde il essaya d’expliquer au 5 eme année de ne plus intervenir. De ne plus réagir. Luka se fit bousculer par le père son père qui s’apprêta à répondre au plus jeune de jaune et noir. Mais celui-ci fut interrompu par l’arrivé par un couple.



© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Mar 21 Nov - 1:55
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël]

Tokyo se doutait que son intervention n'allait pas plaire au père de Luka, mais il n'avait pas réussi à contrôler ses paroles. La violence ne faisait pas partie de son éducation et les rares fois où il avait été frappé par ses parents, il le méritait. Cependant, dans le cas présent, son camarade n'avait rien fait d'irrespectueux. Peut-être que son père était un peu plus strict sur les bonnes manières que la moyenne, mais ça ne valait pas une gifle.

Père de Luka : "En plus d’être inutile, tu t’entoures de personne extrêmement mal poli. Il faudrait que tu revoies vivement tes fréquentations Luka. Et bien jeune homme, Monsieur Parker. Votre implication dans la fainéantise de mon fils m’intéresse très peut. Quand à vos insinuations, je vous prie d’aller faire partager ailier. Je n’ai aucune leçon ou conseil à recevoir de la part d’un gamin comme vous. Quand à votre ton, je vous prie jeune homme de vous retenir de nous faire partager votre mécontentement, car une fois de plus, cela n’intéresse personne.  Et si vous travailliez un peu plus, vous n’auriez pas besoin de demander de l’aide. Vous mériteriez une éducation sévère pour votre manque de travail et votre impolitesse. "

Le jaune et noir ne put qu'exprimer un regard un peu plus menaçant. Il était rare qu'il montre des émotions ou qu'il souhaite intervenir, mais dans le cas actuel, il était seul avec Luka et n'appréciait pas être le témoin de cette situation malsaine. Il s'était levé depuis un moment et se tenait en face de l'homme. Luka s'interposa cependant très rapidement et Tokyo comprit qu'il était allé un peu trop loin. Peut-être qu'une personne censée n'aurait pas pris la mouche aussi facilement que le père du poufssouffle, mais il semblait être un sorcier qui n'aimait pas qu'on monte, même d'un peu, le ton. Lorsque son camarade reçu une deuxième gifle, il allait intervenir à nouveau mais il comprit, à son regard, qu'il valait mieux en rester là.

Malgré tout, il choisit de baisser le regard, mais l'homme bouscula Luka et s'approcha de lui, sûrement prêt à frapper. Cependant, il ne put agir car deux personnes se présentèrent près d'eux. Il s'agissait des grands-parents de Tokyo.

Grand-mère de Tokyo : "Oh que vois-je ? Tu t'es fait un ami, enfin ? Ce n'est pas trop tôt, je commençais à me dire que ton cas était désespéré". Dit la femme d'une cinquantaine d'année.

Elle tendit la main à l'homme.

"Bonjour, je me présente. Je suis Eleanor Parker et voici mon mari Jason Parker.  Vous êtes sûrement le père de cet enfant." Elle s'approcha alors de Luka. Quel est votre nom jeune homme ?  


Le grand-père de Tokyo, lui, ne dit rien, peut-être avait-il eu le temps de mieux comprendre la scène à laquelle il venait d'assister et dont sa conjointe, trop préoccupée à inspecter la propreté des lieux, n'avait pas porté attention. Jason était quelqu'un de discret, à l'apparence froide, il parlait peu et encore moins à Tokyo qu'il avait du mal à considéré comme son petit-fils. Cependant, c'était quelqu'un de juste qui savait garder son calme dans toute situation.
Eleanor, était une femme qui aimait les apparences, il fallait que tout soit rangé, impeccable. Tout chez elle, de son apparence à ses armoiries étaient carrés, de son chignon aux draperies, Eleanor aimait avoir le contrôle. Elle avait eu une éducation à la dure et elle remerciait ses parents d'avoir été ainsi. Elle regrettait amèrement que Tokyo ait eu des parents aussi flexibles. Sa relation avait lui était chaotique. Du temps où son fils était encore en vie, elle n'avait jamais souhaité s'occuper de l'enfant. Elle prenait pourtant sous son ailes ses autres petits-enfants, mais pas celui-ci. Elle l'évitait, lui tournait le regard. La mort de son fils et la "garce" qu'il l'avait épousé lui fit un choc. Elle avait perdu un enfant, un être cher et allait devoir s'occupait de Tokyo. Malgré tout, elle avait essayé de faire des efforts, mais ce dernier était renfermé et refusait de parler. Il était constamment seul, sans ami et pour elle les relations sociales étaient un pilier indispensable. Plusieurs fois, elle avait hésité à amener son petit-fils chez ses autres grands-parents, en Allemagne, avait qui elle ne s'entendait pas du tout. Néanmoins, son conjoint l'avait toujours raisonné.
Pour Tokyo, vivre chez ses autres grands-parents l'aurait arrangé. Il les adorait et avait toujours apprécié ses quelques moments partagés avec sa famille côté allemand. Depuis la mort de ses parents, il n'avait même pas pu leur rendre visite une seule fois.

Avant que le père de Luka pense quoique ce soit et notamment le fait que Luka et Tokyo soient amis de longue date, il préféra répondre à sa grand-mère, quelque peu irritante, et lui expliquer les faits.

Nous ne sommes pas amis. Je lui posais juste une question. Je sais que vous portez grande attention à mes relations sociales, je vous en remercie, mais ce n'est pas nécessaire. Je suis très bien seul.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Mar 21 Nov - 15:43


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co


Le père de Luka n’eu pas le temps d’intervenir qu’une femme arriva rapidement et se présenta en tendant la main au père du jaune et noir :

- Bonjour, je me présente. Je suis Eleanor Parker et voici mon mari Jason Parker.  Vous êtes sûrement le père de cet enfant.

Le père de Luka serra volontiers la main de la femme et répondit calmement :

- « Bonjour Madame, je me présente Marcus Oz, je suis le père de ce jeune homme. Vous êtes les parents de Tokyo ? »

Marcus alla également serrer la main de l’homme qui venait de les rejoindre. La femme avait également demandé à Luka de se présenter. Celui-ci souhaitant se rattraper auprès de son père, mit les formes dans sa présentation. Il alla dans un premier temps serrer la main avant de se présenter comme si rien ne venait de se passer.

- Bonjour Madame, je suis Luka Oz, je suis étudiant à l’école Poudlard en 6 eme année et j'appartient à la maison de Pouffsoufle. Je suis enchanté de vous rencontrer.

Luka se détendit quelques peut, il savait qu’en présence d’autre personne, son père aurait un comportement exemplaire. Il ne se permettrait pas de se faire remarquer plus au sein de la bibliothèque du ministère. La femme avait fait une remarque par rapport au relation social de Tokyo. Puis avait renchérit avec une joie certaine pour celui-ci. Mais Tokyo avait fait le choix de répondre de manière catégorique :

- Nous ne sommes pas amis. Je lui posais juste une question. Je sais que vous portez une grande attention à mes relations sociales, je vous remercie, mais ce n'est pas nécessaire. Je suis très bien seul.

Luka fut vivement affecté par la réponse du jeune et noir mais n’en laissa rien paraitre. Il avait à cœur de comprendre pourquoi Tokyo s’était ainsi renfermé. Pourquoi, il ne voulait personne comme amis. Luka ne comprenait définitivement pas le jaune et noir. Pour lui, Tokyo pourrait devenir un ami par la suite. Effectivement, aujourd’hui les deux garçons ne se connaissent pas, mas qu’en sera-t-il par la suite.  

Le père de Luka n’eu pas le temps d’attendre la réponse à la question qu’il venait de poser, qu’un collègue du ministère lui fit signe de venir. Il adressa un dernier message à son fil :

- Nous partons d’ici une trentaine de minutes, tâche de finir ton travail. Nous rediscuterons de ce qu’il vient de se passer à la maison.

S’adressant aux autres,

- Madame Parker, Monsieur Parker, jeune homme, je vous souhaite une bonne fin de journée.

Le fils Oz répondit positivement à son père et attendit qu’il s’éloigne pour respirer un bon coup. Il pouvait dorénavant répondre aux grands-parents de Tokyo :

- Navré de se départ précipité, mon père est une personne influente au ministère et doit s’occuper d’intervention urgente. Il est dans le domaine de la justice magique.

Se tournant vers Tokyo, Luka lui répondit avec un petit sourire :

- Je pensais que tu m’estimais plus que ça, c’est vraiment dommage pour moi. La prochaine fois tu te débrouilleras tous seul.

La dernière phrase fut dite en rigolant et avec un clin d’œil au jaune et noir. Sentant les nouveaux arrivants un peut oppressant, Luka répondit de tel sorte à soulagé Tokyo du fardeau de ses relations sociales :

- Je suis un camarade de classe de Tokyo, ayant un an de plus je n’assiste pas aux cours avec lui. Cependant, nous nous rendons des services mutuels dans les études.  (Pensant qu’il s’agissait des parents de Tokyo). Vous avez un fils travailleur, et très intelligent. Vous devez être fière de lui. Ne vous inquiétez pas pour lui, il sait se débrouiller.




© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Jeu 23 Nov - 3:59
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël]

Tokyo redoutait l'affrontement, il avait craint que le père de Luka hausse le ton un peu plus. Pourtant, ce ne fut pas le cas et il s'était même radouci. Il l'avait échappé de justesse grâce à Luka. Il s'en voulait pour son camarade et regretta aussi d'avoir évoqué à ses grands-parents le fait qu'ils n'étaient pas amis. Mais il n'allait pas mentir, c'était le cas et il avait craint que le père de l'intéressé ne le frappe à nouveau.

- « Bonjour Madame, je me présente Marcus Oz, je suis le père de ce jeune homme. Vous êtes les parents de Tokyo ? »

- Bonjour Madame, je suis Luka Oz, je suis étudiant à l’école Poudlard en 6 eme année et j'appartient à la maison de Pouffsoufle. Je suis enchanté de vous rencontrer.

Les tuteurs de Tokyo avaient écouté les salutations poliment. Ils s'apprêtaient à leur répondre lorsque Monsieur d'Oz fut interpellé plus loin. Puis se tournant vers Luka, elle tendit l'oreille avec attention :

-Navré de se départ précipité, mon père est une personne influente au ministère et doit s’occuper d’intervention urgente. Il est dans le domaine de la justice magique.

- Oui je comprends parfaitement. Les responsabilités et tout ça. Mon mari a travaillé pour le ministère et a décidé de prendre sa retraite pour s'occuper d'affaires un peu moins élogieuses, mais plus reposantes.

Luka se tourna vers Tokyo et lui dit :
- Je pensais que tu m’estimais plus que ça, c’est vraiment dommage pour moi. La prochaine fois tu te débrouilleras tous seul. Je suis un camarade de classe de Tokyo, ayant un an de plus je n’assiste pas aux cours avec lui. Cependant, nous nous rendons des services mutuels dans les études. Vous avez un fils travailleur, et très intelligent. Vous devez être fière de lui. Ne vous inquiétez pas pour lui, il sait se débrouiller.

Tokyo fit la moue, Luka ne savait pas dans quoi il allait s'embarquer. Il hocha la tête à ses propos avec un léger sourire conciliant. Sûrement essayait-il de l'aider et il remerciait intérieurement. Il avait l'habitude de tenir tête à l'agacement perpétuel de ses grands-parents, mais peut-être qui s'ils pensaient qu'il avait un ami, ils lui ficheraient la paix ? Ou bien ils souhaiteraient l'inviter en continuité et tout particulièrement parce qu'une relation dont le père était au ministère ne pouvait qu'être bénéfique dans un répertoire social à leurs yeux. Le jaune et noir partit s'asseoir sur une chaise. La discussion risquait d'être longue.

- Je suis enchantée que Tokyo côtoie quelqu'un de sa maison. Nous nous inquiétons beaucoup à son sujet. Ce n'est pas notre fils, il s'agit de l'enfant de notre garçon qui est décédé il y a de ça 4ans. Une perte tragique. C'était un homme bon notre Enrick. Lui, était travailleur, mais Tokyo, à la vuede ses résultats scolaires... En toute honnêteté, je préférerai que vous me disiez qu'il n'y met pas du sien, ça sera moins inquiétant. S'il continue comme ça, il n'obtiendra même pas 2Buses.Nous avons récemment reçu une lettre qui nous informait que la magicomage de Poudlard souhaitait le rencontrer. Ce n'est jamais bon signe ce genre de nouvelle.

Eleanor rigola gentiment. Jason, lui, restait silencieux et observait la scène en levant les yeux au ciel.

- Et toi alors, Luka. Tu permets que je te tutoie ? Tu es donc en 6ème année. Comment trouves-tu Poudlard ? Tu as des ambitions dans la vie ? Tu m'as tout l'air d'être un garçon brillant.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Ven 1 Déc - 9:57


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co


Luka observa les alentours avant de revenir à son interlocutrice principale. Ainsi cette dame était la grand-mère de Tokyo. Le pouffsoufle venait d'apprendre que le cinquième année avait perdu son père peu d'année avant. Cette mort avait tel un rapport avec le comportement de Tokyo en société. Cet événement avait-il renfermé le jeune Pouffsoufle. Luka se dit qu'il fallait questionner le garçon sur ce sujet discrètement. Mais cela n'était ni le lieu, ni le moment. La grand-mère de Tokyo n'arrêtait pas de parlait et de rabaisser Tokyo vis-à-vis de ces notes. Luka eu du mal à ne pas intervenir. Son père n'étant plus là, il pouvait agir à sa guise :
 
- Madame, si vous me le permettez, ne soyez pas aussi catégorique avec Tokyo. Vous savez, avoir des difficultés dans les études c'est normal. Cela ne fait pas de Tokyo, une personne faisant exprès d'échoué. Vous savez, le regard que portent les parents ou dans votre cas les grands parents sur leur enfant est extrêmement important. Essayez peut être de l'encourager au lieu de souhaiter qu'il fasse exprès. Aidez-le à trouver des solutions au lieu de lui dire qu'il n'aura que deux buses. Et puis Madame, s'en vouloir vous contredire, je crois que Tokyo excelle dans une matière. Celle du soin aux créatures magiques. Cella est peut être sa vocation.
 
La grand-mère de Tokyo commença à poser des questions à Luka. La première était par rapport au tutoiement. Luka fut quelque peu interpellé. Il venait du monde aristocratique, dans celui-ci tutoyer une personne était une marque de mépris. Mais il fit le choix de ne pas relever, et d'accepter la proposition de la femme. Cela lui faisait étrange à l'oreille mais il devait s'y habituer. Elle lui posa des questions sur ses ambitions, sur Poudlard, et fini par affirmer que le jeune homme était brillant. Luka regarda quelques instants Tokyo avant de répondre. Il ne savait pas quel choix faire, s'il disait la vérité, Tokyo serait immédiatement comparé à lui, et cela pouvait renfermer un peu plus le jeune garçon. Il fit le choix de mentir :
 
- Et bien, pour tout vous avouez madame, je ne suis pas si brillant que ça. Si vous écoutiez mon père, il vous dirait que je suis une personne faignante, peut travailleur, et peut cultiver. En plus d'avoir des difficultés, et contrairement à Tokyo, je suis peut travailleur. Il ne faut pas s'inquiété d'un tel rendez-vous ce n'est pas grand-chose. C'est juste un moyen de mettre en place une aide pour les personnes en difficulté. Mais ce n'est bien évidemment rien de grave. Pour ce qui est de mes ambitions * en dehors de devenir le plus grand joueur d'échec d'Angleterre (pensa-t -il ) * , je n'en ai pas vraiment. Du moins, comme je ne sais pas vraiment quoi faire plus tard et je ne pourrais pas vous dire les ambitions particulière que j'ai.
 
Luka fit un clin d'œil à Tokyo, il voulait lui montrer que malgré ses airs imposant, il ne voulait pas de mal au jeune homme. Et qu'il était actuellement disposé à l'aider. Sans vraiment savoir pourquoi, Luka s’était finalement prie d’amitié pour Tokyo, et souhaitait l’aider. Luka n’avait jamais réellement eu d’ami, même si celui-ci était relativement charismatique et attirait quelques peut les personnes, il n’avait en retour que très peu d’attache. A quoi bon à vrai dire ? Pourquoi s’embêter avec des personnes qui serviront une ou deux fois et qui après te laisserait tomber comme une merde. Aucune utilité, vraiment aucune. Avec Tokyo, Luka ressentait les choses différemment, il ne savait pas si celui-ci deviendrait un ami, probablement pas. Mais Luka avait comme une envie de le prendre sous son aile, l’aider à se déployer dans ce monde impitoyable, mais surtout lui permettre de retrouver ce gout de vivre ou plutôt des relations social que le jeune homme semblait avoir perdu.
 
Luka attendit la réaction de la grand-mère de Tokyo, lorsque la silhouette de son père fut de nouveau surface. Lorsque l’homme fut au niveau de son fil, Luka fit d’une légère référence et soufflant :
 
- Père.
 
Son père ne semblait pas s’être apaisé depuis leur altercation. Luka se permit donc :
 
- Des soucis avec une affaire père ?
 
D’un geste Marcus fit taire son fils. Luka montra à son père son acceptation par un mouvement d'inclinaison de la tête. Le père de Luka s’adressa à la grand-mère de Tokyo :

- Madame, veuillez m’excuser une nouvelle fois de mon départ quelque peu précipité tout à l’heure. Vous savez les criminels autant moldu que sorcier n’arrêtent jamais.
 
Luka ne se permit aucune réflexion, il ressentait de nouveau cette sensation d’oppression que lui procurer son père. Il ne devait pas faire d’écart, il devait tout accepter. Il devait se tenir dans les clous de son père. Marcus reprit la parole en s’adressant à Luka :
 
- As-tu fini ce que je t’ai demandé ? Ou as-tu encore passé tout au temps à discuter pour changer. Tu es vraiment incorrigible.
 
S’adressant cette fois-ci à la grand-mère de Tokyo :
 
- Je suis navré si mon fil vous a importuné. Malgré une éducation stricte, celui-ci n’en fait qu’à sa tête c’est comme dans les études. Il n’a toujours pas comprit qu’être premier de sa maison n’est pas suffisant. Qu’il faut qu’il produise plus de travail, s’il souhaite entrer dans la justice magique.
 
Luka fut décomposé, son père qui ne parlait jamais des études de son fils aux personnes étrangères de son environnement. Le problème, c’est que son père venait dans deux simples phrases mettre en avant les précédents mensonges du jeune homme. Il avait fait exprès de ne pas évoquer ses capacités. Mais comme d’habitude, son père gâché tout. Et comme si cela ne suffisait pas, Marcus dit à son fil :
 
- Je te vois pas d’entrainer pour le tournois national ! Quand vas-tu enfin commence à travailler sérieusement pour être à la hauteur de tes ambitions ? Ce n’est pas en ne fouttant rien comme à ton habitude que tu vas réussir.
 
Luka eu envie de disparaitre à ce moment-là. Il ne savait pas du tout comment les grands parents de Tokyo allaient réagir. Il venait de leur mentir ouvertement, et cela plaisait rarement aux gens les menteurs. Luka n’eut pas le temps de répondre, que son père reprit la parole pour s’adresser de nouveau à la femme présente :
 
- Encore une fois, veuillez excuser l’attitude de mon fils à votre égard si celui-ci est une impolitesse. Les codes de conduites, il ne les retient absolument pas et fait abstraction de tout ce qu’on lui apprend. Mais qu’ai-je donc fait pour avoir un fils aussi flemmard et insolant que lui. Et vous Madame, que faites-vous ? J’ai crus entendre avant de m’éclipser que vous étiez les grands parents de ce jeune homme. Ce n’est pas trop compliquer de gérer un adolescent de cet âge ?
 
Luka se dit que les emmerdes ne faisaient au final que commencer à son grand désespoir. Mais, il pensa qu’il valait mieux qu’il assume tous les « mauvais » rôle si cela pouvait quelque peu « décoincer » Tokyo dans ces relations sociales. Luka sentit qu’une discussion entre « adulte » commençait. En espérant qu’il ne soit pas la source de problème pour son père qui se traduirait en problème pour lui.


© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Sam 2 Déc - 19:19
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël]


LUKA : "Madame, si vous me le permettez, ne soyez pas aussi catégorique avec Tokyo. Vous savez, avoir des difficultés dans les études c'est normal. Cela ne fait pas de Tokyo, une personne faisant exprès d'échoué. Vous savez, le regard que portent les parents ou dans votre cas les grands parents sur leur enfant est extrêmement important. Essayez peut être de l'encourager au lieu de souhaiter qu'il fasse exprès. Aidez-le à trouver des solutions au lieu de lui dire qu'il n'aura que deux buses. Et puis Madame, s'en vouloir vous contredire, je crois que Tokyo excelle dans une matière. Celle du soin aux créatures magiques. Cella est peut être sa vocation.

Et bien, pour tout vous avouez madame, je ne suis pas si brillant que ça. Si vous écoutiez mon père, il vous dirait que je suis une personne faignante, peut travailleur, et peut cultiver. En plus d'avoir des difficultés, et contrairement à Tokyo, je suis peut travailleur. Il ne faut pas s'inquiété d'un tel rendez-vous ce n'est pas grand-chose. C'est juste un moyen de mettre en place une aide pour les personnes en difficulté. Mais ce n'est bien évidemment rien de grave. Pour ce qui est de mes ambitions, je n'en ai pas vraiment. Du moins, comme je ne sais pas vraiment quoi faire plus tard et je ne pourrais pas vous dire les ambitions particulière que j'ai
.
"


La grand-mère de Tokyo écouta Luka et lui sourit gentiment. Ce dernier avait du bagou et elle appréciait cette qualité. La discussion était primordiale à toute relation.

ELEANOR : - Il est vrai qu'il ne s'en sort pas trop mal en soins au créatures magiques, mais toutes les matières sont importantes. Nous avons besoin d'un minimum de pratique pour n'importe quelle profession. La vie nous réserve beaucoup de surprises et c'est pourquoi nous devons nous y préparer. Enrick était un homme qui avait compris ceci et qui était bon dans quel domaine. Probablement que Tokyo tient de sa mère le côté libertin, volage... En espérant qu'il ne devienne pas un voyou !

Au même moment, le père de Luka arriva à leur hauteur.

MARCUS : - Madame, veuillez m’excuser une nouvelle fois de mon départ quelque peu précipité tout à l’heure. Vous savez les criminels autant moldu que sorcier n’arrêtent jamais. [...]
Encore une fois, veuillez excuser l’attitude de mon fils à votre égard si celui-ci est une impolitesse. Les codes de conduites, il ne les retient absolument pas et fait abstraction de tout ce qu’on lui apprend. Mais qu’ai-je donc fait pour avoir un fils aussi flemmard et insolant que lui. Et vous Madame, que faites-vous ? J’ai crus entendre avant de m’éclipser que vous étiez les grands parents de ce jeune homme. Ce n’est pas trop compliquer de gérer un adolescent de cet âge ?


Une longue discussion s'en vient alors entre les adultes. A l'évocation du rang de Luka, Eleanor observa le garçon. Un faible sourire aux lèvres.

ELEANOR : - Ne vous excusez pas monsieur ! Votre fils semble pour le moins très modeste. Vous dîtes qu'il est premier de sa maison ? En voilà une chose intéressante, il nous évoquait à l'instant qu'il n'était pas aussi brillant qu'il le faudrait !

Oh, vous savez, nous vivons dans le domaine familial avec mes autres enfants, les tantes, oncles et cousines de Tokyo. Nous le l'élevons pas seuls de ce fait. Cependant, ce n'est pas évident, il faut dire que depuis le décès de ses parents, il ne travaille plus du tout à Poudlard ! Je vous envie d'avoir un fils, qui au moins, quand bien même il serait fainéant et peu travailleur parvienne quand même à obtenir un titre ! Lui ..
Dit-elle en montrant Tokyo d'un signe de tête. si déjà il arrive au bout de ses études, ça serait déjà miracu...

Tokyo se sentait extrêmement mal à l'aise. Tout d'abord, sa grand-mère évoquait sa vie privée en public, mais en plus il devait subir les mêmes remarques désobligeantes qu'à l'accoutumé. Ca en était trop pour lui. Il avait toujours été calme, très patient avec sa grand-mère. Il savait que ça n'avait jamais été le grand amour entre eux, pour une raison qu'il commençait, peut-être, à comprendre. Néanmoins, il était fatigué et étaler l'un des pires moments de sa vie sur un ton aussi détaché le rendait particulièrement agité. Il se leva d'un bond et lui coupa la parole de manière agressive :

TOKYO : - Ca suffit ! Oui, je suis nul, je le sais et c'est pas demain que ça changera. Mais vous savez quoi ? Je m'en fiche, ça n'a aucune importance ce que vous pensez, vous n'êtes rien à mes yeux !

ELEANOR :- Comment oses-tu nous dire ça ? A nous qui t'avons recueilli Eleanor était très offensée et se pinça les lèvres.

TOKYO : - Vous pourriez me jeter à la rue comme une vieille chaussette que ça ne changerait rien ! Renchérit le garçon sur le même ton désinvolte et agressif.

JASON : - Tokyo ! Calme-toi s'il te plaît ! Lui répondit Jason de sa voix posée. Ce dernier s'était rapproché du groupe lorsqu'il avait senti la tension arriver. Veuillez nous excuser, monsieur. Comme vous le voyez, nous avons à subit quelques turbulences familiales. Ca n'a pas été facile de perdre notre enfant et si c'est terrible, ça l'est d'autant plus lorsqu'il s'agit de ses propres parents. Notre petit-fils s'est énormément renfermé et nous nous inquiétons de sa vie sociale.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sang : Inconnu Âge : 17 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Année : 7 ème
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Baguette : bois de cerisier , ventricule de dragon
Animal/ux de compagnie : Un petit chaton de 3 mois noir
RPG en cours : ça a changé ici ! - feat Loki et libre

Piège à bouse dans les cachots - feat Joshua

Première retenue, récurage de chaudron - feat Pr Rogue, Kieran

Dangereuse rencontre - feat Devan

Atterrissage forcé - Libre

Invitation surprise - feat Lou

Une rencontre fortuite dans une ruelle sombre - feat Kim


Un petit point s'impose - feat Professeur Chourave

Une simple échappatoire - feat Lola

Une douce soirée du mois de mars - Libre

Travailler oui, mais seule - feat Hastia
Inventaire : version sorcier en gemmes

Avatar : dylan sprayberry
Points : 0

avatar
Luka OzPoufsouffle
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Lun 4 Déc - 12:12


Une échappatoire à la bibliothèque du ministère

Tokyo, Luka & Co


Luka regarda attentivement la discussion qui se déroulait entre les deux adultes. Il ne devait plus ce faire remarquer. Il ne devait plus attiser la colère de son père pour aujourd'hui. Le retour à la maison allait déjà être assez difficile et douloureux comme ça pour lui. Non, il devait se faire discret, parler le moins, se faire oublier le plus que possible. Mais ce qu'il était en train d'entendre de la part de la grand-mère de Tokyo l'agaçait sévèrement. Comment tolérer une telle chose en même temps. Pourquoi les adultes dénigraient autant les plus jeunes ? C'était quelque chose que Luka ne comprenait pas ! Les adultes devaient montrer l'exemple, accompagner, soutenir , aimer. Mais non tout ceux qu'il avait jusque-là rencontrer c'était l'inverse. De plus, il vit son nouvel ami s'énerver et s'auto dénigré afin de donner satisfaction à ces adultes. Luka ne put s'empêcher de réagir. Il s'adressa alors à la grand-mère de Tokyo d'une voix calme et posée :

- Madame, vous ne pouvez pas tenir de tel propos vis-à-vis de votre petit fils ! Il a des difficultés scolaires ? Et alors ? Où est le problème ? Nous ne naissons pas tous avec des facilités pour les études. Tokyo est un jeune travailleur, avec le sens des responsabilités et de l'amitié. Alors pourquoi le dénigrez-vous ? Aidez le à la place! Mettez tout en œuvre pour l'accompagner, le soutenir et qu'il soit fière de la personne qu'il devient. Vous êtes sa grand-mère alors agissez en tant que telle !

Luka ne pus pas continuer sa phrase, son père qui semblait plus qu'agaçait par le comportement de son fils. Il intervient de manière posé, mais strict et direct :

- Cela suffit Luka !

Le jeune homme voulu répondre. Mais, une nouvelle fois, son père ne lui en laissa pas la possibilité. Marcus reprit la parole en s'adressant à son fil :

- Je t'ai dit de t'arrêter immédiatement ! Tu cesses immédiatement d'importuner ces personnes-là. Ton comportement est vraiment irresponsable et déplacé. Tu présentes immédiatement tes excuses, et tu seras pas la même occasion assigné à résidence pour le reste des vacances. J'ose crois que cette période-là te permettra de te remettre en question vis-à-vis de ton comportement.

Luka le savait, depuis ce début d'année à Poudlard, il avait pris beaucoup trop d'aisance par rapport à son comportement. Son père ne savait rien de celui-ci au sein de l'école. Mais Luka était sur une pentes descendante. Et cela pourrait lui couter ses études et son avenir. Baissant la tête honteusement face à son père, il entreprit de prendre la parole pour s'adresser aux grands parents de Tokyo :

- Veuillez m'excuser pour mes propos quelques peut déplacés

Luka n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'il sentit qu'une personne lui empoigné le bras. Il ne comprit pas immédiatement. Il arriva à formuler :

- Père ?

Marcus le regarda avec un sourire en coin et s'adressa aux deux sorciers qui venaient d'arriver :

- Messieurs, veuillez faire sortir ce jeune homme de la bibliothèque du ministère. Il dérange le calme et la tranquillité de cet espace de travail.

Alors son père était comme ça, il était en train de le faire expulsé de la bibliothèque comme un malpropre. Luka se dégagea violement des bras qui le maintenaient. Avant que son père puisse dire quoi que ce soit, Luka dit :

- Navré Monsieur de vous avoir dérangé. Je ne fais que prendre mes affaires.

Une fois ses affaires rangés, Luka fut raccompagner jusqu'à la sortir par ce qui pourrait être la sécurité de la bibliothèque. Il ne revenait pas de ce que son père venait de lui infliger. Pendant ce temps-là, Marcus reprit la parole :

- Je suis sincèrement désolé de ce dérangement. Je vous assure que ce jeune homme ne vous importunera plus.

© YOU_COMPLETE_MESS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter1991.forumactif.org/t851-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t908-encyclopedie-luka-oz http://harrypotter1991.forumactif.org/t980-luka-oz
Aucune
Sang : Mêlé Âge : 15 ans
Statut : Élève
Gringotts : Compte
Placement en bourse
Année : Cinquième
Option #1 : Soins aux Créatures Magiques
Option #2 : Arithmancie
Baguette : Bois de saule - Os de sombral - 22cm - Souple
Animal/ux de compagnie : Chat miniature de couleur noire avec les pattes et le contour des yeux blancs - Nommé "Inouk"
RPG en cours : RP OFFICIELS & COURS
- Raisins de couleuvre (Cours de botanique)
- Bal de la St Valentin (Grande salle)
- Cours n°1-Cinquième année (Cours de SACM)


RP LIBRES
-Une aventure à chaque page (Parc)
- Lèche vitrine et conseils avisés (Pré-Au-Lard)
- Délit de faciès (Bibliothèque)
- Promenade matinale (Parc)
- Une échappatoire à la bibliothèque (Ministère)


RP EN PRIVE
- Le temps a ses raisons que la raison ignore (Salle commune)
- Une péripétie de malade (Hôpital)
- La boite noire à torturer les méninges (Bibliothèque)
- Une bien sombre ruelle (Pré-au-Lard)
- Entretien d'embauche


Divers : Date d'anniversaire : 19 avril
Etat-civil : Célibataire
Passions : les créatures magiques - la voltige équestre - la gestion d'entreprise
Devise : Eviter les serpentard et les indésirables
Avatar : Jesse McCartney
Points : 0

avatar
Tokyo ParkerPoufsouffle - Préfet
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] - Mer 6 Déc - 23:37
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère
••• [flashback des vacances de noël ]


Luka avait décidé de soutenir Tokyo et ce dernier en était surpris. Pourquoi son camarade prenait son parti alors que son père était un homme virulent et qu'il savait d'avance qu'il allait devoir empattir. Pour preuve, la sécurité fut appelée. Jason eut un regard sévère envers le père de Luka lorsque le jeune homme fut emmené. Il était lui-même sévère, mais n'acceptait pas un comportement aussi peu humain. Il se dit alors que peut-être que sa conjointe et lui-même avaient des torts dans leur relation avec Tokyo.

Alors que le fils et le père s'excusèrent, les grands-parents du poufssouffle le regardèrent et Eleanor lui dit :

- Je ne suis pas fière de ton comportement jeune homme ! Mais je vais passer pour cette fois.

- Peut-être que Tokyo pourrait inviter son ami pour son anniversaire ? C'est dans quelques mois encore, mais ça pourrait te changer les idées et tu pourrais lui montrer ta jument !

- Hm....

- Oh Oui ! Quelle idée excellente ! Nous inviterons ton jeune ami à la maison.

Jason espérait que son petit-fils se socialise, mais il souhaitait aussi en savoir un peu plus sur le jeune Luka Oz et sur la relation, particulière, qu'il entretenait avec son père. Il savait que ce n'était pas ses affaires, mais il avait vu la scène quelque temps avant qu'il arrive à la hauteur de Tokyo. Il avait remarqué la violence dont avait fait preuve Monsieur Oz. Il ne voulait pas se mêler de ce qui ne le regardait pas, néanmoins, il préférait s'assurer que son petit-fils ne fréquente pas quelqu'un dont le paternel pouvait être dangereux.

Pour Eleanor, cette possible invitation était un prétexte pour que Tokyo voit du monde, et surtout pour qu'il commence à se faire des relations dans un milieu où il pourrait compter sur des personnes haut placée. Le jeune Luka lui avait tapé dans l’œil malgré son mensonge. Il était peut-être effronté, mais son père avait de l’influence et c'était la seule chose qui comptait à cet instant.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991] -
Revenir en haut Aller en bas
 
Une échappatoire à la bibliothèque du ministère [flashback décembre 1991]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Ministère de l'environnement: controle de l'eau potable et des déchets.
» La Bibliothèque de Mazarbul
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque
» Plaidoyer en vue de la création d'un ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et d

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP1991 :: Poubelle & Tasse de thé :: La fin des histoires :: RPG Terminés-
Sauter vers: